WebCSTI Rencontres OCIM 2009

2,102 views
2,040 views

Published on

Présentation de l'exploration du Web appliqué au domaine de la CSTI.

Published in: Technology
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,102
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,072
Actions
Shares
0
Downloads
32
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

WebCSTI Rencontres OCIM 2009

  1. 1. Exploration du Web Observer et construire un patrimoine informationnel Rencontres OCIM 2009, Dijon Sébastien Heymann INIST-CNRS Novembre 2009
  2. 2. Que signifie observer le Web ? Le Web est un espace d’écriture à la fois infini, partagé et dynamique. Or il n’existe que 2 points d’entrée dans un navigateur : • La barre d’URL • La barre de recherche qui nous retournent soit un seul site, soit une liste de sites, dont la pertinence est criticable. Nous sommes à priori loin de pouvoir obtenir une vue d’ensemble exhaustive des acteurs et des ressources de la CSTI ! by Kate O’Brien Creative Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  3. 3. Que signifie observer le Web ? Dès lors, comment appréhender cet objet socio-technique si souvent représenté par un « nuage » dans les publications scientifiques ? Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  4. 4. Adopter des stratégies de navigation Aucun repère dans le brouillard : on peut vite tourner en rond! On met en place des stratégies Brouillard - Wikipedia d’exploration en surface et en profondeur. Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  5. 5. Dissiper le brouillard... 1. S’outiller 2. Explorer cet espace 3. Définir ses frontières 4. Catégoriser les ressources 5. Les hiérarchiser 6. Construire des cartes Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  6. 6. …et dominer sa complexité ! • Modéliser Modèle en couche - WebAtlas • Proposer des interfaces de navigation Wikiopole - RTGI Caspar David Friedrich , Voyageur contemplant une mer de nuages Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  7. 7. Partir à l’aventure La tâche du premier explorateur est ardue, car il lui faut : • Défricher le terrain = identifier les ressources • Relever sa géographie = groupage et frontières entre sous-domaines • Baliser les points d’intérêt (annotation) Grâce à lui, les suivants disposeront d’outils pour : • se localiser sur le web • accéder aux ressources dans leur contexte • faire des recherches ciblées retournant peu de « bruit » Carte imagée du Web social Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  8. 8. Avant… Point d’entrée sous forme de « boite noire », nous arrosant de documents pas toujours ciblés. Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  9. 9. Après ! Bibliothèque numérique capitalisant les explorations pour délivrer un contenu pertinent et étudiable. Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  10. 10. Veiller le Web, c’est répondre aux questions… Quoi ? Où ? Voir le terrain à l’aide d’une boussole thématique et d’une carte topologique, localiser les ressources. Qui ? Quand ? Écouter les discussions et les débats via un suivi temporel des contenus. Comment ? Et Pourquoi ? Synthétiser l’information pour identifier les acteurs et comprendre l’organisation des ressources. Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  11. 11. Construire un patrimoine informationnel, c’est… • Archiver les ressources du domaine… • au cours du temps (!). • Capitaliser les données d’usage et les parcours de navigation. • Restituer ces données sous des formes visuelles et des interfaces d’exploration, • Pour en faciliter la réappropriation par le public. Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  12. 12. Exemple : l’univers de la CSTI sur le Web en 2005 • Panorama de la Culture Scientifique Technique et Industrielle sur le web francophone (Mathieu Jacomy) • Extrait du rapport WebCSTI, LUTIN, 2005. Sous la direction de Dominique Boullier. • 550 sites • ~100 000 pages indexées Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  13. 13. Carte de l’exploration automatique Un nœud représente un site. Un lien représente un lien hypertexte entre deux sites. Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  14. 14. Hiérarchisation des sites selon leurs liens • Parfois découverte de sites importants pourtant inconnus avant l’exploration • Révélation des domaines connexes Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  15. 15. Nouvelle catégorisation selon les données collectées Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  16. 16. Vue synthétique sur l’organisation des sites Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  17. 17. Rapport d’analyse topologique Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  18. 18. Boussole thématique Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  19. 19. Rapport d’analyse quali-quantitative Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  20. 20. Rapport au territoire « réel » • Articulation des collectivités locales avec la CSTI vue depuis le Web Exploration du Web – Sébastien Heymann Rencontres OCIM 2009, Dijon
  21. 21. Exploration du Web Merci ! Sébastien Heymann INIST-CNRS Novembre 2009

×