Your SlideShare is downloading. ×
Présentation sur les ressources ouvertes et les licences Creative Commons
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Présentation sur les ressources ouvertes et les licences Creative Commons

339

Published on

Présentation sur les ressources ouvertes et les licences Creative Commons

Présentation sur les ressources ouvertes et les licences Creative Commons

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
339
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
12
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • Paris Tech seul membre francophone d’OCQ - 12 ressources.
  • Droits non exclusifs – N’empêche aucunement les ententes non commerciales en autant qu’elles ne soient pas exclusives.
  • Transcript

    • 1. Les ressources éducatives libresLes ressources éducatives libres (REL)(REL) et les licences Creative Commonset les licences Creative Commons Dr.Dr. Gilbert PaquetteGilbert Paquette Chaire de recherche CICE – Centre LICEFChaire de recherche CICE – Centre LICEF Télé-universitéTélé-université REFRER – Formation générale – 23-24 avril 2013
    • 2. PlanPlan  Un mouvement internationalUn mouvement international  Les ressources éducatives libresLes ressources éducatives libres  Les licences Creative CommonsLes licences Creative Commons  Un projet d’application – Référentiel Canal SavoirUn projet d’application – Référentiel Canal Savoir  Une politique de projet (projet LORNET)Une politique de projet (projet LORNET)  Une politique institutionnelle (ex : TÉLUQ)Une politique institutionnelle (ex : TÉLUQ)  DISCUSSION – Applicabilité chez les partenairesDISCUSSION – Applicabilité chez les partenaires
    • 3. Congrès mondial sur les ressourcesCongrès mondial sur les ressources éducatives libres (REL)éducatives libres (REL) UNESCO, Paris, 20-22 juin 2012UNESCO, Paris, 20-22 juin 2012 a. Contribuer à la sensibilisation et à l’utilisation des REL. b. Renforcer le développement des stratégies et des politiques sur les REL. c. Promouvoir la compréhension et l’utilisation de cadres de licences ouvertes. d. Soutenir le renforcement des capacités pour le développement durable des matériels éducatifs de qualité. e. Favoriser des alliances stratégiques pour les REL. f. Encourager le développement et l’adaptation des REL dans une variété de langues et de contextes culturels. g. Encourager la recherche sur les REL. h. Faciliter l’identification, l’extraction et le partage des REL. i. Encourager les licences ouvertes pour les matériels éducatifs produits avec des fonds publics. IL EST DEMANDÉ AUX GOUVERNEMENTS DE :
    • 4. Un mouvement internationalUn mouvement international
    • 5. Un mouvement qui se répandUn mouvement qui se répand http://ocwconsortium.orghttp://ocwconsortium.org
    • 6. RecommandationsRecommandations Pour un espace de partage francophonePour un espace de partage francophone 1.1. Mettre en place des moyens valorisant les fournisseurs deMettre en place des moyens valorisant les fournisseurs de ressources en langue française.ressources en langue française. 2.2. Valoriser et rendre obligatoire l’utilisation des licences libresValoriser et rendre obligatoire l’utilisation des licences libres (Creative Commons, GNU).(Creative Commons, GNU). 3.3. Favoriser le référencement des ressources selon la norme MLR ;Favoriser le référencement des ressources selon la norme MLR ; favoriser le développement d’une infrastructure sur le Web defavoriser le développement d’une infrastructure sur le Web de données liées.données liées. 4.4. Rendre disponible des aides méthodologiques et de la formationRendre disponible des aides méthodologiques et de la formation pour la mise en place et l’interconnexion des référentiels depour la mise en place et l’interconnexion des référentiels de ressources éducatives libres.ressources éducatives libres. 5.5. Créer ou confier à un organisme multinational francophoneCréer ou confier à un organisme multinational francophone pérennepérenne le soutien à une communauté francophonele soutien à une communauté francophone d’utilisateurs, de fournisseurs et de développeurs de contenu etd’utilisateurs, de fournisseurs et de développeurs de contenu et d’outils.d’outils.
    • 7. Les ressources éducatives libresLes ressources éducatives libres  Le terme Ressources éducatives libres (REL) (en anglais OER) fut créé lors du Forum UNESCO de 2002 sur l'impact des didacticiels libres (autrefois: « objet d’apprentissage ») .  Libre : plus que gratuit  Définition: « Des matériels d'enseignement, d'apprentissage et de recherche sur tout support, numérique ou autre, existant dans le domaine public ou publiés sous une licence ouverte permettant l'accès, l'utilisation, l’adaptation et la redistribution gratuites par d'autres, sans restrictions ou avec des restrictions limitées. »  Les licences ouvertes sont fondées dans le cadre existant du droit à la propriété intellectuelle, tel que défini par les conventions internationales concernées, et respectent la paternité́ de l'œuvre.
    • 8. Libres et réutilisablesLibres et réutilisables  Libres : l’éducation est un partage, qui donne ne perdLibres : l’éducation est un partage, qui donne ne perd rienrien  Réutilisables : petites composantes pouvant être re-Réutilisables : petites composantes pouvant être re- contextualiséescontextualisées  La pédagogie requiert plus que de petites composantesLa pédagogie requiert plus que de petites composantes  La valeur ajoutée est dans le scénario pédagogiqueLa valeur ajoutée est dans le scénario pédagogique  L’assemblage de ressources libres ET réutilisablesL’assemblage de ressources libres ET réutilisables
    • 9. Les licencesLes licences Creative CommonsCreative Commons Dé signation complè te Terme abré gé Paternité CC-BY Paternité Partage des conditions initiales à l'identique CC-BY-SA Paternité Pas de modification CC-BY-ND Paternité Pas d'utilisation commerciale CC-BY-NC Paternité Pas d'utilisation commerciale Partage des conditions initiales à l'identique CC-BY-NC-SA Paternité Pas d'utilisation commerciale Pas de modification CC-BY-NC-ND Droits non exclusifs – Ententes commerciales possibles
    • 10. Le référentiel Canal SavoirLe référentiel Canal Savoir  Projet de valorisation et de diffusion Web de capsules vidéos extraites d’émissions produites par des établissements universitaires et collégial et diffusées par Canal Savoir.  945 ressources provenant de 147 d’émissions de 30 ou 60 minutes produites par six établissements québécois : – Cégep@distance, Télé-université, Université de Montréal, Université de Sherbrooke, Université du Québec à Montréal, Université Laval.  Ressources référencées selon la norme internationale IEEE-LOM et le profil d’application québécois Normetic 1.2.  Accessibles sur les portails des partenaires et d’autres portails et sites internet nationaux et internationaux consacrés à la diffusion de ressources numériques éducatives.  Ressources libres car référencées sous licence Creative Commons.
    • 11. Le référentiel Canal SavoirLe référentiel Canal Savoir Processus de réalisationProcessus de réalisation
    • 12. Le référentiel Canal SavoirLe référentiel Canal Savoir Accès par PalomaAccès par Paloma http://inukshuk.licef.ca:8080/portal/http://inukshuk.licef.ca:8080/portal/
    • 13. Une politique de projetUne politique de projet Exemple : Réseau LORNETExemple : Réseau LORNET 1. Inter -operabilité 2. Aggrégation multi-acteurs 5. Objets multimédia avancés 4. Extraction des connaissances 3. Objets adaptatifs 6. TELOS  Réseau pan-canadien, direction TÉLUQRéseau pan-canadien, direction TÉLUQ  6 universités, 4 chaires de recherche, 10 entreprises6 universités, 4 chaires de recherche, 10 entreprises  5 ans, 7.5 M $, 120 chercheurs5 ans, 7.5 M $, 120 chercheurs Développer des outils et des méthodes pour la construction et l’utilisation des banques d’objets d’apprentissage sur le Web sémantique pour l’apprentissage et la gestion des connaissances
    • 14. Une politique de projetUne politique de projet Variété des licencesVariété des licences
    • 15. Le cas du logicielLe cas du logiciel Licences Open SourceLicences Open Source  PRINCIPES DU CODE SOURCE OUVERT – Le code source original peut être affiché – La copie du code source est autorisée en tout ou en partie – La redistribution du code original est permise accompagnée d’un avis quant à la licence de propriété intellectuelle – La licence est non-exclusive, globale, sans frais, sans restriction d’usage  AVANTAGES – Accélérer le développement et la validation – Obtenir l’accès à plus de programmeurs et à d’autres expertises en limitant les coûts – Favoriser le « marketing du produits » si la stratégie est implémentée de façon efficace; compenser l’absence de budget de commercialisation – Développer du logiciel de qualité exempt de « bogues » par l’élargissement des collaborations.
    • 16. Le cas du logicielLe cas du logiciel (suite)(suite) Licences Open SourceLicences Open Source  CONTRAINTES et EXIGENCES – Établir un site Web de projet; publiciser le projet – Choisir un mode de distribution et une licence appropriée – Construire une communauté « usager » et une communauté « développeurs » – Établir l’infrastructure technique du projet et la documentation – Préparer le code source pour la publication : standards de codification, dépendances externes, licence par fichier, documentation – Empaquetage du code source dans une « distribution »  ALTERNATIVES – Publier et distribuer le code source sans support – Construire un projet complet en code source ouvert – Construire plusieurs projets en code source ouvert, par composante – S’intégrer à d’autres projets en code source ouvert
    • 17. Le cas du logicielLe cas du logiciel (suite)(suite) Licences GPL 2.0 et LGPL 2.1Licences GPL 2.0 et LGPL 2.1  LICENSE GPL 2.0 – La redistribution fournit le code source original – Le coût de redistribution ne peut pas être plus élevé que le coût de transfert – La licence du code dérivé doit être la même que pour le code original – L’avis quant aux droits doit être attaché à la distribution – La documentation doit obligatoirement être fournie  LICENCE LGPL v.2.1 – Les principes de distribution sont en général les mêmes que pour GPL 2.0 – L’exécutable qui lie un travail dérivé basé sur une librairie retire deux des exigences de GPL 2.0 : ⁰ Le travail dérivé n’a pas à être soumis à la même licence ⁰ Le code source du travail dérivé n’a pas à être ouvert
    • 18. Une politique institutionnelleUne politique institutionnelle Principes de la politique de TÉLUQPrincipes de la politique de TÉLUQ  Promotion de la mission de la Télé-université;  Utilisation juste et rigoureuse des ressources acquises ou produites avec les fonds publics;  Reconnaissance, au sein de l’institution, de l’existence de REA pouvant être réutilisées à l’interne ou à l’externe;  Reconnaissance de la titularité des auteurs des REA;  Équilibre entre droits individuels et biens communs;  Efficacité dans la gestion de la propriété́ intellectuelle et de la diffusion des REA;  Promotion de l’accès libre aux productions universitaires à des fins d’enseignement et d’apprentissage;  Valorisation des auteurs des REA.
    • 19. Une politique institutionnelleUne politique institutionnelle Objectifs de la politique de la TÉLUQObjectifs de la politique de la TÉLUQ Le partage naturel du savoir est inscrit depuis toujours dans la tradition du travail scientifique. Le partage des REA peut grandement dynamiser certains contenus de cours et contribuer à motiver l’innovation pédagogique. 1.Favoriser une culture d’échange et de partage au sein de la communauté́ enseignante universitaire 2.Mettre en place des mesures visant à valoriser les personnes qui contribuent à la création de REA 3.Faciliter la mise en place d’un système de gestion des ressources d’enseignement et d’apprentissage 4.Déterminer les responsabilités des intervenants impliqués dans les activités prévues par la politique.
    • 20. Une politique institutionnelleUne politique institutionnelle Le choix des licences (ressources TÉLUQ)Le choix des licences (ressources TÉLUQ) Type de REA Licence libre retenue Commentaires Ensemble des REA d’un cours (sur Internet ou autre média) Aucune Ce cas ne respecte pas la préservation de la capacité concurrentielle de la Télé- université en regard de sa mission de formation à distance Questionnaires d’évaluation des travaux Les étudiants ne doivent pas avoir accès à ces questionnaires à l’avance Guide d’étude d’un cours(sur Internet, CD, DVD ou imprimé) Les guides d’études étant pour l’essentiel disponibles sur le site Internet de la Télé- université, on demande mention de la source et on défend une utilisation commerciale, mais on laisse libre la modification, sans demander de partage du guide modifié. Manuel d’un cours (Imprimés ou numérique) Dans tous ces cas de figure où ses services ont été impliqués, la Télé- université est titulaire ou co-titulaire des droits sur les REA auxquelles ses employés (autres que professeurs) ou contractuels ont contribué de manière substantielle. La réutilisation non commerciale et sans modification est laissée libre car elle ne compromet pas la capacité concurrentielle de la Télé- université, contribue à sa mission de diffusion des connaissances et accroît sa notoriété. Textes d’appui (PDF, imprimés ou pages Web) Audio-visuelssur CD, DVD ou Internet Animations et didacticiels Applications génériques tels que Wiki, Blog, Questionnaires, Compétences+, MOT+, etc Dans ce cas, il peut être avantageux de bénéficier du travail de tiers qui amélioreraient l’outil. On permet donc les modifications, en autant que l’outil modifié nous soit accessible.
    • 21. Une politique institutionnelleUne politique institutionnelle Répartition des responsabilité (TÉLUQ)Répartition des responsabilité (TÉLUQ) 1. Direction des services académiques et technologiques – Procédure; moyens technologiques; collaboration externes 1. Directeur de l’enseignement, de la recherche et de la création et les UER (départements) – Application de la politique; identifier les détenteurs de la PI; valoriser les auteurs et contributeurs 1. Service de la bibliothèque à distance – Assurer le référencement; informer les auteurs; diffuser l’information sur les licences d’accès libre 1. Services d’édition – Dégager les droits externes; fonction conseil; veille 1. Services informatiques – Implanter le système technique et l’intégration des outils
    • 22. DiscussionDiscussion Applicabilité d’une approcheApplicabilité d’une approche REL chez les partenairesREL chez les partenaires REFRER – Formation générale – 23-24 avril 2013

    ×