La dominance et la récessivité

14,264 views
13,747 views

Published on

Travail d'école sur la dominance et la récessivité.

Published in: Education
1 Comment
2 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total views
14,264
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
22
Actions
Shares
0
Downloads
43
Comments
1
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

La dominance et la récessivité

  1. 1. La dominance et la récessivité Par Stéphanie Spearson
  2. 2. Introduction Les lois de la dominance et de la récessivité ont été découvertes au XIX e siècle par Gregor Mendel. Il a découvert ces lois en croisant des plants de pois et en observant l'apparence de ces derniers.
  3. 3. On peut en conclure que l'allèle des yeux bruns est dominant et que l'allèle des yeux bleus est récessif, puisqu'il faut deux allèles bleus pour que cette couleur apparaisse. Un allèle peut être dominant ou récessif. Pour qu'un allèle récessif soit visible, il faut que la personne en ait deux. Exemples: Si une personne a deux fois l'allèle des yeux bruns, étant donc homozygote pour ce caractère, il est évident qu'elle aura les yeux bruns. Si une personne a deux fois l'allèle des yeux bleus, étant donc toujours homozygote pour ce caractère, elle aura les yeux bleus. Si une personne a l'allèle des yeux bleus et l'allèle des yeux bruns, étant donc hétérozygote pour ce caractère, elle aura les yeux bruns et non bleus. + = + = + =
  4. 4. Voici un exemple qui démontre pourquoi deux parents aux yeux bruns peuvent avoir un enfant aux yeux bleus. La plus grosse image représente l'allèle visible (le phénotype).
  5. 5. Voici un autre exemple du même type. Cette fois, on peut voir comment deux parents apparemment en santé peuvent avoir un enfant atteint d'une maladie génétique.
  6. 6. Cette fois, je vais vous démontrer la dominance et la récessivité des groupes sanguins. J'utiliserai la grille de Punnett, qui démontre toutes les combinaisons d'allèles possibles. Les lettres majuscules représentent toujours les allèles dominants et les lettres minuscules, les allèles récessifs. On voit ici que A, B et le rhésus positif sont dominants alors que O et le rhésus négatif sont récessifs. On dit que les groupes sanguins A et B sont codominants, ce qui signifie que A et B peuvent tous les deux être dans le phénotype d'une personne. C'est pourquoi une personne peut avoir du sang AB. ♂ ♀ A+ o- B- o- AB +/- Bo -/- Ao +/- oo -/-
  7. 7. Exemples d'allèles dominants et récessifs Dominants Récessifs
  8. 8. Conclusion En conclusion, ce sont les lois de la dominance et de la récessivité qui déterminent quels allèles s'exprimeront parmi les allèles qu'une personne peut avoir. Ces lois sont donc très importantes.
  9. 9. Informations: http://vieadeux.biotope.ca/?=10 http://www.journaldunet.com/science/biologie/dossiers/06/0609-adn/adn2/7.shtml http://www.famili.fr/grossesse/112-accouchement/4731-votre_nouveau_ne/200753900-heredite_a_qui_va_t_il_ressembler/200753908 http://www.bebe.be/Bebe/informations/futurbebe.htm http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9cessif http://www.biologie534.com/domirecess.html http://en.wikipedia.org/wiki/Recessive_gene http://www.ailuropus-mainecoon.com/genetique/dominant_recessif.html http://www.animauxexotiques.com/lezards/genetique_mendel.htm Images: http://www.photo-libre.fr/fonds/fonds.php?IDPICS=307&ORDRE=0&DESC=0&EXIFDATE_ON=0&PREVIEW=FONDS239.jpg (libre de droits) http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Blueye.JPG (licence de documentation libre GNU) http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Menschliches_auge.jpg (licence de documentation libre GNU) http://www.aiga.org/content.cfm/symbol-signs (libres de droits) http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gregor_Mendel.png (libre de droit) http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Autorecessive-fr.svg (licence de documentation libre GNU) http://commons.wikimedia.org/wiki/File:ADN_static.png (libre de droit) Sources

×