• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Boussole Nanotec Hv2
 

Boussole Nanotec Hv2

on

  • 1,683 views

méthode pour une cartographie de "mots-clefs" extraits du web à propos de l'univers des nanotechnologies

méthode pour une cartographie de "mots-clefs" extraits du web à propos de l'univers des nanotechnologies

Statistics

Views

Total Views
1,683
Views on SlideShare
1,678
Embed Views
5

Actions

Likes
2
Downloads
26
Comments
0

1 Embed 5

http://www.slideshare.net 5

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Boussole Nanotec Hv2 Boussole Nanotec Hv2 Presentation Transcript

    • L’univers des nanotechnologies sur le web Franck GHITALLA, Sébastien HEYMANN INIST-CNRS
      • Objectifs scientifiques du projet « Réseau, connaissances, controverses »
      • Méthode pour une géographie documentaire des nanotechnologies sur le web
      • Propriétés / patterns / hypothèses de l’espace de mots-clefs nanotechnologies
    • L’univers des nanotechnologies sur le web 1) Objectifs scientifiques Ingénierie, Network Sciences , interfaces
      • Thématique de recherche : «  Réseaux, Connaissances et controverses  »
      • Objectifs :
      • Produire une série d’hypothèses et de données expérimentales sur les controverses scientifiques et techniques telles qu’elles se donnent sur les réseaux numériques d’information
      • Développer l’hypothèse que les controverses sont au principe d’une agrégation observable de documents de sources diverses et que ces agrégats peuvent être décrits, identifiés et recensés sur les réseaux d’information ouverts ou fermés.
      • Un projet de documentation du social à travers l’analyse qualitative et quantitative de masses d’information qui peuvent être reliées et qui pourraient montrer que les controverses scientifiques et techniques constituent un véritable milieu organique numérisé .
      • Recherche de patterns informationnels à travers l’analyse de grandes de données (web, BDD scientifiques, publications, documents numériques…).
    • L’univers des nanotechnologies sur le web
      • Dispositif scientifique
      • Les controverses scientifiques et techniques constituent des objets complexes de recherche . On peut les définir comme des systèmes d’interaction dynamiques , entre des acteurs sociaux, des objets naturels ou artefactuels et des arguments théoriques ou idéologiques, révélant ainsi un état d’incertitude ou, en termes systémique,  d’instabilité .
      • B) Décrire le mouvement de confrontation et de redistribution des frontières en termes de connaissances, d’opinions, voire de projets politiques / un problème majeur en termes d’observation scientifique : par nature, elles agglomèrent ou, au contraire, désagrègent des champs de connaissances, et parfois à grande échelle en peu de temps
      • contribuer à la construction d’un dispositif théorique et méthodologique permettant de spécifier les controverses comme objets dynamiques formels , d’en révéler les relations mutuelles éventuelles et d’en proposer à la communauté scientifique un ou plusieurs modèles théoriques / Autrement dit, sur cet aspect là du projet, il s’agit de rendre interprétables les phénomènes complexes que sont les controverses scientifiques et techniques à travers un espace de représentation et d’investigation.
      • A terme, produire une série «  d’indicateurs de controverses  » dans différents domaines (nanotechnologies, chimie fine, biotechnologies) (processus quali-quantitatifs)
      1) Objectifs scientifiques Ingénierie, Network Sciences , interfaces
    • L’univers des nanotechnologies sur le web 1) Objectifs scientifiques Ingénierie, Network Sciences , interfaces Approche privilégiée Réseaux et systèmes d’information comme vastes réservoirs de données peu exploitées / considérer l’information numérisée comme traces d’usage dans des espaces complexes, à grandes échelles, distribués et dynamiques dans le temps. L’approche scientifique adoptée privilégie une approche par les graphes et leur visualisation pour explorer le web et les grands systèmes d’information. Les graphes représentent des pivots entre, d’une part, les données accumulées sur le web, les intranets, les BDD…et, d’autre part, les interfaces graphiques de manipulation et d’exploration. Comme instrument d’exploration, les interfaces cartographiques à base de graphes ouvrent sur des dispositifs novateurs de visualisation et d’interaction avec les masses de données, et révèlent souvent des propriétés de corpus jusque-là inaperçues, implicites ou sous-jacentes.
    • L’univers des nanotechnologies sur le web 2) Méthode pour une géographie documentaire Concepts, indicateurs et interfaces
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Concepts et sciences des réseaux Les systèmes d’information, les masses de données, les systèmes complexes vivants, techniques ou sociaux constituent aujourd’hui l’espace d’investigation privilégié des NetWork Sciences (cf.bibliographie). Le web et tous les systèmes d’information peuvent être explorés comme des « E-cosystems » réglés par une évolution et des régularités fortes ( strong regularities ). Distribution des contenus, structure hyperliée, traces d’usage, interactions entre composants s’y mêlent à titre de dimensions constitutives, sans oublier les « lois d’expansion » qui les gouvernent ( network dynamics ). La visualisation de graphes relationnels et la manipulation de leurs dimensions permettent de produire des « vues » originales sur les données. En particulier, il s’agit d’identifier des patterns statistiques ou des saillances visuelles associées aux corpus explorés. C’est le principe d’une géographie de l’information nourrie de problématiques théoriques en Network Sciences et qu’il s’agit en même temps de rendre tangible à des usagers ( knowledge mapping tools ). Distances, Densité, diamètre Modèles topologiques, power-law, random/regular graphs Hubs/Authorities, structure d’agrégat Clusters, hiérarchies et ranking Voisinage, centralité/périphérie, inclusion Communautés compétitives Corrélation contenu/structure Topical localities focus crawling Dynamics/evolution of networks Topic Detection and Tracking (TDT) Time Series vizualisation/graphical tracking of information flow 2) Méthode pour une géographie documentaire Concepts, indicateurs et interfaces
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Méthode et « indicateurs de controverses » 2) Méthode pour une géographie documentaire Concepts, indicateurs et interfaces Construction des indicateurs de controverses en croisant de méthodes et d’outils de traitement quantitatif des données documentaires (statistiques, bibliométriques, analyse automatisée des contenus, procédés de classification…) et de méthodes et d’outils de traitement qualitatif (outils et procédés de veille, capitalisation des expertises, techniques de constitution de corpus, construction de frontières de corpus documentaires, annotation et production de méta-données manuelles, qualification des sources…).
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Interfaces, données et exploration de corpus processus d'exploration de grande masses de données synthèse de l'information mais aussi, parallèlement, d'exploration dynamiques des données. production d'interfaces cartographiques l'ensemble de la chaîne qui constituent les systèmes d'information : outils et méthodes d'extraction des données (crawlers, A.P.I., recueil manuel et semi-automatique...), archivage et indexation des données, algorithmes et filtres de traitement. processus supervisé d'exploration et de transformations successives de données où alterneront phases de synthèse et de phases de manipulation orientées vers la recherche de patterns robustes. 2) Méthode pour une géographie documentaire Concepts, indicateurs et interfaces
    • L’univers des nanotechnologies sur le web 2) Méthode pour une géographie documentaire Concepts, indicateurs et interfaces Interfaces et classes de cartographies de l’information Interfaces, spatialisation et production de vues sur les données Différents types de données (gènes, réseaux sociaux, mots-clefs, publications scientifiques…) Différents types de méthodes de traitement (classement et hiérarchisation des données, recherche de clusters…) Différents types de cartographies (imprimables et papier, numérisées, dynamiques et en ligne…)
    • L’univers des nanotechnologies sur le web 3) Propriétés, patterns, hypothèses
    • L’univers des nanotechnologies sur le web SISmap- « mapping de controverses Science In Society » - 2006 6760 mots-clefs pertinents extraits de plus de 240.000 URL (pages) via les A.P.I. EXALEAD. Ce corpus constitué en 3 phases d’expansion  : de 130 mots-clefs (par exemple OGM, nanotechnologies, gènes, recyclage, etc.) il a été étendu à 940, puis à 6760 en dernière phase / extansion quantitative – contrôle qualitatif manuel 113 clusters distincts (méthode de clustering automatique) ou « 113 Thématiques SIS sur le web francophone » Les liens font apparaître des « degrés de vocabulaire partagé » (réseau d’arguments partagés ou d’affinités entre controverses / la notion de système des controverses SIS) graphe de 26787 sites web a été produit et directement corrélé à cette cartographie
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Les A.P.I. (Application Programming Interface)
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Pattern 1 : des univers séparés? Institutions politiques locales, nationales et internationales, économie, droit, processus délibératifs instituts Laboratoires, universités et institutions de recherches / instituts « Arc des Sciences » Industries pharmaceutiques Nutrition, alimentation, cosmétiques Biologie / génétique Biochimie Chimie, appliquée et fondamentale Physique Transfert de technologie Pôle grenoblois Physique et mécanique quantique IA / électronique Matériaux / ondes et magnétisme Métrologie Informatique / systèmes embarqués Santé publique / professionnels de la santé Propriété intellectuelle / droit / économie Environnement / Nature / changement climatique Secteurs des énergies fossiles et renouvelables OGM
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Pattern 1 : des univers séparés? Domaines scientifiques, institutions et laboratoires de recherche, applications industrielles Institutions politiques (locales, nationales, européennes), société civile, droit, débat, gestion du risque
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Pattern 2 : un univers de science et d’abstraction - « l’arc » des disciplines scientifiques et des techniques présence en grand nombre des institutions publiques de recherche des origines anglo-saxonnes ? - l’enjeu des connaissances et des mesures Chaîne production des connaissances/innovations technologiques/métrologie et contrôle de l’infiniment petit/applications abstraction élevée du vocabulaire l’univers des bases de données et des systèmes d’information - la place de l’imaginaire parfois nouveauté du vocabulaire (ex. « nanodesign », « effet tunnel »…) présence d’œuvres de fiction (B.D., S.F., jeux vidéos…) Le cluster « Pétrole et marée noire » dans le projet SIS-map
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Pattern 3 : géographie conceptuelle à multiples dimensions environnement espace naturel milieu naturel diversite genetique etres vivants espece humaine organisme vivant air ambiant esperance de vie sante humaine habitants de la planete droit humain chaine alimentaire corps humain personne physique lobe frontal cerveau humain cortex cerebral langage naturel intelligence humaine intelligence animale pensee humaine Environnement Corps Pensée
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Pattern 4 : « des » controverses potentielles : le corps , l’environnement , le citoyen instituts OGM Manipulation du vivant Déchets industriels et environnement Intelligence embarquée et traçabilité santé et Produits industriels
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Pattern 5 : acteurs et organisation (réseaux sociaux)
    • Nanotechnologies « boussole conceptuelle » Chimie Fondamentale Chimie Appliquée Biochimie Biologie-Génétique Mécanique Quantique Ondes Magnétisme Electricité Robotique Métrologie Mesures Observations Physique Intelligence Artificielle Systèmes Informatiques Institutions Laboratoires Recherche Instituts Nanotechnologies Pôle grenoblois CSTI Transfert Technologique Energies Renouvelables Alternatives Energie Nucléaire CEA Pétrole Energies Fossiles Déchets Danger Nucléaire Civil Nucléaire Militaire Danger Nucléaire Militaire Défense Armées Prévention Gestion Risque Institutions Acteurs Politiques Propriété Intellectuelle Brevets Bonnes Pratiques Santé Publique Professionnels Santé OGM Industries Pharmaceutiques Médecines Douces Aliments Soins Cosmétiques L’univers des nanotechnologies sur le web santé et Produits industriels Intelligence embarquée et traçabilité Déchets industriels et environnement
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Types possibles d’indicateurs de controverses à l’échelle d’un système
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Ouvrages de référence en Network Sciences Cadres conceptuels A.-L. BARABASI linked - the new science of networks , new ed. 2005. M. BUCHANAN - Nexus, Small Worlds and the groundbreaking Theory of Networks 2003. Théorie des graphes D. WATTS six degrees - the science of a connected age , 2004. S. STROGATZ - sync: the emerging science of spontaneous order , 2004. M. NEWMAN - the structure and dynamics of networks, 2003. Web-Mining S. CHAKRABARTI mining the web , 2002. J. KLEINBERG - algorithm design, 2006. InfoViz B. SHNEIDERMAN - readings in information visualization: using vision to think, 1999.
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Ouvrages collectifs La Navigation , F. Ghitalla (sous la dir.), Les Cahiers du Numérique, Hermès Editions, Paris, 2003 L’Outre Lecture, Manipuler, s'approprier, interpréter le web , F. Ghitalla, D. Boullier, A. Neau, L. Le Douarin, P. Guoskhou, Coll. Etudes et Recherches, Bibliothèque Publique d'Information - Centre Georges Pompidou, Paris, 2004. Articles publiés (Computer Sciences) « Automated Metadata Hierarchy Derivation », Amjad Abou Assali, Hugo Zanghi, Proceedings of IEEE ICTTA06 , Damascus, Syria, 2006. « Extracting and Exploring Aggregates of Web documents with Experimental Visualisation Tools », Franck Ghitalla, Fabien Pfaender, Camille Maussang, Conférence EUROPIA-10, 12-14 september 2005, Damascus, Syria « TARENTe: an Experimental Tool for Extracting and Exploring Web Aggregates », Franck Ghitalla, Eustache Diemert, Camille Maussang, Fabien Pfaender, Conférence ICTTA-04 , IEEE International Conference on Information & Communication Technologies : From Theory to Applications, Damascus, Syria, march 2004. « Des documents, des liens et des acteurs », Franck Ghitalla, Alain Le Berre, Matthieu Renault, Conférence H2PTM , 2005. « La naissance d'une géographie du web ? », F. Ghitalla, sous la rédaction en chef de Jean-Marc Darrigol – YAHOO !-France, AAE Ensimag – N°42 – Janvier 2009. « Two Visions of the Web, from globality to localities », Fabien Pfaender, Mathieu Jacomy, Guilhem Fouetillou, Proceedings of IEEE ICTTA06, Damascus, Syria, 2006. « Explorer et appréhender le web », Fabien Pfaender, Mathieu Jacomy, 13e journées de Rochebrune : Rencontres interdisciplinaires sur les systèmes complexes naturels et artificiels, ENST 2006 S001, 2006. Articles publiés (SHS) « Questions autour de l’archivage du Web », Franck Ghitalla, Les Nouveaux Cahiers de l’Audiovisuel , n°5 juin-juillet 2005, Institut National de l’Audiovisuel. « Le Web ou l'utopie d'un espace documentaire », Franck Ghitalla, Dominique Boullier, revue  3I , 2004. « Les Territoires de l'Information : navigation et construction des espaces de compréhension sur le web, Franck Ghitalla, Charles Lenay, présenté au Congrès de l'ARCO (Association pour la Recherche en sciences COgnitives) à Lyon en dec. 2001 et publié dans « La Navigation »,  Les Cahiers du Numérique , Hermès Editions, Paris, 2003. « L'Age des Cartes Electroniques : outils graphiques de navigation sur le web », Franck Ghitalla, Communication et Langages  n°131, Armand Colin, Paris, 2002. « Arpenter le web : liens, indices, cartes », Franck Ghitalla, Terminal  n°86, Hiver 2001-2002, L'Harmattan, Paris. « L'espace du document numérique », Franck Ghitalla, Communication et Langages , n°126, Armand Colin, dec. 2000. « Ecriture et NTIC », Franck Ghitalla, Communication et Langages , n°119, Editions Retz, 1999. White Papers « Cartographie Web du domaine de la coopération Nord-Sud autour des TICE », Alain Le Berre, Mathieu Jacomy, Franck Ghitalla, 2004 « Du nuage aux abymes, Dimensions heuristique et expérimentale des modèles web », F. Ghitalla, 2009. « L'atelier de cartographie », F. Ghitalla, 2008. « Détection et visualisation d’agrégats de documents web : L’exemple du domaine thématique de la Culture Scientifique, Technique et Industrielle », F. Ghitalla, M. Jacomy, F. Pfaender, 2006. « Panorama de la Culture Scientifique et Technique sur le Web », M. Jacomy, Extrait du rapport de l'étude WebCSTI - LUTIN, 2005. « La géographie des agrégats de documents sur le web », Franck Ghitalla, 2004. « Du web à l’idée du Web », Sébastien Heymann, 2008 (web-mining.fr) « Moteur de recherche et Compétition », Sébastien Heymann, 2009 (web-mining.fr) Références / publications
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Dispositifs/développement technologique Le Navicrawler logiciel libre sous license GPL 3. Version 1.53 : http://webatlas.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=56:navicrawler&catid=46:presentations&Itemid=74 GEPHI The Gephi team will present a demo paper at the ICWSM 2009 , 3rd Int’l AAAI Conference on Weblogs and Social Media conference (San Francisco, May 2009). The Gephi project has been selected by Google to be part of the Summer of Code 2009 (GSoC). Paper: Gephi : An Open Source Software for Exploring and Manipulating Networks . Gephi 0.6 Beta2 released : http://gephi.org/ MAGELLAN Web Search http://www.magellan-project.com/ RTGI Innovative Web Technologies ( Linkfluence ) http://www.wahlradar.de/map/ http://linkfluence.net/?lang=fr http://rtgi.fr/ EXALEAD Laboratories – Innovatives Web Technologies http://constellations.labs.exalead.com/?q=gephi&nhits=50&lang=en http://labs.exalead.com/ MEDIA-LAB – Sciences-Po http://medialab.sciences-po.fr/
    • L’univers des nanotechnologies sur le web Franck GHITALLA, Sébastien HEYMANN INIST-CNRS