Your SlideShare is downloading. ×
0
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Méthodo du mémoire ejcm 2012 13
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Méthodo du mémoire ejcm 2012 13

1,031

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,031
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
32
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13http://filez.univ-amu.fr/mtgmqlvsl7 Le slides show du cours est téléchargeable en .pdf à l’adresse ci- dessus pendant 15 jours à compter d’aujourd’hui 1
  • 2. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 Une petite règle entre nous« les technologies de la communication, pour ceux qui nesavent pas ce qu’ils viennent y chercher ou ce qu’ilspeuvent en attendre, les conduisent à chercher ce que lesautres pensent plutôt qu’à penser par eux-mêmes »Pendant le cours :pas de mail, pas de messagerieinstantanée, etc.pas de SMS, MMS, boite vocale=> pas de téléphone mobileallumé 2
  • 3. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 Une autre règle entre nousOn s’écoute ! 3
  • 4. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 Pour se connaître…Félix WEYGAND, felix.weygand@univ-amu.frFormation • 2003 Doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication • 1993 Institut de Contrôle de Gestion • 1983 DEA en Sciences ÉconomiquesExpériences professionnelles  Enseignement et recherche depuis 2005 • Université de la Méditerranée et Euromed Management • Entrepreneuriat étudiant (Business Nursery by EM) • Prospective des usages des TIC ; Economie du numérique et de l’Internet  Entreprises 1983-2004 • Consultant • Opérationnel chez des opérateurs de télécommunications • Une création de start-upAutres expériences... 4
  • 5. LE MÉMOIRE DE MASTER• Méthodologie• Conseils pratiques• (Trucs et astuces)Félix WEYGAND . 2012-13
  • 6. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Objectif minimum du coursÊtre capable à son issue de formuler les 4 ou 5pages d’une proposition de mémoire : Sujet et problématique de recherche Terrain et méthode Bibliographie indicative Projet de plan Projet de calendrierPour trouver un directeur intéresséPour faire un travail intéressant et utile 6
  • 7. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Objectif plus ambitieuxApprendre une bonne fois pour toute à écrire un mémoire un rapport une étude etc.un document professionnel d ’une cinquantaine de pages exposant rationnellement et clairement des arguments pour poser un problème et de le traiter de manière opérationnelle en faisant apparaître de nouvelles informations et connaissances en le documentant sûrement et de manière référencéecomme vous aurez à en faire toute votre vie... 7
  • 8. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Utilité du mémoire de MasterTrès court terme : obligation académique pas de mémoire validé, pas de diplômeA court terme : employabilité devenir expert d’un sujet avoir une « œuvre » à mettre en ligne/montrer à un recruteurA plus long terme : réfléchir et organiser sa réflexion savoir formuler/reformuler un problème de manière à pouvoir le résoudre : méthodologie de la réflexion savoir conduire une étude/recherche : méthodologie de l’enquête, de la preuve et de la documentation savoir restituer par écrit : modèle et entrainement à l’écriture 8
  • 9. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13ProgrammeSéance 1 : mercredi 26 septembre matin  Introduction : objectifs du cours et utilité du mémoire  Programme  Calendrier et conseils pratiques pour trouver un directeur de mémoire  Qu’est ce qu’un mémoire et qu’est-ce que ce n’est pas  Mémoire de recherche ? Mémoire professionnel ? Epistémologie ? Théorie ?  De l’idée générale à la problématique 1 9
  • 10. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13ProgrammeSéance 2 : mercredi 26 septembre après-midi  De l’idée générale à la problématique 2  La documentation  Littérature scientifique et documentation générale  Revue critique de littérature  La documentation en ligne : pièges, pièges, pièges… et avantages  Documenter sans plagier  Bien citer, bien référencer  Enquête de terrain, méthodologie, méthode  Les limites du travail pour un mémoire 10
  • 11. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Elaboration de la problématique +documentation =  50 à 75% du temps total à consacrer à votre mémoire  90% de la réussite (ou de l’échec)  100% des problèmes 11
  • 12. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13ProgrammeSéance 3 : mercredi 10 octobre matin  Enquête de terrain, méthodologie, méthode  Les limites du travail pour un mémoire  De l’idée à la problématique : vos exemples  La documentation : qui a des problèmes ?  Le plan type pour un mémoire d’une cinquantaine de pages -hors annexes. 12
  • 13. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Calendrier et conseilspratiques pour trouver undirecteur de mémoire 13
  • 14. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Calendrier et conseils pratiques pour trouverun directeur de mémoireVous devez déclarer votre sujet de mémoire et votredirecteur de mémoire à la scolarité au plus tard levendredi 14 décembre Le sujet de mémoire n’est pas la problématique définitive, vous pourrez la reformuler Déclarer à la scolarité = par mail sabine.guida@univ-amu.frAu plus tard le 14 décembre = ne pas s’y prendre au dernier momentVous devez rendre votre mémoire au plus tard levendredi 17 mai sous forme de 2 exemplaires impriméset reliés et d’1 exemplaire numérique 14
  • 15. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Attention !Vous devez avoir enregistré votremémoire le 14 décembre 2012Vous devez avoir rendu votremémoire le 17 mai 2013(c ’est donc un travail qui se fait sur 4 - 5 mois+ vous commencez à y penser à partir demaintenant) 15
  • 16. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Calendrier et conseils pratiques pourtrouver un directeur de mémoireDans l’équipe pédagogique de l’EJCM http://ejcm.univ-amu.fr/equipe-pedagogique l’un des enseignants suivantsdoit être directeur de votre mémoireVous devez choisir en fonction du sujet qui vous intéresse et de leurs spécialitésSi vous ne savez pas comment choisir, vous pouvez demander au responsable de la spécialité dans laquelle vous êtes inscrit 16
  • 17. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Qu’est ce qu’un mémoireet qu’est-ce que ce n’estpas 17
  • 18. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Pourquoi faire un mémoire ? (1) … d’après vous ? 18
  • 19. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Pourquoi faire un mémoire (1)… d’après moi ?Demain vous aurez à comprendre dessituations complexes  Vous devez donc vous entraîner à  (vous) expliquer des choses nouvelles  que personne n’aura envisagées avant vousDemain vous aurez à prendre des décisionsimportantes  Vous devez donc vous entraîner à  fonder rationnellement vos décisions  les argumenter de manière objectiveLes concepts et les méthodes du mémoireseront votre « caisse à outils » 19
  • 20. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Pourquoi faire un mémoire ? (2)Le rédacteur d’un rapport (ou mémoire) est leproducteur d’ un savoirSi c’est un mémoire de recherche : d ’un savoirscientifique(c’est-à-dire dont je peux décrire et qualifier la méthodologiede la preuve)Le rapport (ou mémoire) s ’adresse à un commanditaire  Prof, jury, communauté scientifique (académique)  Hiérarchie, équipe (stage, emploi)  Client (consultant)  Investisseurs, banquier (création d ’entreprise)  etc. 20
  • 21. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Donc un mémoire est ?… d’après vous ? 21
  • 22. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Donc, un mémoire estLa restitution écrite formelle pour un public d’un travail :  D’étude et ou de recherche  Réflexif et/ou analytique et/ou démonstratif  Utilisant des méthodes d’enquête, de preuve et de démonstration  Documenté de manière conséquente (exhaustive) et critique  Littérature scientifique et de spécialistes  Documentation factuelle et d’opinion  Données primaires issues du terrain 22
  • 23. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Donc, un mémoire estLa restitution écrite formelle pour un public d’un travail :  Sur une problématique  Construite (élaborée par le travail réflexif), pour :  Faire apparaître des informations/savoirs/connaissances qui n’existaient pas auparavant  Produisant des résultats, dont on sait évaluer les limites  De pertinence, de véracité, d’utilité, d’opérationnalité  (bref « à quoi ça sert ») 23
  • 24. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 Donc, ce que ne peut pas être un mémoireUne simple revue de littérature sur un sujet  Ce n’est qu’un aspect  Manque : problématique + terrainUne simple description (un « exposé »)Une simple description historique  Manque problématique + recherche par des outils méthodologiques faisant apparaître des éléments nouveauxVotre opinion sur un sujet (un « essai »)  Il faut de la « preuve » et du contrôle des limites  Il y a une vocation opérationnelle (« ça doit servir »)La même chose qu’un rapport de stage  Il doit y avoir un ancrage théorique et une problématisation 24
  • 25. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Check-list de mon projet demémoireUn sujet + problématique originaux, neufs  Les conclusions, les « découvertes » ne doivent pas être connues d’avanceUn sujet pertinent  « Intérêt » + résultats utiles pour ceux qui voudront travailler dessus plus tardUn sujet permettant d’avoir un directeur durablement intéresséLe recours à une littérature significative  Ancrage théorique + documentationUn terrain réel, précis et original  Permettant « d’extraire » du matériau pour l’analyseLa mise en œuvre d’une méthodologie d’analyse  Appropriée au terrainUn calendrier raisonnableUn sujet adapté aux capacités et moyens de l’étudiant  Quantité de travail + difficulté d’accès aux sources + lourdeur et coût des outils méthodologiques… 25
  • 26. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13A lire, pour compléter :  Lisez le dossier de l’étudiant.fr sur les mémoires de Master (pas trop mal fait) : http://www.letudiant.fr/etudes/3es-cycles-et-masters/le-memoire-de- master-mode-demploi-15130/michel-kalika-pour-votre-memoire-de- master-choisissez-un-sujet-qui-vous-sera-utile-professionnellement- 19307.html  Il n’y a pas pour le moment (à ma connaissance) de manuel sur le mémoire de Master en Sciences de l’information et de la communication. Si vous voulez un manuel, vous pouvez vous référer à celui cité dans l’interview ci-dessus : http://www.dunod.com/entreprise-gestion/methodes- concours/methodes-etudes/le-memoire-de-master  Personnellement, j’utilise celui-ci « Méthodologie de la recherche. Réussir son mémoire ou sa thèse en sciences de gestion » : http://www.pearson.fr/livre/?GCOI=27440100277220  Mais si vous suivez bien mon cours, vous n’avez pas besoin d’un manuel 26
  • 27. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Mémoire de recherche ?Mémoire professionnel ?Epistémologie ? Théorie ? 27
  • 28. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13No worries !Master Recherche Mémoire RechercheMaster Professionnel Mémoire ProfessionnelMaster Polyvalent Mémoire Polyvalent ?Le but du travail est de faire apparaître desconnaissances scientifiquesEn sachant mesurer la validité, la « solidité », la duréede vie et les limites de ce que l’on a fait apparaître demanière à le généraliser = production de théoriesGrâce à des théories de la preuve et des méthodesscientifiques (épistémologie) 28
  • 29. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13No worries !Master Recherche Mémoire RechercheMaster Professionnel Mémoire ProfessionnelMaster Polyvalent Mémoire Polyvalent ?Le but du travail est de faire apparaître desconnaissances scientifiques produire des informationsqui n’existaient pas et qu’on a besoin de connaîtreEn s’assurant qu’elles sont suffisamment fiables Ensachant mesurer la validité, la « solidité », la durée devie et les limites de ce que l’on a fait apparaître demanière à le pour les généraliser et les utiliser dansune certaine mesure = production de théoriesGrâce à des théories de la preuve et les méthodesscientifiques (épistémologie) qui sont notre « caisse àoutils » pour produire ces informations et garantir leurfiabilité 29
  • 30. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13No worries !Master Recherche Mémoire RechercheMaster Professionnel Mémoire ProfessionnelMaster Polyvalent Mémoire Polyvalent ?Le but du travail est de produire des informations quin’existaient pas et qu’on a besoin de connaîtreEn s’assurant qu’elles sont suffisamment fiables pourles généraliser et les utiliser dans une certaine mesureGrâce à des méthodes qui sont notre « caisse à outils »pour produire ces informations et garantir leur fiabilité 30
  • 31. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13No worries !Master RechercheMaster ProfessionnelMaster Polyvalent Mémoire de MasterLe but du travail est de produire des informations quin’existaient pas et qu’on a besoin de connaîtreEn s’assurant qu’elles sont suffisamment fiables pour lesgénéraliser et les utiliser dans une certaine mesureGrâce à des méthodes qui sont notre « caisse à outils » pourproduire ces informations et garantir leur fiabilitéLe but du travail est de faire apparaître des connaissancesscientifiquesEn sachant mesurer la validité, la « solidité », la durée de vieet les limites de ce que l’on a fait apparaître de manière à legénéraliser = production de théoriesGrâce à des théories de la preuve et des méthodesscientifiques (épistémologie) 31
  • 32. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Le processus de certification méthodologique desservices intellectuels est de plus en plus rigoureux 32
  • 33. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Outils méthodologiques pour lesSciences de l’information et de lacommunicationLes SIC sont des sciences sociales appliquéesLes outils méthodologiques viennent Des sciences du modèle (économie mathématique, économétrie) Des sciences de l’enquête (sociologies)On va s’intéresser aux outils de l’enquête 33
  • 34. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Cœur de la méthode :la comparaison et la démarche causalePour les sciences sociales appliquées lacomparaison est l ’équivalent de l ’expériencedans les sciences de la natureElle cherche a montrer qu ’un phénomène estla cause d ’un autreMais les rapports entre deux phénomènessociaux concomitants ne sont pas forcémentde cause à effetC ’est l ’interprétation et la multiplication desvérifications qui constitue la preuve de lacausalité 34
  • 35. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Un cadre théorique clairConstructiviste: « je ne sais pas »questions de recherche->méthodes exploratoires*du terrain vers la généralisation (théorie)*généralement qualitatives problématiquePositiviste: « je sais »hypothèses-> générales (théorie) vérifiées sur un terrain par des méthodes de test****généralement quantitatives 35
  • 36. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Démarche et design de la rechercheConstructiviste et généralement qualitative  Questions de recherche, « intuitives », « comment ça marche ?», « qu’est-ce qui se passe ?»…  Observations de terrain, entretiens qualitatifs, monographies descriptives  Vocation : explorer l’inconnuPositiviste et généralement quantitative  Hypothèses, d’après un modèle abstrait de la réalité  Tests visant à vérifier les hypothèses  Vocation : confirmer ou infirmer des idées 36
  • 37. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13De l’idée générale à laproblématique 37
  • 38. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13La problématiqueUne question sur un sujet que l’on construitdans le but de faire apparaître desconnaissances nouvellesLa problématique doit être précise et claire  « Précis » ne signifie pas « champ étroit » mais univoque  Elle doit être découpée en Questions ou en HypothèsesLa formulation de la problématique doitnaturellement amener un cadre de travail clair 38
  • 39. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Formuler la problématiqueest long et difficileLe facteur-clé de succèsLong et difficile  On est plutôt entraîné à répondre à des questions posées qu’à se poser des questions de manière à pouvoir y répondre  Nécessité de clarifier les idées  Aboutir à un projet faisableFaire abstraction des idées préconçues  Il s’agit de créer de nouvelles connaissancesEtude préliminaire  Littérature et documentation  Discussions  Faire une liste de mots-clés et les regrouper pour faire une recherche documentaire 39
  • 40. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Formuler la problématiqueest long et difficileLe facteur-clé de succèsRetravailler et affiner  Le champ (économique, juridique, sociologique…)  Les aspects plus précis (limites temporelles, géographiques, sectorielles…)Fonctionnement en « entonnoir »  Pour passer d’une idée générale sur un sujet à une problématique que l’ont peut effectivement traiterDire beaucoup sur un “petit” sujet et non pas peu sur unsujet trop large  Ne pas être trop ambitieux : On peut formuler un IDÉE GÉNÉRALE large (le THD) puis réduire à une problématique par exploration du terrain (le marché du THD aujourd’hui en France) 40
  • 41. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13De l’idée de sujet à laproblématique Le sujet est vaste et général  L’Internet à très haut débit La problématique est précise et particulière  Quantifier le marché pour l ’accès à l ’Internet à très haut débit en France, en 2013 ? Elle fait apparaître (cherche et découvre) une connaissance qui n ’existait pas avant Elle se décline (par exemple en question)  Où ?  Quand ?  Comment ?  Qui sera raccordable ?  Consentement à payer ?  Pour quels usages ?  Etc. 41
  • 42. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Exemple L ’accès à l ’Internet à très haut débit en France (nombre de ménages X consentement à Le marché marseillais payer X leur implantation géographique) permettra-t-il d ’amortir un réseau FTTH en 2013 ? 42
  • 43. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Exemple Le traitement des Jeux olympiques de Londres dans les médias ? 43
  • 44. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Un cadre de travail clair S’applique à un champ de documentation et à un terrain délimitables et descriptibles  Dont on va extraire des données, informations, etc. Permet d’expliquer ce que l’on fait, comment on le fait et pourquoi  Expliquer la méthode de collecte des données  Expliquer en quoi les résultats seront significatifs (utiles, pertinents…)  Expliquer les limites de ces résultats Permet de décrire ses objectifs comme des actions  Décrire, mesurer, analyser, comprendre, expliquer, critiquer, prévoir, etc. Permet un découpage de la problématique qui conditionne la méthodologie  Hypothèses  Questions de recherche 44
  • 45. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Un cadre théorique clairConstructiviste: « je ne sais pas »questions de recherche->méthodes exploratoires*du terrain vers la généralisation (théorie)*généralement qualitatives problématiquePositiviste: « je sais »hypothèses-> générales (théorie) vérifiées sur un terrain par des méthodes de test****généralement quantitatives 45
  • 46. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Hypothèses ou Questions deRechercheQuestions de Recherche (?)  Je ne sais pas : j ’explore avec des questions dont je construit progressivement les réponses à partir de mon terrain • Il y a t-il des personnes insatisfaites par le débit actuel de l ’ADSL ? • Qui sont-elles ? • Pourquoi sont-elles insatisfaites ?Hypothèses (!)  Je sais : je vérifie que mes hypothèses résistent à la confrontation avec mon terrain • Les personnes insatisfaites par l ’ADSL ont entre 15 et 35 ans • Les personnes insatisfaites par l ’ADSL sont CSP+ • Les personnes insatisfaites par l’ADSL ont deux écrans ou plus au domicile 46
  • 47. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Les erreurs à éviterUne fausse problématique  Ne questionne pas le sujet  Elle ne fera pas apparaître des connaissances nouvelles  « et après ? », « et alors ? »…  N’a pas de sources documentaires ni de terrain  Elle n’a pas d’ancrage théorique (importance de la littérature scientifique)  Elle ne permet pas la mise en œuvre d’une méthodologie de rechercheUne mauvaise problématique pour un mémoirede Master  Est trop vaste, trop compliquée  Terrain lointain  Méthodes onéreuses à mettre en œuvre  Calendrier trop serré  Ne permet pas de trouver un directeur de mémoire intéressé 47
  • 48. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 Check-listEst-ce que la question m’intéresse ?Pourquoi moi ? Pourquoi cette question ?Correspond-elle aux standards exigés ?Contient-elle des liens clairs avec des sourcesdocumentaires, des théories ?Qui a déjà dit quoi sur la question ?Ai-je les compétences nécessaires?Est-ce que la question est traitable dans un délairaisonnable ?L’accès aux données est-il garanti ?La question et ses objectifs sont-ils clairs pour moi etpour d’autres ?Vais-je apporter quelque chose de nouveau ?En quoi l’approche choisie correspond-elle aux objectifs ?Etc. 48
  • 49. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Exemple(1) Le traitement des Jeux olympiques de Londres dans les médias (1)Pour quoi est-ce intéressant ? (2)Pour qui est-ce intéressant ? (3)Pour quoi est-ce que cela m’intéresse ?(2) Le traitement des Jeux olympiques de Londres dans les médias (1)Traitement ? (qu’est-ce que ça veut dire : il faut en donner une définition) (2)Médias ? (presse écrite, radio, TV, on-line) ; (généraliste, spécialisée), etc. (3)Quand ? (avant, pendant, après) 49
  • 50. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 Exemple 1 La stratégie de relations de presse de deux grandes fédérations sportives pendant les Jeux olympiques de Londres  Période de temps définie (à préciser exactement avec des raisons) La Fédération française de Judo et la Fédération française de Hand-ball  Méthode comparative (pourquoi avoir choisi de comparer ces deux là) En direction de la presse spécialisée française  C’est le terrain (en faire une liste arrêtée et dire qu’elle est la méthode d’extraction des donnée) Méthode et/ou objectifs et/ou résultats  Je sais (hypothèses à tester) ou je ne sais pas (questions de recherche) 50
  • 51. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Exemple 2 Les Jeux olympiques de Londres vecteur d’une nouvelle revendication féministe dans le monde arabe  Il faut contextualiser et expliquer pourquoi c’est important/intéressant à ce moment là L’exemple de la presse en ligne tunisienne  Etude de cas monographique : il faut expliquer pourquoi avoir choisi ce terrain et cette méthode …etc.  Quel est le périmètre (nombre de médias, sur quelle période)  Qu’est-ce que l’on traite (des articles, des photos, des images, des commentaires de lecteurs, des auteurs, etc.)  Comment on le traite (quantification, classification, analyse de discours, etc.) 51
  • 52. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Commande pour la séance 3A partir de vos idées de sujets de mémoire (cf. lesspécialités des professeurs + vos intérêts)Formulez par écrit :  Une problématique  Un terrain et une méthode possibles pour conduire cette recherche. 52
  • 53. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13La documentation 53
  • 54. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Elaboration de la problématique +documentation =  50 à 75% du temps total à consacrer à votre mémoire  90% de la réussite (ou de l’échec)  100% des problèmes 54
  • 55. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Après l’explicitation de la problématique, la revuecritique de littérature est le second chapitreimportant du mémoireSe situer par rapport aux théories fondamentalesAvoir des idées d’outils méthodologiques possiblesMettre à jour vos connaissancesMontrer en quoi votre travail s’appuie sur des travauxprécédentsÉvaluer les forces, faiblesses et omissions desrecherches précédentesJustifier vos propres arguments« Boucher les trous » de vos propres argumentsRéférences correctes et normalisées :Permettre aux lecteurs de votre travail de compléterleurs lecturesAvoir une attitude éthique et morale 55
  • 56. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Revue critique de la littérature –Points clefs et facteurs de succèsDistinguer la littérature scientifique du restede la documentationLes théories fondamentales  Les travaux des experts reconnus  Les textes fondateursRéférencer les recherches précédentes pourjustifier vos propres arguments  Bien analyser les recherches qui supportent ou contredisent vos propres questionsEvaluer les forces et faiblesses des travauxpubliésLa documentation et la veille documentaire 56
  • 57. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13La littérature, la documentation et lesréférences (1) La littérature scientifique La littérature scientifique permet  L’ancrage théorique  L’ancrage méthodologique  L’acquisition des connaissances précédentes sur le sujet, à l’incrémentation desquelles on va collaborer Elle peut être  Imprimée : livres, revues scientifiques • « L’innovation technique » de Patrice Flichy • Revue « Réseaux – Communication, technologie, société »  En ligne : revue électronique, actes de colloques et de workshops scientifiques, sites web • http://ticetsociete.revues.org/index.html • http://www.wolton.cnrs.fr/ Ce n’est pas le média qui fait le statut c’est la source méthodologie ! 57
  • 58. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13La littérature, la documentation et lesréférences (1) La littérature scientifique La source indique a priori (pour simplifier) qu’une publication est scientifique Les sources sont :  Des centres de recherche académiques • http://www.lest.cnrs.fr  De « grands » cabinets de conseil • http://www.idate.org/en/Home/  Des centres de R&D d’entreprises • BNP Paribas (http://economic- research.bnpparibas.com)  et d’administrations • http://www.insee.fr/fr/publications-et- services/collection.asp?id=2 58
  • 59. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13La littérature, la documentation et lesréférences (2) La documentation Les sources sont larges  Journaux, livres, publications professionnelles  Sites institutionnels: administrations, entreprises, etc.  Bases de données  Verbatim d’entretiens  Enquêtes  Mails  Etc. Elles peuvent être  Primaires (extraites directement du terrain)  Secondaires (écrites par des auteurs ayant travaillé sur le même terrain ou des terrains proches)  Tertiaires (encyclopédies, ouvrages généraux) 59
  • 60. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13La littérature, la documentation et lesréférences (2) La documentation Toutes les sources sont bonnes SI et seulement SI On les critique  Dates  Comparaisons et vérifications  Repérage clair de la source (Wikipedia !)  Source de la source (pour les sources secondaires)  Véracité, fiabilité, objectivité  Authenticité  Statut de l’auteur  Statut du document  Etc. On les interprète et on les contextualise en relation avec la problématique 60
  • 61. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13La littérature, la documentation et lesréférences (2) La documentation Quand faut-il faire de la documentation ? Tout le temps, toute sa vie  La veille est la base de nos métiers Avant (collecte documentaire) la définition de la problématique  Aide au passage de l’idée à la problématique  Disponibilité des sources secondaires et primaires  Diversification des éclairages Pendant (veille documentaire)  Selon le sujet : informations complémentaires  La veille documentaire se fait bien grâce à l ’électronique, il faut savoir l ’automatiser ! 61
  • 62. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13La veille documentaire doit-être automatisée !Utiliser un agrégateur de flux RSS Programmer des « Alertes » 62
  • 63. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 Check-list pour évaluer la pertinence d’un document avant de le retenirLe document est-il récent ?Quelle est sa valeur ajoutée marginale ? (on ne doit pas multiplier les documents et les citations qui n’apportent rien, c’est utile d’avoir une documentation riche mais « tartiner » des références pour masquer une absence de réflexion est contre- performant)Est-ce que cette référence apparaît dans d’autres documents ?Le document contient-il des biais ?La précision est–elle suffisante ?Ai-je identifié des omissions méthodologiques dans ledocument ?Ai-je bien distingué le « scientifique » de l’ «opinion», de la« documentation générale » ? 63
  • 64. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13La littérature, la documentation etles références (3) Les référencesToutes les sources et tous les documentsdoivent être référencés méthodiquement  Renvois dans le texte du mémoire à une bibliographie classée en fin de mémoire  Les citations se font : « entre guillemets, suivies de la référence à l’auteur » (C.Lions, 2004, p.27)  Les reprises d’idées ou d’informations : (C.Lions, 2004)  Les chiffres et tableaux extraits d’une base de données : source INSEE, IPI base 100 en 2000L’oubli de références est contre performant  L’évaluation tient compte de la richesse des références ET de la correction de la bibliographie  Le plagiat est détecté systématiquement et très sévèrement puni 64
  • 65. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13La littérature, la documentation et lesréférences (3) Les référencesCet engagement doit figurer dans votremémoire : “ Je, soussigné(e) (prénom et nom) certifie que lecontenu de ce mémoire est le résultat de mon travailpersonnel. Je certifie également que toutes lesdonnées, tous les raisonnements et toutes lesconclusions empruntés à la littérature sont soitexactement recopiés et placés entre guillemets dans letexte, soit spécialement indiqués et référencés dansune liste bibliographique en fin de volume. Je certifieenfin que ce document, en totalité ou pour partie, n’apas servi antérieurement à d’autres évaluations, et n’ajamais été publié. ” 65
  • 66. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 La littérature, la documentation et les références (3) Les références Renvois dans le texte du mémoire à une bibliographie classée en fin de mémoireDans le contexte académique, la liste bibliographiqueen fin de volume va être ce que le prof (les pairs, lesautres auteurs, etc.) va lire en premierSouvent il ne vapas aller plus loin ! 66
  • 67. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13A lire, pour compléter :  Le système de référencement bibliographique dit « de Harvard », il influence plus ou moins tous les autres qui peuvent varier un peu d’une revue scientifique à l’autre ; vous devez vous en inspirer dès lors que vous êtes dans un contexte académique : http://libweb.anglia.ac.uk/referencing/harvard.htm  Un explication courte à télécharger en .pdf : http://libweb.anglia.ac.uk/referencing/files/ShortHarvardGuide2012May.p df  Une astuce simple, vous prenez la liste bibliographique d’une de mes articles et vous suivez le modèle, voici deux exemples : http://ticetsociete.revues.org/499#bibliography http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00625988/fr/ 67
  • 68. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13La documentation enligne, pièges et avantages « les technologies de la communication, pour ceux qui ne savent pas ce qu’ils viennent y chercher ou ce qu’ils peuvent en attendre, les conduisent à chercher ce que les autres pensent plutôt qu’à penser par eux-mêmes » 68
  • 69. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13La documentation en ligne,pièges et avantages L’Internet est le principal accès aux sources documentaire  Il n’est pas « une source »  Il ne doit pas être le seul : visitez aussi les bibliothèques, les librairies ! Ne jamais commencer en lançant un moteur (Google) ou un annuaire (Yahoo) avec un mot clef !  Allez au moins en « recherche avancée » et écrivez des équations de recherche pour limiter le nombre de résultats Toujours commencer par repérer les sources scientifiques  Revues académiques, centres de recherche, grands cabinets de conseil  Limites de Wikipedia (comment bien s ’en servir !) 69
  • 70. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 70
  • 71. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 71
  • 72. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 72
  • 73. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 73
  • 74. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 74
  • 75. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 75
  • 76. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 76
  • 77. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 77
  • 78. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 78
  • 79. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 79
  • 80. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 80
  • 81. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 81
  • 82. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 82
  • 83. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 83
  • 84. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 84
  • 85. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13A lire, pour compléter :  REPERE : Ressources Electroniques pour les Etudiants, la Recherche et l’Enseignement http://repere.enssib.fr. 85
  • 86. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Commande pour la séance 3A partir de vos idées de sujets de mémoire (cf. lesspécialités des professeurs + vos intérêts)Formulez par écrit :  Une problématique  Un terrain et une méthode possibles pour conduire cette rechercheCherchez 2 ou 3 articles scientifiquesInstallez une veille documentaire 86
  • 87. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Enquête deterrain, méthodologie, méthode 87
  • 88. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 Objectifs minimum de la séanceSavoir articuler logiquement différentsoutilsSavoir construire et utiliser des outilssimples : Entretiens qualitatifs Questionnaires quantitatifsNe pas réinventer l’eau tièdeNi le fil à couper le beurreRester prudent 88
  • 89. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Le terrain et la méthodologie(1) TerrainLieu concret ou abstrait (documentaire) de collecte dedonnées en vue d’un traitement visant à générer desconnaissances nouvelles  Observation des processus dans une entreprise afin de les décrire et analyser  Enquête auprès d’une population ou d’un échantillon de population  Modèle économétrique expliquant des évolutions conjointes de séries statistiques 89
  • 90. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Le terrain et la méthodologie(2) MéthodologieEnsemble d’outils permettant l’extraction desdonnées primaires d’un terrain puis leurtraitement afin de générer des connaissancesnouvelles  Observation des processus dans une entreprise afin de les décrire et analyser  Enquête auprès d’une population ou d’un échantillon de population  Modèle économétrique expliquant des évolutions conjointes de séries statistiquesLe point clef de la méthode scientifique est lapreuve  Expérimentation en sciences naturelles  Comparaison et analyse en sciences sociales 90
  • 91. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Outils méthodologiques pour lesSciences de l’information et de lacommunicationLes SIC sont des sciences sociales appliquéesLes outils méthodologiques viennent Des sciences du modèle (économie mathématique, économétrie) Des sciences de l’enquête (sociologies)On va s’intéresser aux outils de l’enquête 91
  • 92. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Cœur de la méthode :la comparaison et la démarche causalePour les sciences sociales appliquées lacomparaison est l ’équivalent de l ’expériencedans les sciences de la natureElle cherche a montrer qu ’un phénomène estla cause d ’un autreMais les rapports entre deux phénomènessociaux concomitants ne sont pas forcémentde cause à effetC ’est l ’interprétation et la multiplication desvérifications qui constitue la preuve de lacausalité 92
  • 93. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Un cadre théorique clairConstructiviste: « je ne sais pas »questions de recherche->méthodes exploratoires*du terrain vers la généralisation (théorie)*généralement qualitatives problématiquePositiviste: « je sais »hypothèses-> générales (théorie) vérifiées sur un terrain par des méthodes de test****généralement quantitatives 93
  • 94. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Démarche et design de la rechercheConstructiviste et généralement qualitative  Questions de recherche, « intuitives », « comment ça marche ?», « qu’est-ce qui se passe ?»…  Observations de terrain, entretiens qualitatifs, monographies descriptives  Vocation : explorer l’inconnuPositiviste et généralement quantitative  Hypothèses, d’après un modèle abstrait de la réalité  Tests visant à vérifier les hypothèses  Vocation : confirmer ou infirmer des idées 94
  • 95. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Mixe des démarchesUne démarche à base d’outils quantitatifs peutcompléter une démarche fondée sur des outilsqualitatifs  Les méthodes qualitatives, plus exploratoires, ont permis conceptualiser un modèle et de formuler des hypothèses  Ces hypothèses sont testées quantitativement, par exemple pour généraliserL’inverse ne fonctionne pas  Les outils qualitatifs ne sont pas des tests 95
  • 96. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13La méthode type de l’ « enquête » 96
  • 97. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13L’enquête en trois étapes Découverte initiale (plutôt qualitative) Documentation (données secondaires) Observation Entretien Constitution et collecte des données quantitatives Questionnaire Sondage Traitement et interprétation…provisoire 97
  • 98. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Découverte initialeLa documentationDonnées secondaires Produites par d’autres A d’autres moments et sur d’autres terrains Pour d’autres raisonsPermettent L’orientation de « mon » extraction de données La comparaison L’étude historique (longitudinale)Exigent la critique des sources 98
  • 99. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Découverte initialeL’observation de terrainSur un terrain « réel » qui est accessible  Une entreprise pour y observer des processus  Une galerie marchande pour y observer les comportements des consommateurs et des commerçants  Les étalages de marchands de journauxEn tant qu’ « observateur neutre » ou en tant que «participant »  Questionner l’influence qu’a l’observateur sur le terrain qu’il observe  Réciproquement, un rapport moral ou émotionnel au terrain peut biaiser la recherche  Donc il vaut mieux parfois assumer sa participation à ce que l’on explore 99
  • 100. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Découverte initialeL’entretien L’entretien est qualitatif  Il collecte beaucoup de données • Intérêt de l’enregistrer, de le filmer (entretien de groupe)…  Il peut être non directif ou semi directif, mais ce n’est pas un « interrogatoire » • Entretien individuel ou de groupe Le guide d ’entretien  Est indispensable  N’est pas un questionnaire • Pense bête qui contient toutes les questions à traiter indépendamment de l’ordre dans lequel elles vont être abordées Face à face ou téléphonique 100
  • 101. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Découverte initialeL’entretien Les participants aux entretiens sont choisis  Pendant la collecte documentaire  Pendant la phase d’observation  En fonction de la problématique  En fonction de la suite de l’enquête • Il y aura-t-il une phase quantitative ? Choix par la méthode « boule de neige »  On demande aux premiers interrogés d’indiquer les autres qui pourront être interrogés sur la base du même guide d’entretien  Utile pour les réseaux  Permet d’être exhaustif sur une population 101
  • 102. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Collecte de données quantitativesLe questionnaire Construction « sur mesure » Il teste des hypothèses  Vérification ou réfutation Il incorpore les intentions futures de l’analyse Il est constitué de 2 parties  Le « talon »  Les questions Le talon conditionne l’interprétation future  Eléments du tri analytique • Age, CSP, sexe, etc. • Effectif, CA, forme juridique, etc. 102
  • 103. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Collecte de données quantitativesLe questionnaireToute les questions sont codées pour être facilement(et automatiquement) dépouillées  Arborescences de questions  Choix des réponses types • Oui ou Non • Classer de 1 2 3 4 5 • Opinions ou faits (vérifiables ?)Testé, avant d’être administréMêmes questions, dans le même ordre et avec lesmêmes termes pour tout l’échantillonQuantitatif = « beaucoup »  Passé par des enquêteurs (en face à face ou au téléphone)  Auto-administré (courrier, en ligne) 103
  • 104. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Collecte de données quantitatives - Lequestionnaire Attention à la représentativité !  Au plus le talon prévoit de variables de tri, au plus l’effectif doit être important  Attention à l’anonymat Importance des non-retours et des non- réponses  Pas d’invitation à la non réponse (« je ne sais pas », « non réponse ») surtout dans les questionnaires auto- administrés  Qui ne répond pas ? Qui ne répond pas à quoi ? Pourquoi ? Attention aux % !  Sur de petits effectifs : moyennes, écarts types, médiane, quartiles…  Sur de très petits effectifs : pas de méthodes quantitatives ! 104
  • 105. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Collecte de données quantitatives - Outilsde baseComparer  Identifier : « oui » ou « non »  Classer : %Déterminer une tendance centrale  Mode (valeur la plus fréquente)  Médiane (valeur qui partage l ’effectif en 2)  Moyenne (s)Déterminer la dispersion  Variance, écart type  Écart inter quantile 105
  • 106. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Collecte de données quantitativesLe sondage et l’échantillonnage Onéreux mais bien maîtrisé sur le plan méthodologique Représentativité de l’échantillon Seuils et intervalles de confiance Dépend de la connaissance préalable que l’on a de la structure de la population Aléatoire simple Aléatoire en grappe Aléatoire stratifié Méthode des quotas 106
  • 107. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Collecte de données quantitativesLe sondage et l’échantillonnageL’échantillon est constitué par tirage au sortdans la population sondéeL’échantillon peut être stratifié : Par âge Par PCS Etc.Cette stratification dépend des hypothèses !!!Il a une représentativité calculéemathématiquement 107
  • 108. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Collecte de données quantitativesLe sondage et l’échantillonnage La représentativité dépend de l’effectif de l’échantillon plus que du taux de sondage (loi des grands nombres) Au plus l’échantillon est grand au plus la marge d’erreur sera faible Des tables de valeurs et des formules statistiques donnent marges d’erreur et seuils de confiance  Seuil de confiance : il y a x% de chance que la valeur réelle soit dans l’intervalle de confiance.  Intervalle de confiance : la valeur réelle est comprise entre [+ et – y%] de la valeur observée 108
  • 109. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Collecte de données quantitativesLe sondage et l’échantillonnage Exemple : la valeur observée est de 25%, au seuil de confiance 5% :  Avec un échantillon de 400 : Il y a 95% de chance que la valeur réelle soit comprise dans l’intervalle de confiance [20,7% 29,3%]  Avec un échantillon de 1 000 : Il y a 95% de chance que la valeur réelle soit comprise dans l’intervalle de confiance [22,35% 27,65%]  Avec un échantillon de 2 000 : Il y a 95% de chance que la valeur réelle soit comprise dans l’intervalle de confiance [23,05% 26,65%] 109
  • 110. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Collecte de données quantitativesLa méthode des quotas La plus utilisée par les instituts de sondage Très fiable dans ses résultats Appropriée aux zones géographiques précises Exige de bien connaître la population sondée et la zone géographique Exige une grande rigueur dans la conduite du questionnaire 110
  • 111. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Collecte de données quantitativesLa méthode des quotas On connaît les caractéristiques de la population sondée: % Sexe % Age % Profession % Etc. L’échantillon est construit exprès pour avoir ces mêmes caractéristiques définies d’avance, grâce à des quotas (%sexe, %âge, %profession, etc.) Chaque quota a un niveau de représentativité calculable Permet d’opérer des redressements pour les catégories à effectifs trop petits 111
  • 112. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Différences de stratificationliées aux idéaux typesRecherche fondamentale  Stratification en grandes fonctions historiques • les classes sociales, la bourgeoisie ou le prolétariat chez MarxRecherche appliquée  Stratification par rapport au groupe d ’appartenance • la profession des parents en sociologie de l’éducation • les ingénieurs en sociologie de l’innovationRecherche et développement  Stratification par rapport aux CSP, aux tranches d’âge, etc. • CSP : découpage de l ’INSEE en 8 grands groupes qui mixent le revenu, le statut et l ’activitéConseil, il ne s’agit plus de produire des connaissancesscientifiques, du « vrai », mais des informations opérationnellespour l ’action  stratification en « socio-styles » • CCA www.lecca.com , COFREMCA www.sociovision.com 112
  • 113. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Ne pas réinventer l’eau tièdeStatistiques, nomenclatures et études quantitatives 113
  • 114. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Ne pas réinventer l’eau tièdeStatistiques, nomenclatures et études quantitatives France http://www.insee.fr http://www.ined.fr http://www.data.gouv.fr/ http://www.inegalites.fr Etc. International http://www.oecd.org http://www.un.org/fr/ 114
  • 115. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Ni le fil à couper le beurreStatistiques, nomenclatures et études quantitatives France  http://www.credoc.fr  http://www.bipe.fr  http://www.tns-sofres.com  http://www.ipsos.fr/  Etc. 115
  • 116. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Les limites du travail pourun mémoire 116
  • 117. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Soyez prudents dans vos conclusions sur lessens de causalitéExemplesLa « Société biélorusse del’Information » Est-ce que l’Internet est la cause de l’aspiration à la démocratisation et à l’occidentalisation ?Middletown 1925 – 1935 Pratique religieuse ou contrainte économique ? 117
  • 118. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Les limites des résultats de la rechercheFiabilité  Est-ce que la même étude faite à une autre occasion donnerait les mêmes résultats?  Est-ce que les mêmes observations peuvent être faites par d’autres chercheurs?  Biais possibles: subjectivité du chercheur, subjectivité des participants, subjectivité de l’analyseValidité  Les résultats sont-ils réellement ce qu’ils semblent être? La relation entre deux facteurs est-elle réellement une relation cause-effet?  Biais possibles: historique, ambigüité, distorsions dans les tests, interactions entre les événements 118
  • 119. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Les limites des résultats de la rechercheGénéralisation Les résultats sont-ils généralisables? Durabilité des hypothèses Logique du choix de la population étudiée Chaîne logique des conclusionsAssumez vos choix ! « J’ai fait ceci et cela pour telle et telle raison » « Si je reprenais cette étude, je ferais ceci et cela » 119
  • 120. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Le plan type pour unmémoire d’unecinquantaine de pages -hors annexes. 120
  • 121. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Chapitre d’introduction(résumé de ce que l’on va faire)Sujet et problématique Pourquoi cette problématique (intérêt ?) Contexte théorique et empiriquePoser les hypothèses ou les questions derechercheTerrain et méthode Justifier le choix de la méthode par rapport au terrainObjectifs précis de la recherche Ce que l’on va trouver ou démontrerDimension et limitation Ce que l’on ne va pas traiterAnnonce et justification du plan 121
  • 122. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Revue critique de lalittérature, documentation, contexte La méthode de recherche de la documentation  Mots clefs, moteurs de recherche, bibliothèques  Période, géographie, source de la documentation Les travaux scientifiques étudiés  Les ancrages théoriques et/ou méthodologiques  Etat des savoirs sur le sujet  Définition des concepts mobilisés Les autres travaux et la documentation consultée  Contexte  Critique et mise à distance Liens avec le problématique, les Hypothèses ou les Questions de Recherche 122
  • 123. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Chapitre méthodologiqueQuel est le terrain ? Quels sont les matériaux (données) que je vais en extraire ?Quelle méthode de collecte? Comment je vais les extraire Échantillon ? • Ne pas oublier de donner le questionnaire ou le guide d’entretien (en annexe)Quel traitement des données? Comment je vais les analyser 123
  • 124. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Chapitre(s)étude puis analyse desrésultatsPrésentation et description desrésultats  Résultats de l’application de la méthode sur le terrain  Réponses à mes Questions de Recherche  Confirmation ou infirmation de mes hypothèsesAnalyse des résultats  Qu’est ce que j’ai trouvé/démontré  Confirmation ou infirmation des savoirs référencés dans la revue de littérature  A quoi ça sert ? Pourquoi c’est utile ?  Qu’elles en sont les limites 124
  • 125. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Chapitre de conclusionRappel des principaux résultats  Les « points forts »Les limites de la recherche  Fiabilité : comment savoir si les résultats sont justes? Ai- je limité les risques d’erreur ?  Validité : comment savoir si mon travail a une valeur scientifique?  GénéralisationOuverture vers d’autres travaux  Pour continuer sur ce sujet, vers où faudrait-il s’orienter ? 125
  • 126. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13AnnexesListe bibliographiqueQuestionnaire ou guide d’entretienAutres 126
  • 127. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13Check list à la finRelire avec cette idée en tête :La perfection c’est quand il n’y a plusrien à ajouter ET plus rien à enleverPasser le correcteur d’orthographe et degrammaireVérifier que le volume est correctementpaginéVérifier qu’il y a des titres et des sous-titrescorrectement numérotés et hiérarchisésGénérer une table des matières automatiqueavec les titres et sous-titres et la pagination 127
  • 128. FW. Le mémoire de Master - EJCM 2012-13 128

×