• Like
  • Save
Flash stroc avril 2012 bkb
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Flash stroc avril 2012 bkb

on

  • 1,134 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,134
Views on SlideShare
1,134
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
8
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Flash stroc avril 2012 bkb Flash stroc avril 2012 bkb Document Transcript

    • BMCE Capital Research Flash 13 avril 2012 STROC INDUSTRIE Accumuler (vs. Acheter) Objectif de cours : MAD 224 INGENIERIES ET BIENS EQUIP. INDUSTRIELS (vs. MAD 384 précédemment) Cours au 12 04 12 : MAD 191 Un conflit social aux lourdes conséquencesen M MAD 2010 2011 2012E 2013ECA 462,6 530,3 583,3 630,0 La feuille de route de STROC INDUSTRIE a été entamée en 2011 par un Var % 14,9% 14,6% 10,0% 8,0% long et couteux conflit social qui a fortement affecté sesREX 37,1 20,2 24,5 25,2 performances opérationnelles. Var % 50,6% -45,6% 21,3% 2,7% Dans ce contexte contraignant, la société a cherché a atteindre sesMOP 8,0% 3,8% 4,2% 4,0% objectifs commerciaux en recourant massivement à la sous-traitance.RN 27,5 5,5 25,7 15,9 Résultat, son chiffre d’affaires ressort en progression de près de 14,6% Var % 78,0% -79,8% 4,6x -38,2% à M MAD 530,3 en 2011, comparativement à l’année 2010, (dont 40%MN 5,9% 1,0% 4,4% 2,5% réalisé auprès des clients historiques et récurrents de la société).RoE 35,2% 3,2% 13,4% 8,1%ROCE 34,1% 7,5% 7,6% 8,1% La ventilation des revenus annuels par Domaines d’ActivitésP/E 8,7x 43,0x 9,3x 15,0x Stratégiques –DAS- se présente comme suit : Source : BMCE CapitalP/B 3,1x 1,4x 1,2x 1,2x Ventilation du chiffre daffaires 2011 par DASD/Y 7,0% 2,1% 4,9% 3,3% Stockages des Source : Estimations BMCE Capital solides 13,0% Cours et moyenne mobile Bâtiments & Ouvrages370 46,0%350330310 Stockages des liquides290 & gaz270 41,0%250230 Source : STROC INDUSTRIE210 Par marché, STROC draine 12% de ses revenus à l’export, soit190 M MAD 63, en progression de 58% par rapport à 2010. Dans une ample170 juin 11Source : Factset juil. 11 août 11 sept. 11 oct. 11 nov. 11 déc. 11 janv. 12 févr. 12 mars 12 At mesure, la production s’apprécie de 29,5% à M MAD 597,8, suite à la Price Long Avg constatation d’une variation de stocks positive de M MAD 66,0 (liée au End décalage de la facturation d’une partie de la production) contre un Analyste(s) : destockage de M MAD -2,6 en 2010. Hajar Tahri h.tahri@bmcek.co.ma En revanche, le résultat d’exploitation régresse de 45,6% à Hicham Saâdani M MAD 20,2, suite à l’alourdissement des charges opératoires h.saadani@bmcek.co.ma impactées notamment par les effets du conflit social du second semestre 2011 (dû principalement au surcoût engendré par la sous-traitance). En effet, les achats consommés de matières et fournitures se hissent de 50,1% à M MAD 410,4 tandis que les autres charges externes et les charges de personnel s’apprécient respectivement de 27,4% à M MAD 67,9 et de 3,6% à M MAD 96,3. Par conséquent, la marge d’EBIT s’effiloche de 4,2 points à 3,8%. ANALYSE & RECHERCHE 1
    • BMCE Capital Research Flash 13 avril 2012 Le résultat financier bascule, quant à lui, au rouge à M MAD –5,6 contre M MAD 2,4 en 2010, en raison d’un bilan de change négatif de M MAD –2,1 (vs. M MAD 2,6 en 2010) conjugué à l’accroissement des charges d’intérêts de 2,1x à M MAD 3,3. Pour sa part, le résultat non courant grève son déficit à M MAD –5,4 contre K MAD –649,1, suite à la comptabilisation d’une dotation non courante de M MAD 2,9 couplée à l’augmentation de 4,0x des autres charges non courantes à M MAD 3,0. Au final, le résultat net s’affaisse de 79,8% à M MAD 5,5, réduisant la marge nette à 1,0% en 2011 contre 5,9% en 2010. En conséquence, le Conseil d’Administration compte proposer à la prochaine Assemblée Générale Ordinaire, prévue pour le 4 mai 2012, la distribution d’un dividende unitaire de MAD 4 (contre MAD 13,44 en 2010), soit un D/Y de 2,1% par rapport au cours observé le 12 avril 2012 de MAD 191 et un payout-ratio de 90,1%. Vers une intégration des activités connexes Le dénouement du conflit social intervenu en fin d’année 2011 serait de nature à apaiser les tensions au sein de la société. En parallèle, cette situation devrait permettre au Management de se remettre sur la voie de la recherche des objectifs annoncés au moment de l’IPO. L’acquisition des société HANDASSA, ATRAL et MARINGIS (filiales du HOLDING de tête AL ISTIMRAR) semble s’inscrire dans ce sens, dans la mesure où elle permettrait à STROC INDUSTRIE d’intégrer des activités connexes à valeur ajoutée supplémentaire. Le second opérateur marocain du secteur de la métallurgie lourde table également sur le développement de ses compétences en ingénierie industrielle (via sa filiale PRO-ENG) ainsi que sur la maîtrise des process Engineering Procurement Construction -EPC- (ou projets clés en mains) pour renforcer son positionnement tant sur le marché local qu’à l’international à travers : • L’augmentation de sa capacité de production pour la porter à 20 000 tonnes par an, à travers la construction de deux nouvelles unités industrielles dédiées à la charpente et à la chaudronnerie pour un montant de M MAD 127,6 ; • L’acquisition de matériaux de production supplémentaires et la modernisation de l’outil de production existant afin d’améliorer sa productivité ; • La formation et la fidélisation du personnel actuel de la société et le recrutement de nouvelles ressources humaines qualifiées techniquement ; • L’expansion à l’international et notamment en Afrique du Nord, de l’Ouest et Centrale via ses filiales MTC INDUSTRIE et GETC INDUSTRIE, ainsi que par la création à l’avenir de nouvelles filiales à savoir en Libye (projet en stand by) ; • Et, la diversification de ses activités par le développement des segments de maintenance industrielle et de Génie Civil, dans le but de compléter son package de prestations.ANALYSE & RECHERCHE 2
    • BMCE Capital Research Flash 13 avril 2012 En terme de perspectives chiffrées, nous tablons, de notre côté, sur des revenus de M MAD 583,3 (+10,0%) en 2012 et de M MAD 630,0 (+8,0%) en 2013. Pour l’année 2012, la capacité bénéficiaire devrait s’apprécier de 4,6x à M MAD 25,7, tenant compte d’une plus-value de près de M MAD 12,5 sur cession de l’ancien siège administratif de la société sis au quartier Oasis à Casablanca. En 2013, le résultat net devrait s’élever, pour sa part, à M MAD 15,9 (-38,2%) suite à la non récurrence du résultat exceptionnel. A accumuler Pour les besoins de l’évaluation de STROC INDUSTRIE, nous nous sommes basés sur la méthode d’actualisation des cash-flows futurs –DCF-, et avons retenu les hypothèses suivantes : • Un TCAM du chiffre d’affaires de 3,9% sur la période 2012-2021 ; • Une marge d’EBITDA moyenne de 4,6% sur la période 2012-2021, stabilisée à 4,0% en année terminale ; • Un taux d’actualisation de 10,29%, tenant compte de : ◊ Un taux sans risque 10 ans : 4,36% ; ◊ Une prime de risque marché actions : 7,8% ; ◊ Un gearing cible : 40% ; ◊ Et, un taux de croissance à l’infini de : 2,0%. Sur la base de ce qui précède, nous aboutissons à un cours cible de MAD 224 (vs. MAD 384 au 30/09/2011), valorisant le titre STROC INDUSTRIE à 10,9x et à 17,6x respectivement ses résultats prévisionnels en 2012 et en 2013. En conséquence, nous recommandons d’accumuler le titre dans les portefeuilles.ANALYSE & RECHERCHE 3
    • BMCE Capital Research Flash 13 avril 2012 Système de recommandation : La recommandation adoptée par la Direction Analyse & Recherche de BMCE Capital est déterminée en fonction du potentiel de hausse ou de baisse de la valeur en question à horizon 12 mois. La Direction Analyse & Recherche retient sept recommandations : Achat, Accumuler, Conserver, Alléger, Vendre, Suspendu et Pas de recommandation. Dans des cas spécifiques et pour une courte période, l’analyste peut choisir de suspendre son opinion, auquel cas il utilise la mention Suspendu. Définition des différentes recommandations : • Achat : la valeur devrait générer un gain total de plus de 20% à horizon 12 mois ; • Accumuler : la valeur devrait générer un gain total compris entre +10% et +20% à horizon 12 mois ; • Conserver : la valeur devrait générer un gain total compris entre +0% et +10% à horizon 12 mois ; • Alléger : la valeur devrait accuser une baisse totale comprise entre 0% et -10% à horizon 12 mois ; • Vendre : la valeur devrait accuser une baisse totale de plus de -10% à horizon 12 mois ; • Suspendu : la recommandation est suspendue en raison d’une opération capitalistique (OPA, OPE ou autre) ou suite à une incertitude concernant son avenir ; • Pas de recommandation : spécifiquement pour les filiales du Groupe BMCE Bank et pour les émetteurs avec lesquels BMCE CAPITAL BOURSE est en deal. Vendre Alléger Conserver Accumuler Achat -10% +0% +10% +20% Disclaimer : La Direction Analyse & Recherche de BMCE Capital est désignée par BMCE Capital Bourse, société de bourse constituée sous forme de société anonyme au capital social de MAD 10 000 000, dont le siège social est sis 140, Avenue Hassan II, Tour BMCE, Casablanca, inscrite au Registre de Commerce de Casablanca sous le N° 77 971, autorisée par l’agrément du Ministère des Finances N° 3/26, en tant qu’entité en charge de la production de l’ensemble des publications boursières de BMCE Capital Bourse. Le détachement du bureau Analyse & Recherche de la société de Bourse a été opéré courant l’exercice 2000, afin de garantir une plus grande indépendance éditoriale dans l’exercice des fonctions de production et d’éviter ainsi, de manière maximale, la survenance de risques de conflits d’intérêts. La Direction Analyse & Recherche a mis en place une organisation et des procédures, notamment une muraille de Chine, destinées à garantir l’indépendance des analystes financiers et la primauté des intérêts des clients. Aussi, Il est instauré une période de black-out, allant de la date de début de l’élaboration de la note de recherche jusqu’à trois mois après sa publication, durant laquelle les analystes financiers s’interdisent de négocier des actions pour leur propre compte en relation avec les émetteurs et les secteurs qu’ils suivent. Le présent document a été préparé par la Direction Analyse & Recherche et publié conformément aux procédures en vigueur. Les informations contenues dans le présent document proviennent de différentes sources dignes de foi, mais ne sauraient en cas de préjudice résultant de l’utilisation de ces informations, engager la responsabilité de la Direction Analyse &Recherche, ni de BMCE Capital ni de BMCE Capital Bourse, y compris en cas d’imprudence ou de négligence. Les informations contenues dans le présent document, et toute opinion exprimée dans celui-ci ne constituent en aucun cas une incitation à l’investissement en bourse. Elles ne sont données qu’à titre indicatif et ne sauraient être assimilées à un quelconque conseil. En particulier, tout revenu provenant des titres objet de la présente analyse peut fluctuer et les cours de ces titres peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse. Ainsi, les investisseurs peuvent récupérer moins que leur investissement initial et les performances passées ne présument en rien des performances futures. Aussi, les taux de change des devises peuvent avoir une incidence négative sur la valeur, prix ou revenus des titres mentionnés dans le présent document. En outre, les investisseurs étrangers qui détiennent des titres assument effectivement un risque devises. Le présent document a été préparé à l’intention des seuls clients de BMCE Capital et BMCE Capital Bourse ; il est destiné au seul usage interne des destinataires. Ce document s’adresse à des investisseurs avertis aux risques liés aux marchés financiers. Si un particulier venait à être en possession du présent document, il ne devra pas fonder son éventuelle décision d’investissement uniquement sur la base dudit document et devra consulter ses propres conseillers. Les investisseurs devront solliciter des conseils financiers pour s’assurer des stratégies d’investissement examinées ou recommandées dans le présent document, et devraient comprendre que des opinions relatives aux perspectives futures peuvent ne pas se réaliser. La Direction Analyse & Recherche, BMCE Capital et BMCE Capital Bourse déclinent individuellement et collectivement toute responsabilité au titre du présent document et ne donnent aucune garantie quant à la réalisation des objectifs et recommandations formulés dans la présente note ni à l’exactitude et la véracité des informations qui y sont contenues. Toute utilisation, communication, reproduction ou distribution non autorisée du présent document est interdite. Les informations et explications reproduites dans cette étude sont l’expression d’une opinion; elles sont données de bonne foi et sont susceptibles d’être changées sans préavis.ANALYSE & RECHERCHE 4
    • Youssef Benkirane - Président du DirectoireSales Analyse & RechercheMehdi Bouabid, Anass Mikou, Abdelilah Moutassedik Fadwa Housni - Directeur Analyse & Recherche Hicham Saadani – Directeur Bourse & Développement Zahra Lazrak, Aida Alami, Ghita Benider, Zineb Tazi, Ismail El Kadiri, Hajar Tahri, Dounia FilaliTrading ElectroniqueBadr Tahri – Directeur www.bmcecapitalbourse.com © BMCE Capital—Avril 2012 Tour BMCE, Rond Point Hassan II, Casablanca — Tél : +212 22 49 89 76 - Fax +212 22 26 98 60