Your SlideShare is downloading. ×
#EMK12 : Quelles opportunités pour le e-commerce BtoB - Oxatis
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

#EMK12 : Quelles opportunités pour le e-commerce BtoB - Oxatis

806

Published on

Cette présentation vous permettra de découvrir l'évolution du marché en matière d'ecommerce et les opportunités pour les entreprises B2B

Cette présentation vous permettra de découvrir l'évolution du marché en matière d'ecommerce et les opportunités pour les entreprises B2B

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
806
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
23
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Quelles opportunités pourle e-commerce B toB Philippe KLING
  • 2. PrésentationFondée en 2001, Oxatis est la solution de créationde site marchand N°1 en Europe.Evolutive, sans engagement, ne nécessitant pas deconnaissance technique, la solution Oxatis couvreun périmètre fonctionnel qui répond aussi bien àceux qui souhaitent débuter de manière autonomequ’aux PME qui ont besoin de fonctionnalitésavancées.
  • 3. Le métier Oxatis
  • 4. Le métier Oxatis
  • 5. Le métier Oxatis
  • 6. Evolution des Comportements
  • 7. Evolution des supports de vente prise en compte de la mobilité dans les nouveaux ERP
  • 8. Evolution des points de contacts
  • 9. SoLoMo : faire du mobile et du local des atouts pour le B to B• Votre argent, vos photos, vos achats, vos messages, vos courriers, vos loisirs, vos déplacements, vos amours, vos amis, votre job, votre musique tout est connecté…• Et votre business ?
  • 10. Marchés mobile :Finalité marketing B to One
  • 11. Agenda  Les spécificités du commerce b to b  La gestion multi-tarifs  Gestion de la vente multicanale  Les moyens de paiement  La logistique
  • 12. Les spécificités du commerce b to b ETRE VISIBLE ET ATTIRER l’internaute….
  • 13. Baromètre Fevadsur le comportement d’achat des entreprisessur InternetInternet : Outil de commande privilégiémais non exclusif des entreprises73% des entreprises interrogées commandent sur internet, le web est devenu le canalqui fédère le plus d’acheteurs professionnels.
  • 14. Des espaces dédiés
  • 15. Les TPE/PME enpointe en matièred’achat sur internetPlus l’entreprise est petite en nombre desalariés, plus elle a tendance à commander surInternet. (Source Fevad)
  • 16. Internet plus qu’un canal de vente 53% des internautes ont consulté un site e-commerce avant d’acheter en magasin 31% des internautes se sont rendus dans un magasin avant d’acheter sur internet 48% des internautes achètent ou vendent entre particuliers 25% des internautes achètent sur des sites étrangersSource : Baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings sur les comportements d’achats des InternautesMai 2011 -- Tous droits réservés
  • 17. Internet toujours plus prescripteur : 86% des internautes ont consulté Internet avant de réaliser leur achat (online/offline) Canal Prescripteur Canal d’Achat 86% (+5pts)Source : Baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings sur les comportements d’achats des Internautes -CopyrightMédiamétrie//NetRatings - Juin 2011 -- Tous droits réservés
  • 18. Les usages du Social en b to b • blogs, forum, communautés d’achat
  • 19. Les questions à se poser ?• Utiliser sa communauté comme ambassadeur
  • 20. Convergence mobile: M business • 22 % des sites équipés • Marché de proximité- urgence-dépannage
  • 21. Géolocalisation
  • 22.  La gestion multi canal Pilotez tous vos canaux de vente depuis le Market Place Manager ✚ Publication simple et efficace de vos produits ✚ Gestion complète du cycle de vente depuis le back office Oxatis ✚ Synchronisation des stocks ✚ Centralisation du suivi des commandes et des échanges clients ✚ Récupération de vos commandes dans votre ERP.
  • 23. Les moteurs marchands –• Comment optimiser ses ventes à budget constant ?• Grâce au SmartFeeds, outil de pilotage des flux- référencez vos produits sur les principaux moteurs marchands- analysez en détail la performance de ce référencement -- optimisez votre budget en fonction des visites et des commandes.
  • 24. La gestion multi tarifs Le prix, les remises sur quantités en tête des critères les plus importants pour l’achat en ligne Gestion dynamique des flux
  • 25. Bonnes pratiques éléments de réassuranceIntégrer des dispositifs d’accompagnement àchaque étape du cycle d’achat et jusqu’aupanier final : assistance téléphonique, chat enligne, demande de rappel, etc… quipermettront de rassurer l’acheteur voire decompléter la demande d’informationsnécessaires à sa décision.
  • 26. Rassurer …
  • 27. Affichage des prix
  • 28. B to B et B to C mêmes bonnes pratiques
  • 29. Les systèmes de paiement Intégrer un système de paiement à choix multiples :  cartes de crédit,  débit direct,  chèque,  en compte –Gestion des encours
  • 30. Le 3ds à la carte…
  • 31. Des effets paradoxaux…. Minimiser la fraudeSécuriser lestransactions Optimiser le Taux de transformation
  • 32. Vers un marché de 500 millions de consommateurs…• Evolution des outils de paiement
  • 33. Un marché de 500 millions de consommateurs à portée de mains….Harmonisation Harmonisation des Harmonisation des moyens protocoles de juridique etde paiements communication commerciale
  • 34. Un marché de 500 millions de consommateurs à portée de mains….
  • 35. Un catalyseur pour le b2B marchand…• Le paiement par carte (en France) par son caractère répudiable constitue jusqu’à présent un frein au développement des transactions B2B• Le SDD B2B apportera la sécurité nécessaire au socle des transactions inter-entreprises
  • 36. La logistique du commerce b to b• Moyens faire ou faire faire• Choix des tarifs• Logistique métiers
  • 37. B to B et B to C mêmes bonnes pratiques
  • 38. ENVIE D’EN SAVOIR PLUS ? QUESTIONS –RÉPONSES MERCI DE VOTRE ATTENTIONphilippe.kling@oxatis.com 0624054564

×