LE TELETRAVAIL

2,279
-1

Published on

Cours donné à l'Université de Liège en mars 2013

Published in: Education
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
2,279
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
124
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

LE TELETRAVAIL

  1. 1. Le télétravail Comment concilier efficacement té lé travail, Comment concilier efficacement té lé travail, efficacité du travail et travail en é quipe? efficacité du travail et travail en é quipe? Jacques Folon Chargé de cours ICHECMaî tre de confé rences Université de Liè ge Prof. invité Université de Metz Partner Edge Consulting
  2. 2. DEFINITIONDEFINITION
  3. 3. LES 4 FORMES DU TELETRAVAIL1. Le télétravail à domicile enalternance semble être la forme laplus répandue, du moins quandlexercice du télétravail estencadré par un accord collectif.Ceci suppose une certainerégularité dans la mise enpratique: soit sous la forme dejours fixes dans la semaine, clés pour le télétravail : Source: soit http://www.emploi.belgique.be/publicationDefault.aspx?id=12546
  4. 4. 2. Le télétravail à domicile occasionneln’a, par définition, pas de régularité.Cette forme coïncide souvent avec letravail supplémentaire dont se chargentdes cadres (managers et experts) quidisposent d’une certaine autonomiedans la gestion de leurs tâches et de leurtemps de travail. Certaines entreprisesont néanmoins prévu des dispositionsparticulières pour formaliser ces formes le télétravail : Source: clés pour http://www.emploi.belgique.be/publicationDefault.aspx?id=12546
  5. 5. 3. La troisième forme est letélétravail décentralisé, celui qui estpratiqué dans des locaux plusproches du domicile du travailleur. Source: clés pour le télétravail : http://www.emploi.belgique.be/publicationDefault.aspx?id=12546
  6. 6. 4. Le télétravail mobile ou travail « nomade » constitue la quatrième forme.Il s’agit de situations diverses où le travail s’effectue au cours de déplacementsprofessionnels, donc hors des locaux de lentreprise.Les délégués commerciaux et médicaux, des cadres en sont des exemples.Mais s’agit-il vraiment de télétravail, puisque le travail s’effectue normalement aucours de ces déplacements, à l’instar des installateurs et des réparateurs ?Mais le recours aux technologies de l’information et de la communication quifavorise la tendance à effectuer des tâches à l’extérieur de l’entreprise peutincontestablement inciter à inclure le travail mobile dans l’accord d’entreprise sur Source: clés pour le télétravail :le télétravail. http://www.emploi.belgique.be/publicationDefault.aspx?id=12546
  7. 7. http://www.uclouvain.be/cps/ucl/doc/iag/documents/WP_37_Taskin.pdf
  8. 8. DEFINITIONDEFINITION
  9. 9. Le 9 novembre 2005, le Conseil national du travail a conclu une conventioncollective de travail n° 85 portant sur le télétravail laquelle est accompagnée d’unavis corrélatif (n° 1528). La convention transpose l’accord- cadre européen sur letélétravail du 16 juillet 2002. Cet accord-cadre européen n’a en soi aucun caractèrejuridique obligatoire de sorte que la transposition de ses mesures était nécessaire. Laconvention définit les règles générales du télétravail dans le secteur privé belge. Elleest entrée en vigueur le 1er juillet 2006.La CCT définit le télétravail comme « une forme dorganisation et/ou de réalisation du travail, utilisant les Source: clés pour le télétravail : technologies de linformation, dans le cadre dun contrat de travail, dans http://www.emploi.belgique.be/publicationDefault.aspx?id=12546
  10. 10. •Deux formes de télétravail sont exclues de la définition donnée par la conventionou de son champ dapplication:•Le télétravail mobile. Il sagit là dun travail qui doit nécessairementêtre réalisé endéplacement (CCT 85, art. 2).•Le télétravail décentralisé. Celui-ci est défini, par la CCT 85, commeun travailréalisé dans un local décentralisé qui est mis à disposition par lemployeur (CCT, art4.). La CCT 85 ne s’applique donc qu’au télétravail à domicile, c’est-à-dire à untravail qui est effectué, sur une base régulière, au domicile du télétravailleur ou danstout autre lieu choisi par lui . Source: clés pour le télétravail : http://www.emploi.belgique.be/publicationDefault.aspx?
  11. 11. •La convention met laccent sur les points suivants:•Le télétravail est volontaire aussi bien dans le chef de l’employeurque dans celui du travailleur concerné (art. 5);•Le télétravail doit figurer explicitement dans le contrat de travailnormal (éventuellement dans un avenant au contrat de travail encours). Celui-ci fixe notamment la fréquence du télétravail (parexemple le nombre de jours par semaine) (art. 6); Source: clés pour le télétravail : Le télétravailleur bénéficie des mêmes droits concernant les http://www.emploi.belgique.be/publicationDefault.aspx?id=12546
  12. 12. •Le télétravailleur gère l’organisation de son travail dans le cadre dela durée du temps de travail habituelle dans l’entreprise. Sa chargede travail ne peut être supérieure à celle des travailleurs occupésdans les locaux.•L’employeur doit prendre des mesures pour prévenir l’isolementdu télétravailleur (art. 8);•L’employeur est tenu de fournir les équipements et le supporttechni- que nécessaires et la convention prévoit les règles Source: clés pour le télétravail :concernanthttp://www.emploi.belgique.be/publicationDefault.aspx?id=12546 la prise en charge les coûts afférents (art. 9 à 13);
  13. 13. L’employeur et le télétravailleur doivent garantir une protectiondes données (art. 14);L’employeur doit informer le télétravailleur des mesures prisespour protéger la sécurité et la santé au travail. Les services deprévention compétents ont accès au lieu de télétravail afin devérifier lapplication correcte des législations en la matière.Mais, si le télétravail seffectue dans un local habité, laccordpréalable du télétravailleur est requis (art. 15); Source: clés pour le télétravail : http://www.emploi.belgique.be/publicationDefault.aspx?id=12546
  14. 14. LES FACTEURS-CLES POUR LAREUSSITE DU TRAVAIL A DISTANCETrouver un équilibre entre laflexibilité du travail et la sécurité destravailleursLe télétravail est une réelleopportunitéAvoir un regard neuf sur cette formede travail
  15. 15. Le défi d ’aujourd’hui :Trouver un équilibre entre:La flexibilité du travailLa sécurité des travailleursUn management efficaceUn travail en équipe
  16. 16. Les potentialités et les risques sont connus.Mais nous y croyons et la tendance au développement dutélétravail est constante
  17. 17. Comment gérer: humainement et avec efficacité pour les travailleurs ET l’entrepriseun projet de télétravail?
  18. 18. La méthodologie: Un projet pilote Une formation préalable des travailleurs etdes managers Un accompagnement Un suivi Un debriefing Une implémentation croissante
  19. 19. La démarche doit rencontrer lasatisfaction: Des travailleurs Des managers De l’entreprise De ses clients
  20. 20. Avantages et inconvé nients pour les entreprises Efficacité : moins de stress lié au transport Équilibre vie professionnelle – vie privée Economies Locaux Mais avec IT Performante Fidélisation Volontariat Mise « au vert » Flexibilité Grève des transports Déplacements à l’étranger Partage Amélioration des processus FormalisationSource: http://www.journaldunet.com/management/dossiers/050166teletravail/avan_incon.shtml Source: http://www.journaldunet.com/management/dossiers/050166teletravail/avan_incon.shtml
  21. 21. •Moins de temps de déplacement du domicile au travail;•Une meilleure coordination entre vie privée et travail (même effet sur lestress et la fatigue, et aussi diminue l’absentéisme);•Une amélioration des prestations quand un travail qui exige créativité etconcentration peut être accompli dans la solitude;•Une accélération du processus de travail quand des interventionsponctuelles et des prestations complémentaires peuvent avoir lieu àdistance;•Une simplification du processus de travail quand le télétravail permet deredéfinir les méthodes de travail ou de les informatiser. Source: clés pour le télétravail :• Enfin, le télétravail offre une solution acceptable pour les travailleurs http://www.emploi.belgique.be/publicationDefault.aspx?id=12546
  22. 22. Bénéfices pour le salariéhttp://fr.slideshare.net/Xavier85/pourquoi-comment-teletravailler-en-entreprise
  23. 23. Une liberté pour gérer son tempshttp://fr.slideshare.net/Xavier85/pourquoi-comment-teletravailler-en-entreprise
  24. 24. Moins de stresshttp://fr.slideshare.net/Xavier85/pourquoi-comment-teletravailler-en-entreprise
  25. 25. Plus de créativitéhttp://fr.slideshare.net/Xavier85/pourquoi-comment-teletravailler-en-entreprise
  26. 26. Plus de flexibilitéhttp://fr.slideshare.net/Xavier85/pourquoi-comment-teletravailler-en-entreprise
  27. 27. Plus de motivationhttp://fr.slideshare.net/Xavier85/pourquoi-comment-teletravailler-en-entreprise
  28. 28. Bénéfices pour l’entreprisehttp://fr.slideshare.net/Xavier85/pourquoi-comment-teletravailler-en-entreprise
  29. 29. Des salariés plus productifshttp://fr.slideshare.net/Xavier85/pourquoi-comment-teletravailler-en-entreprise
  30. 30. Des économieshttp://fr.slideshare.net/Xavier85/pourquoi-comment-teletravailler-en-entreprise
  31. 31. Le télétravail apprend à collaborer à distancehttp://fr.slideshare.net/Xavier85/pourquoi-comment-teletravailler-en-entreprise
  32. 32. Le télétravail aide à comprendre les réseauxhttp://fr.slideshare.net/Xavier85/pourquoi-comment-teletravailler-en-entreprise
  33. 33. Bénéfices pour la sociétéhttp://fr.slideshare.net/Xavier85/pourquoi-comment-teletravailler-en-entreprise
  34. 34. Le télétravail rend plus gentil avec la planètehttp://fr.slideshare.net/Xavier85/pourquoi-comment-teletravailler-en-entreprise
  35. 35. Le té lé travail entraî ne de grosses é conomieshttp://fr.slideshare.net/Xavier85/pourquoi-comment-teletravailler-en-entreprise
  36. 36. http://fr.slideshare.net/TelecommutingKate/telework-the-who-what-when-where-why
  37. 37. Avantages et inconvé nients pour les entreprises Juridique Cohé sion de l’é quipe Equipement IT du travailleur Sé curité informatique Accè s à des ressources off line Isolement Ne convient pas à tout le monde
  38. 38. Le télétravail coûte à mon entrepriseLes données à ce sujet son mitigées : les principauxcoûts pour lemployeur résident dans linstallationdu matériel, ainsi que le paiement des frais detélécommunication tels quinternet, téléphone, GSMMais dautres frais peuvent exister, selon lapolitique qui est mise en place (sélection et suivi destélétravailleurs, par exemple). Par ailleurs, entermes de coûts, lexternalité la plus avérée concernele gain dargent que le télétravail autorise en matièrede gestion de lespace de travail (immobilier).
  39. 39. Consensus gé né ral Moins d’absenté isme Amé lioration de la productivité
  40. 40. 2. Avant l’implé mentation2. Avant l’implé mentation2.1 straté gie2.1 straté gie2.2 culture d’entreprise2.2 culture d’entreprise2.3 style de management2.3 style de management2.4 freins2.4 freins2.5 choix2.5 choix2.6 le té lé manager2.6 le té lé manager2.7 le té lé travaileur2.7 le té lé travaileur2.8. caracté ristiques des té lé managers2.8. caracté ristiques des té lé managers2.9. caracté ristiques des té lé travailleurs2.9. caracté ristiques des té lé travailleurs2.10. pré paration du Té lé travail2.10. pré paration du Té lé travail2.11. aspects juridiques2.11. aspects juridiques2.12. quelques questions juridiques connexes2.12. quelques questions juridiques connexes
  41. 41. 2.1 Straté gieLa détermination des orientations à long terme de lentreprise et ladoption des actions consécutives, y compris lallocation des ressources nécessaires à la réalisation de ces objectifs. Chandler
  42. 42. Straté gie : Simple Compré hensible Utilisé e au quotidien But à atteindre Long terme (3 à 4 ans)
  43. 43. 2.2. Culture d’entreprise
  44. 44. 2.3. Style de management Dé mocratique – autoritaire Centralisé – dé centralisé Clair – obscur Participatif – dictatorial Le té lé travail ne changera rien!
  45. 45. 2.4. FreinsAvant la mise en place : il faut êtreconscient des freins potentiels: Perte de statut Perte de contrôle Résistance au changement Manque de connaissance IT
  46. 46. 2.5. Choix:Sélection des postes et desfonctionsCe n’est pas possible pour toutesles fonctionsCaractéristiques destélétravaileurs et destélémanagersMission d’informationAspects juridiquesCritères de performances
  47. 47. Le télétravail pour qui ? les activités dont le résultat peut êtrefacilement mesuré celles dont l’exercice ne nécessite pas unerelation de proximité
  48. 48. Sélection des télémanagers et des télétravailleurs Qui est appelé à télétravailler? Ce n ’est pas uniquement une question de capacités mais également une question de personnalité
  49. 49. 2.6. Le Té lé travailleur2.6. Le Té lé travailleurChoix des postesChoix des postesCe n’est pas possible pourCe n’est pas possible pourtoustousCompé tence ITCompé tence ITExpé rience pré alableExpé rience pré alableCapacité et personnalité apteCapacité et personnalité apteà té lé travaillerà té lé travailler
  50. 50. Sur la base duvolontariat
  51. 51. 2.7. TélémanagerCompétences IT nécessaireCapacité à évaluer sur la based’objectif à atteindreUn télémanager n’est pas un« cybercop »La supervision et les objectifs sontsemblables
  52. 52. 2.8. Le TélémanagerRelation de confianceFlexibilitéCommunicateurCoordinateurMotivation
  53. 53. Préparation des pratiquesdu management adaptées autélétravail Environnement et support Évaluation des performances Formation et coaching Feed-back et réajustement caractéristiques des télétravailleurs
  54. 54. 2.9 Caractéristiques destélétravailleur Automotivation Autodiscipline Expérience IT Compatibilité avec la fonction et son cadre de vie Flexibilité Emplacement du poste de travail
  55. 55. L’historiqueDébuter avec des volontairesEffet « rond dans l’eau »Vision réaliste du télétravailDerniers conseils
  56. 56. 2.10. Préparation du télétravail2.10. Préparation du télétravail2.10.1.Définition des critères de 2.10.1.Définition des critères de qualité du travail par le qualité du travail par le télémanager télémanager •• Produit ou processus Produit ou processus •• Diminution des erreurs Diminution des erreurs •• Attitude positive Attitude positive •• Définition des tâches et Définition des tâches et responsabilités responsabilités •• Démarche qualité Démarche qualité
  57. 57.  2.10.2. Mission d’information 2.10.2. Mission d’information Auprès des clients et  Auprès des clients et collègues sur le succès des collègues sur le succès des opérations de télétravail opérations de télétravail   Auprès des collègues non Auprès des collègues non télétravailleurs télétravailleurs Auprès des représentants Auprès des représentants du personnel du personnel
  58. 58. 2.11. Aspects contractuelsLoi du 6/12/96Le travail peut être effectué par letélétravailleur à son domicile ouailleursLe travailleur n’est pas sous lasurveillance directe de sonemployeur
  59. 59. Quid lorsque le télétravailleur est au bureau? Le contrat de travail et le RT sont d’application comme pour les autres travailleurs Les règles spécifiques du télétravail ne s’appliquent QUE pendant le télétravail Le télétravail est généralement formalisé sous forme d’annexe au contrat de travail
  60. 60. 2.12. Quelques questions juridiquesL’équipement du télétravailleur peut-il êtreutilisé à des fins privées ? Ni plus ni moins que sur le lieu de travail Convention spécifique à prévoir Contrôle
  61. 61. Que se passe-t-il en cas demaladie? Prévenir l’employeur Certificat médical conformément aux règles en vigueur
  62. 62. Le lieu de travail doit-il répondre àcertaines prescriptions ? Les prescriptions légales Attention aux locaux insalubres ou dangereux L’employeur peut donner certains conseils non contractuels
  63. 63. Qui est responsable de la sécuritéet de l’hygiène ? L’employeur et l’employé Les règles légales sont d’application au domicile du travailleur pour ce qui concerne le lieu de télétravail
  64. 64. Mentions obligatoires ducontrat de télétravail Identité de l’employeur Identité du travailleur Rémunération Remboursement des frais ou fourniture du matériel Le lieu de travail Description du travail régime de travail Commission paritaire
  65. 65. Droit à une formationpermanenteDroit à une garantie deretour
  66. 66. Remboursement des fraisFourniture du matériel parl’employeur Définition des frais dans le contrat
  67. 67. 2.12. Quelques questionsjuridiques L’équipement du télétravailleur peut-il être utilisé à des fins privées ? Ni plus ni moins que sur le lieu de travail Convention spécifique à prévoir Contrôle (voir CC81)
  68. 68. Qui contrôle le lieu de travail? Droit de visite (avec préavis) Rôle du comité pour la prévention et la protection du travail
  69. 69. Et si le P.C. tombe en panne? Avertir l’employeur Si “durée de travail” fixée le retard est dû à l’employeur Si “volume de travail” le travail ne changera pas Attention au cas de faute lourde du travailleur
  70. 70. Comment contrô ler lescommunications é lectroniques(internet et emails)? Le contrô le existe en fait par le dé partement IT Loi belge et future directive Pas de contrô le sans mise en place de la procé dure de la CC 81. Attention au vol de donné es !
  71. 71. Balance à respecter entreProtection de la vie privé edes travailleurs ETLes pré rogatives del’employeur tendant àgarantir le bon dé roulementdu travail
  72. 72. Les principes de base sont la vie privé e des employé s et le droit au contrô le de l’employeurL’employeur dé cide: Des accè s e-mail De l’accè s Internet Critè res ré alistes et objectifsEn principe l’employeur peut contrô ler mais: Information pré alable au CE ou aux employé s Ré daction d’une procé dure spé cifique (Rè glement de travail)L’employeur doit ê capable de dé montrer que la procé dure a trebien é té implé menté e et que chacun a reç u l’information
  73. 73. • Principe de finalité (4• Principe de finalité (4 finalité s) finalité s)• Principe de• Principe de proportionnalité proportionnalité• Procé dure (information• Procé dure (information collective et individuelle) collective et individuelle)• Individualisation (procé dure• Individualisation (procé dure directe et indirecte)) directe et indirecte
  74. 74. Les 4 finalité s1. Pré vention de faits illé gaux, de faits contraires aux bonnes mœurs ou susceptibles de porter atteinte à la dignité d’autrui2. La protection des inté rê é conomiques, commerciaux et ts financiers de l’entreprise auxquels est attaché un caractè re de confidentialité ainsi que la lutte contre les pratiques contraires3. La sé curité et/ou le fonctionnement technique de l’ensemble des systè mes informatiques en ré seau de l’entreprise, en ce compris le contrô le des coû yts affé rents, ainsi que la protection physique des installations de l’entreprise4 Le respect de bonne foi des principes et rè gles d’utilisation des technologies en ré seau fixé s dans l’entreprise
  75. 75. ••Pendant l’implé mentation Pendant l’implé mentation•• tableau de bord quotidien tableau de bord quotidien•• Communication Communication•• style de management style de management•• sé curité informatique sé curité informatique•• la boite à outils du manager la boite à outils du manager•• la boite à outil du té lé travailleur la boite à outil du té lé travailleur•• la gestion du temps la gestion du temps•• quelques conseils pratiques quelques conseils pratiques
  76. 76. Le tableau de bord quotidien Durant la phase de test É ventuellement durant les premiers mois Transmission quotidienne Analyse statistique Amé liorations gé né rales et particuliè res
  77. 77. CommunicationHorizontale (dans les deux sens)Verticale (dans les deux sens)ContrôleÉquivalence des traitementsGestion des dates de réunionEntretien d’évolutionRésolution des problèmesLes collaborateurs sont égaux!
  78. 78. Importance de la communication Relation de confiance Confiance à distance Attention aux reproches Communication verbale et écrite Profiter de la présence pour des entretiens informels Qualité et fréquence de la communication Communication à l’équipe (tout le monde est là?)
  79. 79. Secret d ’unecommunication réussie Face à face Messages complexes ou émotionnels Non verbal Scripta manent Choix du vecteur de communication
  80. 80. ConclusionsLe manager doit maximiser toutesles formes de communicationLe travailleur doit choisir lemeilleur moyenEntre le contrôle et l’abandonEntre l’envie de communiquer et lacrainte de « tomber au mauvaismoment »Plus de réflexions à ce sujet pourles deux parties!
  81. 81. Question du manager Est-ce qu’il/ elle travaille?Question du travailleur Est-ce qu’ils m’oublient?Est-ce la bonne question?
  82. 82. Style de managementC’est votre leadership qui les feratravaillerAttention à Big BrotherCoaching à distance ou en face àfaceLe télétravail ne changera pasfondamentalement le style demanagement, ni le style desemployés
  83. 83. Le rôle du ManagerCoordinateurManagement by objectivesParticipatif veut dire participationde tousPersonne de contactPorte ouverte (virtuelle et réelle)
  84. 84. Conclusion en matière decommunication Le télétravailleur fait partie de l’équipe C’est un accord gagnant gagnant Travailler à distance est aussi valorisant et utile pour tous
  85. 85. Sé curité informatiqueSé curité informatique Qui est derriè re le PC? Qui est derriè re le PC? Vol de donné es Vol de donné es Identity management Identity management Analyse de risques Analyse de risques Niveau de sé curité imposé Niveau de sé curité imposé par la loi par la loi
  86. 86. Sé curité Technique Organisationelle Juridique
  87. 87. la boite à outils du managerÊtre attentif au « feed back » versle télétravailleur car : il est souvent peu informé de ce qui se passe durant ses « absences » Attention au vocabulaire employé Il a aussi droit aux félicitations Équilibre entre feed-back positif et négatif
  88. 88. Solutions classiques mais pratiques Liste de diffusions complètes Répertoire complet Invitations aux activités hors bureau Fixation des dates en fonction des télétravailleurs... Autres idées?
  89. 89. Une bonne gestion desréunions: Fixation des dates Réunions en face à face avec le télétravailleur avant la réunion Réunions de groupe concernant le télétravail Faire partager les expériences Attention au vocabulaire Confier des responsabilités aux télétravailleurs
  90. 90. Importance du Feed-Backles télétravailleurs se plaignent de l’absence de feed-back. Une démarche volontaire et systématique du manager est indispensable.
  91. 91. Quelques moyensQuelques moyens•• 5 minutes de « chat » avec le 5 minutes de « chat » avec le télétravailleur télétravailleur•• e-mail ou voice-mail e-mail ou voice-mail•• Annotation dans la marge du Annotation dans la marge du mémo pour le télétravailleur mémo pour le télétravailleur•• valorisation lors des réunions valorisation lors des réunions avec les collègues avec les collègues•• Quand avez-vous dit merci à un Quand avez-vous dit merci à un collaborateur récemment? collaborateur récemment?
  92. 92. Gestion des carriè res eté valuations “Out of sight, out of mind” Rotation des tâches entre télétravaileurs et autres Formations communes Critères d’appréciation communs Chacun sa chance Un télétravailleur n’est pas un travailleur à temps partiel
  93. 93. Attention aux “Red Flags” Absentéisme Diminution de la communication Moins de participation lors des réunions... Mails et communication sans réponse Diminution de la réactivité
  94. 94. SolutionsEmpathieDiscussion francheNe pas laisser “pourrir”La réintégration au bureau n’estpas une sanction
  95. 95. La boite à outils du té lé travailleur solitaire Job description (existant ou à cré er) Proactivité , Rechercher le feedback Participer aux ré unions
  96. 96. Gestion du tempsVous n’avez que 24h00 par jour !
  97. 97. sourcehttp://www.slideshare.net/FredericQuaranta/gestion-du-temps-drive-your-life-to-success-1106333
  98. 98. Straté gie et focus BUT ? ? ? ? ?
  99. 99. Important et urgent
  100. 100. Commencer chaque jour par lachose la plus importante et la terminer!
  101. 101. Utiliser un planning journalierplutô t que des to-do lists
  102. 102. Gestion du temps Alpha, beta, charlie, poubelle Une action alpha par jour, semaine, mois Rapport journalier dans l’agenda Time sheet
  103. 103. Quelques conseilspratiques pour travailler àdomicile avec efficacité
  104. 104. LE TELEMANAGEMENTLes conseils suivants proviennentdes « témoignages » et « cas vécus »pour profiter de la flexibilité du TTsans les embûches afin de:Faire en sorte que le travail soit faitGérer les urgencesCommuniquer efficacement etprofessionnellementFaire les « corvées » indispensables
  105. 105. Faire en sorte que le travail soit fait...• Mon stimulant : l’idé e du retour des enfants de l’é cole, « je sais que je dois tout finir pendant que j’ai la paix et le silence ! »• Planifier son travail de la sorte que la 1ère chose à faire le matin soit importante mais pas trop peu agré able.• Il faut aussi s’arrê le soir à un endroit ter où il sera facile de reprendre aisé ment le lendemain qu’on soit au bureau ou pas.
  106. 106. • Gé rer efficacement son temps et ses missions :• Outil d’organisation personnelle (outlook, Lotus organizer comprenant agenda, ré pertoire et gestionnaire des tâches prioritaires) ou calendrier et to do list papier• Le mê outil qu’au bureau ! me
  107. 107. Mais gérer et planifier : Les action importantes avant les urgentes Les activités conséquentes qui doivent se diviser en un certain nombre de sous- activités Le travail de routine (ex: rapports mensuels) Le travail périodique comme la mise à jour des données/ fiches et notes de frais Les appels téléphoniques à passer Les courriers électroniques à envoyer Les rendez-vous et réunions…
  108. 108. Il est utile, pour vous,d’affecter le temps passé sur chaque projet, et de le notersystématiquement (time sheet)
  109. 109. Commencez bien votre journé e :Consulter votre messagerie VOCALE et votre boite email pour voir si une tâcheimportante ne vous a pas été attribuée et qui devrait être réalisée en prioritéSI CE N’EST PAS LE CAS NE REPONDEZ PAS AUX EMAILS MAIS CHOISISSEZUNE TÄCHE IMPORTANT DANS VOTRE PLANNING ET FINISSEZ LAPuis prenez votre planning des travaux « à faire » et choisissez une tâche urgenteAttention! Eviter les mangeurs de temps, ne consulter pas sans cesse votremessagerie électronique. Planifiez votre travail en prévoyant un moment pour les « urgences » et leséventuels appels téléphoniques, la vérification de la boite mail
  110. 110. Gé rer les priorité s :Si vous travaillez sur une tâchevéritablement importante signalez le à votreinterlocuteur en précisant quand vous lerappellerez.Si vous constatez que vous avez mal estimévotre charge de travail (trop ou pas assez)informez directement votre patron..Dans l’estimation du temps de travailsongez aux activités habituelles qui doiventêtre incluses dans la journée de travail :classement, mise à jour des données, tenuedes comptesN’oubliez pas les imprévus!.Si l’on vous sollicite pour une « urgence »,songez à son impact sur votre travail etsignalez que vous travaillez sur une tâcheimportanteEn cas de doute demandez à votre patronde vous signaler ce qui est le plus importantpour lui
  111. 111. COMMUNIQUER efficacement :Si vous communiquez professionnellement sur votre travail et son état d’avancement, votreemployeur sera assuré que vous dominez le travail demandé et qu’il peut compter sur vouspour le finir.Pour bien communiquer, il faut les bons outils...Le TELEPHONE/ Le GSM : durant un appel ne pas oublier de prendre des notes (surtout sivous aviez l’esprit occupé par un autre dossier), quand cela est possible, reformulezl’information pour être sûr que vous l’avez bien comprise.
  112. 112. COMM UNIQUER efficacement et professionnellement : Si vous désirez donner une information, prenez le temps de noter au préalable les points dont vous désirez parler AVANT de téléphoner (et cochez au fur et à mesure de la discussion) : Parlez-vous à la bonne personne ? Votre interlocuteur sait-il qui vous êtes, vous êtes-vous présenté et expliqué l’objet de votre appel dans votre contexte de travail ? Avez-vous les document nécessaires à portée de la main ? Clarté de votre message ? Ne porte-t-il pas à confusion ? Votre interlocuteur est-il disponible ? À défaut, fixez un autre rendez- vous téléphonique. Pensez toujours à vous mettre à la place de votre interlocuteur. Une bonne manière d’être efficace dans une conversation téléphonique est d’adresser au préalable un mail à votre interlocuteur pour lui annoncer l’objet de votre appel et les points que vous souhaitez aborder avec lui. Cet envoi peut de plus servir à prendre rendez-vous.
  113. 113. COMM UNIQUER efficacement et professionnellement : Votre message d’accueil sur votre répondeur doit inspirer confiance, et le message doit expliquer que la présence du répondeur n’indique qu’une absence momentanée et que vous allez le rappeller le plus vite possible (important pour votre image). De la même manière, lorsque vous laissez un message sur un répondeur, donnez votre nom, la date et l’heure de votre message , votre numéro de téléphone et laissez un message clair et concis. Pensez à avoir un bloc-notes près du téléphone. Ayez toujours le n°du help-desk informatique à portée de main.
  114. 114. Le COURRIER ELECTRONIQUE :S’il existe un code de bonne conduite relatif aux e-mails dansvotre société, ou des pratiques généralement acceptées, celà s’applique également quand vous travaillez chez vous.
  115. 115. L’indispensable administration :Faire régulièrement les copies de sauvegarde de vosdonnées conformément aux pratiques en vigueur.Mettre régulièrement à jour vos bases de données :tâches à accomplir, listes et adresses de voscorrespondants...ces activités prennent en généralplus de temps que prévu.Remplir votre feuille de gestion du temps.Nettoyer votre bureau, classer et ranger vosdocuments, vous assurer du transfert adéquat desdonnées entre votre domicile et votre bureau (ne pasoublier de dossiers...).
  116. 116. APRES
  117. 117. QuestionnairesEvaluer les résultatsBest practices
  118. 118. Évaluer les résultats Coûts et bénéfices ne sont pas toujoursmesurés en termes économiques, il y a aussi la qualité de vie et l’impact sur l ’environnement
  119. 119. Impact social :: Impact social Vie privée :: qualité des Vie privée qualité des relations familiales, sentiment relations familiales, sentiment de gérer sa propre existence.. de gérer sa propre existence..•. Vie professionnelle :: Vie professionnelle changements + dans les changements + dans les relations avec les supérieurs, relations avec les supérieurs, responsabilité professionnelle, responsabilité professionnelle, Diminution du turn-over Diminution du turn-over
  120. 120. Amélioration des pratiques de télétravail   Workshop télétravailleurs et Workshop télétravailleurs et télémanagers télémanagers   Formations Formations Témoignages Témoignages Communication interne des Communication interne des résultats résultats Décision managériale sur  Décision managériale sur l’extension de l’expérience l’extension de l’expérience
  121. 121. Arrêtez de tergiverser et agissez :: toutes les Arrêtez de tergiverser et agissez toutes les constatations tirées des expériences de travail à constatations tirées des expériences de travail à distance démontrent que cela fonctionne, alors ne distance démontrent que cela fonctionne, alors nesoyez pas hésitant et n’alimentez pas les craintes ousoyez pas hésitant et n’alimentez pas les craintes oules scepticismes. Passez à l’action sans plus tarder. les scepticismes. Passez à l’action sans plus tarder. Arrêtez de mendier les permissions, commencez à Arrêtez de mendier les permissions, commencez à prendre les choses en main et démarrez! prendre les choses en main et démarrez! G. Gordon, Telecommuting Review G. Gordon, Telecommuting Review
  122. 122. Les futures tendances du télétravail en Europe où vous travaillez  avec qui vous travaillez formes standards  variété d’espace, de secteur, d’organisation l’organisation détermine le travail  le travail détermine l’organisation activité indépendante et hiérarchie  communication et réseaux emploi et vie séparés  emploi, vie et apprentissage en rapports contraintes d’accessibilité pour les zones locales  opportunités d’innovation emploi, déplacement  un emploi, n’importe où, n’importe quandhttp://www.google.be/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=0CDwQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.administrationmoderne.com%2Fpdf%2Forg_travail%2Fteletravail.ppt&ei=9RQrUf-6AavY0QXnu4CYDg&usg=AFQjCNEHTqrqMc0Q4dOSsFqNHTSO1A6zIw&bvm=bv.42768644,d.d2k&cad=rja
  123. 123. Merci de votre attention EtBon té lé travail
  124. 124. QUESTIONS ?

×