Your SlideShare is downloading. ×
La vie à sainte thérèse
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

La vie à sainte thérèse

598
views

Published on

Published in: Education

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
598
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Ste Thérèse INFOS Édito Juin 2012 Sommaire : Le site internet et facebook ........ p2Après avoir subi les effets d’un piratage, le site internet de l’école accessi- Le projet d’animation pastoral ..... p3ble à partir du site de l’Ensemble Scolaire Niortais est en cours de recons-truction. Il devrait être prêt à fonctionner dans les premiers jours de la Partenariat avec le lycée SA ........ p4rentrée de septembre. Souvenirs des CM1 / CM2 ............. p5Vous pourrez découvrir le texte de la page d’accueil en cours d’écriture. Le label Eco-École............................. p6En attendant, vous pouvez suivre l’actualité de l’école Ste Thérèse en vousconnectant sur la page Facebook de l’établissement. Pour l’instant, nous avons La visite de la Meunerie ................. p7limité la diffusion de photos en raison des autorisations reçues des familles. En musique avec les JMF ............... p7 www.facebook.com/ecole.saintetherese.niort Manger-bouger ................................. p8 Des recettes et du chocolat.......... p9En fonction de l’actualité de l’école, nous vous faisons partager quelques évè-nements ou actualités. N’hésitez pas à aller faire un petit tour et à laisser La classe de mer par les CM ......... p 12vos commentaires. Fête de la science au lycée SA ..... p 14 Prix kangourou .................................. p 15Mais, les nouvelles technologies et l’évolution du WEB 2.0 ne nous font pasoublier le mode de communication plus habituel et nous avons donc conservé Nouveau projet : agenda .............. p 15la réalisation du journal annuel. Vous trouverez les articles des classes, la Le concours d’orthographe ........... p 15page de l’A.P.E.L, de la pastorale et un article vous présentant plus précisé-ment le projet éco-école. Nous sommes engagés dans ce programme depuis Spectacle : le vilain petit canard . p 162006. Nous avions demandé et obtenu le label en 2007. Cette année, nous Page cinéma......................................... p 17avons retenté notre chance en demandant le label. La réponse est arrivée le Les prix littéraires .......................... p 1811 juin. Le thème de l’alimentation avait été retenu pour cette année scolaire.Vous trouverez quelques articles liés à cette thématique et qui disent com- La patinoire ........................................ p 19ment ce projet a permis de donner sens aux apprentissages. L’APEL .................................................. p 20 Jeux et dessins ................................ p 22 Bonne lecture à chacun. Marie-Françoise BOSSIS Chef d’établissement Équipe pédagogique Personnels d’éducation et de service
  • 2. Site internet de l’école : page d’accueil en cours d’écritureL’école Sainte Thérèse : une école, des engagements :Au cœur de Niort, l’école Sainte Thérèse, établissement catholique d’enseignement, accueille des enfants de la ma-ternelle au CM2 plus un dispositif d’enseignement spécialisé.Un engagement pédagogiqueChaque enfant peut bénéficier d’un accompagnement personnalisé prenant en compte ses points de réussite et sesdifficultés. L’objectif est de conduire chaque enfant au maximum de ses capacités.Un engagement éco-citoyenL’établissement participe au programme européen d’éducation au développement durable « Eco-Ecole ».Un engagement culturelProche des lieux de culture et d’art, l’école propose des temps forts autour du cinéma, des arts plastiques et de lamusique.La page Facebook de l’école Sainte ThérèseQuelques sujets tirés de la page Facebook de l’école : Pour en savoir plus, rendez-vous sur : www.facebook.com/ecole.saintetherese.niortPage 2 Ste Thérèse INFOS
  • 3. Le projet d’animation pastoralLe projet d’animation pastoral est coordonné par la commission pastorale constituée d’enseignants, d’un représen-tant du personnel d’éducation, de représentants des parents et des représentants du secteur de la Source.La commission s’est réunie régulièrement au fil de l’année pour coordonner les temps forts et les organiser concrè-tement.La commission s’est fixée différents objectifs pour cette année :• Améliorer la coordination avec le caté et la catéchèse en paroisse et plus largement la coordination avec les com- munautés locales de St André et St Etienne.• Favoriser le lien avec le collège• Tisser plus de liens entre l’équipe pastorale : les enseignants et les parents• Mieux savoir ce qui se vit : les temps forts à l’école• Suivre et participer aux actions proposées en paroisse• Apporter sa pierre à l’édifice• Donner les moyens aux membres de la paroisse d’être plus attentifs à ce qui se vit à l’école.• Faire vivre la Chapelle plus régulièrement• Réfléchir à la mise en place de temps proposés à la chapelle : invitation à la prière, vivre un temps d’intériorité, ou un temps pour Chanter pour DieuLes temps fortsCette année nous avions programmé 4 temps forts avecles communautés locales du secteur de la Source proches de notre école :St Etienne et St André.• Deux invitations à participer à la messe dominicale avec la communauté lo- cale : Messe à St Etienne : samedi 15 octobre à 18 h (jour de la fête de Ste Thé- rèse) Messe à St André : dimanche 15 avril à 11h• Deux temps forts à l’église avec tous les enfants sur temps scolaire. Temps fort pour marquer l’entrée dans l’avent : à St André mardi 29 novem- bre à 9h30 Temps fort pour marquer l’entrée en Carême : à St Etienne jeudi 23 février à 10hD’autres temps ont été proposés aux élèves par les maîtresses régulièrement dans les classes ou à la Chapelle et parles parents sur le temps de l’inter classe du midi.Le conseil d’école d’élèves et le conseil d’établissement se sont interrogés sur le sens du mot catholique et le sensdes religions.Les enfants ont pu rencontrer des témoins d’aujourd’hui.Sœur Odile de la communauté des sœurs est venue rencontrer les élèves de CM1pour témoigner de son engagement, parler du carême et du partenariat avec l’é-cole de Yangben au Cameroun.Une jeune adulte se préparant au baptême a rencontré les élèves de CE2.Des personnes engagées au CCFD-Terre solidaire ont témoigné de leur engagement auprès des enfants de CM1/CM2et CM2. Page 3
  • 4. Visite des cuisines de la Scolarest Le matin du 10 mai, nous, les « ambassadeurs agenda 21 » de l’école, avons pris le bus pour aller dans les cuisines de la Scolarest située au lycée Saint André. Quand nous sommes arrivés, nous avons mis un équipement pour entrer dans les cuisines. Monsieur Durand nous a accueillis et nous lui avons posé des questions. Puis nous avons commencé la visite par les frigos. Le frigo des viandes était à 3° comme celui des fromages, des œufs, des fruits et légumes. Nous sommes aussi entrés très rapidement dans un frigo à -22°. IL faisait très froid et la porte ne devait pas rester ouverte longtemps. Sinon cela déclenche une alarme.Après nous sommes entrés dans une pièce où on épluchait et coupait les légumes.Il y en avait une où on lavait les casseroles et les gamelles . Cette pièce s’appelle le lave-batterie.Ensuite, nous sommes allés dans la salle où il y avait des fours et où on préparait de la purée et des pâtes dans unegrande casserole.Pour savoir la température de chaque aliment on utilise une sonde. Danschaque four, il y en a une et les aliments cuisent à plus de 65°.Après la cuisson, les aliments sont passés dans une cellule de refroi-dissement pour ramener la température à 10° en très peu de temps.Puis les aliments sont stockés dans une grande chambre froide à 3°.Un camion vient les livrer vers 6h30 du matin dans chaque établisse-ment.Iris et Vladimir(représentants des ambassadeurs agenda 21 de l’école)Partenanriat avec le lycéeLe projet Arts Plastiques / fresques «À la manière de… » et les ateliers scien-tifiques ont été conduits en partenariat avec les élèves du lycée en BAC PRO« ASSP » (Aide à la personne).Le 8 décembre : présentation des artistes et premières ébauches.Jeudi 29 mars et jeudi 5 avril : réalisations des peinturesMme Dureux, professeur en arts plastiques au lycée et Mr Prothé(professeur de Sciences et professeur principal de cette classe) ont encadré ce projet avec les enseignantes del’école concernées, de la GS aux CE2. La phase de découverte des artistes et des premières ébauches a eu lieu le 8 décembre. La phase réalisation a eu lieu en mars et avril. Les enfants ont peint des fresques à fixer sous les fenêtres du bâtiment Arcades. Chaque enfant participera à la réalisation d’un panneau. En tout 15 pan- neaux ont été créés. Parallèlement aux ateliers de créations artistiques, un atelier expérimen- tations scientifiques était proposé. « Le projet fresque a commencé en dessinant des insectes ou des fleurs bizarres, sur des feuilles blanches qui nous serviront de modèles pour peindre les tableaux. Ça s’appelle des esquisses. Nous avons dessiné avecles grandes du lycée. Il y avait 3 équipes autour de trois artistes dans notre classe : Pablo PICASSO, JacksonPOLLOCK, Robert DELAUNAY.Page 4 Ste Thérèse INFOS
  • 5. Picasso peint bizarrement : les choses ne sont pas au bon endroit. Et il fait des formes et des carrés par exemple.Nous avons essayé de dessiner des escargots en carré !Pollock peint en jetant la peinture. Après on ajoute les choses sur le fond.Delaunay peint en faisant des ronds, des bouts de ronds, en prenant desmorceaux d’arc-en-ciel. Dans la salle de motricité, nous avons fait un grandatelier peinture. Sur des plaques en bois, on a peint des fleurs et des peti-tes bêtes et puis on a rempli tout autour avec plein de couleurs. C’était su-per !Les élèves de GS.Les autres classes ont travaillé à la manière de : Gustave KLIMT, RoyLICHTENSTEIN, Jean DUBUFFET, Victor VASARELY, Niki De StPHALLE, Henri MATISSE, Georges SERAT, Fernand LEGER, VincentVAN GOGH, Clifford TJAPALJARI et Claude MONET.Souvenirs CM1/CM2Les sports variés :Le vendredi de toutes les semaines, nous faisons du sport. C’est très varié. Au cours de l’année scolaire de CM1/CM2, nous avons fait du volley, de la patinoire, du badminton, du tennis de table, du basket, du hoquet, de l’endu-rance et de la marche.Laure et GiacomoLinformatique à lécole :Tout au long de lannée, nous avons fait des ateliers informatiques. Nous devions visionner de petites vidéos et ré-pondre à des questions en lien avec lhistoire.Quand nous avions faux, une phrase nous disait où nous avions fait des erreurs. Après nous devions corriger nos fau-tes. Dans un second temps, à la fin de la correction, nous avions un nouveau mot de passe comme "kiwi" ou "fleur"pour continuer laventure.Jeanne, Margot et AnnaÉchange Coménius avec les lycéens :Des anglais sont venus nous voir pour faire 3 ateliers :Un atelier de devinettesUn atelier de danseUn atelier de Jacques a dit.Nous avons appris de nombreux mots en anglais et nous avons purencontrer et parler avec des anglais. Heureusement que Jamieétait là pour nous traduire quand nous ne comprenions pas !Vincent et ArthurPrix littéraire CM1 :Les titres des livres : "Mon cheval mon destin", "Poisson dargent", "Supermamie", "Sans toit ni moi", "Ma Lou ado-rée", Ahmed sans abri"Nous lisions les livres à tour de rôle. Pour vérifier que nous avions bien compris lhistoire, nous complétions le carnetde lecture. Après, nous devions voter pour le livre que nous avions préféré.Des nouvelles des germanistes en herbe :Nous avons joué deux pièces de théâtre en allemand : « Au restaurant » (Im restaurant), « Le vendeur de vête-ments » (Der verkäufer).Pour la fête des mères, nous avons écrit des recettes de spécialités allemandes. Une sucrée : un gâteau au fromage,une salée : une escalope viennoise.« Vive l’allemand ! » (Es lebe deutsch !) Page 5
  • 6. Qu’est-ce que le label Eco-Ecole ?La philosophie :Programme international d’Éducation à l’Environnement et auDéveloppement Durable (EEDD) développé en France depuis2005 par la Fondation pour l’Éducation à l’Environnement en Eu-rope (FEEE), Eco-Ecole est un label décernéaux établissements scolaires qui s’engagent vers un fonction-nement éco-responsable et intègrent l’EEDD dans les ensei-gnements.Aussi, les établissements choisissent chaque année un thèmeprincipal de travail à partir duquel ils déroulent les 7 points de laméthodologie Eco-Ecole.Six thèmes de travail prioritaires :Les établissements participant à Eco-Ecole ont la possibilité de travailler sur l’un des 6 thèmes prioritaires du pro-gramme, autour desquels le projet se développe année après année : lalimentation, la biodiversité,les déchets, leau, lénergie, et les solidarités.Ces thèmes sont les supports concrets du plan d’actions afin d’initier une réflexion plus globale et amener les ac-teurs et les partenaires du projet à s’interroger concrètement sur leurs habitudes quotidiennes et à trouver dessolutions pragmatiques.Une méthodologie en sept étapes :La méthodologie Eco-Ecole s’organise en sept étapes essentielles pour mener à bien le projet. Le Jury Eco-Ecoleévalue en fin dannée scolaire la mise en oeuvre de ces sept points pour attribuer le label ou le renouveler. Former un comité de suivi Réaliser un diagnostic Définir et mettre en œuvre le plan d’actions Contrôler et évaluer Etablir des liens avec le programme scolaire Impliquer tout l’établissement et la communauté Créer un Eco-CodeObtenir le label :Label international d’Education à l’Environnement et au Développement Dura-ble, Eco-Ecole valorise l’engagement des porteurs de projet et concrétise lesefforts menés tout au long de l’année.Véritable source de motivation pour les participants, viser le label c’est aussi respecter les échéances du programmeet donc maintenir une dynamique dans le projet.Modalités et procédure de labellisation :Le label peut être accordé lorsque l’un des thèmes prioritaires aété traité en suivant les sept étapes de la démarche Eco-Ecole etn’est par conséquent valable que l’année suivant la labellisation. Lademande de labellisation est donc à renouveler chaque année.Léquipe Eco-Ecole réceptionne les dossiers de demande de labelli-sation et les prépare en vue de les présenter à un Jury. Le Jury névalue donc pas de façon quantitative les actionsdun projet, mais se base avant tout sur la mise en oeuvre de la démarche Eco-Ecole tout au long de lannée.Lobtention du label est matérialisée par la remise d’un diplôme et dun drapeau à hisser dans lenceinte de l’établis-sement.Page 6 Ste Thérèse INFOS
  • 7. La visite de la MeunerieVendredi 23 mars, nous avons pris le car pour aller à la Maison de laMeunerie à Nieul-sur-lAutize.Karine nous a accueillis puis nous a fait visiter le moulin. Leau faittourner la roue à aubes et entraine les engrenages qui activent lesmeules afin décraser le blé pour en faire de la farine. Celle-citombe dans un coffre appelé « maie ».Autrefois, le meunier dormait dans la chambre du moulin pour sur-veiller le bon fonctionnement de celui-ci.Ensuite, Karine nous a présenté les vieux objets de la vie au moulin il y a cent ans : la coussote, la coiffe, le chauffe-pieds ...Pendant ce temps, lautre groupe a fabriqué du pain avec Christophe le boulanger. Pour faire du bon pain, il faut de la farine, du sel, de la levure et de leau. On pétrit à la main puis on laisse reposer avant de faire cuire dans le four à bois. La bonne odeur du pain chaud nous a donné envie de déguster le fruit de notre tra- vail. Dans laprès-midi, nous nous sommes costumés pour faire quelques pas de danses traditionnelles. En conclusion, nous avons passé une très bonne journée ensoleillée ! Les CP/CE1 et CE1/CE2En musique avec les JMF Nous sommes partis de lécole le jeudi 19 janvier à 13 h 15 en au théâtre de Saint Florent. Le spectacle qui sintitulait « MUSIQUES » était proposé par les JMF. En rentrant dans la salle, il y avait de la brume. Sur la scène on apercevait des éléments du décor : un globe, une lanterne, le violoncelle, une malle. Le spectacle nous a fait voyager dans le temps et les pays du monde au son du violoncelle. Nousavons écouté des musiques typiques des pays et des morceaux connus : La petite musique de nuit de Mozart, CasseNoisette, Pierre et le loup, Beethoven ... Les acteurs ont fait venir sur scène 3 enfants qui ont participé. Les élèves de CE2FlûturisteNous sommes allés au petit théâtre ter dans des boîtes toutes noires au voisent le gros boa grâce à une mu-de Saint-Florent pour assister à un fond d’un placard, d’autant qu’elle a sique jamais entendue, une musiquespectacle JMF intitulé "Flûturiste ". de moins en moins l’occasion de flûturiste !Voici l’histoire : jouer sa musique. La famille décide Nous avons beaucoup aimé ce specta-Il était une fois, une famille bien donc de prendre conseil auprès de cle.étrange ! Le papa et la maman l’Oncle Bass. Celui-ci leur fait alorsétaient bien maigres, les enfants don de l’oreille magique qui se rem-étaient fins comme des baguettes plit toute seule de toutes les musi-et quant au grand oncle, on aurait ques de la terre, ce qui les conduit àdit un vieux bout de bois tout raide parcourir le monde… Ainsi com-et tout sec… Mais pourquoi étaient- mence une expédition parsemée d’a-ils si maigres ? Parce qu’ils n’avaient ventures et de rencontres. Aux pri-rien à manger ? Pas du tout ! C’est ses avec une tempête de moustiques Les élèvesparce que tous ensemble, ils fai- puis témoins malgré eux de la de CPsaient partie de la grande famille guerre des crocodiles, les flûtesdes flûtes. Un jour, la famille des accueillent ensuite le petit bisonflûtes ne supporte plus l’idée d’habi- rose amoureux d’une fleur et appri- Page 7
  • 8. Notre santé : mangez-bougez Jeudi 15 mars, dans laprès-midi, des jeunes de terminales du lycée Saint- André nous ont fait « bouger » puis nous ont préparé un goûter équilibré. La classe a été partagée en 2 groupes, lun a fait de la gymnastique et lautre un jeu de balle au prisonnier. Puis nous avons échangé les groupes. Après dans la classe, les jeunes nous ont posé des questions sur lalimenta- tion équilibrée et les groupes daliments. Ensuite nous somme allés à la cantine et nous avons pris un goûter équilibré : Un fruit, un produit laitier et des céréales. Les élèves de CLIS et CE2 « Nous avons passé un très bon moment, merci aux jeunes pour leur projet. »Mangez, bougez … les maternellesDans le cadre de notre projet d’année « l’alimentation », trois élèves de TPCSS du lycée Saint-André sont venusanimer une matinée avec la classe de moyenne section.Nous avons partagé un petit déjeuner équilibré.Il y avait des fruits, des yaourts, du pain, des biscottes, dela brioche, du beurre, du cacao, du lait chaud, du jus defruit, de la confiture, du miel, de la compote.Il s’agissait de nous apprendre à composer un petit déjeu-ner équilibré, à découvrir les aliments (goût, toucher etodorat).De retour en classe, on a fait un parcours en motricité et unjeu les yeux bandés pour reconnaître des aliments, un jeude tri d’aliments.C’était très intéressant.Page 8 Ste Thérèse INFOS
  • 9. Recette : Les petits bonhommes de pain d’épiceLe projet d’année sur l’alimentation supports. toyeuses avec leurs petits balais, etnous a permis de réaliser plusieurs La lettre m en écriture cursive, les surtout la reine avec la couronne. »recettes. Elles ont surtout été le mots : miel, abeille, ruche, « J’ai préféré décorer les petitsprétexte à de nombreux apprentis- Fabrication d’abeille en peinture, pains d’épice : il fallait tremper sonsages dans tous les domaines. Les encre ou craie, découpage/collage doigt dans le glaçage et décorer avecenfants de GS se souviennent de Domaine de la découverte du monde : des smarties et des raisins secs. »tout ce qu’ils ont travaillé à travers Jeux de numération, jeux de société « Ça sentait bon dans la classe quandla recette des petits pains d’épice, (les abeilles) ça cuisait. »projet du mois de mars : Repérage dans l’espace, sur un qua- « On a lu plein de livres sur les abeil-Domaine du langage et de la décou- drillage « alvéole » les, des histoires et des livres quiverte de la lecture : Mode de vie des abeilles : nutrition, apprennent plein de choses sur lesLe son [m] de miel : chercher des déplacement, croissance, vie dans la abeilles. »mots, trier des images ruche, fabrication du miel…Un capital mot spécifique : appren- Goûter du miel, réaliser la recette Les élèves de GSdre du vocabulaire, recomposer et des petits bonhommes de paincomparer les mots, des lettres … : d’épiceabeille, miel, ruche, apiculteur, ge- Visite chez un apiculteur :lée royale, pollen … « Les ruchers de Mélusine »Lire, reconnaître une recette, ses « J’ai bien aimé mimer lescaractéristiques. abeilles dans la ruche : il yDomaine de l’écriture, du graphisme avait les butineuses avec leurset de l’art-plastique : paniers, les gardiennes avecLes rayures, les ponts endroits, leurs lances, les ventileusesenvers, les cannes, sur différents avec leurs éventails, les net-Le chocolatLe papa de Flavy est chocolatier. graines que lon appelle fèves. ElleIl est venu dans notre classe est mûre au bout de six à huit mois.pour parler du chocolat. Elle pèse en moyenne de 400 à 600Le cacaoyer est un arbre qui ne grammes, ce qui correspond àpousse que dans les pays chaud. environ 110g de fèves fraîches.La cabosse est un gros fruit decouleur jaune orangé et plutôt brun La fabrication du chocolatrouge quand il est mûr. Cette Dun coup de gourdin on ouvre lescabosse mesure environ 25 cm de cabosses. On y trouve la fève delong. Elle contient entre 20 et 50 cacao enveloppée dune pulpe blanche. Séchées au soleil ou dans des séchoirs artificiels durant deux semaines, les fèves de cacao À partir du broyage des grains de prennent leur couleur brune. cacao on obtient la pâte de cacao. À partir de la fève on sépare le À partir de la pâte de cacao, le grain de cacao de la coque. pressage sépare la partie liquide : le beurre de cacao et la partie solide : Les grains de cacao sont grillés. le tourteau. Page 9
  • 10. Le tourteau est passé à travers un tamis pourobtenir la poudre de cacao.Pour obtenir le chocolat, on mélange dans lepétrin les différents ingrédients.Cest le tempérage qui permet une bonnecristallisation du chocolat en lui donnant unaspect brillant, une texture croquante etfondante.Le chocolat est associé selon les goûts, auxnoisettes, amandes, raisins, fruits confits,céréales, riz soufflé... “Après nous avoir tout expliqué, il noLes élèves de CP tartiner faite sa us a fait goûter de ns huile de palme. la pâte à Elle était excelle nte.”Une intervention sur le chocolat ... Le chocolatier, nous a expliqué d’où venait le chocolat ; que le chocolat blanc n’était que de la matière grasse. Le meilleur, c’est le chocolat noir. Nous avons eu droit à une dégustation de chocolats différents et nous avons reçu un pot de « Totonuts », une pâte à tartiner sans huile de palme. C’était délicieux ! Les élèves de CM1Page 10 Ste Thérèse INFOS
  • 11. La recette du fondant au chocolat ... Préparer les ingrédients et les ustensiles Faire fondre le chocolat Battre les jaunes d’œuf Ingrédients : 200g de chocolat Battre les blancs en neige, puis 125g de beurre les incorporer délicatement à la préparation 125g de sucre Ajouter le sucre et la farine Brasser le chocolat 60g de farine Mélanger le tout 4 oeufs La classe de CLIS Page 11
  • 12. La classe de mer par les CMDu 17 au 20 avril à St Pierre de QuiberonMardi 17 avrilAprès un long voyage, nous sommes arrivés au centre dhébergement. Nousavons pique-niqué dans la salle commune. Après avoir mangé, nous avons décou-vert la côte sauvage avec un guide. La mer était magnifique, écumeuse et hou-leuse. Le temps était venteux et ensoleillé. La guide nous a montré des silex dedifférentes tailles. Elle nous a aussi dit que sur un ilot, des fouilles archéologi-ques ont été menées par deux archéologues qui ont trouvé des ossements or-nés de colliers de coquillages et de bois de cerfs. La guide nous a aussi montrédes plantes. Nous avons aussi découvert que Quiberon était une île au Moyen-Age et quelle redeviendrait une île en 2050 à cause du réchauffement climati-que. Cette promenade nous a été agréable et instructive.Le soir, après le repas, nous avons fait une veillée-chansons. La nuit a étéagréable mais le vent soufflait très fort.Mercredi 18 avrilLe matin, après un bon petit-déjeuner, nous avons eu un temps décriture et puis nous avons enfilé bottes etmanteaux pour aller pêcher des crabes et des coquillages. Notre pêche fut petite car elle a été interrompue par la pluie et les bourrasques de vent. Nous étions trempés. Nous avons quand même vu des crabes, des anémones, des bigorneaux, des moules, des huitres. Nous sommes rentrés nous sécher et nous nous som- mes changés. Nous avons vu aussi un peu la chaîne ali- mentaire de quelques animaux marins. Laprès-midi, nous avons rencontré un ostréiculteur, Monsieur Stéphan. Nous avons vu aussi quelques ani- maux de mer quil vendait: des huitres, des homards, des crabes (tourteaux et étrilles). Dans les coquilla- ges, il y avait: des bigorneaux, des bulots, des palour- des, des coques. De plus, nous avons observé diffé- rentes algues et nous en avons goûté une parmi celles qui sont comestibles. Le soir, après le repas, nous avons fait une veillée « contes bretons ». Mme Jacob nous a raconté deshistoires que sa grand-mère Jeanne lui avait racontée. Ces histoires sont celles du « Torchteboulé de latête », des Korigans, de la légende du Sphynx. Lhistoire qui faisait le plus peur était celle des Korigans, laplus drôle celle du Torchteboulé de la tête. Nous avons adoré la soirée conte car le contenu était drôle etMme Jacob nous racontait bien toutes ces histoires.Jeudi 19 avril jaiNous nous sommes levés à 7H. Nous avons pris le petit- !Ce que e de m er ée la class t la soirdéjeuner puis nous sommes montés dans le bus direction adoré voile e « Jai ch a r à bonslécole de voile. Nous sommes arrivés là-bas vers 8H30. cest le e très pr éféré, avons passé dNous nous sommes séparés en 3 groupes et dans chaque . No u s contes uibero n!groupe, nous nous sommes mis par 2 pour se relayer sur mome nts à Qle char. Le moniteur nous a montré comment installer lechar à voile, comment diriger, accélérer et freiner. NousPage 12 Ste Thérèse INFOS
  • 13. avons fait quelques exercices : aller tout droit, tournerface au vent, faire un virage. Il fallait être: prudent,agile, concentré, attentif, patient... Pour entrer , nousavons emprunté le chemin de la côte sauvage.Laprès-midi, nous sommes allés à Erdeven voir des menhirsgéants. Les guides nous ont expliqué que les menhirs da-taient du Néolithique et que les hommes qui les avaientconstruits étaient presque comme nous! Elles nous ont ex-pliqué que les menhirs étaient comme un culte pour les hom-mes qui les ont construits. Elles nous ont aussi dit que lesdeux archéologues qui, en 1920, les ont découverts, avaientmis un petit morceau de brique sur chaque menhir, pourmontrer que cétait eux qui les avaient découverts. Noussommes aussi entrés dans un dolmen nommé tumulus, quiservait de tombe aux chefs.Vendredi 20 avril « Jai énormément aimé ce séjour en « Ce voyage en Bretagne était très bien, le classe de mer. Jai adoré les activités centre était bien, nous avons bien mangé et quon a fait. Jai envie de retourner en nous dormions bien. Le paysage était beau. jai Bretagne ...» adoré ce voyage ! » « Jai beaucoup aimé la classe de mer. Quand « Jai beaucoup aimé la classe de mer mais le je me levais le matin, je voyais la mer ! La mauvais temps nous a empêchés de faire la pêche à pied. Nous avons appris des choses nourriture était bonne. Jai adoré le char à ... » intéressantes. Nous avons respiré lair marin voile. Pour faire court cétait génial . » activités. Ça nous a appris à être autonomes. « Jai adoré les chambres et les qui nous ont appris plein de choses. » Nous avions de bons moniteurs Page 13
  • 14. Soirée contesLhistoire qui ma le plus marqué est celle avec les Korrigans.Ce sont des petits lutins avec des oreilles pointues, ils ont aussi des pattes deloup. Ils vivent dans les montagnes. Un jour, un bossu, pour sa femme qui est fati-guée, décide de prendre un raccourci, le raccourci où habitent les Korrigans. Unefois arrivé chez eux, le bossu se demande comment il est arrivé avec la vie sauvecar les Korrigans font disparaître les personnes sous la terre.Le bossu y revient donc et les Korrigans lui proposent un marché...La côte sauvageUne guide nous a emmenés vers la Derrière lui ,il y a une grotte et sicôte sauvage pour nous la montrer. quelquun y met les pieds, la grotte seLa mer était houleuse et écumeuse, L’île aux vaches referme sur lui : bien sûr, cest unecest à dire que de grosses vagues légende !venaient se cogner contre les ro-chers, formant ainsi de gros mou- On a aussi trouvé des silex que noustons blancs. Des petits sentiers avons taillés comme les hommes dunous ont permis de nous promener paléolithique. On a aussi aperçu « lîletout le long de la côte et dadmirer aux vaches », cest une île qui, autre-le paysage. Il y a peu de végétation, fois, permettait de garder les vaches.il ny a que de mini-buissons et depetites fleurs violettes. Notre côte sauvage est très belle,Sur la mer, il y a un rocher qui res- cest un site classé, mais elle est aus-semble à un Sphinx. si dangereuse.Fête de la science au Lycée Saint-AndréUn vendredi après-midi vers 14h, nous sommes allés au LycéeSt André. Nous y sommes allés à pied pour la fête de lascience. Nous avons vu des Lycéens faire des expériences avectoutes sortes de produits.Lexpérience qui ma le plus plu est « lillusion doptique ». LesLycéens nous ont montré une image. Sur cette image il y avaitun paysage avec deux hommes et un arbre. Si on traçait lecontour du paysage, il apparaissait un bébé : cétait un rivage.Elles nous ont aussi montré une veille dame. Si on cachait sonmenton, on voyait une jeune fille. Cela ma impressionné. Jaibeaucoup aimé parce que cétait très intéressant.La classe de CMPage 14 Ste Thérèse INFOS
  • 15. Prix kangourou des mathématiques Cette année encore, une soixantaine d’enfants a participé au concours du Kangourou des mathématiques. Merci et bravo à tous les participants qui ont représenté l’école. Ci-dessous les noms des enfants récompensés. Rendez-vous le 21 mars 2013 CE2 CM1 CM2 François Proust-Juvin Nathan Desbrosse Agathe Quernez Emeline Moinard Juliette Léger Benjamin Moinard Quentin Foucherault Jeanne Raux Cyprien Bombail Ombeline Bombail Emy Drapeau Axelle Blanchet Flore Vanthournout Louisianne Carrère Céleste Bollet Félicitations à Nathan Desbrosses qui a été classé dans les 100 premiers au niveau national : 40 sur 27826.Nouveau projet : un agenda Cette année, en lien avec « La ligue contre le cancer » et avec notre projet dannée sur lalimentation, nous avons participé à la fabrication dun agenda pour tous les futurs CM2 du département. Marie-Thé et Aurélie nous ont accompagnés dans notre travail de recherche et de réalisation. Pendant les séances, nous avons travaillé par groupe sur des rébus, mots mêlés, dessins, devinet- tes et charades, recettes, mots croisés. Nous avons gardé notre mascotte Téo comme fil conducteur. Les élèves de CM1 « Nous attendons avec impatience le et de découvrir l’a tirage au sort genda qui nous se rvira l’année prochaine en CM2. »Le concours d’orthographeCette année, nous avons participé à un concours dorthographe avec les 6ème et Cm2. Seules les personnes quivoulaient, y participaient. Le principe était de ne pas avoir de fautes sinon nous étions éliminés. Le meilleurCM2 et le meilleur 6ème se verront offrir une récompense. Notre concours se déroulera le Vendredi 22 Juin .Les élèves de CM2 Page 15
  • 16. Le spectacle du vilain petit canardTous les CE1, quelques élèves de CLIS et Mme REGO ont préparé dans le plusgrand secret un spectacle depuis la rentrée.Le mardi 10 avril 2012 avait lieu la représentation du spectacle "Le Vilain Pe-tit Canard" devant les CP, les CE2 et quelques maitresses.Chacun avait un rôle et un très beau masque. On a chanté, parlé, lu lhistoire."Nous avons bien réussi notre spectacle." Les spectateurs ont bien aimé cette ver-sion.Les élèves de CE1Reportage émotionnel à la BCDAlors que nous abordons la dernière consultant en formation et qui rap- élèves (CE1& CLIS), nous avonsligne droite de lannée, jaimerais pelle comme une évidence que « ce choisi délargir notre vocabulaire àtémoigner des chemins empruntés qui importe, cest daimer le travers lappréhension de nouvellesà la BCD par nos élèves. Des che- chemin dapprendre » émotions mimées et chantées.mins qui déroutent parfois devant Jai eu la chance cette année Lhistoire du « Vilain petit ca-les contraintes imposées (gestion encore de recevoir des enfants à la nard » dAndersen, dans une adap-du temps, respect des consignes...) BCD et de partager de grands mo- tation moderne a servi de réfé-des chemins sinueux sur lesquels il ments déchange avec eux. Et cha- rence à notre projet et nous aest difficile dentrevoir une ligne que année qui passe me conforte conduit à réaliser un petit specta-dhorizon (recherches de sens, dif- dans lidée que les livres lus, par- cle théâtralisé...ficultés dadaptation....) et qui im- courus, les histoires entendues ne Gageons que cette expérience me-posent à chacun une confrontation sont finalement que de formidables née sur plusieurs mois permette auà lautre, à soi-même pour accéder prétextes pour nous rencontrer plus grand nombre de mettre desà de nouveaux savoirs. mais aussi et surtout pour se re- mots sur ce quils ressentent etEn décembre dernier, jai pu assis- trouver avec soi même et grandir... den apprendre un peu plus surter à la conférence « Eduquer en Le travail sur les émotions amorcé eux-mêmes et leurs réactions !sadaptant aux jeunes de 2011 » lan dernier avec les CP va dans cede Monsieur Patrick Chauvel, sens. Cette année encore, avec 47 Betty REGO, BCD juin 2012Témoignages d’enfants quelques semaines après le spectacleJai adoré lhistoire et ce qui ma le plus marqué ce sont les émotions du vilain petit canard … CharlotteMoi ce qui ma le plus marqué cest quand le renard a dit : quand on est beau à lintérieur, ça finira par se voir à lextérieur». AnatoleCétait très bien, mais ce qui ma le plus touché cest quand les chasseurs tuent les canards sauvages ...cétait vraiment violent! Bon, et puis je suis touché parce que jaurais pas voulu me tromper pendant le specta-cle. CharlyMerci de nous avoir fait connaître cette histoire et participer au specta-cle ... je connais mieux les émotions maintenant. FleurÇa ma donné de lémotion ! MathildeRomain : jai aimé cette histoire et dans le spectacle jai bien aimé la miseen scène autour des insultes cétait bien joué.Cétait bien ... ça représentait lespoir, lamitié, le chagrin. Jai aimé partici-per au spectacle, jai tout aimé !!! Anne-SophieMoi ça ma rappelé ce que je vis sur la cour de récréation et quand jai malau cœur, cest une histoire proche de nos vies… AxellePage 16 Ste Thérèse INFOS
  • 17. Le spectacle du vilain petit canard … au cinémaLundi 26 mars, tous les CE1, la sins ! Il se retrouve ainsi très viteCLIS et quelques CE2 sont partis mis à l’écart par toute la basse-voir "le vilain petit canard" au cour, subissant les humiliations etcinéma le Moulin du Roc. les moqueries de tous. Mais un jourIl était une fois une basse-cour …. le vilain petit canard deviendra unIl y a des coqs, des poules, des ca- magnifique cygne blanc.nards et des oies. Un jour, le coqdécouvre un œuf énorme quil ra- On a bien aimé mais ce nétait pasjoute discrètement dans le nid de la même version que le spectaclela poule… que nous avons fait à lécole.Très vite, un oisillon nait, mais il neressemble à aucun des autres pous- Les élèves de CE1Cheburaska Mardi 11 octobre, les CP et les élè- cirque. Mais il narrive pas très bien à ves de CLIS sont partis direction le jongler. cinéma du Moulin du Roc. Le crocodile et Cheburashka vont aider Ils sont allés voir le film danimation une petite fille à devenir funambule. "Cheburashka et ses amis". À la fin de lhistoire, Cheburashka et le Les CP nous racontent ce quils ont re- crocodile disent au revoir à la petite tenu de lhistoire : fille qui part dans un autre cirque. Mais Cheburashka est un petit singe. Il ren- ils restent amis. contre un crocodile. Ils deviennent Les élèves de CP amis. Un jour, un cirque arrive dans leur ville. "Ce film était très bien." Cheburashka aimerait faire partie de ce "Cétait rigolo ."École et cinémaCette année dans le cadre « Ecole et Cinéma » nous avons vu 3 films :Le chien jaune de Mongolie, Ponyo sur la falaise, Le petit fugitifNous avons voté pour notre film préféré et cest «Le petit fugitif » qui est arrivé en tête avec 12 voix ;cétait pourtant un film en noir et blanc de 1953, avec une histoire très belle. Les autres films ont recueilli lemême nombre de voix.Dans la cadre de l’opération « Ecole et cinéma », nous sommes allés voir « Le chien jaune de Mongo-lie » de Byambaasuren Davao. J’ai beaucoup aimé « Le chien jaune de Mongolie » car le paysage était magnifique. Le film montre comment vivent les mongols, leurs jeux, leur lieu de vie, leurs outils de travail, leur habitation (des yourtes), leurs animaux et ce qu’ils mangent (du lait de Yack). Ce que je trouve intéressant, c’est comment on vit dans une yourte, comment on la monte et on la démonte. Le fait que ce soit de vrais mongols nomades, raconte mieux leur vie. Qui peut imiter les mongols à la perfection ? Les mongols en personne ! J’ai aussi beaucoup aimé ce film car on ne ressent ni le froid, ni le malheur. On voit bien qu’ils se contentent de ce qu’ils ont et qu’ils ont du bonheur tout plein le cœur. Nansa est très attachante. Bref, j’ai adoré. Les élèves de CM1 Page 17
  • 18. Le prix littéraire : classe de CM2Nous avons participé à un prix littéraire avec les 6ème. Le thème de ceprix était lart à travers la musique, la peinture, le tag, le théâtre et lesparfums. Les livres choisis étaient : les Orangers de Versailles, linfantede Velasquez, un Tag pour Lisa, le professeur de musique, Louison etmonsieur Molière.Deux tables rondes ont été organisées. A la BCD de lécole, Mme Regonous a fait découvrir les titres des livres en lisant la quatrième de cou-verture de chacun des livres. Une table ronde « Questions » rassemblaitdes élèves de Cm2 et de 6ème. Le but était de répondre à des questionssur les livres le plus rapidement possible, pour faire gagner des points ànotre équipe.En mai, des ateliers créatifs ont été organisés sur le thème des arts :atelier cartes postales, marque-pages, collimages, création de par-fums...Toutes les réalisations sont exposées au CDI du Collège NotreDame.Enfin, nous avons organisé un vote au CDI du collège en juin.Les résultats des CM2 sont : 15 voix pour un Tag pour Lisa, 14 voix pourle professeur de musique,8 voix pour les Orangers de Versailles et au-cune voix pour Louison et monsieur Molière et pour linfante de Velas-quez.Pour les 6émes, un Tag pour Lisa a obtenu 38 voix, 15 pour les Orangersde Versailles, 12 pour le Professeur de musique, 9 voix pour Louison etMonsieur Molière et 8 pour linfante de Vélasquez. Les élèves de CM2Ainsi, les élèves ont retenu le livre gagnant : UN TAG POUR LISA.Le prix littéraire : classe de CM1 Cette année nous avons lu 6 livres : • « Sans toit ni moi » de Thomas Scotto • « Supermamie » de Gilles Fresse • « Poisson d’argent » de Sylvie Deshors • « Mon cheval, mon destin » de Pierre Bottero • « Ma Lou adorée » d’Elisabeth Brami • « Ahmed sans abri » de Barroux Dans notre classe, c’est « Supermamie » avec 7 voix qui a gagné, puis « Ma Lou adorée » avec 5 voix arrive en deuxième position. « Mon cheval, mon destin » obtient 4 voix. « Poisson d’argent » 3 voix. « Ahmed sans abri » 2 voix. « Sans toit ni moi » 1 voix. Nous avons pris plaisir à lire ces livres et aussi ceux empruntés au CAC. Les élèves de CM1Page 18 Ste Thérèse INFOS
  • 19. Ça glisse à la patinoire ! Au 1er trimestre, la classe de GS est allée à la patinoire pour une dizaine de séances. C’était l’occasion de faire de la motricité autrement en travaillant l’équilibre, les dé- placements en milieu instable, les jeux en coopération … Il faut aussi dépasser ses peurs, enfiler et ranger ses patins, se changer : un pas de plus vers l’autonomie ! Quelques impressions et apprentissages : « La première fois, je suis tombé quand j’allais vite » Luc « J’ai aimé le jeu du chien : il faut pousser un anneau sur la glace avec une crosse » Eva C « J’ai appris le jeu du déménageur : il faut aller chercher des cerceaux et en ramas- ser le plus, sans tomber. Ce n’est pas facile de se pencher pour les attraper ! » Adèle « C’était dur de faire les petits citrons : il faut glisser et former des citrons avec ses pieds. » Maxence « J’aimais bien décorer les pingouins avec des cerceaux et les pousser vite » Victor « C’était bien de faire la petite grand-mère : il faut glisser longtemps accroupi. » Noé- mie « J’aimais bien glisser avec les pouss-pouss, on peut se tenir. » Clara « Avec Chloé, on jouait sous les ponts. Il faut glisser et se pencher pour passer des- sous. » Eva T « Parfois on faisait des choses difficiles, comme la cigogne : on doit glisser longtemps en levant un pied. » Agathe « La dernière séance, il y avait tout le matériel pour jouer, et de la musique : c’était la fête. Et on a eu des diplô- mes ! » Chloé Les élèves de GS Je glisse, tu glisses, nous glissons ... Vendredi 23 septembre, premiers pas sur la glace pour certains, perfection- nement pour d’autres … mais en tout cas, quelle aventure !!! Tout d’abord, prendre le car ; une fois arrivés, enlever les chaussures et les déposer dans une panière, déposer les sacs dans de grands bacs, récupérer ses patins et les attacher, puis récupérer un casque à sa taille pour protéger Réaliser de petits boudins de la tête en cas de chute, attacher le blouson, et enfiler les gants.pâte auto-durcissante, les aplatir Ensuite, c’est parti pour 10 séances !!!!avec un rouleau à pâtisserie puis… Mais, afin de motiver les troupes à se lancer sur la glace, rien de tel que d’intéresser les patineurs en herbe … et de promettre une belle médaille (à fabriquer soi-même) à la fin des 10 séances !!!Une fois aplatis, découper un rond àl’aide d’une timbale, et le décorer à souhait… La classe de CLIS … mais surtout très fiers de porter cette belle médaille argentée, et de présenter notre diplôme de patineurs. Et voilà !!! Très fiers de notre réalisation… Page 19
  • 20. APEL Sainte Thérèse Septembre Le jour de la rentrée, pour certains c’est la joie des retrouvailles, pour d’au- tres ce sont quelques craintes. Alors pour aider tout le monde à reprendre se- reinement la classe, l’APEL accueille tout le monde, et particulièrement les nou- veaux, autour d’un petit-déjeuner.C’est aussi la reprise des ateliers du midi avec comme nouveauté une maman qui a initié les enfants au chant.Et comme chaque année, les échecs. En 8 séances, ils découvrent lhistoire du jeu et plongent dans un universde stratégie propice à limagination, à la prise de risques, à la concentration, à la représentation spatiale, àlanticipation et au plaisir du jeu même dans la défaite. Ils apprennent les règles, les débuts et fins de partie,un peu de stratégie et de tactique.Et pour venir à l’école, le Pedibus reprend du service avec laligne Tortue qui démarre de la place Chanzy. Jusqu’à 15 en-fants descendent chaque jour, joyeusement, les rues de lacolline St André sous l’œil attentif de quelques parents. Octobre En ce début d’automne l’APEL a proposé une balade en pleine nature. A pied, à vélo, en poussette, la promenade était à la portée de tous. Bien coiffés, bien peignés, tout le monde prend la pose pour les pho- tos de classe. La messe de rentrée était sous le signe de la semaine missionnaire avec une pensée particulière pour nos amis de lécole de Yangben au Cameroun. Après avoir chanté « Viens mélanger tes couleurs », les enfants ont apporté au pied de lautel, une bande de tissu de couleur pour chaque continent.DécembreLe marché gourmand est l’occasion de faire partager ses talents culinaires aux autres familles. Cette année,des ateliers ont permis aux plus petits de confectionner des orangettes et des fruits déguisés, proposés en-suite à la vente.Sur trois temps, en fonction de l’âge des enfants, quelques parents ont proposé une animation autour dunehistoire de Noël, de chants et de prières.JanvierUne centaine de parents, enfants et enseignantes ont mis en commun leur repas, l’APEL offrant apéritif etgalette. La soirée a permis d’accueillir quelques nouveaux parents et s’est terminée par des danses où tous fu-rent entraînés.Page 20 Ste Thérèse INFOS
  • 21. FévrierUne vente de biscuits Bijou a été organisée pour financer levoyage des CM à Quiberon.Pour le carnaval, les enfants ont défilé déguisés en marchant ouen dansant dans les rues de Niort sur des musiques entraînan-tes. La journée s’est terminée dans la cour, par des crêpes etsous une pluie de confettis.MarsLes portes ouvertes sont l’occasion de prendre le temps de dé-couvrir les productions des enfants. Pour les nouveaux, elle per-met d’appréhender leur future école. L’APEL se rend disponiblepour que cet accueil soit le plus chaleureux possible. Avril Une tombola de Pâques a été organisée pour financer le voyage des CM à Quiberon. À gagner : des figurines en chocolat, de qualité, confectionnées par un artisan, papa de l’école. Mai Le marché de printemps a donné à beaucoup, les moyens, l’envie, la joie d’acheter/ planter fleurs, arbustes ou légumes.JuinLe tournoi d’échecs avait réuni 20 enfants l’an dernier.Cette année, ce sont 33 CE2, CM1 et CM2 qui sont inscrits.L’an dernier, la kermesse avait vu les stands être décoréspar chaque classe : une belle réussite ! Un nouveau systèmede carte à points a été mis en place pour limiter les lotsgadgets et aller vers des lots plus « durables ».Cette année, tout cela sera reconduit avec une nouveauté :l’utilisation de verres consignés et recyclables à la buvette.Limitons nos déchets ! Page 21
  • 22. Et maintenant place à la détente et aux jeux !Pour clore cette édition, vous allez découvrir les travaux réalisés par la classe des CM1 dans le cadre de leur projetAgenda.Page 22 Ste Thérèse INFOS
  • 23. Page 23
  • 24. 15 rue de Bessac 79000 NIORT Page 2405 49 24 24 85 www.ecole-saintetherese-niort.com