• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Le marché des logiciels géodécisionnels et exemple d'application avec Oracle BIEE 11g
 

Le marché des logiciels géodécisionnels et exemple d'application avec Oracle BIEE 11g

on

  • 1,555 views

Les logiciels géodécisionnels, intégrant des vues cartographiques et des fonctionnalités géospatiales aux concepts d’intelligence d’affaires, sont de plus en plus nombreux sur le marché. ...

Les logiciels géodécisionnels, intégrant des vues cartographiques et des fonctionnalités géospatiales aux concepts d’intelligence d’affaires, sont de plus en plus nombreux sur le marché. L’offre est très diversifiée. D’un côté du spectre, la plupart des fournisseurs de systèmes de gestion de bases de données ont maintenant une offre géospatiale consolidée couvrant un ou plusieurs des outils de leur suite d’intelligence d’affaires : ETL, logiciels d’analyse de type OLAP, créateurs de rapports, créateurs de tableaux de bord. C’est le cas entre autres d’Oracle Business Intelligence Enterprise Edition 11g (OBIEE). De l’autre côté du spectre, nombreux sont les logiciels d’intelligence d’affaires qui facilitent la création ad-hoc de mash-ups géospatiaux en utilisant Google Maps ou Google Earth, par exemple. C’est le cas d’IBM Cognos 10. Entre ces deux types de solutions, plusieurs compagnies offrent des logiciels combinant l’aspect géospatial à une classe particulière d’outils décisionnels, par exemple Tableau, Dundas, Map4Decision, … Le déploiement et l’utilisation de ces logiciels présentent des avantages et des limitations qui dépendent de plusieurs facteurs, dont la profondeur d’analyse requise, les environnements informatique, informationnel et géospatial déjà en place, les ressources disponibles et l’envergure du déploiement. De plus, comme ces solutions sont parfois coûteuses et longues à mettre en œuvre, il y a peu de place pour les mauvais choix. Il faut dès le début penser aux coûts cachés de développement et d’intégration aux architectures en place. Les différents types de solutions seront présentés à l’aide d’exemples. L’accent sera mis sur une application développée pour Infrastructure Canada à l’aide du logiciel OBIEE 11g et composée de rapports et tableaux de bord géospatiaux présentant les informations et indicateurs nécessaires à la gestion des différents programmes et projets financés. Le rôle du géodécisionnel dans une organisation gouvernementale et le contexte organisationnel à Infrastructure Canada seront aussi discutés.

Statistics

Views

Total Views
1,555
Views on SlideShare
1,555
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
38
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Le marché des logiciels géodécisionnels et exemple d'application avec Oracle BIEE 11g Le marché des logiciels géodécisionnels et exemple d'application avec Oracle BIEE 11g Presentation Transcript

    • Le marché des logiciels géodécisionnels et exemple d’application avec Oracle BIEE 11gGéomatique 2011, MontréalSonia Rivest, Analyste en géodécisionnel, Intelli3Denis Beaulieu, Gestionnaire, Services Web et Projet Géomatique, Infrastructure Canada13 octobre 2011
    • Plan de la présentation• Mise en contexte• Offre géodécisionnelle• Quadrant magique géodécisionnel• Avantages et limitations des catégories de logiciels• Exemple d’application avec Oracle BIEE à Infrastructure Canada – Rôle du géodécisionnel dans une organisation gouvernementale – Contexte organisationnel à Infrastructure Canada – Le projet – Les résultats• Conclusion ©Intelli3
    • Contexte Prédictions Analyse prédictive Suivi Tableaux de bord Complexité Analyse OLAP et visualisation Rapports Rapports et requêtes Géospatial Valeur Le spectre des technologies d’Intelligence d’affaires (Eckerson, 2007) ©Intelli3
    • Les grands vendeurs de technologies décisionnelles Gartner’s Magic Quadrant (MQ) for Business Intelligence as of January 2011 (from Sallam et al., 2011). ©Intelli3
    • Notes méthodologiques du MQ 2011Logiciels évalués en fonction de : – Documentation fournie par le vendeur – Sondage des utilisateurs (1225 répondants)Critères d’inclusion dans l’étude : – Avoir des revenus de logiciels d’au moins 15 M$ – Fournir au moins 9 des 13 fonctionnalités identifiées (infrastructure intégrée, gestion de métadonnées, outils de développement, collaboration, rapports, tableaux de bord, requêtage, intégration MS Office, outils de recherche, OLAP, visualisation interactive, analyse prédictive, « scorecards ») – Obtenir au moins 20 répondants au sondage ©Intelli3
    • Le géodécisionnel chez les « leaders » Leaders Microsoft Oracle MicroStrategy Information Builders IBM SAS QlikTech SAP ©Intelli3
    • SAS Business Intelligence (9.3)• Intégration du géospatial à l’aide du logiciel SAS Bridge for ESRI (3.5) qui est une extension à ArcGIS• Permet d’échanger (lien bidirectionnel) des données entre SAS et ArcGIS 10 : • Produire des cartes avec les données provenant de SAS • Analyser les données provenant de ArcGIS (ex. relations spatiales) à l’aide de SAS ©Intelli3
    • QlikTech QlikView (11)• Permet la création de mashups géospatiaux (Google)• GeoQlik (Business Geografic) offre une extension géospatiale à QlikView et permet d’intégrer des cartes aux vues crées ©QlikTech ©Intelli3
    • SAP Business Objects (XI4)• SAP Business Objects Integration for ESRI GIS permet l’échange de données (lien bidirectionnel) entre ArcGIS et BO• Permet de développer des composants personnalisés pouvant être intégrés dans les tableaux de bord ©Intelli3
    • Information Builders WebFOCUS (8)• WebFOCUS for Google Maps permet le développement de mashups• WebFOCUS Map Viewer permet d’intégrer les capacités cartographiques de ArcIMS et ArcGIS ©Information Builders ©Intelli3
    • IBM Cognos Business Intelligence (10)• Geoset Manager (MapInfo) et Cognos Map Manager sont utilisés pour permettre la création de vues cartographiques; un ensemble de données de base est fourni• SpotOn offre un logiciel (Vantage Maps) permettant d’échanger des données entre Cognos BI et ArcGIS• Integeo offre un logiciel (Map Intelligence) permettant d’échanger des données entre Cognos BI et MapInfo, ArcGIS ou GeoServer • Cognos Mashup Service et IBM Mashup Center permettent de créer des mashups géospatiaux (Google) ©Intelli3
    • MicroStrategy (9 r3)• S’intègre avec ArcGIS pour permettre l’intégration de vues cartographiques• Permet de créer des mashups géospatiaux (Google) ©MicroStrategy ©Intelli3
    • Oracle Business Intelligence EE (11g)• Permet de créer des vues cartographiques par la lecture de données stockées dans Oracle Spatial• MapViewer et Map Builder sont utilisés pour la préparation des données à intégrer dans OBIEE ©Intelli3
    • Microsoft Business Intelligence• SQL Server 2008 R2 permet de configurer les options cartographiques pour la création de vues, incluant l’utilisation de Bing Maps, ainsi que l’utilisation de fonctions spatiales• Microsoft SharePoint Portal Server 2007 sert de plateforme d’intégration ©Microsoft ©Intelli3
    • Le géodécisionnel chez les autres• Plusieurs autres logiciels intégrant des fonctionnalités géodécisionnelles existent sur le marché• Ces logiciels incluent le géospatial à un ou plusieurs types d’outils : ETL, rapports, OLAP, tableaux de bord• L’offre est très diversifiée et le niveau de capacité et d’intégration augmente généralement ©Intelli3
    • Comment choisir? ©Intelli3
    • Quadrant magique géodécisionnelExemple Élevée Habileté géospatiale Faible Niveau de consolidation Faible Élevé Mashup Consolidé ©Intelli3
    • CritèresHabileté géospatiale : étendue des capacitésgéospatiales supportées – Facilité d’intégration dans les processus géospatiaux en place (création de données, mises à jour, …) – Formats géospatiaux supportés (et normes) – Types de cartes – Variables visuelles – Types de géométries – Fonctions cartographiques (pan, zoom, …) – Fonctions de navigation dans les cartes (forage, remontage, pivot, …) – Fonctions d’analyse spatiale – Gestion de l’évolution géométrique – Données intégrées dans le logiciel – … ©Intelli3
    • CritèresNiveau de consolidation de la solutionSolution consolidée : application/suite de produits venant d’un seul vendeuret complètement intégréeMashup : nouvelle application/nouveau produit résultant d’une combinaisonde composantes provenant de différentes sources/vendeurs – Nombre de composantes à installer/maintenir – Nombre de sources/vendeurs différents – Niveau d’intégration dans l’architecture logicielle/de données en place – Niveau d’automatisation des processus (ex. production d’une carte) – Niveau de gestion de la sécurité des données – Transformations de formats requises – Délais de propagation des données – Efforts de développement/intégration de la solution – … ©Intelli3
    • Avantages et limitations Habileté géospatiale faible Habileté géospatiale élevée • Visualisation simple • Très interactif • Flexible • Peu interactif • Bonne profondeur d’analyse • Peu flexible • Bonne intégration dans les • Peu de profondeur d’analyse processus géospatiaux en place • Faible intégration dans les processus géospatiaux en place • Complexité de mise en place Habileté géospatialeAvantage Faible ÉlevéeLimitation ©Intelli3
    • Avantages et limitations Niveau de consolidation faible Niveau de consolidation élevé • Coûts d’acquisition • Implémentation facilitée potentiellement faibles • Maintenance moins élevée • Intégration facilitée dans les • Efforts d’intégration requis environnements en place • Maintenance potentiellement • Automatisation facilitée élevée • Gestion de sécurité intégrée • Efforts d’automatisation requis • Efforts de gestion de sécurité requis Niveau de consolidationAvantage Faible ÉlevéLimitation ©Intelli3
    • Exemple d’application avec OBIEE 11g ©Intelli3
    • Technologie Oracle BIEE 11g ©Intelli3
    • Technologie Oracle BIEE 11gIntégration de vuescartographiques ©Intelli3
    • Rôle du géodécisionnel dans uneorganisation gouvernementale• Conception et développement de politiques publiques et de programmes d’intervention – Identification des lacunes et des besoins (où) – Définition des priorités d’intervention (où) – Design des programmes• Mise en place des programmes – Évaluation environnementale (où) – Consultation publique (où) – Gestion du risque (où) – État d’avancement et suivi (où)• Évaluation de l’efficacité des programmes – Mesures des résultats et des bénéfices escomptés – Mesure des impacts : économiques, environnementaux, sociaux (emploi, chômage) ©Intelli3
    • Contexte organisationnel à InfrastructureCanada (INFC) INFC joue un rôle de premier plan dans la mise en œuvre du Plan d’action économique du Canada dans le cadre de programmes : – Fonds de stimulation de linfrastructure de 4 milliards de dollars; – Fonds pour linfrastructure verte de 1 milliard de dollars; – Fonds Chantiers Canada, le plan dinfrastructure de 33 milliards de dollars du gouvernement du Canada. ©Intelli3
    • Contexte organisationnel à InfrastructureCanada (INFC) La puissance de la localisation précise : gestion et évaluation des programmes basés sur l’évidence Modèle Géo-analytique de INFC Développement de Résultats, BénéfProblème INFC $$$ ices, impacts politiques et programmes futurs ©Intelli3
    • Contexte organisationnel à InfrastructureCanada (INFC)Revue systématique des bénéfices des projets/programmes• Par niveau géographique – National – Régional/Provincial/Territorial – Local – Projet• Par type de bénéfice – Croissance économique – Environnement – Sécurité routière – Qualité de l’eau – …• Par catégorie d’investissement• Mettre en valeur les histoires à succès ©Intelli3
    • Le projet Le but du projet était de développer un prototype de système géodécisionnel démontrant la capacité de OBIEE, combiné à Oracle Spatial, à satisfaire les besoins d’affaires de INFC – Reproduire 2 rapports pour inclure des vues cartograhiques – Construire un tableau de bord, composé de 5 sections, basé sur les besoins des gestionnaires de la Division de la gestion des programmes et utilisant les données du Plan économique du Canada ©Intelli3
    • Le projet5 sections du tableau de bord : – Programmes – Projets – Risques – Bénéfices – Communications ©Intelli3
    • Les résultats Version préliminaire ©Intelli3
    • Les résultats Version préliminaire ©Intelli3
    • Les résultats Version préliminaire ©Intelli3
    • En conclusion• Le géospatial est de plus en plus présent dans les logiciels décisionnels de toutes envergures• Plusieurs vendeurs offrent une plate-forme géodécisionnelle consolidée• Le marché grandit constamment et le niveau de l’offre augmente généralement ©Intelli3
    • Sonia Rivest Denis BeaulieuSonia.Rivest@intelli3.com Denis.Beaulieu@infc.gc.ca2750 rue Einstein, bureau 130 180, rue Kent, bureau 1100Québec, G1P 4R1 Ottawa (Ontario), K1P 0B6Tél : (418) 262-1944 Tél : (613) 946-3955Fax : (418) 656-1981 Fax : (613) 941-2784www.intelli3.com www.infc.gc.cawww.map4decision.com ©Intelli3