Déploiement de services OGC à la FADQ

  • 535 views
Uploaded on

Dans le cadre de son plan d’action de développement durable, La Financière agricole du Québec (FADQ), a récemment débuté un processus de modernisation de ses services Web dans le but d’étendre …

Dans le cadre de son plan d’action de développement durable, La Financière agricole du Québec (FADQ), a récemment débuté un processus de modernisation de ses services Web dans le but d’étendre l’application de la géomatique au sein de son organisation et de mieux répondre aux demandes de ses clients en matière d’informations géographiques. Les clients ont exprimé le besoin précis d’être en mesure de numériser, à partir d’un avis de modification de plan de ferme, un croquis et des annotations directement sur l’application Web de la FADQ, le Plan de ferme électronique (PFE). Aussi, en plus d’améliorer les fonctionnalités liées à l’impression, les clients souhaitent que les nouveaux développements augmentent les performances relatives à la vitesse d’exécution du PFE. Enfin, un besoin essentiel manifesté par les clients est la possibilité de télécharger, en différents formats de données spatiales géoréférencées, les contours des parcelles agricoles et leur culture. Afin de respecter les normes OGC et de consolider ses orientations technologiques organisationnelles, la direction des technologies de l’information de la FADQ recommande que le déploiement de la nouvelle architecture orientée services de la géomatique remplisse deux conditions : faciliter la modification des applications et favoriser l’utilisation des technologies libres. Cette présentation démontre comment la FADQ procède à l’implantation de services WMS pour la diffusion de ses informations géographiques sur le Web. De plus, elle explique comment le PFE utilise la carte de base du ministère de la Sécurité publique (MSP) sous forme de services WMS-C, afin d’augmenter la rapidité de l’affichage. Finalement, elle traite de la diffusion d’un service de téléchargement WFS et d’un service WFS-T pour permettre aux utilisateurs du PFE de numériser les croquis des plans de ferme via le Web.

More in: Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
535
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
11
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • Présentation Marie-Claude (FADQ), Simon (Mgeospatial). Simon est à l’origine des premiers développements en géomatique à la FADQ. Explication de l’historique et vers quoi il faudrait maintenant évoluer.
  • Le mesurage informatisé des terres agrcicoles débute en 1994 à l'aide d'un plateforme de type CAD (MicroStation). À l'époque, aucune base de données n'était utilisée. Par la suite, on a progressivement débuté la sauvegarde des données descriptives (MSLINK :-) ).
  • - C'est en 2004 que la FADQ passe d'un mesurage en mode SIG. À cette époque ArcGIS était le produit qui s'était avéré le meilleur choix. - La base de données coorporative est Oracle et ArcSDE est utilisé pour brancher la famille de produits ESRI. - Un processus simple d'exportation permet à une équipe de production répartie dans les bureaux régionaux de faire l'édition graphique dans ArcMap. - Un processus plus complexe fera l'importation des données géographiques dans un modèle qui gère l'historique des mises à jour. - Par la suite, la donnée est disponible pour la visualisation dans le plan de ferme électronique ET pour l’impression de plans de ferme.
  • La couche métier est l'endroit où sont isolés tous les traitements reliés à un modèle de données spécifique et qui pourront être réutilisées par plusieurs autres systèmes via des services Web. Cette couche métier se situe entre les données et l'interface client. C'est là que sera programmé les différents traitements de chargements, de modifications, d’échanges, d’extractions, de lectures, de validations, etc... Ce type d'architecture peut parfois allourdir le développement d'un système et peut-être sa performance. Mais à long terme il facilite énormément la maintenance et l’amélioration du système. Il n'est pas rare de voir aussi la couche métier directement dans le moteur de base de données (fonctions et packages SQL) pour utiliser la puissance du serveur de données (toujours sous utilisé en CPU).
  • La base de données géographiques est le centre de l’univers géospatial. Il est le coeur d’une Infrastructure de Données Spatiales «SDI». Cet infrastructure regroupe un ensemble de composantes technologiques délivrant des services Web standardisés (OGC) et des coordonnées autour d’un entrepôt de données. C’est maintenant autour de ces services que les applications Web modernes se construisent . Ce schema n'est pas complet et certains services sont plus populaires que d'autres qui ne sont même pas encore implémantés. Ces services nous permettent de construire une architecture modulaire et plus facile à supporter. Il existe une liste de plus en plus longue de services. La FADQ construit présentement son architecture de services et sera en mesure de publier prochainement un service Web de parcelles agrcicoles et de leur(s) culture(s) . La FADQ à choisi d'utiliser MapServer et GeoServer pour leur services WMS et WFS-T.
  • Maintenant, avec l’évolution technologique, la FADQ n’a plus le choix, elle doit respecter les standards OGC pour assurer l’interopérabilité des données entre les différents systèmes d’informations géographiques. Avec les services OGC, l’entretien des données géographiques est simplifié puisque les données sont mises à jour directement par le propriétaire, personne d’autre les manipule. Les données géographiques sont disponibles, les partenaires de l’ACRI peuvent en profiter, puisque l’ACRI est favorable à l’échange des données géographiques par des service OGC. La FADQ veut appliquer la géomatique à d’autres missions de son organisation, comme par exemple à l’évaluation d’une terre agricole ou forestière, pour le financement avec garantie de prêt. L’objectif premier est de satisfaire les besoins des clients. Présentement le client peut uniquement afficher les données géographiques mais éventuellement, il pourra modifier lui-même son plan de ferme.
  • La planification des travaux de modernisation du système géomatique de la FADQ a été divisée en 3 blocs: - bloc 1, les données; bloc 2, le client; - bloc 3, le lien entre les données et le client.
  • Le bloc 1 est terminé. Le format géométrique binaire SDE d’ESRI a été transformé avec FME en format SDO Geometry, le format de stockage spatial d’Oracle. Les applications de services OGC Mapserver et Geoserver ont été installées et des services WMS et WFS-T propres à la FADQ ont été créés. -Le bloc 2 est en cours. Le prototype de la nouvelle application WEB a été réalisé, des outils de localisation ont été développés, un outil de numérisation WEB est à compléter et une fonctionnalité de gestion des données GPS est à réaliser . -Le bloc 3, le module transactionnel entre les données et l’application est la dernière étape. Une fois qu’il sera conçu, il sera possible de déconnecter ArcSDE qui sert présentement d’intermédiaire entre nos données géographiques et Oracle. Sur la figure il y a deux 2 bases de données. Les travaux de développement se feront en parallèle avec la production, les 2 bases de données seront synchronisées.
  • La philosophie de partage des technologies libres s’appliquent autant au niveau des applications, que de l’expertise et des efforts. Pour développer notre nouvelle application WEB, la FADQ n’est pas partis de rien. Nous avons eu la chance de faire affaire avec nos collègues du Ministère de la Sécurité Publique. Ils ont partagé avec nous le code source de leur application GOLOC, dans le but de pouvoir bénéficier de nos développements. Mêmes si nos outils répondent aux besoins propres à la FADQ, ils ont été programmés en utilisant des modules communs facilement réutilisables par d’autres organisations. Il faudra maintenant relever le défi de concevoir une méthode de mise à jour de nos développements respectifs.
  • Les avantages pour la FADQ d’intégrer GOLOC du MSP à notre environnement système sont les suivants:
  • Capsules vidéo des outils développés.
  • Questions ?

Transcript

  • 1. Déploiement des services OGC à La Financière Agricole du Québec Géomatique 2011 - 13 octobre 2011 Marie-Claude Couture Simon Mercier … pour une meilleure autonomie de ses clients
  • 2. mslink … HISTORIQUE FADQ
  • 3. … tel qu’on le connait aujourd'hui Oracle Processus d'exportation Édition géographique Production Plan de ferme Processus d'importation ESRI Diffusion Web MESURAGE MODERNE
  • 4. ARCHITECTURE SOA Entrepôt A Entrepôt B Entrepôt C Client A Client B Client C X Couche métier: Orchestration de requêtes aux données corporatives Services Web SOAP/REST
  • 5. WCS OpenLS WFS-T WFS WMS CWS WMTS Technologies OGC opengeospatial.org/standards/is SOS WPS SERVICES OGC
  • 6.
    • Respecter les standards OGC;
    • Appliquer la géomatique à d’autres missions de la FADQ;
    • Simplifier l’entretien et faciliter la réutilisation des données géographiques de la FADQ et d’autres organismes comme la CPTAQ ;
    • Prioriser les intérêts des clients du système.
    UNE ÉVOLUTION QUI S’IMPOSE
  • 7. BLOC 1 : Les données BLOC 3 : Le lien BLOC 2 : Le client PLANIFICATION
  • 8.  
  • 9.
    • La philosophie de partage:
    • applications
    • expertise
    • efforts
    • Collaboration avec le MSP : une expérience positive et enrichissante !
    TECHNOLOGIES LIBRES
  • 10. INTÉGRATION DE GOLOC DU MSP
    • Éviter de recommencer ce que d’autres ont déjà développé.
    • Contribuer à une synergie de partage.
      • Profiter des développements des collègues.
      • Livrer plus rapidement un produit.
    • Faciliter l'entretien à long terme.
  • 11.
    • Clientèle visée:
    à court terme: le personnel de la FADQ à long terme: les producteurs agricoles
    • Démonstration des outils développés
    SIG-FADQ
  • 12.
    • SIG-FADQ, un pas important vers :
    • le partage des ressources entre les différents ministères;
    • une plus grande autonomie des clients du système géomatique de la FADQ.
    Merci de votre attention. MOT DE LA FIN