LuxStoriesles marques se racontent...                                   A.M.     PARIS, 29 M ARS 2011 - 8 H 30
LuxStoriesles marques se racontent...                                                                        :            ...
LE STORYTELLING,NOUVEAU LEITMOTIV MARKETING ?                                                                    IL CRÉE U...
LUXE ET STORYTELLING :UNE EVIDENCE ?       DIMENSION MATERIELLE                                          DIMENSION IMMATÉR...
DANS LE LUXE,    ,LE STORYTELLING N EST PAS NOUVEAU...LuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||...
DANS LE LUXE,    ,LE STORYTELLING N EST PAS NOUVEAU...UNE HISTOIRE                   UN ARCHÉTYPE                    UN MÉ...
,CAPTER L ATTENTIONPAR DES PUBLICITES NARRATIVESLuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
MAIS LE STORYTELLING                             DU LUXE EVOLUE...…                           ...UNE MUTATION DE FOND     ...
3 CLES DE COMPREHENSION ,,    ,,DU NOUVEAU STORYTELLING »        L’IDÉE DEVIENT                           LA MARQUE DEVIEN...
EXPLOITER...                                         ...LE POTENTIEL                                           ,          ...
,S OUVRIR SUR DE NOUVELLES FORMESDE CREATIVITELuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
,ENRICHIR L UNIVERS DE MARQUEEN UTILISANT LE BRAND CONTENT COMME OUTIL DE NARRATIONIL ÉTAIT UNE FOIS LA DANSE, PAR REPETTO...
VALORISER LA PASSION DES CLIENTS :CO-CREATION DE CONTENUJ’AIME MON CARRÉ D’HERMÈSLuxStories - 12ème production LuxBox / Gr...
VALORISER LA PASSION DES CLIENTS :CO-CREATION DE CONTENUJ’AIME MON CARRÉ D’HERMÈSLuxStories - 12ème production LuxBox / Gr...
TRANSFORMER LA MARQUE EN PROGRAMMEBURBERRY ACOUSTIC                    LE CARROSSE NOIR : WEB SERIE CHRISTIAN LOUBOUTINLux...
METTRE EN SCENE LA MARQUE :                            APPRENDRE DE NOUVEAUX                          LANGAGES, & NOUVEAUX...
PROPOSER UN NOUVEAU REGARDSUR LE SAVOIR FAIRE DE LA MARQUEDOM PERIGNON ET ANDY WARHOL                                     ...
PROPOSER UN NOUVEAU REGARDSUR LE SAVOIR FAIRE DE LA MARQUELuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ...
DECLINER LE STORYTELLING                              ,                         SUR L ENSEMBLE                      DES PO...
DIFFERENCIER DES PRODUITS PROCHESET PARLER DE PERFORMANCES DIFFEREMMENTGUERLAIN                       LA PRAIRIE          ...
SE DIFFERENCIERPAR DES PERFORMANCES ARTISTIQUES ET DIGITALESISSEY MYAKELuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figar...
SE DIFFERENCIERPAR DES PERFORMANCES ARTISTIQUES ET DIGITALESBOUTIQUE ÉPHÉMÈRE CHANEL/COLETTELuxStories - 12ème production ...
STORYTELLING,EFFET DE MODE OU LAME DE FOND ?    LA NARRATION CRÉE DE LA VALEUR EN « RECHARGEANT »    LES MARQUES EN RÊVE E...
LES NOUVEAUX ENJEUX    ›   CHALLENGER LES TABOUS DE LA CATÉGORIE : INTERNET, PROXIMITÉ VS DISTANCIATION    ›   DÉPASSER LE...
LuxStoriesles marques se racontent...                           Contact :                Elisabeth Cialdella    Directrice...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

LuxBox Groupe Figaro LuxStories 29 mars 2011

12,774

Published on

La narration et la mise en scène créent de la valeur en « rechargeant » les marques en rêve et en émotionnel. Une mutation de fond qui génère de nouveaux enjeux et défis pour les marques de luxe.

12ème rencontre LuxBox - Groupe Figaro, le 29 mars 2011
LUXSTORIES, les marques se racontent


Rencontre animée par
Sébastien Le Fol, Directeur Adjoint de la Rédaction du Figaro en charge de la culture et du Figaroscope
en présence de :
- Laurence Lepetit, Directrice de création BE&5
- Bruno Aveillan, Artiste multimédia, photographe et réalisateur
- Stéphane Galienni, Directeur Associé Balistik*Art

Veille thématique réalisée par
Nicolas Riou, Fondateur de l’agence BrainValue

Published in: Business
1 Comment
35 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total Views
12,774
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
9
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
1
Likes
35
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "LuxBox Groupe Figaro LuxStories 29 mars 2011"

  1. 1. LuxStoriesles marques se racontent... A.M. PARIS, 29 M ARS 2011 - 8 H 30
  2. 2. LuxStoriesles marques se racontent... : EN PRESENCE DE LAURENCE BRUNO LEPETIT AVEILLAN ARTISTE MULTIMÉDIA, DIRECTRICE DE CRÉATION BE&5 PHOTOGRAPHE ET RÉALISATEUR : DEBAT ANIME PAR SEBASTIEN NICOLAS LE FOL STEPHANE RIOU DIRECTEUR ADJOINT DE LA RÉDACTION DU FIGARO GALIENNI FONDATEUR DE L’AGENCE BRAINVALUE, MAITRE DE CONFÉRENCE DIRECTEUR ASSOCIÉ BALISTIK*ART EN CHARGE DE LA CULTURE À SCIENCES PO ET HEC PARIS, ET DU FIGAROSCOPE AUTEUR
  3. 3. LE STORYTELLING,NOUVEAU LEITMOTIV MARKETING ? IL CRÉE UN SENS D’ENSEMBLE LE STORYTELLING DIFFÉRENCIE SUR LA MARQUE VS MULTIPLICATION ET CRÉE DES « OWNABLES » DES POINTS DE CONTACT POUR LES MARQUES ET LA GLOBALISATION IL JOUE SUR LA DIMENSION ÉMOTIONNELLE PLUS QUE SUR IL CRÉE PROJECTION LE RATIONNEL, SUR L’IMAGE & IDENTIFICATION PLUS QUE SUR L’USAGELuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  4. 4. LUXE ET STORYTELLING :UNE EVIDENCE ? DIMENSION MATERIELLE DIMENSION IMMATÉRIELLE Haute Qualité Rapport au temps Matières Précieuses & Rares Temps pour soi Imaginaire Matières Innovantes Temps intégré Expérience Profondeur dans la Prestations Elevées culturelle production de l’objet STATUT, DISTINCTION PROJECTION, IDENTIFICATIONLuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  5. 5. DANS LE LUXE, ,LE STORYTELLING N EST PAS NOUVEAU...LuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  6. 6. DANS LE LUXE, ,LE STORYTELLING N EST PAS NOUVEAU...UNE HISTOIRE UN ARCHÉTYPE UN MÉTIERUN FONDATEUR UN PRODUIT D’ORIGINE UNE ORIGINE GÉOGRAPHIQUELuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  7. 7. ,CAPTER L ATTENTIONPAR DES PUBLICITES NARRATIVESLuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  8. 8. MAIS LE STORYTELLING DU LUXE EVOLUE...… ...UNE MUTATION DE FOND QUI GENERE DE NOUVEAUX ENJEUX ET DEFIS POUR LES MARQUESLuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  9. 9. 3 CLES DE COMPREHENSION ,, ,,DU NOUVEAU STORYTELLING » L’IDÉE DEVIENT LA MARQUE DEVIENT UN IMPÉRATIF : MOINS IMPORTANTE UN PRODUCTEUR L’INNOVATION QUE L’HISTOIRE DE CONTENUS ENJEUX BRAND ENGAGEMENT, DE PROGRAMMATION IMPORTANCE AFFINITÉ IMPORTANCE DU DIGITAL DES CONTENUSLuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  10. 10. EXPLOITER... ...LE POTENTIEL , DE L UNIVERS DIGITAL ET DU SOCIAL MEDIALuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  11. 11. ,S OUVRIR SUR DE NOUVELLES FORMESDE CREATIVITELuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  12. 12. ,ENRICHIR L UNIVERS DE MARQUEEN UTILISANT LE BRAND CONTENT COMME OUTIL DE NARRATIONIL ÉTAIT UNE FOIS LA DANSE, PAR REPETTOLuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  13. 13. VALORISER LA PASSION DES CLIENTS :CO-CREATION DE CONTENUJ’AIME MON CARRÉ D’HERMÈSLuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  14. 14. VALORISER LA PASSION DES CLIENTS :CO-CREATION DE CONTENUJ’AIME MON CARRÉ D’HERMÈSLuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  15. 15. TRANSFORMER LA MARQUE EN PROGRAMMEBURBERRY ACOUSTIC LE CARROSSE NOIR : WEB SERIE CHRISTIAN LOUBOUTINLuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  16. 16. METTRE EN SCENE LA MARQUE : APPRENDRE DE NOUVEAUX LANGAGES, & NOUVEAUX MODES D EXPRESSIONLuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  17. 17. PROPOSER UN NOUVEAU REGARDSUR LE SAVOIR FAIRE DE LA MARQUEDOM PERIGNON ET ANDY WARHOL EVIAN ET ISSEY MIYAKELOUBOUTIN ET KHUONG NGUYENLuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  18. 18. PROPOSER UN NOUVEAU REGARDSUR LE SAVOIR FAIRE DE LA MARQUELuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  19. 19. DECLINER LE STORYTELLING , SUR L ENSEMBLE DES POINTS DE CONTACT, NOTAMMENT LE RETAILLuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  20. 20. DIFFERENCIER DES PRODUITS PROCHESET PARLER DE PERFORMANCES DIFFEREMMENTGUERLAIN LA PRAIRIE CHANEL DIORLuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  21. 21. SE DIFFERENCIERPAR DES PERFORMANCES ARTISTIQUES ET DIGITALESISSEY MYAKELuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  22. 22. SE DIFFERENCIERPAR DES PERFORMANCES ARTISTIQUES ET DIGITALESBOUTIQUE ÉPHÉMÈRE CHANEL/COLETTELuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  23. 23. STORYTELLING,EFFET DE MODE OU LAME DE FOND ? LA NARRATION CRÉE DE LA VALEUR EN « RECHARGEANT » LES MARQUES EN RÊVE ET EN ÉMOTIONNEL… MAIS ELLE DOIT ÊTRE CANALISÉE : AU SERVICE DE LA STRATÉGIE DE LA MARQUE (ADN, PLATEFORME DE MARQUE…) EN ÉVITANT L’ÉPARPILLEMENT DES POINTS DE CONTACT DANS DES DOMAINES OÙ LA MARQUE EST LÉGITIMELuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  24. 24. LES NOUVEAUX ENJEUX › CHALLENGER LES TABOUS DE LA CATÉGORIE : INTERNET, PROXIMITÉ VS DISTANCIATION › DÉPASSER LES FRONTIÈRES DU MARKETING TRADITIONNEL : - SCÉNARISATION DES MARQUES - INVENTER UN NOUVEL ÉCOSYSTÈME : WEB, MOBILE › INTÉGRER DE NOUVEAUX TALENTS, APPRENDRE DE NOUVEAUX RÉFLEXES : - PARLER DE NOUVEAUX LANGAGES : ARTISTES, SCÉNARISTES, METTEURS EN SCÈNE, ÉCRIVAINS, ARCHITECTES… › MESURER L’EFFICACITÉLuxStories - 12ème production LuxBox / Groupe Figaro || ||||||| ||||||||||
  25. 25. LuxStoriesles marques se racontent... Contact : Elisabeth Cialdella Directrice Déléguée Etudes et Marketing FigaroMedias ecialdella@figaromedias.fr

×