La  Bibliothèque au   Rolex Learning Center Un exemple de bibliothèque académique à l’heure de Google et de Wikipedia [ema...
Nous avons rêvé de ceci + de confort + de services + d’accès + loin que Google Offrant & Allant
Contexte et enjeux
Un campus devenu global 113 nationalités – 60% d’académiques venant de l’étrager – 40% d’étudiants étrangers 5’400 étudian...
Un campus en expansion 1980 1990 2000 2010 Science Economie Public 1990 2010 3’500 7’000 2000 Total # students Centre de c...
Une évolution pédagogique : l’équation bolognaise 1 credit = 30 heures de travail problèmes exercices cours technical tool...
Un environnement pédagogique en pleine évolution
Avant 2010, la bibliothèque était un petit Learning Center Période de révisions À la bibliothèque centrale de l’EPFL
La bibliothèque hybride existe depuis 10 ans 10.000.000 de Documents 500.000 Documents 80% des dépenses 20% des dépenses
Le monde googelisé fait bouger les acteurs ➌  Bibliothèque X ➌  Fournisseur Y Web ➊  Lecteur, Chercheur d’information ➋  M...
Etapes de réalisation …  au Rolex Learning Center Du rêve initial…
Développement et planification : étape 1 Vision 2000-2002 : Create a place for living and studying, for students mainly, b...
Développement et planification : étape 2 <ul><li>Objectifs des Focus groups : </li></ul><ul><li>identifier le degré d’acce...
Développement et planification : étape 3 <ul><li>User Groups  </li></ul><ul><li>Pour chaque type de fonction : </li></ul><...
Développement et planification : étape 4
Construction : étape 5 Permis de construire : Juil 2007 Construction : Juil 2007 – déc 2009 Mobilier : Oct 2008 – déc 2009...
Concept et concours d’architecture
Schéma fonctionnel
Collections Master + niveau recherche Accueil de la bibliothèque Salles de  travail en groupe PPUR EPFL Press CRAFT Espace...
Concours d’architecture <ul><li>Abalos & Herreros, Madrid, Spain </li></ul><ul><li>Ateliers Jean Nouvel, Paris, France </l...
Abalos & Herreros, Madrid
Ateliers Jean Nouvel, Paris
Diller Scofidio + Renfro, New-York
Herzog & Demeuron, Basel
Livio + Eloisa Vacchini, Locarno
Mecanoo Architecten, Delft
OMA Stadebouw BL, Rotterdam
Pierre Du Besset & Dominique Lyon, Paris
Valerio Olgiati, Zurich
Xaveer De Geyter, Bruxelles
Zaha Hadid, London
Evaluation des projets Architects Mel Collier Marie-Françoise Bisbrouck 1. Du Besset-Lyon     2. Vacchini     3. Abalos an...
… The project offers an interesting prolongation of and analogy with the philosophy adopted during the first stage of the ...
Evolutions du design et du programme
Main Circulation 2005
2006-1
2006-2 LIBRARY Collections Ma + research level library desk group work library offices SERVICES MULTI-PURPOSE HALL café se...
2007
2008
Accords et contrats
Planning de construction
Mobilier et étagères <ul><li>Appel d’offres Mobilier  + Etagères </li></ul><ul><li>Oct 08 -> Mar 09  </li></ul><ul><li>App...
Certains moments furent très difficiles…
L’aventure humaine de la création de la Bibliothèque de l’EPFL
10 bibliothèques ont fusionné 40 personnes, 500.000 documents (12km) 11.000 e-Journals, 15.000 e-books
Principales étapes <ul><li>Evolution de la bibliothèque actuelle : 2003   </li></ul><ul><ul><li>Mise en place d’une équip...
La grande marche <ul><li>Préparation des collections 2 ans </li></ul><ul><li>Décision politique de fusionner 10 bibliothèq...
Août 2008 : le premier planning….. gasp
Définir l’espace des collections Arts et Archi-tecture 16’500 vol Sciences pour tous 3’000 vol 50 magazines + présentoirs ...
Déplacer les collections : une opération complexe 160 « Biblots » déplacés en 5 semaines Vont au compactus et au rdc
Planning simplifié du déménagement
Déménager en professionnels
Transférer l’informatique Copieur-imprimante-scanner « myprint » Scanner à livres (format A3) Imprimante Lecteur de microf...
Communiquer en interne et à l’externe <ul><li>Affiches </li></ul><ul><li>Articles </li></ul><ul><li>Plénières </li></ul><u...
Créer une « nouvelle » équipe : Coaching
Coaching 1 : Etablir la mission <ul><li>La Bibliothèque de l’EPFL est une bibliothèque  publique  spécialisée dans les dom...
Coaching 2 : Définir l’organisation et les tâches Recueil besoins, choix des produits, négociations,  gestion et signaleme...
Les résultats sont à la hauteur de nos espérances, Des améliorations sont encore possibles, Des rêves sont encore à réalis...
La belle équipe ! Super Bibliothécaire Était là aussi !
11.000 E-Journals 3 Millions de livres (dans NEBIS) Aide et Formations 20.000 E-books 100 Databases PEB/ILL  performant Eq...
Des espaces de vie Ouvert 7/7, 7:00-24:00 – 3 restaurants – 1 librairie – 1 banque …
Des espaces de travail 15’000 m 2  – 860 places – zones de silence – zones de calme – travail en groupe
WiFi – imprimantes – scanners – copieurs – ordinateurs portables en prêt … Des prestations élaborées
Des services de bibliothèque enrichis Bibliothèque 7/7 – Prêt automatisé RFID – Service professionnel 8:00-20:00 / L-Ve As...
Des collections hybrides accessibles chiffres 500’000 doc. – 10’000 Livres enseignement - 11’000 e-journals – 20’000 e-boo...
Principaux projets <ul><li>Gestion dynamique des collections </li></ul><ul><li>Statistiques + Benchmarking </li></ul><ul><...
Danke für Ihre Aufmerksamkeit Merci de votre attention http://library.epfl.ch   L’aventure continue
References <ul><li>IFLA Library building guidelines : developments & reflections / ed. on behalf of IFLA by Karen Latimer ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Congres bis rlc_aymonin_20100902

1,250

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,250
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
19
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Crée un grand parc à l’échelle du campus et de ses futures évolution, dont la zone de contact entre le parc et la RC1 traitée avec intelligence. Introduit une relation ambiguë entre topographie et forme bâtie. Le concept d’enroulement progressif, traduit par la forme en hélice, n’est ressenti que partiellement compte tenu des dispositions géométriques des différents niveaux. Aménagement intérieur d’une grande qualité spatiale Trop grande compartimentation et à une superposition trop poussée des plateaux, nuisant ainsi à une certaine fluidité du programme.
  • Grande capacité d’assumer pleinement l’existant, de le révéler et de le valoriser Analyse claire de la géographie urbaine: proposition d’un aménagement environnemental fort au travers d’une mise en œuvre renforcée de l’élément végétal Renonce à tout geste emblématique et se pose dans une certaine continuité de l’existant Chaque bâtiment correspond à une fonction bien spécifique, reconnue, identifiée et identifiable, mais cette collection d’objets ne répond pas à l’objectif d’interactions et de synergie recherchée par le programme
  • Interprétation littérale et analyse graphique du site à travers une forme architecturale joyeuse et détachée Programme interprété de manière rigoureuse et précise Le choix de la forme conduit cependant à un fonctionnement contraint et distribué sur de nombreux plateaux Es façades sont occupées par les nombreux moyens de circulation nécessaires pour accéder aux différents niveaux, réduisant ainsi d’autant la générosité des espaces et des dégagements
  • Crée une plate-forme directement reliée à l’Esplanade. Traduit un geste fort ayant l’ambition de valoriser le Lac Léman et les Alpes, et par là de tirer pleinement parti de l’environnement et du cadre. Comporte une certaine ambiguïté dans son positionnement : la surface accueillante de la toiture est orientée vers le Nord. Inconvénient de couper le panorama et le dégagement depuis ce même lieu. Richesse des espaces de vie, avec un accent sur la thématique spatiale de l’ascension en gradins correspondant à la typologie du bâtiment.
  • Proposition originale, en particulier du point de vue de la qualité des espaces intérieurs Le bâtiment conduit à une réelle liberté d’aménagement en termes d’occupation de l’espace et des volumes Par la luminosité qu’ils procurent, les éléments de toiture rendent possible une réelle redécouverte de la notion de couverture Le bâtiment apparaît toutefois comme étant coupé du monde extérieur, presque introverti, ce qui est contraire à l’ouverture voulue tant sur le plan pédagogique que de l’interaction avec le campus et la Cité
  • Aménagement intéressant de l’Allée de Savoie, proposant un cheminement qui invite à s’approcher du Learning Center Liaison avec Esplanade claire et bien conçue Nouvelle liaison avec la RC1 et l’Allée Piccard, offrant une alternative intéressante en terme d’accessibilité au campus La création de collines artificielles, positive quant à l’utilisation de détente des surfaces, est ambiguë quant à la lisibilité du site Le bâtiment, très compact, est un vrai Learning Center; bâtiment symbolique, icône dont la rotation traduit une certaine technicité Peu de possibilités d’extension future en fonction de besoins encore inconnus aujourd’hui .
  • Analyse très claire de l’ensemble du site Signale un potentiel important de développement à l’Est du campus Redéfinit et précise la limite entre le domaine bâti et le domaine non-construit, « green » Prise de position forte et structurante, qui ré oriente et conditionne les directions et fonctionnement du campus Forme du bâtiment offre une réelle visibilité et un dégagement important sur le lac et les Alpes Tension apportée par la grande présence de la structure dans le cadre soudain plus étriqué de l’Esplanande, qui devrait être redéfinie fondamentalement
  • Le projet envisage une utilisation de l’infrastructure actuelle du site, tout en créant une rampe d’accès soulignée par unmur placé dans la direction Nord-Sud de l’Esplanade Ces deux éléments linéaires forts entraînent une dissociation et une césure dans les circulations Est-Ouest au voisinage du secteur Sud Le bâtiment est séduisant sur le plan architectural; par son positionnement et le choix des matériaux il provoque une très forte présence mtérielle Le dégagement résultant du choix structurel offre un potentiel spatial intéressant, qui est cependant remis en question par une partition et un cloisonnement opposés à la volonté initiale d’ouverture et de flexibilité
  • Proposition d’un bâtiment en forme de pyramide inversée en plein cœur de l’Esplanade, qui crée ainsi une densification des liens autour du centre actuel du site Le bâtiment constitue, par la force de ses éléments structurels, une présence trop forte pour les bâtiments très proche Ressenti comme un objet de l’ingénierie dans une Ecole qui a la volonté d’évoluer vers la pluralité des sciences
  • Le projet est d’une extraordinaire plasticité, qui offre une véritable expérience sensible à celui qui le découvre Cette qualité sculpturale est ainsi à la fois un atout en terme d’attractivité, mais traduit également une forme d’isolement Le bâtiment propose un jeu subtil et intriguant entre la transparence et l’opacité Le choix des surfaces tend à faire prédominer la perméabilité, renforçant l’ambiguité entre l’introversion et l’ouverture voulue dans le programme
  • Pour la première fois, un équipement universitaire, construit autour d’une bibliothèque ultramoderne permettra que se réalisent en un seul lieu toutes les fonctions que chercheurs et étudiants pratiquent habituellement en des temps et des endroits différents (chercher, apprendre, lire, débattre, manger, …), et ceci à toute heure du jour ou de la nuit. Le maître mot devient l’interaction . Interaction entre les espaces de travail et de détente, de rencontre et de culture, de solitude et de vie, de silence et de bruit. Interaction entre les savoirs disciplinaires : physique, chimie, mathématiques, sciences de la vie, informatique, architecture, etc. Interaction entre les « gens » : étudiants, chercheurs, visiteurs, lycéens, retraités, professionnels, citoyens. Interaction entre les concepts et les idées : scientifiques, littéraires, artistiques, éthiques. Car l’interaction et l’échange sont les principaux facteurs de l’innovation… et donnent du sel à notre vie. Un lieu pour apprendre autrement Un lieu pour penser autrement L’innovation naît d’abord de l’échange entre les hommes. Un lieu pour vivre autrement Un lieu pour changer le monde
  • Congres bis rlc_aymonin_20100902

    1. 1. La Bibliothèque au Rolex Learning Center Un exemple de bibliothèque académique à l’heure de Google et de Wikipedia [email_address] Congrès BIS Lausanne, EPFL, 2 septembre 2010 de l’
    2. 2. Nous avons rêvé de ceci + de confort + de services + d’accès + loin que Google Offrant & Allant
    3. 3. Contexte et enjeux
    4. 4. Un campus devenu global 113 nationalités – 60% d’académiques venant de l’étrager – 40% d’étudiants étrangers 5’400 étudiants Ba+Ma – 1’800 Doctorants – 327 professeurs – 2’300 collaborateurs (FTE) 548 Mio CHF budget Confederation + 194 Mio CHF fonds de tiers
    5. 5. Un campus en expansion 1980 1990 2000 2010 Science Economie Public 1990 2010 3’500 7’000 2000 Total # students Centre de congrès (2013) Rolex Learning Center (2010) Parc scientifique, hotel, logements
    6. 6. Une évolution pédagogique : l’équation bolognaise 1 credit = 30 heures de travail problèmes exercices cours technical tools (lab) computers open mind, interdisciplinarity space (group work) space (personal work) information information literacy time space (teaching) Learning Center L’apprentissage n’est pas virtuel, mais physique
    7. 7. Un environnement pédagogique en pleine évolution
    8. 8. Avant 2010, la bibliothèque était un petit Learning Center Période de révisions À la bibliothèque centrale de l’EPFL
    9. 9. La bibliothèque hybride existe depuis 10 ans 10.000.000 de Documents 500.000 Documents 80% des dépenses 20% des dépenses
    10. 10. Le monde googelisé fait bouger les acteurs ➌ Bibliothèque X ➌ Fournisseur Y Web ➊ Lecteur, Chercheur d’information ➋ Moteur de recherche  Les bibliothèques doivent et savent rendre leur offre très visible « Sur les épaules d'un géant » inspiré de Bernard de Chartres, repris par Isaac Newton, puis par… Google Scholar
    11. 11. Etapes de réalisation … au Rolex Learning Center Du rêve initial…
    12. 12. Développement et planification : étape 1 Vision 2000-2002 : Create a place for living and studying, for students mainly, but also for researchers and people from outside as well, including a library, work areas, cafes and restaurants, facilities for various events, ... Fin des années 90 : coupes budgétaires et crise des bibliothèques à l’EPFL
    13. 13. Développement et planification : étape 2 <ul><li>Objectifs des Focus groups : </li></ul><ul><li>identifier le degré d’acceptation des réformes voulues (méthodes pédagogiques et de l’information scientifique) </li></ul><ul><li>Préparation du programme du Learning Center </li></ul><ul><li>Repérer les changements nécessaires sur le campus, en général </li></ul><ul><li>Conclusion : </li></ul><ul><li>Le projet de Learning center doit être élargi au Campus de demain , dont la Bibliothèque du futur est un élément </li></ul>
    14. 14. Développement et planification : étape 3 <ul><li>User Groups </li></ul><ul><li>Pour chaque type de fonction : </li></ul><ul><ul><li>Bibliothèque </li></ul></ul><ul><ul><li>Formation </li></ul></ul><ul><ul><li>Evénements / Animation </li></ul></ul><ul><ul><li>Presses / Librairie </li></ul></ul>
    15. 15. Développement et planification : étape 4
    16. 16. Construction : étape 5 Permis de construire : Juil 2007 Construction : Juil 2007 – déc 2009 Mobilier : Oct 2008 – déc 2009 Ouverture : 22 Fév 2010 Inauguration : 27 Mai 2010
    17. 17. Concept et concours d’architecture
    18. 18. Schéma fonctionnel
    19. 19. Collections Master + niveau recherche Accueil de la bibliothèque Salles de travail en groupe PPUR EPFL Press CRAFT Espace de formation SERVICES Centre de carrière Librairie Banque Associations d’étudiants et anciens étudiants SALLE MULTI-FONCTIONS Café ENTRÉE PRINCIPALE Self-service Restaurant Expositions Livres précieux Places de travail (860 places) + sous-sol: étagères mobiles, parking, stocks… BUREAUX RESTAURATION Collections Bachelor + grand public Un programme répondant aux besoins locaux Accueil du bâtiment Quotidiens BIBLIOTHÈQUE Administration de la bibliothèque Dépannage informatique
    20. 20. Concours d’architecture <ul><li>Abalos & Herreros, Madrid, Spain </li></ul><ul><li>Ateliers Jean Nouvel, Paris, France </li></ul><ul><li>Diller Scofidio + Renfro, New York, USA </li></ul><ul><li>Herzog & De Meuron, Basel, Switzerland </li></ul><ul><li>Livio Vacchini - Eloisa Vacchini, Locarno, Switzerland </li></ul><ul><li>Mecanoo Architecten, Delft, The Netherlands </li></ul><ul><li>OMA Stadebouw BL, Rotterdam, The Netherlands </li></ul><ul><li>Pierre Du Besset & Dominique Lyon, Paris, France </li></ul><ul><li>Sanaa, Kazuyo Sejima + Ryue Nishizawa, Tokyo, Japan </li></ul><ul><li>Valerio Olgiati, Zurich, Switzerland </li></ul><ul><li>Xaveer de Geyter, Brussels, Belgium </li></ul><ul><li>Zaha Hadid, London, United Kingdom </li></ul>Sélection des architectes Fév-Nov 2004 189 projets soumis 12 Retenus
    21. 21. Abalos & Herreros, Madrid
    22. 22. Ateliers Jean Nouvel, Paris
    23. 23. Diller Scofidio + Renfro, New-York
    24. 24. Herzog & Demeuron, Basel
    25. 25. Livio + Eloisa Vacchini, Locarno
    26. 26. Mecanoo Architecten, Delft
    27. 27. OMA Stadebouw BL, Rotterdam
    28. 28. Pierre Du Besset & Dominique Lyon, Paris
    29. 29. Valerio Olgiati, Zurich
    30. 30. Xaveer De Geyter, Bruxelles
    31. 31. Zaha Hadid, London
    32. 32. Evaluation des projets Architects Mel Collier Marie-Françoise Bisbrouck 1. Du Besset-Lyon     2. Vacchini     3. Abalos and Herreros     4. SANAA     5. Herzog & De Meuron     6. OMA (Rem Koolhaas)     7. De Geyter     8. Mecanoo     9. Ateliers Jean Nouvel     10. Diller Scofidio     11. Olgiatti     12. Zaha Hadid    
    33. 33. … The project offers an interesting prolongation of and analogy with the philosophy adopted during the first stage of the EPFL’s construction : importance of itinerary, movement, interior courtyards with different surroundings, atmospheres, richness of vegetation, uniqueness and unity whilst still creating diversity … The proposed programme offers a new living space, opens up the possibility of new teaching approaches, everything being integrated Into one single building as place of assembly and breeding-ground for enriching encounters and synergies… Et le gagnant est…
    34. 34. Evolutions du design et du programme
    35. 35. Main Circulation 2005
    36. 36. 2006-1
    37. 37. 2006-2 LIBRARY Collections Ma + research level library desk group work library offices SERVICES MULTI-PURPOSE HALL café self-service restaurant restaurant OFFICES CATERING Collections Ba + general public teaching space MAIN ENTRANCE exhibitions welcome desk working space
    38. 38. 2007
    39. 39. 2008
    40. 40. Accords et contrats
    41. 41. Planning de construction
    42. 42. Mobilier et étagères <ul><li>Appel d’offres Mobilier + Etagères </li></ul><ul><li>Oct 08 -> Mar 09 </li></ul><ul><li>Appel d’offres Compactus </li></ul><ul><li>Mai 08 -> Nov 09 </li></ul>
    43. 43. Certains moments furent très difficiles…
    44. 44. L’aventure humaine de la création de la Bibliothèque de l’EPFL
    45. 45. 10 bibliothèques ont fusionné 40 personnes, 500.000 documents (12km) 11.000 e-Journals, 15.000 e-books
    46. 46. Principales étapes <ul><li>Evolution de la bibliothèque actuelle : 2003  </li></ul><ul><ul><li>Mise en place d’une équipe polyvalente (nouvelles fonctions, départs en retraite, recrutements, métamorphoses 1 et 2) </li></ul></ul><ul><ul><li>Partage des définitions de fonction et mise à jour en continu </li></ul></ul><ul><ul><li>Mise en place de services aux petites bibliothèques </li></ul></ul><ul><li>Décision de fusionner 10 bibliothèques : 2008  </li></ul><ul><ul><li>Travail avec les responsables pour établir la structure de l’équipe </li></ul></ul><ul><ul><li>Préparation du regroupement des collections </li></ul></ul><ul><li>« Coaching » collectif avec toute l’équipe : 2009  </li></ul><ul><ul><li>Définition de nos valeurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Définition des missions de la bibliothèque </li></ul></ul><ul><ul><li>Définition de l’organigramme et de la structure </li></ul></ul><ul><ul><li>Définition des missions des secteurs et des fonctions de chacun </li></ul></ul>
    47. 47. La grande marche <ul><li>Préparation des collections 2 ans </li></ul><ul><li>Décision politique de fusionner 10 bibliothèques 1 an </li></ul><ul><li>« Team building » 9 mois </li></ul><ul><li>Définition des services et horaires 6 mois </li></ul><ul><li>Déménagement 2 mois </li></ul><ul><li>Fermeture 1 semaine </li></ul><ul><li>Rodage 0 jour </li></ul><ul><li>Fonctionnement 6 mois++ </li></ul>
    48. 48. Août 2008 : le premier planning….. gasp
    49. 49. Définir l’espace des collections Arts et Archi-tecture 16’500 vol Sciences pour tous 3’000 vol 50 magazines + présentoirs Enseignement 13’500 vol Quotidiens 30 titres à la cafétéria Guichet d’accueil de la Bibliothèque Guichet « Recherche » Sciences et Techniques. Mathématiques 76’000 vol 560 journaux Sciences humaines 21’500 vol Livres anciens 1’000 titres en vitrine Guichet « Poseidon » Dépannage informatique Version 29.04.10 / TG Signalétique / dénomination des guichets à valider Source: Comptage-ml-etageres_dispo-9-11-09_mir.xls Légende : Signalétique Niv. 1 Nombre max. d’ouvrages (place à disposition)
    50. 50. Déplacer les collections : une opération complexe 160 « Biblots » déplacés en 5 semaines Vont au compactus et au rdc
    51. 51. Planning simplifié du déménagement
    52. 52. Déménager en professionnels
    53. 53. Transférer l’informatique Copieur-imprimante-scanner « myprint » Scanner à livres (format A3) Imprimante Lecteur de microfiches Guichet d’accueil de la Bibliothèque Automate self-check Gates RFID Consultation (OPAC) debout Consultation (OPAC) assis Poste professionnel Boîte de retour des livres Version 12.01.2010 / TG Mise à jour 29.01.10 /GV Emplacements indicatifs Sources: RLC_plan-general-meuble_sept-09.pdf | informatique_au_RLC_v6_2009824.xls | 20090309_RLC_RFID_schematique_v11.pdf | CE du 2.11.09
    54. 54. Communiquer en interne et à l’externe <ul><li>Affiches </li></ul><ul><li>Articles </li></ul><ul><li>Plénières </li></ul><ul><li>Web </li></ul><ul><li>Wikis </li></ul><ul><li>Blogs </li></ul>
    55. 55. Créer une « nouvelle » équipe : Coaching
    56. 56. Coaching 1 : Etablir la mission <ul><li>La Bibliothèque de l’EPFL est une bibliothèque publique spécialisée dans les domaines d’étude et de recherche de l’EPFL. </li></ul><ul><li>C’est un lieu de travail , d'étude, et d'accès privilégié à l'information, sous une forme virtuelle ou matérielle. </li></ul><ul><li>Son équipe offre à chacun de ses utilisateurs un appui et des services utiles à la réussite de ses études, de ses recherches ou de son enseignement. </li></ul><ul><ul><li>Dédiée à la Découverte, elle favorise         - la maîtrise des outils et services scientifiques et techniques         - l'autonomie dans ses recherches d'information         - la curiosité envers sa discipline et celle des autres </li></ul></ul>
    57. 57. Coaching 2 : Définir l’organisation et les tâches Recueil besoins, choix des produits, négociations, gestion et signalement, statistiques, budgets Retours des livres, rangements, refoulements, prêts réseau, économat Public Document Direction, RH, Représentation Finances, Logistique Serveurs, réseau, matériel, logiciels, RFID - Printers – scanners – copieurs Site(s) Web - SFX – ALEPH Infoscience (notre IR) Conduite & Support Reference, Info Literacy, Assistance Prêt, PEB, Expositions, Communication Informatique Information & Services au Public Politique d’Acquisition, Archive institutionnelle, Conseil en archivage et publication, Traitement des documents Abonnements et Licences Soutien académique & Dévlpt des Collections Logistique
    58. 58. Les résultats sont à la hauteur de nos espérances, Des améliorations sont encore possibles, Des rêves sont encore à réaliser Avons-nous atteint notre but ?
    59. 59. La belle équipe ! Super Bibliothécaire Était là aussi !
    60. 60. 11.000 E-Journals 3 Millions de livres (dans NEBIS) Aide et Formations 20.000 E-books 100 Databases PEB/ILL performant Equipe de Bibliothécaires spécialisés Une archive institutionnelle haut de gamme La Bibliothèque de l’EPFL se trouve au Rolex Learning Center La COEN Tous les livres recommandés par les professeurs Principales prestations De la Bibliothèque de l’EPFL http.//library.epfl.ch
    61. 61. Des espaces de vie Ouvert 7/7, 7:00-24:00 – 3 restaurants – 1 librairie – 1 banque …
    62. 62. Des espaces de travail 15’000 m 2 – 860 places – zones de silence – zones de calme – travail en groupe
    63. 63. WiFi – imprimantes – scanners – copieurs – ordinateurs portables en prêt … Des prestations élaborées
    64. 64. Des services de bibliothèque enrichis Bibliothèque 7/7 – Prêt automatisé RFID – Service professionnel 8:00-20:00 / L-Ve Assistants étudiants 20:00-24:00 L-Ve + WE – Guichet Poséidon
    65. 65. Des collections hybrides accessibles chiffres 500’000 doc. – 10’000 Livres enseignement - 11’000 e-journals – 20’000 e-books …
    66. 66. Principaux projets <ul><li>Gestion dynamique des collections </li></ul><ul><li>Statistiques + Benchmarking </li></ul><ul><li>OPAC 2.0 </li></ul><ul><li>Livres anciens valorisés </li></ul><ul><li>Programmation culturelle </li></ul><ul><li>Scanner en libre service </li></ul><ul><li>Numérisation de masse </li></ul><ul><li>Salle de formation adéquate </li></ul><ul><li>Contrôle climatique selon les zones </li></ul><ul><li>Ouverture coordonnée avec la BCU </li></ul><ul><li>Formation professionnelle </li></ul>
    67. 67. Danke für Ihre Aufmerksamkeit Merci de votre attention http://library.epfl.ch L’aventure continue
    68. 68. References <ul><li>IFLA Library building guidelines : developments & reflections / ed. on behalf of IFLA by Karen Latimer ... [et al.] München : Saur, 2007. - 266 p. : Ill. – ISBN 978-3-598-11768-8. </li></ul><ul><li>Drivers and Directions of Academic Library Development 2005, by MICHAEL COTTA-SCHÖNBERG. European Business Schools Librarians' Group ( EBSLG ), Annual meeting, Paris, Avril 2005. [ online ] , accessed 2008-11-17. http://liber.library.uu.nl/publish/articles/000130/ </li></ul><ul><li>Library as place : rethinking roles, rethinking space. Council on Library and Information resources, Washington, Février 2005. [ online ] , accessed 2007-06-18. http://www.clir.org/pubs/abstract/pub129abst.html </li></ul><ul><li>Transforming library service through information commons case studies for the digital age D. Russell Bailey and Barbara Gunter Tierney -- Chicago : American Library Association, 2008, ISBN 978-0-8389-0958-4   Extract: http://www.nercomp.org/data/media/DRBailey%20IC%20toLC%20-%20Definitions.doc </li></ul><ul><li>The information commons handbook. Donald Robert Beagle ; with contributions by Donald Bailey and Barbara Tierney -- New York : Neal-Schuman Publishers, 2006, ISBN 978-1-55570-562-6 </li></ul><ul><li>Designing spaces for effective learning : A guide to 21st century learning space design. Higher Education Funding Council for England (HEFCE) on behalf of JISC, 2006. [ online ] , accessed 2008-11-17. http://www.jisc.ac.uk/eli_learningspaces.html </li></ul><ul><li>Perception of libraries and information resources. OCLC, Novembre 2005. [ online ], accessed 2008-11-17. http://www.oclc.org/reports/2005perceptions.htm </li></ul><ul><li>OCLC’s Environmental scan 2003 : Pattern recognition. OCLC, 2003. [ online ] , accessed 2008-11-17. http://www.oclc.org/reports/2003escan.htm </li></ul><ul><li>Learning Center : the Lausanne Example. David Aymonin. Presented at LIBER architecture group seminar, Utrecht, March 20-24, 2006. Available at http://infoscience.epfl.ch/record/138474 </li></ul><ul><li>The Library of the Rolex Learning Center : considered as the “best place to be” on the campus @ EPFL. David Aymonin. Presented at LIBER 2009 annual general conference, Toulouse, June 30 – July 3, 2009. Available at http://infoscience.epfl.ch/record/139230 </li></ul><ul><li>Servet, Mathilde, « Les bibliothèques troisième lieu », Bulletin des Bibliothèques de France, 2010, n° 4, p. 57-63 [online] http://bbf.enssib.fr/ </li></ul>Laurent Gilléron / Keystone (SwissCube) Alain Herzog / EPFL Ivo Rovira / Alinghi Blue Brain Project / EPFL Trevor Patt @ flickr Michael Backhaus @ flickr Thomas Guignard @ flickr Racine @ flickr Brian Talbot @ flickr Emilie Eagan @ flickr Steven James @ flickr Dano Nicholson @ flickr Kristoph-e-Koch @flickr Power point credit > MERCI : [email_address] Photo credits > Videos A vision of students today ( Dr. Michael Wesch, Kansas State University ) http://www.mediafire.com/?3xbhmdmsfmd Saltire Centre (Scotland) : http://www.jisc.ac.uk/media/avfiles/programmes/elearning_innovation/saltire_wm.wmv Explora (NL) : http://www.surfmedia.nl/app/video/130567/play?format_id=159514&Xplora_ENGELS_subtitle.wmv&mode=url
    1. A particular slide catching your eye?

      Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

    ×