Intégrer les MSGU : c'est possible!
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Intégrer les MSGU : c'est possible!

on

  • 990 views

Présentée à l'UQTR, dans le cadre d'un cours de 2e cyce en communication sociale

Présentée à l'UQTR, dans le cadre d'un cours de 2e cyce en communication sociale

Statistics

Views

Total Views
990
Views on SlideShare
980
Embed Views
10

Actions

Likes
0
Downloads
11
Comments
0

1 Embed 10

https://twitter.com 10

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Intégrer les MSGU : c'est possible! Intégrer les MSGU : c'est possible! Presentation Transcript

  • Intégrer les médias sociauxen gestion d’urgence : c’est possible ! Par Guylaine Maltais Conférence dans le cadre du programme de 2e cycle en communication sociale Université du Québec à Trois-Rivières, 29 novembre 2012
  • Un Plan de match basé sur vos attentes 1. Bases 2. Ce que les MS ont changé dans la GU et un brin d’Histoire 3. Trois niveaux d’engagement 4. 2012: une année charnière 5. Principales raisons d’utilisation 6. Avantages et risques 7. Stratégies des médias sociaux 8. Le risque qui guète les maisons d’enseignementsPhoto: : guillaumeberube.com
  • • de l’utilisation permet l’accès aux MS de partout!• En 2011, 3 700 000 Québécois entretenaient un profil• 1 adulte/ 3 a déjà suivi une entreprise ou un MO • 55 % d’entre eux sont déjà entrés en contact avec eux par:• + de 40 % de la population a délaissé• Inclure Images : Téléphone intelligent, Le Devoir 9 avril 2012 ; http://www.forum-avignon.org/node/1908 ; http://estrie.rougefm.ca/
  • L’univers des médias sociaux Vous n’y êtes pas? Vous n’existez pas !Source: The conversation PRISM, by Brian Solis & Jess3
  • 1. Les basesPhotos: Jutin Verlander, lanceur pour les Tigers de Détroit, http://943cksy.com/2012/09/25/; google images ; actusmed.blogspot.com
  • Michelle Blanc, auteure marketing Internet et Stratégie Web « C’est une question de philosophie communicationnelle ».Source: Michèle Blanc ; photo : http://fr.123rf.com
  • 2. Ce que les médias sociaux & la technologie mobile ont changésdans la gestion des urgencesSource: Gerald Baron, crisiscommscp.blogspot.com
  • La petite Histoire des MSGU 2007, Minneapolis, Minnesota 2009, Rivière Hudson, N-Y
  • 2010, Haitï 165 000 Point tournant dans l’utilisation des SMS 2011, Christchurch, NZ Techno.mobile + MS + bénévoles* Robustesse des réseaux*“We are really at a new age: mobile tech + SM + volunteers.What’s emerging is the need to aggregate and curate info coming from SM and crisis mapping at the onset of incidents”Patrice Cloutier
  • Les médias sociaux en gestion des urgences Avant Pendant Après Diagnostic org. Alimenter la Débreffage, évaluation discussion, informer, des actions, suivis Construction de sa connaître les besoins communauté Gestion des Partage d’expérience Plan de comm (stratégie) commentaires Campagnes de comm. de risque Veille, monitoring Veille, monitoring, Formation, exercices Politiques VeilleSource : Formation MSGU, PlanifAction et Goudreau Communication
  • 3. Les 3 niveaux d’engagement1. Passif : pour observer et obtenir de l’information2. Actif : pour répondre aux inexactitudes et aux questions3. Engagé : passif + actif et prise en charge des diverses plateformes = une intercation complète avec votre auditoireSource : Social Media in an emergency : A best practice guide New-Zealand (2012) ; image : impulsion2point0.wordpress.com
  • Niveau 3 Source : Croix-Rouge canadienne et compte twitter du SPVM
  • 4. 2012: une année charnièreSource: Compte Twitter du SPVM et vidéo du maire de Victoriaville, Alain Rayes (mai 2012), youtube
  • Un sondage révélateur «En cas d’urgence, le partage d’information demeure le meilleur moyen de protéger la population » Conrad Sauvé, secrétaire général, Croix-Rouge CanadienneSource: Tiré du blogue de la Croix-Rouge Canadienne, 9 oct. 2012
  • La mise sur pied d’une communauté internationale franco. quigrandit. Faites-en aussi partie!
  • Une enquête pour mieux connaître notre communautéSource : réalisation web et infographie Cédric Moro www.i-resilience.fr Idée originale de Guylaine Maltais. 29 nov.2012
  • Sandy : l’ouragan qui marque l’Histoire1. Un vent de changement au Québec2. Le retour d’expérience de notre communauté francophone MSGUPhotos : crisis map, 29 oct. 2012
  • Le haut niveau d’engagement des autorités Photos : Conférence de presse de la FEMA et du Président Obama, youtube ; comte Twitter du Maire de NY ; Liste Twitter des Gouverneurs pour l’ouragan Sandy
  • 5. Les trois principales raisons d’utilisation 1. pour se connecter à ceux qu’ils aiment ; 2. pour savoir ce qui se passe sur la situation ; 3. pour chercher de l’aide lorsque coincés ou concernés par l’événement.Photo: Christchurch après le tremblement de terre, février 2011. http://earth-pages.co.uk/2011/03/01/a-possible-earthquake-prediction-tool/
  • 6. Les avantages d’utilisation... 1. Contrôle de vos actions A. Source officielle et fiable B. Meilleure anticipation C. Rumeur 2. Contact direct et privilégié avec le public 4. Évaluation des stratégies en continuPhotos : google image
  • … Les risques de ne pas le faire• Risque de dérapage• Frustration pour les citoyens qui souhaitent une proximité• Propagation des rumeurs• Réaction tardive plutôt que l’anticipation• Nuire à l’image
  • 7. Stratégies - médias sociaux1. Définir votre niveau d’engagement2. Définir vos objectifs3. Définir vos publics4. Choisissez vos outils5. Prévoyez vos contenusSource : Guillaume Brunet, stratège Médias sociaux, 2012
  • Construire sa présence en ligne avant une urgence!Et maintenir les liens avec sa communauté• L’engagement et la qualité des personnes qui suivent un compte• Être présent, pertinent et suivre sa stratégie.•Identifier les influenceurs...positifs et négatifs• Encouragez les relais d’information. La communauté se construit petit à petit & est basée sur une relation de confiance.Photo : google image
  • Règles d’utilisation et NetiquetteSources: Netiquette du compte FB du Service de Police de la ville Gatineau; Compte Twitter de UQT et page Facebook officielle.
  • La convergence des moyens de communication vers un seul lieuPhoto: site web de l’UQTR
  • La communication entre étudiants, écoles et enseignants Les écoles doivent aussi s’adapter aux moyens de communication que préfèrent les étudiantsSources: Emergency & disaster planning : post-conference workshop. 4 oct. 2012. TorontoPhoto : telegraph.co.ukPartager
  • Un risque qui guette les maisons d’enseignementDawson, Qc- 2006:Rupture massive des lignestéléphoniquesVirginia Tech. 2007 & 2011:Un monde de différences.L’importance du PMUChardon, Ohio- 2012:Reconnaissance par les services d’urgence de la valeur des MS sur le terrain During the school shooting in Ohio, students tweeted moment by moment, providing real-time updates to responders who used that information to direct aid.Photo : OAKLAND, Californie, avril 2012, tuerie dans une petite Université , faisant six mort, dont un membre du personneladministratif
  • Ce qu’on permis les RS lors de ces événementsChardon, Ohio- 2012 :Laisser savoir à leurs parentsce qui se passaitLa vitesse de la circualtion de l’infopeut nous jouer des tours. Les experts affirment maintenant que les MS peuvent jouer un plus grand rôle en prévision et en prévention à la violence
  • Finalement...Tout est une question de vitesseLe plan de communication de crise permettra àl’organisation d’occuper rapidementl’espace public...sinon quelqu’un d’autre le fera à sa place.Source : Patrice Cloutier. Photo: http://rubrique.ch.msn.com/reportage/
  • Pour avoir un impact…la chance d’être entendu Nous sommes désormais dans une ère de «compétition». Pour être écouté, vous devez être présents dans les MS. Vous augmenterez ainsi vos chances de vous démarquer.Source : Patrice Cloutier. Photo : imd.org; runapptivo.apptivo.com
  • Cohérence et constance !Une organisation qui commence à intégrer les MS,doit poursuivre l’utilisation peu importe le déroulement de l’événement. Photo: raidlight.com
  • Quelques références : MSGU/SMEM www.sm4em.org http://blogue.croixrouge.ca/ http://www.ptsc-online.ca/francaise http://gmaltaisplanif.com/Sources : blogue de Cheryl Bledsoe ; Clavardage en ligne #msguchat, communauté francophone , Cédric Moro; Blogue #MSGU etsite de réseautage canadien en mesures d’urgence www.ptsc-online.ca/francaise
  • Merci ! Guylaine Maltais 819 668-7292 info@planifaction.caSur Twitter : @Gmaltaisplanif