• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Des réseaux sociaux et des bibliothèques
 

Des réseaux sociaux et des bibliothèques

on

  • 16,324 views

Les réseaux sociaux,aspects généraux (Contexte et usages, Utiliser les réseaux en bibliothèque ?) ...

Les réseaux sociaux,aspects généraux (Contexte et usages, Utiliser les réseaux en bibliothèque ?)

Les réseaux sociaux en bibliothèque (Utilisation des réseaux sociaux en bibliothèque, Questions et limites)

[avril 2010]

Statistics

Views

Total Views
16,324
Views on SlideShare
14,218
Embed Views
2,106

Actions

Likes
20
Downloads
616
Comments
0

18 Embeds 2,106

http://drmlj.wordpress.com 894
http://www.sites.univ-rennes2.fr 769
http://www.scoop.it 115
http://www.netvibes.com 89
http://espritdupou.fr 68
http://www.slideshare.net 62
http://paper.li 39
http://www.relation-transformation-partage.info 33
http://www.twylah.com 13
http://helios 9
http://blog.espritdupou.fr 5
http://www.espritdupou.fr 3
http://21564.nvmodules.netvibes.com 2
http://www.google.fr 1
http://webcache.googleusercontent.com 1
http://1988379654.nvmodules.netvibes.com 1
http://1682167908.nvmodules.netvibes.com 1
http://www.pearltrees.com 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • COURRIELS Pour l’anecdote, création mail était surtout dans un cadre d’échange de données et créateurs très ennuyé d’une utilisation personnelle. Fort développement grâce à ARPANET. USENET système en réseau de forums de discussions , inventé en 1979 et basé sur le protocole NNTP . Toujours accessible aujourd’hui notamment via Google Groups Il est donc né après le courriel (1972) et après TCP/IP ( 1974 ), mais avant le DNS ( 1983 ) et bien avant le World Wide Web ( 1989 ) On est passé de l’échange de données à la mise en relation des gens. WEB le web a été inventé par Tim Berner-Lee plusieurs années après Internet et qu’il n'en est qu'une des applications au même titre que le courrier électronique, la messagerie instantanée, Usenet, etc. (système hypertexte public fonctionnant sur Internet et permettant de consulter, via un navigateur spécifique, des pages web accessibles en ligne ) SMS > WAP
  • MINITEL contrôlé par France Télécom. C'est sur Gretel, un service minitel initié par le quotidien Les dernières nouvelles d'Alsace qu'a lieu le « détournement originel », en 1982. Un service qui, une fois rendu accessible à l'ensemble des utilisateurs, a reçu un accueil enthousiaste et représenté « quasiment immédiatement 90% du trafic. » http://www.paperblog.fr/105432/gretel-michel-landaret-apporte-ses-precisions/ mis en place des moyens automatiques de détecter les difficultés d'usage du minitel par les utilisateurs, et ajouté une fonction nous permettant de leur adresser "live" un message et leur permettant de répondre ; c'est cette fonction qui a été "piratée" et "détournée". Pas très accessible aux non-informaticiens quand même.
  • Cy = cyber mais aussi mot coréen pour « ensemble » Contents 1 Mini Life (similar to Second Life) 2 Home2 (now called Blog) 3 Club (=chatrooms) 4 Paper 5 NateOn (=MSN) 6 Dotori (called Acorn in Cyworld USA) Premier Service = SIXDEGREES. Certes déjà soit profil (sites de rencontres comme Match.com en 1995) soit listes d’amis (Messagerie instantanée) mais jamais réunis (friend list en 1998). Acquiert plusieurs milions d’usager mais PB business model. Et surtout, pb pour trouver réseau : tout le monde n’utilisait pas @. Friendster Innove avec le concept d’amis d’amis. Jusque 5 Millions d’inscrits. Pb, pas innové en 2004. Stagne. Pb d’infrastructure : essaie de réduire consommation en réduisant possibilités des inscrits. Refus rachat par Google et Yahoo. MySpace . Bcp communiquer. Récupérer les déçus de Friendster. Futhermore, MySpace differentiated itself by regularly adding features based on user demand (boyd, 2006b) and by allowing users to personalize their pages.
  • In South Korea, it has been estimated that a whopping 90 percent of all people in their 20s have an account on CyWorld, and 25% of the total population are registered users.
  • Parce que sa petite amie venait de le quitter que Jonathan Abrams a créé Friendster. Mais voulait plus que simple site de rencontre.
  • As Friendster's popularity surged, the site encountered technical and social difficulties (boyd, 2006b). Friendster's servers and databases were ill-equipped to handle its rapid growth, and the site faltered regularly, frustrating users who replaced email with Friendster. Because organic growth had been critical to creating a coherent community, the onslaught of new users who learned about the site from media coverage upset the cultural balance. Furthermore, exponential growth meant a collapse in social contexts: Users had to face their bosses and former classmates alongside their close friends. To complicate matters, Friendster began restricting the activities of its most passionate users.
  • 2001 : espace de stockage sur internet. Bide 2003 : MySpace s’est orientée quant à elle sur la musique (récupérer les jeunes 16-25 ans). Peut publier date de concerts correspondre avec les fans. Et groupe s’en sont servi pour leur promotion personnelle. Ce qui pas prévu mais que Tom Anderson a encouragé après avoir pris contact avec eux. Les sites de RS sont concrétisés. 2008 : 300 Millions d’inscrits
  • Thefacebook en février 2004. Anecdote : Kracker le réseau pour se trouver des filles Ouvert uniquement à Harvard puis aux étudiants de la IVY LEAGUE (Huit universités du Nord-Est des EU). Ivy = lierre, pour montrer ancienneté campus. 6.000 étudiants en trois semaines. 1 Million en un an. Ouvert à tous en 2006 Mai 2007 interface permettant d’enrichir l’interface par des applications extérieures : plate-forme programmable qui attira développeurs Auj. +300 millions d’inscrits, devant MySpace mais public différent.
  • From Danh Boyd et Nicole Ellison
  • Friendster = restriction à 4 niveau d’amis.
  • Dans le même temps apparitions de nombreux sites qui permettent partage de photos, vidéos… Pas nouveau (Picasa racheté par Google) mais nouveau = prise en compte usagers par « dimension sociale » : création de profils, messagerie, liste d’amis, tags etc. Mais ces sites sont centrés sur les contenus alors que les RS sont centrés sur les profils des usagers. Différence fonsamentale ! Pour SL c’est encore différent. Création de contenu par les usagers (1,5 Million en 2009). Amis, groupes, profils, messagerie. Mais univers 3D particulier. “ Les médias sociaux désignent un ensemble de services permettant de développer des conversations et des interactions sociales sur internet ou en situation de mobilité “. Fred Cavazza Une définition des médias sociaux
  • Orientations communes plus ou moins présentes organisées autour de l’identité des utilisateurs.
  • 1954 : sociologue John Barnes article dans « Human Relations » où analyse relations sociales habitants village île en Norvège. « Quand deux personnes se rencontrent pour la première fois, il est rare qu’elles se découvrent des amis communs et si c’est le cas, le fait est considéré comme exceptionnel ». 1967 : Stanley Milgram, psychosociologue vérifier cette théorie. Choisit un individu comme cible (agent de change de Boston) et demande à trois groupes constitués de 100 personnes aux EUA de lui faire parvenir un dossier. Au final, 217 personnes ont accepté de jouer le jeu. 64 dossiers lui sont parvenus avec une moyenne de 5,2 relais intermédiaires.
  • Théorie contestée des 6 degrés de séparation. Contestée car aurait été surévaluée, non prise en compte de paramètres inhérent au passage d’un message et notamment statut social (dépenser plus d’énergie si statut social moindre pour convaincre de faire passer le message). Bref, idée que nous avons tous notre propre réseau social. Et il ne s’agit plus tant de partager idées sur des forums de discussion que de créer une dynamique de réseau.
  • Loi de Gordon Moore, ingénieur co-fondateur d’Intel : La complexité d’un semi-conducteur double tous les ans depuis 1959 1980 : le nombre de transistors sur une puce de silicium double tous les 18 mois Loi de Bob Metcalfe, inventeur du réseau Ethernet : Dans un réseau de communication où chaque point peut parler à tous les autres (i.e. téléphone ou internet) la valeur du réseau est proportionnelle au carré du nombre de points connectés. => Plus il y a d’abonné, mieux c’est. Loi de David Reed, ingénieur au MIT : Les réseaux formateurs de groupes ont une valeur qui croient de façon exponentielle [donc bcp plus rapide] avec la taille du réseau. L’aspect social de réseau comme internet donne plus de valeur au réseau que les simples réseaux de communication comme le téléphone car il y a possibilité pour les individus de former des groupes, des communautés virtuelles.
  • Lois critiquées car supposent que tous les points ont même valeur ce qui n’est pas toujours le cas, ou encore supposnet que tous points apportent aux réseaux alors que certains peuvent retirer de la valeur au réseau (ex : diffuseur de spam, de virus). Ces lois ont amené emballement pré-bulle internet 1998-2000. Mais montrent l’importance des réseaux sociaux du côté social justement en terme de valeur (sociale, économique…).
  • le succès d’une action instrumentale nécessite le lien entre différents cercles sociaux, ce qui implique l’existence de ponts (bridges) qui les mettent en relation. Ces ponts sont des liens faibles [au sens où ils sont fragiles] mais leur existence est décisive dans la perspective d’un accès à de meilleures ressources sociales. Liens forts = proches (familles, amis, collègues réguliers). Relation de long terme et de réciprocité élevée. Souvent contact émotionnel. Liens faibles = relations de court terme et contextuelles, occasionnel. En situation difficile (stress au travail par ex.), va voir liens forts. Ce premier cercle est limité (il faut temps et attention pour entretenir grand nombre liens forts) : selon anthropologiste Dunbar, le cerveau humain ne peut entretenir plus de 150 connexions sociales actives à un temps T. S’intéresser aux points faibles car : Sont en plus grand nombre (on a plus de connaissances que d’amis) Surtout, flux d’information différent. Liens forts évoluent souvent dans même cercles que nous, pas liens faibles. Et ont eux-mêmes un réseau social différent donc peut en profiter. Importance de la diversité. Occupez vous personnellement de vos liens forts et utilisez un service de réseau social pour accéder à plus de liens faibles. Explique l’efficacité de tels réseaux.
  • Choix technologique Liens forts : Wiki (écriture collaborative) Liens faibles : Facebook (Plate-forme de réseau social) Liens potentiels : Blogosphère (blogue)
  • Cf. aussi notion de Burt de « trous structuraux », i.e. personne qui relie deux autres qui évoluent dans des cercles qui ne se touchent pas.  Réseaux sociaux pas attendus internet (cf. Rotary Club ; groupe des anciens de…) mais : Sont ouverts ce qui permet de sortir d’une situation endogame et proposent liens plus riches car plus divers. Sur internet, augmente la visibilité. Sur son propre réseau (voit les contacts de ses amis) et donc permet de contacter personnes importantes plus facilement.
  • Academia.edu aide les Chercheurs à répondre à la question « Qui fait des recherches sur quoi ? » You can find people with similar research interests to you You can keep track of the latest developments in your research area - the latest papers, talks, blog posts and status updates You can create an easy-to-maintain academic webpage, listing your research interests and any papers you have written. A sample webpage is here: http://oxford.academia.edu/RichardPrice
  • Orkut : Projet de Orkut Belokut, un ingénieur employé de Google (qui encourage ses employés à passer 20% de leur temps à un projet personnel).
  • Août 2007 En Europe, forte présence des Skyblogs et de Copaindavant.
  • Facebook has almost colonized Europe and it’s extending its domination with more than 200 millions users - QQ , leader in China, is the largest social network of the world (300 millions active accounts) - MySpace lost its leadership everywhere (except in Guam) - V Kontakte is the most popular in Russian territories - Orkut is strong in India and Brazil - Hi5 is still leading in Peru, Colombia, Ecuador and other scattered countries such as Portugal, Mongolia, Romania - Odnoklassniki is strong in some former territories of the Soviet Union - Maktoob is the most important Arab community/portal En un an Facebook marché a augmenté de 194% et Twitter de 1.170% France = 5 utilisateurs de réseaux sociaux dans le monde
  • Rapport de Sylvie Octobre : accroissement de la force sociale et identitaire de ces réseaux auprès des jeunes générations, chez qui "la relation prise comme valeur de soi [...] devient un élément important de la construction de repères et de marqueurs identitaires qui fonctionnent à la fois comme élément de rattachement et de différentiation". Une évolution des pratiques due à l'émergence des technologies de l'information, mais qui ne doit pas abuser : "l’expression digital natives ne doit pas faire croire qu’elle décrit l’ensemble des jeunes générations, mais plutôt un terreau commun, dont ils sont tous, plus ou moins imprégnés." D’après Experian Hitwise : http://www.crn.com/software/220600262;jsessionid=L3TRGZQGK20QLQE1GHOSKH4ATMY32JVN Facebook 55+ = 13,53% usagers (soit +108% depuis September 2008) => le segment qui augmente le plus. 18-24 = 26.96% 25 to 34 = 23.31% MySpace 55+ = 26% (+6.84 %) Mais déclin de -13% pour 18 à 24 ans et +12%^pour les 25-34 (=22,43% des usagers).
  • Enquête Experian Hitwise aux Etats-Unis Facebook a multiplié par trois, occupant désormais 58,59 % de part d'audience . MySpace, de son côté, a suivi un schéma inverse, passant de 66,84 % d'audience il y a un an à 30,26 %. Et la chute de la filiale de News Corp (de Rupert Murdoch) ne devrait pas ralentir... Facebook et MySpace occupent donc depuis près d'un an entre 80 et 90 % des utilisateurs de réseaux sociaux . Et malgré une explosion de son nombre d'Internautes, Twitter reste pour le moment minuscule, avec à peine 1,84 % du "marché" le mois dernier . Sa croissance est néanmoins très forte, et ces mêmes statistiques l'année prochaine seront à regarder de près.
  • http://www.mediassociaux.com/2009/09/25/quels-sont-les-usages-reels-pour-les-reseaux-sociaux/ chercheurs de la Harward Business School se sont penchés : Understanding Users of Social Networks . En synthèse les résultats de cette étude sont les suivants : Les utilisateurs passent beaucoup de temps à regarder les photos des autres ; Les hommes cherchent des femmes (ces dernières totalisent 2/3 des visites de profils). Plus surprenant, cette étude révèle également des comportements-types en fonction des réseaux : Sur Twitter les hommes publient beaucoup plus de liens que les femmes ; Les utilisateurs de MySpace sont surtout représentés dans les petites villes . Cette dernière information est particulièrement intéressante car elle pourrait expliquer l’incroyable disproportion entre la présence de Facebook et de MySpace dans les médias (on parle tous les jours du premier et quasiment jamais du second) alors que leurs chiffres d’audience sont sensiblement équivalent. La raison est toute simple : la grosse partie des utilisateurs de MySpace ne sont pas dans les grandes villes où sont concentrés les journalistes, blogueurs et autres leaders d’opinion (plus d’infos ici : Will the Real MySpace Users Please Speak Up? ).
  • Appartenance à des RS ++Facebook -- MySpace (8% des internautes en janv.2010 contre 12% en an plus tôt) Belle présence de Copaindavant, particularité française (49% des internautes interrogés) mais recrute stt parmi les +25ans aussi pas sûr que dure.
  • FB Project : Les chercheurs se sont intéressés à l'utilisation, par les étudiants en première année, du réseau Facebook à des fins d'intégration. Leurs résultats sont sans appel : plus de la moitié de ces élèves se sont inscrits sur le groupe Facebook de l'université avant même d'avoir fait leur rentrée scolaire, pour s'y faire des amis MyULG : meilleure solidarité étudiante, meilleure mobilisation dans leurs rangs pour une implication dans des responsabilités de politique étudiante au sein de l’ULg. organe de diffusion à la disposition des étudiants pour une plus grande liberté d’expression et une plus grande participation à la vie de l’Institution. simple diffusion d’informations en matière de culture, de divertissements et d’organisations diverses ou tout simplement pour des contacts rapides liés aux cours, aux horaires, etc. facilitateur potentiel de la socialisation de certains étudiants peu enclins aux contacts sociaux directs. Entreprises : http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/16522/les-drh-misent-sur-les-reseaux-sociaux-a-l-horizon-2012.html Pour l’instant, les réseaux sociaux numériques sont simplement des vecteurs d’image et de communication, pour 80 % des DRH Ville 2.0 : Idée de re-territorialiser les réseaux sociaux. Chercher traces locales dans les réseaux généralistes. Présenter l’ensemble comme un tout cohérents. Développer de nouveaux services, impliquer citoyens dans le développement urbain. La Ruche, réseau social rennais depuis 2008. établir des relations entre les rennais. Relations, qui dans un premier temps sont virtuelles, puis prolongées dans le réel selon le désir de ses utilisateurs. Ce réseau veut développer un sentiment de confiance ainsi que valoriser les événements de proximité. Habitants et associations sont les deux principaux acteurs.
  • 2003 sq : site français (né à Paris). idée de développer et renforcer la vie de quartier Entraide, partage de service, échange d’information entre habitants d’un même quartier.
  • Diaporama de Loïc Haÿ disponible sur slideshare à l’adresse : http://www.slideshare.net/loichay/pourquoi-et-comment-crer-un-rseau-social-en-ligne-pour-mon-territoire
  • Afflux marques Pertes repères On reconnaît qq sites mais vite noyé : connaissance diffuse de quelques sites / de quelques services
  • Le web social est devenu une dimension essentielle du web d’aujourd’hui En fait, D’après une étude américaine, les réseaux sociaux sont devenus l’activité numéro 1 sur le web, devant le visionnement de sites pornos.
  • Contexte de démultiplications des réseaux sociaux sur la Toile : 2 exemples : Facebook = 300 Millions d’utilisateurs dont 12.3 millions en France (soit 4%) : http://www.checkfacebook.com/ Twitter : logiciel de microblogging, 10 millions d’utilisateurs, dont 1% de français. Le nombre de visite a augmenté de 2000 % en août 2009. 80% de son usage passe par un internet mobile.
  • MASSIVE Domicile et / ou Lieu de travail - Allemagne, Australie, Brésil, Espagne, France, Italie, Royaume-Uni, Suisse et USA - Copyright Nielsen On Line - Tous droits réservés
  • En février 2010, plus de 35 millions de personnes âgées de 11 ans et plus se sont connectées à Internet au cours du dernier mois (35,3 millions) soit 66,2% de la population. Le nombre d’internautes progresse de 8% par rapport à février 2009. CLEMI (2006) : 96% des jeunes Français de 12-18 ans déclar[ai]ent utiliser Internet. (…) L’utilisation à la maison devance très largement l’utilisation chez les amis, et plus largement encore l’utilisation à l’école CLEMI. Appropriation des nouveaux médias par les jeunes : une enquête européenne en éducation aux médias [en ligne]. Disponible sur : http:// www.clemi.org /international/ mediappro / Mediappro_light.pdf (consulté le 26 septembre 2008).
  • Histoire : brainstorming etc.
  • Révolution vs conception marketing
  • Abs règles, de lois qui définisse le web 2 plutôt ensemble de bonnes pratiques, et encore.
  • Stratégie pas forcément 2.0. si ce n’est plus grande prégnance de l’usager. Varier les ressources (accès internet non bridés, logiciels bureautique, MP3, jeux…) Améliorer la médiation (catalogues 2.0, espaces identifiés ados, univers Netvibes, flux RSS ; vous en avez pensé quoi ?) Offrir de nouveaux services (formation aux NTIC, soutien scolaire en ligne, services QR, chat, plateforme VOD) Encourager la participation (utilisation sites 2.0 comme FlickR, MySPace, YouTube, Delicious… ; ouverture de blogs ; Wiki locaux)
  • La popularité des médias sociaux et des nouveaux outils de diffusion et de partage de ressources croît, les habitudes de consommation informationnelle des gens varie, et notre cadre de responsabilités en tant que professionnels de l’information tend à s’étendre au-delà du lieu physique, dans un univers virtuel dont les limites sont difficiles à circonscrire. Mettre en place une action sur les sites sociaux permet de construire des communautés d’intérêt, d’amplifier les audiences, de mesurer les retours sur investissements et surtout cela favorise les échanges et le crowdsourcing, c’est-à-dire l’utilisation de la créativité et de l’intelligence des internautes.
  • http://www.bibliobsession.net/2009/09/22/pourquoi-et-comment-utiliser-facebook-pour-une-bibliotheque/
  • Idée d’une stratégie, d’une politique. On n’investit pas les réseaux sociaux parce que c’est hype. Rôle d’un « Responsable », d’un « Community Manager » qui va fédérer des communautés multi-plateformes, impliquer toujours plus d’usagers dans votre réflexion, animer la communauté, créer des contenus, favoriser et encourager l’implication en ligne et les relais d’informations.
  • LinkedIn : 42 Millions de membres (un inscrit par seconde dans le monde) dont 10 millions en Europe et 900 000 français. Sur le deuxième semestre de l’année 2008, 13 735 embauches ont été réalisées en France via notre réseau. Appui à réseau professionnel en ligne, grâce aux personnes, aux possibilités d’emploi et aux différentes opportunités professionnelles accessibles via notre plateforme. connexion et l’échange de connaissances. maintenir et de protéger image de marque professionnelle en ligne (Professionnal brand online) , en vous permettant de vous représenter qui vous êtes dans un contexte professionnel. profil, envoyer et recevoir des demandes d'introduction, ainsi que rechercher des personnes gratuitement
  • Importance dans la création de groupes. Possibilité de participer, suivre les actualités, former des sous-groupes, poster des annonces.
  • Alertes de groupes jusque dans les mails. Plusieurs catégories de messages : Messages informatifs (i.e. veille) Messages interrogatifs (i.e. qr, conseils et questions à la communauté) Messages promotionnels Messages d’annonces (là emploi) Voir aussi quelle catégorie de groupe veiller en fonction de ses priorités, fonctions, ambitions.
  • Exemple de message de veille partagée. Gerry McKiernan fait une veille sur l’utilisation grandissante des mobiles pour les bibliothèques et arrose des résultats d’icelle : Message sur FB Message sur son blog Message sur des listes de diffusion (notamment IFLA).
  • Suivre les actus des autres, et leur piquer des idées !
  • Utilisation d’un profil dans un cadre professionnel. Présentation de ce qu’elle fait. D’ailleurs, pas profil mais « page » : plus institutionnel. On peut suivre, s’abonner, devenir fan. Utilisation des
  • Joe Murphy est l’auteur des compétences informationnelles pour les RS. Contact via FB, Twitter. Echange. ALA Movers and Shakers Twitters, RS, Mobile for libraries. Competencies. Utilisation de FB pour communiquer sur ces formations et interventions, mettre en ligne ses propres documents, signaler sa présence numérique sur d’autres réseaux, créer une page pour certaines interventions.
  • Utilisation de FB liée au blogs : publication en temps réel des éclats du SILex comme pour Twitter.
  • Profil d’étudiantes en LIS sur les rapports entre MySpace, Facebook et les bibliothèques
  • Sur le site de l’IFLA : échanges de ressources et de conseils Annonces officielles Mise en relation des membres (annonces d’emploi, questions) => cf. Bibnum.
  • Plusieurs buts : Promotionnel Participatif informatif
  • En plus des groupes officiels existants, il y a communautés professionnelles émergentes.
  • ! Ning devenu payant en avril 2010
  • Welcome to ALA Connect! profile . friends professional network. your groups or search for more communities a Formal ALA Groups that carry out the work of the Association, and 2. Member Communities that are informal groups you can create yourself or join to build online communities around topics of interest.
  • Plus transparent : évoquer le travail interne, expliquer le pourquoi du comment, ce qui se passe quand l’usager n’est pas là. Promouvoir les lieux : promouvoir les expos et les événements mais aussi proposer un diaporama des lieux Présenter l’équipe permet de familiariser l’équipe aux yeux des usagers.
  • Un widget est une petite boite dédiée à une activité limitée, positionnée dans une page web qui réunit plusieurs widgets. Ca peut concerner tout et n'importe quoi : un module : météo, astrologie, sudoku, Velo Toulouse, suivre des flux RSS... Un plug-in est un petit bout de code qui va venir s'ajouter à un programme existant. Ici, on se propose d'ajouter un "plug-in" à votre Navigateur (Internet Explorer Ou Firefox). Votre navigateur se trouvera ainsi enrichi de nouvelles fonctionnalités.
  • Twitter 2009 : http://www.mediassociaux.com/2009/06/24/enfin-des-donnees-statistiques-sur-twitter/ 21% des utilisateurs n’ont jamais rien publié ; 94% des utilisateurs ont moins de 100 followers ; 5% des utilisateurs génèrent 75% de l’activité (10% en genère 86%).
  • Le triangle d’or de Google
  • Cf. Washington Post et les journalistes astreints au devoir de réserve : http://www.slate.fr/story/10879/les-journalistes-astreints-au-devoir-de-reserve-sur-les-reseaux-sociaux
  • D’où importance d’un animateur de communauté qui engage les participants à publier dans le respect : Des lois De la charte de publication
  • Être soi-même Respecter le copyright, respecter les personnes Éviter les conflits Être attentif à la véracité des informations Respecter les règles de l’établissement Être pertinent, notion de valeur ajoutée Assumer les propos
  • FB et le Datamining mining : utiliser les données pour de la publicité ciblée
  • http://www.readwriteweb.com/archives/the_future_of_social_networks.php The Future of Social Networks at Graphing Social Patterns Written by Sean Ammirati / March 3, 2008 8:03 PM / 4 Comments
  • Projet Gaydar : déterminer des caractéristiques d’un utilisateur Facebook sur la base des informations affichées par ses amis. A l’aide de leurs profils, le logiciel est capable de prédire votre positionnement politique, votre religion, et même votre orientation sexuelle.
  • Multiplicité des plateforme Bien fonder sa stratégie. Ecouter les conversations existantes : voir et dresser une cartographie de votre présence non maitrisée sur les médias sociaux, générée par les conversations existantes par les internautes. Définir sa stratégie : acquisition, fidélisation, notoriété. Il ne faut pas raisonner d’abord outils mais d’abord stratégie et bénéfices recherchés (cf : Avant de voir les outils voyez les usages et Pensez aux cibles que vous voulez toucher plutôt que de penser aux outils technologiques ) Développer sa présence : il faut se lancer une fois les deux étapes précédentes mises en place Animer et analyser http://www.mediassociaux.com/2009/10/05/de-la-presence-a-lanimation-sur-les-medias-sociauxecont/
  • Prudence = bon sens Organisation = classer ses contacts FB par exemple Ciblage = je publie quoi sur quel site ? Veille = qui me cite ? Qu’est-ce qui transparaît de moi ? Evaluation = impact des résultats de la veille Action = remerciement, règlement à l’amiable…

Des réseaux sociaux et des bibliothèques Des réseaux sociaux et des bibliothèques Presentation Transcript

  • Réseaux sociaux : panorama et usages informationnels Urfist de Rennes Thomas Chaimbault thomas.chaimbault @ enssib.fr Vendredi 09 avril 2010 Réseaux sociaux : panorama et usages informationnels
  • Déroulement de la journée
    • Matin : Les réseaux sociaux, aspects généraux.
    • Contexte et usages
    • Présentation d’un réseau : Facebook
    • Utiliser les réseaux en bibliothèque ?
    • [Questions]
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Déroulement de la journée
    • Après-midi : Les réseaux sociaux en bibliothèque, concrètement.
    • Utilisation des réseaux sociaux en bibliothèque
    • Questions et limites
    • Présentation d’un réseau social : Twitter
    • [Questions]
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Sommaire
    • Contexte et usages
      • De quoi parle-t-on ?
      • Concepts des réseaux sociaux
      • Usages et usagers
    • Présentation d’un réseau : Facebook
    • Utiliser les réseaux en bibliothèque ?
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.1 De quoi parle-t-on ?
    • Histoire des réseaux sociaux
    • «  People are killer app of the internet  »
    • Yossi Vardi, ICQ
    • Courriel ( 1972 et @)
    • Forums Usenet (Users Network) dès 1979
    • IRC (Internet Relay Chat) en 1988 , puis ICQ et AOL ‘90
    • Web ( 1989 )
    • web2.0 (oct. 2004 ) Dale Dougherty
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.1 De quoi parle-t-on ? Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.1 De quoi parle-t-on ? Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.1 De quoi parle-t-on ?
    • Les pionniers :
      • Sixdegrees.com [A. Weinreich] (1997-2000)
      • Cyworld (1999-…) [Corée du sud] (2001)
      • [éclatement de la bulle internet : 2000]
      • Friendster [Jonathan Abrams] (2002 B, 2003-2004)
      • LinkedIn [Reid Hoffman] (2003-…)
      • MySpace [Tom Anderson ] (2001, 2003-…)
      • Facebook [Mark Zuckerberg] (2004-…)
    • Cf BOYD, Danah, ELLISON, Nicole. Social Network Sites: Definition , History , and Scholarship
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.1 De quoi parle-t-on ? Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques Page d’accueil de sixdegrees – 21 mai 1998
  • 1. Contexte et usages 1.1 De quoi parle-t-on ? Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.1 De quoi parle-t-on ? Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques Page d’accueil de Friendster – 20 mars 2003
  • 1. Contexte et usages 1.1 De quoi parle-t-on ? Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.1 De quoi parle-t-on ? Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques Page d’accueil de MySpace – octobre 2003
  • 1. Contexte et usages 1.1 De quoi parle-t-on ? Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques Page d’accueil de thefacebook – février 2004
  • Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques Danah Boyd et Nicole Ellison
  • 1. Contexte et usages 1.1 De quoi parle-t-on ?
    • B. Eléments récurrents
    • un site web
    • la nécessité de créer un profil d'utilisateur, pour pouvoir accéder au réseau et bénéficier de ses services
    • la mise en communication des profils du réseau selon des modalités diverses
    • Possibilité d’étendre son réseau (amis d’amis)
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.1 De quoi parle-t-on ?
    • « une catégorie de site web avec des profils d'utilisateurs, des commentaires publics semi-persistants sur chaque profil, et un réseau social public navigable (" traversable ") affiché en lien direct avec chaque profil individuel »
    • Danah Boyd 
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.1 De quoi parle-t-on ?
    • C. Réseaux sociaux vs Médias sociaux ?
    • Outils de publication (Blogs, microblogs, Wiki)
    • Sites de partages (FlickR, DailyMotion, Diigo, Slideshare)
    • Pages personnelles (Netvibes)
    • Univers virtuels (Second Life)
    • Notion de partage, de participation.
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques Loïc Haÿ, pourquoi et comment créer un réseau social en ligne pour mon territoire ?
  • Sommaire
    • Contexte et usages
      • De quoi parle-t-on ?
      • Concepts des réseaux sociaux
      • Usages et usagers
    • Présentation d’un réseau : Facebook
    • Utiliser les réseaux en bibliothèque ?
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.2 Concepts des réseaux sociaux
    • A. Les 6 degrés de séparation
    • Théorie selon laquelle il suffirait de six intermédiaires maximum pour relier deux personnes qui ne se connaissent pas, et donc atteindre n’importe qui dans le monde.
    • MILGRAM Stanley , «  The small World   problem » in Psychology Today, 1967.
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.2 Concepts des réseaux sociaux Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.2 Concepts des réseaux sociaux Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.2 Concepts des réseaux sociaux
    • B. La valeur d’un réseau
    • Loi de Sarno : la valeur d’un réseau de diffusion (tv, radio) est proportionnel au nombre d’utilisateurs (auditeurs, téléspectateurs)
    • Lois de Moore (65) , de Metcalfe (80) ou de Reed (95)
    • selon lesquelles la valeur d’un réseau est proportionnelle au nombre de ses utilisateurs et à l’usage qu’ils en font.
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.2 Concepts des réseaux sociaux
    • C. La force des liens faibles
    • « les individus avec qui on est faiblement liés ont plus de chance d’évoluer dans des cercles différents et ont donc accès à des informations différentes de celles que l’on reçoit »
    • GRANOVETTER Marc. « The strength of weak ties », American Journal of Sociology , vol. LXXVIII, p. 1360-1380, 1973.
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.2 Concepts des réseaux sociaux Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.2 Concepts des réseaux sociaux Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Sommaire
    • Contexte et usages
      • De quoi parle-t-on ?
      • Concepts des réseaux sociaux
      • Usages et usagers
    • Présentation d’un réseau : Facebook
    • Utiliser les réseaux en bibliothèque ?
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers
    • A. Diversité des Réseaux sociaux
    • niches d’usagers
    • cf. la liste sur Wikipedia :
      • ethniques (AsianAvenue, Black Planet , MiGente)
      • religieux ( MyChurch ou Muxlim )
      • communautaires ( Zelink ; OUTeverywhere )
      • thématiques ( Catster ; CafeMom pour les mères de famille, Flixster pour les amateurs de cinéma)
    • Dont Nature Network , Eduspace , Academia , Pronetos
    • Et Amphitamine
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers
    • Réseaux généralistes :
      • Facebook , réseau leader en Amérique du nord, en Europe ou en Australie,
      • Orkut , leader au Brésil
      • Hi5 en Amérique centrale et en Afrique
      • [ Timeline 2008]
      • «  MySpace, c'est le bar, Facebook, c'est la maison, et LinkedIn, c'est le bureau  »
      • Reid Hoffman,
      • fondateur du réseau professionnel LinkedIn
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers
    • Réseaux ouverts, réseaux fermés
      • Asmallword est une "communauté privée internationale de personnes cultivées influentes",
      • Pingsta est réservé aux experts de l'Internet
      • INmobile.org compte 2000 top managers travaillant dans le domaine de l’industrie du sans-fil.
      • Facebook…
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers
    • B. Les utilisateurs des réseaux sociaux
    • Les « Digitals Natives » [Prensky]
      • Rapport CREDOC de Sylvie Octobre
      • Le Mythe de la génération Y
      • « Ce n’est pas parce que les jeunes se servent de la technologie qu’ils en conçoivent le sens. »
    • Profil Type
      • Utilisateur auraient en moyenne 30 ans
      • En majorité des hommes, politiquement plutôt à gauche, cadres ou étudiants qui ont un usage élevé de l'internet. (étude SocioGeek – 7580 réponses)
      • Mais fluctue (Enquête Experian Hitwise )
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
    • 17 réseaux sociaux en France : Facebook, LinkedIn, Viadeo, MySpace, Twitter, Reddit, Digg, Delicious, StumbleUpon , FriendFeed, Last.fm, Friendster, LiveJournal, Hi5, Tagged, Ning, Copains d'avant, Bebo.
    • (17 fév. 2010)
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques Source : 2803.fr
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers
    • Quel usage ?
      • Si certains, plutôt optimistes, prévoient que 60 % des internautes utiliseront, en 2009, au moins un réseau social, et 75% en 2012. Prévisions de Strategy Analytics rapportées par le Journal du net .
      • Dans la réalité, seuls 27 % des internautes déclarent être inscrit à un réseau social en 2008. Ce qui ne dit rien de leur utilisation effective.(Enquête IFOP. Les internautes et les réseaux sociaux - Décembre 2008 )
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques Enquête IFOP janvier 2010
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers
    • Université
      • The Facebook Project
      • MyULG : Université de Liège
      • Carnets2 : Paris Decartes
    • Entreprises
    • 12 % des entreprises interrogées disposeraient d'un «programme mature» et 45 % reconnaissent n'avoir encore mené aucune réflexion, ( Novamétrie –sept09).
    • Territoires
      • Réflexions autour de la ville 2.0 ; hyperlocal
      • Réseaux sociaux locaux ( La Ruche , Auwwergne , Peuplade )
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques Loïc Haÿ
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Contexte et usages 1.3 Usages et usagers Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques Loïc Haÿ
  • Sommaire
    • Contexte et usages
    • Présentation d’un réseau : Facebook
    • Utiliser les réseaux en bibliothèque ?
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Sommaire
    • Contexte et usages
    • Présentation d’un réseau : Facebook
    • Utiliser les réseaux en bibliothèque ?
      • Contexte du développement d’internet
      • La notion de bibliothèque 2.0
      • Quels enjeux pour une bibliothèque ?
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.1. Contexte du développement d’internet Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.1. Contexte du développement d’internet Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.1. Contexte du développement d’internet Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.1. Contexte du développement d’internet
    • Dans le monde :
    • 2/3 (66,8%) de la population connectée est sur un réseau social (au Brésil, Orkut est dans 70% foyers) [Rapport Nielsen : « Global Faces and Networked Places » (mars 2009)]
    • 10% du temps passé sur le web est consacré aux sites communautaires et blogs. Les sites communautaires et blogs constituent la 4ème catégorie de sites les plus consultés, devant les emails. [Source : Nielsen On Line - Décembre 2008]
    • Plus de 1,5M d’items (liens, actus, billets, photos, vidéos) sont partagés chaque jours sur Facebook
    • Les jeunes sont de gros consommateurs de réseaux sociaux (96% jeunes EUA). [ Grunwald Associates and Forrester ]
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.1. Contexte du développement d’internet
    • En France :
    • Environ 23 millions d’internautes ont fréquenté un réseau social en janvier 2009 (69,4% internautes) [ médiamétrie ]
    • Médiamétrie Février 2010 :
      • Facebook est le premier réseau en France (1/3 internautes) et le 4e site le plus consulté.
      • +35 millions (11ans+) soit 66,2% de la population. (+9% par rapport à février 2009)
      • 96.7% de ces internautes le sont en haut-débit.
      • 6 foyers sur 10 sont connectés (16.9M).
    • CLEMI (2006) : 96% des jeunes utilisent internet.
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Sommaire
    • Contexte et usages
    • Présentation d’un réseau : Facebook
    • Utiliser les réseaux en bibliothèque ?
      • Contexte du développement d’internet
      • La notion de bibliothèque 2.0
      • Quels enjeux pour une bibliothèque ?
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.2. La notion de bibliothèque 2.0
    • Création du terme en 2004 par Dale Dougherty ( O’Reilly Media ) qui constate :
      • Le web ne s’est pas écroulé suite à l’explosion de la bulle
      • Apparition d’améliorations ergonomiques, sémantiques, technologiques
      • Renversement de la logique top-down : l’usager est au cœur du web, qui se veut plus social et collaboratif.
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.2. La notion de bibliothèque 2.0
    • Le web 2 c’est un ensemble de technologies
      • RSS, Ajax, API, Mash-Up…
    • Le web 2.0 c’est surtout un ensemble de concepts :
      • Accès rapide à l’information (convergence)
      • Gérer de l’information (les usagers génèrent leurs propres données – cf blogs)
      • Créer du contenu (valeur ajoutée par les usages sous forme des commentaires, de la recommendation par ex.)
      • Participer (mise en œuvre de réseaux sociaux)
      • Importance de l’ergonomie (interfaces riches, interactives et orientées-usager)
    • La révolution du web 2.0 est qu’il place l’usager au cœur du web et des services.
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.2. La notion de bibliothèque 2.0
    • Le web 2.O n’est pas :
      • Ce n’est pas une norme établie par un organisme tel que l’AFNOR
      • Ce n’est pas non plus un label décerné selon des critères précis par un organisme
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.2. La notion de bibliothèque 2.0
    • Septembre 2005 – Michael Casey (Library Crunch) invente le terme de Bibliothèque 2.0 = application des concepts du web 2.0 au contexte des bibliothèques (mais il n’y a pas d’accord sur la définition)
    • Bibliothèque 2.0 = bibliothèque + web 2.0
    • La bibliothèque 2.0 n’est pas fondée sur des changement technologiques mais sur des attitudes d’ouverture sur l’usager
    • « Pourrait se définir comme la mise en œuvre de services en ligne qui visent à mieux faire se rencontrer une offre et une demande de contenus dans le cadre d’une politique documentaire » Bibliobsession .
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.2. La notion de bibliothèque 2.0
    • La bibliothèque 2.0 en 5 leçons :
    • (Source : Bibliopedia )
    • Se promouvoir (le marketing pour aller (re)conquérir son/le public)
    • S'ouvrir à l’usager (qu’il devienne « contributeur »)
    • Améliorer les outils existants (Il s’agit d’un approfondissement des missions traditionnelles)
    • Délivrer de nouveaux services (Il s’agit d’une diversification des missions traditionnelles)
    • Se poser en forum social (se positionner comme lieu central pour la communauté)
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.2. La notion de bibliothèque 2.0 Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.2. La notion de bibliothèque 2.0 Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Sommaire
    • Contexte et usages
    • Présentation d’un réseau : Facebook
    • Utiliser les réseaux en bibliothèque ?
      • Contexte du développement d’internet
      • La notion de bibliothèque 2.0
      • Quels enjeux pour une bibliothèque ?
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.3. Quels enjeux pour une bibliothèque ?
    • Intérêt et curiosité des bibliothèques en France :
    • Bibliopedia – réseaux sociaux
    • 14 bibliothèques sur MySpace
    • 60 bibliothèques sur Facebook
    • (cf. aussi « Des bibliothèques 2.0 »)
    • Bibliothèques sur Twitter (25), Netvibes (~100) etc.
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.3. Quels enjeux pour une bibliothèque ?
    • A. Utiliser ces nouveaux outils 2.0 dans une stratégie globale :
    • Varier les ressources
    • Améliorer la médiation
    • Offrir de nouveaux services
    • Encourager la participation
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.3. Quels enjeux pour une bibliothèque ?
    • B. Les sites de réseaux sociaux ?
    • La Bibliothèque comme lieu de sociabilité
      • enquête du CREDOC 2005
    • Promouvoir un service/équipement (communication institutionnelle)
    • Diffuser des contenus, interagir avec des gens (bib médiatrice et productrice de contenu en lien avec communautés d’intérêts)
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.3. Quels enjeux pour une bibliothèque ? Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques Bibliobsession
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.3. Quels enjeux pour une bibliothèque ?
    • Comment ?
    • bien choisir les plate-formes,
    • ne pas trop se disperser,
    • bien penser aux messages,
    • les illustrer avec des contenus, si possible riches ( widget, vidéos) ,
    • intégrer cette réflexion dans un dispositif de communication plus global en lien avec la tutelle.
    • il faut surtout agir avec transparence et accompagner les usagers en ligne.
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 3. Utiliser les réseaux en bibliothèque ? 3.3. Quels enjeux pour une bibliothèque ?
    • C. Implique une certaine maîtrise des outils
    • Cf. Joe Murphy (Yales) et Heather Moulaison
    • «  La BU et les compétences informationnelles en réseautage social (CIRS) pour les professionnels de l’information  »
    • 1. Compréhension des SRS et énonciation de leurs rôles
    • 2. Création du contenu
    • 3. Evaluation de l’information sur SRS
    • 4. Maîtrise des considérations légales et éthiques
    • 5. Recherche et navigation dans les SRS
    • 6. Interaction avec utilisateurs dans les SRS
    • 7. Formation des débutants en l’utilisation des SRS
    • 8. Création des services dans les SRS
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Déroulement de la journée
    • Après-midi : Les réseaux sociaux en bibliothèque, concrètement.
    • Utilisation des réseaux sociaux en bibliothèque
      • Usages individuels
      • Groupes professionnels
      • Usages institutionnels
    • Questions et limites
    • Présentation d’un réseau social : Twitter
    • [Questions]
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.1. Usages individuels
    • Valoriser son parcours professionnel
    • Mettre en avant son CV
    • Contacter des employeurs potentiels [y compris institutionnels]
    • Publier des documents
    • Valoriser sa production
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.1. Usages individuels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.1. Usages individuels
    • B. Enrichir sa pratique professionnelle
    • Se tenir au courant des actualités professionnelles
    • Suivre la veille pro auprès
      • des collègues
      • Des experts
      • Des institutions
      • Des partenaires (i.e. fournisseurs par ex.)
    • Suivre les actualités des membres de son réseau :
      • Statut
      • Groupes
      • Connections
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.1. Usages individuels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.1. Usages individuels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.1. Usages individuels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.1. Usages individuels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.1. Usages individuels
    • C. Développer des nouvelles pratiques professionnelles
    • Toucher des usagers non présents
    • Valoriser son travail professionnel
    • Communiquer et échanger avec des professionnels étranger
    • Partager sa propre veille
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.1. Usages individuels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.1. Usages individuels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.1. Usages individuels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.1. Usages individuels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Déroulement de la journée
    • Utilisation des réseaux sociaux en bibliothèque
      • Usages individuels
      • Groupes professionnels
      • Usages institutionnels
    • Questions et limites
    • Présentation d’un réseau social : Twitter
    • [Questions]
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.2. Groupes professionnels
    • Des groupes professionnels
    • Utilisation pour fédérer une communauté de pratique autour d’une marque (cf. ADBS, IFLA, ALA)
      • Possibilité de travailler en commun, d’échanger
    • Mise en valeur et communication autour d’un outils
      • Mise en valeur (devenir fan)
      • Participation des usagers à l’outil
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.2. Groupes professionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.2. Groupes professionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.2. Groupes professionnels
    • B. Créer sa propre communauté professionnelle
    • On peut créer un réseau social complètement
      • Ouvert ou restreint
      • Possibilité d’ajouter des fonctions (blogs, forums, partage d’images, groupes)
      • échanges
    • Exemples :
    • Ning
    • ALA connect
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.2. Groupes professionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.2. Groupes professionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.2. Groupes professionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.2. Groupes professionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Déroulement de la journée
    • Utilisation des réseaux sociaux en bibliothèque
      • Usages individuels
      • Groupes professionnels
      • Usages institutionnels
    • Questions et limites
    • Présentation d’un réseau social : Twitter
    • [Questions]
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels
      • Valoriser l’institution
      • Promouvoir la bibliothèque
      • Disséminer offres et services
      • Améliorer les services
      • Former les usagers
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels
    • Valoriser l’institution
    • Etre plus transparent
    • Promouvoir les lieux
    • Présenter l’équipe de la bibliothèque
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Réseaux sociaux : panorama et usages informationnels
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels
    • Promouvoir la bibliothèque
      • Informer les internautes sur les événements, les animations (cf. BPI , BnuS , BMVR Montpellier )
      • Diffuser les produits documentaires (photos, articles, nouvelles acq : BU droit Aix ; guide du lecteur BMVR Toulouse ; brochures événementielles : Médiathèque Suresnes )
      • Promouvoir la culture locale ( Zicamontreuil )
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Réseaux sociaux : panorama et usages informationnels
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels
    • Disséminer la bibliothèque
      • Proposer des widgets du catalogue ( Toulouse )
      • Proposer des widgets des bases de données et périodiques électroniques ( Centrale Lyon )
      • Proposer un widget du module de chat ( Atlantic County Public Library )
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels
    • Améliorer les services de la bibliothèque
      • Interactivité
        • Possibilité de commenter
        • Solliciter des retours de la part des usagers ( CERN , Paris Descartes )
        • Création de groupes de soutien ( cf.Bibliopedia )
      • Personnalisation
        • Alertes (flux RSS)
        • Affichage sur le mur de l’usager
      • Interopérabilité entre les services et le réseau social
        • Modules de références en ligne
        • Modules de e-learning ( Spiral )
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Réseaux sociaux : panorama et usages informationnels
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels
    • Former les usagers
      • Former les usagers
        • Appréhension et compréhension de l’environnement
        • Évaluation de l’information
        • Création de contenu
        • Respect des contraintes légales
      • Construire des communautés d’usagers
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 1. Utilisation en bibliothèque 1.3. Usages institutionnels Vendredi 09 avril 2010 Réseaux sociaux : panorama et usages informationnels
  • Déroulement de la journée
    • Utilisation des réseaux sociaux en bibliothèque
    • Questions et limites
      • La question de la participation
      • Publier et lire sur le web
      • La notion d’identité numérique
    • Présentation d’un réseau social : Twitter
    • [Questions]
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.1 La question de la participation
    • Trop d’outils, peu de services :
    • On ne sait plus vers où se tourner (suffixe 2.0 semble attribué à tout et n’importe quoi)
    • Usager « au cœur du web » est en fait submergé par les outils qui :
      • Ne sont pas convergent entre eux
      • Ne donnent pas la maîtrise de ses données à l’usager
      • L’obligent à se démultiplier
    • A-t-il seulement le choix dans ce catalogue ou opte-t-il pour les applications qu’utilisent déjà ses proches ?
      • Ils nous imposent leur services et ceux-ci nous imposent leurs contraintes , exigeant de nous de ramener nos propres amis à notre tour et augmenter ainsi leur fidélité et leur renommée
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.1 La question de la participation Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques Randall Munroe - Webcomic XKCD
  • 2. Questions et limites 2.1 La question de la participation
    • La majorité des usagers du web 2.0 sont inactifs ou seulement spectateurs
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.1 La question de la participation
    • règle du 90/9/1
    • La fréquentation du site double quand on y met du web 2, mais participation limitée.
    • Jacob NIELSEN :
    • 90% passifs
    • 9% participent occasionnellement
    • 1% = essentiel de la participation.
    • Et 1% est un chiffre optimiste.
      • 0.16% des visiteurs de YouTube laissent des vidéos
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Déroulement de la journée
    • Utilisation des réseaux sociaux en bibliothèque
    • Questions et limites
      • La question de la participation
      • Publier et lire sur le web
      • La notion d’identité numérique
    • Présentation d’un réseau social : Twitter
    • [Questions]
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.2 Publier et lire sur le web
    • La validation de l’information dans le Real time web ?
    • Pas un problème récent
    • Les usagers croient savoir en utilisent mal ou peu les ressources sur internet (cf. le triangle d’or Google)
    • Sur les réseaux sociaux, l’information set transmise et republiée sans forcément avoir été vérifiée.
    • Notion de « Buzz » qui va très vite.
    • Autorité vs Popularité
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.2 Publier et lire sur le web Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.2 Publier et lire sur le web
    • La publication sur internet :
      • Profondément personnelle, la publication n’en demeure pas moins publique et de ce fait soumise au droit de l’ internet .
      • les fonctionnaires demeurent soumis à une obligation de réserve (cf. affaire Garfield ) et un devoir de neutralité.
      • «  écrire et publier sur un blog, c'est engager sa responsabilité sur le contenu de ce qui y est écrit  »
      • «  si la liberté d'expression est une liberté fondamentale, (…) il n'existe aucune liberté générale et absolue  »
      • Maître Eolas
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.2 Publier et lire sur le web
    • Limites de la publication sur internet :
      • Responsabilité pénale de l’éditeur (propos injurieux ou racistes…)
      • Pour ce qu’il écrit, les commentaires, les flux syndiqués
    • Respect de la vie privée d’un tiers :
      • Avoir autorisation pour aborder vie privée
      • Droit à l’image
    • Respect de la propriété intellectuelle :
      • Ne pas reproduire texte ou image sans le consentement de son auteur
      • Utiliser les licences Creatives Commons
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.2 Publier et lire sur le web
    • C. La Charte d’Utilisation des Réseaux Sociaux
    • (cf. Vagabondages )
    • Pour les usagers
    • Pour les professionnels
      • Dickens Elementary School Library Media Center Policy (cette dernière s'adresse à des étudiants)
      • Western Kentucky University Library
      • St. Petersburg College Library  
      • LITA
      • Whitman Public Library
      • Kern County Library
      • Monterey Public Library
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Déroulement de la journée
    • Utilisation des réseaux sociaux en bibliothèque
    • Questions et limites
      • La question de la participation
      • Publier et lire sur le web
      • La notion d’identité numérique
    • Présentation d’un réseau social : Twitter
    • [Questions]
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.3. La notion d’identité numérique
    • La gestion de l’identité numérique
    • Ensemble des informations qu’un internaute laisse sur Internet. Elle peut avoir plusieurs origines :
      • Informations rentrées dans ses profils [au pluriel],
      • dans ses contributions (par exemple dans les blogs, en commentaire)
      • traces laissées sur les sites web visités.
    • Des sites en permettent le regroupement (ex : Hi, im )
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.3. La notion d’identité numérique
    • Protection des mineurs
      • Quid des profils de mineurs qui fleurissent sur les réseaux sociaux ?
      • «  security and child safety officers  » politique en charge de sonder et bannir les contenus offensants ou SL Teens
    • Protection des données personnelles
      • Affaire Garffield.
      • Quid des questions relatives aux opinions, à la vie privée, à l’orientation sexuelle, à la confessions religieuses…
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Vendredi 09 avril 2010 Réseaux sociaux : panorama et usages informationnels
    • La loi protège :
      • Droit à l’image, atteinte à la vie privée
      • Usurpation d’identité numérique (LOPPSI2)
      • CNIL
    Vendredi 09 avril 2010 Réseaux sociaux : panorama et usages informationnels
  • 2. Questions et limites 2.3. La notion d’identité numérique
    • Propriété des données et droit d’auteur ?
      • l’usager ne contrôle pas plus ses propres données que leur usage. (cf affaire AOL ; modèle économique FB )
      • les entreprises récupèrent des revenus (cf Google Adsense , jusque dans les mails )
      • Ex : Charte Facebook :
      • « En transférant votre Contenu utilisateur où que ce soit sur le site, automatiquement vous accordez, déclarez et garantissez que vous avez le droit d'accorder à la Société une licence - irrévocable, perpétuelle, non exclusive, transférable, libre de droits, mondiale (assortie du droit de sous-licencier) - d'utiliser, de copier, d'exécuter et d'afficher publiquement, de reformater, de traduire, d'extraire (en tout ou en partie) et de distribuer ce Contenu utilisateur à quelque fin que ce soit, en relation avec le site ou avec sa promotion, ainsi que de mettre au point des produits dérivés et d'incorporer tel Contenu dans d'autres produits, de même que vous accordez et autorisez l'exploitation de sous-licences sur lesdits produits. »
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.3. La notion d’identité numérique Vendredi 09 avril 2010 Réseaux sociaux : panorama et usages informationnels
  • 2. Questions et limites 2.3. La notion d’identité numérique Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.3. La notion d’identité numérique Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.3. La notion d’identité numérique Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.3. La notion d’identité numérique Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.3. La notion d’identité numérique
    • Dispersion de l ’identité numérique
      • Données formelles (coordonnées, certificat…)
      • Données informelles (commentaires, billets, photos)
    • Spokeo , 123people, pipl etc. (cf. Le Tigre ; Projet Gaydar du MIT) : La trace en ligne ne disparaît pas !
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.3. La notion d’identité numérique Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.3. La notion d’identité numérique
    • Risques :
      • les occasions de laisser des traces sont de plus en plus nombreuses ;
      • les moteurs de recherche conservent chacune des ces traces pendant de nombreuses années.
    • prendre toutes les précautions nécessaires pour ne pas ternir son image, qu’on est progressivement en train de construire.
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.3. La notion d’identité numérique Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.3. La notion d’identité numérique
    • Le travail gratuit :
    • Les usagers génèrent gratuitement du contenu.
    • Ils prennent de leur temps et de leurs compétences pour alimenter des bases sans que les sociétés aient à les payer
    • une forme donc de pillage et d’exploitation de ressources humaines ?
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • 2. Questions et limites 2.3. La notion d’identité numérique
      • Les utilisateurs fournissent les données (qui deviennent la propriété du prestataire de service);
      • Les utilisateurs fournissent les métadonnées (qui deviennent la propriété du prestataire de service);
      • Les utilisateurs créent la valeur ajoutée (qui devient la propriété du prestataire de service);
      • Les utilisateurs paient le prestataire de service pour avoir le droit d’utiliser et de manipuler la valeur ajoutée qu’ils ont contribué à créer.
      • Edward Bilodeau
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Conclusions
    • Avantages :
      • Travail collaboratif, partage de liens, échanges d’idées,
      • Expression et implication des utilisateurs
      • Apparition d’une nouvelle économie (produits diversifiés, personnalisés)
    • Inconvénients :
      • Infobésité
      • Travail gratuit et identité numérique
      • Validation de l’information, promotion de l’amateurisme ?
      • Questions juridiques
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Conclusions
    • Les Réseaux Sociaux en bibliothèque peuvent être un tremplin formidable pour entretenir une relation différente, renouvelée avec ses usagers.
    • Mais la mise en place de tels réseaux se fait en fonction de stratégies, d’objectifs définis avant même de réfléchir aux outils.
    • Elle nécessite également un rôle d’animateur, de médiateur afin de prendre en compte l’ensemble des paramètres d’une présence numérique.
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
  • Webo-bibliographie
    • Sites généralistes :
    • http:// www.slate.fr
    • http:// www.demainlaveille.fr
    • http:// fr.readwriteweb.com
    • http:// www.mediassociaux.com /
    • Ouvrages :
    • BOYD, Danah, ELLISON, Nicole. Social Network Sites: Definition, History, and Scholarship [en ligne]
    • LEFEBVRE, Alain. Les réseaux sociaux : de Facebook aux nouveaux intranet, la génération des réseaux sociaux . Paris : M21 éditions, 2008.
    • CARDON, Dominique (coord.) « Le web 2.0 » in Réseaux , vol.27, n°154/2009.
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
    • Diaporamas sur les RS :
    • HAY, Loïc. Pourquoi et comment créer un réseau social en ligne pour mon territoire ?
    • LEGAY Luc. Le web 2.0 de l’identité numérique
    • SECKER, Jane. Librarians , Libraries And Facebook
    • MOULAISON, Heather, MURPHY, Joseph. La BU et les compétences informationnelles en réseautage social (CIRS) pour les professionnels de l’information
    • Diaporamas sur les bibliothèques 2.0 :
    • MERCIER, Sylvère. Introduction au web 2.0 à l’usage des bibliothécaires et documentalistes et Services 2.0 en bibliothèque
    • MURPHY Joseph. Implementing Library 2.0 services: The Practical Considerations
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques
    • Merci de votre attention
    • Des questions ?
    • Thomas Chaimbault thomas.chaimbault @ enssib.fr http:// www.vagabondages.org
    Vendredi 09 avril 2010 Des réseaux sociaux et des bibliothèques