E-COM. (10) Internet et noms de domaine

1,197 views

Published on

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,197
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
49
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

E-COM. (10) Internet et noms de domaine

  1. 1. L’internet Petit tour de piste…
  2. 2. Inter… quoi ? <ul><li>Internet, contraction de « interconnected network » ou « international network » selon les sources </li></ul><ul><li>1962, les premières intuitions qui mènent à sa création viennent du secteur militaire (idée d’un réseau de communication maillé invulnérable) </li></ul><ul><li>Septembre 1969, Université de Californie L.A. : première communication réseau entre deux ordinateurs sur base d’un protocole de type tcp/ip (NCP). </li></ul><ul><li>Les premiers acteurs de l’internet sont les universités, qui voient une opportunité de mettre en réseau leurs informations </li></ul><ul><li>L’internet grand-public arrive beaucoup plus tard. Il n’y a pas à l’époque d’informatique grand-public… C’est en 1989 que le WorldWideWeb est créé à Genève par les physiciens du CERN. </li></ul>
  3. 3. Définition express <ul><li>Un réseau maillé </li></ul><ul><li>Une logique de client-serveur </li></ul><ul><li>Une communication par paquets </li></ul>
  4. 4. Un réseau maillé ? <ul><li>Exemple d’un réseau centralisé (ordinateur central et terminaux) </li></ul>
  5. 5. Un réseau maillé ? <ul><li>Exemple d’un réseau centralisé… en cas de panne </li></ul>Qui peut encore communiquer ?
  6. 6. Un réseau maillé ? <ul><li>L’internet, un réseau dont le système nerveux est décentralisé (nœuds) </li></ul>
  7. 7. Un réseau maillé ? <ul><li>L’internet, un réseau qui ne peut pas tomber en panne (?) </li></ul>
  8. 8. Client-serveur ? L’ordinateur de l’internaute se comporte de manière autonome. Il s’adresse à des serveurs pour recevoir de l’information, qu’il met ensuite en forme. C’est le contraire d’un terminal, qui affiche à distance un processus centralisé. Serveur Envoie des informations aux ordinateurs clients La tâche du réseau est donc d’acheminer les requêtes et les informations entre clients et serveurs Client Demande une information, la reçoit et l’interprète.
  9. 9. Logique de communication par paquets entre un client et un serveur sur internet Exemple : vous souhaitez consulter une page web. 193.121.149.70 193.121.149.1 Etape 1 (si pas déjà fait) Se connecter à internet via son provider 193.1.1.1 213.49.100.1
  10. 10. Logique de communication entre un client et un serveur sur internet Exemple : vous souhaitez consulter une page web. 193.121.149.70 193.121.149.1 Etape 2 Le provider ouvre une connexion et vous attribue une adresse IP 213.49.100.1 193.1.1.1 213.49.101.217
  11. 11. Logique de communication entre un client et un serveur sur internet Exemple : vous souhaitez consulter une page web. 193.121.149.70 193.121.149.1 Etape 3 En tapant une adresse URL (http://), vous envoyez une requête 213.49.100.1 193.1.1.1 213.49.101.217 http://www.etopia.be
  12. 12. Logique de communication entre un client et un serveur sur internet Exemple : vous souhaitez consulter une page web. 193.121.149.70 193.121.149.1 Etape 4 Cette requête est traitée par un (ou plusieurs) serveur de premier niveau qui traduit l’URL en adresse IP (l’adresse d’un serveur de noms de domaines). 213.49.100.1 193.1.1.1 http://www.etopia.be = http://193.121.149.1 213.49.101.217
  13. 13. Logique de communication entre un client et un serveur sur internet Exemple : vous souhaitez consulter une page web. 193.121.149.70 193.121.149.1 Etape 5 Le serveur de nom de domaine concerné affine l’adresse IP de façon à orienter la requête sur l’ordinateur qui contient la page recherchée. 213.49.100.1 193.1.1.1 http://www.etopia.be = http://193.121.149.70 213.49.101.217
  14. 14. Logique de communication entre un client et un serveur sur internet Exemple : vous souhaitez consulter une page web. 193.121.149.70 193.121.149.1 Etape 6 Le serveur web qui contient la page la renvoie à l’auteur de la demande. La page suit le chemin inverse, à la recherche de votre adresse IP 213.49.100.1 193.1.1.1 Page de code à faire parvenir à http://213.49.101.217 213.49.101.217
  15. 15. Logique de communication entre un client et un serveur sur internet Exemple : vous souhaitez consulter une page web. 193.121.149.70 193.121.149.1 Etape 7 Les différents serveurs sur le passage de la page la feront suivre en direction de votre provider. 213.49.100.1 193.1.1.1 http://213.49.101.217 via 213.49.100.1 213.49.101.217
  16. 16. Logique de communication entre un client et un serveur sur internet Exemple : vous souhaitez consulter une page web. 193.121.149.70 193.121.149.1 Etape 8 Via votre provider, vous recevez la page que votre navigateur affiche 213.49.100.1 193.1.1.1 Page pour http://213.49.101.217 213.49.101.217
  17. 17. Conséquences de cette logique <ul><li>Pour surfer sur internet, chaque ordinateur doit recevoir une adresse IP valide et unique </li></ul><ul><li>A chaque URL correspond une adresse IP </li></ul><ul><li>Les modifications au sujet des noms de domaine ne sont pas immédiates : les serveurs de noms (DNS) doivent être mis à jour (réplication de l’information) </li></ul><ul><li>Une panne chez votre provider peut vous priver d’accès à internet (vous n’avez plus de point d’entrée)_ </li></ul>
  18. 18. Tracer le parcours d’une requête Il existe un programme qui suit le chemin parcouru par une requête : traceroute.exe Pour le lancer sous Windows : démarrer / accessoires / invite de commande. Puis taper &quot;tracert www.mondomaine.be&quot;. D:>tracert www.google.be Détermination de l'itinéraire vers www.l.google.com [64.233.161.147] avec un maximum de 30 sauts : 1 36 ms <1 ms <1 ms etna [192.168.1.1] 2 10 ms 11 ms 10 ms ip-213-49-101-254.dsl.scarlet.be [213.49.101.254] 3 10 ms 11 ms 10 ms gig0-2.vil-pe12.mpl.scarlet.be [195.95.29.5] 4 11 ms 10 ms 11 ms gig0-1.vil-ar01.ias.scarlet.be [194.119.224.161] 5 12 ms 11 ms 11 ms gig0-2.bel-ar01.ias.scarlet.be [194.119.226.5] 6 12 ms 11 ms 12 ms ge-4-1-131.ipcolo1.Brussels1.Level3.net [212.3.234.109] 7 12 ms 12 ms 13 ms ae-0-11.mp1.Brussels1.Level3.net [212.3.239.1] 8 36 ms 36 ms 36 ms as-1-0.bbr1.London2.Level3.net [212.187.128.61] 9 109 ms 109 ms 110 ms as-0-0.bbr2.Washington1.Level3.net [4.68.128.102] 10 110 ms 109 ms 108 ms ge-1-2-52.car1.Washington1.Level3.net [4.68.121.37] 11 102 ms 102 ms 102 ms 4.79.228.26 12 103 ms 102 ms 102 ms 216.239.47.158 13 105 ms 106 ms 105 ms 216.239.48.198 14 104 ms 102 ms 102 ms 64.233.161.147 Itinéraire déterminé. D:>
  19. 19. chezmoi.com Je veux prendre un nom de domaine et faire un site
  20. 20. Je veux avoir mon propre nom de domaine (mais comment ça fonctionne ?) Chaque domaine de premier niveau a sa propre autorité de régulation .be Pour le .be : http://www.dns.be
  21. 21. Je veux avoir mon propre nom de domaine (mais comment ça fonctionne ?) .be Son rôle est de tenir à jour le registre des noms de domaine (le « whois ») mais ne fait aucune transaction commerciale <ul><li>L’agent </li></ul><ul><li>Conserve votre n.d. </li></ul><ul><li>Vous facture la licence chaque année </li></ul><ul><li>Modifie vos informations personnelles à votre demande </li></ul><ul><li>Gère l’adressage du n.d. vers sont hébergeur </li></ul>Il accrédite des sociétés (« agents ») pour vendre des licences sur les noms de domaine. Ce sont des intermédiaires entre vous et le registre.
  22. 22. Nom de domaine, ok. Maintenant, faire un site ! .be Vous devez maintenant héberger physiquement votre site. Il vous faut un espace disque sur un serveur web, chez un hébergeur . Votre agent Hébergeur
  23. 23. Nom de domaine, ok. Maintenant, faire un site ! .be L’hébergeur entretient un serveur de nom qui dirige les requêtes vers le bon serveur web Votre agent Votre hébergeur NS serveurs web … Votre site se trouve sur un de ces serveurs
  24. 24. En pratique, cela donne… Vous pouvez soit acquérir un nom de domaine puis choisir votre hébergement Soit choisir un hébergement qui comprend le nom de domaine (et donc fera les démarches pour vous) <ul><li>Vérifier que le domaine est libre, par exemple sur le Whois ( www.dns.be ) </li></ul><ul><li>Acquérir ce nom de domaine chez un agent, par exemple Gandi ( www.gandi.net ) </li></ul><ul><li>Prendre un hébergement, par exemple chez OVH ( www.ovh.com ) </li></ul><ul><li>Paramétrer le routage du nom de domaine chez Gandi, en indiquant le serveur de nom de chez OVH. </li></ul><ul><li>Attendre quelques heures </li></ul><ul><li>Vérifier que le domaine est libre, par exemple sur le Whois ( www.dns.be ) </li></ul><ul><li>Réserver votre nom de domaine en choisissant un hébergement tout compris, par exemple chez B-One ( www.b-one.net ) </li></ul><ul><li>Attendre quelques heures </li></ul>
  25. 25. Bon à savoir avant d’acquérir un nom de domaine <ul><li>Un n.d. ne peut pas être « acheté » . Il n’est possible que de le détenir via une licence (vous serez « détenteur de licence »). </li></ul><ul><li>La base de données des n.d. (« Whois ») est gérée par l’autorité. Elle est publique. Chacun peut savoir qui détient un n.d. </li></ul><ul><li>L’autorité délègue aussi le règlement des litiges entre détenteurs à une société privée spécialisée (Cepani pour .be). </li></ul><ul><li>La licence est obligatoirement limitée dans le temps et son abandon (non paiement p.ex.) entraîne automatiquement la libération du n.d. (après une possible période de « rédemption ») </li></ul><ul><li>Sauf exception, la règle qui prévaut est « premier arrivé, premier servi » . Il existe cependant des protections pour les patronymes, les noms de lieux et les marques commerciales. Ces restrictions sont publiées par l’autorité et son organisme de règlement de litiges_ </li></ul>
  26. 26. Trouver un agent <ul><li>D’abord se renseigner au niveau des hébergeurs. Certains forfaits comprennent les frais de nom de domaine. </li></ul><ul><li>Sur DNS.be, la liste des agents accrédités est publiée. </li></ul><ul><li>Mes préférés : Gandi pour le prix et l’interface expert (http://www.gandi.net), Namebay pour le paiement sans carte de crédit (http://www.namebay.be), EuroDNS pour le choix des domaines et la recherche dans les whois (http://www.eurodns.be)_ </li></ul>
  27. 27. Votre nom de domaine est déjà pris ? <ul><li>Pas de chance… </li></ul><ul><li>Si vous avez un droit légitime (marque commerciale, etc), vous pouvez consulter la législation en vue d’une action </li></ul><ul><li>Sinon, vous pouvez tenter votre chance et contacter le teneur de licence pour une transaction « à l’amiable » </li></ul><ul><li>Vous pouvez aussi confier à un courtier spécialisé (p.ex. Sedo) de contacter le détenteur pour lui proposer une transaction </li></ul><ul><li>Si votre domaine est squatté (=détenu mais non utilisé), vérifier le règlement en vigueur (différent pour chaque domaine de 1er niveau). </li></ul>

×