Your SlideShare is downloading. ×
Évaluation du rôle des technologies géomatiques dans les processus de consultation publique au service du design urbain
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Évaluation du rôle des technologies géomatiques dans les processus de consultation publique au service du design urbain

1,524
views

Published on

La modélisation et la représentation de la réalité basées sur des technologies géomatiques, visent à faciliter la compréhension des phénomènes spatio-temporels complexes. En particulier, ces …

La modélisation et la représentation de la réalité basées sur des technologies géomatiques, visent à faciliter la compréhension des phénomènes spatio-temporels complexes. En particulier, ces différentes technologies géomatiques sont fréquemment utilisées dans les processus de consultation participative, notamment par les gouvernements, les MRC ou encore les municipalités. Ces dernières, dans le cadre des services offerts à la population, considèrent les technologies géomatiques comme des outils essentiels pour l’aménagement de leur environnement. Le contexte général actuel de la recherche montre une abondance d’études empiriques sur le thème des consultations publiques s’appuyant sur les technologies géomatiques existantes et émergentes. Les outils géomatiques (SIG, ETL, SGBD, CAO, BIM, PPGIS,…) combinés avec d’autre technologies modernes (ex. Réalité augmentée et virtuelle) sont à la base de la compréhension de la réalité complexe par l’acquisition, l’archivage, la structuration, le traitement et la diffusion des données. Cet article vise à analyser les principaux rôles que joue actuellement la technologie géomatique dans le processus de consultation publique. Il se propose plus spécifiquement de comparer en Amérique du Nord certains cas de consultations publiques soutenues par la technologie géomatique traditionnelle mais également émergente. L’utilisation d’une méthode d’analyse multicritère permettra de construire une matrice de décision. Il s’agit d’un tableau de performance à double entrées (dimensions) dont les différents paramètres ont des relations logiques entre eux. L’analyse de cette matrice contribuera à mieux déterminer les solutions optimales aux problématiques de géomatique participative au service de l’aménagement et du design urbain. Il s’agira ainsi d’identifier, d’analyser, et ensuite d’élaborer un système d’indicateurs (des indices ou des critères) pour la classification des technologies. Enfin, des recommandations seront proposées pour une utilisation pertinente et optimale de ces technologies géomatiques et pour une aide à la prise de décision éclairée dans le domaine de l’aménagement et du design urbain.

Published in: Technology

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,524
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
41
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Évaluation du rôle des technologies géomatiques dans les processus de consultation publique au service du design urbain Présenté par: Co-auteurs Jean Marie Nzengue Professeur Mir A. Mostafavi Professeur S. Roche B. St-Aubin dans le cadre des journées GÉOMATIQUE 2009 21 octobre 2009
  • 2. Plan de la présentation 1‐ Introduction Contexte général de recherche Concepts utiles 2‐ Problématique et objectifs Général Spécifique 3‐ Méthodologie 4‐ Présentation des outils SIG Web Table surface Réalité augmentée 5‐ Discussion 6‐ Conclusion
  • 3. Introduction Contexte général : • La  gestion  du  territoire  est  souvent  partagée  entre  les  gouvernements et les élus sans consulter les populations • Avec  la  démocratisation  des  données  géographiques,  la  consultation des populations est facilitée (Rôle d’internet) • Ce travail s’inscrit dans le projet de recherche: « L’avenir du  patrimoine  religieux :  la  géomatique  au  service  de  la  consultation  publique» (Projet  piloté par  le  Professeur  Tania  Martin de l’Université Laval et financé par le CRSH)
  • 4. Introduction Organismes intervenants : Chercheurs impliqués : Stéphane Roche, Tania Martin, Mir Mostafavi, Florent Joerin
  • 5. Introduction Concepts utiles : • Le patrimoine est constitué de : • terrains et immobilier • présente un potentiel de redéveloppement élevé • De nombreux  acteurs:  • communautés  religieuses,  riverains,  groupes  de  sauvegarde  du  patrimoine, autorités, promoteurs, … • possèdent des intérêts et des visions différentes • Consultation publique • processus réglementaire ou non par lequel le public est sollicité sur les  questions qui le concernent.
  • 6. Introduction Modèles de consultation publique  Traditionnel Négocié/Concerté Source: G. Novarina (2000)
  • 7. Problématique et objectifs Problématique générale : • Depuis  les  années  70,  le  vieillissement  des  membres  des  communautés  religieuses  et  l’absence  de  relève  les  entraînent à se séparer de leurs patrimoines immobiliers • Les  processus  de  consultation  associés  à ce  phénomène  sont souvent mal encadrés et sources de conflits Objectifs généraux : • Enrichir les démarches de consultation publique • Élaborer une BD spatio‐temporelle  • Développer un outil d’aide à la décision
  • 8. Problématique et objectifs Problématique spécifique à la géomatique: • L’accessibilité aux  outils  géomatiques  actuels  de  consultation publique est limitée • La dimension géospatiale des données est encore peu  exploitée  Objectifs spécifiques à la géomatique: • Identifier les types de données géospatiales • Explorer les outils géomatiques et de modélisation • Vérifier leur applicabilité • Adapter la technologie  géomatique actuelle
  • 9. Problématique et objectifs Synthèse: • Priviliégier  un  échange  et  une  interaction  entre  les  populations et les autorités autour de la problématique de  l’aménagement et particulièrement du design urbain . • L’objectif de cette présentation est de dresser un bilan  préliminaire  de  l’utilisation  de  la  technologie  géomatique auprès de la population au Québec.
  • 10. Méthodologie Inventaire des besoins Inventaire des données Identification des outils Développement de l’application Test du prototype
  • 11. Présentation des outils Technologies géomatiques impliquées dans les  outils envisagés: • Base de données spatiales • Modèles numériques (surface, terrain) • Système d’information géographique 3 types d’outils à l’étude: • SIG, SIG Web, SIG Nomades • Table surface • Réalité augmentée
  • 12. SIG  État actuel des SIG, SIG WEB, SIG Nomades Logiciels de cartographie et SIG (conviviale, simple) Réaliser rapidement des cartes ou des plans (statique,  dynamique ou interactif) Réponses partielles aux besoins (consultation  publique)
  • 13. Table Surface • Exploiter l’environnement de Microsoft Surface • Développer des applications (design urbain) • Manipulation manuelle (déplacer, extruder des objets) Source:http://images.google.ca/
  • 14. Le laboratoire REGARD REalité Géospatiale Augmentée en Réseau et en Déplacement L'un des tout premiers laboratoires canadiens de réalité augmentée  intégrée avec la technologie géomatique mobile et temps réel. 14
  • 15. Présentation des outils Réalité augmentée (RA): Définition : • Technologie permettant de superposer des informations numériques  (textuelles, graphiques) à la perception de la réalité de l’utilisateur. Un système de RA peut être conçu de différentes  façons, selon les besoins de l’utilisateur • Mobile, Statique, Collaboratif Pour ce projet, un SRA statique collaboratif est le  plus approprié car: • Application de table • Plusieurs utilisateurs simultanément
  • 16. Présentation des outils Réalité augmentée (RA): Configuration matérielle: Positionnement Pour les applications de l’utilisateur mobiles seulement Tracking • Marker Système d’affichage • Couleur Unité de calcul • Points GPS Palm, Cellulaire Desktop Écran ordinateur Outil d’interaction Laptop HMD Optique HMD Vidéo Souris Marker/caméra Gyroscope
  • 17. Présentation des outils Réalité augmentée (RA): Démonstration:  Exemple : SRA statique de table Exemple : SRA semi‐web (Animaux du futur) Géosimulation Exemple: Laboratoire REGARD (B. St‐Aubin, 2009) AR_‐_Demo.avi
  • 18. Discussion Réalité augmentée (RA) statique de table: Avantages: • Peu coûteux (webcam, desktop) • Robuste (équipement peu fragile) • Portable (peut être déplacé) • Pourrait être adapté pour le web Désavantages: • Technologie n’est pas complètement au point. Le tracking par marker  manque de fluidité. • Nécessite une grande expertise à développer • Peut être difficile à utiliser pour le grand public (Si mal conçu)
  • 19. Discussion Bilan préliminaire sur l’avancement des travaux Limites des outils actuels (SIG, SIG Web,etc.) pour la  consultation publique L’absence d’outil orienté vers la prise en compte des  données  dites “chaudes”, notamment les émotions Solution Développer une nouvelle gamme d’outils géomatiques Ajouter des indicateurs de comportement
  • 20. Conclusion Au terme de cette étude de R & D, les outils  géomatiques développés permettront :  • l’analyse, en temps réel, des alternatives de projets de  développement; • la concertation et la négociation plus profondes entre les  acteurs associés; • et donc de mieux éclairer la prise de décision.
  • 21. Merci pour votre attention ! Questions?