Présentation deloitte tmt predictions 2013 ci

  • 438 views
Uploaded on

 

More in: Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
438
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
22
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. TMT Predictions 2013Des perspectives.A l’avant-garde.Abidjan – février 2013
  • 2. Agenda• Introduction• Retour sur les « TMT Predictions 2012 »• Présentation de l’étude « TMT Predictions 2013 »• Questions / Réponses1 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 3. Introduction : Méthodologie des Prédictions 8,000 specialists in TMT, tax, audit, risk, corporate finance and consulting Experts at industry Deloitte TMT analysts and Research financial institutions Macroeconomic Projects/discussions research with industry bodies Discussions with clients around the world2 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 4. Retour sur les TMT Predictions 2012Résultats © Deloitte.
  • 5. Retour sur les Prédictions 2012 - Technologies La demande en technologies ne connait pas la crise Jamais deux sans trois tablettes Big data, les grands projets explosent Les temps sont durs pour les disques durs Les imprimantes 3D arrivent !Légende Prévision réalisée, mais Prévision réalisée exactementPrévision non réalisée moins qu’anticipé comme anticipé4 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 6. Retour sur les Prédictions 2012 - Médias La publicité télévisée manque son objectif La programmation toujours plus dominante Place au rattrapage de programmes grâce au « Digital Video Recorder » - DVR Une ère nouvelle pour la publicité en ligne Le marketing est tombé sur la tête : IRM et médiasLégende Prévision réalisée, mais Prévision réalisée exactementPrévision non réalisée moins qu’anticipé comme anticipé5 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 7. Une ère nouvelle pour la publicité en ligne Estimations Deloitte2012, % de croissance des ventes de publicité Zenith Optimedia 60 50 40 30 20 10 0 All ads All online Online brandSources : Zenith Optimedia et estimations Deloitte6 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 8. Retour sur les Prédictions 2012 - Télécoms Le smartphone à 100$ vendu à plus de 500 millions d’exemplaires La technologie « Near Field Communication » - NFC et les téléphones portables : les paiements et plus encore ! « Web Bypass » : la connectivité sans internet Des données de plus en plus limitées : la fin de l’Internet illimité Plus d’applications disponibles, mais moins de téléchargements.Légende Prévision réalisée, mais Prévision réalisée exactementPrévision non réalisée moins qu’anticipé comme anticipé7 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 9. Taux de réalisation des TMT Predictions 100% 90% 80% 70% 60% 2008 2009 2010 2011 20128 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 10. TMT Predictions 2013• Technologies Predictions• P@$$1234: la fin de la sécurité uniquement assurée par les mots de passe• Le PC traditionnel n’est pas mort• Les réseaux sociaux d’entreprise, un nouvel outil mais pas encore la panacée• Medias Predictions• Le 4K – des écrans TV dotés d’une résolution HD ultra performante devraient arriver sur le marché fin 2013• TV connectée, un boom des ventes déconnecté des usages• La publicité sur mobile est morte, vive la publicité sur tablette et smartphone• Telecommunications Predictions• Une année clé pour l’adoption de la 4G• 1 milliard de smartphones vendus pour une utilisation de base• All-you-can-app – Des applications en illimité.9 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 11. Technologies10 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013, 2013 © Deloitte.
  • 12. P@$$1234: la fin de la sécurité uniquement assurée par les mots de passe11 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 13. P@$$1234: la fin de la sécurité uniquement assurée par les mots de passe Votre mot de passe ressemble-t-il à celui-ci? Une récente étude a G@ndalf789 démontré que les 10 000 mots de passe les plus communs sont utilisés sur Ou plutôt à celui-ci? 98,1% des comptes. +4J’,^{P5%N/3nPlus de 90% des mots de passe générés par les utilisateurs peuvent êtrepiratés facilement et au bout de quelques heures pour ceux choisissoigneusement.Les solutions de gestion de mots de passe et les comptes en Single Sign-Onpeuvent améliorer l’adoption de mots de passe plus longs ou aléatoires.12 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 14. P@$$1234: la fin de la sécurité uniquementassurée par les mots de passe Parmi les solutions, dont l’adoption est en croissance, il y a l’authentification multi- facteurs.Bien qu’un hacker puisse découvrir votrenom d’utilisateur et votre mot de passe, ilest peu probable qu’il connaisse votrenuméro de téléphone portable ou qu’il aitune copie de votre empreinte digitale.13 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 15. P@$$1234: .la fin de la sécurité uniquementassurée par les mots de passe Synthèse Deloitte Nombre d’entreprises dans le domaine des technologies et des télécoms pourrait en mettre en place des systèmes d’authentification multi-facteurs au sein de leurs services, logiciels et appareils en 2013 (Ex : Le mot de passe est d’abord envoyé sur un téléphone cellulaire) . Ils pourraient également s’appuyer sur les mécanismes d’OTP (One Time Password) qui ne nécessitent plus de stockage ou de transmission explicite de mots de passe, les innovations en technologies d’authentification et en cryptographie appliquée ayant apporté de nouvelles réponses au risque d’interception ou de vol du mot de passe. Enfin les entreprises doivent tout simplement renforcer leurs politiques de sécurité des mots de passe (longueur minimale, complexité, durée, historicité, désactivation après plusieurs tentatives infructueuses d’accès.14 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 16. Le PC traditionnel n’est pas mort15 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 17. Le PC traditionnel n’est pas mort Nb d’appareils sur Internet Heures / mois sur Internet 1.5M 200 300M 0.3M 50 15M 1.6M 60 96M16 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 18. Le PC traditionnel n’est pas mort Part du trafic connecté par appareil Déc 2011, données US 0.5% 2.5% 91.8% 8.2% 5.2% Web classique Autre Tablette Appareil MobileSource: comScore Device Essentials, Dec-2011, U.S.17 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 19. Le PC traditionnel n’est pas mort Synthèse Deloitte Plus de 80% des données en circulation sur Internet continueront d’être générées par des ordinateurs personnels traditionnels (ordinateurs de bureau et ordinateurs portables). Plus de 70% du temps passé (PC, smartphone, tablette) le sera sur un ordinateur personnel en 2013. Parmi les 1,5 milliards d’ordinateurs personnels en circulation dans les pays développés actuellement, nombreux sont ceux qui appartiennent à des entreprises et à des consommateurs qui ont les moyens de s’équiper également d’un smartphone ou d’une tablette. Même dans les pays en développement et notamment les pays africains le taux de trafic Internet hors PC n’est pas plus élevé qu’ailleurs et ce malgré le boom des smartphones. On note toutefois qu’en Côte d’Ivoire on comptait 120.000 abonnés à Internet à la mi 2012 contre plus de 17 millions d’abonnés cellulaire.18 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 20. Les réseaux sociaux d’entreprise, un nouvel outil mais pas encore la panacée19 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 21. Les réseaux sociaux d’entreprise, un nouveloutil mais pas encore la panacée D’ici fin 2013, 90% des entreprises du Fortune 500 auront mis en place partiellement ou complètement un réseau social d’entreprise soit une hausse de 70% par rapport à 2011. Mais ces réseaux dont l’objectif est d’encourager la collaboration et le partage de la connaissance peinent à attirer les utilisateurs.20 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 22. Les réseaux sociaux d’entreprise, un nouveloutil mais pas encore la panacée Never post 69%Read once per week or less 72% Never register 38%Seulement 1/3 des inscrits ira consulter du contenu une ou plusieursfois par semaine et moins de 40% publieront un message sur le réseausocial de leur entreprise une fois par mois en moyenne.21 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 23. Les réseaux sociaux d’entreprise, un nouvel outil mais pas encore la panacée Synthèse Deloitte L’engouement pour les réseaux sociaux est réel, et les entreprises vont devoir apprivoiser ces outils et les mettre à profit pour favoriser la rentabilité et le climat social au sein de l’entreprise. Il est important de définir l’usage qui sera fait de cet outil et les objectifs pour l’entreprise et notamment définir des outils de mesure de l’efficacité de ces réseaux sociaux d’entreprise. L’implication des collaborateurs à travers ces RSE reste un challenge et nos études démontrent qu’il ne suffit pas d’engager des employés plus jeunes pour améliorer l’usage de ces outils. Comme pour tout changement au sein de l’entreprise, la sensibilisation et la formation seront des outils clés pour encourager l’utilisation et démontrer aux collaborateurs les avantages qu’ils peuvent en tirer (facilité du travail collaboratif, accès aux informations facile et rapide ..). Plus important encore, les RSE doivent faire partie des procédures de l’entreprise, si l’on veut en tirer profit.22 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 24. Média23 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 25. Le 4K – des écrans TV dotés d’une résolution HD ultra performante devraient arriver sur le marché fin 201324 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 26. Le 4K – des écrans TV dotés d’une résolution HD ultra performante 2013 devrait voir naître les prémices de ces téléviseurs à haute définition de nouvelle génération (4K), offrant une résolution quatre fois supérieure aux téléviseurs HD classiques les plus performants.25 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 27. Le 4K – des écrans TV dotés d’une résolution HDultra performante Une vingtaine de modèles d’une dizaine de fabricants devraient apparaître sur le marché d’ici la fin de l’année. Mais il faudra attendre entre 18 et 36 mois avant que le 4K soit techniquement et commercialement prêt. Très peu de contenu sera accessible en 4K.26 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 28. Le 4K – des écrans TV dotés d’une résolution HDultra performante Synthèse Deloitte Le développement du 4K constitue un tournant pour l’ensemble des acteurs (producteurs et diffuseurs de programmes, fabricants de téléviseurs) compte tenu du niveau des investissements requis. Le coût de diffusion d’une chaine de télévision devrait être cinq fois supérieur à celui . d’une chaine en HD. On note toutefois qu’en dix ans ce coût a été divisé par 5 pour les chaines HD, il faudra donc patienter quelques années pour avoir des coûts abordables pour le 4K. Pour un pays comme la Côte d’ivoire, le plus gros frein au développement des TV 4K, outre le prix, pourrait être la bande passante. Une capacité de 40 Megaoctets sera nécessaire en 2013 contre 20 Megaoctets en 2014, toutefois cela correspond à ce qui était requis pour les chaines HD en 2005 ou 3D en 2010. Les fabricants devront dans un 1er temps définir la taille optimale pour ces téléviseurs en tenant compte de la qualité d’émission (meilleure sur des écrans plus larges) et du coût (supérieur sur les écrans larges), et ensuite identifier les canaux de distribution (commencer par le marché des entreprises par exemple, en mettant en avant la meilleure résolution pour les présentations client ou meetings).27 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 29. TV connectée, un boom des ventes déconnecté des usages28 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 30. TV connectée, un boom des ventes déconnectédes usages Des dizaines de millions de TV connectées seront vendues à travers le monde en 2013, et le nombre de télévisions avec une connectivité intégrée devrait dépasser 100 millions. L’usage des TV connectées est concentré sur les jeux en ligne, la navigation sur Internet ou le téléchargement d’applications, la télévision restant le choix de prédilection pour visualiser les programmes et films.29 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 31. TV connectée, un boom des ventes déconnectédes usages 100% 90% 80% 70% 60% 43+" 33" to 42" 50% 26" to 32" 40% 20" to 25" up to 19" 30% 20% 10% 0% 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 Historique (2005-2011) et prévision (2012- 2020) des tailles de TV vendus au UK.30 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 32. TV connectée, un boom des ventes déconnecté des usages Synthèse Deloitte Seulement 15% des achats seront motivés par la connectivité intégrée. Il est fort probable que la situation n’évolue pas beaucoup à moins que des contenus exclusifs soient disponibles uniquement sur TV connectée. Les fabricants de téléviseurs vont devoir trouver des moyens de différencier leurs produits et d’augmenter leurs marges qui restent généralement assez faibles. Il sera surtout nécessaire d’identifier les fonctionnalités qui seront particulièrement valorisées par les consommateurs. Quant aux diffuseurs, ils vont devoir suivre et analyser le comportement des consommateurs afin d’identifier les modes de consommation qui vont gagner en popularité.31 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 33. La publicité sur mobile est morte, vive la publicité sur tablette et smartphone32 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 34. La publicité sur mobile est morte, vive lapublicité sur tablette et smartphone La publicité mobile sera ciblée sur deux catégories de terminaux, les tablettes et les smartphones, qui requièrent encore beaucoup d’innovation et d’investissement pour développer des formats adaptés à chaque taille d’écran. 3.5” Smartphone 4.8” Smartphone 7” Tablet 9.7” Tablet 5.2 sq Inches 9.8 sq Inches 21 sq Inches 40 sq Inches (34 cm^2) (63 cm^2) (135 cm^2) (259 cm^2) 1 x 3.5” screens 1.9 x 3.5” screens 4.0 x 3.5” screens 7.0 x 3.5” screens Les smartphones et tablettes sont de puissants outils publicitaires avec leur forces et faiblesses.33 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 35. La publicité sur mobile est morte, vive lapublicité sur tablette et smartphone Total Smartphones Tablets Revenus publicitaires $8.3M $4.9M $3.4M Recherche / appareil $1.70 $5.60 Affichage / appareil (inclus dans $0.60 $7.00 l’application) Total / appareil $2.30 $12.60 Les tablettes devraient générer environ 3,4 milliards de dollars de revenus publicitaires en 2013 et les smartphones près de 4,9 milliards de dollars. La publicité sur tablettes devrait connaître une plus forte croissance avec une hausse de 50-55% en 2014 contre 30-35% pour les smartphones.34 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 36. La publicité sur mobile est morte, vive la publicité sur tablette et smartphone Synthèse Deloitte L’usage des smatphones et des tablettes est suffisamment distinct, pour justifier que ces appareils soient considérés différemment, notamment en ce qui concerne la publicité. Il est important également pour les annonceurs et/ou opérateurs de tenir compte davantage de la variation des smartphones, notamment en termes de taille, système d’exploitation, âge, etc. Il sera nécessaire également d’entrevoir de nouvelles opportunités via ces appareils intelligents, notamment dans le domaine du jeu en ligne. On compte ainsi 200 millions de joueurs en ligne au niveau mondial qui jouent en moyenne 13 heures par semaine, l’année à venir devrait donc être l’occasion d’explorer ces nouvelles opportunités. Les annonceurs vont devoir notamment considérer de nouvelles formes de publicités spécifiques aux caractéristiques et aux usages des smartphones. Certains types d’annonces comme les vidéos interactives sont plus appropriés pour les petits écrans que les bannières par exemple. La forte croissance de la publicité sur tablettes et smartphones est éminemment liée au retour sur investissement attendu par les annonceurs qui devront intégrer les risques liés à la fraude, notamment les clics frauduleux.35 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 37. Telecommunications36 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 38. Une année clé pour l’adoption de la 4G37 Technology, Media & Telecommunications Predictions2013 © Deloitte.
  • 39. Une année clé pour l’adoption de la 4GD’ici fin 2013, plus de 200 opérateurs dans 75 pays aurontlancé un réseau 4GCe réseau devrait comptabiliser plus de 200 millions d’abonnés dans lemonde, soit 17 fois plus qu’il y a 2 ans.Près de 300 appareils en 4G (smartphones, tablettes et clés de sécurité)devraient être disponibles d’ici la fin de l’année.9 pays africains sont déjà passés à la 4G incluant le Libéria et le Nigéria.38 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 40. Une année clé pour l’adoption de la 4G Quand vous remplacerez votre téléphone, allez- Quels sont vos critères de choix pour votre vous choisir un appareil 4G ? téléphone ? 47% Le prix de labonnement 40% La marque 36% 28% La fiabilité 34% 14% 11% Le design 29% Lécran tactile 21% Oui Non Ne sait pas Ne sait pas ce Lappareil photo 21% quest la 4G Le rapport qualité / prix 20% Echantillon : propriétaires de tél. portable / smartphone Avoir déjà eu un téléphone de la marque 19% Lautomie de la batterie 18% • Plus de la moitié de la population n’a pas encore d’avis sur la 4G ; 11% ne savent pas ce qu’est la 4G et 47% ne savent si ils seront intéressés. Un clavier classique 15% • Parmi ceux qui un avis sur la 4G, ceux qui ont un avis positif (28%) sont Le nombre dapplications disponibles 14% plus nombreux que ceux qui ont un avis négatif (14%) LOS du téléphone 14% Conseils du magasin ou des amis 13% Envisageriez-vous de changer dopérateur dici les 12 prochains mois pour un meilleur réseau 4G ? Plus cool que les autres 12% On a choisi pour moi 6% Un service spécifique (ex: BBM) 4% 40% Le même que les amis 3% 28% 31% Ne pas être trop répandu 2% Fonctionne avec la 4G 1% Autre 5% Ne sait pas 3% Oui Non Ne sait pas Aucun de ces critères 3% Echantillon : propriétaires de Echantillon : propriétaires de tél. portable / smartphone tél. portable / smartphone • La compatibilité 4G est loin d’être le critère le plus important lors du choix • A l’heure actuelle, 40% de la population n’envisage pas de changer du téléphone ; seulement 1% de la population considère ça comme un d’opérateur pour un meilleur réseau 4G, 31% ne sait pas et 28% l’envisage critère de choix alors que le prix, la marque, la fiabilité et le design sont essentiels pour plus d’un tiers des gens39 © Deloitte.
  • 41. Une année clé pour l’adoption de la 4G . Synthèse Deloitte Cette année sera avant tout celle du lancement plus que celle de l’accomplissement : il est probable que la vaste majorité des 1,9 milliards d’utilisateurs de smartphone continue à utiliser la 3G et la 2.5G. Une question centrale pour les opérateurs est de savoir comment encourager la demande des utilisateurs pour la 4G, les leviers étant la politique de prix et le marketing pour différentier 3G et 4G. L’expérience utilisateur sera dans ce cas déterminante. Les opérateurs devront adopter une politique de prix qui encourage les utilisateurs à essayer et tirer avantage de ces nouveaux réseaux. L’approche que nous privilégions est le partage de plan de data. Le client paie un forfait mensuel fixe et peut l’utiliser pour se connecter aussi bien de son smartphone, que de sa tablette et son laptop / PC. Ces formules sont utilisées par les deux plus grands opérateurs américains et poussent même de nombreux consommateurs à mettre fin à leur abonnement par câble.40 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 42. 1 milliard de smartphones vendus pour une utilisation de base41 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 43. 1 milliard de smartphones vendus pour uneutilisation de base En 2013, Deloitte prévoit que pour la première fois le nombre de smartphones commercialisés dans le monde dépassera un milliard d’unités et que le parc total approchera les 2 milliards d’ici la fin de l’année.En revanche le nombre de personnes qui ne se serviront que desfonctionnalités de base de leur smartphone (voix, texte, photos)constituera la majorité des utilisateurs.42 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 44. 1 milliard de smartphones vendus pour uneutilisation de baseProportion de smartphones connectés à Internet dans les pays développés parmi les répondants qui détiennentun smartphone 100% 92% 85% 77% 77% 79% 80% 72% 72% 64% 60% 40% 20% 0% Belgium Germany Canada France Finland UK United States JapanProportion de smartphones connectés à Internet dans les pays en développement parmi les professionnelsurbains qui détiennent un smartphone 100% 91% 85% 81% 76% 76% 77% 80% 67% 60% 40% 20% 0% Russia Argentina Mexico Brazil South Africa Croatia Turkey43 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 45. 1 milliard de smartphones vendus pour une utilisation de base Synthèse Deloitte 16% des propriétaires de smartphone n’ont jamais téléchargé une seule application et 1 sur 5 ne se connectera pas ou peu à Internet. Les opérateurs souhaitant encourager l’utilisation des services de données devront trouver des stratégies marketing adaptées. Toutefois les opérateurs doivent comprendre que le fait de ne pas utiliser la data n’est pas forcément un échec. Sur certains aspects un faible usage de la data n’est pas forcément négatif si l’on considère que les marges restent dans de nombreux marchés, plus élevées sur la voix ou les SMS par rapport à l’échange de messages via des applications sur smartphone (BBM, Skype, …). Il est donc crucial de comprendre la diversité des propriétaires de smartphones et comprendre le refus ou l’incapacité financière d’un nombre important de ceux-ci d’utiliser ces appareils pour la data, surtout dans nos marchés africains. Il sera primordial également de développer des contenus adaptés à l’environnement, aux consommateurs locaux et aux appareils utilisés (smartphones, tablettes, …). Enfin, dans les pays en développement, les opérateurs devront continuer à élargir leur couverture réseaux 3G/4G, il y a sans doute encore des millions de smartphones en attente de signal 3G au bon tarif.44 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 46. All-you-can-app – Des applications en illimité45 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 47. All-you-can app – Des applications en illimité En 2013, entre 50 et 100 opérateurs mobiles offriront des services « all-you-can-eat » avec un accès illimité à un nombre restreint d’applications mobiles. Ce type de services s’adressera en priorité aux clients dont la consommation de data est limitée. Les services AYCA les plus populaires concerneront surtout les réseaux sociaux, emails, vidéos et messagerie instantanée46 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 48. All-you-can app – Des applications en illimitéCertains opérateurs pourraient lancer des services AYCA gratuitssur une période limitée pour en stimuler l’usage.47 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 49. All-you-can-app – Des applications en illimité Synthèse Deloitte Le AYCA ne correspondra pas à tous les utilisateurs ou opérateurs. Les gros consommateurs pourraient préférer des services all-you-can-eat illimités et décider eux-mêmes les services à utiliser chaque mois. Les opérateurs devraient offrir les grilles tarifaires appropriées à leur base clientèle. Dans certains marchés, le AYCA n’est pas toujours la meilleure approche, il peut être préférable d’offrir différents forfaits d’usage illimités mais à différentes vitesses de connexion ou à des tarifs différents. L’heure est à la mutualisation des offres pour offrir un meilleur service et répondre à la demande des consommateurs, à titre d’exemple Google a établi des partenariats avec des fournisseurs Wi-Fi pour offrir un accès illimité à Google+ et des minutes d’accès gratuit à Youtube toutes les semaines. Les fournisseurs de contenus et les fabricants / distributeurs d’appareils vont devoir s’associer pour mettre entre place des formules AYCA. Ces appareils seraient ainsi plus attrayants pour les opérateurs et consommateurs.48 Technology, Media & Telecommunications Predictions, 2013 © Deloitte.
  • 50. Nous contacter Marc WABI Habib BAMBA Associé Senior Manager Direct : +225 20 250 256 Direct : +225 20 250 275 Mobile : +225 07 00 93 16 Mobile : +225 49 54 45 31 mawabi@deloitte.com hbamba@deloitte.com © Deloitte.
  • 51. Merci ! © Deloitte.
  • 52. © Deloitte.