0
Outils en ligne
pour la veille informationnelle
Thomas Chaimbault
enssib

31/01/14

Outils pour la veille informationnelle...
1.Pourquoi veiller ?
2.Comment veiller ?

31/01/14

Outils pour la veille informationnelle

2
1. Pourquoi veiller ?

But d’une veille ciblée :
• Mieux connaître son environnement
• Anticiper les évolutions
Pour :
• S...
1. Pourquoi veiller ?

– Pull : l’utilisateur va chercher les informations
• Le veilleur va tirer les informations à lui
–...
1. Pourquoi veiller ?

31/01/14

Outils pour la veille informationnelle

5
1. Pourquoi veiller ?
Étape

Acteurs

Objets

Outils

Résultats

Ciblage

Cellule de
veille –
décideur

Choix des sources ...
2. Comment veiller ?
2.1. Cibler

1.Pourquoi veiller ?
2.Comment veiller ?
1. Cibler
2. Collecter
3. Analyser
4. Diffuser
...
2. Comment veiller ?
2.1. Cibler
Cibler ?
•Orientation et périmètre
•Définir angle de recherche
•Angles thématiques et obj...
2. Comment veiller ?
2.1. Cibler

Marie-Madeleine Géroudet. Veiller en bibliothèque : pourquoi ? Comment ?
31/01/14

Outil...
2. Comment veiller ?
2.1. Cibler
Outils utiles à cette étape :
Remue-méninges :
•Carte heuristique (mindmapping) [voir] : ...
2. Comment veiller ?
2.1. Cibler

Les cartes heuristiques
exemple
31/01/14

Outils pour la veille informationnelle

11
2. Comment veiller ?
2.1. Cibler

Outils pour la veille informationnelle
2. Comment veiller ?
2.1. Cibler
Trouver des portes d’entrées :
•Bénéficier du travail des autres :
– Identifier des collè...
2. Comment veiller ?
2.1. Cibler

Outils pour la veille informationnelle
1.Pourquoi veiller ?
2.Comment veiller ?
1. Cibler
2. Collecter
3. Analyser
4. Diffuser

31/01/14

Outils pour la veille i...
2. Comment veiller ?
2.2. Collecter
Veiller et sélectionner
• Identifier les bonnes sources d’information
– Sites spéciali...
2. Comment veiller ?
2.2. Collecter

Outils pour la veille informationnelle
2. Comment veiller ?
2.2. Collecter

31/01/14

Outils pour la veille informationnelle

18
2. Comment veiller ?
2.2. Collecter
•Listes de diffusion : Renater | Adbs-info |
IFLA | Territorial.fr

Outils pour la vei...
2. Comment veiller ?
2.2. Collecter
•Moteurs réseaux sociaux : Twitter Search | Google blogsearch | Twingly

31/01/14

Out...
2. Comment veiller ?
2.2. Collecter
Suivre une veille, organiser ses flux
•Services d’alertes
•Agrégateur de flux rss : Th...
2. Comment veiller ?
2.2. Collecter

RSS dans un flux de recherche

Moteur de recherche
Social Mention
31/01/14

Outils po...
2. Comment veiller ?
2.2. Collecter

31/01/14

Titre de la présentation / ou autre

23
2. Comment veiller ?
2.2. Collecter

31/01/14

Outils pour la veille informationnelle

24
2. Comment veiller ?
2.2. Collecter

Outils pour la veille informationnelle
2. Comment veiller ?
2.2. Collecter
Archiver et enrichir
•Outil de partages de signets : Diigo | Delicious
•Gestion de réf...
2. Comment veiller ?
2.2. Collecter
Diigo

31/01/14

Outils pour la veille informationnelle

27
2. Comment veiller ?
2.2. Collecter
Collections

31/01/14

Références

Détail des références

Outils pour la veille inform...
1.Pourquoi veiller ?
2.Comment veiller ?
1. Cibler
2. Collecter
3. Analyser
4. Diffuser

31/01/14

Outils pour la veille i...
2. Comment veiller ?
2.3. Analyser
outils utiles à cette étape
•Outil d’annotations : Evernote [voir]| Webnotes |
Ubernote...
2. Comment veiller ?
2.3. Analyser

Evernote

Outils pour la veille informationnelle
2. Comment veiller ?
2.3. Analyser

Trello

Framapad

Jottit
Outils pour la veille informationnelle
2. Comment veiller ?
2.3. Analyser

Dropbox

Outils pour la veille informationnelle
1.Pourquoi veiller ?
2.Comment veiller ?
1. Cibler
2. Collecter
3. Analyser
4. Diffuser

31/01/14

Outils pour la veille i...
2. Comment veiller ?
2.2. Collecter
Outil de curation (republication) :
Pearltree | Scoop it

31/01/14

Outils pour la vei...
2. Comment veiller ?
2.4. Diffuser
Automatiser : IFTTT | Hootsuite | Buffer

Outils pour la veille informationnelle
2. Comment veiller ?
2.4. Diffuser

Tweetdeck

Hootsuite [tuto]

Outils pour la veille informationnelle
1.Pourquoi veiller ?
2.Comment veiller ?
1. Cibler
2. Collecter
3. Analyser
4. Diffuser
5. Évaluer

31/01/14

Outils pour ...
2. Comment veiller ?
2.5. Évaluer

• Exemples de veilles :
– Bibliobsession (2009)
– AkaReup (2011)
– Vagabondages (2011)
...
2. Comment veiller ?
2.5. Évaluer

31/01/14

Outils pour la veille informationnelle

40
2. Comment veiller ?
2.5. Évaluer

Outils pour la veille informationnelle
2. Comment veiller ?
2.5. Évaluer
2. Comment veiller ?
2.5. Évaluer

Liber libri
Merci
Thomas.chaimbault@enssib.fr
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Outils en ligne pour la veille informationnelle

27,091

Published on

Présentation rapide de quelques outils facilitant la recherche et le partage d'information dans le cadre de travaux de groupes.

Published in: Education
5 Comments
26 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total Views
27,091
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
25
Actions
Shares
0
Downloads
923
Comments
5
Likes
26
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Définition dans la norme expérimentale française XP X 50-053 de l’AFNOR :
    « Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial, etc… pour en anticiper les évolutions »
    (Anticipation : « détection d’une situation avant qu’elle se soit réellement manifestée »)
    La veille informationnelle est l’ensemble des stratégies mises en place pour rester informé, en y consacrant le moins d’effort possible en utilisant des processus de signalement automatisés.
    JP Lardy – Urfist de Lyon
  • À quoi sert la veille ?
    objectifs très variés, selon le domaine surveillé et les attentes du veilleur.
    la veille peut permettre de se tenir au courant des innovations, sur un plan théorique ou sur un plan plus technique, et de profiter des idées et retours d’expérience des confrères.
    On pourra s’intéresser au monde du livre en général, ou, selon les besoins, à des domaines plus particuliers (édition numérique, catalogues et sites web, évolutions des carrières, suivi de l’actualité éditoriale dans son domaine d’acquisition, surveillance de réputation…).
    Attention, la veille professionnelle se pense par cercles concentriques : penser à récupérer l’information en dehors du cercle de l’info-doc.
    De même, la veille peut-être continue, ou selon l’objectif de départ (élaboration d’un projet, préparation de concours…) limitée dans le temps.
  • Méthode PULL
    Moyens / outils = Sauvegarder ses stratégies de recherche (dans Word p. ex.) et les relancer dans les bases appropriées
    Signets de pages web à revisiter
    ConseilNe pas attendre trop longtemps entre les interrogations
    Méthode PUSH
    Avantages = Économie de temps pour le chercheur ; Processus automatisé (peu d’efforts requis de la part du chercheur une fois les alertes créées) ; Signalement rapide. Choix de la périodicité : quotidien, hebdomadaire ou mensuel selon les sources ; Veille régulière
    Inconvénients Certains outils de recherche n’offrent pas encore ces possibilités de veille.; Risque de se faire submerger de :
    résultats si la stratégie de recherche transformée en alerte n’est pas assez précise; courriels (listes de discussion); spam (éditeurs)
    Méthode Push / Pull ?
    Ca dépend de ce qu’on cherche, certaines informations ne permettent pas la méthode Push (bases de données)
    Dimension humaine de la veille
    Pertinence des informations
    Temps consacré
    Ecueil : attention au tout logiciel. Sans une bonne organisation, le logiciel ne demeure qu’un outil inefficace
    Face à la profusion d’information, la tendance est aujourd’hui à pivilégier le push, mais le pull conserve son utilité dans certains cas.
  • La définition du périmètre constitue en effet une étape essentielle dans la construction d’un dispositif de veille : les informations, même lorsqu’elles possèdent une valeur intrinsèque, ne présentent pas forcément d’intérêt dans le contexte d’un établissement donné. Pour être légitime et intelligible, la veille doit venir répondre à des interrogations des professionnels
  • Sources multiples ! Formelles et informelles « faire feu de tout bois » (informelle = discussions, assister à des journées d’études, rencontres et entretiens avec experts etc.) Importance de vérifier la fiabilité des informations, bien sûr.
    (Contenus numériques = ressources finies, des revues, des informations pratiques très épurées (sans contenu éditorial), des journaux personnels, des catalogues, des discussions publiques… sources primaires ou secondaires d’informations).
    pérennité proche de l’instantanéité – une information apparue sur Twitter sera difficilement retrouvable après quelques jours. D’autres contenus peuvent disparaître « accidentellement » du jour au lendemain (problème technique, mauvaise manipulation, hébergeur défaillant…).
    Parallèlement, les contenus numériques peuvent être modifiés après publication. Le contenu repéré un jour n’est pas pérenne. Mais en même temps, si l’on considère un contenu qui est actualisé, mis à jour, ou corrigé, la validité de son contenu est elle plus pérenne que celle d’un contenu fixe.
  • méthode SWOT « qui consiste à analyser ses forces (strenghts), ses faiblesses (weaknesses) ainsi que les opportunités (opportunities) et menaces (threats) de son environnement. » A l’aide de cette méthode, il est ainsi possible de dégager puis de classer les principaux axes de développement
    Imp. De définir en amont l’objectif de la veille, les orientations suivies et les angles d’approches adoptés. Éviter objectifs flous. Matrices d’analyses qui permettent aborder plusieurs axes du sujet comme SWOT.
    Comprendre à ce stade que la veille ne répond pas à une série de thématiques que vous aurez identifié mais bien à une série d’objectifs qu’elle vise à soutenir.
    Dans un service, formaliser (enssib, bouillon). A minima, être d’accord sur orientations.
    La formalisation du périmètre de veille dans une matrice de ciblage présente un grand intérêt pour une bibliothèque. Elle soutient le veilleur dans son activité, dans la mesure où elle l’aide dans le choix des sources et dans la sélection des informations qu’il diffuse.
  • Mindmester : application web qui permet aux utilisateurs de créer, gérer et partager des cartes conceptuelles ou heuristiques  en ligne et, d’y travailler simultanément à plusieurs.
    FreeMind : logiciel open-source permettant de créer des cartes heuristiques.
    Bubbl.us : brainstorming en ligne, organisation des idées
    Soovle : méta-moteur regroupant 7 moteurs généralistes (Google, YouTube, Amazon, Wikipedia, Yahoo, Ask et Answer) et affichant les résultats par pertinence de mots-clés.
  • diagramme qui représente les connexions sémantiques entre différentes idées, les liens hiérarchiques entre différents concepts intellectuels.
    Les atouts d'un logiciel dédié pour cartes mentales :
    apprentissage rapide et aisé des fonctions basiques du logiciel
    modification rapide de la structure
    changement instantané des éléments (noeuds)
    bibliothèque de symboles et de codes pour capter l'attention
    hyperliens vers le web
    déploiement / repli de branches
    cartes numériques souvent plus "propres" que celles réalisées à la main
  • Organiser arborescences
    Flèches directionnelles
    Couleurs
    Nommer les flèches
  • On est rarement le seul à s’intéresser à un domaine. On peut donc bénéficier de la veille des autres.
    Recommandations d’autres veilleurs identifiés, on pourra découvrir des contenus pertinents, et par rebond des ressources continues à suivre.
    Sur des sites de partage de signets, on pourra repérer des contenus mis en reliefs par des inconnus, et signalés par mots-clés.
    Pour trouver de nouvelles sources d’informations, on peut les chercher sur un moteur ou un annuaire généraliste ou plus spécialisé (comme celui de Bibliopédia),
    La veille, enfin, peut être collaborative, plusieurs veilleurs mettant en commun leurs trouvailles, profitant pour une veille partagée de la veille plus spécifique de chacun – c’est le cas par exemple du Bouillon des bibliobsédés.
    • Une architecture de veille partagée entre bibliothécaires
    • De l’info qualifiée en flux continu récupérable par mail, par fil RSS, par Twitter, Facebook, Friendfeed…
    • Un exemple qui fait des émules (Archiveilleurs, Fluxeum, Phare)
  • Surveiller et filtrer les informations, seul ou à plusieurs : tamis humain(s)
    Créer une ou plusieurs liste(s) de partage, organisée(s) par tag(s) si possible, munie(s) de sortie(s) rss réutilisable(s)
    Mixer et dédoublonner les informations retenues par chacun dans le cas d’une veille collective mutualisée
  • Flux RSS du Ministère
    Lettre d’information du DEPS s/ politiques publiques
  • le référent numérique de cette association114 élabore ainsi progressivement un projet de diffusion de la veille, fondée pour le moment sur sa veille personnelle sur le numérique. En juin 2012, une première étape a consisté à lancer une newsletter hebdomadaire intitulée « Veille numérique » : cette lettre, qui touchait en septembre 2012 200 abonnés, est composée d’un nombre limité115 d’informations toujours accompagnées d’un résumé et d’un lien vers la source
    base de données qui recense les initiatives numériques innovantes autour du livre et d’une plateforme de veille116, destinée à favoriser l’échange d’informations autour de ces sujets. L’ensemble des structures qui composent la FILL a vocation à alimenter cette plateforme
    Cf Consortium COUPERIN aussi
    La collecte des informations se fait d’abord au sein des groupes de travail créés autour des problématiques émergentes118 : chaque groupe dispose d’une liste de diffusion qui peut dans certains cas être couplée avec un wiki119. Le coordinateur du Département Études et Prospective se charge de récupérer les informations qui circulent sur ces listes et de les diffuser dans le fil des news accessible sur la page d’accueil du site.
  • Le moteur de recherche twitter search permet de faire des requetes complexes et de les exporter sous forme de flux RSS
  • Mixeur/filtreur de flux : Feed.informer | RssMix
    Transfert des informations de flux : FeedMyInbox |
    Les flux Rss : Fichier Xml
    À signaler et suivre de façon synthétique une liste de nouveautés, l’actualité d’un site
    Accélérer l’accès au contenu dans le cadre d’une veille permanente
    Nouveau mode de consultation des informations sur le Web
    À réutiliser du contenu sur un site web
    Fin du RSS ? RSS flux de recherche = le symbole orange disparaître
    La majorité des ressources continuent proposent un flux Rss. Mais de nombreuses ressources en proposent plusieurs : ainsi, si le site du Monde offre son flux « général », il offre également un flux pour chacune des catégories. Certains sites créent même un flux pour les résultats d’une recherche du lecteur. Ainsi, si l’on recherche le terme « catalogue » sur le blog S.I.Lex, on peut récupérer le flux de résultats – et donc guetter les prochains.
  • Social Mention
    Moteur de recherche dans les réseaux sociaux : blogs, micro-blogs, bookmarks, commentaires, images, news, vidéos, de l’audio…
    Plus de 80 réseaux : Twitter, Facebook, YouTube, Digg, Delicious… et des moteurs tels Yahoo, Google, Bing …
    Affichage des recherches selon le volume de recherche sur les termes demandés
  • Fonctionnalités d’un agrégateur :
    Ajouter un flux
    Exporter une liste de flux (fichier OPML)
    Classer les flux dans des catégories
    Signalement spécifique (couleur différente, nombre d’entrées) pour les fils non encore lus
    Paramétrage du taux de mises à jour des fils (globalement, par dossier, ou par fil).
    Notes et commentaires
    Fonctionnalités avancées
    Archivage
    Recherche d’une occurrence dans les billets
    Envoi d’une nouvelle par courriel
  • Une page Netvibes est structurée en onglets et « briques » (widgets)ce qui la place à mi-chemin entre l’agrégateur et la page personnalisée. L’utilisateur peut adopter sa page Netvibes (dite « univers ») comme page d’accueil, et y regrouper les accès à ses comptes mails, ses favoris YouTube ou Deezer…
    Ajouter onglet / ajouter contenus /
    Créez un dashboard complet à l’aide d’un simple mot-clé, pour surveiller et suivre tout ce qui concerne un nouveau sujet ou une nouvelle tendance, des flux d’actualités à Twitter, en passant par l’identité visuelle et plus encore.
  • Vues Reader et Dashboard 2 en 1.
    Une UI à 3 colonnes, avec des barres latérales rétractables pour les sources, la livebar et le tagging, ainsi qu’un grand panneau central pour la lecture et le surf.
    Mises en pages multiples (tout ou articles non-lus, liste / étendue / mosaïque) et affiche des articles complets.
    Nombreuses options de tri : tous les flux, dossiers, articles sauvegardés.
    Support RSS complet : flux sécurisés, flux des réseaux sociaux et flux de recherche.
    Agrégation de podcasts, intégration d’images et de vidéos.
    Import et export OPML facile.
    Synchronisation multi-plateformes, sur tous les appareils.
    Raccourcis clavier pour une plus grande accessibilité.
  • Archiver et annoter // Clipping
    Notamment quand les flux rss sources sont tronqués ou quand les informations sont obtenues en dehors de l’agrégateur
    Prisonnière d’un flux, l’information de veille court le risque de disparaître et de s’avérer inutilisable au moment opportun. L’opération de stockage de l’information n’est donc en rien facultative : elle se situe au coeur du dispositif et doit permettre au professionnel de se saisir de la veille en fonction de ses besoins
    L’essentiel est de trouver les catégories et les tags qui utilisés par tous, permettront de garantir l’accessibilité des données.
  • Site web social permettant de sauvegarder et de partager ses marque-pages Internet et de les classer selon le principe de folksonomie des mots clés (tags).
    Communiquer : Ajoute notes, commentaires, surligner passages importants
    Collaborer : recherches conjointes dans groupes + tags
    Connecter : partage groupes + flux RSS
    Organiser : tag, catégorie
    Les listes sur Diigo servent à regrouper un ensemble cohérent de ressources indexées autour d’une thématique précise. Elles permettent ainsi de mettre en valeur des sous-ensembles de sa bibliothèque Les ressources d’une liste peuvent être triées automatiquement ou manuellement et peuvent être imprimées, diffusées comme un diaporama (webslides), ou partagées par lien, flux RSS ou sur les médias sociaux (Cf infra) = Éditer une sitographie // Partager // intgrer flux RSS de la liste
  • Zotero est un logiciel gratuit et open source. Il se présente soit sous la forme d'une extension pour le navigateur Firefox, soit dans une version indépendante du navigateur (version autonome = standalone) [Windows, MacOS X, Linux, Linux 64bits].
    Il permet aux utilisateurs de collecter, gérer, citer et de partager tous les types de sources et de documents.
    Gérer des bibliographies // collecter données bibliographiques sur le web // créer des bibliographies à insérer dans un document
    Création de groupes // partage de bibliographies vs éditions de bibliographies collaboratives
    Des étiquettes (tags ou marqueurs) peuvent être placées librement sur les références pour la recherche
    Zotero prend en charge les principaux styles (Chicago, MLA, APA, Vancouver, etc)
    Ci-dessous, un aperçu des fonctionnalités proposées dans Zotero :
    Collecter : pour récupérer automatiquement des références depuis des sites "zotero compatibles" et des pages web 
    Organiser :  pour stocker et enrichir vos références, les annoter, les gérer, importer ou exporter des collections de références, capturer des pages web, chercher dans le texte intégral de la page web capturée ou dans la fichier pdf attaché
    Stocker : Zotero peut stocker tout votre matériel de recherche : vous pouvez y ajouter des fichiers PDF, des images, des fichiers audio ou vidéo, des captures de pages Web, etc. Zotero indexe automatiquement le contenu en texte intégral de votre bibliothèque, vous permettant ainsi de retrouver exactement ce que vous cherchiez en quelques clics.
    Citer : pour générer une bibliographie et faire des citations sous un traitement de texte (MS Word, Open Office) ou dans un blog sous Wordpress 
    Synchroniser et partager : pour diffuser en ligne votre bibliothèque et y accéder sur le serveur zotero, partager vos références
    Collaborer : pour le travail collaboratif et notamment l'alimentation à plusieurs de bibliographies (groupes) privés ou publics
  • Un « pad » est un éditeur de texte collaboratif en ligne
    La veille n’a pas d’intérêt en soi
    Rendre compte, capitaliser fait entièrement partie du processus
    Définir pourquoi info pertinente dans le cadre défini
    Favoriser les outils de travail collaboratifs
  • Evernotes : gérer l’information peu formalisée
    Gestionnaire de notes permet nommage fichiers, accès multiples (carnets, date, tags, rech.instantanée)
    Confidentialité possible
    Créer une note, lui donner un titre, rédiger. Enregistrement automatique.
    Ajout d’image par glisser déposer
    Synchroniser à partir de plusieurs appareils (PC, tablettes…) // Web clipper pour capturer information sur internet
    Option partage pour envoi par mail, Facebook, dropbox…
  • Un « pad » est un éditeur de texte collaboratif en ligne. Son vrai plus ? Les contributions de chaque utilisateur apparaissent immédiatement dans les pads de tous les participants, signalées par un code couleur.
    Ouvrir un pad public ou privé // Rédiger votre article // Inviter des collaborateurs (possible dans Gdoc « anyone with the link)
    Un code couleur pour chacun // Tchat intégré :-) // Historique des versions
    Exporter votre travail
    le but de Google Docs n‘est pas de Produire un fichier complet avec une mise en page soignée mais plutôt un document Partagé permettant à tous les membres d'un groupe de partager leurs fichiers et de travailler en commun // possibilité d’ajouter des commentaires // historique des révisions
    Sauvegarde en temps réel
    Écriture simultanée
    Peut ne pas avoir de compte gmail quand simple contributeur / éditeur mais préciser dans paramètres « tous les utilisateurs disposant du lien » sinon par défaut il faut avoir un compte Gmail.
    TRELLO : outil qui permet de créer des listes. Dans ces listes il est possible d’ajouter des post-it. Et les post-it peuvent être commentés, votés, recueillir des checklists, des images, des fichiers joints, des labels de couleurs. Le tout se déplace facilement et se renomme à la volée. On peut donc créer et libeller les listes comme on veut, le classique ‘TODO,DOING,DONE’
    Noifications qui informe des nouveautés de chaque tableau de bord. Panneau avec CR des activités de chacun. Possibilité de passer une carte projet d’une liste à une autre.
    Ajouter des membres, des tags, des commentaires, subdiviser en chek-lists… Ajouter des pièces jointes…
  • A installer // Multiplateforme // Partage liens // gros fichiers (2 Go), jusqu'à 50 ou 100 Go pour les versions payantes.
    Les dossiers privés ne sont accessibles que par les personnes que vous avez invitées, avec la possibilité de supprimer leur accès, ou les fichiers partagés directement sur leurs ordinateurs.
    Une fois installée, l'application a créé un nouveau dossier Dropbox. Tout ce que vous glisserez dans ce dossier sera automatiquement synchronisé avec les serveurs de Dropbox et accessible aux contacts dont vous aurez autorisé l'accès.
    Ne pas renommer ou effacer le dossier ''my dropbox '' sur votre ordinateur.
    Ouvrez la boite bleu de la drop qui est sur votre bureau ou à côté de votre horloge.
    Vous avez un dossier Public, un dossier Photos et vos contacts.
    Le dossier Photos permet d'accéder directement à une galerie et un diaporama accessible à tous.
    Si vous mettez des fichiers dans Public, tous vos contacts pourront les voir
    Version successives accessible sur le site web pendant 30 jours.
  • Logiciels pour diffuser la veille mais permettent aussi d’organiser contenus
    Curation = republication éditorialisée (i.e. sélection et édition des ressources)
    Créer son topic // ajouter des sources de contenus qui seront visitées par le moteur de recherche // paramétrer //
    Plug in dans son navigateur // tagguer le billet publié pour le ranger dans des catégories
    Collaboratif = s’abonner à un scoop it – nouveauté dans la messagerie électronique
  • "If This Then That" est un service web qui permet d'automatiser de très nombreuses actions courantes sur le web, en interconnectant près d'une trentaine de canaux sur le web : comme Facebook, Twitter, Tumblr, Linkedin, Gmail, Google Reader, Dropbox
    Il permet de générer une action sur un canal en fonction d'un élément « déclencheur » déterminé sur l'autre : « si une URL est placée en favori dans mon flux Google Reader (If This), alors elle est partagée sur mon compte LinkedIn » (Then That). L'automatisation des actions courantes se fait par la création de « recettes » adaptées à ses besoins :
    Partager en push sur son mur Facebook un post publié sur son blog Wordpress
    Archiver automatiquement des tweets ou des photos Instagram dans Evernote, à mesure qu'ils sont partagés sur les deux services
    Chaque fois qu'une photo est partager sur Facebook, celle-ci est partagée sur Picasa.
    Voir les recettes des autres usagers et s’en inspirer.
    Ex :
    Créer une note Evernote à chaque fois qu'un article Google Reader est placé en favori : https://ifttt.com/recipes/2405
    - Les articles placés en favoris sur Google Reader sont partagés sur Twitter et Facebook, via l'application Buffer App : https://ifttt.com/recipes/8500
    - Chaque tweet placé en favori est sauvegardé dans un bloc-notes Evernote. Même chose pour Delicious : https://ifttt.com/recipes/260
  • Hootsuite et Tweetdeck sont les plateformes de médias sociaux les plus populaires pour suivre l’activité de vos outils de réseautage social.
    Avec HOOTSUITE, vous gérez tous vos réseaux sociaux à travers un tableau de bord unique. Vous pouvez publier les mêmes messages sur Facebook et Twitter et suivre d’un seul coup toutes les mises à jour. L’éditeur de message vous permet également de les programmer pour les publier plus tard. Hootsuite permet, de plus, à plusieurs utilisateurs de se connecter au tableau de bord rendant l’activité de diffusion plus collaborative.
    veille thématique et géolocalisée sur les réseaux sociaux. Les mots-clés et requêtes ont été définis au préalable et sont adaptés par les équipes régionales. Le même principe a été appliqué pour la veille e-réputation. Possibilité d’organiser des groupes et des équipes (refaire organigramme) avec droits différenciés selon profils (publication, validation messages, assignations)
    De manière plus spécifique, d’autres outils vous permettent une utilisation avancée de vos comptes à l’instar du logiciel TWEETDECK, ou du plug in Chrome QuickTweet, qui vous permettent de surveiller et de gérer plusieurs comptes twitter dans une même interface (un personnel et un dédié au projet par exemple), à savoir les flux, les messages privés, les interactions
  • Transcript of "Outils en ligne pour la veille informationnelle"

    1. 1. Outils en ligne pour la veille informationnelle Thomas Chaimbault enssib 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 1
    2. 2. 1.Pourquoi veiller ? 2.Comment veiller ? 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 2
    3. 3. 1. Pourquoi veiller ? But d’une veille ciblée : • Mieux connaître son environnement • Anticiper les évolutions Pour : • Suivre, cibler, gagner du temps • Lutter contre l’infobésité • Aider à la prise de décision En : • Maintenant un flux régulier d’informations appropriées dans des champs d’intérêts précis • Analysant, évaluant les informations et partageant les connaissances produites 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 3
    4. 4. 1. Pourquoi veiller ? – Pull : l’utilisateur va chercher les informations • Le veilleur va tirer les informations à lui – Push : le service envoie l'information à l’utilisateur • L’information est « poussée » de manière automatique vers le chercheur, en fonction de ses préférences et de critères préétablis par celui-ci. On parle de profils. 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 4
    5. 5. 1. Pourquoi veiller ? 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 5
    6. 6. 1. Pourquoi veiller ? Étape Acteurs Objets Outils Résultats Ciblage Cellule de veille – décideur Choix des sources et des thèmes Moteurs ; Cartes heuristiques Plan de recherche Plan de veille Récolte Personnel Expert Documental iste Sources individuelles / Collaboratives / formelles Partages signets ; flux RSS ; références bibliogr. Recueil d’informations , de données, notes, fiches Analyse Cellule de veille Documental iste Vérification Préparation de l’information Diffusion Cellule de veille Interne Externe Blogs ; wiki ; lettre de diffusion Synthèse, dossiers, revue de presse E. Noël - enssib Outils pour la veille informationnelle 6
    7. 7. 2. Comment veiller ? 2.1. Cibler 1.Pourquoi veiller ? 2.Comment veiller ? 1. Cibler 2. Collecter 3. Analyser 4. Diffuser 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 7
    8. 8. 2. Comment veiller ? 2.1. Cibler Cibler ? •Orientation et périmètre •Définir angle de recherche •Angles thématiques et objectifs Délimiter le(s) périmètre(s) •Définir les sujets (thématiques) •Définir et tester les mots-clés •Définir le niveau de profondeur •Établir une liste de sources primaires •Répartir si nécessaire (veille en équipe) 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 8
    9. 9. 2. Comment veiller ? 2.1. Cibler Marie-Madeleine Géroudet. Veiller en bibliothèque : pourquoi ? Comment ? 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 9
    10. 10. 2. Comment veiller ? 2.1. Cibler Outils utiles à cette étape : Remue-méninges : •Carte heuristique (mindmapping) [voir] : Mindmeister | Freemind | Bubbl.us Défricher : •Moteur de recherche généraliste : Google | Exalead | métamoteur Soovle 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 10
    11. 11. 2. Comment veiller ? 2.1. Cibler Les cartes heuristiques exemple 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 11
    12. 12. 2. Comment veiller ? 2.1. Cibler Outils pour la veille informationnelle
    13. 13. 2. Comment veiller ? 2.1. Cibler Trouver des portes d’entrées : •Bénéficier du travail des autres : – Identifier des collègues, experts (blogrolls, listes Twitter, univers Netvibes) – Récupérer les travaux (sites de partage) •Outils spécifiques : – Requêtes avancées – Bibliopédia, répertoires de signets – Bouillon des bibliobsédés ( ou Archiveilleurs) – Forum professionnel AgoraBib Limoges, 23 et 24 février 2010 Outils pour la veille informationnelle 13
    14. 14. 2. Comment veiller ? 2.1. Cibler Outils pour la veille informationnelle
    15. 15. 1.Pourquoi veiller ? 2.Comment veiller ? 1. Cibler 2. Collecter 3. Analyser 4. Diffuser 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 15
    16. 16. 2. Comment veiller ? 2.2. Collecter Veiller et sélectionner • Identifier les bonnes sources d’information – Sites spécialisés / institutionnels – Listes de diffusion et lettres d’informations – Réseaux sociaux • Suivre et organiser les flux – Lancer des alertes – Les agrégateurs de flux – Automatiser Outils pour la veille informationnelle 16
    17. 17. 2. Comment veiller ? 2.2. Collecter Outils pour la veille informationnelle
    18. 18. 2. Comment veiller ? 2.2. Collecter 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 18
    19. 19. 2. Comment veiller ? 2.2. Collecter •Listes de diffusion : Renater | Adbs-info | IFLA | Territorial.fr Outils pour la veille informationnelle
    20. 20. 2. Comment veiller ? 2.2. Collecter •Moteurs réseaux sociaux : Twitter Search | Google blogsearch | Twingly 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 20
    21. 21. 2. Comment veiller ? 2.2. Collecter Suivre une veille, organiser ses flux •Services d’alertes •Agrégateur de flux rss : The Old Reader | Bloglines | Netvibes | Feedly En l’absence de flux ? Feed43 | Feedity | RSSbridge Source: « How to explain RSS the Oprah way » ( http://cravingideas.blogs.com/backinskinnyjeans/2006/09/how_to_explain_.html ) 31/01/14 Titre de la présentation / ou autre Outils pour la veille informationnelle 21
    22. 22. 2. Comment veiller ? 2.2. Collecter RSS dans un flux de recherche Moteur de recherche Social Mention 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 22
    23. 23. 2. Comment veiller ? 2.2. Collecter 31/01/14 Titre de la présentation / ou autre 23
    24. 24. 2. Comment veiller ? 2.2. Collecter 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 24
    25. 25. 2. Comment veiller ? 2.2. Collecter Outils pour la veille informationnelle
    26. 26. 2. Comment veiller ? 2.2. Collecter Archiver et enrichir •Outil de partages de signets : Diigo | Delicious •Gestion de références bibliographiques : Zotero [tuto] •Outil de captures d’images : Snipd | Tumblr | Pinterest 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 26
    27. 27. 2. Comment veiller ? 2.2. Collecter Diigo 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 27
    28. 28. 2. Comment veiller ? 2.2. Collecter Collections 31/01/14 Références Détail des références Outils pour la veille informationnelle 28
    29. 29. 1.Pourquoi veiller ? 2.Comment veiller ? 1. Cibler 2. Collecter 3. Analyser 4. Diffuser 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 29
    30. 30. 2. Comment veiller ? 2.3. Analyser outils utiles à cette étape •Outil d’annotations : Evernote [voir]| Webnotes | Ubernotes •Outils de travail en commun : –Trello | Loomio –Google Doc | TitanPad | FramaPad | –Jottit (Wiki) •Outils d’échanges de documents : Dropbox | Drive 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 30
    31. 31. 2. Comment veiller ? 2.3. Analyser Evernote Outils pour la veille informationnelle
    32. 32. 2. Comment veiller ? 2.3. Analyser Trello Framapad Jottit Outils pour la veille informationnelle
    33. 33. 2. Comment veiller ? 2.3. Analyser Dropbox Outils pour la veille informationnelle
    34. 34. 1.Pourquoi veiller ? 2.Comment veiller ? 1. Cibler 2. Collecter 3. Analyser 4. Diffuser 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 34
    35. 35. 2. Comment veiller ? 2.2. Collecter Outil de curation (republication) : Pearltree | Scoop it 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 35
    36. 36. 2. Comment veiller ? 2.4. Diffuser Automatiser : IFTTT | Hootsuite | Buffer Outils pour la veille informationnelle
    37. 37. 2. Comment veiller ? 2.4. Diffuser Tweetdeck Hootsuite [tuto] Outils pour la veille informationnelle
    38. 38. 1.Pourquoi veiller ? 2.Comment veiller ? 1. Cibler 2. Collecter 3. Analyser 4. Diffuser 5. Évaluer 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 38
    39. 39. 2. Comment veiller ? 2.5. Évaluer • Exemples de veilles : – Bibliobsession (2009) – AkaReup (2011) – Vagabondages (2011) – Liber libri (2013) Géroudet, Marie-Madeleine. De la veille métier à la veille stratégique : quels enjeux ? Mémoire DCB, janvier 2013 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 39
    40. 40. 2. Comment veiller ? 2.5. Évaluer 31/01/14 Outils pour la veille informationnelle 40
    41. 41. 2. Comment veiller ? 2.5. Évaluer Outils pour la veille informationnelle
    42. 42. 2. Comment veiller ? 2.5. Évaluer
    43. 43. 2. Comment veiller ? 2.5. Évaluer Liber libri
    44. 44. Merci Thomas.chaimbault@enssib.fr
    1. A particular slide catching your eye?

      Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

    ×