Your SlideShare is downloading. ×
Foxstream  Detection d'intrusion
Foxstream  Detection d'intrusion
Foxstream  Detection d'intrusion
Foxstream  Detection d'intrusion
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Foxstream Detection d'intrusion

206

Published on

Foxstream, société d’édition logicielle fondée en 2004, est spécialisée dans l’analyse et le traitement automatique en temps réel du contenu d’images vidéo (Video Content Analysis). …

Foxstream, société d’édition logicielle fondée en 2004, est spécialisée dans l’analyse et le traitement automatique en temps réel du contenu d’images vidéo (Video Content Analysis).
Foxstream offre des solutions capables d’extraire et de transmettre une information pertinente à partir d’un flux vidéo. L’objectif est de permettre aux utilisateurs de ces solutions d’accroître l’efficacité de leur système vidéo tout en réduisant leur coût d’exploitation.
L’offre de Foxstream se décline sur 3 types d’activités :
- La sécurisation des sites avec notamment la détection d’intrusion en extérieur
- Le contrôle d’accès via la lecture de plaques minéralogiques
- Les applications statistiques : comptage de personnes, estimation du temps d’attente dans une file, mesure de densité, taux de fréquentation, etc.

Plus de 1000 sites, en France et à l’étranger, sont aujourd’hui équipés par Foxstream : sites industriels, prisons, métros, aéroports, magasins, musées, etc.

www.foxstream.fr

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
206
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. FoxVigi Détection d’intrusion Au cœur des développements de la société Foxstream, la solution FoxVigi Détection d’intrusion est le fruit de nombreuses années de recherche et de collaboration avec les laboratoires du CNRS, mais également d’un nombre important de retours terrain avec plus de 500 sites installés. Ces évolutions lui permettent aujourd’hui de pouvoir répondre aux demandes des plus grands acteurs du marché à l’échelle mondiale. Dédié à la surveillance extérieure, pour les abords d’un bâtiment ou la périmétrie globale d’un site, Foxstream propose un système intelligent d’analyse vidéo, capable de détecter tous types d’intrusion tout en éliminant les fausses alarmes. Ces étapes peuvent ensuite être complétées de diverses manières selon les besoins du client : franchissement d’une ligne, franchissement de zone, détection de présence prolongée, etc. La solution FoxVigi Détection d’intrusion comporte plusieurs étapes clés au sein du système :  Détection de tout objet en mouvement dans le champ de la caméra.  Filtrage & classification (objets réels vs objets hors gabarit et immatériels : ombre au sol, réflexion…).  Remontée des évènements à l’opérateur.
  • 2. FoxVigi : les avantages  Par rapport aux autres logiciels concurrents sur le marché LOGICIEL BASIQUE LOGICIEL "3D" SOLUTION FOXVIGI CLASSIQUE SOLUTION FOXVIGI PLUG'N PLAY NE W (à partir de la version 3.15) Principe Détection de mouvements. Solution recréant une perspective 3D. Intelligence artificielle. Intelligence artificielle renforcée. Détection Détection de groupes de pixels. Sélection des objets en mouvement en fonction de leur taille et position dans l’image. Détection des objets en mouvement dans la scène. Sélection des objets en mouvement en fonction de leur taille et position dans l’image. Selon la perspective. Selon la classification. Selon la perspective, la classification et le filtrage. L'administrateur peut classifier lui-même les objets pour enseigner au logiciel quels sont les objets réels et les bruits. Classification unique et personnelle au plus près de ses besoins (optionnelle). Différenciation objet réel vs bruit Filtrage Réglage fin par apprentissage d’objets et/ou d’alarmes spécifiques. Options Résultats Contraintes Nombreuses fausses alarmes. Faible taux de fausses alarmes. Faible taux de fausses alarmes. Très faible taux de fausses alarmes. Les caméras doivent être disposées à des hauteurs spécifiques. Classification préalable des objets par l'administrateur. Aucune.  Par rapport à la simple détection de mouvements  Par rapport aux autres détecteurs Il existe aujourd’hui un nombre important d’offres de matériel (DVR, NVR, caméras…) proposant “l’intelligence embarquée” de base ou en option. Sur le marché de la protection périmétrique, il existe un nombre important de solutions proposées : la barrière infrarouge, le câble sur clôture, la barrière hyperfréquence, le câble enterré… Leur mise en œuvre implique généralement une liste de contre-indications importante. Il existe également des limitations dans la configuration de ces solutions : certaines ne peuvent pas classifier les objets détectés (ou très peu) et il est quasi impossible de mesurer leur taux d’omission. Ce terme est bien souvent utilisé à mauvais escient et l’on y retrouve généralement des algorithmes simples de détection de mouvements qui, dans certains cas, fonctionnent convenablement en intérieur, mais ne peuvent en aucun cas être déployés en extérieur ou à grande échelle. Le nombre de fausses alarmes se trouve alors considérablement élevé, le système devient rapidement ingérable et ne remplit plus sa fonction première d’aide à la surveillance pour l’opérateur ou le télésurveilleur. Aucune levée de doute n’est possible avec ces détecteurs : l’opérateur ne peut distinguer les évènements réels des fausses alarmes inhérentes à toutes solutions de détection périmétrique. L’analyse vidéo, en comparaison, est soumise à moins de contraintes pour l’implantation, permet une réelle levée de doute et un déclenchement d’évènements sur certaines catégories d’objets seulement. FoxVigi filtre les fausses alarmes et offre également la possibilité de vérifier la pertinence des évènements remontés afin d’affiner le paramétrage du système.
  • 3. FoxVigi : les add-on Un pré-requis : FoxTool  étection franchissement de ligne, zone D et suivi de trajectoire Par défaut, FoxVigi utilise une ou plusieurs zones (configurables à souhait par l’utilisateur) afin de procéder à la détection d’intrusion. Pour certaines applications spécifiques, il est donc possible de choisir l’option de franchissement de ligne ou franchissement de zone, selon les besoins du client. La remontée d’un évènement peut également être conditionnée par le sens de passage (ou la trajectoire) de l’objet. Franchissement de ligne Franchissement de zone  Maraudage La détection de maraudage dérive de la solution de détection d’intrusion. En effet, il est possible de remonter un évènement dit de “maraudage” lorsqu’un objet est détecté et suivi pendant un laps de temps défini par l’utilisateur, dans une zone prédéfinie. Le logiciel FoxTool à été développé afin de générer, à partir d'un plan de masse, les pré-requis pour les emplacements des caméras. Ceux-ci prennent en compte la hauteur de la caméra, son inclinaison, la focale ­ insi a que les régions au sol que le logiciel FoxVigi est capable d’analyser. En effet, pour que le système soit en mesure de classifier les différents objets dans la scène, ceux-ci doivent avoir une surface d’environ 250 pixels (le système détecte toute intrusion à des résolutions inférieures, mais la classification requiert un nombre de pixels suffisants). L’étude FoxTool représente donc un service complémentaire avantageux par rapport à d’autres offres, puisqu’elle permet de garantir le bon fonctionnement de la solution d’analyse une fois déployée. Cette solution s’applique régulièrement dans les parkings, halls d’immeubles… Les solutions embarquées Grâce aux avancées technologiques de ces dernières années, certains constructeurs mettent aujourd’hui à disposition une réelle puissance de calcul dédiée à l’analyse vidéo au sein de leurs caméras ou DVR, afin de répondre aux besoins du marché. C’est notamment le cas des derniers modèles de la gamme Axis.  étection conditionnée par capteurs tiers D Il s’agit d’un cas particulier de l'analyse de détection avec apprentissage. En effet, lors d’une utilisation standard, l’ensemble des éléments détectés dans l’image est analysé puis classifié. Mais il est possible de contrôler cette étape en la conditionnant à la réalisation d'un évènement extérieur. Si l'analyse d'image est couplée à un détecteur externe (infrarouge, hyperfréquence, sonore, thermique, etc.), on peut souhaiter n'analyser que les images d'objets ayant été simultanément perçus par l'analyse et par le détecteur externe, puisqu’un grand nombre de bruits s'en trouveront éliminés. Ainsi, non seulement les solutions “légères” tel que le comptage ou le Fox’n Go (détection de guichets ouverts) peuvent y être embarquées, mais aussi depuis peu, des solutions plus “lourdes” et notamment la détection d’intrusion, grâce au nouveau processeur ARTPEC4 qui offre plus de puissance et supporte des algorithmes plus complexes. Foxstream propose ses versions embarquées de détection d’intrusion, FoxIntruder et FoxIntruderTH (pour caméras thermiques), en collaboration avec Axis (disponibles en 2013) : Foxstream est membre du programme ADP – Axis Development Partner –. D’autres caméras sont également équipées des modules d’analyses développés par Foxstream, et notamment les modèles de caméras thermiques IP proposées par la société Sorhea.
  • 4. Les caméras thermiques En protection périmétrique, il existe aujourd’hui un réel engouement pour les caméras thermiques. L’analyse vidéo est d’autant plus pertinente avec ce type d’images qu’il existe en règle générale un réel contraste entre les individus observés et l’arrière-plan, facilitant ainsi la segmentation dans la scène. L’imagerie thermique (spectre infrarouge) permet de filtrer la quasi-totalité des problèmes lumineux que l’on rencontre avec des caméras classiques (changement d’exposition soudain, réflexion sur divers objets…). Il est toutefois utile de préciser que, techniquement parlant, la caméra thermique ne voit pas plus loin que la caméra classique. Cependant, la plupart des bruits environnementaux étant filtrés par l’imagerie thermique, il est possible avec l’analyse vidéo de détecter des objets plus petits, puisque le seuil de filtrage du bruit de fond est moins élevé. La caméra thermique est également moins sensible aux conditions climatiques (brouillard, pluie) qui sont un réel handicap pour les caméras classiques sur de longues distances. Elle ne distingue toutefois pas les objets à la même température que l’arrière plan, telles que les voitures sur un parking en hiver. Elle ne peut pas non plus voir à travers une végétation dense. Les pré-requis pour le positionnement des caméras thermiques restent les mêmes que pour les caméras classiques (seule la taille de l’objet en pixel diminue, cf. FoxTool). L’inconvénient majeur de la caméra thermique reste qu’elle ne permet pas l’identification d’un individu. L’écosystème En bref Enregistrement Interface graphique • Caméra IP • ncodeur Vidéo, E Carte d’acquisition • Caméra Thermique • Film AVI • Logiciel de Supervision / Hypervision Genetec, Milestone, GE Security, Thalès. FoxVigi Remontée d’évènements • oxWebPlayer F (solution de connection à distance) • ogiciel dédié à la télésurveillance L (V1, société ESI) • nvoi des séquences d’alarmes E sur FTP • -mail E • entrale d’alarme (via contact sec) C FOXSTREAM 6 rue du Dauphiné Parc d'activité La Poudrette-Lamartine - 69120 Vaulx-en-Velin Tél: 04 27 11 80 30 • contact@foxstream.fr • www.foxstream.fr  nstallation I et programmation faciles et rapides.  ombre de fausses N alarmes quasi nul.  lassification détaillée C et automatique des objets.  onfigurable C avec add-on pour une solution sur-mesure.  xiste en solution E embarquée.  ompatible caméras C thermiques.  ivré avec notre logiciel L gratuit FoxTool pour une identification des emplacements optimum des caméras. Photo : iStockphoto Système d’acquisition

×