• Save
Pratiques informationnelles des chercheurs
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Pratiques informationnelles des chercheurs

on

  • 3,871 views

 

Statistics

Views

Total Views
3,871
Views on SlideShare
2,687
Embed Views
1,184

Actions

Likes
5
Downloads
0
Comments
2

8 Embeds 1,184

http://urfist.unice.fr 608
http://www.scoop.it 516
http://paper.li 38
http://www.twylah.com 16
http://us-w1.rockmelt.com 3
http://tweetedtimes.com 1
http://a0.twimg.com 1
http://trunk.ly 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as OpenOffice

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Pratiques informationnelles des chercheurs Pratiques informationnelles des chercheurs Presentation Transcript

  • Enquête sur les Pratiques Informationnelles des chercheurs Gabriel Gallezot & Michel Roland Urfist de Nice avec Charline Leblanc (I3M) , Annaig Mahé (Urfist de Paris/Dicen), Camille Claverie (U. Paris 10/Dicen)
  • Contexte
    • Cible : les chercheurs (cœur de l'activité des Urfist : EC, C, doctorants)
    • Questionnaire en ligne pendant 3 mois du 6 oct 2010 au 7 janvier 2011, avec entretiens semi-directifs préalables pour établir le questionnaire et étude partielle de la littérature sur les PI
    • Questionnaire relativement long (+ de 20min)
    • Biais du « en ligne » : public captif, public « incertain », …
    • Diffusion : listes de chercheurs, rsx sociaux, proche en proche
    • 693 réponses complètes.
  • Le questionnaire Le questionnaire est constitué de quatre parties :
    • une première partie renseigne le profil du répondant,
    • une seconde partie dédiée aux pratiques professionnelles
    • une troisième partie centrée sur les pratiques généralistes
    • une quatrième partie focalise sur la formation.
    Présentation rapide du question – format PDF
  • Mea culpa
    • Pas assez de finesse dans le choix d'une discipline et du statut
    • Pas assez de questions de recoupement
    • Questions parfois mal formulées/comprises
    • Approche partielle (1ere approche) des pratiques informationnelles : «  on parlera de pratiques informationnnelles pour désigner la manière dont l'ensemble de dispositifs, des sources , des outils, des compétences cognitives est effectivement mobilisé dans les différentes situations de production, de recherche, traitement de l'information  ». [Ihadjadene, Chaudiron – 2008]
    • Traitement des résultats non finalisé, bcp de croisements à opérer encore.
  • Interrogations de base
    • Un point sur l'utilisation des ressources numériques / BU
    • Fracture générationnelle ?
    • Fracture disciplinaire ?
    • Genre ?
    • Frontière vie privée / vie professionnelle ?
  • Profil type des 693 personnes interrogées De quel établissement dépendez-vous ? Nb. cit. Fréq. Autre (souvent des UMR) 89 12,8% organisme de recherche 139 20,1% Université 465 67,1% Votre genre : Nb. cit. Fréq. Féminin 327 47,2% Masculin 366 52,8% Votre année de naissance : Nb. cit. Fréq. Avant 1950 33 4,7% De 1950 à 1960 95 13,7% De 1960 à 1970 160 23,1% De 1970 à 1980 192 27,7% Après 1980 213 30,7% Un universitaire, enseignant-chercheur, de 40 ans (1971), homme, de la région Paca (33%) Votre statut universitaire : Nb. cit. Fréq. ATER 33 4,8% Doctorants 111 16,02% autres chercheurs 42 6,1% autres non chercheurs 9 1,3% Chercheur 107 15,4% enseignant documentaliste 5 0,7% enseignant-chercheur 301 43,4% ITA 30 4,3% professeur émérite 9 1,3% autres 46 6,64%
  • Disciplines - STM (58%) / SHS (42 %) - Importance quantitative des SHS et Sc du vivant (et chimie + sc. de l'ingé) - Plus de femmes en SHS et Sc. du vivant - Plus d'hommes en Chimie (et sc. de l'ingé) et Math - Plus de SHS en université - Plus de Sc . du vivant et Sc. de l'Env. en organisme de R - Relative homogénéité des âges par discipline - Des C. majoritairement STM, des E.-C. bien répartis
  • Genre
    • + de femmes de – de 30 ans
    • + d'hommes de 30 à 40 ans
    • + d'hommes E-C
    • Femmes : 52 % SHS, 48 % STM
    • Hommes : 33 % SHS, 67% STM
  • Quand considérez-vous que l'on devient réellement chercheur ? - Le statut par le poste ou la formation ne semble pas affecter la notion de chercheur, la valeur « travail » (rép. 1, 3, 5) semble primer. - il faut noter que la chimie et la physique considèrent que c'est l'entrée dans un labo pour faire thèse (rép. 3) qui constitue l'étape marquante. Pour les SHS c'est le travail sur des projets de R. (37%, rep 5). - Les chercheurs les plus âgés privilégient la publication (rép.1), les plus jeunes la thèse (rép. 3) Nb. cit. Fréq. quand on commence à publier ou communiquer ses résultats 248 35,8% quand on commence à suivre des séminaires 7 1,0% quand on entre dans un laboratoire pour faire sa thèse 197 28,4% quand on obtient un poste (ITA, ATER, Post-Doc, ...) 36 5,2% quand on travaille sur des projets de recherche 205 29,6% TOTAL OBS. 693 100%
  • Pratiques Professionnelles
  • Comment estimez-vous la proportion de documents numériques que vous consultez par rapport à la documentation papier ? -  Importance massive de la documentation numérique (65%) - env. 20% des répondants consultent + de documentation papier que de documentation numérique - Si l'on observe ce résultat par discipline il faut noter la situation contrastée en mathématiques (46% entre 50% et 75%), en Physique et surtout en SHS où il est finalement difficile de trouver une tendance réellement affirmée (une répartition quasi égale entre -50% et + de 50%. Nb. cit. Fréq. moins de 25% 51 7,4% 25% à 50% 85 12,3% 50% 106 15,3% 50% à 75% 177 25,5% plus de 75% 274 39,5%
  • Quelles sont vos principales ressources documentaires (papier ou en ligne) ? [1] 5 éléments max à cocher. La catégorie « Autre » fait apparaître « les archives perso » et les « AO »
  • ... [2] Participation des disciplines pour chaque ressource : - Actes&rapports : faible des Maths, forte des SHS - Essais : forte des SHS - Catalogues : forte des SHS - Blog et sites spécialisés-wiki : forte de l'Informatique - Bases de données : forte des Sc. du vivant Une analyse des âges montre : - que les plus âgés consultent + d'Actes & Rapports, + d'Essais, + de Journaux que les jeunes, c'est l'inverse pour les Ouvrages et les Catalogues de bib. - Pour les blogs, les tranches extrêmes (avant les + de 60a et les - de 30a) consultent moins que les tranches intermédiaires => 30-60 ans, titulaires?) sont sensibles aux sources « alternatives » Répartition par champ disciplinaire
  • Vous rendez vous en bibliothèque pour vos recherches ? - De manière globale « jamais » + « rarement » = désertion des bibliothèques - En SHS plus 61% « souvent » + « tout le temps » pour la BU - En Maths près de 83% de « souvent » + « tout le temps » pour la Bib de labo (tendance STM). - Ages : les tranches intermédiaires (30-60 ans, titulaires?) vont rarement en BU, jamais en bib municipale et autres bib. Les + de 60a vont + en bib de labo et les - de 30a moins.
  • Pour quelle(s) raison(s) vous rendez-vous à la bibliothèque ? [1] Bibliothèque universitaire Bibliothèque Municipale Bibliothèque de votre labo Autres bib. (BNF, Bib Etrang …) informations spécifiques 207 / 29,9% 36 / 5,2% 228 / 32,9% 80 / 11,5% Aide et conseils de pro. 9 / 1,3% 2 / 0,3% 25 / 3,6% 5 / 0,7% Calme 25 / 3,6% 32 / 4,6% 19 / 2,7% 9 / 1,3% Confort 5 / 0,7% 22 / 3,2% 2 / 0,3% 2 / 0,3% Connexion Internet 1 / 0,1% 6 / 0,9% 4 / 0,6% 2 /0,3% Contacts 5 / 0,7% 4 / 0,6% 18 / 2,6% 3 / 0,4% Lecture suivie d’ouvrages 23 / 3,3% 3 / 0,4% 19 / 2,7% 6 / 0,9% Richesse de fonds 197 / 28,4% 48 / 6,9% 125 / 18% 112 / 16,2% Travail en groupe 5 / 0,7 1 / 0,1% 18 / 2,6% 0 Non utilisée 68 / 9,8% 196 / 28,3% 50 / 7,2% 148 / 21,4% Sans réponse 148 / 21,4% 343 / 49,9% 185 / 26,7% 326 / 47%
  • … [2] - les plus âgés sont significativement plus en demande de médiation (rép. « aides et conseils de pro ») et praticiens de la lecture suivie (rép. « lecture suivie d'ouvrage »). Les plus jeunes sont les plus en demande de calme. - participation importante des SHS concernant l'utilisation de la Bu pour la « richesse des fonds » et « les informations spécifiques » - participation importante des Maths concernant l'utilisation de la Bib de labo pour la « richesse des fonds » et les « informations spécifiques »
  • Utilisez-vous des bibliothèques numériques de livres (Google Books, Gallica, Europeana, etc) ? Et Qu'attendriez-vous d'une bibliothèque numérique ?
    • Au niveau global, utilisation partagée de Bib num (Lib num), mais forte attente sur la quantité d'ouv. dispo.
    • Participation des SHS au « oui » à 57%, participation des STM au « non » à 72%
    • Les 30-40 ans (27% de la pop ) , représentent la réponse générale , les plus âgés utilisent - les bib num (non à 60%) , les plus jeunes + (oui à 61%)
    • Petite inflexion de la chimie, Sc de l'ingé, et Sc de l'env et de la tranche des 50-60 ans vers la « sélection d'ouvrages »
    Utilisez-vous des bib. Num. de livres ? Nb. cit. Fréq. Non 351 50,7% Oui 342 49,4% Qu'attendriez-vous d'une bib. Num ? Nb. cit. Fréq. Autre 31 4,5% mise à disposition du plus grand nombre d'ouvrages possible 500 72,2% offre d'une sélection d'ouvrages faite par des spécialistes 162 23,4%
  • Revues de référence ? 74% répondants ont des revues de référence, inflexion négative pour les maths, physique, informatique, les sc cognitives (autour des 60 %). Ce % augmente avec l'âge. 71% indiquent suivre moins de 80 revues Chez vous Au labo / au bureau A la BU Autres bibliothèques Non 449 / 64,8% 291 / 42% 587 / 84,7% 651 / 93,9% Oui 243 / 35,1% 401 / 57,9% 106 / 15,3% 42 / 6,1% SHS 60% des oui 30% des Oui 84% des oui STM 40% de oui 70% de Oui 16% des oui Où les consultez-vous habituellement ? Plus on est jeune moins on consulte chez soi, les tranches intermédiaires, les 30-60 ans consultent d'abord au labo ( lieu de travail)
  • Quels services de veille utilisez-vous sur ces revues ?
    • Majoritairement aucun service d'alerte, en particulier pas par fil RSS
    • Plus on est âgé moins on utilise les services de veille, une utilisation plus prononcée (par rapport à la moyenne) des « services d'alerte » et des « fils rss » chez les – de 50 ans
    • 81% des maths aucun service de veille et 62 % des Sc cognitives utilisent un service de veille
    Aucun Service d’alerte Veille par fil RSS/syndication Non 301 / 43,4% 465 / 67,1% 574 / 82,8% Oui 392 / 56,6% 227 / 32,8% 119 / 17,2%
  • Combien de temps passez-vous sur Internet par jour ? - les plus âgés utilisent faiblement Internet. - 72,4% n’utilisent jamais leur téléphone mobile pour accéder à Internet, des signes d'utilisation se trouvent en informatique et SHS - Les mathématiques et les Sc de l'ingé se détachent avec près de 40% des répondants passant moins de 2 h par jour sur Internet - 34% des informaticiens passent plus de 8h par jour sur le Net
  • Utilisez-vous Wikipedia ? [1]
  • ...[2]
    • Utilisation massive de Wikipédia à plus de 93%, petite inflexion négative sur les 50- 60 ans
    • Importance du cadre privé, utilisation non négligeable dans le cadre académique ou spécialisé
    • Peu de chercheurs utilisent une autre encyclopédie (30%)
    • Sur l'utilisation privée inversion de la tendance générale pour les Sc  cognitive (70% ne l'utilise pas dans le privé)
    • Utilisation plus importante de Wikipédia dans le cadre académique pour  les STM
    • L'informatique présente une utilisation plus importante dans le cadre de la spécialité et pour la rédaction d'articles
    • Les plus jeunes ont une utilisation supérieure à la moy. dans le cadre privé
    • Inflexion positive des 30-50 ans pour l'utilisation académique
    • Inflexion positive pour les 60-70 ans pour l'utilisation dans le cadre de la spécialité
    • Inflexion positive des 40- 50 pour la rédaction d'articles et négative pour les 60-70
    • Plus on est âgé plus on utilise une autre encyclopédie
  • Quels réseaux sociaux utilisez-vous ? [1] (plusieurs choix possibles - au moins une fois par semaine)
  • … [2]
    • Les réseaux sociaux ne sont majoritairement (58%) pas utilisés, seul Facebook (34%) sort du lot (Twitter 6%, LinkedIn 8%, Viadeo 9%).
    • Plus on est jeune plus on utilise les rsx sociaux, ceux nés après 80 utilisent à 60% Facebook
    • Aucune utilisation de Twitter pour les 60-70
    • Inflexion positive pour les 50-60 ans pour l'utilisation de LinkedIn
    • Inflexion positive pour les plus de 30 ans sur Viadeo
    • A signaler Academia et Research Gate cités dans « autres »
    • Faible utilisation pour la chimie et maths, forte utilisation pour l'informatique et une utilisation au dessus de la moy. pour les SHS
    • Les SHS ont une préférence pour Facebook, et l'informatique LinkedIn, puis Twitter
    • Inflexion positive concernant Viadeo pour l'informatique et les sc cognitives
  • Quelle(s) source(s) d'information privilégiez-vous ? (plusieurs choix possibles - régulièrement)
    • Importance des portails spécialisés et des échanges entre chercheurs (on imagine IRL au vu des résultats sur les rsx sociaux sauf pour l'informatique)
    • Inflexion positive sur les doc de labo pour la chimie et les maths
    • Inflexion positive importante sur les portails pour les Sc cognitives et inflexion négative pour l'informatique, les maths, planètes et univers
    • Inflexion positive concernant les échanges entre chercheurs pour l'informatique, les sc cognitives et sc de l'env.
    • Les + de 30a utilisent + les doc de labo et – 30a les échanges entre chercheurs
    Docs de votre labo Portails spécialisés Echanges entre chercheurs Non 405 / 58,4% 195 / 28,1% 263 / 38% Oui 287 / 41,4% 497 / 71,7% 429 / 61,9%
  • Utilisez-vous des outils de veille ?
    • pas de nette distinction sur l'âge, inflexion négative des moins -30a sur l'utilisation des newsletters, sommaires de revues, cette tendance s'inverse pour le RSS
    • une inflexion positive sur l'utilisation d'outils de veille mais une faible utilisation des services/outils présentés => quels autres services/méthodes ? (champ « autre » sans intérêt)
    • Très faible utilisation des outils de veille pour les maths, planète de l'univ et forte utilisation pour l'informatique, les sc cognitives et légère inflexion positive pour les SHS
    • Utilisation + forte (par rapport à la moyenne) de l'alerte mail par l'éco, les sc cognitives, sc de l'env et sc du vivant. + faible utilisation par les maths
    • Les newsletters, plus utilisées par les SHS (sc co et eco)
    • Forte utilisation des RSS par l'informatique et dans une moindre mesure (mais sup à la moyenne) par les SHS et Sc cognitives
    Utilisation outils de veille Alerte mails Newsletter revue de sommaire RSS Syndication Non 329 / 47,5% 424 / 61,2% 482 / 69,6% 563 / 81,2% Oui 364 / 52,5% 268 / 38,7% 210 / 30,3% 130 / 18,8%
  • Quel(s) moteur(s) de recherche utilisez-vous ?
    • Utilisation massive de Google et G. Scholar, inflexion négative sur Google pour l'éco et chimie pour G Scholar. Utilisation de G Scholar sup à la moyenne par l'informatique.
    • Avec « autre » on observe que la notion de moteur = case de recherche, puisque se côtoient aussi bien Baïdu que le WoS et Ebsco ou encore Pubmed, citeseer, ..
    • Concernant l'utilisation de Google Inflexion négative pour les 40-50 ans et positive pour les – 40 ans
    • Concernant l'utilisation de G. Scholar i nflexion négative pour les 30-40 ans
  • Comment accédez-vous au contenu en ligne des revues ?
    • Au niveau général aucun accès en ligne n'est majoritairement retenu
    • Au niveau disciplinaire s'opère une bascule entre les disciplines selon les questions. Les SHS utilisent + les tables de matières, les moteurs géné, les sites web de la bib, les portails de revues et les sites web de revues, et les STM + les moteurs spé, les BdD et les alertes mail.
    • Plus on est jeune – on utilise les TdM + on utilise les moteurs spé., BdD majoritaires chez les 30-50 ans
    Table des matières Moteurs de rech. géné Moteurs de rech. spé Flux RSS BdD biblio Site web de la BU Alerte par courriel Portails de revues en ligne Site web de la revue Non 440 / 63,5% 446 / 64,4% 376 / 54,3% 634 / 91,5% 356 / 51,4% 481 / 69,4% 537 / 77,5% 357 / 51,5% 427 / 61,6% Oui 252 / 36,4% 246 / 35,5% 316 / 45,6% 59 / 8,5% 336 / 48,5% 212 / 30,6% 155 / 22,4% 335 / 48,3% 265 / 38,2%
  • Quel(s) outil(s) de mémorisation utilisez-vous ?
    • Une utilisation massive des favoris navigateur. Etonnant car ne correspond pas aux pratiques observées par ailleurs (Google comme marque-pages).
    • entre 30 et 60 ans plus on est jeune + on utilise les favoris
    • Aucune distinction disciplinaire franche à observer
    Aucun Favoris ou signets de votre navigateur Signets sociaux (Delicious, Diigo, Blogmarks,…) Favoris internes des plateformes de partage (Daily Motion, Flicker, Slideshare, …) Non 531 / 76,6% 198 / 28,6% 658 / 95% 682 / 98,4% Oui 162 / 23,4% 494 / 71,3% 35 / 5,1% 11 / 1,6%
  • Quel(s) logiciel(s) de gestion des références bibliographiques utilisez-vous ? [1]
  • ...[2]
    • Utilisation à 57% avec notamment Endnote, Zotero, BibTeX, inflexion négative pour les SHS (près de 60% de non-utilisation)
    • Les - de 50a utilisent – un log bib et plus on est jeune – on utilise E ndnote, les – 30a utilisent plutôt Zotero, Bibtex est utilisé plutôt par les 30-40 ans
    • Les Sc du vivant utilisent majoritairement Endnote.
    • Inflexion positive de l'informatique et Sc cognitives pour Zotero
    • Informatique et maths utilisent majoritairement BibTeX
  • Connaissez-vous les méthodes d'évaluation listées ci-dessous ?
    • La mesure sur les revues est + connue que la mesure sur les auteurs. Une part relativement importante de chercheurs ne connaît pas du tout les métries qui font débat, les SHS sur ce point sont majoritaires. On notera que la chimie et les Sc du vivant savent bien définir la méthode de l'IF et la chimie, la physique et l'astronomie la méthode du H index
    • Les – 30 ans et les + 60 ans connaissent – les métries (« hors évaluation »?)
    Impact Factor H Index J’en ai entendu parler 221 / 31,9% 197 / 28,4% Je ne connais pas du tout 194 / 28% 282 / 40,7% Je sais définir la méthode 278 / 40,1% 214 / 30,9%
  • De quel(s) type(s) de service(s) en ligne souhaiteriez-vous disposer ?
    • Besoins de repères (pas de formation, pas d'échange), pourtant ces listes même incomplètes existent dans chaque discipline. Inflexion positive de l'informatique sur les tuto
    • Question mal comprise/posée (champ « autres »)
    Liste de ressources Tutoriels Exercices Outils de communication Dossiers, fichiers Non 195 / 28,1% 434 / 62,6% 541 / 78,1% 506 / 73% 433 / 62,5% Oui 497 / 71,7% 259 / 37,4% 152 / 21,9% 187 / 27% 260 / 37,5%
  • ENT
    • 410 chercheurs (59,2%), utilisent un ENT, en revanche ce n'est pas pour les propositions indiquées. Le champ « autre » nous indique que c'est pour le mail et les doc administratifs
    • La consultation au labo des revues joue peut-être en partie sur la non utilisation de l'ENT (proxy)
    • Pas d'élément marquant pour l'âge et la discipline
    Accès à des ressources documentaires Accès à des plateformes pédagogiques Accès à des outils collaboratifs Non 443 / 63,9% 432 / 62,3% 527 / 76,1% Oui 249 / 35,9% 261 / 37,7% 166 / 24%
  • Dans quelle(s) archive(s) ouverte(s) déposez-vous vos productions scientifiques ?
    • 61,5% ne déposent pas, exception notable de l'informatique, des maths et planète et univers. A l'inverse faible dépôt en chimie et sc du vivant. SHS idem à la moy. générale. En maths majorité de dépôt dans ArXiv.
    • Les 30-50 ans déposent + que les autres, les 40-50 ans déposent + dans HAL
    • Dans le champ « autre » on notera généralement : site/base du labo ou institution
    Aucune HAL Arxiv Non 266 / 38,4% 471 / 68% 619 / 89,3% Oui 426 / 61,5% 222 / 32% 74 / 10,7%
  • Pratiques généralistes
  • Dans quel lieu lisez-vous le plus souvent les supports de lecture proposés ? Seules les valeurs supérieures à 50 répondants ont été prises en compte Le domicile est le lieu de lecture privilégié, sauf pour les livres et revues numériques (abonnement ? Ordi à domicile partagé ?) Séparation vie privée (papier) / vie pro avec le numérique Livre (papier) roman Livre (papier) autre Journal (papier) Magazine ou revue (papier) Livre (numérique) Article ou revue numérique Autre lecture numérique Au bureau 137 / 19,8% 54 / 7,8% 52 / 7,5% 240 / 34,6% 458 / 66,1% 215 / 31% Au café 64 / 9,2% Chez vous 557 / 80,4% 401 / 57,9% 272 / 39,3% 313 / 45,2% 187 / 27% 183 / 26,4% 271 / 39,1% Dans les transports 73 / 10,5% 57 / 8,2% 159 / 22,9% 112 / 16,2% En salle d’attente 108 / 15,6%
  • Combien de livres (tous types confondus) lisez-vous par an ? Et De quelle façon vous procurez-vous ces ouvrages ?
    • Une moyenne de près 36 livres (dont 15 romans/recueils) par an mais avec un écart de 0 à 600 (0 à 300 romans/recueils) !
    • Achat d'ouvrages en librairie (peu de prêt, sauf pour les SHS en BU) : appropriation de l'objet
    • - d'usage de la lib en ligne chez les – de 30a et + d'amis/parents (coût/sociabilité ?)
    Librairie classique Librairie en ligne Grande surface Bibliothèque municipale Bibliothèque universitaire Amis / parents Non 167 / 24,1% 293 / 42,3% 535 / 77,2% 533 / 76,9% 402 / 58% 418 / 60,3% Oui 525 / 75,8% 399 / 57,6% 157 / 22,7% 160 / 23,1% 291 / 42% 275 / 39,7%
  • Lisez-vous des livres sous la forme e-book ?
    • Ceux qui ont répondu oui (12,7%) => moyenne de 8 / an avec un écart de 1 à 100 !
    • Pas vraiment de distinction sur l'âge, distinction disciplinaire significative avec l'économie, l'informatique et les sc cognitives. Les SHS sont un peu au dessus de la moyenne
  • Lisez-vous régulièrement des quotidiens, des magazines à des fins personnelles ? A quel rythme ? Et lesquels ?
    • Peu de lecture de la presse (irr + jamais)
    • + on est jeune – on lit la presse
    • Distinction disciplinaire pas franche
    Quotidien Magazine (hebdomadaire) Revue (mensuelle, etc. …) Chaque parution 83 / 12% 97 / 14% 114 / 16,5% Irrégulièrement 317 / 45,7% 325 / 46,9% 323 / 46,6% Jamais 115 / 16,6% 123 / 17,8% 81 / 11,7% Souvent 178 / 25,7% 148 / 21,4% 175 / 25,3%
  • Quel(s) outil(s) de recherche utilisez-vous ? (plusieurs réponses possibles - au moins une fois par mois)
    • La question est mal située et mal libellée et peut surprendre dans la partie généraliste, en même temps cette déconnexion est salutaire, induit une réponse « réflexe »
    • Moteurs plébiscités avec une bonne utilisation des BdD
    • Clivage disciplinaire sur l'utilisation du catalogue BU et Sudoc (SHS 57% et 77% d'utilisation) et les – de 30 ans utilisent + le sudoc
    Moteur de recherche Catalogue BU Catalogue SUDOC Base de données Catalogues étrangers Archives ouvertes (HAL, …) Annuaire Non 50 / 7,2% 366 / 52,8% 466 / 67,2% 288 / 41,6% 607 / 87,6% 477 / 68,8% 637 / 91,9% Oui 642 / 92,6% 327 / 47,2% 227 / 32,8% 404 / 58,3% 86 / 12,4% 216 / 31,2% 56 / 8,1%
  • Bilan sur la formation
  • Avez-vous reçu une formation à la recherche documentaire ?
    • Bcp de travail en perspective pour l'Urfist ;-))
    • + on est jeune + on a reçu une formation à la R documentaire
    • Peu de formation pour les Maths, Physique et Planète de l'univers, les SHS sont plutôt mieux formées (explication pour l'utilisation des cat ?)
    Nb. cit. Fréq. + de cinq ans 125 18,0% entre deux et cinq ans 84 12,1% il y a plus d'un an 59 8,5% Jamais 371 53,5% Récemment 54 7,8%
  • Selon vous, une formation à la maîtrise de l'information doit porter sur :
    • A mettre en rapport avec l'utilisation des outils de Rech (moteurs plébiscités) => utilisation des moteurs faute de mieux ? ou utilisation pro des moteurs ? ou encore découverte d'outils ?
    • La rép. 4 indique aussi le besoin de repères (liste de ressources dans les types de services souhaités), de gestion de l'infobésité
    Notions générales sur l’information Connaissance de l’information scientifique Recherche de l’information Analyse et exploitation de l’information Production et publication de l’information Non 530 / 76,5% 420 / 60,6% 159 / 22,9% 283 / 40,8% 397 / 57,3% Oui 163 / 23,5% 273 / 39,4% 533 / 76,0% 410 / 59,2% 295 / 42,6%
  • Met en avant le « paradoxe in-formationnel » => « je sais pas ou peu ce que c'est, c'est important à savoir, mais ce n'est pas important de se former sur le thème » (logiciel Biblio, IF, h-index, outils de veille) Pas de franche distinction avec la discipline et l'âge Selon les intitulés suivants, quelle(s) formation(s) souhaiteriez-vous effectuer ? (2 choix seulement)
  • Conclusion
    • Fracture générationnelle et disciplinaire, pas systématique et pas franche, mais on relève des distinctions selon les questions.
    • Le genre et l'institution de rattachement n'ont pas d'incidence sur les PI
    • une distinction Vie privée / vie pro s'opère sur le papier et le numérique.
    • Aucune formation n'est ressentie comme nécessaire
    • … /..
    • Des croisements plus complexes restent à réaliser. De n ouvelles hypothèses cernées à vérifier.
    • Mieux cerner les PI en contexte (tests filmés, trace des parcours pour une recherche, …)
    • Relance d'un questionnaire pour voir l'évolution, pratiques émergentes, prise en compte des erreurs.