• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Le Web Social
 

Le Web Social

on

  • 473 views

Introduction au Web Social et aux plateformes (FaceBook, Twitter, Zynga) etc. (01-2011)

Introduction au Web Social et aux plateformes (FaceBook, Twitter, Zynga) etc. (01-2011)

Statistics

Views

Total Views
473
Views on SlideShare
473
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial LicenseCC Attribution-NonCommercial License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Le Web Social Le Web Social Presentation Transcript

    • Le Web Social- Décembre 2010 - Thursday, March 7, 2013 DOSI Internet
    • Sommaire Introduction au Web Social Facebook Twitter Micro Blogging Tumblr MMORPGs Social Game Zynga Foursquare Conclusion Extra bonusThursday, March 7, 2013 2
    • Introduction au Web Social (1/2) Définition Au début des années 1990, les idées associées au concept Social Web sont relatives aux systèmes en ligne favorisant les interactions sociales telles que les communautés virtuelles (forum, blogs etc …) ou les premiers MMORPG (Massively Multiplayer Online Role Playing Game ex World of Warcraft – 12 millions de joueurs dans le monde). A partir de 2005, ce concept a aussi connu un développement très important avec larrivée du Web 2.0, avec lequel il est très fortement lié, du fait de limportance qui est donnée à la participation des individus.Thursday, March 7, 2013 3
    • Introduction au Web Social (2/2)Thursday, March 7, 2013 4
    • Facebook – La démesure  Né en 2004  500 M utilisateurs actifs  350 000 entrants / jour  76 langues  2ème site le + visité au monde 1 ère banque image au monde (2.5 Milliards photos / mois)  Réseau social le plus connu et important du monde  Publicité (400 Milliards de PV / mois)  Avantages : Tout se base sur la 550M $ en 2010 dont 200M $ de la régie interne et 75 M $ de cadeaux virtuels. structure familiale / amicale 700 000 entreprises avec Fan Page /connaissance  Inconvénients : Respect vie privée + phagocytage des flux externes (vidéo / RSS).Thursday, March 7, 2013 5
    • Twitter – Démarrage en flèche Né en 2007 175 M utilisateurs (250 00 en France) 20 000 entrants / jour Evolution : 1500 % / an 140 caractères 3.7 Milliards de $ en valorisation 600 M de recherche / jour contre 2.5 Milliards pour Google Temps réel (50 M tweets / j) Avantages : Flux continu 75% trafic par API + Il n’est pas nécessaire de connaître quelqu’un  Publicité par mots clés sponsorisés : 50M $ en 2010 (4M $ en 2009 en trend standard) et pour avoir accès à son flux (sauf compte privé revenus annexes cf. 25M $ en 2010 (accord indexation Google / Microsoft.) avec demande sous réserve d’acceptation par l’utilisateur) Novembre 2010 : Refus de 4.5M $ de Microsoft Inconvénients : Facilité de compréhension / et des 2.5M $ de Google jugé par Twitter comme une « insulte ». Early adopters / Rejet des jeunes / Par défaut tout est public sur Twitter.Thursday, March 7, 2013 6
    • Twitter n’est PAS : Un blog : La longueur d’un article de blog est infinie | Twitter est limité à 140 caractères Du SMS : Il est possible d’envoyer un tweet et un SMS depuis son téléphone mobile, mais le tweet est public et posté sur Internet alors que le SMS reste privé. Un réseau social classique : Sur un réseau social votre profil est privé, accessible à ceux que vous avez autorisés, sur Twitter il est public par défaut. (Hors comptes privatisés) Un « chat » : Un chat est privé, une conversation Twitter est publique (hors DM / Messages privés). Twitter est le SMS de l’InternetThursday, March 7, 2013 7
    • TwitterThursday, March 7, 2013 8
    • Source IFOP - Octobre 2010Twitter en France – Age et Sexe  Résultats IFOP en contradiction avec l’ensemble des statistiques Twitter existantes sur la répartition homme / femme. (cf. slide 14)Thursday, March 7, 2013 9
    • Source IFOP - Octobre 2010Twitter en France : Répartition socio-professionnelleThursday, March 7, 2013 10
    • Source IFOP - Octobre 2010Twitter – Usage des terminaux de communication enFrance La fréquence de publication est élevée : 3/4 des utilisateurs publient quotidiennement 68% plusieurs fois par jour 18% déclarent publication hebdomadaire Seuls 3% des utilisateurs de Twitter sont passifs et ne publient jamais de tweets. Twitter a largement bénéficié de la révolution des téléphones mobiles avec accès Internet (+170% en 2 ans) Les 140 caractères sont adaptés au contexte de la mobilité. Les utilisateurs sont déjà familiers des SMS. Les gens peuvent Twitter, être suiviThursday, March 7, 2013 et suivre des utilisateurs par SMS. 11
    • Source IFOP - Octobre 2010Twitter – Possession de comptes sur des réseauxsociauxThursday, March 7, 2013 12
    • Source IFOP - Octobre 2010Twitter – Un problème d’adhésion en FranceThursday, March 7, 2013 13
    • Twitter : Profil de l’utilisateur moyen Aux US (33% usage) ce sont plutôt des femmes urbaines (55%) de 18-34 de type caucasien à 84% sans enfants CSP++ (+ 100k $/ an à 30%) En France la cible ce sont plutôt les 20-24 ans, des femmes urbaines (57%) avec un haut niveau détude (51% avec études universitaire + doctorat ) CSP + qui gagnent à 30% plus de 73k€ par an. En France les utilisateurs de Twitter sont des early-adopters (jounalistes, Community Managers, travailleurs du secteur informatique), des entreprises et des institutions qui ont un vrai besoin de communiquer. (Elysées, partis politiques ou entreprises marchandes)Thursday, March 7, 2013 14
    • Twitter dans un Business PlanThursday, March 7, 2013 15
    • Microblogging  Les blogs sont apparus au début des années 2000 et ont connus une très forte émancipation depuis notamment grâce à des acteurs comme Skyblog en France ou Blogger (Google Inside) aux Etats-Unis.  Il a fallu 5 ans à la blogosphère pour se structurer (faisant apparaître  3 sous-ensembles : high-tech, politique et life style) et se professionnaliser.  Tout se passait bien jusqu’à l’explosion des médias sociaux et la forte montée en puissance du micro-blogging = Twitter et Friendfeed. Le premier sert comme on l’a vu à publier des messages ultra-courts (même en situation de mobilité), le deuxième sert à agréger sa production sur les médias sociaux.  Le blog n’est plus le support de prédilection pour de l’information chaude, il a été supplanté par le microblog.Thursday, March 7, 2013 16
    • Tumblr  Né en 2007 6 millions d’utilisateurs  15 000 entrants / jour  85% taux rétention Vs 40% chez Twitter 1.5 Milliard de PV / mois Modèle économique : Thèmes payants  Population jeune (Skyblog)  Tumblr est un service de publication de partage et de discussion à mi-chemin entre le blog et Twitter. Il permet de :  Publier des articles sans limitation de taille (et même des notes vocales via téléphone mobile) ;  Partager tout type de contenu (liens, photo, vidéo, audio, citation…) que vous croissez au hasard du web ;  Publier par e-mail ou depuis un téléphone portable ;  Agréger les flux de différents autres services et re-publier vers eux (RSS) Service très riche mais paradoxalement très simple à utiliser. Concernant l’intégration avec d’autres services, Tumblr intègre de nombreuses fonctionnalités présentes sur d’autres plateformes socialesThursday, March 7, 2013 (recherche en temps réel, #tags…), intégration Facebook et publication 17 automatique sur Twitter.
    • Les MMORPGs aka Meuporgue Revenus de l’industrie du cinéma 2010 : 10.24 Milliards de $ Revenus de l’industrie du jeu vidéo 2009 : 21.4 Milliards de $Thursday, March 7, 2013 18
    • Source IFOP - Octobre 2010 Les Social Games Les social games sont des jeux en ligne multi-joueurs dontle gameplay repose sur le graphe social. Vous y jouez donc avec vos amis en leurlaçant des défis / challenges. Ces jeux bénéficient d’une forte viralité (plus le social graphe du joueur estétendu et plus le jeu a un gros potentiel viral) ainsi que d’une audience considérable. Précisons que le gameplay des social games est relativement simple(simpliste ?) puisque la plupart de ces jeux sont sur un mode asynchrone : Vous jouezune partie / un tour et attendez la réponse de vos adversaires / amis. Les acteurs français ne sont pas en reste avec des authentiques championsdu casual game « made in France » ( jeux à prise en main immédiate avec desparties très courtes ) (Cafe, Prizee, Motion Twin) mais ils n’ont pas encore fait lesaut vers le social gaming. 26.4M de français sont sur des réseaux sociaux 88% jouent à des jeux vidéo. 56% à des Social Game soit 13.6 M de personnes jouent à des social games. Thursday, March 7, 2013 19
    • Zynga – Le Social Game extrême Né en 2007 350 M utilisateurs Google a investi 200 M$ dans Zynga et sa valorisation est de 4.5 Milliards de $. Premier éditeur de Social Game au monde. Jeux simples et addictifs, graphisme cartoon pour toute la famille. Existe en version iPhone standalone Avantages : Casual gaming avec couche social (compétition entre amis) profite de la puissance de Facebook pour sa viralité et le lui rends bien en termes de PV. Inconvénients : Fidélisation sur le long terme / Lassitude du « spam » (- 26 % fréquentation sur Farmville en juillet 2010) + Accusation associations Modèle Economique : Free-to-play avec micropaiement + partenariats (sondage = parentales de violences dans Mafia Wars points) + bannières. + Scam cf. méthodes douteuses des partenaires + Accusations de plagiat de 500 M $ de revenus en 2010. Estimation à 1Thursday, March2012 Millard $ en 7, 2013 jeu existants. 20
    • Foursquare Né en 2009 3 M utilisateurs 20 000 entrants / jour Géolocalisation Réseau Social Compétition Récompenses / achievements cf. jeu vidéo Couponing (US) Avantage : Utilise la force de Twitter Inconvénient : Pollution Twitter / Géolocalisation et vieThursday, March 7, 2013 privée (cf . pleaserobme.com/) 21
    • La revanche du geek Grâce au développement du web mobile, au relais via les célébrités et les grosses entreprises de communication, le Social Web marque clairement la fin du web en silos tant au niveau des sites, de leurs fonctions premières quau niveau hardware et des usages du web. Les anciennes frontières du web sont devenues incroyablement poreuses. Un article de blog écrit en ligne ou un CV mis à jour depuis l’application iPhone de Linkdin peuvent générer un statut communiqué en temps réel sur Twitter et Facebook. Les dangers : Pas de jeunes hormis sur les plateformes microblogging avancé style Tumblr et risques de spam importants sur Twitter (d’où la naissance du bouton « report spam » et de la fonction « blocage). C’est l’ère des digital natives, de l’hyper communication et de la mobilité, avec des modèles économiques flottants basés sur la masse dutilisateurs. Cest également la victoire dune partie de la philosophie open source avec des sites ouverts (API) avec une large couche capitaliste (cf. Apple store / Android / Jeux vidéo et leurs "mod") où lutilisateur sapproprie complètement loutil pour le promouvoir, le faire évoluer pour son propre bénéfice mais aussi celui de loutil et des autres utilisateurs. Côté outil (Apple / Android / Facebook / Twitter) cest clairement la chasse aux utilisateurs, à la viralité puis aux développeurs tiers. Thursday, March 7, 2013 C’est la revanche du geek ! 22
    • Tout ça pour ça ! Thursday, March 7, 2013 23