Paris en chiffres_tableau_de_bord_66-aout2011

566 views
517 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
566
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Paris en chiffres_tableau_de_bord_66-aout2011

  1. 1. Pour le mois de juillet 2011, MKG Hospitality annonce un taux d’occupation de 88,4 % pour les hôtels parisiens, soit 2,2 points de plus que l’année précédente. Conjugué à l’augmentation du prix moyen (+5,4 %), le RevPAR des établissements parisiens atteint 160,3 € soit une haus- se de 8,0 %.Sommaire La fréquentation européenne en hausse de 8,1 % en juin 2011Synthèse 1 Le taux d’occupation atteint 89,1 % soit +0,9 point Le taux d’occupation des plus du tiers du parc hôte- nuitées de juin 2011 soit 3Bilan du 1er semestre 2011 2 hôtels parisiens atteint lier parisien. Ils affichent points de plus qu’en juin 89,1 % en juin 2011 soit un taux d’occupation re- 2010. Le succès du Salon du40 ans de l’OTCP : une augmentation de 0,9 cord de 90 % ! Un chiffre Bourget (145 000 visiteurs 3Tourisme et transport point par rapport à juin qui confirme à nouveau professionnels) mais aussi 2010. Les meilleures pro- l’existence d’une forte d’autres manifestationsArrivées hôtelières 4 gressions sont à créditer demande sur ce créneau. comme Graphitec (plus de aux comptes des hôtels 1* 11 000 visiteurs soit +4 % deNuitées hôtelières 5 et 4* qui enregistrent res- L’augmentation du taux fréquentation) ou le Mondial pectivement une hausse d’occupation est en partie du modélisme (plus de 51Données par zone 6 de 4,8 points (83,6 %) et liée à la bonne tenue du 000 visiteurs soit +13 % degéographique de 1,8 point (89,2 %). Les tourisme d’affaires. Celui- fréquentation) justifie enTaux d’occupation dans hôtels 3* représentent ci représentait 51 % des partie cette augmentation. 7l’hôtellerie homologuée La fréquentation européenne en pointe des arrivées hôtelièresTourisme d’affaires 7 Les arrivées hôtelières ont nière. Par cet effet calen- le début de l’année. On augmenté de 0,8 % en juin daire, la hausse de la fré- notera toutefois la baisseNote méthodologique 8 2011. Cette hausse est quentation européenne prononcée des arrivées ja-Prix moyen et principalement due à la peut être perçue comme ponaises à -26,5 %. Il s’agit 8RevPAR globaux clientèle étrangère qui le « contrecoup » de la de la plus forte baisse enre-Prix moyen et RevPAR par enregistre une progression baisse enregistrée en mai gistrée par la clientèle nip- 8 de 6,1 % soit 795 000 arri- 2011 (cf. Tableau de Bord pone depuis plus de deuxcatégorie vées. Les arrivées euro- n°65). Ainsi les arrivées ans.Hôtellerie par zonetouristique 9 péennes notamment affi- augmentent pour les na- chent une hausse de 8,1 % tionalités concernées par Enfin, malgré un contexteTrafic dans les 10 des arrivées, soit la meil- ces jours fériés comme les calendaire favorable et uneAéroports de Paris leure progression enregis- Néerlandais (+28,3 %), les hausse constante depuis leCours de l’euro par rapport trée depuis le début de Suisses (+25,5 %), les Alle- début de l’année, les arri- 10 l’année. Cette progression mands (+18,7 %) et les Bel- vées françaises baissent deau Dollar se justifie notamment par ges (+8,6 %). -5,2 % (626 000 arrivées).Tableau de bord un effet calendaire favora- Le nombre d’arrivées natio-Directeur de la publication ble lié au jeudi de l’Ascen- Hors Europe, la fréquenta- nale reste toutefois au des-Paul Roll sion et au lundi de Pente- tion américaine (Etats- sus des performances enre- côte. Ces deux jours - fé- Unis) reste stable par rap- gistrées en 2007 (+1,9 %) etRéalisation : riés dans certains pays port à l’année dernière 2008 (+1,0 %). Des chiffresCharles-Henri Boisseau européens - offraient la avec 157 000 arrivées. Les qui témoignent du dynamis- possibilité de week-ends Américains restent le pre- me durable de la fréquen- prolongés en juin 2011 mier marché étranger à tation française à Paris. alors qu’ils tombaient au Paris avec une hausse de mois de mai l’année der- 4,0 % des arrivées depuis
  2. 2. Bilan du premier semestre 2011 Tableau de bord janvier-juin 2011 Page 2Une fréquentation en hausse tirée par l’hôtellerie 3*/4*Arrivées hôtelières au 1er semestre 2011 et variations 11/10 (Données Insee) 0/1* 2* 3*/4* Total S i la fréquentation hôte- mier semestre 2010, ils lière a globalement aug- sont encore en retrait par 418 624 1 277 136 2 063 500 3 759 260 menté à Paris au cours du rapport aux premiers se-Français premier semestre 2011, la mestres 2007 et 2008 (4,1 -8,5 % -15,5 % +23,7 % +3,3 % répartition des arrivées et millions d’arrivées chaque des nuitées par catégorie année). 141 145 760 204 3 000 082 3 901 731Etrangers montre de réels décalages -8,9 % -9,5 % +8,3 % +3,7 % tant pour la clientèle fran- … qui profite à l’hôtellerie çaise qu’ étrangère. 3*/4*. L’hôtellerie 3* et 4* 559 769 2 037 340 5 270 385 7 660 991 profite seule des bons chif-Ensemble -7,3 % -13,3 % +14,1 % +3,5 % Une fréquentation re- fres de fréquentation. Pour cord… Avec 7,66 millions la première fois les fré- d’arrivées et 17,66 mil- quentations touristiquesNuitées hôtelières au 1er semestre 2011 et variations 11/10 (Données Insee) françaises et étrangères lions de nuitées, les ni- 0/1* 2* 3*/4* Total veaux de fréquentation franchissent respective- dépassent les records en- ment, au cours d’un pre- 803 093 2 382 221 3 814 558 7 002 872 registrés avant la crise. mier semestre, les barresFrançais Ces performances sont symboliques des 2 millions -9,7 % -14,8 % +23,9 % +3,5 % et 3 millions d’arrivées. En notamment liées à la clientèle française qui, revanche, que ce soit pour 374 055 2 072 360 8 206 628 10 653 043 la clientèle nationale ouEtrangers avec 3,76 millions d’arri- -9,7 % -11,4 % +8,8 % +3,2 % vées, n’a jamais été aussi internationale, les niveaux nombreuse à Paris. Si les de fréquentation des hôtels 1 180 148 4 454 581 12 021 186 17 655 915 chiffres de la clientèle 0*/1* et 2* restent encoreEnsemble inférieurs à ceux de 2010. -9,7 % -13,3 % +12,9 % +3,3 % étrangère sont supérieurs aux performances du pre-Comparaison européenne pour le premier semestre 2011Sur les 16 villes du panel Le prix moyen des hôtelscomposé par MKG Hospita- parisiens a augmenté de Taux doccupation 1er semestre 2011 -lity, 14 affichent une haus- 7,8 % au cours du premier variations 11/10se de leur taux d’occupa- semestre pour atteindretion au cours du premier 158,4 €. Il s’agit de la 4ème Prague 63,4% +4,1 ptssemestre 2011. Les plus plus forte hausse du panel Francfort 65,0% +0,8 ptfortes hausses sont enregis- derrière Londres (+11,6 % Madrid 65,2% +1,0 pttrées dans les hôtels de soit 165,3 €), Vienne (+9,8 % soit 110,1 €) et Barcelone 66,6% +6,0 ptsBarcelone (+6,0 %), de Ge-nève (+5,7 %) et de Moscou Amsterdam (+9,3 % soit Rome 66,9% 0,0 pt(+5,1 %). Si le « trio de tê- 127,4 %). Outre le prix Moscou 67,7% +5,1 ptste » reste inchangé par moyen des hôtels londo- +1,5 pt Berlin 68,3%rapport au premier semes- niens, ceux de Genève Milan 68,7% +3,7 ptstre 2010, on retiendra les (234,5 €) et de Moscou (183,2 €) sont les seuls du Bruxelles 69,9% +1,6 ptprogressions d’Amsterdamet de Genève qui passent panel à être supérieur au Vienne 70,9% 0,0 ptrespectivement de la 7ème prix moyen des hôtels pari- +2,1 pts Munich 71,2%à la 4ème place et de la siens. +5,7 pts Genève 72,6%9ème à la 5ème place. Le RevPAR des hôtels pari- Amsterdam 73,5% +5,0 ptsLes hôtels parisiens comp- siens atteint 127,6 € soit la Zurich 74,5% +2,8 ptstent parmi les plus forts troisième meilleure perfor- Paris +2,8 pts 80,5%taux d’occupation du panel mance derrière les hôtels Londres 82,7% +1,7 ptavec 80,5 % (+2,5 points). de Genève (170,1 €) et deSeuls les hôtels londoniens Londres (136,6 €). 40% 50% 60% 70% 80% 90%font mieux avec 82,7 %(+1,7 point). Source : MKG Hospitality
  3. 3. Les 40 ans de l’OTCP Tableau de bord janvier-juin 2011 Page 3 L’OTCP fête en 2011 ses 40 ans! Nous publions à cette occasion « 40 ans de tourisme à Paris », une synthèse de la métamorphose du secteur devenu l’une des premières industries pour Paris. Nous proposerons cette année, dans le cadre du Tableau de Bord, plusieurs focus sur les éléments clés qui ont structuré le paysage touristique de la capitale.Tourisme et transport la diminution des temps de bilité de la capitale. En trajet (13h45 en 1970 France la première ligne à contre… 27h50 en 1958!) grande vitesse (LGV) est sont des éléments clés inaugurée en 1981 entre pour expliquer l’afflux des Paris et Lyon. Le réseau touristes japonais à Paris s’est progressivement au début des années 1970. étendu vers d’autres mé- tropoles comme Lille … aux liaisons ferroviaires (1993), Marseille (2001) ou On impute rarement une Strasbourg (2007). La den- variation de fréquentation sification d’un réseau LGV à un phénomène unique. centré sur Paris est l’une Mais certaines nouveautés des clés qui justifie l’aug- en matière ferroviaire sont mentation continue des clairement à l’origine de arrivées françaises vers la nouveaux afflux touristi- capitale ces dernières an-En 40 ans d’audace et des infrastructures (le se- cond aérogare en 1982 ques. C’est notamment le cas du tunnel sous la Man- nées.d’innovations technologi- etc.), l’accueil de nou- che pour la clientèle bri- Et demain?ques, les transports ont in- veaux aéronefs (l’A320 en tannique. Lorsque la pre- D’autres projets dans lesdéniablement contribué à 1988, l’A380 en 2009 etc.) mière ligne relie Paris à secteurs aériensrenforcer l’attractivité tou- puis la libéralisation de Londres en 1994, on recen- (inauguration du Satelliteristique de la capitale. Via l’espace aérien ont permis se 830 000 arrivées hôteliè- S4 à Roissy pour fin 2012,les évolutions des secteurs d’accroître considérable- res d’outre Manche. La fré- le projet d’un Terminal 4aériens et ferroviaires, ce ment l’afflux touristique quentation britannique a etc.) et ferroviaires (LGVfocus vise à mieux appré- vers la capitale. augmenté significative- Paris-Bordeaux en 2016,hender les rapports entre ment jusqu’en 2002 pour réaménagement des garestransport et fréquentation L’exemple des touristes atteindre un « pic » de 1,5 parisiennes etc.) sont au-touristique. japonais est à ce titre re- million d’arrivées, soit une jourd’hui en cours ou à présentatif. On estimait à augmentation de 81,7 % en l’étude. Ces projets sontDe l’aviation... 50 000 le nombre de touris- seulement 8 ans! porteurs pour l’activitéInauguré le 8 mars 1974, tes nippons à Paris en touristique car ils permet-l’aéroport Roissy-Charles de 1971. Or ils étaient près de Outre l’impact touristique tront à Paris de rester surGaule est aujourd’hui le 175 000 en 1976! L’ouver- des nouvelles liaisons, les le long terme une destina-sixième aéroport mondial ture de Roissy mais aussi améliorations technologi- tion non seulement attrac-en terme de passagers. En l’augmentation des capaci- ques, réduisant les temps tive mais surtout au cœurprès de 40 ans, plusieurs tés (des Boeing 747 relient de parcours ont progressi- des prochains flux touristi-facteurs comme l’extension Paris à Tokyo dès 1972) et vement renforcé l’accessi- ques mondiaux. Evolution des arrivées hôtelières britanniques à Paris (1990-2010) Inauguration du tunnel sous la Manche L’ouverture du tunnel sous la Manche ouvre une période où les arrivées britanniques à Paris ont augmenté de 81,7 % jusqu’au « pic » de 2002 Source : Insee
  4. 4. Tableau de bord janvier-juin 2011 Page 4 Arrivées hôtelières par paysArrivées hôtelières (Données Insee)Les arrivées étrangères augmentent de 6,1 %Juin VariationArrivées hôtelières Juin 2007 Juin 2010 Juin 2011 2011/2010ETRANGERS 787 304 748 950 794 671 +6,1 %FRANCAIS 614 616 660 572 626 008 -5,2 %TOTAL 1 401 920 1 409 522 1 420 679 +0,8 % VariationArrivées hôtelières étrangères Juin 2007 Juin 2010 Juin 2011 2011/20101. Etats-Unis 194 625 157 367 157 437 0,0 % Les arrivées2. Royaume-Uni 118 888 84 258 80 933 -3,9 %3. Allemagne 56 683 51 399 61 013 +18,7 % françaises4. Italie 51 213 45 346 52 374 +15,5 % baissent pour la5. Espagne 57 232 49 763 41 907 -15,8 %6. Japon 49 350 47 519 34 906 -26,5 % première fois7. Suisse 19 827 19 630 24 645 +25,5 % depuis le début8. Pays-Bas 17 874 15 869 20 356 +28,3 %9. Belgique 17 405 18 322 19 903 +8,6 % de l’année10– Chine 12 995 12 222 13 336 +9,1 %Autres étrangers 191 212 247 255 287 861 +16,4 %Cumul janvier - juin Janvier-juin VariationArrivées hôtelières Janvier-juin 2007 Janvier-juin 2010 2011 2011/2010ETRANGERS 4 135 025 3 762 898 3 901 731 +3,7 %FRANCAIS 3 362 265 3 638 582 3 759 260 +3,3 %TOTAL 7 497 290 7 401 480 7 660 991 +3,5% Janvier-juin VariationArrivées hôtelières étrangères Janvier-juin 2007 Janvier-juin 2010 2011 2011/20101. Etats-Unis 769 269 563 802 586 303 +4,0 %2. Royaume-Uni 663 686 479 159 464 558 -3,0 % Les arrivées3. Italie 350 669 323 030 310 936 -3,7 %4. Allemagne 310 931 279 700 263 321 -5,9 % japonaises en5. Espagne 318 150 264 686 249 421 -5,8 % baisse de –3,0 %6. Japon 323 819 237 166 230 140 -3,0 %7. Belgique 128 838 133 042 137 699 +3,5 % depuis le début8. Suisse 117 579 119 243 125 319 +5,1 % de l’année9. Pays-Bas 122 433 112 694 118 296 +5,0 %10- Chine 55 504 54 271 63 866 +17,7 %Autres étrangers 974 147 1 196 105 1 351 872 +13,0 %
  5. 5. Tableau de bord janvier-juin 2011 Page 5 Nuitées hôtelières par paysNuitées hôtelières (Données Insee)Les nuitées allemandes en hausse de 20,2 % par rapport à juin 2010Juin VariationNuitées hôtelières Juin 2007 Juin 2010 Juin 2011 2011/2010ETRANGERS 2 085 438 2 067 660 2 194 631 +6,1 %FRANCAIS 1 119 212 1 233 436 1 187 954 -3,7 %TOTAL 3 204 650 3 301 096 3 382 585 +2,5 % VariationArrivées hôtelières étrangères Juin 2007 Juin 2010 Juin 2011 2011/20101. Etats-Unis 534 912 447 355 456 874 +2,1 %2. Royaume-Uni 298 329 212 433 206 529 -2,8 %3. Allemagne 143 068 135 669 163 072 +20,2 %4. Italie 135 854 126 817 141 738 +11,8 % Les nuitées5. Espagne6. Japon 148 940 124 660 137 565 120 746 112 183 93 968 -18,8 % -22,2 % américaines en7. Suisse 49 183 49 309 62 815 +27,4 % hausse de 2,1 %8. Pays-Bas 44 087 39 027 51 417 +31,7 %9. Belgique 39 330 40 330 45 349 +12,8 %10. Chine 32 326 30 577 34 634 +13,3 %Autres étrangers 534 749 727 832 826 052 +13,5 %Cumul janvier - juin Janvier-juin VariationNuitées hôtelières Janvier-juin 2007 Janvier-juin 2010 2011 2011/2010ETRANGERS 10 880 623 10 318 230 10 653 043 +3,2 %FRANCAIS 6 040 579 6 769 060 7 002 872 +3,5 %TOTAL 16 921 202 17 087 290 17 655 915 +3,3 % Janvier-juin VariationNuitées hôtelières étrangères Janvier-juin 2007 Janvier-juin 2010 2011 2011/20101. Etats-Unis 2 107 796 1 587 193 1 687 777 +6,3 %2. Royaume-Uni 1 659 820 1 195 812 1 156 178 -3,3 % Les nuitées belges3. Italie4. Allemagne 920 446 790 871 900 758 733 565 847 338 683 709 -5,9 % -6,8 % et néerlandaises5. Espagne 840 048 736 821 673 919 -8,5 % en hausse6. Japon7. Suisse 843 027 297 185 629 897 305 295 614 425 316 711 -2,5 % +3,7 % depuis le début8. Belgique 290 705 293 775 301 727 +2,7 % de l’année9. Pays-Bas 301 850 284 069 293 377 +3,3 %10. Chine 137 881 139 087 164 977 +18,6 %Autres étrangers 2 690 994 3 511 958 3 912 905 +11,4 %
  6. 6. Tableau de bord janvier-juin 2011Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique Page 6Arrivées et nuitées hôtelières par zone géographique (Données Insee)Les arrivées « autre Europe » en hausse de 51,8 % en juin 2011 AUTRE EUROPE Arrivées : 96 915 (+51,8 %) Nuitées : 266 955 (+12,0 %) AUTRE ASIE/OCEANIE Arrivées : 62 060 (+16,9 %) Nuitées : 174 967 (+18,8 %) PROCHE ET MOYEN ORIENT Arrivées : 29 973 (+22,5 %) AUTRES AMERIQUES Nuitées : 88 943 (+13,6 %) Arrivées : 79 221 (+18,9 %) Nuitées : 238 825 (+15,2 %) AFRIQUE Arrivées : 19 692 (+1,4 %) Nuitées : 56 362 (-0,6 %) Autres Amériques : données pour le continent américain sans compter les Etats-Unis. Autre Asie/Océanie : données pour les pays d’Asie et d’Océanie sans compter la Chine et le Japon Autre Europe : données pour le continent européen, Russie comprise, sans compter le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne, l’Al- lemagne, la Belgique, la Suisse et les Pays-Bas Proche et Moyen Orient : Palestine, Oman, Liban, Koweït, Jordanie, Israël, Iraq, Iran, Emirats Arabes Unis, Yémen, Syrie, Qatar, Bahreïn, Arabie Saoudite Arrivées hôtelières Janvier-juin Janvier-juin Janvier-juin Variation 2007 2010 2011 2011/2010 AUTRE EUROPE 413 112 489 723 538 277 +9,9 % AUTRES AMERIQUES 231 829 285 761 350 008 +22,5 % AUTRE ASIE/OCEANIE 168 330 209 117 238 256 +13,9 % PROCHE ET MOYEN ORIENT AFRIQUE 77 074 83 802 106 600 104 904 121 160 104 171 +13,7 % -0,7 % Les arrivées et TOTAL 974 147 1 196 105 1 351 872 +13,0 % nuitées des pays Nuitées hôtelières Janvier-juin Janvier-juin Janvier-juin Variation africains en baisse 2007 2010 2011 2011/2010 AUTRE EUROPE 1 130 218 1 409 058 1 519 562 +7,8 % depuis le début de AUTRES AMERIQUES 665 045 892 408 1 069 275 +19,8 % l’année AUTRE ASIE/OCEANIE 447 479 576 003 662 183 +15,0 % PROCHE ET MOYEN ORIENT 221 441 330 953 365 613 +10,5 % AFRIQUE 226 811 303 536 296 272 -2,4 % TOTAL 2 690 994 3 511 958 3 912 905 +11,4 %
  7. 7. Tableau de bord janvier-juin 2011 Page 7 Taux d’occupation hôtelier et tourisme d’affairesTaux d’occupation dans l’hôtellerie homologuée parisienne (Données Insee)Le taux d’occupation atteint 89,1 % en juin 2011 soit 0,9 point de plus qu’en juin 2010 Evolution mensuelle du taux doccupation hôtelier à Paris 100% 95% 90% 85% Les hôtels 3* 80% enregistrent un taux 75% 70% d’occupation record 65% de 90,0 % 60% 55% 2007 2010 2011 Juin 0* 1* 2* 3* 4* et 4*L TCC 2007 90,4 % 80,7 % 87,5 % 88,5 % 88,8 % 88,0 % 2010 86,2 % 78,8 % 89,4 % 89,2 % 87,4 % 88,2 % 2011 83,4 % 83,6 % 89,1 % 90,0 % 89,2 % 89,1 % Tourisme d’affaires dans l’hôtellerie homologuée parisienne (Données Insee) 1,7 million de nuitées d’affaires soit 8,9 % de plus qu’en juin 2010 Part de la clie ntèle daffaires dans lhôtellerie parisienne 60% 48% 48% 50% 51% 48% 50% 44% 40% La proportion des 30% nuitées d’affaires 20% augmente de 3 point 10% par rapport à juin 2010 0% 2007 2010 2011
  8. 8. Tableau de bord janvier-juin 2011 Page 8 Prix moyen et RevPAR hôtelier à ParisNote méthodologique Prix moyen et RevPAR globaux (Données MKG Hospitality) Insee et MKG : des bases de données +15,8 % pour le RevPAR en juin différentes Evolution mensuelle des prix moyens et RevPARLe parc hôtelier parisien est Ce dispositif nous apporte globaux à Paris en 2010 et 2011constitué de plus de 1 400 des données hôtelières que 200 €hôtels, dont plus de 80 % l’enquête Insee ne fournit 191,0 € 180 €sont des indépendants. L’en- pas : les prix moyens, les 172,5 € 160 €quête de fréquentation hô- RevPAR et les taux d’occu- 140 €telière de l’Insee s’appuie pation par zones touristiques.sur un échantillon représen- Cependant, la base de don- 120 €tatif de cette structure en nées MKG reflète moins pré- 100 €interrogeant chaque mois cisément la structure hôte- 80 €plus de 800 hôtels homolo- lière globale parisienne. En 60 €gués, dont 78 % d’indépen- effet, elle ne suit l’activitédants. Cette enquête nous que de 350 hôtels représen-fournit les arrivées et les tant, en nombre de cham-nuitées dans l’hôtellerie, bres, 48,2 % de l’offre hôte-pour les principales nationa- lière globale parisienne. Mais Prix moyen 2010 Prix moyen 2011 RevPAR 2010 RevPAR 2011lités, ainsi que les taux d’oc- surtout , cette base s’appuiecupation globaux par catégo- sur les résultats hôteliers desrie. Les hôtels sondés par chaînes parisiennes et fort Variation juin 2011 / juin 2010l’Insee couvrent entre 50 % peu sur les hôtels indépen- Prix moyen +14,5 %et 55 % de l’offre en cham- dants. L’échantillon repré-bres. sente, en nombre de cham- RevPAR +15,8 %Depuis 2006, l’Observatoire bres, 96,5 % de l’offre hôte-économique du tourisme lière de chaînes parisiennes.parisien a mis en place, avec La quasi totalité des grandes Janvier — juin 2011 Variation 2011/2010MKG Hospitality, un disposi- enseignes internationales Prix moyen 158,4 € +7,8 %tif de suivi complémentaire sont intégrées dans le panel.à celui de l’enquête Insee. RevPAR 127,6 € +11,6 %Prix moyen et RevPAR par catégorie (Données MKG Hospitality)Le RevPAR augmente de 18,6 % sur le créneau 4* Prix moyens et RevPAR par catégorie de juin 2011 et évolution (%) par rapport à juin 2010 Janv - juin 2011 Prix moyen RevPAR350 € 288,0 € Hôtellerie 2* 88,9 € 75,3 €300 € 257,1 € Var. 11/10 +5,6 % +6,7 %250 €200 € Hôtellerie 3* 123,3 € 100,1 € 143,5 €150 € 128,1 € Var. 11/10 +7,5 % +11,3 % 97,4 € 90,7 €100 € Hôtellerie 4* 234,2 € 181,6 € 50 € Var. 11/10 +7,7 % +13,0 % 5,6 % 5,6% 13,9 % 14,2 % 16,2 % 18,6 % 0€ 2* 3* 4* Prix moyen RevPAR
  9. 9. Hôtellerie par zones touristiques Tableau de bord janvier-juin 2011 Page 9Taux d’occupation hôteliers par zone touristique au mois de juin 2011 (Données MKG Hospitality)Les arrondissements de l’est parisien affichent un taux d’occupation supérieur à 90% 89,0 % +2,0 pts 92,1 % +0,2 pt 89,7 % +0,5 pt 89,7 % +1,3 pt 92,0 % -3,0 pts 92,5 % 89,2 % -0,9 pt +4,3 pts 89,2 % 92,2 % -0,7 pt -1,3 pt 87,5 % +1,7 pt 93,5 % +0,0 pt 90,3 % Taux d’occupation hôtelier de juin 2011 +1,0 pt Variation par rapport à juin 2010Prix moyens et RevPAR hôteliers par zone touristique au mois de juin2011 (Données MKG Hospitality)Les hôtels de sept zones enregistrent une hausse du prix moyen à deux chiffres Variation Variation Zones touristiques - juin 2011 Prix moyen RevPAR 2011/2010 2011/2010 Champs Elysées - Louvre 402,9 € +9,7 % 361,5 € +10,3 % Montmartre - Pigalle - Trinité 101,9 € +8,3 % 90,7 € +10,8 % La Villette - Belleville - Canal Saint Martin 98,4 € +10,0 % 90,6 € +10,3 % République - Bastille 115,3 € +10,3 % 106,6 € +9,2 % Bercy - Tolbiac - Bois de Vincennes 133,0 € +9,8 % 124,4 € +9,8 % Saint-Germain-des-Prés - Montparnasse 169,2 € +15,8 % 150,9 € +14,9 % Tour Eiffel - Trocadéro 156,7 € +12,4 % 137,1 € +14,6 % Passy - Bois de Boulogne 217,8 € +24,7 % 194,2 € +31,1 % Opéra - Grands Magasins 308,5 € +18,9 % 276,9 € +20,6 % Les Halles - le Marais 207,4 € +16,3 % 190,9 € +12,6 % Notre Dame - Quartier Latin 145,4 € +8,2 % 134,0 € +6,7 %Le RevPAR des hôtels la zone Passy—Bois de Boulogne a augmenté de 31,1 %
  10. 10. Aéroports et cours de l’euro Tableau de bord janvier-juin 2011 Page 10 Trafic dans les Aéroports de Paris (Données ADP) Hausse de 4,2 % du nombre de passagers internationaux par rapport à juin 2010 Trafic des passagers des vols internationaux dans les aéroports de Paris - Données brutes, 7 500 en milliers de passagers 7 000 6 500 +8,5 % de passagers 6 000 5 500 internationaux dans les vols 5 000 moyen courrier par rapport à 4 500 4 000 juin 2010 2009 2010 2011 Variation Janvier — juin 2011 Janvier– juin 2010 Le trafic avec l’Amérique du Moyen Courrier 20 725 120 +8,5 % nord en hausse de 3,5 % par Long Courrier 13 018 965 +4,3 % rapport à juin 2010 Total international 33 744 085 +6,8 % Cours de l’euro par rapport au dollar américain et au yen (Données Banque de France) Cours de leuro contre le dollar US - moyenne mensuelle Cours de leuro contre le yen japonais - moyenne mensuelle juillet 2011 : 1 € = 1,43 USD juillet 2011 : 1 € = 110,6 JPY1,60 145 1351,40 1251,20 115 1051,00 950,80 85 2009 2010 2011 2009 2010 2011 Retrouvez sur le site www.parisinfo.com les études CONTACT Tableau de bord réalisées par l’Observatoire économique du tourisme Observatoire économique du tourisme parisien parisien, ainsi que la publication « Le tourisme à Paris Charles-Henri Boisseau - Chiffres-clés 2010 ». Office du Tourisme et des Congrès de Paris 25, rue des Pyramides, 75 001 Paris Pour vous inscrire au tableau de bord : Téléphone : 01 49 52 53 69 / Télécopie : 01 49 52 42 50 observatoire@parisinfo.com observatoire@parisinfo.com

×