Des ressources éducatives libres aux MOOC : Défis et orientations

  • 2,694 views
Uploaded on

Ce cours fait partie d'un MOOC diffusé par l'Université de Moncton en mars 2014. …

Ce cours fait partie d'un MOOC diffusé par l'Université de Moncton en mars 2014.
Les ressources éducatives (ou objets d'apprentissage) libres constituent un mouvement international de fond. Une décade de développement, du MIT "Open Consortium" jusqu'au MOOC (Massive Online Open Course ­ ou CLOM - Cours en ligne ouvert et massif), révèle un potentiel important et des difficultés qui perdurent, notamment quant aux standards de référencement et sur le plan technologique. L'auteur présente quelques solutions à ces difficultés notamment sur le plan des standards et des outils de gestion des référentiels de ressources éducatives libres.

More in: Education
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • Merci pour cette présentation
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • Merci de tes commentaires OLGA.
    Je vois que cela bouge plus vite qu'à la TÉLUQ
    On s'en reparle.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • Gilbert, excellente présentation. je vais m´inscrire au MOOC. Domage qu'il ne soit pas en anglais pour inscrire des membres de mon équipe. Nous tavaillons fort dans touts ces theme (3 MOOC, 13 programmes blended avec une méthode adaptée de MISA et une banque de REL avec indexation sémantique)...je te contacte la-dessus bientot.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • La réutilisation de contenus d'enseignement est une retombée fort intéressante du développement de CLOM.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
No Downloads

Views

Total Views
2,694
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
15

Actions

Shares
Downloads
93
Comments
4
Likes
4

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Des REL aux CLOM – Défis et orientations Gilbert Paquette, Chaire de recherche CICE, Centre de recherche LICEF, TÉLUQ, 15 janvier 2014 www.licef.ca/gp www.licef.ca/cice
  • 2. 1 Les Ressources Éducative Libres: Une décade d’évolution Réutiliser Adapter/ Éditer Redistribuer Combiner «Des matériels d'enseignement, d'apprentissage et de recherche sur tout support, numérique ou autre, existant dans le domaine public ou publiés sous une licence ouverte permettant l'accès, l'utilisation, l’adaptation et la redistribution gratuite par d'autres, sans restrictions ou avec des restrictions limitées. » (UNESCO 2012)
  • 3. Cas de ré-utilisation  Des étudiants utilisent des REL dans leurs activités et/ou en produisent à partager ou à faire évaluer.  Des formateurs recommandent des REL à leurs étudiants ou adaptent des unités d’apprentissage en affichant des REL .  Des concepteurs construisent, sélectionnent, référencent ou assemblent des REL dans des cours en ligne.  Des experts construisent des référentiels de REL et les utilisent pour donner des conseils, présenter un contenu ou répondre à des questions.  Des gestionnaires consultent et rendent disponibles des référentiels de REL aux autres acteurs.
  • 4. Dépôts, référentiels, banques de ressources  Un dépôt de ressources est tout simplement un dispositif qui permet d'emmagasiner un ensemble de ressources.  Pour des ressources imprimées, ce peut être une bibliothèque.  Pour des ressources numériques, il s'agit d'un ou plusieurs serveurs informatiques (ordinateurs) contenant les fichiers numériques nécessaires au fonctionnement de la ressource numérisée.  Un référentiel de ressources est une base de données  regroupant les métadonnées décrivant chacune des ressources;  peut résider sur un ou plusieurs serveurs;  les serveurs peuvent être différents de ceux où logent les dépôts.  Une banque de ressources désigne plus largement un référentiel de ressources et les ressources décrites dans le référentiel, quel que soit le type de déploiement des serveurs portant le référentiel et les dépôts.
  • 5. Réseaux de banques de ressources  Serveurs informatiques en réseau via l'Internet.  Indexation et partage des ressources grâce à des gestionnaires de ressources (ORIOAI, Eurêka, Paloma et COMÈTE).  Mécanisme de moissonnage ou de recherche fédérée facilitant l'interopérabilité entre normes et plateformes et profils d’application (Cancore, Normétic, SupLOMfr, …)
  • 6. Un exemple: 840 000 ressources
  • 7. Un mouvement qui se répand http://ocwconsortium.org
  • 8. Une décade de projets  Projets internationaux       MIT, Open Courseware, MERLOT, EdNa (Australie) Consortium GLOBE (Ariadne, MERLOT, LORNET, …. ) Universités numériques (France) ISO/CEI SC36 19788, norme MLR IMS Global : IMS-LD, IMS-LODE (ILOX) IEEE-LTSC : compétences et portfolios  Projets canadiens et québécois     eduSource (2002-2004), CANCORE, PALOMA GTN-Québec, Normetic 1.2, Eurêka Projet LORNET (2004-2009) Q4R, BRER, REFRER
  • 9. Quality for Reuse (Q4R) www.q4r.org
  • 10. Le projet BRER www.brer.licef.ca
  • 11. Le projet REFRER www.refrer.licef.ca Réseau francophone de ressources éducatives réutilisables
  • 12. Bilan – Avantages des référentiels REL 1. Niveau élevé de crédibilité - institutions reconnues alimentées par des productions d’enseignants qualifiés. 2. Commentaires et recommandations de la part des utilisateurs : usages novateurs, applications non prévues à l’origine. 3. Critères élevés de sélection des ressources 4. Description selon les normes et les profils d’application : nom et localisation des auteurs, type de matériel d’apprentissage, connaissances traitées, usages éducatifs recommandés , langue de diffusion, conditions techniques 5. Recherches ciblées en fonction de ces propriétés standardisées des ressources. 6. Information sur les droits de réutilisation d’une ressource favorisant le respect des droits d’auteur.
  • 13. Bilan – Difficultés des référentiels REL  Conservation de la propriété Peur de la critique  Partage peu valorisé  Dispositifs institutionnels fermés, rigides, cloisonnés  Multiplicité des détenteurs de la PI  Multiplicité des normes et profils d’application  Processus lourd d’indexation
  • 14. 2 Utilisation des REL dans les CLOM CLOM: Cours en Ligne Ouverts, diffusés Massivement CLOM: Formation ouverte en ligne + REL
  • 15. Modèles: xCLOM / cCLOM
  • 16. Potentiel vs  Élargir la population étudiante en ligne dans les universités campus  Visibilité, image de marque institutionnelle  Renouveler la pédagogie ?  Stimuler l’innovation en formation; Ex: évaluation par les pairs  Analytique de l’apprentissage : vers une évaluation qualité. Difficultés  Internationalisation; diversité des étudiants  Cadencement pédagogique  Faible planification pédagogique  Peu d’encadrement  Rétention des étudiants inscrits  Évaluation et accréditation  Coût - Bénéfice Instrumenter les acteurs de la formation
  • 17. Un recul face aux MOOC ? Les Small Private Online Courses (SPOC)  Small: le cours est en ligne mais n’est plus offert massivement - petits groupes comme en classe, avec cadencement pédagogique serré réduction des possibilités de collaboration et d’interaction  Private: le cours n’est plus offert publiquement – ce n’est plus une ressource libre  Online Courses: ce modèle de diffusion implique toutefois un changement radical dans les pratiques universitaires – les institutions et les professeurs n’y sont pas préparés. SPOC = MOOC – M – O = OC-
  • 18. Plateformes: des ENA pour la diffusion massive  COURSERA / UDACITY  edX  FutureLearn  FUN  EDUlib
  • 19. Les REL et les CLOM  Les CLOM impliquent l’agrégation de REL  Trois types de REL: documents, outils, scénarios (LD)  Les CLOM sont une extension des REL de granularité + ou étendue – pour que les cours en ligne soient vraiment ouverts, les ressources du cours doivent également l’être.  Un CLOM nécessite une gestion des REL par les apprenants et les facilitateurs, quel qu’en soit le modèle  L’apprenant peut être son propre concepteur (du moins en partie)  Les plateformes CLOM (Coursera, edX,…), tout comme la plupart des ENA (LCMS), ne sont pas conçues pour ce faire.
  • 20. 3 Les REL: Défis et orientations  Banques de ressources éducatives libres  Interopérabilité: normes, standards, profils d’application  Propriété intellectuelle  Outils et plateforme: indexation, EPAO et EPA  Assistance et ingénierie pédagogique
  • 21. Banques de ressources éducatives libres  Conserver les valeurs de partage, crédibilité, qu alité des ressources  Valoriser le partage par les auteurs  Rendre obligatoire le recours aux licences libres  Simplifier l’indexation: automatisation et Web de données liées
  • 22. Normes, standards et profils d'application pour l’indexation  Dublin Core  LOM (Normétic, LOMFR, SupLOMfr, etc…)  iLOX  MLR
  • 23. Comète – Architecture RDF
  • 24. ISO-MLR et l’infrastructure RDF  Éviter la prolifération de profils d’application non interopérables.  Assurer cohérence et non-duplication des concepts.  Possibilités d’extension des vocabulaire conservant l’interopérabilité.  Pendre en charge de la diversité linguistique et culturelle.  Moissonnage intégré MLR, LOM, DC; Diffusion RSS.  Requêtes sur le Web de données liées.
  • 25. Propriété intellectuelle Désignation complète Terme abrégé Paternité CC-BY Paternité Partage des conditions initiales à l'identique CC-BY-SA Paternité Pas de modification CC-BY-ND Paternité Pas d'utilisation commerciale CC-BY-NC Paternité Pas d'utilisation commerciale Partage des conditions initiales à l'identique Paternité Pas d'utilisation commerciale Pas de modification CC-BY-NC-SA CC-BY-NC-ND BY NC ND SA
  • 26. Faire adopter des politiques institutionnelles Type de REA Ensemble des REA d’un cours (sur Internet ou autre média) Questionnaires d’évaluation des travaux Guide d’étude d’un cours
(sur Internet, CD, DVD ou imprimé) Licence libre retenue (Ex: TÉLUQ) Commentaires Ce cas ne respecte pas la préservation de la capacité concurrentielle de la Télé- université en regard de sa mission de formation à distance Aucune Les étudiants ne doivent pas avoir accès à ces questionnaires à l’avance Les guides d’études étant pour l’essentiel disponibles sur le site Internet de la Télé- université, on demande mention de la source et on défend une utilisation commerciale, mais on laisse libre la modification, sans demander de partage du guide modifié. Manuel d’un cours (Imprimés ou numérique) Textes d’appui (PDF, imprimés ou pages Web) Audio-visuels
sur CD, DVD ou Internet Animations et didacticiels Dans tous ces cas de figure où ses services ont été impliqués, la Téléuniversité est titulaire ou co-titulaire des droits sur les REA auxquelles ses employés (autres que professeurs) ou contractuels ont contribué de manière substantielle. La réutilisation non commerciale et sans modification est laissée libre car elle ne compromet pas la capacité concurrentielle de la Télé- université, contribue à sa mission de diffusion des connaissances et accroît sa notoriété. Applications génériques tels que Wiki, Blog, Questionnaires, Compétences+, MOT+, etc Dans ce cas, il peut être avantageux de bénéficier du travail de tiers qui amélioreraient l’outil. On permet donc les modifications, en autant que l’outil modifié nous soit accessible.
  • 27. Les EAPO et les EPA Des environnements participatifs ouverts pour les CLOM et l’utilisation des REL  Des EIAH dont la conception se continue après leur premier déploiement.  Environnements combinant un assemblage de REL propres au cours (documents, outils, scénario) et un EPA (environnement personnel d’apprentissage) composé de ressources propres à l’étudiant.  Créés et façonnés à travers la collaboration des utilisateurs utilisant largement les outils du Web 2.0  Favorisant un apprentissage émergent plutôt que entièrement déterminé par un concepteur.  Nécessitant une ingénierie pédagogique partagée entre professeurs-concepteurs et apprenants.
  • 28. Composants Web 2.0 d’un EPA Agrégation Annotation Diffusion Partage Production collaborative Réseautage Saadatmand and Kumpulainen 2012
  • 29. Un modèle d’EAPO Regroupant les documents, outils de recherche, liens aux experts de contenu Information Assistance Autogestion Regroupant les conseils, les liens aux facilitateurs, les agents conseillers Regroupant les outils de réalisation de travaux Production Contenant le scénario: prescrit ou évolutif et les moyens de le gérer Collaboration Regroupant les outils de communication et d’interaction sociale
  • 30. Assistance et ingénierie pédagogique  Adapter l’ingénierie pédagogique aux EAPO: simplifier et instrumenter une méthode comme MISA pour la rendre accessible à tous les acteurs.  Assurer une séparation nette des ressources contenu, outils et scénarios pour favoriser l’autogestion et l’adaptabilité.  Fournir un environnement d’assemblage des EPA selon cinq espaces: autogestion, information, production, collaboration, assistance; intégrer des outils de gestion de l’environnement pour son évolution continue.  Fournir de l’assistance à la personnalisation des EAPO ; prévoir des scénarios ouverts et adaptables.
  • 31. Des REL aux CLOM – Défis et orientations Gilbert Paquette, Chaire de recherche CICE, Centre de recherche LICEF, TÉLUQ, 15 janvier 2014 www.licef.ca/gp www.licef.ca/cice