• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
The IHP+ and the recommendations of the Commission on Information and Accountability on women’s and children’s health
 

The IHP+ and the recommendations of the Commission on Information and Accountability on women’s and children’s health

on

  • 983 views

Hyppolite Kalambay. “The IHP+ and the recommendations of the Commission on Information and Accountability on women’s and children’s health,” (French/English) ...

Hyppolite Kalambay. “The IHP+ and the recommendations of the Commission on Information and Accountability on women’s and children’s health,” (French/English)

Presentations to the Second Stakeholders Meeting on Implementing the Recommendations of the Commission on Information and Accountability for Women's and Children's Health Ottawa.

Session 1 - General Perspectives Plenary Panel

21-22 November 2011

Statistics

Views

Total Views
983
Views on SlideShare
983
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
4
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    The IHP+ and the recommendations of the Commission on Information and Accountability on women’s and children’s health The IHP+ and the recommendations of the Commission on Information and Accountability on women’s and children’s health Presentation Transcript

    • IHP+ et les recommandations de lacommission de l’information et deresponsabilisation en matière de la santé de la femme et de l’enfant Cas de la RD Congo HYPPOLITE KALAMBAY
    • Question…• Dans quelle mesure les différentes reformes entreprises en RD Congo dans le cadre de l’application des principes d’IHP+ contribuent elles à la mise en œuvre des recommandation de la commission de l’information et de la responsabilisation en matière de santé de la femme et de l’enfant?• Le suivi des ressources, le suivi des résultats, alignement et harmonisation et redevabilité mutuelle
    • Lien avec les recommandations de la commission1. Une seule stratégie sectorielle de secteur de la santé traduite en un plan sectoriel (OMD 4&5)2. Un seul Comité National de Pilotage du secteur de la Santé pour améliorer le dialogue politique (responsabilité et redevabilité mutuelle)3. Un seul cadre de suivi et évaluation avec un nombre raisonnable d’indicateurs consensuels (y compris sur la SMNE)4. Une revue annuelle du secteur pour le suivi des résultats année par année
    • Résultats sous comptes Santé de l’enfantSources de Financement de la Dépense Nationale de Santé de l’enfant 2008 Coopération bi et multi latérale 35% Fonds des ménages 61% ONGs et Fondation internationales Gouvernement 4% Central 0% $ Dépenses de santé des ménages par enfant < 5 ans 2008 11.2 Dépenses de santé du gouvernement par enfant < 5 ans 2008 0.04 Dépenses de santé du RDM par enfant < 5 ans 2008 7.2 Dépenses SE % Dépenses totales de santé (comptes généraux) 26%
    • Résultats sous comptes Santé de la reproduction Sources de Financement Santé de la reproduction 2008 Coopération bi et multi latérale 31% Fonds des ménages 68% ONGs et Fondation internationales 1% $Dépenses de santé des ménages par femme 2008 5.2Dépenses de santé du gouvernement par femme 2008 0.02Dépenses de santé du RDM par femme 2008 2.7Dépenses SR en % Dépenses totales de santé (comptesgénéraux) 15%
    • Trend of maternal mortality 1990-2008 inrelation to the 2015 target
    • Conclusion• L’application des principes IHP+ a permis de mettre en place un cadre idéal pour l’application des recommandation de la commission de l’information et de redevabilité mutuelle matière de la santé de la femme et de l’enfant en RD Congo• Certains défis restent à relever: insuffisance des ressources notamment pour la SMNE, renforcement des capacités des DS pour une information de qualité