• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Siegel  prévenir les difficultés ...unesco
 

Siegel prévenir les difficultés ...unesco

on

  • 418 views

 

Statistics

Views

Total Views
418
Views on SlideShare
418
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Siegel  prévenir les difficultés ...unesco Siegel prévenir les difficultés ...unesco Presentation Transcript

    • Prévenir les difficultés de lecture:Identification et interventions précoceLinda SiegelUniversity of British ColumbiaVancouver, CANADAlinda.siegel@ubc.ca
    • Pourquoi identifier et prévenir précocément?• 82 % des jeunes sans abri de Toronto souffrent de problèmes d’apprentissage qui n’ont pas été détectés• Il en est de même pour les adolescents qui se suicident (source sur trois années dans la province de l’Ontario)
    • Pourquoi identifier et prévenir précocément?• 75%-95% des prisonniers ont de sévères difficultés de lecture• Le non diagnostic de problèmes de lecture a pour conséquence des difficultés émotionnelles et sociales
    • Cout des prisonniers• $75.000 chaque année par prisonnier• $75.000 chaque année pour un enseignant spécialisé• Quel choix pour les politiques? – Subventionner les prisons? – Subventionner l’Education spéciale?
    • Pourquoi un travail sur l’analyse Phonologique?L’entrainement explicite de cette capacité est important pour l’apprentissage de la lecture. B. L’absence de capacités d’analyse phonologique est un handicap pour cet apprentissage B. L’entrainement explicite de cette capacité est particulièrement important - pour les enfants qui ont des difficultés pour apprendre à lire - et pour ceux pour lesquels la langue de scolarisation n’est pas la langue maternelle
    • Enseignement de la langue et la lecture1. Il est important de développer en premier les capacités orales des enfants.2. Les capacités d’analyse phonologique doivent être entrainées en déhors de support écrit.3. L’entrainement des capacités d’analyse phonologique aide aussi les enfants pour l’acquisition du vocabulaire et de la lecture.
    • Buts de l’étude• Identifier les enfants à risque pour l’apprentissage de la lecture – Anglais comme langue maternelle (L1) – Anglais comme langue seconde (ESL ou L2)• Développer un programme d’intervention approprié• Evaluer l’efficacité de ce programme
    • Etude Longitudinale: 5-13ans• Premières évaluations à 5 ans, en début de scolarisation• Tests chaque année: lecture, écriture, mathématiques, langage et mémoire• Résultats à 13 ans (grade 7)
    • Population• Tous les enfants du district Nord de Vancouver• 30 écoles• 1000 children nouvellement scolarisés chaque année• Différents niveaux socio-culturels• 20% apprennent l’anglais (ELL ou L2): Ils ne parlaient pas anglais avant d’être scolarisés
    • LANGAGES DE L’ETUDE Allemand • Russe• Arabe Japonais• Armenien Grec • Coreen Serbe• Bulgare Hindi • Kurde Slovaque• Cantonais Hungrois • Mandarin Espagnol• Croate Indonesien • Norvegien Suédois• Tchèque Italien • Polonais Tagalog• Néerlandais Finnois  • Punjabi Tamil• • Roumain Farsi Turc
    • Maternelle: 5 ansEnfants ayant l’anglais Enfants apprenantcomme langue maternelle (L1) l’anglais à l’école (L2) no rm ale s * Risque évalué sur la base d’un pré-test
    • Grade 7- 13 ansL1 L2 ou ELL Dyslexic Dyslexic Normal Normal
    • Resultats• Amélioration significative après une instruction bien ciblée.• Baisse du nombre d’enfants ayant un bilan de dyslexie• Les L2 atteignent en lecture un niveau équivalent à celui des L1
    • Entrainement à l’analyse phonologique• Ce type d’entrainement doit permettre aux enfants d’avoirun acces conscient aux sons contenus dans les mots• Les sons sont introduits par une variété de stratégies:jeux sur les rimes, comptage d’unités et autres acitivités• Les enfants peuvent ainsi développer de meilleurescapacités d’écoute et mieux percevoir les distinctionssubtiles entre les différents sons contenus dans un mot
    • Programme d’intervention• Enseignement bien ciblé adressé à l’ensemble des enfants de la classe• Fondations correctes – Enseignement des capacités de pré-lecture (analyse phonologique) et des capacités de décodage• Lecture (Reading 44) – Enseignement centré sur la comrpéhension en lecture
    • Pré-tests• Courts – 15-20 minutes• Faits par les enseignants, les logopédes, et les psychologues• Recueil d’informations pertinentes pour l’enseignement
    • Nature des pré-tests•Habiletés de pré-lecture•Identification des lettres•Capacités d’analyse phonologique•Capacités syntaxiques
    • Identification des Lettres c r m k b w o s y t a u d q x l g e z n j p h v i f
    • Analyse Phonologique• Segmentation de la parole en unités de taille différente:  mots  syllabes  rimes  phonèmes
    • Identification de syllabes
    • Identification des rimes
    • Identification des phonèmes
    • Test de closure à l’Oral• Jane ____her sister went up the hill.• Dad ____ Bobby a letter yesterday.
    • Fondations “Firm Foundations”L’eveil a la lecture chez les petits• Détection de rimes• Détection de sons initiaux• Segmentation de sons• Assemblage de sons• Discrimination de sons
    • • Enseignement avec la classe complète• Enseignement en petit groupe• Evaluation: travail individuel avec les enfants
    • Apprendre à écouter les mots• Comptage des mots dans une phrase – Ouvre la porte – Ferme la porte – Est-ce que les filles peuvent se lever?
    • Fondations• Activités et jeux ayant pour objectif de développer: – Les capacités d’analyse phonologique – La connaissance des correspondances lettre-son (ou phonème-graphème) – Le vocabulaire – Les capcités syntaxiques
    • Fondations
    • Fondations – travail en petits groupes
    • Fondations - Evaluation
    • Résultats au Grade 7 (13 ans) Résultats pour les L1 et L2 normolecteurs et dyslexiques Les lecteurs dits dyslexiques ontdes scores à 1ET des normes dansdes tests standardisés de lecture de mots ou de pseudomots
    • Identification de mots90807060 Normal L150 Normal ELL40 Dyslexic L130 Dyslexic ELL2010 0
    • Identification de pseudomots90807060 Normal L150 Normal ELL40 Dyslexic L130 Dyslexic ELL2010 0
    • Lecture de mots en tempslimité: nombre de mots corrects dans le temps donné (évalue la fluence) 30 25 20 Normal L1 Normal ELL 15 Dyslexic L1 10 Dyslexic ELL 5 0
    • Lecture de pseudomots entemps limité: nombre d’items corrects dans le temps donné (évalue la fluence) 40 35 30 25 Normal L1 Normal ELL 20 Dyslexic L1 15 Dyslexic ELL 10 5 0
    • Suppression de phonème et de syllabe20181614 Normal L112 Normal ELL10 Dyslexic L1 8 Dyslexic ELL 6 4 2 0
    • Dictée de mots90807060 Normal L150 Normal ELL40 Dyslexic L130 Dyslexic ELL2010 0
    • En Chinois• 我喜歡看電視
    • En Arabe4-Feb.2010 UNESCO-DITT-Paris
    • Dictée de pseudomots80706050 Normal L1 Normal ELL40 Dyslexic L130 Dyslexic ELL2010 0
    • Test de closure à l’Oral18161412 Normal L110 Normal ELL 8 Dyslexic L1 6 Dyslexic ELL 4 2 0
    • Reading 44• Entrainement de la compréhension écrite (les stratégies: faire des liens entre les éléments du texte et les connaissances préalable…)• Vocabulaire• Syntaxe
    • Compréhension écrite (Stanford) 70 60 50 Normal L1 40 Normal ELL 30 Dyslexic L1 Dyslexic ELL 20 10 0Les enfants lisent silencieusement plusieurs petits textes(narratifs, informationnels) et répondent à des questions aprèschaque texte, le texte restant en face d’eux
    • Conclusion• La situation de bilinguisme dans le contexte d’un apprentissage en anglais offre des opportunités aux dyslexiques qui leur permettent de compenser leur handicap par rapport à des monolingues.• Ce point, très important, nécessite des études complémentaires
    • Milieu Socio-Economique et lecture0.60.50.40.30.20.1 0 K-97 K-98 Grade 1 Grade 2 Grade 3
    • Milieu Socio-Economique et écriture0.70.60.50.40.30.20.1 0 K-97 K-98 Grade 1 Grade 2 Grade 3
    • Effets de la scolarisaation• Les enfants des milieux socio- économiques les plus faibles ont des capacités langagières moins développées quand ils arrivent à l’école.• Un bon enseignement peut réduire les différences entre enfants de différents milieux socio-économmiques.
    • Conclusion 1• Il est possible d’identifier les enfants à risque pour l’apprentissage de la lecture dès la maternelle (à 5 ans).• Il est possible de développer des interventions pédagogiques en classe qui permettent à la plupart de ces enfants d’atteindre au moins un niveau de lecture dans la norme.• Les enfants apprenant l’anglais en tant que langue seconde peuvent avoir des performances de niveau similaire à celles des natifs. Le bilinguisme peut donc être une situation favorisant l’apprentissage de la lecture en anglais.
    • Conclusion 2Les dyslexiques de L2 ont le plus souvent de meilleures capacités de lecture, d’écriture et d’analyse phonologique que leurs pairs monolingues.Les normolecteurs de L2 ont le plus souvent de meilleures capacités de lecture, d’écriture et d’analyse phonologique que leurs pairs qui ont comme langue maternelle l’anglais.
    • Limites• Le développement des capacités linguistiques et particulièrement des capacités de lecture chez les enfants L2 nécessite un bon enseignement• Maintenir les langues vernaculaires est important. Ce maintien devrait -- autant que faire se peut – être privilégié
    • Internethttp://www.nvsd44.bc.ca –Click on Firm Foundations –Click on Reading 44 linda.siegel@ubc.ca