Discriminations 2012

  • 487 views
Uploaded on

 

More in: Education
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
487
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
12
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • "Une publicité nulle, qui fait du racisme subliminal ou une publicité entièrement nulle ? A vous de juger" disait le blog.

Transcript

  • 1. Discriminations sociales et communication publique
  • 2. Une valeur fondamentale• L’égalité de tous en droits et en dignité est la valeur fondamentale à la base du rejet de la discrimination sociale, symptôme d’inégalité, d’injustice et d’exclusion.• Esprit critique: savoir repérer les images ou textes qui renforcent, appuient ou légitiment des discriminations négatives, sources d’exclusion sociale: c’est un enjeu éthique très précis en communication publique.
  • 3. Discrimination selon la Commission Toute personne au Québec a droit dêtre traitée en pleine égalité et, par conséquent, à la protection contre la discrimination interdite dans lexercice de lensemble des droits et libertés reconnus par la Charte.• Il y a discrimination interdite lorsquun individu ou une organisation se fonde sur une « caractéristique personnelle » de quelquun pour lui refuser, par exemple, un emploi, un logement, laccès à un lieu public ou lexercice dun autre droit reconnu par la Charte.• Pour être interdite, la discrimination ne doit pas obligatoirement être directe. Elle peut aussi découler dune règle apparemment neutre, applicable à tous, mais qui a des effets préjudiciables sur une personne à cause dune « caractéristique personnelle » définie comme un motif de discrimination.
  • 4. Pacte International des Droits Civils etPolitique de lONU• « Toutes les personnes sont égales devant la loi et ont droit sans discrimination à une égale protection de la loi. A cet égard, la loi doit interdire toute discrimination et garantir à toutes les personnes une protection égale et efficace contre toute discrimination, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, dopinion politique et de toute autre opinion, dorigine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. »
  • 5. Différentes sources de discrimination• discriminations liées au physique dun individu : sexe, âge, couleur de la peau, style vestimentaire• discriminations liées à létat de santé dun individu : sida, maladie mentale, handicap• discriminations liées au comportement et au mode de vie : sexualité, nomadisme• discriminations liées au lieu dhabitation : xénophobie• discriminations liées aux opinions, aux classes sociales, aux religions et aux professions: antisémitisme, islamophobie, pauvreté, sous-cultures.
  • 6. Discriminations et communication publiqueprofessionnelle• Par ses mots et ses images, en sélectionnant des points de vue, en construisant une image orientée de la réalité, la communication publique peut: • renforcer des stéréotypes qui nourrissent une forme de discrimination • reproduire des situations de discrimination ou justifiant de la discrimination sans les critiquer ou sans susciter d’esprit critique dans le public • valoriser des dispositifs sociaux ou des représentations sociales à la source de discriminations. • exclure de l’espace public d’autres positions sociales (souvent minoritaires) et reproduire ainsi des discriminations.• Attention: ça se joue autant dans ce qui est dit et montré que dans ce qui est non dit et absent.• Exemple d’une publicité qui réifie des rapports sociaux inégalitaires et d’une autre qui semble audacieuse, mais qui réifie des rôles sociaux de genre.
  • 7. Les publicités reflètent la culture dominante et les intérêtsindustriels d’une époque: difficile de prendre du recul!
  • 8. Les armes à feu…
  • 9. Les boissons gazeuses
  • 10. La critique est possible• La critique est pourtant possible, sans nuire à la créativité des communicateurs: • Faire réfléchir sur les stéréotypes par l’humour en publicité • Varier les « personnages » permet d’attirer l’attention sur les exclus habituels • Inverser les rôles sociaux • Faire connaître des acteurs ou des points de vue différents de la majorité permet d’attirer l’attention • Passer ce qu’on écrit au crible d’une méthode critique des stéréotypes • Pour aller plus loin: le site réseau éducation médias
  • 11. Des garde-fous• Conseil canadien des normes de la radiotélévision• Réseau éducation- médias : texte sur le racisme dans le monde du journalisme québécois• Coalition nationale contre les publicités sexistes• Exercice pour analyser l’impact social de certaines publicités• Exemples dans les diapos suivantes.
  • 12. Racisme à l’ancienne
  • 13. Dans le métro, New York
  • 14. Anthologie de 50 publicités racistes Vidéo thaïlandaise 
  • 15. LOréal se retrouve dans la tourmente en 2009,accusée de trop blanchir Beyonce
  • 16. Sony sort en 2006 cette publicité pour promouvoir la PSP Black et White auxPays Bas. Deux femmes se battent, quand la noire est sur la blanche no soucimais cette affiche a particulièrement fait scandale pour la domination de lablanche. Retirée et censurée.
  • 17. Premier exposéL’affaire des caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo.Le racisme anti-musulman dans l’espace public
  • 18. Image des femmes
  • 19. Femmes sont stupides…
  • 20. Mais travaillent bien!
  • 21. Rapports hommes-femmes
  • 22. Sexisme : femme-objet – la dérision est-elleclaire?
  • 23. Image des femmes
  • 24. Publicité et sexisme
  • 25. Image des femmes
  • 26. Sexualité et violence
  • 27. Humour de mauvais goût? OU sexisme?
  • 28. Racisme et sexisme?
  • 29. Un effort d’imagination?
  • 30. Deuxième exposéLes nouveaux stéréotypes masculins dans la publicitéComplément: une vidéo française sur les nouveaux stéréotypes masculins