Le produit équestre idéal D’un haras à l’autre le 14 juin 2010
Un produit composite <ul><li>Le produit de randonnée équestre est une imbrication d’éléments de différentes natures : </li...
Adéquation  avec les attentes de la clientèle <ul><li>La conception de l’itinéraire doit être adaptée aux attentes de la c...
Variété de l’offre <ul><li>La qualité et la diversité des paysages, la richesse du patrimoine, la vivacité des traditions ...
Qualité des prestations <ul><li>Simplicité apparente de l’activité.   La randonnée n’est pas une recherche de risque, il n...
<ul><li>D’autres signalétiques peuvent compléter le balisage :  un panneau implanté au départ des itinéraires comprenant u...
<ul><li>Un hébergement répondant aux besoins spécifiques des cavaliers randonneurs.   L’hébergement occupe une place impor...
Originalité des produits et diversification <ul><li>Cohabitation :  le choix de faire cohabiter différents modes de déplac...
<ul><li>Références : </li></ul><ul><li>Etat des lieux du tourisme équestre au sein du massif du Jura en vue de la mise en ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Le produit équestre idéal - CRE Normandie - Présentation du 14 juin 2010

780
-1

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
780
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
7
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Le produit équestre idéal - CRE Normandie - Présentation du 14 juin 2010

  1. 1. Le produit équestre idéal D’un haras à l’autre le 14 juin 2010
  2. 2. Un produit composite <ul><li>Le produit de randonnée équestre est une imbrication d’éléments de différentes natures : </li></ul><ul><li>Sphère non-marchande : itinéraires, paysages, espaces naturels, patrimoine </li></ul><ul><li>La découverte fait partie de la randonnée à condition que l’objet de la découverte soit proche de la nature et présente un caractère authentique. Le territoire représente l’ingrédient déterminant </li></ul><ul><li>Bien et services marchands : hébergement, restauration, accompagnement, … </li></ul>Le randonneur consomme une région avec ses paysages et son identité, des itinéraires, des services et un accueil avant, pendant et après. D’un haras à l’autre le 14 juin 2010
  3. 3. Adéquation avec les attentes de la clientèle <ul><li>La conception de l’itinéraire doit être adaptée aux attentes de la cible visée et aux besoins des randonneurs. Le sens du terme « randonnée »  est large, on peut notamment distinguer la randonnée itinérante de celle sportive : il est important de demeurer cohérent dans le niveau de difficulté de l’itinéraire et de ne pas introduire de conflits d’usage. L’itinéraire devra avoir une vocation touristique plutôt que sportive. </li></ul><ul><li>La part de fréquentation des clientèles de proximité est loin d’être négligeable, notamment en intersaison. </li></ul><ul><li>Dans le cadre de la fidélisation vis-à-vis des bassins de proximité, les possibilités de combinaison de tronçons doivent être possibles. </li></ul><ul><li>- Un système de veille et une évaluation des retombées sont importants pour adapter le produit. </li></ul>Le produit idéal est celui qui répond aux attentes des randonneurs équestres. D’un haras à l’autre le 14 juin 2010
  4. 4. Variété de l’offre <ul><li>La qualité et la diversité des paysages, la richesse du patrimoine, la vivacité des traditions locales constituent des atouts de base. Privilégier la qualité des paysages, anticiper l’impact des itinéraires, éviter les zones écologiques fragiles… concevoir un produit où l’environnement est ressenti comme intact et préservé, associer la randonnée aux valeurs liées à la préservation de l’environnement, le bien-être… </li></ul><ul><li>La mise en place d’un réseau maillé, qui permet d’évoluer dans des unités naturelles ou culturelles différenciées, permet d’offrir des ambiances variées. Valoriser les offres en leur donnant un contenu : thématisation, équipements de découverte (sentiers d’interprétation, tables de lecture de paysage, …). L’idéal est d’offrir un véritable réseau où s’articulent plusieurs itinéraires, afin de fournir le maximum de possibilités. </li></ul>La variété de l’offre est un gage de pérennité économique et ses possibilités de renouvellement rendent le territoire plus durablement attractif. D’un haras à l’autre le 14 juin 2010
  5. 5. Qualité des prestations <ul><li>Simplicité apparente de l’activité. La randonnée n’est pas une recherche de risque, il ne faut donc pas surévaluer les capacités d’évolution et d’orientation des randonneurs et veiller à la praticabilité du parcours. </li></ul><ul><li>Un balisage pour faciliter et sécuriser la pratique. Définir un balisage homogène, cohérent et lisible (charte de balisage) pour le cavalier pour éviter la multiplication des supports et des applications. Un balisage nouveau : risque de manque de lisibilité et de cohérence. </li></ul>La pérennité du projet passe par un aménagement rigoureux, le balisage, l’information, la mise en place de services ajustés. D’un haras à l’autre le 14 juin 2010
  6. 6. <ul><li>D’autres signalétiques peuvent compléter le balisage : un panneau implanté au départ des itinéraires comprenant un plan général du circuit, le code de balisage, la durée et la distance, les règles à respecter, des informations touristiques, etc. Une signalétique adaptée et suffisante permet un meilleur « contrôle » de la pratique par les particuliers. </li></ul><ul><li>Un équipement adapté : volume disponible des parkings au départ de l’itinéraire, poubelles, aires de pique-nique et d’attache, … </li></ul>D’un haras à l’autre le 14 juin 2010
  7. 7. <ul><li>Un hébergement répondant aux besoins spécifiques des cavaliers randonneurs. L’hébergement occupe une place importante dans le produit touristique « randonnée ». L’hébergement idéal devrait ainsi offrir des locaux adaptés, une capacité d’information sur les itinéraires et la région, des repas copieux et valorisant les produits du terroir, un petit-déjeuner riche et nourrissant, la possibilité de fournir un panier pique-nique pour le repas du midi, des pâtures, des boxes et/ou stalles, une alimentation pour les chevaux, … Attention à la haute saison où la pratique itinérante entre en concurrence avec l’hébergement de la clientèle de séjours. </li></ul><ul><li>D’autres services : accès aux savoir-faire spécifiques, accompagnement, transfert de bagages, un maillage de point d’accueils, … </li></ul>D’un haras à l’autre le 14 juin 2010
  8. 8. Originalité des produits et diversification <ul><li>Cohabitation : le choix de faire cohabiter différents modes de déplacement augmente la capacité du territoire à à attirer de nouvelles cibles ou à renouveler leur intérêt. </li></ul><ul><li>Quand la randonnée devient support d‘événements </li></ul><ul><li>Originalité : location d’ânes de bât, visites guidées au départ des villages traversés, geocaching, service de livraison de produits fermiers, …. </li></ul>D’un haras à l’autre le 14 juin 2010
  9. 9. <ul><li>Références : </li></ul><ul><li>Etat des lieux du tourisme équestre au sein du massif du Jura en vue de la mise en place d’une grande traversée du Jura équestre </li></ul><ul><li>CRTE Franche Comté – 2008 </li></ul><ul><li>La valorisation du tourisme de randonnée dans les territoires ruraux </li></ul><ul><li>Observatoire Européen LEADER – 2001 </li></ul><ul><li>Balade et randonnée pour la clientèle de proximité </li></ul><ul><li>Région Rhône-Alpes - 2005 </li></ul>D’un haras à l’autre le 14 juin 2010
  1. ¿Le ha llamado la atención una diapositiva en particular?

    Recortar diapositivas es una manera útil de recopilar información importante para consultarla más tarde.

×