Your SlideShare is downloading. ×
P5   Richard Collin
P5   Richard Collin
P5   Richard Collin
P5   Richard Collin
P5   Richard Collin
P5   Richard Collin
P5   Richard Collin
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

P5 Richard Collin

1,060

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,060
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. l’ Vers l’Entreprise 2.0: Comprendre et maî d’ maîtriser les paradoxes d’une mutation en cours Transformation des modes de travail d’ et des modes d’organisation et de management Richard Collin Grenoble Ecole de Management © RCollin – Etes Tic 2007 Produire, Travailler, Innover, Vendre autrement…. Que chacun devienne un entrepreneur de la connaissance, un cueilleur de compétences et un cultivateur de confiance Richard Collin © RCollin – Etes Tic 2007 1
  • 2. L’individu Espace de la connaissance Dow Jones Espace marchand Nord Espace du territoire © RCollin – Etes Tic 2007 © RCollin – Etes Tic 2007 2
  • 3. La révolution «K» et les nouvelles règles de production La recherche et l’innovation sont produites par des communautés de compétence en continu Les processus de production sont segmentés en unités de production La gestion de la production de biens et de services est internationalisée et globalisée L'entreprise en réseau installe l’essaimage, la sous- traitance, le flux tendu à l'échelle planétaire Les stratégies de localisations d'activités sont dynamiques (le temps des modèles éphémères) La transformation des métiers et des fonctions est permanente et continue © RCollin – Etes Tic 2007 Quelques constats s’imposent Refonte en profondeur de notre maniére de produire, lire, comprendre, organiser, échanger, partager, utiliser, et capitaliser informations et connaissances pour mieux et vite répondre aux multiples questions liées à notre activité © RCollin – Etes Tic 2007 3
  • 4. Quelques constats s’imposent Le travail de chacun consiste de plus en plus à contribuer et animer des réseaux de projets, de connaissances et de personnes pour “résoudre des problémes”, “prendre des décisions” ou “innover de nouveaux produits & services ou même processus et organisations” © RCollin – Etes Tic 2007 Quelques constats s’imposent Le travail est de moins en moins individualisable, mesurable et prédictible L’innovation et l’agilité étant la régle, il convient de se mettre “en et sous “ influence Les technologies et les outils sont au coeur de la transformation en cours en même temps qu’ils sont porteurs d’identité © RCollin – Etes Tic 2007 4
  • 5. Technologies nous n’avons encore rien vu © RCollin – Etes Tic 2007 Le collaboratif est d’abord une culture. Collaborer nécessite un investissement. Dans un univers où le temps et la culture collaborative sont deux grands quasi- absents, vouloir régler le problème de la performance de l’entreprise seulement par de la technologie est un contre sens Commentaire Question 35 de EC 2006 © RCollin – Etes Tic 2007 5
  • 6. Réseau:n.m Création intentionnelle et stratégique de liens entre des personnes dans le but avoué d’ouvrir de nouvelles avenues, d’évoluer hors de sa zone de confort, rechercher la complémentarité, la diversité dans le but d’accroître ses connaissances Chaque membre sait mesurer les conséquences et la portée de ses actes Ex: Les membres de notre réseau ne nous donnent pas ce dont nous avons besoin, ils sont ce dont nous avons besoin, et c’est réciproque. © RCollin – Etes Tic 2007 En face d’un problème complexe, l’essentiel n’est pas d’ériger une vérité…..mais d’animer un processus de construction collective d’une démarche efficiente. Cultiver la connaissance partagée c’est permettre d’envisager collectivement l’avenir . Hubert Saint Onge, Clarica © RCollin – Etes Tic 2007 6
  • 7. Merci. Vos questions ? La confiance est la bande passante de la connaissance Richard Collin richard.collin@emsi- richard.collin@emsi-grenoble.com collin@icce- collin@icce-link.com © RCollin – Etes Tic 2007 7

×