Your SlideShare is downloading. ×

Loading…

Flash Player 9 (or above) is needed to view presentations.
We have detected that you do not have it on your computer. To install it, go here.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Approche du Grand Projet Urbain de Tanger de la planification à la requalification urbaine

2,507
views

Published on

ABDELLATIF BRINI …

ABDELLATIF BRINI

Agence Urbaine de Tanger


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
2,507
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
23
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. ABDELLATIF BRINI Agence Urbaine de Tanger Approche du Grand Projet Urbain de Tanger de la planification à la requalification urbaine 9 Juin 2011
  • 2. AMENAGEMENT ET DEVELOPPEMENT DU FRONT DE MER BAIE DE TANGER DETROIT DE GIBRALTAR OCEAN ATLANTUQE CAP SPARTEL CAP MALABATA OCEAN ATLANTUQE AMENAGEMENT URBAIN VOLET
  • 3.  
  • 4. QUELQUES ESPACES DE LA VILLE APRES AMENAGEMENT
  • 5. AMENAGEMENT DE L’AIRE COMPRIS ENTRE LE PORT ET MERKALA BAIE DE TANGER DETROIT DE GIBRALTAR OCEAN ATLANTUQE CAP SPARTEL CAP MALABATA OCEAN ATLANTUQE AMENAGEMENT URBAIN VOLET
  • 6. REAMENAGEMENT DE LA PLACE 9 AVRIL ET SES ABORDS BAIE DE TANGER DETROIT DE GIBRALTAR OCEAN ATLANTUQE CAP SPARTEL CAP MALABATA OCEAN ATLANTUQE AMENAGEMENT URBAIN VOLET Place 9 Avril
  • 7. LES ARENES VUES DEPUIS LA COLLINE DE CHARF
  • 8. LUTTE CONTRE L’HABITAT NON RÉGLEMENTAIRE BAIE DE TANGER DETROIT DE GIBRALTAR OCEAN ATLANTUQE CAP SPARTEL CAP MALABATA OCEAN ATLANTUQE PLANIFICATION URBAINE VOLET PÉRIMÈTRES D’HABITAT INSALUBRE LES ZONES DE PRÉVENTION
  • 9. INTERVENTION D’EMBELISSEMENT DANS LE QUARTIER MOGHOGHA État actuel Première phase Deuxième phase
  • 10.  
  • 11. PLAN DE SAUVEG ARDE DE LA MEDINA DE TANGER
  • 12. Le développement urbain au Sud et au Sud- est de la médina s'opère, au premier lieu, par la réalisation d'un certain nombre d’édifices repères et d'œuvres publiques (La maison de la dette Marocaine, actuelle délégation de tourisme, en 1910, Le grand théâtre Cervantès– en 1913, Le café de Paris en 1920, l’hôtel el Menzah en 1928-…). Ce développement s'accélère, dans un deuxième temps, pour aboutir à l'ossature générale de la ville nouvelle et à sa structure caractérisée par une artère principale de 230m appelée boulevard Pasteur et une frange littorale longeant l'avenue d'Espagne où se situent les bâtiments de Renshhaussen. Le patrimoine architectural contemporain Le développement urbain au Sud et au Sud- est de la médina s'opère, au premier lieu, par la réalisation d'un certain nombre d’édifices repères et d'œuvres publiques (La maison de la dette Marocaine, actuelle délégation de tourisme, en 1910, Le grand théâtre Cervantès– en 1913, Le café de Paris en 1920, l’hôtel el Menzah en 1928-…). Ce développement s'accélère, dans un deuxième temps, pour aboutir à l'ossature générale de la ville nouvelle et à sa structure caractérisée par une artère principale de 230m appelée boulevard Pasteur et une frange littorale longeant l'avenue d'Espagne où se situent les bâtiments de Renshhaussen. Le patrimoine architectural contemporain Le développement urbain au Sud et au Sud- est de la médina s'opère, au premier lieu, par la réalisation d'un certain nombre d’édifices repères et d'œuvres publiques (La maison de la dette Marocaine, actuelle délégation de tourisme, en 1910, Le grand théâtre Cervantès– en 1913, Le café de Paris en 1920, l’hôtel el Menzah en 1928-…). Ce développement s'accélère, dans un deuxième temps, pour aboutir à l'ossature générale de la ville nouvelle et à sa structure caractérisée par une artère principale de 230m appelée boulevard Pasteur et une frange littorale longeant l'avenue d'Espagne où se situent les bâtiments de Renshhaussen. Le patrimoine architectural contemporain Le développement urbain au Sud et au Sud- est de la médina s'opère, au premier lieu, par la réalisation d'un certain nombre d’édifices repères et d'œuvres publiques (La maison de la dette Marocaine, actuelle délégation de tourisme, en 1910, Le grand théâtre Cervantès– en 1913, Le café de Paris en 1920, l’hôtel el Menzah en 1928-…). Ce développement s'accélère, dans un deuxième temps, pour aboutir à l'ossature générale de la ville nouvelle et à sa structure caractérisée par une artère principale de 230m appelée boulevard Pasteur et une frange littorale longeant l'avenue d'Espagne où se situent les bâtiments de Renshhaussen. Le patrimoine architectural contemporain L’histoire de la ville de Tanger, comme terre d’accueil, a été marquée par la présence successive de plusieurs courants civilisationels et culturels, apportés par les flux de populations de nationalités diverses (portugaise, espagnole, italienne, française, anglaise et américaine ). La production architecturale, comme reflet des différentes époques succédées, traduit la diversité et la richesse des styles de pensées et de consommation de l’espace prévalant à chacune de ces étapes de l’histoire de la cité tangéroise, comme en témoignent encore certains édifices situés dans les secteurs extra-muros de la ville, notamment ceux témoins de l’architecture de la deuxième moitié du 19ème et du début du 20ème siècles. Le patrimoine architectural contemporain
  • 13. DISPOSITION APPLICABLE A LA ZONE SOUMISE A UNE REGLEMENTATION SPECIFIQUE Cette zone est délimitée par un graphisme approprié ( voir Plan d'aménagement) et dans lequel les bâtiments d'intérêt historique ou architectural sont soumis à une réglementation spécifique. En effet, dans cette zone se trouvent des bâtiments à protéger. Ils désignent un secteur subordonné à des mesures d'harmonisation avec un ensemble urbanistique de valeur. Ces bâtiments, qui seront déterminés d'un commun accord par les Services des Monuments Historiques et de la Commune ainsi que de l'Agence Urbaine, feront l'objet d'une attention particulière. Ces bâtiments seront maintenus et éventuellement entretenus. Tous travaux d'entretien, de réfection ou de rénovation doivent faire l'objet d'une attention particulière en vue de mettre en valeur les qualités architecturales de ces bâtiments et de leurs aspects extérieurs. Leur démolition est interdite. Ces bâtiments peuvent ne pas répondre aux règlements de la zone. Le conseil communal et l'agence urbaine se prononceront sur les hauteurs, le C.O.S et le C.U.S. qui seront appliqués à chaque cas. Les mesures réglementaires qui découleront de cette décision priment sur celles applicables à la zone. Extrait du Règlement du plan d’Aménagement de la commune Urbaine de Tanger. Chapitre VII . La zone soumise à une réglementation spécifique Le plan d’aménagement et les mesures de protection
  • 14.  
  • 15.  
  • 16.  
  • 17. Les bâtiments classés de l’Avenue d’Espagne Hôtel continental Bâtiment Renshaussen Hôtel Excelsior Hôtel Cecil Hôtel Valencia Bâtiment estado espagnol 14
  • 18. L’ex-hôtel Villa de France class é comme monument historique
  • 19. Bâtiments en cours de classement Villa al Amana Villa Welcome Siège de Barid al Maghrib
  • 20. BAIE DE TANGER DETROIT DE GIBRALTAR OCEAN ATLANTUQE CAP SPARTEL CAP MALABATA Etat actuel du site de Fendak Chejra
  • 21. ETUDE D ’AM EN A GE M ENT SECTORIEL DU SITE DE FEND A K CHEJR A
  • 22. 1 2 3 4 5 6 Le circuit Matisse Panneau 1 Panneau 2 Maison du peintre A. Rbati « Sur les traces de Matisse »
  • 23. Modèle de panneau informatif du circuit Matisse
  • 24. Bab el Asa La Porte de la Casbah 5
  • 25. Vue de la médina et la baie depuis la Kasba Vue de la Médina 6
  • 26. ETABLIR UN PLAN PARTICULIER D’AMENAGEMENT ET DE SAUVEGARDE DE LA MONTAGNE BAIE DE TANGER DETROIT DE GIBRALTAR OCEAN ATLANTUQE CAP SPARTEL CAP MALABATA ENVIRONNEMENT VOLET
  • 27. ETABLIR UN PLAN PARTICULIER D’AMENAGEMENT ET DE SAUVEGARDE DE LA MONTAGNE BAIE DE TANGER DETROIT DE GIBRALTAR OCEAN ATLANTUQE CAP SPARTEL CAP MALABATA ENVIRONNEMENT VOLET
  • 28. REMEDIER AUX PROBLEMES DES OUEDS ET COURS D’EAU BAIE DE TANGER DETROIT DE GIBRALTAR CAP SPARTEL CAP MALABATA OCEAN ATLANTUQE ENVIRONNEMENT VOLET
  • 29. Proposition d’aménagement des abords de Oued Lihoud LE GRAND PARC Parc dédié aux sports et loisirs, équipé par des circuits de promenades, d’aménagement pour le minigolf, quelques esplanades… et des boisements aménagés pour les sports de plein air tel l’escalade des arbres et des cordes, …, des ponts, des circuits d’aventures et des parcours pédagogiques pour la découverte de la faune et de la flore de l’oued, …
  • 30. PROPOSITION DE TRAITEMENT DU CANAL DE MOGHOGHA
  • 31.  
  • 32. RECONVERSION DE L’ANCIEN PORT DE TANGER BAIE DE TANGER DETROIT DE GIBRALTAR OCEAN ATLANTUQE CAP SPARTEL CAP MALABATA OCEAN ATLANTUQE AMENAGEMENT URBAIN VOLET
  • 33.  
  • 34.  
  • 35.  
  • 36. et pour conclure : Plusieurs facteurs favorables ont été associés pour concrétiser ce programme de requalification et de mise à niveau :
    • Une autorité locale qui a donné au programme la place qu’il mérite dans le processus de la dynamique territoriale;
    • Une concertation des plus exemplaires avec les conseils communaux appuyée par un climat économique favorable;
    • Une implication effective de tous les partenaires locaux dont principalement l’Agence Urbaine à travers ses contributions pour l’élaboration du programme de mise à niveau et l’encadrement technique qu’elle met à disposition du conseil de la ville.
  • 37. Merci de votre attention