• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
La cartographie WEB dans le milieu académique.
 

La cartographie WEB dans le milieu académique.

on

  • 872 views

Le Département de géographie de l’Université du Québec à Montréal s’intéresse à la cartographie assistée par ordinateur depuis une trentaine d’années, mais voilà qu’avec les ...

Le Département de géographie de l’Université du Québec à Montréal s’intéresse à la cartographie assistée par ordinateur depuis une trentaine d’années, mais voilà qu’avec les avancées technologiques de profondes transformations en ont émané et conduit à adapter notre enseignement. En conséquence depuis quelques années nous avons incorporé la cartographie WEB au premier cycle (B.Sc.) ainsi qu’à certains cours des cycles supérieurs (M.Sc. et DESS SIG). Dans le cadre de la présente conférence, nous allons aborder le cas de l’intégration de la cartographie WEB dans le cours GEO6403 (Géomatique, multimédia et cartographie internationale) ; ce cours s’adresse aux étudiants en 3e année de baccalauréat ayant déjà suivi des cours de cartographie, SIG et télédétection. Il s’agit d’un cours d’expérimentation où différents médiums sont testés, que ce soit la cartographie animée, l’intégration de produits cartographique sous Google-Earth, l’animation avec Google-Earth, les effets spéciaux avec Photoshop, le traitement cartographique et enfin la cartographie WEB. Les étudiants ont donc eu à se familiariser au logiciel JMap de la compagnie K2 Geospatial. Ainsi, ils avaient à appliquer l’indice de défavorisation de Pampalon et Raymond de l’INSPQ (2000) pour le recensement 2006 de la région de Montréal. Il s’agissait alors télécharger les données issues de Statistique Canada, les convertir, en normaliser quelques-unes et les traiter avec SPSS selon la méthodologie proposée par les deux auteurs (utilisation de l’ACP). La deuxième étape consistait à identifier les informations pertinentes. Par la suite dans l’environnement JMap il fallait créer les projets, les couches, les propriétés associées, choisir le mode de diffusion, définir des styles, créer les cartes thématiques, pratiquer des tests de visualisation, sélectionner certaines options, définir des requêtes et enfin déployer le tout afin d’obtenir une application. Voici donc un projet concret pour lequel les étudiants ont généré des produits cartographiques intéressants, adaptés aux nouvelles technologies.

Statistics

Views

Total Views
872
Views on SlideShare
872
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
20
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    La cartographie WEB dans le milieu académique. La cartographie WEB dans le milieu académique. Presentation Transcript

    • Géomatique 2011 13 octobre 2011Y. Baudouin et plusieurs étudiantEs du cours GEO6403 Département de géographie, UQAM
    • Déroulement1. Survol de la cartographie moderne2. Évolution des variables visuelles3. La cartographie dans les journaux4. La cartographie WEB5. Le projet des étudiants avec l’utilisation de JMap
    • GEO6403Géomatique, multimédia etcartographie internationaleCe cours s’adresse aux étudiants de fin debaccalauréat ayant déjà suivi des cours decartographie, SIG et télédétection. Il s’agit d’un coursd’expérimentation où différents médiums sont testés,que ce soit la cartographie animée, l’intégration deproduits cartographique et l’animation sous Google-Earth, les effets spéciaux avec Photoshop, letraitement cartographique et enfin la cartographieWEB avec JMap. Le tout à travers des thématiquesvariées.
    • La cartographie et laconsultation d’informations ontgrandement évolué depuis les30 dernières années … deSymap à la cartographie WEBen passant par la cartographieanimée …
    • Extrait d’une impression par pointsde Symap provenant de lasuperposition de caractèresillustrant la topographie (source :Peucker , 1972).
    • Système de localisation au cimetièreCôte-des-Neiges
    • Modèle d’élévation drapé d’uneimage IRS, vue est-ouest duMont-Royal.
    • Animations … cartographiques Îlot de chaleur Intégration (1:1 000) sur Google Earth Tsunami Cathédrale Animation défavorisation matérielle
    • Une évolution des variablesvisuelles en fonction del’avancée technologique
    • Les variables visuelles primaires • Variables visuelles primaire de Bertin (1960) • Forme • Utilisation optimale pour différencier (ex. :cercle, carré, triangle) • Taille • Variable qui communique le mieux la nature quantitative ou ordinale d’une phénomène • Orientation • Usage limité, se retrouve le plus souvent en mode ponctuel • Couleur • La couleur est composée de trois sous-variables, chacune ayant un usage particulier : *Ton (Hue) • Changement couleur pure pour différencier (ex. : orange, vert, bleu) *Valeur • Degré de clarté ou noirceur (Brightness) *Saturation • Degré de pureté (montant de blanc perçu pour un ton et (Chroma) une valeur donnée) • Valeur • Variation du rapport Noir/Blanc pour une même surface • Grain • Rapport Noir/Blanc identique pour une même surface mais variation de l’agencement
    • Les variables visuelles secondaires Variables visuelles secondaires de Quodverte (1997) et MacEachren (1994) (dans Raveneau 1998) •Texture[1] •Apparence et forme d’une trame (structure et disposition d’éléments fondamentaux) •Focalisation •Degré de flou d’un élément à son pourtour (transition) ou changement graduel •Volume 3D •Effet de perspective ou de hauteur (ex. :sphère, cube, bloc-diagramme, MNT) •Position •D’usage souvent imposé peut toutefois être utilisé pour éviter l’encombrement [1] Certains auteurs la considère comme une variable indépendante d’autres comme la combinaison des variables : forme, taille et orientation.
    • Variables d’animation Variables d’animation de Peterson (1995)[1] •Vitesse •Rapidité du mouvement ou encore d’une progression •Point de •Changement de l’angle de vue vue •Distance •S’apparente à un changement d’échelle (rapprochement ou éloignement) •Transition •Ensemble d’outils utilisés pour pratiquer les des images changements de scènes [1] Peterson en considère 11 dont 7 sont issues des variables primaire ou secondaire (dimension, forme, position, texture, grain, valeur, couleur).
    • Variables visuelles dynamiques Variables visuelles dynamiques (DiBiase et al., 1992 et McEachren, 1994) dans Köbben et Yaman -Evaluating Dynamic Visual Variables • Moment • Espace temps (instant) où un élément de la carte se modifie • Durée • Indique la durée en temps réel qu’un élément est visible lors dune animation • Fréquence • Taux d’occurrence d’un élément (ex. clignotement); cette variable véhicule l’importance relative • Ordre • Chronologie de la séquence des images • Taux de variation • Correspond au rapport entre l’ampleur du phénomène et la durée de chaque scène • Synchronisation • Illustre la combinaison de certains changements (2 et +)
    • La Presse, 14 janvier 2010
    • Google Earth
    • Occupation du sol
    • La cartographie WEB Outil d’exploitation et de diffusion Outil intéressant mais qui nécessite une préparation soignée des données; il n’est plus temps de venir corriger ou éditer des données Les applications sont diversifiées Le niveau d’interaction est variable La cartographie WEB se retrouve généralement en deux modes: statique ou dynamique
    • Carte statique interactive http://kartoweb.itc.nl/webcartography/webmaps/static/si-example4.htm
    • Simulation de l’augmentation du niveau de la mer http://flood.firetree.net/
    • p.272 http://apps.who.int/globalatlas/dataQuery/default.asp
    • http://apps.who.int/globalatlas/includeFiles/generalIncludeFiles/toolOptions.asp?displayType=map
    • www.eiss.org
    • http://ecdc.europa.eu/en/healthtopics/PublishingImages/EU_Map_web.jpg
    • http://ecdc.europa.eu/en/healthtopics/PublishingImages/EU_Map_Intensity.jpg
    • Suivi d’une course debateaux http://www.netandsea.com/route-equateur/svg.php
    • VisualRoute http://www.visualroute.com/
    • http://www.granadamap.com/
    • Le concept de défavorisation:…état observable et démontrable de désavantage face à la communautélocale ou à l’ensemble de la société à laquelle appartient l’individu, la familleou le groupe.
    • Démarche du projet des étudiants Lecture de l’article de Pampalon et Raymond (2000) sur l’indice de défavorisation Collecte des données (Statistique Canada, BNDT, BDTQ, ...) Traitement des données avec Excel et SPSS Cartographie avec MapInfo, ArcInfo, GvSIG, … Photoshop Google Earth Flash Movie Maker JMap
    • Superposition … BDTQ, BNDT, 1: 1 000, rôle,cadastre, etc.
    • Déroulement del’apprentissage etdu manuel
    • Volets utilisés ?
    • Options sur la fenêtre devisualisation
    • Options sur la fenêtre devisualisation
    • Options sur la fenêtre devisualisation
    • Projet qui sera déployé sous formed’applications variées (9)
    • Applet Java: client vectoriel multi-fenêtres ou vectoriel simple
    • Statistiques de l’usage desétudiants
    • Jmap s’est avéré un outil adapté aucontexte académique qui permet defavoriser l’apprentissage d’élémentstechniques mais aussi fondamentaux.L’expérience va donc se poursuivre …