1
TRAVAILLER EN
PARTENARIAT-S et RESEAU-X
G. FULVI – CRFMS/ERASME 2010
02
2
«D’un point quelconque avec un autre point quelconque, il
met en jeu des régimes de signes très différents et
même des é...
3
1. Principe de connexion n'importe quel point d'un rhizome peut être connecté avec
n'importe quel autre, et doit l'être....
4
CONCEPTION DU RÉSEAU
Pouvoir hiérarchique:
• Linéaire, souvent à sens unique, excluant toute
forme d’inversion ou de rét...
5
Pouvoir relationnel:
• Non-linéaires, a souvent des comportements dits
chaotiques, ce qui le rend apparemment imprévisib...
6
Les relations autant que le nœuds
Je pense que les savants devraient donner plus
importance au comme l'eau il agit sur l...
7
Deux rôle à jouer dans le réseau:
COMMUTATEURS et SERVEURS
• Commutateurs
Étymologie: doublet de « commuer » emprunté du...
8
Objectif de l'approche systémique et
ses différents domaines d'application
• Appréhender une lecture systémique dans les...
9
Compétences systémiques
• Savoir utiliser la référence systémique et ses outils pour décoder
• Savoir articuler entre el...
10
Développement personnel
• Apprendre à faire autrement
• Travailler en «intelligence collective»;
• Passer d'une logique...
11
Fondements épistémologiques
• Le paradigme newtonien-cartésien et le nouveau paradigme
systémique-holistique-écologique...
12
Outils d'investigation
• L'analyse des risques et la matrice MOFF,
• Brainstorming et dialogue de Bohm,
• Metaplan,
• P...
13
Adaptation des outils systémiques au contexte de
travail
• Comment développer des
partenariats, des réseaux
à partir d'...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Cours reseaux 01

921 views
860 views

Published on

Published in: Business
1 Comment
1 Like
Statistics
Notes
  • salut j'ai besoin des articles ou des théses sur l'alliage de cobalt
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total views
921
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
28
Comments
1
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Cours reseaux 01

  1. 1. 1 TRAVAILLER EN PARTENARIAT-S et RESEAU-X G. FULVI – CRFMS/ERASME 2010 02
  2. 2. 2 «D’un point quelconque avec un autre point quelconque, il met en jeu des régimes de signes très différents et même des états de non-signes. Le rhizome procède par variation, expansion, conquête, capture, piqûre. Le rhizome se rapporte à une carte qui doit être produite, construite, toujours démontable, connectable, renversable, modifiable, à entrées et sorties multiples, avec ses lignes de fuite. Le rhizome est un système acentré, non hiérarchique et non signifiant, sans Général, sans mémoire organisatrice ou automate central, uniquement défini par une circulation d’états». Gilles Deleuze et Félix Guattari,. PRINCIPES D’UN RIZHOME
  3. 3. 3 1. Principe de connexion n'importe quel point d'un rhizome peut être connecté avec n'importe quel autre, et doit l'être. 2. Principe d'hétérogénéité, chacun de ses traits ne renvoient pas nécessairement à des traits de même nature, il met en jeu des régimes des signes très différents et même des états de non-signes; 3. Principe de multiplicité, il constitue des multiplicités linéaires à n dimensions, sans sujet ni objet, étalables sur un plan de consistance, et dont l'Un est toujours soustrait (n - 1); 4. Principe de rupture asignifiante, un rhizome peut-être rompu, brisé en un endroit quelconque, il reprend suivant telle ou telle de ses lignes et suivant d'autres lignes; 5. Principe de cartographie: à l'opposé de l'arbre, le rhizome n'est pas objet de reproduction, ni externe comme l'arbre-image, ni interne comme la structure-arbre; 6. Principe de décalcomanie: à l'opposé des calques, le rhizome se rapporte à une carte qui doit être produite, construite, toujours démontable, connectable, renversable, modifiable, à entrées et sorties multiples, avec ses lignes de fuite; Caractères du développement rhizomique
  4. 4. 4 CONCEPTION DU RÉSEAU Pouvoir hiérarchique: • Linéaire, souvent à sens unique, excluant toute forme d’inversion ou de rétroaction. • Arborescente, ses différents éléments engendrent par démultiplication, à partir d’un foyer de création originel unique; • Système fermé, avec peu d’échanges avec l’environnement; • Activation centralisée, responsables des la réponse en chaine des nœuds. • Communication solide, se transmit d’un façon sélective et pour des chemins préférentiels. • Homogénéisation, constitution de la multiplicité, à partir d’une unité.
  5. 5. 5 Pouvoir relationnel: • Non-linéaires, a souvent des comportements dits chaotiques, ce qui le rend apparemment imprévisible; • Rhizomatique, tout élément peut affecter ou influencer tout autre (Deleuze & Guattari) • Système ouvert, avec beaucoup d’échanges avec l’environnement • Activation réticulaire, responsable de la réponse des nœuds aux stimuli; • Communication liquide, cross-media ou multicanal, coule d’un canal à un autre en s'adaptant naturellement aux différents réceptacles. • Hétérogénéisation, constitution d’une unité, à partir de la multiplicité CONCEPTION DU RÉSEAU
  6. 6. 6 Les relations autant que le nœuds Je pense que les savants devraient donner plus importance au comme l'eau il agit sur les molécules. Au niveau moléculaire elle forme la structure de la spirale du DNA, s'il y n'avait pas l'eau il n'aurait pas y eu non plus quelque spirale de DNA. Elle forme la structure des protéines, et sans eau cette structure n'aurait pas travaillé." (Martin Chaplin)
  7. 7. 7 Deux rôle à jouer dans le réseau: COMMUTATEURS et SERVEURS • Commutateurs Étymologie: doublet de « commuer » emprunté du latin commutare (« échanger, changer complètement »). • (Électricité) Modifier les connexions d'un circuit électrique. • (Télécommunication) Modifier les liaisons entre plusieurs circuits. Le télex est un réseau télégraphique commuté, dont les appareils ne sont pas reliés entre eux de façon fixe, mais par l'intermédiaire d'un commutateur. • (Mathématiques) Intervertir l'ordre des facteurs, des termes, sans que cela modifie le résultat final. • (Linguistique) Remplacer un élément d'un mot ou d'une phrase par un autre, cette variation affectant éventuellement le sens. • Serveurs Étymologie: empruntés du latin servare (« conserver, garder les prisonniers de guerre») sont des entités qui effectuent un service. • (Restauration) Une personne travaillant dans un café ou un restaurant et qui sert les clients • (Informatique) Machine ou un programme qui réponde de manière automatique à des demandes envoyées par des Clients — ordinateur et logiciel — via le réseau.
  8. 8. 8 Objectif de l'approche systémique et ses différents domaines d'application • Appréhender une lecture systémique dans les organisations humaines ; • Analyser la structure complexe des systèmes et poser un diagnostic ; • Travailler à « l'émergence de stratégies de changement ». • Découvrir les différents niveaux de changement (changement réactif, changements adaptatif, changement créatif et changement génératif) ; • Prise de conscience auto-réflexive du fonctionnement de la pensée.
  9. 9. 9 Compétences systémiques • Savoir utiliser la référence systémique et ses outils pour décoder • Savoir articuler entre elles les différentes interventions qu'elles soient sociales, socioéducatives, culturelles, socioéconomiques voire thérapeutiques et construire des hypothèses sur leurs influence dans le contexte • comment leur enchaînement ou leur action parallèle produit un fonctionnement avec ses régulations qui s'avère souvent déterminant pour la lecture qu'un nouvel intervenant sollicité peut faire. • Savoir réagir non seulement aux aspects individuels de décoder aussi en quoi une situation individuelle a une implication collective. • S'interroger sur «en quoi et pour qui suis-je une solution? En quoi mon action va-t-elle s'inscrire dans la dynamique des interventions successives?
  10. 10. 10 Développement personnel • Apprendre à faire autrement • Travailler en «intelligence collective»; • Passer d'une logique de développement personnel à une logique de développement humain ; • Libérer la réflexion en faisant la part belle à la pensée globale, au langage symbolique; • Remettre en cause les acquis, les évidences, les croyances limitantes ; • Rendre ses droits à l'intelligence émotionnelle et relationnelle ; • Susciter la surprise, l'élargissement des horizons, l'émerveillement ; • Vivre conscient au cœur de la complexité des systèmes ; • Placer les activités professionnelles dans une dynamique d'évolution et de changement ;
  11. 11. 11 Fondements épistémologiques • Le paradigme newtonien-cartésien et le nouveau paradigme systémique-holistique-écologique: du changement contrôlable au changement auto-organisé; • Le Change Management: Kurt Lewin et le processus de changement; Elisabeth Kübler-Ross et les cinq étapes du deuil, le Conservatisme dynamique de Donald Schön, La formule de David Gleicher, le modèle ADKAR, l'Appreciative Inquiry ou «exploration positive» de David Cooperrider, la théorie U de Otto Scharmer; • Le modèle constructiviste et l'approche systémique ; • La transdisciplinarité de Piaget et de Basarab Nicolescu • La cinquième discipline de Peter Senge
  12. 12. 12 Outils d'investigation • L'analyse des risques et la matrice MOFF, • Brainstorming et dialogue de Bohm, • Metaplan, • Phillips 6X6, • Les doubles-contraintes et les ultrasolutions, • L'approche systémique sur le signal faible, • Les logiques de questionnement de l’entraînement mental, • L'application DCA (Diagnostic Court Autonome) et la notion de pilotage (entre stratégie planifiée et opportunisme décousu), • Analyse des constellations, • Etc.
  13. 13. 13 Adaptation des outils systémiques au contexte de travail • Comment développer des partenariats, des réseaux à partir d'une vision systémique des situations? • Comment initier de nouvelles pratiques grâce à l'approche systémique ? • Comment introduire des visions différentes dans une équipe de travail et en faire un atout ? • Comment organiser le travail d'équipe afin d'y développer le regard systémique ?

×