EDITO
A la veille d’une mutation importante pour l’ensemble de la pro-
fession, quelles leçons peut-on tirer de la politiq...
La politique éditoriale de France 2 va-t-elle évoluer dans les mois
à venir ?

Franchement, il serait dommage de remettre ...
CHIFFRES
           INVESTISSEMENT
           20 millions d'Euros.




           TOP 4 DES AUDIENCES À 20H35
           I...
Parmi les meilleurs scores :
} 14-18, le bruit et la fureur, le 11 novembre 2008 : 5.9 millions de téléspectateurs et 21.3...
SOMMAIRE
PREMIÈRE PARTIE DE SOIRÉE
HISTOIRE P10 - P31


SCIENCES P34 - P43


INFRAROUGE LES UNITAIRES
HISTOIRE P46 - P60
SCIENCES P62 - P67


SOCIÉTÉ P70 - P93


INFRAROUGE LES SÉRIES
HISTOIRE P96 - P103


SOCIÉTÉ P105 - P113
HISTOIRE
CC&C
PRIME TIME HISTOIRE pages 10 et 11




APOCALYPSE, LA DEUXIÈME
GUERRE MONDIALE
Cette série documentaire, en HD et en coule...
DR
PRIME TIME HISTOIRE pages 12 et13




LA CHUTE DU MUR
Le 9 novembre 1989 : le Mur de Berlin s’écroulait. Un           l’hi...
DR
PRIME TIME HISTOIRE pages 14 et 15




LES DERNIÈRES
HEURES DU MUR
Ce docu-fiction retrace les douze dernières heures du  ...
DR
PRIME TIME HISTOIRE pages 18 et 19




DE GAULLE, L’AUTRE GUERRE
Un homme seul va profondément bouleverser le destin      ...
FRANCE 2 - Jacques Pimentel
PRIME TIME HISTOIRE pages 22 et 23




LOUIS XV, LE SOLEIL NOIR
Après Louis XIV et Versailles, le rêve d’un roi, la tragéd...
SCIENCES
Photo DR
PRIME TIME SCIENCES pages 36 et 37




JUSQU’OÙ
PEUT ALLER LA TÉLÉ ?
Deux films, une soirée spéciale. Pour la première foi...
André Demaison




LES VOLCANS : LA FABULEUSE
ÉPOPÉE DES ÉPOUX KRAFFT
PRIME TIME SCIENCES pages 38 et 39




3 juin 1991, Mont Unzen, Japon. Ce matin-là, tous les        Avec eux, leur jeune a...
HISTOIRE
DR




MAILLÉ: UN CRIME
SANS ASSASSINS
25 août 1944. Alors que Paris est libérée, le village de          assassins est à l...
INFRAROUGE HISTOIRE pages 46 et 47




     LA FRANCE
     DES CAMPS
     Entre novembre 1938 et mai 1946, en France, 600 ...
DR




L’ENFER
              Les douze Premiers ministres de la France filmés dans le
              même studio, assis dan...
DR




     KRACHS
     A partir du 6 octobre 2008, les journées "noires" vont se suc-
     céder pour les bourses du mond...
INFRAROUGE HISTOIRE pages 50 et 51




                                                                                   ...
FRANCE 2 - B. Boubereau




DES ÉCRIVAINS
SUR UN PLATEAU
Magazines, documentaires, reportages, entretiens n’ont          t...
INFRAROUGE HISTOIRE pages 52 et 53




     DES FRANÇAIS
     VENUS
     D'AILLEURS
     Au début des années 1960, la Guad...
FRANCE 2 - Gilles Gustine




SIMONE VEIL : 25 HEURES
DE LA VIE D'UNE FEMME
Ce film raconte 25 heures de la vie d’une femm...
INFRAROUGE HISTOIRE pages 54 et 55




                                                        DR
LA VIE APRÈS
Comment ret...
LA RÉSISTANCE
     COMMENCE
     À TREIZE ANS
     Simone Kadosche Lagrange compte parmi l’une des
     dernières survivan...
INFRAROUGE HISTOIRE pages 56 et 57




                                                                                   ...
DR




MARCEL CERDAN
                Les grands champions sportifs ont en commun d'avoir un
                destin qui sou...
SCIENCE
DR




DU BÉBÉ
AU BAISER
Une jeune maman s’émerveille devant son bébé de
quelques jours et elle imagine difficilement que ...
DR




SUR LA PISTE
DU BÉBÉ MAMMOUTH
C’est l’histoire incroyable d’un bébé mammouth, retrouvé   de comprendre comment il a...
INFRAROUGE SCIENCES pages 66 et 67




                                                        DR
L’HOMME
PARFAIT
Bientôt,...
SOCIÉTÉ
DR




IL Y A UN TROU
DANS VOTRE CV
À la fois évaluation de compétences et entreprise de dés-   sont toujours formatées. B...
INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 70 et 71




                                                       DR
LES DAMNÉS
DE LA GUERRE
Af...
DR




CRIMES
PASSIONNELS
Un crime passionnel est une histoire d’amour qui, sous le             celle, ultra médiatisée, d...
INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 72 et 73




     À LA RECHERCHE
     DU POINT G
     Que savons-nous du point G ? Pure invention...
100 000
     CERCUEILS
     100 000 morts probables d’ici quinze ans. Peut-être
     beaucoup plus… L’amiante tue et va tu...
INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 74 et 75




                                                                                    ...
DR




L'ESCLAVAGE
MODERNE
Sans doute est-il difficile d’imaginer qu’il existe encore    nomique uniforme qui peuvent mene...
INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 76 et 77




                                                            DR
LES PARLOIRS
Un film ...
LE PÈRE
INCERTAIN
Un enfant sur trente ne serait pas biologiquement celui
de son père déclaré ! En France, le test de pate...
INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 78 et 79




                                                                        DR
AU PAYS
 ...
DR




A NOUS DEUX
              Des vieux de plus en plus nombreux, de plus en plus seuls
              dans les grandes ...
INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 80 et 81




                                                                                    ...
DR




NAISSANCE
D’UNE MÈRE
Elles sont DRH, infirmière, comptable. Elles attendent un    charge ces mamans et leur bébé, l...
INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 82 et 83




EXTERNEMENT
ABUSIF
L’hôpital psychiatrique n’en peut plus de ses malades ; il
étouff...
MES PARENTS
     DIVORCENT
     Le divorce s’est aujourd’hui banalisé. Mais qu’en est-il
     des enfants, spectateurs imp...
INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 84 et 85




                                                                                    ...
DR




L’ENVERS
DU TABLEAU NOIR
Être prof, être élève aujourd’hui… Champ-contrechamp               une morale qui semble d...
INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 86 et 87




     LA BLESSURE
     INFECTÉE
     Retour sur une tragédie. Il y a 10 ans, le réali...
DR




MÈRE TERESA
Un livre publié à la fin de l’année 2007 a provoqué une         vivant un martyr spirituel, pourrait in...
INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 88 et 89




ET DIEU
DANS TOUT ÇA
Aujourd'hui, les pratiquants du catholicisme en France se
posen...
DR




INSOUMIS, CARNET DE ROUTE
D'ADOLESCENTS NOMADES
En France, 60 000 jeunes ont décidé de prendre la route         pri...
INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 90 et 91




                                                           DR
VOILE SUR LA
RÉPUBLIQU...
MES DEUX SEINS,
DR




     HISTOIRE
     D'UNE GUÉRISON
     La réalisatrice apprend qu’elle a un cancer du sein et dé-
 ...
INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 92 et 93




                                                                                    ...
HISTOIRE
DR




     NOS ANNÉES 80
INFRAROUGE SÉRIES HISTOIRE pages 102 et 103




Après 1945 année zéro, et Le Roman des années cin-             ce décor qu...
SOCIÉTÉ
DR




     SEXE, AMOURS
        ET SOCIÉTÉ
INFRAROUGE SÉRIES SOCIÉTÉ pages 106 et 107




C’est vertigineux quand on y pense ! En quelques décen-      bouscule de pl...
LA MISE À MORT DU TRAVAIL
La crise économique nous conduit à questionner le capi-         fête annuelle aux Prud’hommes. D...
INFRAROUGE SÉRIES SOCIÉTÉ pages 108 et 109




                                       DR
ENGLISH
ENGLISH
EDITORIAL                                                         (like the forthcoming series Apocalypse, by Daniel Cos
 ...
SUNNY SIDE FIGURES
                                                                 documentaries is 8.1/10 on France 2. T...
THE FALL OF THE BERLIN WALL P12                                  last person to see her alive and the one who discovered h...
LOUIS XV,THE BLACK SUN P22                                         STALIN P28
After Louis XIV and Versailles,le rêve d’un ...
SCIENCE                                                                                                     P34-P35

THE M...
fic quest, a war on the invisible: on microbes! The prize?    fessor Fabiani leads one of the most advanced car-
That most...
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Docs à venir sur France 2
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Docs à venir sur France 2

3,628

Published on

Published in: Education, Travel
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
3,628
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
17
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Docs à venir sur France 2

  1. 1. EDITO A la veille d’une mutation importante pour l’ensemble de la pro- fession, quelles leçons peut-on tirer de la politique menée par France 2 ces trois dernières années ? En permettant l’existence sur France 2 d’une case mensuelle consa- crée aux documentaires en première partie de soirée, Patrick de Carolis et Patrice Duhamel ont gagné leur pari. Alors qu’il n’y a pas si longtemps le documentaire était injustement programmé aux confins des grilles de programmes, on constate aujourd’hui qu’il crée réguliè- rement l’événement et que le public semble approuver cette politique : 14-18, le bruit et la fureur a rassemblé 5.8 millions (21.5 % de parts de marché), L’Assassinat d’Henri IV, 4.8 millions (17.2 % de parts de marché). Ensuite, il en est du documentaire comme des autres genres : instal- ler des rendez-vous stables et visibles en terme de contenu, est indis- pensable en deuxième partie de soirée. C’est chose faite avec "Infrarouge" qui, derrière "Envoyé Spécial", constitue aujourd’hui une vraie marque et offre aux téléspectateurs une soirée cohérente et en même temps riche de diversité. Enfin, avec une bonne équipe, on se sent plus fort. En permettant à chaque conseillère de programmes de se spécialiser dans un genre particulier (l’Histoire, la Société, les Sciences), nous avons constitué une équipe motivée, aux compétences reconnues. Elle a réalisé un vrai travail d’accompagnement et d’échange avec les producteurs et les réalisateurs, portée par la volonté de privilégier une grande diver- sité dans la sélection des projets, donnant sa chance à des premiers films (Né sous Z ou Ados nomades) ou soutenant des talents en de- venir (Hugues Nancy, Jean Robert Viallet ou Michaël Prazan).
  2. 2. La politique éditoriale de France 2 va-t-elle évoluer dans les mois à venir ? Franchement, il serait dommage de remettre en question des choix plutôt couronnés de succès. Nous continuerons à accorder une place à la grande Histoire : de Louis XV, le soleil noir, à De Gaulle, l’autre guerre (l’Algérie), sans oublier La chute du mur (de Berlin). Le docu fiction ou les films d’archives retravaillées, voire colorisées (à l’instar de la prochaine série Apocalypse de Daniel Costelle et Isabelle Clarke) fédèrent, par leur forme séduisante dans le domaine de l’His- toire et de la Science, le public de première partie de soirée. En réa- lité, tout dispositif créatif et récréatif permettant de transmettre de la connaissance trouve sa place sur France 2. Nous restons donc à l’af- fût des idées les plus innovantes pour autant qu’elles soient au ser- vice d’un propos documentaire rigoureux. A cet égard, nous vous donnons rendez-vous à la rentrée avec le programme « inclassable » de Christophe Nick, La zone Xtrême.. En deuxième partie de soirée, la marque "Infrarouge" s’est imposée durablement comme un espace d’observation et de décryptage des nouveaux mouvements de fond de la société et un lieu privilégié pour mettre au jour les fractures de l’Histoire récente. Quand on enchaîne avec succès un thriller politique, Qui a tué Maggie ? de William Karel, un essai courageux sur la légalisation de la prostitution, Les travailleu- ses du sexe de Jean-Michel Carré, ou un film d’investigation histori- que exceptionnel sur la réalité méconnue des Einsatzgruppen : les commandos de la mort de Michaël Prazan, on a vraiment envie de poursuivre ce travail exigeant. Par ailleurs, nous sommes à l’affût de nouveaux champs d’investiga- tion dans le domaine de l’histoire immédiate comme celle des camps français, la relecture de l’histoire des Antilles, ou celle des relations entre la France et l’Afrique. Avec la crise, nous avons décidé de nous attaquer à la problématique du travail – avec La Mise à mort du travail (réflexion en trois volets) ou avec un film sur "l’esclavage moderne" - et aux contradictions du capitalisme financier avec L’histoire d’un krach. Enfin, nous nous intéressons également aux mutations et aux paradoxes de notre société, avec un film sur la recherche de pater- nité, un autre sur les externements abusifs. Par ces temps de crise, le documentaire reste au cœur de la télévi- sion de service public et donc de France 2. Terrain privilégié de l’ex- ploration du monde, il enrichit sans cesse notre réflexion. L’équipe des documentaires de France 2.
  3. 3. CHIFFRES INVESTISSEMENT 20 millions d'Euros. TOP 4 DES AUDIENCES À 20H35 Ils rassemblent en moyenne 4.1 millions de téléspectateurs pour 15.7% de part d'audience. TOP 4 DES AUDIENCES D’INFRAROUGE Depuis janvier 2009, la case rassemble 1.4 million de téléspectateurs chaque semaine (15% de part d'audience). BAROMÈTRE QUALITATIF DES 20H35 Depuis janvier 2008, la note moyenne des documentaires en prime time est de 8.1/10 sur France 2 . C'est une note largement supérieure à la moyenne des prime time de France 2 (7.7). BAROMÈTRE QUALITATIF D’INFRAROUGE La case Infrarouge obtient aussi une note moyenne excellente: 8,1/10. PRIX FIPA d'Argent : Mais qui a tué Maggie ?, William Karel Prix Italia : Le Système Poutine, Jean-Michel Carré Laurier du Sénat : 14-18, le bruit et la fureur, Jean-François Delassus Laurier du Sénat : Versailles, le rêve d'un roi, Thierry Binisti
  4. 4. Parmi les meilleurs scores : } 14-18, le bruit et la fureur, le 11 novembre 2008 : 5.9 millions de téléspectateurs et 21.3% } Versailles, le rêve d'un roi, le 3 janvier 2008 : 5.4 millions de tvsp et 20.5% } La Résistance, les 18 et 19 février 2008 : 4.7 millions et 17.9% } Ce jour-là tout a changé, L'assassinat d'Henri IV, le 13 janvier 2009 : 4.6 millions et 17.2% Parmi les meilleures audiences de la case : } Vivre avec 1500 euros, 2.2 millions de téléspectateurs et 23.4% } Les travailleu (r) ses du sexe, 1.9 million et 26.1% } Maréchal, nous voilà, 1,5 million et 21% } Nos années 70, les insouciantes, 1.7 million et 19.7% Les meilleures notes depuis janvier 2008 sont les suivantes : } La Résistance : 8.6 } 14-18, le bruit et la fureur : 8.5 } Anne Frank : 8.5 } 68 : 8.4 Les meilleures notes depuis janvier 2008 sont les suivantes } Einsatzgruppen : 8.6 } Auschwitz : 8.4 } Tueurs en série : 8.3 } Travailler à en mourir : 8.2 Etoile de la Scam : 14-18, le bruit et la fureur, Jean- François Delassus Etoile de la Scam : L'autre 8 Mai 1945, Yasmina Adi Etoile de la Scam : Face au Sida, Judith du Pasquier Etoile de la Scam : Grotte d'Ouvéa, autopsie d'un massacre, Elizabeth Drevillon
  5. 5. SOMMAIRE PREMIÈRE PARTIE DE SOIRÉE HISTOIRE P10 - P31 SCIENCES P34 - P43 INFRAROUGE LES UNITAIRES HISTOIRE P46 - P60
  6. 6. SCIENCES P62 - P67 SOCIÉTÉ P70 - P93 INFRAROUGE LES SÉRIES HISTOIRE P96 - P103 SOCIÉTÉ P105 - P113
  7. 7. HISTOIRE
  8. 8. CC&C
  9. 9. PRIME TIME HISTOIRE pages 10 et 11 APOCALYPSE, LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE Cette série documentaire, en HD et en couleur, porte un épisodes (L’agression, L’écrasement, Le choc regard d’aujourd’hui sur la Seconde Guerre mondiale, la L’embrasement, L'étau, L'enfer), ouvre le grand livre du plus dévastatrice de tous les temps. Elle raconte l’immen- courage et de la peur. sité du conflit à travers les destins de ceux qui l’ont vécu : les soldats sur les champs de bataille. De ceux qui l’ont subi : les populations civiles affamées, bombardées, mas- 6 X 52 MIN. AUTEURS JEAN-LOUIS GUILLAUD, HENRI DE sacrées. De ceux qui l’ont conduit : les dirigeants politi- TURENNE ET DANIEL COSTELLE. RÉALISATION ISABELLE ques et militaires des deux bords, alliés et ennemis. Avec CLARKE. UNE PRODUCTION CC&C. AVEC LA PARTICIPATION DE des images souvent inconnues, cette série, en six FTV PÔLE FRANCE 2.
  10. 10. DR
  11. 11. PRIME TIME HISTOIRE pages 12 et13 LA CHUTE DU MUR Le 9 novembre 1989 : le Mur de Berlin s’écroulait. Un l’histoire de ce Mur, de sa construction à son effondrement, moment historique qui marquait, d’une certaine manière, le film raconte également en archives la division de l’Europe, la fin du XXe siècle et de ses tragédies. La chute du Mur, l’affrontement des deux blocs, la tragédie allemande. c’est, en effet, la fin du système communiste qui a imprimé sa marque sur la marche du monde pendant un demi-siè- cle. Le film raconte l’histoire de la chute du Mur, à travers les témoignages de personnalités politiques historiques, 90 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR PATRICK ROTMAN. AVEC LE des animateurs des groupes oppositionnels en ex-RDA, CONCOURS DE GEORGES MARION ET CLAUDIA ZIPPAN. UNE des anonymes aussi, qui ont tenté ou réussi à franchir le PRODUCTION KUIV PRODUCTION. AVEC LA PARTICIPATION DE Mur avant 89, d’autres qui les en ont empêchés. A travers FTV PÔLE FRANCE 2.
  12. 12. DR
  13. 13. PRIME TIME HISTOIRE pages 14 et 15 LES DERNIÈRES HEURES DU MUR Ce docu-fiction retrace les douze dernières heures du espion "qui venait du froid" ? Pourquoi son échec a-t-il Mur de Berlin. 20 ans après la chute de ce symbole du com- changé le cours de l’histoire ? munisme, peut-on voir dans le passé les germes de l’avenir ? Pourquoi le Mur est-il tombé ce 9 novembre 1989 ? Comment une conférence de presse ratée déclenche-t-elle la marche vers le Mur ? Pourquoi ni les vopos, ni l’armée russe ne sont 100 MIN. RÉALISATION JEAN-FRANÇOIS DELASSUS. D'APRÈS intervenus ? A-t-on frisé le déclenchement d’une nouvelle LE LIVRE DE MICHEL MEYER, LES DESSOUS DE LA CHUTE DU guerre ? Qu’est-ce que le plan secret "lugh" qui devait porter MUR. UNE PRODUCTION MAXIMAL. AVEC LA PARTICIPATION DE à la tête de l’Allemagne de l’Est, Markus Wolf, le célèbre FTV PÔLE FRANCE 2.
  14. 14. DR
  15. 15. PRIME TIME HISTOIRE pages 18 et 19 DE GAULLE, L’AUTRE GUERRE Un homme seul va profondément bouleverser le destin homme seul contre le système parlementaire, contre les de son pays. Porté au pouvoir par les défenseurs de Européens d’Algérie, contre l’armée française, contre sa l’Algérie française, il donnera son indépendance à l'Algé- majorité parlementaire et contre son propre Premier ministre. rie. Et ses alliés d’hier décideront de l’assassiner consi- dérant qu’il les avait trahis. Mais, sans les événements d’Algérie, jamais De Gaulle n’aurait pu imposer une 90 MIN. AUTEURS CHRISTOPHE BARBIER, SERGE MOATI ET constitution et la prééminence du Président de la HUGUES NANCY. RÉALISATEUR SERGE MOATI. UNE PRODUC- République telle que nous la vivons. Ce film est l’histoire TION IMAGES ET COMPAGNIS AVEC LA PARTICIPATION DE FTV d’une guerre que De Gaulle a finalement gagnée : celle d’un PÔLE FRANCE 2.
  16. 16. FRANCE 2 - Jacques Pimentel
  17. 17. PRIME TIME HISTOIRE pages 22 et 23 LOUIS XV, LE SOLEIL NOIR Après Louis XIV et Versailles, le rêve d’un roi, la tragédie libertinage en répression, de corruption en impuissance. en trois actes, également tournée à Versailles, de la vie et Quinze ans après sa mort, c’est la Révolution. du règne de Louis XV : comment un jeune roi aimé de son peuple, sensible au bouillonnement artistique et intellec- tuel de son siècle (celui des Lumières), va finir son règne 90 MIN. AUTEUR JACQUES DUBUISSON. RÉALISATION THIERRY dans la déchéance et la haine. L’histoire d’un roi éclairé, BINISTI. UNE PRODUCTION LES FILMS D’ICI. AVEC LA PARTICI- épris de liberté, qui se coupe de ses sujets et va de PATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  18. 18. SCIENCES
  19. 19. Photo DR
  20. 20. PRIME TIME SCIENCES pages 36 et 37 JUSQU’OÙ PEUT ALLER LA TÉLÉ ? Deux films, une soirée spéciale. Pour la première fois, une télévision utilise tous ses moyens pour dénoncer la dérive des programmes télé. LA ZONE XTRÊME Roulette russe sur Channel 4, Ultimate Fight sur les candidat acteur, à chaque fois qu’il se trompe. Rien à réseaux câblés, jeux de souffrances au Japon, courses gagner. Combien iront au bout ? Que feront les 2 000 poursuites en Russie, etc. La dérive des programmes personnes du public ? Pourquoi une chaîne est-elle télé est une tendance lourde. La Zone Xtrême est une capable de programmer le pire ? Dix scientifiques ana- adaptation, sous forme de jeu télé, de l'expérience lysent l’expérience animée par Tania Young. psycho-sociologique de Milgram dans les années 60 : 80 candidats, réunis pendant deux semaines sur un 120 MIN. AUTEUR CHRISTOPHE NICK. RÉALISATION GILLES plateau, doivent administrer des chocs électriques de AMADO, ALAIN MICHEL BLANC. PRODUCTION : YAMI2. AVEC LA plus en plus violents, pouvant entraîner la mort, à un PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2. POURQUOI L’HORRIBLE FASCINE ? Il n’y aurait pas de télé de l’extrême sans téléspectateurs de sidération ? L’histoire de la télévision, grâce aux cher- qui aiment la regarder. Tania Young vient d’animer l’expé- cheurs et à leurs archives, nous prouve que la violence rience La Zone Xtrême. Elle veut comprendre cette fasci- réelle a glissé de l’information au divertissement. nation : que se passe-t-il dans le cerveau quand des images chocs sont projetées ? L’accumulation d’images violentes, dès le plus jeune âge, modifie-t-elle la percep- tion de la violence ? Quelles compensations procure la 90 MIN. AUTEUR CHRISTOPHE NICK. RÉALISATION JEAN RO- télévision dans une société en crise profonde ? Comment BERT VIALLET. PRODUCTION : YAMI2. AVEC LA PARTICIPATION les procédés de mise en scène déclenchent-ils un effet DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  21. 21. André Demaison LES VOLCANS : LA FABULEUSE ÉPOPÉE DES ÉPOUX KRAFFT
  22. 22. PRIME TIME SCIENCES pages 38 et 39 3 juin 1991, Mont Unzen, Japon. Ce matin-là, tous les Avec eux, leur jeune ami et confrère américain, Harry regards sont tournés vers le volcan : journalistes, photo- Glicken. Ils vont tous périr.. graphes, cameramen, scientifiques, politiques… tous sont suspendus aux pulsations provenant du coeur du volcan. 90 MIN. AUTEURS FRÉDÉRIC FOUGEA, PAULINE RACAFULL, Katia et Maurice Krafft, les célèbres volcanologues, aven- DOMINIQUE SANPIERRO. RÉALISATION PASCAL GUÉRIN. UNE turiers et spécialistes des volcans tueurs, s'attendent à COPRODUCTION BORÉALES / 0927 PRODUCTIONS. AVEC LA être les témoins privilégiés d'une explosion magistrale. PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  23. 23. HISTOIRE
  24. 24. DR MAILLÉ: UN CRIME SANS ASSASSINS 25 août 1944. Alors que Paris est libérée, le village de assassins est à la fois un retour dans le passé, avec les Maillé est anéanti. Un véritable massacre commis par une témoignages des survivants et une immersion dans l’en- unité "fantôme" : 124 personnes, hommes, femmes et en- quête d’aujourd’hui, des investigations à l’audition des fants, sont tuées à l’arme blanche, mitraillées, victimes témoins. Une enquête menée par des hommes, français d’explosion, 52 maisons du bourg sont incendiées, et 80 et allemands, qui ont noué ce "pacte" : tenter de rendre obus s’abattent sur le hameau. Il n’y aura que 28 survi- justice aux enfants de Maillé. vants, en majorité des enfants et des adolescents. 64 ans plus tard, au mois de juillet, Maillé fait l’objet d’une média- tisation impressionnante, tant en France qu’à l’étranger : 90 MIN. AUTEUR ET RÉALISATEUR CHRISTOPHE WEBER. UNE l’Allemagne a décidé d’ouvrir une enquête afin d’identifier PRODUCTION SUNSET PRESSE. AVEC LA PARTICIPATION DE les responsables de cette tuerie. Maillé : un crime sans FTV PÔLE FRANCE 2.
  25. 25. INFRAROUGE HISTOIRE pages 46 et 47 LA FRANCE DES CAMPS Entre novembre 1938 et mai 1946, en France, 600 000 personnes connurent l’internement par simple décision administrative. Juste parce qu’ils étaient censés repré- senter un danger potentiel pour l’Etat ou pour la société. Des républicains espagnols, des Allemands et des Autri- chiens, des communistes français, puis des Juifs étran- gers ou des Tsiganes et, à la Libération, des suspects de collaboration mais aussi, des trafiquants de marché noir et des civils allemands. Qui sait qu’ils furent aussi nom- breux que divers ? Qui sait dans quelles conditions ils vécurent ? Comment expliquer cette occultation ? Grâce DR aux archives de l’Etat et des départements, longtemps fermées, mais aussi aux traces qu’il en reste aux Etats- Unis, en Espagne, en Israël ou en Suisse, Jorge Amat et Denis Peschanski reconstituent le puzzle de cette France des camps oubliée – à l'aide de films, photos, archives écrites, objets, dessins et témoignages le plus souvent inédits. 65 MIN. AUTEURS DENIS PESCHANSKI ET JORGE AMAT. RÉALI- SATION JORGE AMAT. UNE PRODUCTION COMPAGNIE DES PHARES ET BALISES. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  26. 26. DR L’ENFER Les douze Premiers ministres de la France filmés dans le même studio, assis dans le même fauteuil, témoignant dans la même lumière. Une entreprise sans précédent DE MATIGNON dans l’histoire de la télévision : le roman du pouvoir livré par ses propres acteurs. Rescapés de l’enfer de Mati- gnon, ils livrent leur expérience en toute liberté. De leur nomination jusqu’à leur démission, du plus intime au plus politique, tous les recoins de cet enfer réel et méconnu sont éclairés. Paroles historiques, elles-mêmes mises en scène par de nombreuses archives. Ainsi se bâtit une fresque vertigineuse, l’histoire vraie du pouvoir en France pendant près de 40 ans, qui est aussi une galerie de por- traits - les Premiers ministres comme vous ne les avez jamais vus - et, au bout du compte, un document sans pareil pour découvrir le monde réel de la politique. 90 MIN. AUTEURS RAPHAËLLE BACQUÉ ET PHILIPPE KOLHY. RÉALISATION PHILIPPE KOLHY. UNE PRODUCTION ZADIG PRO- DUCTIONS. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  27. 27. DR KRACHS A partir du 6 octobre 2008, les journées "noires" vont se suc- céder pour les bourses du monde entier. Chute des prix de l’immobilier, crise des subprimes, insolvabilité des banques, contraction du crédit, ralentissement de la croissance : la panique grandit avec la faillite retentissante de Lehman Bro- thers. Le grand public découvre le shadow banking system, peuplé de traders, de fonds spéculatifs, de produits structu- rés, de ventes à terme, de spéculations à la baisse, de para- dis fiscaux, d’actifs toxiques. Seule planche de salut dans ce chaos ambiant : l’Etat. Ce film remonte le fil des dates clés qui nous ont menés à la crise actuelle. Un grand nombre d’archi- ves permettront d’expliquer le contexte social et culturel de chaque période dans laquelle ont évolué la finance interna- tionale, la culture de l’argent roi, la starification des chefs d’entreprise et la magie du boursicotage. Le ton sera résolu- ment polémique en entrechoquant les divers propos d’épo- que avec ceux d’aujourd’hui. 90 MIN. AUTEUR STÉPHANE OSMONT. RÉALISATION SYLVAIN BER- GÈRE. UNE PRODUCTION NO ONE. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  28. 28. INFRAROUGE HISTOIRE pages 50 et 51 DR ECOLOGIE : 10 CATASTROPHES QUI CHANGÈRENT LE MONDE Le documentaire retrace l’émergence de la prise de seurs ont donné l’alerte et lutté, seuls, face à des pouvoirs conscience écologiste : depuis 1945, avec l’accélération publics ou des puissances industrielles souvent en plein de l’industrialisation du monde, des catastrophes écolo- déni. Grands témoins, experts et personnalités mettent giques majeures secouent la planète. Leurs conséquen- en perspective ces dates fondatrices et l’évolution de la ces, les réactions et les engagements qu’elles suscitent conscience écologique. feront naître un nouveau combat : l’écologie. Dix événe- ments-clés ont été de véritables déclencheurs. A travers 90 MIN. RÉALISATION VIRGINIE LINHART. AUTEURS VIRGINIE des images d’archives, le film rappelle les faits et leur LINHART ET ALICE LE ROY. UNE PRODUCTION EN COMPAGNIE perception d’alors, et montre comment quelques précur- DES LAMAS. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  29. 29. FRANCE 2 - B. Boubereau DES ÉCRIVAINS SUR UN PLATEAU Magazines, documentaires, reportages, entretiens n’ont tive". Lors de cette promenade amusée et critique, jour- cessé de rencontrer, de "déranger" ou de solliciter, les nalistes de télévision, écrivains, éditeurs, l’essentiel des grands auteurs des lettres depuis plus d’un demi-siècle. acteurs invités à ce mariage trop souvent dit "contre na- S’imposant jusque dans leurs demeures, feuilletant leurs ture" des lettres et de l’écran, nous délivreront leurs sou- manuscrits, tour à tour forçant et respectant leurs silen- venirs, impressions et appréciations. ces, la télévision a approché certains des plus sauvages. Ce film est l’histoire illustrée de cette rencontre. L’évolu- tion des programmes littéraires traduit la succession des différentes figures de l’auteur (le grand sage, le mage ro- 60 MIN. AUTEUR MARIA POURCHET. RÉALISATEUR BERNARD mantique, le confessant, le trublion …). Elles coexistent FAROUX. UNE PRODUCTION INA. AVEC LA PARTICIPATION DE dans une télévision qu’on aurait tort de qualifier de "sélec- FTV PÔLE FRANCE 2.
  30. 30. INFRAROUGE HISTOIRE pages 52 et 53 DES FRANÇAIS VENUS D'AILLEURS Au début des années 1960, la Guadeloupe, la Martinique et la Réunion sont en crise : le chômage plonge toute une DR partie de la population dans la misère, les îles sont mena- cées de surpopulation, les mouvements indépendantis- tes fleurissent. La révolte couve. Le gouvernement trouve une solution : le Bumidom, une société d’état censée vider les colonies de son péril jeune et combler ainsi le manque de main-d’œuvre en métropole. Il propose un aller simple, un logement et un emploi réservé aux jeunes Antillais et Réunionnais. Plus de 170 000 hommes et femmes, entre 18 et 25 ans, vont transiter par ces structures. Pour beau- coup d’entre eux, le rêve ne sera qu’un long cauchemar. "Génocide par substitution" selon Aimé Césaire, déporta- tion douce, traite migratoire, le Bumidom a laissé des tra- ces indélébiles. En pénétrant l’univers intime de familles déracinées, Jackie Bastide raconte le parcours emblé- matique d'hommes et de femmes du Bumidom. Son film dé- voile l’humiliation silencieuse dont ils furent les victimes. AUTEUR-RÉALISATEUR JACKIE BASTIDE. UNE PRODUCTION TEMPS NOIR. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  31. 31. FRANCE 2 - Gilles Gustine SIMONE VEIL : 25 HEURES DE LA VIE D'UNE FEMME Ce film raconte 25 heures de la vie d’une femme dans un Comment a-t-elle réagi alors qu’elle était défiée, attaquée, combat pour les femmes, celui de la Loi pour l'avorte- insultée par la haine et la stupidité ? A quoi a-t-elle pensé au ment. Féministe à sa manière, Simone Veil est devenue moment où elle allait enfin quitter l’hémicycle - probable- une femme politique emblématique. Son témoignage et ment accueillie par tous ceux et celles qui la haïssaient ? A-t- sa voix sont essentiels pour éclairer les problématiques elle pu parler à son mari ou à ses enfants ? À ses proches et les enjeux du combat qu’elle a mené et les mettre en collaborateurs ? Au président de la République ? perspective avec notre époque. 25 heures de la vie d’une femme, à la fois grand stratège et proche des réalités quotidiennes, que nous revivrons avec elle : comment a-t-elle fait face puis convaincu l'hémicycle ? A-t-elle 52 MIN. AUTEUR VALERIE MONNS RÉALISATEUR RICHARD voulu à un moment le quitter ? Renoncer ? A-t-elle redouté PUECH. UNE PRODUCTION CAPA. AVEC LA PARTICIPATION DE ces hommes-là plus que tous ceux qu’elle a croisés ? FTV PÔLE FRANCE 2.
  32. 32. INFRAROUGE HISTOIRE pages 54 et 55 DR LA VIE APRÈS Comment retrouver une vie normale après avoir survécu à l’horreur des camps nazis ? Comment réorganiser son quotidien, se reconstruire, réapprendre à pardonner, à faire confiance, à aimer, à rire … ? Comment choisir entre le silence reconstructeur ou la parole libératrice ? Que pouvait-on dire et qu’était-on prêt à entendre dans la France de l’après-guerre ? Ces questions sont au cœur de la réflexion de ce documentaire qui, sur fond d’archi- ves personnelles et pour la plupart inédites, recueillera des témoignages de survivants des camps sur "leur vie après"… Un thème souvent effleuré par les rescapés mais qui n’a jusqu’alors jamais été abordé comme une question centrale. 52 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR VIRGINIE LINHART. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  33. 33. LA RÉSISTANCE COMMENCE À TREIZE ANS Simone Kadosche Lagrange compte parmi l’une des dernières survivantes d’Auschwitz-Birkenau. Interrogée et torturée par Klaus Barbie, elle est, à l’âge de 13 ans, déportée, parce qu’elle est juive. Elle se trouve confron- tée au docteur Mengele puis au départ de sa mère "sé- lectionnée" pour la chambre à gaz ; elle assiste à l’assassinat de son père lors des "marches de la mort", dont elle réchappe miraculeusement. Quarante ans après la guerre, mère d’une famille de sept enfants qui DR sont comme une revanche sur la machine de mort nazie, Simone Lagrange devient l’un des témoins majeurs du procès Barbie. Le film d’Elisabeth Coronel et Florence Gaillard donne la parole à cette personnalité hors du commun, dont la liberté de ton, l’énergie vitale et l’esprit de résistance, à soixante-dix sept ans, bouleversent autant qu’ils interpellent. 60 MIN. TÉMOIGNAGE DE SIMONE KADOSCHE LAGRANGE. AUTEURS-RÉALISATEURS ELISABETH CORONEL ET FLORENCE GAILLARD. UNE PRODUCTION ABACARIS FILMS. AVEC LA PAR- TICIPATION DE FRANCE 2.
  34. 34. INFRAROUGE HISTOIRE pages 56 et 57 DR NELSON MANDELA, AU NOM DE LA LIBERTÉ Nelson Mandela est une légende. Une icône vivante. Un vince du Transkei et couronnée par un prix Nobel de la nom. Une référence. Tour à tour porte-parole des Noirs Paix. Une vie politique exceptionnelle qui contraste avec et de la non-violence, Mandela est le symbole de l’aboli- une vie personnelle parsemée de drames et d’échecs. tion de l’Apartheid et de la sagesse africaine, Mandela ne semble plus s’appartenir. A 90 ans, il n’a plus de respon- 90 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR JOËL CALMETTES. UNE PRO- sabilités officielles. L’heure est venue de se pencher sur DUCTION 13 PRODUCTION. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV ce destin. Une vie commencée dans un village de la pro- PÔLE FRANCE 2.
  35. 35. DR MARCEL CERDAN Les grands champions sportifs ont en commun d'avoir un destin qui souvent les dépasse et donne à leur vie une portée allégorique. Marcel Cerdan n'y échappe pas. Brave gars venu d'Afrique du Nord, il devient champion de France de boxe au soir des années 30 et mène tant bien que mal sa carrière au gré des vicissitudes de la guerre. À la fin du conflit, sa conquête du titre mondial en fait le symbole d'une France émergeant des décombres, à laquelle il aura contribué à rendre toute sa dignité. Le film se veut l'histoire de cet homme et de ce champion, inscrite dans l'histoire d'une époque. 64 MIN. RÉALISATION JEAN-CHRISTOPHE ROSÉ. DOCUMENTA- RISTE DEBORAH FORD. VOIX OFF MICHEL CRETON. UNE PRO- DUCTION AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  36. 36. SCIENCE
  37. 37. DR DU BÉBÉ AU BAISER Une jeune maman s’émerveille devant son bébé de quelques jours et elle imagine difficilement que 15 ans plus tard ce petit être sera un(e) adolescent(e) rebelle. Ce film nous amène dans une formidable aventure, celle du pas- sage de l’enfance à l’adolescence; nous dévoile de l’inté- rieur, grâce aux dernières technologies d’imagerie médicale et scientifique, les mécanismes physiologiques qui détermi- nent l’évolution spectaculaire des 15 premières années de notre vie; nous relate avec humour, à l’aide d’images de fic- tion et de pub, l’environnement social, culturel et affectif qui façonne notre maturation psychologique. Avec l’intervention des meilleurs spécialistes mondiaux. 90 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR THIERRY BERROD. UNE PRO- DUCTION MONA LISA PRODUCTION. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  38. 38. DR SUR LA PISTE DU BÉBÉ MAMMOUTH C’est l’histoire incroyable d’un bébé mammouth, retrouvé de comprendre comment il a pu être conservé durant de dans la toundra après avoir été préservé par la glace si longues années. Quelle a été son existence ? Dans durant plusieurs milliers d’années. C’est un nomade quel contexte a-t-il vécu ? Qu’est-ce que cette décou- nénètse qui découvre son corps en mai 2007 au nord- verte peut apprendre à la science ? ouest de la Sibérie. Cette découverte ouvre la porte d’une fabuleuse aventure scientifique qui va conduire un 90 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR PIERRE STINE. UNE PRODUC- chercheur français et un Américain sur la piste de ce TION WOOLYWORKS. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE bébé mammouth baptisé Lyuba ("amour" en russe), afin FRANCE 2.
  39. 39. INFRAROUGE SCIENCES pages 66 et 67 DR L’HOMME PARFAIT Bientôt, nous promettent certains scientifiques, on consi- dérera l'Homo Sapiens-Sapiens comme une version to- talement démodée de l'homme ! L'Homo Technologicus, l'Homme version 2.0, sera tellement mieux ! Les progrès de la science sont tels que les fantasmes les plus fous – et qui relevaient encore, il y a peu de temps, de la scien- ce-fiction – semblent à portée d'éprouvette. Nous serions à un nano cheveu de ce moment charnière où la science pourrait réaliser nos rêves les plus anciens, mais aussi donner vie à nos cauchemars les plus terrifiants. Un es- prit meilleur dans un corps meilleur, c'est précisément ce que propose le marché de l'amélioration de l'être. Le temps est venu, disent ses promoteurs, de passer à la vitesse supérieure du progrès : un corps parfait et sans âge, un cerveau infaillible, une reproduction maîtrisée, et à terme… l'immortalité. Un film à l'image des bouleverse- ments annoncés. Une enquête sur un phénomène de fond, à la croisée de la science, de la philosophie, de la sociologie. Excitant. Prometteur. Et terrible ! 52 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR CÉCILE DEANJEAN. UNE PRO- DUCTION DISSIDENTS. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV POLE FRANCE 2
  40. 40. SOCIÉTÉ
  41. 41. DR IL Y A UN TROU DANS VOTRE CV À la fois évaluation de compétences et entreprise de dés- sont toujours formatées. Bien que toute spontanéité soit tabilisation, l'entretien d'embauche est une véritable exclue, le recruteur comme le candidat se dépensent épreuve dont on ne sort jamais indemne. Certes, les rè- sans compter pour mimer le naturel. L’un tend des pièges gles du jeu sont connues de tous. Mais, que sous-enten- et l’autre s’efforce de les éviter. Dans ce jeu du chat et de dent-elles ? Que cherche-t-on au juste en voulant savoir la souris, seul le traquenard est authentique. Au cœur du si vous êtes optimiste, ce que diraient vos amis de vous, déroulement d’une session de recrutement et des tests ou en vous demandant le trait de caractère que vous qui l’accompagnent, ce film est un regard porté sur la mé- aimeriez changer chez vous ? Le candidat idéal sans canique d’une imposture. doute, mais tout aussi sûrement votre capacité à vous soumettre librement. Lors d’un entretien d’embauche, les 60 MIN. RÉALISATION DIDIER CROS. UNE PRODUCTION ZADIG. questions ne sont jamais hasardeuses et les réponses AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  42. 42. INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 70 et 71 DR LES DAMNÉS DE LA GUERRE Afghanistan, Sud-Liban, Bosnie, Rwanda…au cours des dix dernières années près de 200 000 soldats français ont été engagés dans des opérations extérieures. Ils sont 45 000 aujourd’hui. Des hommes que la guerre a rendus fous, partout. Combattants ou non, reporters ou humanitaires, ils reviennent brisés. Reporter de guerre depuis trente ans, Jean-Paul Mari a enquêté sur ces blessures invisibles parce que psychiques et taboues. Il a interrogé les combattants et les psychiatres et compris une chose : "si on n’affronte pas la douleur de la guerre, elle nous tue". Ce film nous montre le mal, sa nature, son étendue, ses ravages et il nous fait aussi rencontrer les "miraculés", ces hommes, guéris, qui ont surmonté ces blessures assassines. 52 MIN. AUTEUR JEAN-PAUL MARI. RÉALISATION FRANCK DHE- LENS. UNE PRODUCTION MANO A MANO. AVEC LA PARTICIPA- TION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  43. 43. DR CRIMES PASSIONNELS Un crime passionnel est une histoire d’amour qui, sous le celle, ultra médiatisée, de Marc Cécillon, rugbyman hors pair coup de la colère, de la jalousie ou du désespoir, tourne du XV de France qui a tué sa femme ; l'autre, de Xavier Bre- mal. Ce film est l’histoire de différents regards : celui de la ton, qui a tenté de tuer l’amant de sa femme. justice - pourquoi des verdicts si divergents sur des faits similaires ? – du public et de la presse - pourquoi tant de passion dans l’opinion et dans les journaux ? Si un quart des homicides en France peut être qualifié de crime passionnel, 60 MIN. AUTEURS LAETITIA ARNOULT, HÉLÈNE RISACHER, paradoxalement, ce crime-là, dominé par l’émotion et les ALEXANDRE VALENTI. RÉALISATION ALEXANDRE VALENTI. UNE sentiments, n’existe pas dans les textes de loi ! Pour racon- PRODUCTION LIGNE DE FRONT. AVEC LA PARTICIPATION DE ter la difficulté de le juger, ce film s’appuie sur deux affaires : FTV PÔLE FRANCE 2.
  44. 44. INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 72 et 73 À LA RECHERCHE DU POINT G Que savons-nous du point G ? Pure invention ou vérité scientifique ? Cette enquête raconte l’incroyable épopée de cette zone érogène, popularisée par trois sexologues américains au début des années 80. Le point G est une réalité scientifique, et de nombreuses études sérieuses viennent le démontrer. Mais il fut et demeure l’objet de controverses parfois violentes. A travers les témoigna- DR ges des principaux acteurs de cette histoire mouvemen- tée (scientifiques, sexologues, féministes…) nous comprendrons qu’il n’est pas aisé de protéger la sexua- lité féminine des manœuvres politiques. Trente ans après, le point G semble avoir échappé à ses décou- vreurs pour devenir un mythe, façonné par notre société de consommation et du culte de la performance. 60 MIN. AUTEURS VALÉRIE BRETON ET SÉGOLÈNE HANOTAUX. RÉALISATION SÉGOLÈNE HANOTAUX ET GILLES BOVON. UNE PRODUCTION ZADIG. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  45. 45. 100 000 CERCUEILS 100 000 morts probables d’ici quinze ans. Peut-être beaucoup plus… L’amiante tue et va tuer dans notre pays davantage que toutes les autres maladies. Pourtant, on aurait pu éviter cette hécatombe. Car on sait depuis fort longtemps que ce matériau est cancérogène. Donc mor- tel. Mais on a laissé faire. Voire encouragé son usage. DR Pendant des décennies. Pourquoi ? Comment un tel scan- dale de santé publique a-t-il pu être possible dans un pays comme le nôtre, qui s’enorgueillit de l’efficacité de son administration et de ses organes de contrôle ? Comment le lobby de l’amiante peut-il être plus fort que l’Etat ? Et comment vivent tous ceux, qui, jusque-là sans succès, tentent de faire reconnaître enfin leur calvaire par la jus- tice ? Avant que la mort ne les rattrape… 52 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR JOSÉ BOURGAREL. UNE PRO- DUCTION COMPAGNIE DES PHARES ET BALISES. AVEC LA PAR- TICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  46. 46. INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 74 et 75 FRANCE 2 - Sandra Roussel LE DÉCLIN DE LA MONDIALISATION Le mot "démondialisation" (deglobalization en anglais) a nes de la mondialisation que sont les villes industrielles une date de naissance officielle : le forum de Davos en chinoises, des navires porte-containers, les informati- février dernier, où Gordon Brown l’a employé dans un dis- ciens de Bangalore en Inde, les entreprises françaises cours particulièrement pessimiste. Il est vrai que la dnté- qui délocalisent, les plombiers polonais, les traders new- bandade mondiale est terrifiante et qu’elle présente yorkais, etc. Voici le sujet de notre film : aller voir ce que ces depuis quelques mois l’apparence d’une démondialisa- icônes de la mondialisation sont devenues depuis la crise. tion à marche forcée. On prédit pour 2009 un recul de 2,5 % du commerce mondial ce qui ne s’est jamais vu de- puis 25 ans ! Encore très récemment, on voyait partout, à 52 MIN. RÉALISATION ALAIN LASFARGUES. UNE PRODUCTION la télévision ou à la Une des journaux, ces quelques icô- BFC. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  47. 47. DR L'ESCLAVAGE MODERNE Sans doute est-il difficile d’imaginer qu’il existe encore nomique uniforme qui peuvent mener à l’esclavage, à des esclaves dans le monde. Les Nations Unies ont déjà grande ou à petite échelle. Cette enquête menée dans recensé 160 pays concernés et on estime aujourd’hui le trois pays, la France, le Brésil et l’Inde, livre de nombreux nombre d’esclaves à environ 27 millions, soit 31 milliards témoignages exceptionnels d’hommes, de femmes et de dollars de profit par an. Un trafic qui se place juste d’enfants. Economistes et militants d’associations de après ceux des armes et la drogue. De nos jours, l’es- droits de l’homme laissent entrevoir les solutions pour clave moderne, n’est pas toujours identifiable, reconnais- combattre ce fléau. sable à première vue. La course effrénée aux profits des multinationales comme des petits propriétaires, la désta- 90 MIN. AUTEURS-RÉALISATEURS TERESA PUNZI ET SABAH RA- bilisation des sociétés de plus en plus individualistes et HMANI. UNE PRODUCTION CHILOÉ PRODUCTIONS. AVEC LA divisées, voilà les effets pervers d’une globalisation éco- PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  48. 48. INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 76 et 77 DR LES PARLOIRS Un film sur les parloirs ne peut être, au fond, qu’un film qui parle autant de proximité que de distance, autant d’hier que de demain. Un film capable de dire que l’avenir du détenu n’est envisageable que si perdure un lien tissé avec son passé. Ce film souhaite mettre en lumière le pa- radoxe de l’enfermement. A l’intérieur, on évoque surtout l’extérieur, celui d’avant ou celui d’après, ce que l’on a fait et surtout ce que l’on fera avec la liberté retrouvée. De l’extérieur, on vient abandonner au parloir une partie de soi qui y reste même lorsque l’on quitte les lieux. 52 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR DIDIER CROS. UNE PRODUC- TION LADYBIRDS FILMS. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  49. 49. LE PÈRE INCERTAIN Un enfant sur trente ne serait pas biologiquement celui de son père déclaré ! En France, le test de paternité ne peut se faire que par le biais de la voie judiciaire. Mais, sur Internet, pour quelques centaines d’euros et un peu de salive, on obtient une réponse d'une fiabilité quasi ab- solue. Nul n’est à l’abri d’apprendre que son père n'est pas son père biologique. Les secrets de famille, autrefois préservés par les non-dits et les silences, volent en éclat sur le roc de l’ADN. Ce qui pose à la société une question de fond : qu’est-ce que la paternité aujourd’hui ? Filiation biologique versus filiation sociale ? La vérité biologique l’emportera-t-elle sur les sentiments d’une histoire construite ensemble par un père et son enfant ? Des questions qui peuvent conduire à des conflits familiaux inextricables. Ce documentaire propose de suivre trois his- toires intimes pour raconter et décrypter - avec l’intervention de spécialistes - la nouvelle paternité à l'ère des tests ADN. 60 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR STÉPHANE KRAUSZ. UNE PRO- DUCTION NOVAPROD. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE DR FRANCE 2.
  50. 50. INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 78 et 79 DR AU PAYS Comme nos fromages, le nucléaire fait partie de notre patrimoine national. La France, première exportatrice en la matière, s’enorgueillit d’avoir su développer une tech- DU NUCLÉAIRE nologie sûre et nécessaire. Mais, le nucléaire pose des problèmes de stockage pour l’avenir. Et les sites eux-mê- mes, pourtant très contrôlés, sont d’une complexité telle que l’accident ne pourra jamais être exclu. Esther Hoffen- berg a parcouru le Nord-Cotentin, région la plus nucléa- risée au monde, où est exploité le nucléaire civil et militaire. Que veut dire vivre quotidiennement avec le nu- cléaire ? Un contrôle extérieur est-il possible ? Comment échapper à son pouvoir économique, à son influence po- litique ? En arpentant cette région magnifique, la réalisa- trice veut aussi comprendre comment on peut vivre si proche d’une industrie qui crée un tel lot d’angoisses. 70 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR ESTHER HOFFENBERG. UNE COPRODUCTION THE FACTORY ET LAPSUS PRODUCTIONS. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  51. 51. DR A NOUS DEUX Des vieux de plus en plus nombreux, de plus en plus seuls dans les grandes villes. Des jeunes dans l’incapacité fi- nancière de se loger. C’est à ces deux problèmes de so- ciété que répond tout naturellement l’idée de la cohabitation intergénérationnelle. Le principe : une per- sonne âgée héberge un étudiant chez elle en contrepar- tie de sa compagnie ou de menus services, les rôles et engagements de chacun faisant l’objet d’un pacte de vie commune propre à chaque "couple". Entre logement so- lidaire et mariage d’intérêts, comment jeunes et vieux, si évidemment à distance dans notre société, négocient-ils au quotidien une vie commune ? Le film suit plusieurs ex- périences de cohabitation, et se construit sur la confron- tation des points de vue de chaque personnage. 60 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR VALÉRIE DENESLE. UNE PRO- DUCTION AGAT FILMS. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  52. 52. INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 80 et 81 DR GÉNÉRATION GAMERS En revisitant l’histoire du suicide d’un jeune joueur de jeu ternet qui séduisent plus de 500 000 joueurs en France vidéo, présenté par la presse comme la conséquence et en rassemblent des dizaines de millions connectés d’une nouvelle forme d’addiction aux jeux en ligne sur in- dans le monde entier ? Comment gérer certains phéno- ternet, ce film est une exploration des peurs et des fan- mènes de jeux excessifs ? Joueurs, psychiatres, parents tasmes liés à l’explosion de ces loisirs numériques. Un témoignent d’un phénomène culturel massif, parfois dé- voyage en France chez les "gamers" qui jouent en réseau routant, mais aussi et surtout fascinant. sur l'internet, explorant des continents virtuels, des uni- vers guerriers ou médiévaux tout en restant dans leurs chambres. Quelles sont les conséquences de l’arrivée 52 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR DAVID ANDRÉ. UNE COPRODUC- des écrans dans les chambres des ados ? Quelle doit TION AMIP ET STEP BY STEP. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV être la bonne attitude des parents face à ces jeux sur l'in- PÔLE FRANCE 2.
  53. 53. DR NAISSANCE D’UNE MÈRE Elles sont DRH, infirmière, comptable. Elles attendent un charge ces mamans et leur bébé, le temps d’un séjour enfant. Une maternité heureuse. À l’arrivée de leur bébé, allant de un à cinq mois. L’équipe médicale leur apprend tout bascule. Certaines ne ressentent rien pour leur nou- à créer un lien avec leur enfant. Ce documentaire suit au veau-né. D’autres le maternent à l’excès. Toutes se sen- long cours l’histoire de ces mères, ces pères et leur bébé tent terriblement tristes et leur souffrance perdure, qui ont besoin d’aide pour apprendre à vivre ensemble. au-delà d’un simple baby blues. Ces femmes, de tous les Devenir mère ne serait qu’une disposition de la nature ? milieux sociaux, sans antécédents psychiatriques pour la Pas seulement. plupart, font partie des 10 % de jeunes mères à éprouver une réelle difficulté maternelle, soit environ 80 000 fem- mes chaque année. Un mal-être tabou, qui peut parfois 52 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR ISABELLE BONNET. UNE PRO- engendrer de la violence physique. L’unité de maternolo- DUCTION COCOTTE MINUTES PRODUCTIONS. AVEC LA PARTICI- gie de Saint-Cyr-l’Ecole en région parisienne prend en PATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  54. 54. INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 82 et 83 EXTERNEMENT ABUSIF L’hôpital psychiatrique n’en peut plus de ses malades ; il étouffe, sature. Manque de moyens, de psychiatres, de temps, de soignants, de places. Alors les médecins, contraints, doivent vider les lits. Les consignes sont clai- res : il faut interner le moins possible, et le moins long- DR temps possible. On ne prend plus que des malades en crise -adieu la prévention - et on demande à ceux qui semblent plus ou moins guéris de faire leur valise. On les rend à leurs proches ou on les remet à la rue. A quel prix pour les familles, à quel prix pour le citoyen ? Les asso- ciations et des médecins mettent un nom sur ce type de pratiques : "l’externement abusif". Au numéro d’urgence de l’UNAFAM, la principale association des familles de malades mentaux, on reçoit toutes les semaines des coups de fil de parents paniqués qui ne savent plus quoi faire. "Quelle démarche terrible, pour un parent, que d’in- sister pour qu’on interne à nouveau l’être qu’on aime...", se désole la mère d’un malade. Le sentiment de culpabilité, pour les proches, est décuplé. 52 MIN. AUTEUR RÉALISATEUR OLIVIER PIGHETTI. UNE PRO- DUCTION PIMENTS POURPRES PRODUCTIONS. AVEC LA PARTI- CIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  55. 55. MES PARENTS DIVORCENT Le divorce s’est aujourd’hui banalisé. Mais qu’en est-il des enfants, spectateurs impuissants de l’éclatement de la cellule familiale ? Pour comprendre comment ils vivent cette rupture, ce film a choisi de leur donner la parole et de les écouter. Tirer un trait sur sa représentation de la famille éternellement unie, organiser ses déplacements d’un domicile à l’autre, accepter l’arrivée d’un nouvel adulte auprès de son parent, parfois d’autres enfants… le vécu de la séparation familiale reste un mystère. En leur DR proposant de confier leur expérience, l'objectif est de donner un autre éclairage sur le divorce. Non pour en faire des juges du couple et de la famille, ni pour culpabi- liser les parents, mais pour nous permettre de compren- dre comment les enfants vivent intimement, et souvent secrètement, cet événement familial. 52 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR LORÈNE DEBAISIEUX. UNE PRODUCTION LES POISSONS VOLANTS. AVEC LA PARTICIPA- TION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  56. 56. INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 84 et 85 DR LE JUGE D'INSTRUCTION Devant la plus haute juridiction française, Nicolas Sarkozy nistration pénitentiaire, etc. font entendre les mêmes indiquait sa volonté de "supprimer le juge d’instruction". inquiétudes. Les plus grands noms de ces professions Cette mesure cadre et une série d’autres décisions acceptent de se confier au regard d’affaires emblémati- devraient chambouler nos procédures pénales. Va t'on ques qui permettent de poser l’ensemble des questions. réinventer un nouveau mode judiciaire ? Quid de l’indé- pendance de la justice, quid des relations entre maladie mentale et responsabilité pénale, et que dire aussi de l’enfermement systématiquement présenté comme réponse, avec les problèmes multiples posés dans le milieu carcéral… Pour une des premières fois toutes les 52 MIN. AUTEURS-RÉALISATEURS JACQUES COTTA ET PASCAL professions concernées, avocats, juges, greffiers, admi- MARTIN. UNE PRODUCTION FTV POLE FRANCE 2 .
  57. 57. DR L’ENVERS DU TABLEAU NOIR Être prof, être élève aujourd’hui… Champ-contrechamp une morale qui semble décalée ? L’envers du tableau noir narratif : deux points de vue sur une même réalité, celle de raconte comment élèves et enseignants composent au l’Education Nationale. Pour les uns, enseigner ; pour les quotidien avec ce divorce des valeurs. Ce film est autres, apprendre. L’idéal scolaire reste clair : éducation construit en deux parties qui articulent deux regards : au travail, justice, solidarité… Et bien sûr : liberté, égalité, celui de trois enseignants de collège et lycée, puis celui fraternité. L’école a pour mission de former les citoyens de trois de leurs élèves. de demain dans cette éthique. Mais, alors que s’installe le règne de l’individualisme, de l’argent-roi, du cynisme et 2 X 45 MIN. AUTEURS THIERRY KÜBLER ET STÉPHANIE MOLEZ. des injustices impunis, du culte de la pulsion immédiate, RÉALISATION THIERRY KÜBLER. UNE PRODUCTION ZADIG. la Nation ne demande-t-elle pas à l’école de transmettre AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  58. 58. INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 86 et 87 LA BLESSURE INFECTÉE Retour sur une tragédie. Il y a 10 ans, le réalisateur David André filmait les derniers instants d’un jeune DR condamné à mort américain, Sean Sellers. Dans la petite ville de l'Oklahoma, David est revenu poser, à tous les protagonistes de cette histoire, famille, voi- sins, professionnels, la même question : "Alors main- tenant que Sean a été exécuté, qu’est ce qui a changé ?" Avec ce film, David André regarde l’après peine de mort, son impact dans la société. Car, même au cœur de l’Amérique profonde, là où les médias, la justice et l’administration soutiennent la peine capitale, il n’est pas possible que ceux qui participent à ce processus en sortent indemnes. Car, au fond, la mort de Sean Sellers n’a épargné personne. Ni ses amis et sa famille, c’est une évi- dence. Ni les proches des victimes qui criaient "A mort !", espérant que l’exécution du jeune meurtrier éteindrait leur chagrin. Ni même ceux dont c’est pour- tant le travail d’exécuter les condamnés. L’un des bourreaux a d'ailleurs confessé : "It’s like an infected wound". Ce film examine cette blessure infectée. 90 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR DAVID ANDRÉ. UNE PRO- DUCTION AMIP. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  59. 59. DR MÈRE TERESA Un livre publié à la fin de l’année 2007 a provoqué une vivant un martyr spirituel, pourrait influencer positivement onde de choc aux Etats-Unis. Viens, sois ma lumière, tout son procès en canonisation. Celle qu’on appelait "la juste sorti en France, regroupe une quarantaine de let- sainte de Calcutta" devrait le devenir officiellement, avec tres inédites. La "sainte vivante", symbole de la foi, confie une rapidité exceptionnelle. Dix ans après sa mort, nous durant des années à ses pères spirituels et confesseurs profitons du recul donné par le temps et de l’éclairage toute l’étendue de sa souffrance et de sa vie sans Dieu. nouveau qu’offrent ces écrits intimes pour explorer l’his- Pendant 50 ans, elle a secrètement traversé une longue toire d’une notoriété planétaire. nuit spirituelle. Mère Teresa ne voulait pas que ses lettres soient diffusées au grand jour, mais l’autorité ecclésiasti- 52 MIN. RÉALISATION CARINE LEFÈVRE-QUENELL. UNE PRO- que a récemment favorisé la diffusion de cette corres- DUCTION POINT DU JOUR. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV pondance. Dévoiler une Mère Teresa plus humaine, et PÔLE FRANCE 2.
  60. 60. INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 88 et 89 ET DIEU DANS TOUT ÇA Aujourd'hui, les pratiquants du catholicisme en France se posent de nombreuses questions. La foi est synonyme de soumission à des croyances, peut-on alors garder son libre arbitre ? A une époque où les libertés individuel- les ont une place plus grande dans les aspirations des citoyens, peuvent-ils encore croire "aveuglément" ? Aujourd'hui, alors que le message de beaucoup de reli- gions redevient plus dogmatique, peut-on vivre son quo- tidien tout en respectant certains préceptes qu'impose la religion ? Les exégèses du catholicisme rendent le par- cours des pratiquants souvent ardu et ils sont nombreux, parmi ces derniers, à avoir l'impression que le message DR du Christ est bien loin de certaines préoccupations de l'Eglise. Ces questions sont au centre de notre projet. Ce document est le regard de Philomène, la cinéaste croyante, additionné à celui de Michel, le journaliste agnostique. Ces deux visions sont, par de nombreux témoignages de catholiques, confrontés à leurs propres contradictions. 52 MIN. AUTEURS PHILOMÈNE ESPOSITO ET MICHEL SCHIF- FRES. RÉALISATION PHILOMÈNE ESPOSITO. UNE PRODUCTION PAMPA PRODUCTION. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  61. 61. DR INSOUMIS, CARNET DE ROUTE D'ADOLESCENTS NOMADES En France, 60 000 jeunes ont décidé de prendre la route principe de plaisir et de liberté immédiate, ils sont prêts à pour fuir un système éducatif, social et politique auquel ils tout risquer, et à payer le prix fort : la vie dans la rue, la n’adhèrent pas. Ils ont entre 15 et 25 ans, et ont choisi violence, le froid, la drogue. l’errance. Ils vivent en bande, avec leurs chiens, et par- courent l’Europe, en camion, au gré des petits boulots saisonniers, de la manche, et du hasard des rencontres. 60 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR GABRIELLE CULAND. UNE PRO- Ils ont fait vœu de pauvreté et prétendent construire un DUCTION PROGRAMM 33. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE autre modèle de vie, nomade et hédoniste. Guidés par un FRANCE 2.
  62. 62. INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 90 et 91 DR VOILE SUR LA RÉPUBLIQUE L’ambition de ce documentaire est d’évoquer l’un des aspects de la société française : la relation entre l’islam politique et la République. Situé principalement en agglo- mération lilloise, région de tradition laïque à forte popula- tion musulmane, ce film combine investigation et analyse pour répondre à une triple intention : révéler le caractère de "laboratoire de l’islam politique" conféré à cette région par les fondamentalistes musulmans ; décrypter les me- sures contradictoires et les efforts désordonnés des institutions et des élus locaux pour tenter d’intégrer l’is- lam à la République ; témoigner des raisons d’espérer, suggérées par des actions d’individus ou de collectivités cherchant des voies de compréhension. 70 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR BERNARD DEBORD. UNE PRO- DUCTION MAT FILMS. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  63. 63. MES DEUX SEINS, DR HISTOIRE D'UNE GUÉRISON La réalisatrice apprend qu’elle a un cancer du sein et dé- cide de filmer le chemin de sa guérison : les rendez-vous avec le corps médical (sénologue, cancérologue, chirur- gien, radiothérapeute) mais aussi ses rencontres avec les médecines complémentaires et alternatives qui pro- posent un autre cheminement thérapeutique. Elle explore le sens et les raisons de cette maladie qui touche une femme sur dix et signe un film, mené comme une enquête, mais construit comme une quête intérieure. Un film sur la guérison, la vie, la rage de vivre. 90 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR MARIE MANDY. UNE PRODUC- TION THE FACTORY. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  64. 64. INFRAROUGE SOCIÉTÉ pages 92 et 93 DR UN JOUR LA PANDÉMIE VIENDRA Les spécialistes le disent, la prochaine peste nous attend nel de l’hôpital qui, en s’isolant, a contraint le virus à mou- au coin de la rue. Malmenée, la planète fait surgir de ses rir, épargnant 800 000 vies vietnamiennes. Ce drame entrailles des virus capables de muter et de déjouer notre humain sert de paradigme permettant aux spécialistes système immunitaire. De toute urgence l’homme doit ap- d’examiner chaque aspect d’une future pandémie : scien- prendre à vivre dans un village global pour faire front. En tifique et médical mais aussi psychologique, économique 2003, un coronavirus, le SRAS, a fait surface à l’Hôpital et politique. Le SRAS a eu un début mais aussi une fin… français de Hanoï au Viêt-nam. En quelques semaines, il avait traversé la planète semant la panique et la mort. Basé sur le livre émouvant du docteur Jean-François Cabau, survivant de la tragédie, le film met en scène cette 60 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR JILL EMERY. UNE PRODUCTION histoire : interrogations, sacrifices, luttes, trahisons et MATFILMS ET STELLA PRODUCTION. AVEC LA PARTICIPATION horreur mais aussi abnégation et intelligence du person- DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  65. 65. HISTOIRE
  66. 66. DR NOS ANNÉES 80
  67. 67. INFRAROUGE SÉRIES HISTOIRE pages 102 et 103 Après 1945 année zéro, et Le Roman des années cin- ce décor qu’ils vont accomplir les mutations les plus rapi- quante, cette collection raconte en images les décennies des de leur histoire. Une série en trois volets : 60 Nos 60, 70 et 80. Mythologique pour la première, incons- années mythologiques ; 70 Nos années inconscientes ; 80 ciente pour la suivante, désenchantée pour la dernière. Nos années désenchantées. Au tournant des années 60, s’achève un cycle de l’his- toire de la France. Laquelle n’est plus impériale et charis- matique et se rétracte aux dimensions de l’Hexagone. 3 X 70 MIN. AUTEUR PATRICK CABOUAT. RÉALISATION ALAIN Dès lors, les Français se retrouvent face à eux-mêmes, MOREAU. UNE PRODUCTION PROGRAM 33. AVEC LA PARTICIPA- leurs habitudes, leurs institutions, au monde. C’est dans TION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  68. 68. SOCIÉTÉ
  69. 69. DR SEXE, AMOURS ET SOCIÉTÉ
  70. 70. INFRAROUGE SÉRIES SOCIÉTÉ pages 106 et 107 C’est vertigineux quand on y pense ! En quelques décen- bouscule de plus en plus le collectif. Comment, de cette nies, une véritable révolution a bouleversé la société libération sexuelle, est née une société profondément française. Une révolution douce, progressive mais néan- remodelée dans ses structures familiales (homoparenta- moins radicale. Et cette transformation fondamentale est lité, monoparentalité, familles recomposées, etc.). Vers le résultat des mutations de nos mœurs et plus particuliè- quels modèles relationnels, quelles nouvelles formes de rement de nos nouveaux comportements amoureux et parentalité ou de procréation nous conduiront, dans le sexuels. C’est cette révolution et ses implications sur futur, les progrès technologiques et l’évolution des notre société que cette série retracera. Elle montrera mœurs ? A la réalisation, Sylvain Bergère agencera té- comment la sexualité a acquis un statut central dans la moignages, archives et paroles d’experts de manière à société française Comment la chimie (pilule contracep- faire de cette série un état des lieux de notre société à tive, viagra ou traitements hormonaux) et la technologie travers un prisme inédit et contemporain : les pratiques (Internet, mobile) ont facilité et amplifié le phénomène, sexuelles des Français. comment des pratiques considérées hier comme "hors normes" se banalisent. Comment jusque dans les palais 3 X 60 MIN. AUTEUR RACHEL KAHN. RÉALISATION SYLVAIN BER- de la République, l’intime surgit dans la sphère publique, GÈRE. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV PÔLE FRANCE 2.
  71. 71. LA MISE À MORT DU TRAVAIL La crise économique nous conduit à questionner le capi- fête annuelle aux Prud’hommes. Du géant américain KKR talisme néo-libéral de ces 30 dernières années. La prise inventeur des fonds d’investissement au docteur Marie du pouvoir des marchés financiers sur le capitalisme Pezé, spécialiste de la souffrance au travail à Nanterre. d’entreprise a engendré de nouvelles organisations du Trois films qui mettent à nu les nouvelles organisations du travail. Celles-ci mobilisent les managers qui, pour ré- travail, les relations de manipulation et de pouvoir, les pondre aux exigences des actionnaires, poussent les souffrances qui en découlent. Comme un triptyque, les salariés à leurs limites. Ces trois films sont le fruit de la trois films de Jean-Robert Viallet "Dépossession", "Aliéna- première immersion de longue durée dans le monde de tion", et "Destruction" explorent la faille abyssale qu’est la l’entreprise : deux ans dans des groupes mondialisés crise du travail. (Fenwick, Carglass, Krauthammer), à suivre le destin des ouvriers, des employés, des dirigeants jusqu aux action- 3 X 60 MIN. AUTEUR-RÉALISATEUR JEAN-ROBERT VIALLET. UNE naires. Du recrutement jusqu’aux licenciements. De la PRODUCTION YAMI 2. AVEC LA PARTICIPATION DE FTV FRANCE 2
  72. 72. INFRAROUGE SÉRIES SOCIÉTÉ pages 108 et 109 DR
  73. 73. ENGLISH ENGLISH
  74. 74. EDITORIAL (like the forthcoming series Apocalypse, by Daniel Cos telle and Isabelle Clarke) have won over the prime-time audience with their seductive brand of creative recreation On the verge of an important technological shift for in history and science. In fact, all creative recreations that the entire profession, what lessons can we draw from communicate knowledge have a place at France 2. We France 2's policy over the past three years? are always on the lookout for innovative ideas, as long as they serve a rigorous documentary purpose. And spea- In permitting the existence of a monthly prime-time slot king of innovative ideas, we invite you this fall to watch for documentaries on France 2, Patrick de Carolis and Christophe Nick's "unclassifiable" program, The Xtreme Patrice Duhamel have gambled and won. It wasn't very Zone [La Zone Xtrême]. long ago that documentaries were unjustly pushed way over to the right on the program grid, relegated to the wee The Infrarouge brand has ensconced itself in the second hours. Today, however, they've become a regular draw, part of the evening. It is a kind of laboratory in which to and viewers seem to approve of the new policy: 1914- observe and decipher new fundamental movements in 1918: The Sound and the Fury [14-18, le bruit et la fureur] society. It is a flashlight illuminating the disruptions of attracted 5.8 million (for a 21.5% market share) and The recent history. When you find success with a string of Assassination of Henry IV [L’Assassinat d’Henri IV] 4.8 mil- films like William Karel's political thriller, Maggie [Qui a tué lion (17.2 %). That's lesson number one. Maggie?], Jean-Michel Carré's courageous essay on the legalization of prostitution, Sex Workers [Les travailleu- Lesson number two: documentaries work just like any ses du sexe], and Michaël Prazan's exceptional historical other genre. It's important to establish a stable, visible, investigation of little known events, Einsatzgruppen: Com- and prominent routine in terms of content, especially for mandos of Death [Einsatzgruppen: les commandos de la the second part of the evening. Mission accomplished for mort], the last thing you want to do is stop producing such Infrarouge. Coming in just behind Envoyé Spécial, Infra- works, no matter how demanding it is. rouge has become a real brand, offering viewers an eve- In addition, we're currently looking out for new investiga- ning at once coherent and exceptionally diverse. tions into recent history, like the story of the French camps and a new look at the history of the Antilles and at A final lesson: a good team makes you feel stronger. By Franco-African relations. Given the current crisis, we've allowing each program counselor to specialize in a parti- decided to take a historical look at the subject of labor — cular genre (history, society, science), we have put with On the Altar of Finance [La Mise à mort du travail] (a together a motivated team renowned for its competence. three-part meditation) and a film on "modern-day slavery" Its members provided the producers and directors with — as well as the contradictions of financial capitalism, with real support and opportunities for free exchange. Carrying The Heart of the Crisis [Au coeur de la Crise]. Finally, we're them along throughout was a desire to foster great diver- taking a strong interest in the watersheds and paradoxes sity in selecting projects. As a result, they gave first-timers of our society, with a film on the sudden ease of esta- a chance (Né sous Z and Ados nomades) and supported blishing paternity and another on abusive patient discharges. emerging talents (Hugues Nancy, Jean-Robert Viallet, and Michaël Prazan). In these times of crisis, documentaries play a key role in public-service television, and thus at France 2. They offer Is France 2's editorial policy going to change over the special ways to explore the world and continually enrich coming months? the way we think about it. Frankly, it would be a crying shame to question choices that so far have met with nothing but success. We will The France 2 Documentary Team continue to reserve space for history on a grand scale: from Louis XV at Versailles [Louis XV à Versailles] to De Gaulle and the Other War (Algeria) [De Gaulle, l’autre guerre], not to mention The fall of the Berlin Wall. Docufic- tions and reworked or colorized archival films
  75. 75. SUNNY SIDE FIGURES documentaries is 8.1/10 on France 2. This score is subs- tantially higher than France 2's prime-time average (7.7). Investment: €20 million The best scores since January 2008 are the following: In prime time: Top 4 by audience at 8:35 p.m. The Resistance: 8.6 Since January 2008, 11 prime-time slots have gone to 914-1918: The Sound and the Fury: 8.5 documentaries on France 2. Anne Frank, the Next Diary: 8.5 They attract an average audience of 4.1 million, for a 1968: 8.4 15.7% share of the total audience. Among the best scores: Qualitative barometer for Infrarouge 1914-1918: The Sound and the Fury, November 11, The best scores since January 2008 are the following: 2008: 5.9 million and 21.3% Einsatzgruppen: 8.6 Versailles, the Dream of a King, January 3, 2008: 5.4 mil- Auschwitz: 8.4 lion and 20.5% Serial Killers: 8.3 The Resistance, February 18 and 19, 2008: 4.7 million Work Can Be Lethal: 8.2 and 17.9% The Day Everything Changed, The Assassination of Henri Prizes IV, January 13, 2009: 4.6 million and 17.2% FIPA d'Argent: Maggie, William Karel Top 4 by audience for Infrarouge Prix Italia : Poutin system, Jean-Michel Carré Since January 2009, the slot has attracted an audience Laurier du Sénat : 1914-1918: The Sound and the of 1.4 million, for a 15% share. Fury, Jean-François Delassus Attracting the slot's largest audiences: Laurier du Sénat : Versailles, the Dream Living on €1500, 2.2 million and 23.4% of a King, Thierry Binisti Sex Workers, 1.9 million and 26.1% Etoile de la Scam : 1914-1918: The Sound and the The Propaganda of Vichy, 1.5 million and 21% Fury, Jean-François Delassus Our 70's , 1.7 million and 19.7% Etoile de la Scam : The Other May 8, Yasmina Adi Etoile de la Scam : Facing AIDS, Judith du Pasquier Qualitative barometer for 8:35 p.m. Etoile de la Scam : The Ouvéa Cave, Autopsy of a Since January 08, the average score for prime-time Massacre, Elizabeth Drevillon HISTORY P10 -P11 APOCALYPSE, its many previously unpublished images, this six-episode series (The Aggression, The Crushing, The Unrest, The WORLD WAR TWO P10 Decisive Turning Point, Deliverance and Victories) opens up the great book of courage and fear. this documentary series in color and in HD takes a mo- dern look at World War II, the most destructive war of all time. It conjures up the immensity of the conflict through the destinies of those who lived it: the soldiers in the batt- 6X52 MIN. DIRECTED BY ISABELLE CLARKE. WRITTEN BY JEAN- lefields. Of those who suffered it: the famished, bombar- LOUIS GUILLAUD, HENRI DE TURENNE AND DANIEL COSTELLE. ded, slaughtered civilians. Of those who led it: the political A CC&C PRODUCTION. WITH THE PARTICIPATION OF FTV POLE and military leaders on both sides, allied and enemy. With FRANCE 2.
  76. 76. THE FALL OF THE BERLIN WALL P12 last person to see her alive and the one who discovered her dead, Ralph Greenson was accused of doing away with her. Black words and white memories. In the soft light of an ana- November 9, 1989: the Berlin Wall comes down. A histo- lyst’s office, Marilyn’s last session is retold. ric moment, marking, in a sense, the end of the twentieth century and all its tragedies. The fall of the Berlin Wall is, 90 MIN. DIRECTED BY PATRICK JEUDY. WRITTEN BY PATRICK in fact, the end of the Communist system that had put its JEUDY AND MICHEL SCHNEIDER. ADAPTED FROM THE NOVEL stamp on world events for half a century. The film tells the BY MICHEL SCHNEIDER (INTERALLIÉ AWARD 2006, PUBLISHED story of the crumbling of the wall, through the testimony of BY GRASSET). A LES FILMS D’ICI PRODUCTION. WITH THE PAR- the era’s politicians, of opposition-group members in the TICIPATION OF FTV PÔLE FRANCE 2. former GDR, and of the unknowns who tried or managed to get past the wall before ‘89, as well as others who tried to stop them. Through the history of the wall from DE GAULLE construction to fall, and with archival sources, the film re- counts the division of Europe, the conflict between the AND THE OTHER WAR P18 two blocs, the German tragedy. A single man would profoundly change his country's de- tiny. Brought to power by the defenders of French Algeria, 90 MIN. WRITTEN AND DIRECTED BY PATRICK ROTMAN, WITH he granted Algeria its independence. And his former al- THE ASSISTANCE OF GEORGES MARION AND CLAUDIA ZIPPAN. lies decided to assassinate him, for what they considered A KUIV PRODUCTION. WITH THE PARTICIPATION OF FRANCE 2. treachery. But without events in Algeria, De Gaulle would never have been able to impose a constitution and esta- blish the primacy of the President of the Republic as we THE WALL'S LAST HOURS P14 know it. This film tells the story of a war from which De Gaulle emerged as victor: a war of one man standing against the parliamentary system, the Europeans of Alge- This docufiction retraces the last twelve hours of the Ber- ria, the French army, his own majority in parliament, and lin Wall. Now, twenty years after the fall of this symbol of his own Prime Minister. Communism, capitalism is undergoing a crisis of its own. Is the germ of the future visible in the past? Why did the 90 MIN. WRITTEN BY CHRISTOPHE BARBIER, SERGE MOATI, Wall come down on November 9, 1989? How did a failed AND HUGUES NANCY. DIRECTED BY SERGE MOATI. PRODUCED press conference spark to a march to the Wall? Why did BY NICOLE COLLET AND AMÉLIE JUAN. WITH THE PARTICIPA- neither the VoPos nor the Red Army intervene? How close TION OF FTV PÔLE FRANCE 2. did we come to a new war? What exactly was "lugh," that secret plan to install Markus Wolf, the celebrated "spy who came in from the cold," as leader of East Germany? ATLANTIS P20 Why did the plan's failure change the course of history? A the first time ever, in a spectacular factual drama. In 1600 100 MIN. DIRECTED BY JEAN-FRANÇOIS DELASSUS. BASED ON BC a gigantic volcano in the Aegean Sea stirred from its fif- LES DESSOUS DE LA CHUTE DU MUR, BY MICHEL MEYER THE teen thousand year slumber, and violently erupted. The erup- YEAR THAT CHANGED THE WORLD, BY MICHAEL MEYER MAXI- tion tore an entire island apart, the island of Thera, and MAL PRODUCTIONS, WITH THE PARTICIPATION OF FTV PÔLE ultimately destroyed Europe's first sophisticated civilization – FRANCE 2. the Minoans. In doing so, a legend was born: the legend of Atlantis. The BBC is collaborating with leading scientists, ar- chaeologists and historians to recreate, for the first time ever MARILYN'S LAST SESSIONS P16 and in spectacular high def, the fabled world of the Minoans – the cradle of Western civilisation, predating classical Greece From January 1960 to August 4, 1962, they formed an im- by a thousand years. probable couple: the glamour goddess and the Freudian psychoanalyst. She had called upon him to help her get up 90 MIN. WRITTEN BY RHIDIAN BROOK. DIRECTED BY TONY in the morning, act, love, and not die. Yet because he was the MICHELL.
  77. 77. LOUIS XV,THE BLACK SUN P22 STALIN P28 After Louis XIV and Versailles,le rêve d’un roi (Versailles,a Adapted from the book by Simon Sebag Montefiore, Sta- King’s Dream), a new tragedy in three acts: how a young lin, the Court of the Red Tsar, this film shows the progres- king, popular with the people and receptive to the artistic sive terror that Stalin instigated, aided by people and intellectual ferment of his times (the Age of Enlighten- obsessed by implacable rivalries and torn between petty ment) will end his reign in decline and hatred. The story of obsessions over the slightest privileges of power and the an enlightened monarch, fond of freedom, who cuts him- constant anguish of falling unpredictably into a disgrace self off from his subjects, as his libertine outlook leads to whose inevitable end was death. This film use fiction to repression and corruption to impotence. Fifteen years recreate life within the corridors of power according to after his death, the French Revolution breaks out. historical archives. DIRECTED BY THIERRY BINISTI. WRITTEN BY MICHEL FESSLER 100 MIN. DIRECTED BY PIERRE BOUTRON. WRITTEN BY SERGE AND JACQUES DUBUISSON. LES FILMS D’ICI PRODUCTION. LENTZ. A FLACH FILMS PRODUCTION. WITH THE PART ICIPATION WITH THE PARTICIPATION OF FTV PÔLE FRANCE 2. OF FTV POLE FRANCE 2. LOUIS XVI P24 THE FRONT POPULAIRE, We imagine Louis XVI as a pudgy fellow, a bit awkward, not TRIUMPH AND DEFEAT P30 terribly witty. He becomes king at 20, with Louis XV’s death, in 1774. Under the reign of Louis XV, the king loses his godly This was perhaps the greatest moment of happiness in status and becomes a man like any other. Nobles and cler- the history of the labor movement. Victorious in the legis- gymen, clinging to their privileges, reject the reforms that lative elections of May 1936, the working class obtained society demands. Louis XVI would pay for it with his life. from business owners everything that it had previously been denied. Its dignity recognized at last, the workers 90 MIN. DIRECTED BY THIERRY BINISTI. WRITTEN BY MICHEL celebrated in the factories they were occupying. Then, to FESSLER AND JACQUES DUBUISSON. A LES FILMS D’ICI PRO- top it all off, they went on paid vacation. The bell had tolled DUCTION. WITH THE PARTICIPATION OF FTV PÔLE FRANCE 2. for owners and their divine right. Some acquiesced or closed up shop. Others stiffened their resolve or sought vengeance. In the spirit of 1914-1918, the Sound and the THE HEART OF THE CRISIS P26 Fury [14-18, le bruit et la fureur], this lucid, poignant film follows a couple as they recount their hopes and trials In the euphoria of the roaring '20s, Americans and then Eu- during one of the most memorable moments in our history. ropeans were caught unawares by the first global economic crisis. Under the gaze of a young speculator, people famous 100 MIN. WRITTEN AND DIRECTED BY JEAN-FRANÇOIS DELAS- and obscure recount the spread of the crash and its effects. SUS. COLORIZATION, SOUND, AND DIALOGUE BY JEAN-FRAN- Among them are André Citroën; Louise Brooks; Marthe ÇOIS DELASSUS. A CINÉTÉVÉ PRODUCTION. WITH THE Hanau, who inspired the film La Banquière; the intellectually PARTICIPATION OF FTV PÔLE FRANCE 2. elusive xxx le feu-follet xxx Pierre Drieu La Rochelle; Charles Lindbergh; and Wall Street genius Jesse Livermore. The world gradually slid into a depression, to emerge again only with a second world war. Building on the virtues of the suc- cessful 14-18, le bruit et la fureur, this film is an incredible fresco, painted in colorized archival footage to which sound has been added. 52 MIN. WRITTEN BY ISABELLE RABINEAU. A PROGRAM 33 PRO- DUCTION. WITH THE PARTICIPATION OF FTV PÔLE FRANCE 2.
  78. 78. SCIENCE P34-P35 THE MYSTERIOUS WORLD 120 MIN. WRITTEN BY CHRISTOPHE NICK. DIRECTED BY GILLES AMADO, ALAIN MICHEL BLANC. A YAMI2 PRODUCTION. WITH OF TWINS P34 THE PARTICIPATION OF FTV PÔLE FRANCE 2. A couple is expecting twins. Their story and the many WHAT'S SO FASCINATING questions running through their minds form the basis for ABOUT HORROR? an exploration of this strange phenomenon of "natural" Without an appreciative audience, there would be no ex- cloning. Scientifically speaking, twins provide an opportu- treme TV. Tania Young has just hosted The Xtreme Zone. nity for innovative research, but they also harbor secrets Now she wants to understand the fascination. What hap- that may teach us a lot about the human condition. Their pens in the brain when shocking images are shown? Does development also opens up fascinating paths of research the accumulation of violent images starting in early life affect into human behavior. How can one live a free life with a a person's perception of violence? What outlet does televi- double? How can one live a distinct life? How do family, sion provide for a society in deep crisis? How do directing friends and society reflect back on twins a troubled image techniques manage to stun audiences? As the history of of themselves? television shows, thanks to some researchers and their ar- chives, real violence has spilled over from its former domain 90 MIN. DIRECTED BY NILS TAVERNIER. WRITTEN BY NILS TA- of information into that of entertainment. VERNIER, MARIE-NOËLLE IMBERT AND JOSÉ CASTRO. SCIEN- TIFIFIC ADVISER AXEL KAHN. A DOC EN STOCK PRODUCTION. 90 MIN. WRITTEN BY CHRISTOPHE NICK. DIRECTED BY JEAN WITH THE PARTICIPATION OF FTV PÔLE FRANCE 2. ROBERT VIALLET. A YAMI2 PRODUCTION. WITH PARTICIPA- TION OF FTV PÔLE FRANCE 2. HOW FAR CAN TV GO? P36 Two films, one special evening. For the first time ever, the VOLCANO DEVIL'S P38 medium of television is used to denounce the excesses of television. June 3rd 1991, Mount Unzen, Japan. On this particular morning all eyes are turned to the volcano. Journalists, THE XTREME ZONE photographers, cameramen, scientists, politics… They are all listening to each beat coming from the heart of the Russian roulette on Channel 4, Ultimate Fight on cable, volcano. Katia and Maurice Krafft, the famous vulcano- games of pain on in Japan, chases in Russia, and so logists, adventurers and specialists of killer volcanoes, on. TV's decline is a broad trend. The Xtreme Zone is an are hoping to witness an incredible explosion. They are adaptation, in game-show format, of a psycho-sociolo- joined by their young friend and colleague, the American, gical experiment conducted by Milgram in the 1960s. Harry Glicken. They are all going to die. There are 80 contestants over two weeks. With every incorrect answer, they deliver increasingly powerful 90 MIN. A BOREALES / 0927 PRODUCTIONS. WITH THE PARTICI- electric shocks, enough even to cause death, to another PATION OF FTV PÔLE FRANCE 2. contestant (an actor). There is nothing to be won. How many will go the distance? What will the 2,000 people in the audience do? How can a TV channel program the worst of the worst? Ten scientists provide their analysis. PASTEUR P40 Hosted by Tania Young. This docu-fiction is a scientific thriller. Pasteur, the most brilliant "CSI man" of his time, embarked on a true scienti-
  79. 79. fic quest, a war on the invisible: on microbes! The prize? fessor Fabiani leads one of the most advanced car- That most precious of war booties: the vaccine. Starting diac-surgery wards in the world. Professor Carpentier with the great scene of little Joseph Meister's inoculation is developing the third-generation "smart" artificial heart, against rabies, which contains all the fundamental ele- and Professor Ménasché is about to carry out the first ments of the eminent man's legend, this film takes a look cellular-therapy experiments on one man's heart. The back at Pasteur's life and discoveries. His wife, Marie, film takes us, well, into the heart of this breeding ground tells the story of the man and his work, his doubts and his for talent and intelligence, providing a tour of that extra- scientific masterstrokes. We see him climb mountains to ordinary and symbolically charged organ: the human capture microbes that live in the air, win over crowds with heart. Maude was a "blue baby" with a congenital heart magisterial experiments, raise funds for his research — malformation and awaits a heart transplant to continue and seize victory in his battle against microbes! living. Mixing fiction and documentary, the film takes us into the back rooms of the 20th century's most exalting 90 MIN. WRITTEN BY MARIE NOELLE IMBERT. A CAPA PRO- medical adventure: the heart transplant. DUCTION. WITH THE PARTICIPATION OF FTV PÔLE FRANCE 2. 90 MIN. WRITTEN BY THIERRY DEBROUX AND SOPHIE RÉVIL. THE HEART TRANSPLANTP42 AN ESCAZAL FILMS PRODUCTION. WITH THE PARTICIPATION OF FTV PÔLE FRANCE 2. Time: 2009. Place: Georges Pompidou European Hos- pital in Paris, the site for heart transplants. Here, Pro- HISTORY P46-P47 MAILLÉ: A CRIME THE FRANCE OF THE CAMPS P47 WITH NO CULPRITS P46 From November 1938 to May 1946, 600,000 people August 25, 1944. While Paris was being liberated, the were imprisoned in France by simple administrative village of Maillé was being annihilated. A true massacre decision, all because they were considered a poten- at the hands of a "phantom" unit: 124 men, women, and tial danger to society or to the state. Spanish, German, children stabbed, machine-gunned, blown up. 52 houses and Austrian Republicans, French Communists, foreign burned down, and 80 shells rained down on the hamlet. Jews, Gypsies, and, at the Liberation, black marketers, There were only 28 survivors, mostly young children and German civilians and those suspected of collaboration. adolescents. 64 years later, in July, Maillé is the subject Who knows if they were as numerous as they were di- of intense media coverage in France and abroad: Ger- verse? Who knows the conditions they endured? How many has decided to launch an inquiry to identify the do we explain this concealment? Relying on long-clas- perpetrators of these murders. Maillé: a Crime with No sified French national and regional archives, as well as Culprits both journeys into the past, with survivor testi- on records in the United States, Spain, Israel, and Swit- mony, and delves into the present-day inquiry, from the zerland, Jorge Amat and Denis Peschanski reconstruct investigations to the examination of witnesses. An inquiry the puzzle of this France of forgotten camps — through led by French and German men who have made a "pact": pictures, videos, written records, objects, drawings, and to try to render justice for the children of Maillé. mostly new testimony. 90 MIN. WRITTEN AND DIRECTED BY CHRISTOPHE WEBER. A 65 MIN.WRITTEN BY DENIS PESCHANSKI AND JORGE AMAT. DI- SUNSET PRESS PRODUCTION. WITH THE PARTICIPATION OF RECTED BY JORGE AMAT. A COMPAGNIE DES PHARES ET BALI- FTV PÔLE FRANCE 2. SES PRODUCTION. WITH THE PARTICIPATION OF FTV PÔLE FRANCE 2.

×