• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
e-commerce (1)  - I. Choquet -référencement
 

e-commerce (1) - I. Choquet -référencement

on

  • 9,059 views

premier cours - I.CHOQUET - e-commerce - Master 2 - etudes européennes et internationales - Université de Metz

premier cours - I.CHOQUET - e-commerce - Master 2 - etudes européennes et internationales - Université de Metz

Statistics

Views

Total Views
9,059
Views on SlideShare
9,058
Embed Views
1

Actions

Likes
1
Downloads
89
Comments
0

1 Embed 1

http://www.slideshare.net 1

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    e-commerce (1)  - I. Choquet -référencement e-commerce (1) - I. Choquet -référencement Presentation Transcript

    • PISTES POUR UN BON REFERENCEMENT… « 41,2% des internautes abandonnent leur recherche après la 1 ère page de résultats, 67% après 2 pages et 81,7% après 3 pages. » (iProspect Survey).
    • Votre sommaire…
      • Définition et objectifs du référencement,
      • Référencement et stratégie du site ou l’OA/C/C de l’entreprise,
      • Une méthodologie pour une bonne stratégie de référencement,
      • Evaluation et rentabilité.
    • 1. DEFINITION ET OBJECTIFS
      • Le référencement est :
      • « le processus global d’ utilisation des moteurs de recherche (MR) pour envoyer des internautes vers un site web à travers des résultats de recherche  ».
      • «  l’indexation et l’ optimisation du positionnement d’un site web sur les moteurs de recherches. »
    • 1. DEFINITION ET OBJECTIFS
      • On dit d’un site qu’il est indexé lorsqu’il est présent dans la base de données (l’index) d’un moteur de recherche.
      • On dit d’un site qu’il est bien positionné si le moteur de recherche le fait apparaître dans les premiers résultats de recherche (les 20 premiers).
    • 1. DEFINITION ET OBJECTIFS
      • L’ objectif est de positionner son site de façon durable dans les MR via des mots-clés ou metatags (balises) relatifs à l’activité de l’entreprise.
      • Visiteurs du site > clients .
    • Pourquoi référencer son site ?
    • Pourquoi référencer son site ?
      • Avec la multiplication exponentielle des pages sur Internet (plus de 3 milliards recensées aujourd'hui, toutes langues confondues), obtenir une bonne visibilité sur le Web est devenu un véritable défi.
      • Voir son site apparaître dans les premières pages de réponses proposées par les moteurs de recherche et créer du trafic sur le site en provenance des outils de recherche est nécessaire.
    • Pourquoi référencer son site ?
      • « La conception d'un système d'information efficace exige une
      • compréhension profonde des utilisateurs et de leur
      • environnement social. Nous ne pouvons pas assumer que les
      • gens voudront de notre information, même si nous savons
      • qu'ils en ont besoin.
      • Derrière la plupart des sites Web, intranet
      • et produits interactifs ratés, se cache une compréhension ratée
      • des utilisateurs et de leur comportement dans la recherche
      • d'information. Les utilisateurs sont complexes. L'utilisateur est
      • un être social, l'information l'est aussi ».
      • Référence :
      • Peter Morville, Ambient findability (O'Reilly Media, Inc., 2005), http:
      • //oreilly.com/catalog/9780596007652/. p. 45
    • Pourquoi référencer son site ?
      • La recherche d'informations est la première activité des internautes
      • + de 300 millions de recherches sont effectuées tous les mois dans les outils de recherche francophones
      • 40% des internautes trouvent un produit ou un service par les moteurs de recherche
      • 30 à 40% du trafic d'un site provient des outils de recherche
    • Pourquoi référencer son site ?
      • Il est également indispensable de travailler son référencement auprès de différents moteurs ou annuaires (et pas seulement sur Google).
      • Pourquoi ?
        • Les concurrents redoublent d’efforts pour augmenter leurs parts de marché,
        • Il n’est pas judicieux de mettre tous ses œufs dans le même panier…
    • Mise en garde ( http://www.ybet.be/internet15/referencement.htm)
      • Avant de commercer, quelques considérations et s'imposent:
      • ce qui est vrai aujourd'hui peut être tout à fait faux demain , chaque moteur de recherche change régulièrement la méthode d'indexation, son algorithme.
      • si le référencement apporte une large partie des visiteurs, les visiteurs directs sont également importants (en provenance d’autres liens, via mails…). Le but est de trouver le juste équilibre entre être visible dans les moteurs de recherche, pertinence des informations, navigation, qualité et  graphisme.
    • Mise en garde (suite) ( http://www.ybet.be/internet15/referencement.htm)
      • le référencement Internet n'est pas une science exacte : c'est 50 % de compétence et d'expérience, 50 % de travail et 50 % de divinatoire. S'il y avait une technique miracle, tous les sites seraient premier.
      • C'est un travail de longue haleine, il faut être patient .
      • Chaque page est indexée par chaque moteur de recherche par un robot spécifique. Votre page peut donc être première sur une recherche sur MSN et  tout à fait inconnue par Google. Chaque moteur utilise ses propres critères pour positionner une page Internet. Chaque page Web est spécifique.
    • Mise en garde (suite)
      • L’idéal est d’envisager sa stratégie de référencement AVANT même la phase de réalisation du site.
      • Attention certains logiciels utilisent des procédés dont les résultats visuels sont attrayants mais qui sont pénalisants sur le plan du référencement.
    • Mise en garde (suite)
      • Pour obtenir un bon équilibre entre les différentes sources de trafic pour un site commercial il faut que les visites proviennent :
        • Des moteurs de recherches (référencement naturel et payant)
        • D’autres sites
        • D’une adresse tapée directement ou du nom de la société cherché dans les moteurs de recherches.
    • REUSSIR SON REFERENCEMENT N’EST PAS REUSSIR SON SITE !
      • TB référencement MAIS si pas d’intérêt
        • > oubli !
      • 3 Prérequis :
        • Un contenu de qualité et mises à jour régulières;
        • Une ergonomie efficace : facilité de navigation et une information en un minimum de clics.
        • La personnalisation : adapter le contenu au visiteur, ex : Amazon.com.
    • 2. REFERENCEMENT ET STRATEGIE MARKETING DU SITE
      • Inutile de se lancer dans le référencement si la stratégie du site web n’est pas claire !
      • Les 3 grandes questions ou l’OA/C/C :
          • Quels sont mes Objectifs d’Affaires via Internet ?
          • Quelle est la Clientèle que je vise sur Internet ?
          • Qui sont mes Concurrents sur la toile ? .
    • A. Quels sont mes Objectifs d’Affaires via Internet ?
      • Objectifs > Mesures de Succès
      • - Augmenter les ventes > nombre de transactions complétées grâce au site.
      • - Acquérir des prospects > nombre de formulaires de contact complétés sur le site, les appels tél. reçus via le site, inscription à la newsletter ou téléchargement d’un fichier disponible sur le site.
      • - Promouvoir l’entreprise > nombre de visiteurs sur le site, de pages vues par visite, provenance et profil des visiteurs.
    • Quels sont mes Objectifs d’Affaires via Internet et quels outils marketing utiliser ? (suite)
      • * les bannières > notoriété et image,
      • * l’e-mailing > pour les offres spéciales et les nouveautés car taux de lecture et de réponse plus élevés que l’envoi non sollicité,
      • * l’achat de mots-clés > pour obtenir de la visibilité immédiate grâce aux liens commerciaux,
      • * le référencement > pour obtenir une visibilité durable via les résultats naturels des moteurs de recherche.
    • Référencement ou achats de mots-clés ? Adviso, chaire RBC, 04/2006
    • Référencement ou achats de mots-clés ? (suite)
      • Un lien commercial provient de l’achat de mots-clés où l’annonceur paie pour chaque clic que font les visiteurs. Il se situe en haut et/ou à droite des résultats naturels du MR, lors de la requête effectuée.
        • Ex : Google adwords
      • On parle aussi de référencement payant ou SEA.
    • Référencement ou achats de mots-clés ? (suite)
      • Les résultats naturels sont l’output fournis par le MR. Sur base d’algorithmes, le moteur va classer les sites par ordre de pertinence des mots-clés, référencer les sites et ensuite positionner les pages du site.
      • On parle aussi de référencement naturel ou organique (SEO).
    • Quels résultats les internautes privilégient-ils ?
      • Et vous ?
          • Faites-vous toujours la différence entre:
            • « lien commercial » et « résultat naturel » ?
          • A qui faites-vous le plus confiance ?
          • Et pourquoi ?
    • Quels résultats les internautes privilégient-ils ?
      • Les internautes cliquent plus souvent sur les résultats naturels que sur les liens commerciaux.
      • 6 clics sur 7 dans les moteurs de recherches sont effectués sur les résultats naturels. (Jupiter Research, mars 2005)
      • 50% des internautes savent différencier les 2 types de positionnement.
    • B. Quelle est la clientèle visée ?
      • Qui est mon client et comment me parle-t-il ?
        • L’entreprise doit tout d’abord chercher à identifier qui sont ses clients et le langage qu’ils utilisent quand ils font des achats en ligne.
        • Comment ?
          • Via les profils démographiques (ho, fe, seniors…) qui renseignent sur le temps passé sur les sites, les prises de décision, le rapport aux liens commerciaux, …
    •  
    • Quelle est la clientèle visée ? (suite)
      • Quels contenus mes clients recherchent-ils ?
        • Des enquêtes démontrent que les internautes ont des intentions et des besoins différents lorsqu’ils lancent une recherche selon l’étape du cycle d’achat où ils se trouvent.
        • * L’entreprise doit donc déterminer l’étape du cycle d’achat où se trouve sa clientèle pour bâtir un contenu approprié sur le site.
    • Quelle est la clientèle visée ? (suite) Adviso, chaire RBC, 04/2006
    • Quelle est la clientèle visée ? (suite)
      • Quand les clients utilisent-ils le MR dans leur processus d’achat ?
          • Au début du cycle d’achat et moins vers la fin car ils connaissent déjà le site où ils veulent faire leurs achats.
          • Et donc  l’entreprise DOIT essayer de capter l’attention de l’internaute dans les 2 premières étapes du cycle d’achat via un contenu suffisamment riche pour l’aider à progresser dans le cycle d’achat (comparaison de différents modèles, témoignages de clients, fiche technique du produit…).
      • ! De diversifier la stratégie de référencement pour couvrir chaque étape du cycle d’achat et tester ce qui donne le mieux.
    • C. Quels sont les concurrents ?
      • Comment qualifier le marché ?
            • Très concurrentiel OU quelques gros joueurs
            • Joueurs locaux OU internationaux
            • Présents sur Internet ?
      • Qui sont mes concurrents ?
            • Concurrents DIRECTS : visiter leurs sites, analyser leur promotion, leur position sur le marché car il y a nécessité de se différencier…
              • Ne pas optimiser son site avec des mots-clés qui sont des marques des concurrents > illégal !
            • Concurrents INDIRECTS : penser à construire un contenu approprié afin d’être mieux positionné et retenir ainsi l’attention de l’internaute.
      • Quel est le marché dans lequel l’entreprise évolue ?
          • > afin d’adapter la stratégie de référencement
      • *Pme : Réf. permet de concurrencer les grands concurrents; peu coûteux et très efficace.
      • * Ent. de services : clientèle essentiellement locale et moyens de promotion traditionnels. Ici Réf. est une technique complémentaire (optimisation du site au niveau local, soumission du site aux annuaires) car les clients cherchent de + en + sur internet.
    • 3. UNE METHODOLOGIE A SUIVRE…
      • Un bon référencement s’appuie sur 3 axes
        • L’optimisation du site Web
          • (pertinence et accessibilité )
        • La soumission aux annuaires
          • (+ de visiteurs et meilleur positionnement des mots-clés ciblés par l’entreprise)
        • La stratégie de liens
          • (influence + sur le positionnement du site, visiteurs ciblés, évolution en cours donc opportunités…)
    • L’OPTIMISATION DU SITE WEB
    • A. Bien comprendre…
      • A.1. Comment fonctionne un MR ?
      • Un MR est un outil qui analyse le code source des pages (tags et métatags) d’un site et les indexe ensuite grâce à un robot (spider ou crawler) qui classe les pages par pertinence à un mot-clé donné. Ce classement s’opère via des formules mathématiques : les algorithmes de pertinence.
    • Exemple de métatags
      • Les balises meta / 1 <TITLE>Titre de la Page</TITLE>
      • <META NAME=&quot;Author&quot; LANG=&quot;fr&quot; CONTENT=&quot;PRENOM NOM&quot;> <META NAME=&quot;Description&quot; CONTENT=&quot;Tapez ici en quelques phrases la description de votre site&quot;>
      • <META NAME=&quot;Keywords&quot; LANG=&quot;fr&quot; CONTENT=&quot;Tapez ici vos mots clés (espacés d'une virgule) qui  correspondent le mieux à votre site&quot;> <META NAME=&quot;Identifier-URL&quot; CONTENT=&quot; http://www.MMT-Fr.com&quot; >
      • <META NAME=&quot;Reply-to&quot; CONTENT=“monnom@monsite.com&quot;>
      • <META NAME=&quot;Generator&quot; CONTENT=“dreamweaver,Xpress,...&quot;>
      • <META NAME=&quot;Copyright&quot; CONTENT=&quot;COPYRIGHT.... &quot;>
      • <META NAME=&quot;robots&quot; CONTENT=&quot;attribut 1, attribut 2...&quot;>
      • All : Le robot indexe tout (par défaut).
      • None : Stoppe le robot. Index : Votre page est indexée. Noindex : Votre page n'est pas indexée mais il suivra les liens de cette page. Follow : Le robot récupère les liens de votre page pour les référencer plus tard. Nofollow : Le robot ne récupère pas les liens de votre page. <META NAME=&quot;revisit&quot; CONTENT=&quot;7 days&quot;> (http://www.slideshare.net/davidbx/le-rfrencement-naturel/)
      • A.2. Qu’est ce que le MR prend en compte ?
        • Le texte « visible » des pages et le nombre de mots-clés par page.
        • La balise « TITLE » : max 100 caractères, descriptif, comporter entre 4 et 6 mots-clés liés au contenu de la page et/ou du site.
          • Systématiquement indexée par tous les outils de recherche.
        • La mise en forme du texte : gras, souligné, italique…
        • Le texte situé en haut de la page (les 200 premiers caractères) obtient une pondération plus importante.
          • Ce texte doit donc exister (pas de graphique) et décrire au mieux le contenu de la page.
        • Le texte « invisible » des pages web dont :
        • Les metatags ou balises de description du site et balises de mots-clés.
          • Un générateur de balises <META> : http://www.netalya.com/fr/ToolBoxMeta.asp
          • Attention, les balises Meta n’échappent pas à la loi, ne pas utiliser de nom de marque déposée, de nom protégé par la législation.
    • Le Cas « Sexy Avenue » http://www.juriscom.net/pro/visu.php?ID=346
      • La société Dreamnex exploite depuis quelques années un sex shop virtuel, &quot;Sexy Avenue&quot;, qui connaît un certain succès.
      • Fin 2002, elle constate une baisse de fréquentation de ses pages Internet. Etonnée, elle consulte l’ensemble des moteurs de recherches où elle figure généralement en tête des référencements grâce aux métatags qu’elle a créés. Or, il apparaît que la place qu’elle occupe habituellement lui a été subtilisée par un concurrent, Kali-gona , qui est aussi un sex shop en ligne.
      • Afin de comprendre cette situation elle étudie les pages intermédiaires de référencement du site concurrent ainsi que ses métatags. Elle constate alors que ceux-ci consistent en une reprise à l’identique des siens.
      • De plus, le site de Kali-gona utilise une charte graphique s’inspirant largement de celle de &quot;Sexy Avenue&quot;, lui conférant un look and feel similaire, et inclut des copies du contenu du site concurrent (ex. : photographies d’articles vendus en ligne…).
      • Pour mettre fin à cette situation, la société Dreamnex décide d’agir contre sa concurrente sur deux fondements :
        • la contrefaçon de droit d’auteur pour la reprise de la page intermédiaire de référencement et de certains éléments du site Internet ;
        • la concurrence déloyale et le parasitisme pour la reprise de ses métatags et de sa page de référencement.
      • Le tribunal de commerce de Paris a statué que la société «  KALI-GONA s'est rendue coupable de reproduction et d'usage illicite des droits de création appartenant à SEXY AVENUE, ces agissements étant constitutifs de contrefaçon  ».
      • A.3. Comment trouver les bons mots-clés ?
        • Songer au langage des clients;
        • 2 à 5 mots par recherche;
        • Choisir des mots qui définissent l’entreprise :
          • Services et produits offerts,
          • Nom de la localité ou du pays,
          • Identifier les différentes thématiques du site et trouver des mots-clés pour chacune d’elles,
          • S’assurer que le mot choisi n’a pas de signification différente (voir dans les 3 premières pages que les sites proposés soient reliés au domaine, aux produits et à la clientèle cible)
      • A.3. Comment trouver les bons mots-clés (suite) ?
        • Cibler des mots-clés rentables : l’internaute qui cherche des mots + spécifiques (3 à 5 mots) est + loin dans son processus d’achat que celui qui cherche avec un mot générique > voyage / vacances à Athènes
      • A.3. Comment trouver les bons mots-clés (suite) ?
        • Vérifier le choix des mots-clés via :
          • Les générateurs de mots-clés gratuits de certains moteurs de recherche,
          • Une analyse des statistiques de visites du site via les fichiers logs,
          • Une analyse des mots-clés du moteur de recherche interne au site (s’il existe),
          • Elargir sa liste de mots-clés populaires via : Google Adwords,Ask.com, Metacrawler.com.
    • Yahoo ! Search Marketing, un exemple de générateur de mots-clés
    • Exemple de mots-clés proposés par Google Adwords
    • Mots-clés proposés par Google Adwords en volume de recherche
    • Mots-clés / coût par clic et positionnement de l’annonce
    • Achat d’un mot-clé sur Yahoo!
      • A.4. Quelle est la concurrence pour ces mots-clés ?
        • Une fois la liste des mots-clés choisis vérifier que ces mots bénéficieront d’un bon positionnement en inscrivant par exemple un mot-clé dans Google et voir le nombre de résultats trouvés. Plus ce chiffre est élevé, moins il y aura de chance de bien se positionner.
    • Concurrence et positionnement
    • B. Soigner le contenu…
      • Une fois les mots-clés déterminés, il faut les placer aux bons endroits et
        • Soigner la structure générale du site :
          • Hiérarchie des liens : faire pointer toutes les pages du site sur les pages les plus importantes (accueil, liste des produits)…
          • Nombre de pages : un site sera mieux répertorié s’il a plus de pages que le concurrent (toutes choses étant égales par ailleurs),
          • Avoir un plan ou carte du site avec un max. de 100 liens sur la carte
      • -Soigner le contenu des pages
          • Page d’accueil : la plus importante et qui devrait avoir le meilleur positionnement.
          • Titre de page : chaque page du site doit avoir un titre unique.
          • Longueur du texte : max 250 mots de texte pour maximiser la pertinence pour les moteurs de recherche.
          • Le style des polices : le gras ou l’italique (sachant que le gras se lit plus facilement) , à utiliser avec modération.
      • -Soigner l’écriture des liens , notamment du texte d’ancrage.
          • Ce texte mène vers une autre page du site ou vers un autre site. Veiller à utiliser des verbes d’actions qui donnent l’impression à l’internaute de trouver une information/solution lors du clic sur ce lien
          • Privilégier la précision , la clarté : chaque étape doit être claire et logique.
            • « cliquez ici » ne donne aucune information utile.
      • La majorité des moteurs de recherches proposent des guides de bonnes pratiques pour améliorer l’indexation et le référencement des sites.
        • Centre Google pour webmasters :
          • http://www.google.com/webmasters
        • Centre d’aide Yahoo Search
          • http://help.yahoo.com/I/yahoo/search/webpublishers
    • Spamdexing et liste noire
      • ATTENTION !
      • Le « spamdexing » est toute
      • tentative destinée à tromper de
      • manière illégale les algorythmes
      • des robots pour faire apparaître un site
      • en bonne position dans les moteurs de recherches
      Liste noire et le site ne sera plus référencé !
    • LA SOUMISSION AUX ANNUAIRES
    • POURQUOI? COMMENT?
      • Un annuaire (ou répertoire) est une base de données construite manuellement par des rédacteurs qui indexent selon des catégories (rubriques) les sites qui leur sont soumis .
      • Les annuaires les plus connus sont Yahoo! et DMOZ (gratuit)
    • POURQUOI? COMMENT? (suite)
      • Vaut-il la peine de payer pour être dans un annuaire ?
        • Oui si :
          • L’annuaire est très populaire et donc fort consulté,
          • Votre site a des difficultés à se faire indexer (Flash),
          • L’annuaire est un annuaire spécialisé qui attire des visiteurs qualifiés (le taux de conversion sera plus élevé).
      • Comment trouver les annuaires « spécialisés » ? :
        • Utilisez un moteur ou un annuaire classique et chercher par exemple « répertoire vtt » ou « portail cyclisme ».
      • Les avantages d’être dans les annuaires :
        • Améliorer son positionnement auprès des moteurs de recherche car + de liens entrants,
        • Attirer + de visiteurs qualifiés sur le site (mais analyser le nombre de concurrents présents et la manière dont est présentée l’information (ordre alphabétique, politique de 1 er arrivé, 1 er servi) les chances sont moindres…
        • La soumission aux moteurs de recherches n’est plus nécessaire.
        • La plupart des moteurs de recherche (y compris Google) utilisent des répertoires et accordent plus d’importance à un site si celui-ci est inscrit dans l’annuaire DMOZ.
      • Comment soumettre son site aux annuaires ? :
        • Suivre certaines règles :
          • Les sites sont catégorisés par thèmes, il faut donc sélectionner la bonne catégorie;
          • La plupart des annuaires limitent l’inscription d’un même site à 2 catégories;
          • Les sites des concurrents présents dans un annuaire peuvent aider à trouver les bonnes catégories pour le classement du site;
          • Écrire une description appropriée du site en utilisant 25 mots maximum, deux ou trois mots-clés et renoncer aux superlatifs (le meilleur, le moins cher…).
      • Comment soumettre son site aux annuaires ? :
        • La soumission est manuelle et l’approbation du site est également manuelle, cela peut donc prendre du temps…si après un mois, un site n’est toujours pas inscrit il convient de remplir un nouveau formulaire de demande.
      • La fiche d’information est composée de 2 parties:
        • La 1 ère traite du site en lui-même : URL, description, situation géographique…
        • La seconde traite du contact : la personne à contacter, son mail etc…
        • A cette étape, il est très important de respecter certains critères de rédaction :
          • Ne pas proposer un site dont l’adresse redirige vers une autre;
          • Ne pas proposer un site « en construction »;
          • Toujours rédiger à la 3 ème personne;
          • Limitation de l’emploi des majuscules, des superlatifs, des slogans publicitaires…
    • LA STRATEGIE DES LIENS
    • POURQUOI ? , COMMENT ?
      • Cette stratégie de liens est très importante pour le référencement car :
        • Les MR tiennent compte des liens entrants pour le positionnement du site;
        • Apport de visiteurs ciblés vers le site de l’entreprise;
        • Importance non seulement de la quantité de liens mais surtout de la qualité de ceux-ci.
    • Identifiez vos communautés
    • A. Evaluer la qualité d’un lien
      • Un lien sera de qualité s’il est
        • PERTINENT (même secteur, même clientèle, site déjà indexé par les moteurs de recherche)
        • GENERATEUR DE TRAFIC
        • PROVENIR DE SITES BIEN COTES càd ayant un bon PageRank (Google donne une cote entre 0 et 10 à une page web. Le PR est déterminé par le nombre de liens entrants qui pointent vers une page.)
      • Pour voir le PageRank d’une page il faut télécharger la barre d’outils de Google à l’adresse suivante :
        • http://toolbar.google.com/intl/fr/
        • La barre d’outils de Google schématise le PR par une barre verte horizontale et en pointant la souris dessus on obtient un nombre entre 0 et 10.
    • Exemple de PageRank
    • B. Identifier les sites potentiels
      • Lister dans une feuille Excel par exemple, les sites des partenaires d’affaires existants (ceux dont le contenu du site sera pertinent ),
      • Consulter les annuaires Yahoo! et DMOZ pour solliciter des liens avec des entreprises offrant des produits complémentaires par ex.
      • Etablir la liste des sites qui pointent vers le site d’un concurrent en interrogeant Google et Yahoo! En inscrivant la commande :
        • Link : www.nom-du-site.com (dans Google)
        • Linkdomain : www.mon-nom-de-site.+com (pour Yahoo!)
    • Un exemple de liens pointant vers HEC Montréal sur Yahoo !
    • C. Prioriser les liens trouvés
      • Quand la liste des sites potentiels est déterminée, il convient de donner une cote de 1 à 3 sur base de la pertinence :
          • 1 = très prioritaire,
          • 2 =moyennement prioritaire,
          • 3 = le moins prioritaire.
      • Faire de même pour les autres critères ( Trafic et PageRank )
    • D. Solliciter les sites qui pourraient offrir un lien vers notre site
      • En écrivant à l’administrateur de site Web;
      • En obtenant des liens d’une manière naturelle :
        • En publiant des articles, en participant à des blogs ou des forums de discussion > donne plus de visibilité;
        • En créant un blog;
        • En créant un programme d’affiliation (on encourage les autres sites affiliés à diriger les internautes vers notre site en échange d’un % sur la vente opérée).
        • En laissant toujours un lien vers son site dans les messages laissés sur les forums, les blogs, les articles rédigés et les e-mails…
    • E. Et enfin, assurer le suivi…
      • La stratégie des liens est un processus continu, le suivi est donc nécessaire.
      • Pour vérifier le nombre de liens qui pointent vers notre site, utilisez à nouveau:
        • Link : www.nom-du-site.com (dans Google)
        • Linkdomain : www.mon-nom-de-site.+com (pour Yahoo!)
      • Pour faciliter le suivi de la stratégie de liens il existe des logiciels spécialisés (et payants) comme OptiLink ou Arelis 4.
    • EVALUATION ET RENTABILITE
    • Référencement et achat de mots-clés
      • Il peut être intéressant d’avoir recours à l’achat de quelques mots-clés bien sélectionnés, si votre positionnement « naturel » est faible et que vous souhaitez vendre + pour la période de Noël par exemple.
      • Pourquoi :
        • trop tard pour un référencement naturel (prends du temps),
    • Quelques astuces….
      • Vous pouvez supprimer les visiteurs inutiles qui vous « bouffent » de la bande passante en dotant votre site web d'un &quot;traffic cleaner&quot;.
      • Ce service contrôle les adresses IP de vos visiteurs et détourne celles qui proviennent de pays indésirables vers un autre domaine. Par exemple, votre e-commerce qui assure la livraison en France seulement a-t-il besoin de visiteurs de la Suisse ou même du Congo?
      • Installez-le, c'est gratuit : Traffic Cleaner
    • Trafficcleaner.com
    • Un site très « spécialisé » dans le référencement : http://www.abondance.com/
    • Les indicateurs de suivi
      • Suivre l’évolution de son positionnement :
        • Par mots-clés,
        • Par moteurs
      • Et ce à travers le temps .
      • Vérifier le nombre de pages indexées via la commande (yahoo et google) :
        • Site:www.mon-nom-de-site.com
      • Vérifier le nombre de liens entrants :
        • Link : www.nom-du-site.com (dans Google)
    • Les indicateurs de suivi (suite)
      • Observer son positionnement :
        • Figurer parmi les 10 premières positions (ou les 30 premiers si le mot est compétitif)
      • Vérifier son PageRank suite aux efforts de référencement,
      • Au niveau du site lui-même suivre :
        • Les statistiques de visites,
        • Le suivi des actions posées (formulaire, newsletter, etc…) et les relier aux outils de marketing utilisés (annonces, liens, mots-clés) pour obtenir le taux de conversion.
        • Nombre de visiteurs qui reviennent (V.Ajoutée du site),
        • Les pages d’entrées, de sorties et celles où le client passe à l’achat.
    • Les indicateurs de suivi (suite)
      • Mais encore :
        • Nombre de ventes résultant directement du site web,
        • Nombre de courriels et/ou appels reçus à travers le site pour obtenir plus d’infos.
        • Demander au personnel d’interroger à chaque fois le client sur la manière dont il a entendu parler de la société et compiler les résultats.
            • > voir le ratio avec les autres canaux de promotion traditionnels.
    • Les actions correctives
      • Les analyses précédentes permettront de voir si les résultats sont atteints.
      • Si NON : recours aux actions correctives MAIS opérer de façon graduelle pour pouvoir évaluer l’impact de chacune.
      • Si l’impact est + , on s’attaque à un autre problème SINON revenir en arrière et essayer autre chose.
      • Cette technique prend du temps , elle doit de plus être répétée afin d’assurer une rentabilité constante.
    • CONCLUSIONS
        • Le référencement est un art en plein
        • changement mais qui tend à se simplifier.
        • - Il y a de plus en plus d’outils disponibles pour faciliter l’indexation des sites et les aspects marketing, la qualité du site prend le pas sur la technique.
        • - Le responsable du référencement n’est pas toujours identifié clairement dans l’entreprise (le webmaster, le responsable marketing,..) ; cette technique demande rigueur et suivi.
        • - Le budget alloué au référencement ne représente que 12% de celui alloué à l’achat de mots-clés pour l’ensemble des entreprises (en 2005).
        • Une étude de Marketing Sherpa indique que la raison principale invoquée pour ne pas investir dans le référencement est l’incompréhension des marketeurs vis-à-vis de cette stratégie et sa complexité en général.
        • Adopter une bonne méthodologie de référencement donne de la visibilité et fidélise l’internaute .
      • Conclusion :
      • Soit faire la guerre :
      • Budget important de promotion et de publicité
      • Soit faire la guérilla :
      • Le référencement…
    • SOURCES
      • Sites :
        • http://www.adviso.ca
        • http://www.abc-netmarketing.com
      • Ouvrage :
        • Réussir un projet de site Web, Nicolas CHU,
        • Ed. Eyrolles (3èm Edition), 2005