Your SlideShare is downloading. ×
  • Like
Cci82 agrimip 25 11-10
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Now you can save presentations on your phone or tablet

Available for both IPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Cci82 agrimip 25 11-10

  • 411 views
Published

présentation par la CCI82

présentation par la CCI82

Published in Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
411
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
1
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • Oxymore dérangeant   Définition d ’«  écologie » et d’ « industrielle »   Classiquement cette société industrielle a longtemps été considérée comme séparée de la biosphère. Les conséquences : les problèmes d’impacts de l’industrie sur l’environnement ne sont traités qu’à l’interface de l’industrie et de l’environnement. Traiter les impacts en bout de chaîne. L’EI considère la société industrielle comme un système (interactions et interdépendances) et la réintègre dans la biosphère et en fait un cas particulier d’écosystème (interaction et interdépendances avec les autres ecosystèmes). Elle offre donc , en permettant d’étudier de manière globale les interactions entre la Sté Industrielle et le reste de la biosphère, en prenant ainsi de l’altitude, un nouvel angle de vue, dessinant ainsi de nouveaux leviers, de nouvelles pistes à explorer, afin que la Sté I. se développe avec le moins de dommages possibles au sein de la biosph.   Ce Concept qui a environ une dizaine d’années, ne possède pas encore de définitions officielle (on en recensait plus de 20 en 1995)
  • Oxymore dérangeant   Définition d ’«  écologie » et d’ « industrielle »   Classiquement cette société industrielle a longtemps été considérée comme séparée de la biosphère. Les conséquences : les problèmes d’impacts de l’industrie sur l’environnement ne sont traités qu’à l’interface de l’industrie et de l’environnement. Traiter les impacts en bout de chaîne. L’EI considère la société industrielle comme un système (interactions et interdépendances) et la réintègre dans la biosphère et en fait un cas particulier d’écosystème (interaction et interdépendances avec les autres ecosystèmes). Elle offre donc , en permettant d’étudier de manière globale les interactions entre la Sté Industrielle et le reste de la biosphère, en prenant ainsi de l’altitude, un nouvel angle de vue, dessinant ainsi de nouveaux leviers, de nouvelles pistes à explorer, afin que la Sté I. se développe avec le moins de dommages possibles au sein de la biosph.   Ce Concept qui a environ une dizaine d’années, ne possède pas encore de définitions officielle (on en recensait plus de 20 en 1995)
  • Cette action doit permettre : - d’avoir un impact direct en matière de création d’emploi , d’aménagement du territoire (filières courtes locales) et d’agriculture (nouvelles activités et nouveaux débouchés) - d’accroître la productivité des entreprises locales et être précurseur sur le marché économique
  • Oxymore dérangeant   Définition d ’«  écologie » et d’ « industrielle »   Classiquement cette société industrielle a longtemps été considérée comme séparée de la biosphère. Les conséquences : les problèmes d’impacts de l’industrie sur l’environnement ne sont traités qu’à l’interface de l’industrie et de l’environnement. Traiter les impacts en bout de chaîne. L’EI considère la société industrielle comme un système (interactions et interdépendances) et la réintègre dans la biosphère et en fait un cas particulier d’écosystème (interaction et interdépendances avec les autres ecosystèmes). Elle offre donc , en permettant d’étudier de manière globale les interactions entre la Sté Industrielle et le reste de la biosphère, en prenant ainsi de l’altitude, un nouvel angle de vue, dessinant ainsi de nouveaux leviers, de nouvelles pistes à explorer, afin que la Sté I. se développe avec le moins de dommages possibles au sein de la biosph.   Ce Concept qui a environ une dizaine d’années, ne possède pas encore de définitions officielle (on en recensait plus de 20 en 1995)
  • Oxymore dérangeant   Définition d ’«  écologie » et d’ « industrielle »   Classiquement cette société industrielle a longtemps été considérée comme séparée de la biosphère. Les conséquences : les problèmes d’impacts de l’industrie sur l’environnement ne sont traités qu’à l’interface de l’industrie et de l’environnement. Traiter les impacts en bout de chaîne. L’EI considère la société industrielle comme un système (interactions et interdépendances) et la réintègre dans la biosphère et en fait un cas particulier d’écosystème (interaction et interdépendances avec les autres ecosystèmes). Elle offre donc , en permettant d’étudier de manière globale les interactions entre la Sté Industrielle et le reste de la biosphère, en prenant ainsi de l’altitude, un nouvel angle de vue, dessinant ainsi de nouveaux leviers, de nouvelles pistes à explorer, afin que la Sté I. se développe avec le moins de dommages possibles au sein de la biosph.   Ce Concept qui a environ une dizaine d’années, ne possède pas encore de définitions officielle (on en recensait plus de 20 en 1995)

Transcript

  • 1. Ecologie industrielle et Territoriale en Tarn-et-Garonne Pôle AGRIMIP INOVATION Lavelanet 25 novembre 2010 Vincent GARNAUD Conseiller Environnement Chambre de Commerce et d'Industrie de Montauban et de Tarn-et-Garonne Tel : 05.63.22.26.18 - Courriel : v.garnaud @montauban.cci.fr
  • 2. Sommaire
    • L’Ecologie Industrielle
    • Présentation du projet :
    • Ecologie industrielle et Territoriale en Tarn-et-Garonne
    10/02/11
  • 3. L’écologie industrielle? Synthèse
  • 4. En résumé… Ecologie : écologie scientifique, étude des écosystèmes Industrielle : la société industrielle dans son ensemble (production, consommation, agriculture, transports…)
    • Deux caractéristiques essentielles:
      • Une approche systémique de la société industrielle et de ses interactions avec la biosphère
      • - Repose sur l’étude des stocks et flux de matière et d’énergie qui la composent
  • 5. Ecologie industrielle ? Habituellement, le système industriel et la biosphère sont considérés comme séparés. Système industriel contemporain = industrie mais aussi habitat, agriculture, transport…la plupart des activités humaines
  • 6. Ecologie industrielle ? L’écologie industrielle explore l’hypothèse inverse : le système industriel = une forme particulière d'écosystème . Biosphère
  • 7. Ecologie industrielle ? Méthodologie : ETAPE 1 : définition claire des objectifs de l’étude et des frontières du système, de l’échelle de temps ETAPE 2 : analyse de la chaîne des procédés : les entrées et les sorties, les quantités (conservation de la matière) ETAPE 3 : modélisation et évaluation Objectifs : Synergie de substitution : échange de flux d’eau, de matières ou d’énergie entre acteurs Synergie de mutualisation : mutualisation de l’approvisionnement (production ,logistique) ou du traitement (collecte de déchet…), de services…
  • 8. En résumé…
    • Déchets et effluents des uns = ressources pour d’autres
    • Surplus énergétiques = sources d’énergie
    • Rationalisation de la logistique (approvisionnement + collecte)…
    • Mutualisations d’approvisionnement, de collecte, de services
  • 9. Coopérative betteravière Lavage Sable + graines indésirables Épandage en plein champ Entreprise du BTP Synergie mise en œuvre : exemple Récolte Sable + Matières Minérales Utilisation pour diverses prestations ACHAT Extraction et transport
  • 10. Synergie mise en œuvre : exemple Club d’Ecologie Industrielle de l’Aube – démarrage en 2003 Création de synergie entre 2 entreprises pour la valorisation du sable : CRISTAL (I.A.A) : sable du nettoyage de betteraves (sortie) APPIA (B.T.P) : sable pour remblaiement de tranchées (entrée)
    • Bénéfices
    • 6000 à 12 000 Tonnes de sable valorisées par an.
    • 100 K€ d’économie depuis la mise en place de la synergie.
  • 11. L’intérêt des symbioses Entreprise Baisse des coûts d’approvisionnement, de logistique, de traitement, diminution de l’impact de l’activité sur l’environnement, travail en réseau avec d’autres entreprises… Territoire Attractivité du territoire, création d’activité, exutoire pour certains déchets, intégration des acteurs économiques dans une dynamique de développement durable…
  • 12. Vos QUESTIONS ?
  • 13. Contexte? Objectifs? Périmètre? Initiative du projet : Ecologie industrielle et Territoriale en Tarn-et-Garonne
  • 14. Contexte : Les activités industrielles sont de fortes consommatrices de ressources naturelles et génèrent un certain nombre de pertes comme les déchets ou les rejets liquides. Il existe également des pertes qui sont plus rarement étudiées comme la chaleur, l'eau ou la vapeur, alors qu'elles pourraient être valorisées auprès d'autres entreprises ou les collectivités Objectifs : L'objectif de l’action est d’initier une démarche d'écologie industrielle et de favoriser l'émergence de synergies entre les entreprises de sorte qu'elles réutilisent entre-elles, ou avec les collectivités , leurs résidus de production (vapeurs, eau, déchets...). Échéances : 2009-2010 : recueil de données / état des lieux 2010-2011 : faire une synthèse des données et initier une démarche d’écologie industrielle L’Ecologie Industrielle et Territoriale en Tarn-et-Garonne
  • 15. En résumé… Le bilan de flux Volonté d’intégrer le projet d’Ecologie Industrielle Rapport individualisé avec les pistes de synergies Libre choix des synergies à mettre en place Bilan de flux Entrée/Sortie : eau, matières, énergie.. (GRATUIT et confidentiel) Pérennisation et développement de la démarche Possibilités d’actions, veille technologique Traitement par le logiciel PRESTEO
  • 16. En résumé… Condition nécessaire n°2 : les industriels potentiellement synergiques ACCEPTENT de collaborer Création de synergie Condition nécessaire n°1 : existence et circulation de l’information sur le potentiel synergique du flux Réussite du projet
  • 17. Vos QUESTIONS ?