La Belgique apres 5 mois sous Di Rupo I

  • 617 views
Uploaded on

La parole aux investisseurs . …

La parole aux investisseurs .
La PERCEPTION de la Belgique chez les cadres dirigeants

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
617
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
5
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Baromètre de l’attractivité belge 2012partie 1 – perception La Belgique après 5 mois sous Di Rupo I La parole aux investisseurs La PERCEPTION de la Belgique chez les cadres dirigeants
  • 2. Baromètre Ernst & Young de l’attractivité belge:9e édition 2004 2005 2006 20072008 2009 2010 2011Baromètre de l’attractivité belge Page 2Enquête de perception – partie I
  • 3. Sommaire► Objectif du baromètre► Méthodologie► Conclusions les plus pertinentes► Analyse et résultats détaillés ► Graphiques et statistiques ► Tendances en matière de perception► Recommandations principales► Date à noter: jeudi 20 juin Conférence de presse Baromètre de l’attractivité belge 2012 – partie 2 – résultats en termes d’investissements effectifsBaromètre de l’attractivité belge Page 3Enquête de perception – partie I
  • 4. Objectif du baromètre► Fournir une contribution étayée au débat social et économique sur le climat d’investissement en Belgique et en Europe► Proposer des pistes de réflexion pour l’avenir: ► à nos collaborateurs ► aux acteurs économiques ► aux autorités ► aux universités ► aux médias ► …Baromètre de l’attractivité belge Page 4Enquête de perception – partie I
  • 5. Méthodologie (1)► Enquête unique: combinaison de données qualitatives et quantitatives► Projets d’investissements actuels (données quantitatives): European Investment Monitor réalisé par les équipes d’Oxford Intelligence: aperçu des investissements planifiés effectifs► Échantillon représentatif pour les investissements en 2011 et éventuellement au premier trimestre 2012 ► Europe: +/- 800 chefs d’entreprises internationales ► Belgique: +/- 200 chefs d’entreprises internationales (avec des questions très spécifiques et ciblées) Les résultats seront connus le 20 juin 2012… comparaison par pays/régionBaromètre de l’attractivité belge Page 5Enquête de perception – partie I
  • 6. Méthodologie (2)► En plus, entretien téléphonique approfondi mené par le bureau d’études international CSA sur la perception et les prévisions► Cette 1e analyse se concentre sur la PERCEPTION► Enquête menée entre le 6 mars et le 19 mars 2012 auprès de 206 chefs d’entreprises internationales sur la base du système CATI► La nationalité des sociétés mères des multinationales interrogées permet de constituer un échantillon représentatif des investissements en Europe (suivant la base de données fiable de l’EIM)► Répartition entre différents secteurs et niveaux de senior managementBaromètre de l’attractivité belge Page 6Enquête de perception – partie I
  • 7. Méthodologie (3)► Enquête en 4 langues dans 23 pays► Sur les 206 entreprises, 59% sont présentes en Belgique► 1 entretien sur 2 a été mené en Belgique, 1 sur 2 à l’étranger (répartition sur les principaux continents)► Questions sur: les projets d’investissement, les forces et les faiblesses de la Belgique et de ses régions, l’attractivité en général et les tendances attendues, les points d’amélioration et les recommandations…► Une première réaction générale et surtout la perception des mesures prises par le gouvernement Di Rupo IBaromètre de l’attractivité belge Page 7Enquête de perception – partie I
  • 8. Nationalité des entreprises interrogées Amérique dunord: 62 (30%) Europe du nord: 12 (6%) Europe centrale et de l’Est: 4 (2%) Euromed: 1 (< 1%) Asie: 37 (18%) 1 à 2 entretiens 3 à 9 entretiens 10 à 24 entretiens Océanie: 5 (2%) 25 entretiens et plus Baromètre de l’attractivité belge Page 8 Enquête de perception – partie I
  • 9. Localisation des entretiens Entretiens hors Belgique: 102 Amérique du (50%)nord: 31 (15%) Europe du nord: 6 (3%) Europe centrale et de l’Est: 3 (1,5%) Asie: 17 (8%) 1 à 4 entretiens Entretiens en 5 à 20 entretiens Belgique: 104 (50%) Océanie: 1 (0,5%) 21 entretiens et plus Globalement, sur les 206 entreprises interrogées, 59% sont présentes en Belgique (n=122) Baromètre de l’attractivité belge Page 9 Enquête de perception – partie I
  • 10. Secteurs d’activité des entreprises interrogées Autres 4% Industrie chimique et pharmaceutiqueIndustrie chimique (4%) 6%Industrie pharmaceutique (2%) Haute technologie, Équipements de haute technologie (8%) infrastructures et Infrastructures et équip. télécoms (2%) équipements télécoms 10% Services particuliers et entreprises Banque, finance, assurance (4%) 16% Services aux entreprises (4%) Médias et édition (2%) Tourisme et loisirs (2%) Services aux particuliers (2%)Production de biens de Biens de Services de haute technologie (1%)consommation, industrie consommationagroalimentaire et industrie textile 27%(23%)Distribution de détail (4%) Industrie, Automobile, Industrie lourde (12%) Énergie 37% Transport (11%) Industrie automobile (5%) Énergie et environnement (5%) Immobilier / Construction (3%) Éco-activités (0,5%) Baromètre de l’attractivité belge Page 10 Enquête de perception – partie I
  • 11. Taille des entreprises et fonction des répondants Taille des entreprises Fonction des répondants (chiffre d’affaires) Financial Director 44% Plus de Marketing and Commercial Director 14% 1,5 milliard Moins de d’euros 150 millions Managing Director / Senior Vice… 8% 23% d’euros Director of Strategy 6% 36% Director of Development 6% Director of Investments 5% Head of department 3% Chairman / President / CEO 3% De 150 millions à Human Resources Director 3%1,5 milliard International Affairs Director 2% d’euros 41% Communication Director 2% Head of business unit 2% Real Estate Director 1% Other ,498% Baromètre de l’attractivité belge Page 11 Enquête de perception – partie I
  • 12. Conclusions les plus pertinentesUne brève analyse SWOT
  • 13. Points forts► La Belgique, un pays d’investisseurs fidèles mais…… 10% des entreprises de production envisagent un départ possible dans les 10 prochaines années. Seule 1 sur 2 se déclare certaine de rester, 1 sur 20 est certaine de partir.► La Belgique, une destination d’investissement attractive pour… ► Transport et logistique (79%) ► Télécommunications (75%) ► Main-d’œuvre compétente (74%)Onder embargo tot donderdag 24 mei 11u - 2012 Page 13
  • 14. Points faibles Eurostat (24-04-2012) La Belgique a les charges salariales les plus élevées de l’UE. OCDE (25-04-2012) La Belgique fait partie des pays dont la pression fiscale est la plus élevée. L’écart avec les autres pays se creuse.► La Belgique, un pays de taxes ► Seuls 37% des répondants jugent les charges salariales « attractives » à « acceptables ». ► +/- 1 répondant sur 2 pense qu’une réduction des charges salariales pourrait rétablir l’attractivité du pays. ► Seuls 29% des répondants jugent la fiscalité belge « attractive » à « acceptable ». ► 1 répondant sur 3 pense qu’une réduction de la fiscalité pourrait rétablir l’attractivité du pays.► Bruxelles, la capitale de la Flandre, de la Belgique et de l’Europe, est confrontée à un problème d’encombrement routier► La Wallonie, une région moins attractive car peu connue et… ► Dotée d’une main-d’œuvre peu multilingue (40%) ► Caractérisée par des syndicats puissants (35%)Onder embargo tot donderdag 24 mei 11u - 2012 Page 14
  • 15. Points forts► La Flandre, la région la plus attractive de Belgique pour… ► Main-d’œuvre compétente (50%) ► Disponibilité de la R&D (39%) ► Infrastructures de transport (27%)Onder embargo tot donderdag 24 mei 11u - 2012 Page 15
  • 16. Opportuniteiten► La Belgique n’est pas la Grèce mais… Les entrepreneurs pensent que la Belgique surmontera bien la crise actuelle. Bonne confiance des entreprises, seules 13% se disent pessimistes pour l’avenir…► Un premier petit pas vers des charges salariales (plus) favorables ► Pour 47% des répondants, il est absolument nécessaire de réduire les charges salariales. ► Plus de 1 répondant sur 3 pense que l’indexation automatique des salaires est la cause directe du problème► Et investir dans l’avenir… La tendance des investissements est à la baisse sur les 3 dernières années. Pour les entreprises présentes en Belgique, les investissements ont reculé de 62% à 55% au cours des 3 dernières années.Onder embargo tot donderdag 24 mei 11u - 2012 Page 16
  • 17. Menaces► La Belgique, une destination d’investissement méconnue et peu attractive, sans perspective d’amélioration Seuls 21% prévoient d’investir en Belgique dans les trois prochaines années (le chiffre était encore de 30% en 2011). 61% n’attendent aucune amélioration de l’attractivité de la Belgique dans les trois prochaines années, 17% prévoient même une détérioration. Un pourcentage élevé de répondants ayant connaissance des (nouvelles) mesures fiscales du gouvernement Di Rupo I fournit une réponse neutre. Par ailleurs, 1/4 des répondants déclare que ces mesures entraîneront une réduction directe des investissements, soit 18 entreprises au total. La moitié des répondants a connaissance de la « déduction pour intérêts notionnels ». 57% pensent que les modifications récentes ont un effet négatif sur le climat d’investissement. Quelque 16% de ces entreprises (16 entreprises au total) jugent l’impact « très négatif » et envisagent une migration ou une forte réduction des fonds propres belges.Baromètre de l’attractivité belge Page 17Enquête de perception – partie I
  • 18. Menaces► 30% des répondants se sentent soumis à une pression « négative » exercée par les instances publiques. 1 entreprise sur 10 ressent cette pression négative particulièrement fort► Les possibilités et les compétences dont disposent les services publics et les agences régionales d’investissements pour attirer des investisseurs sont encore largement sous-utilisées Seuls 24% des chefs d’entreprises interrogés ayant investi en Belgique ont fait appel à ces services. Toutefois, on observe un niveau élevé de satisfaction à l’égard de ces services. La commission de ruling est trop peu connue. Le pourcentage d’entreprises qui ne connaissent pas son existence grimpe à 41%. D’autre part, 1 répondant sur 5 formule un avis positif sur son intervention.Baromètre de l’attractivité belge Page 18Enquête de perception – partie I
  • 19. Analyse et résultatsdétaillés
  • 20. Les chefs d’entreprises pensent que la Belgiqueest capable de surmonter la crise actuelle Q4. Pensez-vous que la Belgique est capable de surmonter la crise actuelle? Non 13% Non, Ne sait pas certainement pas 4% 21% « pas confiant » (en 2009) 3% Non, probablement pas 10% Oui, certainement 40% Oui, probablement 43% Oui 83% 70% « confiant » (en 2009) Baromètre de l’attractivité belge Page 20 Enquête de perception – partie I
  • 21. < 1/3 prévoit une amélioration de l’attractivitéde la Belgique dans les 3 prochaines annéesQ6. D’après vous, comment l’attractivité de la Belgique va-t-elle évoluer au cours des trois prochaines années? Ne sait pas Amélioration significative Dégradation Dégradation 7% 3% 17% significative 1% Légère amélioration Légère 29% dégradation 16% Amélioration 32% Pas de changement 44% Nationalité Europe occidentale (55%)Baromètre de l’attractivité belge Page 21Enquête de perception – partie I
  • 22. Perception de l’attractivité de la Belgique dans les années à venir Q6. D’après vous, comment l’attractivité de la Belgique va-t-elle évoluer au cours des trois prochaines années? Moyenne 2005-2011Dégradation totale 19% 16% 8% 9% 10% 8% 13% 17% 12%Pas de changement 44% 38% 55% 45% 59% 53% 51% 44% 49% 59% 55% 53% 51% 44% 45% 44% 38% 18% 14% 11% 16% 7% 8% 7% 9% 1% 2% 1% 2% 1% 1% 1% 1% 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Slightly decrease Significantly decrease Baromètre de l’attractivité belge Page 22 Enquête de perception – partie I
  • 23. Les entreprises établies en Belgique restent fidèles mais 9%des entreprises de production pourraient s’en allerQ8. Dans dix ans, exercerez-vous toujours des activités de production en Belgique? Non, Ne sait pas certainement pas 6% Non, 5% probablement Oui 85% pas Non 9% 4% Oui, certainement 50% Oui, probablement 35%Baromètre de l’attractivité belge Page 23Enquête de perception – partie I
  • 24. Quels sont les « + » et les « - » de la Belgique? Q2. Je vais vous citer un certain nombre de critères qu’une entreprise peut utiliser pour évaluer l’attractivité de la Belgique en vue d’y établir de nouvelles activités. Pour chaque critère, j’aimerais que vous me disiez si, du point de vue de votre entreprise, la Belgique est très attractive, plutôt attractive, peu attractive ou pas du tout attractive. Attractivité totale Transport and logistic infrastructure 43% 37% 5% 3% 12% 79% Telecommunications infrastructure 39% 37% 7% 4% 14% 75% Local labor skills level 34% 40% 7% 5% 15% 74% Stability of social climate 17% 50% 13% 5% 15% 67%Potential productivity increase for your company 19% 42% 15% 6% 18% 61% Belgiums domestic market 18% 43% 18% 9% 13% 61% Flexibility of labor legislation 12% 42% 16% 9% 21% 54% Stability and transparency of political, legal and 11% 36% 28% 9% 16% 47% regulatory environment Labor costs 6% 31% 31% 15% 18% 37% Corporate taxation 7% 22% 26% 16% 30% 29% Very attractive Fairly attractive Little attractive Not at all attractive Cant say Baromètre de l’attractivité belge Page 24 Enquête de perception – partie I
  • 25. La Flandre est considérée comme une régionattractiveQ5. D’après vous, quelle région de Belgique est la plus attractive pour établir des activités? Ne sait pas 25% Flandre Nationalité Europe occidentale (17%) 37% Non établies en Belgique (43%) De 150 M€ à 1,5 MM€ (35%) Établies en Belgique (54%) Nationalité Europe occidentale (47%) Bruxelles 28% Nationalité Amérique du nord (39%) Wallonie Non établies en Belgique (36%) 10% De 150 M€ à 1,5 MM€ (18%)Baromètre de l’attractivité belge Page 25Enquête de perception – partie I
  • 26. La Flandre mène sur des critères positifs. Et la Wallonie? Q22. Veuillez indiquer quelle région de Belgique vous semble la plus étroitement associée à chaque critère. Availability of skilled workforce 34% 9% 21% 9% 1% 27% Availability of quantitative R&D resources 33% 8% 16% 7% 4% 33% Access to transport infrastructure 30% 5% 26% 7% 4% 28% Availability of industrial fields 22% 29% 14% 2% 4% 27%Access to regional government aid, subsidies and support 21% 21% 16% 7% 2% 33% measures The weight of trade unions 16% 35% 7% 7% 3% 33% Lengthy administrative procedures 14% 13% 24% 12% 6% 30% Insufficient knowledge of foreign languages 13% 40% 11% 3%6% 27% = Top 3 de Flandre et de Traffic congestion 11% 4% 53% 4% 3% 25% Wallonie Flanders Wallonia Brussels All None of them Cant say Baromètre de l’attractivité belge Page 26 Enquête de perception – partie I
  • 27. Les grands atouts de la Belgique restentla diversité et la qualité de sa main-d’œuvreQ3. D’après vous, quels grands atouts la Belgique doit-elle faire valoir pour rester une destination d’investissement importante?2 réponses possibles, résultats > 100% Diversity and quality of labor force 28% 50% Établies en Belgique (60%) Research and innovation capacity 18% 39% Moins de 150 M€ (50%) Predictable business environment 14% 28% High purchasing power 11% 18% Industrie, Automobile, Énergie (10%) Emphasis on green business 9% 13% Emphasis on social responsibility 7% 12% Industrie, Automobile, Énergie (20%) European Union Institutions 1% 2% Nationalité Europe occidentale (4%) Other 1% First None 3% Total Cant say 8%Baromètre de l’attractivité belge Page 27Enquête de perception – partie I
  • 28. Quels éléments vont favoriser la croissancebelge dans les années à venir?Q10. D’après vous, quels secteurs vont être des moteurs de croissance pour la Belgique dans les prochaines années?2 réponses possibles, résultats > 100% Logistics and distribution channels 18% 27% Information and communication technologies, IT 11% 25% The pharmaceutical industry and biotechnologies 12% 20% Établies en Belgique (27%) Clean techs 10% Moins de 150 M€ (28%) 15% Energy and utilities 7% Industrie, Automobile, Énergie (22%) 14% BtoB services excluding finance 8% 14% Bank / Finance / Insurance 6% 11% Nationalité Europe occidentale (4%) Real estate and construction 6% 11% Consumer goods 3% 7% Nationalité Amérique du nord (0%) Transports Industry and Automotive 3% 7% Tourism 1% 1% First Manufacturing 1% 1% In total Research 1% 1% None 2% Cant say 14%Baromètre de l’attractivité belge Page 28Enquête de perception – partie I
  • 29. Les investisseurs étrangers associent le niveaud’enseignement et le leadership d’innovationQ11. Dans quels principaux domaines la Belgique doit-elle progresser pour devenir un leader en matière d’innovation? 2 réponses possibles, résultats > 100% Improve education and training in new technologies 23% 41% De 150 M€ à 1,5 MM€ (52%) Develop a culture of innovation and creativity 17% 30% Nationalité Amérique du nord (45%) Increase tax incentives for innovative companies 14% 28%Develop joint research programs at the European level 13% 25% Develop entrepreneurship 15% 25% Établies en Belgique (32%) Develop venture capital and other financial tools 9% 18% Biens de consommation (7%) None 1% First Cant say In total 8% Baromètre de l’attractivité belge Page 29 Enquête de perception – partie I
  • 30. La réduction des charges salariales est le1er facteur pour préserver l’attractivité du paysQ9. D’après vous, sur quoi la Belgique doit-elle concentrer ses efforts pour rester attractive face à ses concurrentsmondiaux?3 réponses possibles, résultats > 100% Établies en Belgique (61%) Moins de 150 M€ (58%) Lower labor costs 47% Support high-tech industries and innovation 33% Nationalité Europe occidentale (44%) Industrie, Automobile, Énergie (21%) Lower taxation 31% Support small and medium size enterprises 29% Nationalité Europe occidentale(39%) Nationalité Amérique du nord (18%) Develop education and skills 23% Increase incentives for FDI investors 13% Encourage environmental policies and attitudes 9% Facilitate access to credit 8% De 150 M€ à 1,5 MM€ (13%) Invest in major infrastructure and urban projects 7% Industrie, Automobile, Énergie (13%) Relax competition rules 6% Support struggling industries 6% Moins de 150 M€ (12%) Other 1% None 2% Cant say 4%Baromètre de l’attractivité belge Page 30Enquête de perception – partie I
  • 31. 37% pensent que l’indexation automatique dessalaires est au cœur du problèmeQ20. D’après vous, pour quelle raison le coût de la main-d’œuvre est-il peu attractif en Belgique? L’indexation automatique des salaires joue-t-elle un rôle? Ne sait pas 15%Industrie, Automobile, Énergie (13%) Aucune de ces Moins de 150 M€ (56%) raisons 5% Charges salariales élevées Les deux raisons 43% 18% Indexation automatique des salaires 19%Baromètre de l’attractivité belge Page 31Enquête de perception – partie I
  • 32. La présence d’organisations internationales est« un facteur plutôt important »Q23. La Belgique accueille le siège de plusieurs organisations internationales publiques et privées.Cela a-t-il eu une influence sur votre décision de choisir le pays comme destination d’investissement? Ne sait pas Une grande 16% influence 23% Influence Aucune influence 48% 25% Établies en Belgique (59%) Aucune Moins de 150 M€ (61%) influence 36% Une influence modérée Nationalité Europe occidentale (47%) 25% Peu d’influence 11%Baromètre de l’attractivité belge Page 32Enquête de perception – partie I
  • 33. Les opérations d’investissement < 3 ans onttendance à diminuer chez les entreprises belges Q24. Avez-vous mené des opérations d’investissement en Belgique au cours des trois dernières années? Ne sait pas Établies en Belgique (55%) Échantillon: 122 répondants 4% présents en Belgique Ne sait pas 2%Non63% Oui 34% Oui Non 55% 43% 2011: 62% 2011: 35% Baromètre de l’attractivité belge Page 33 Enquête de perception – partie I
  • 34. Récemment: mouvement NÉGATIF clairpour les multinationales présentes en BelgiqueQ24. Avez-vous mené des opérations d’investissement en Belgique au cours des trois dernières années? Parmi les répondants présents en Belgique 62% 52% 55% 48% 45% 47% 43% 35% 7% 1% 3% 2% 2009 2010 2011 2012 Yes No Cant sayBaromètre de l’attractivité belge Page 34Enquête de perception – partie I
  • 35. Peu d’entreprises ont eu recours à l’aide des servicespublics ou des agences publiques d’investissementsQ25. Avez-vous fait appel à un service public ou à une agence publique d’investissements pour réaliser vos projets? Ne sait pas 8% Oui 24% 2011: 19% Q26. Êtes-vous satisfait de l’aide qui vous a été offerte? Nbre de réponses Totalement 13 Non 68% Très satisfait 4 Satisfait 9 2011: 76% Ne sait pas 3 Baromètre de l’attractivité belge Page 35 Enquête de perception – partie I
  • 36. Les projets d’établissement d’activités enBelgique ont tendance à diminuerQ12. Votre entreprise a-t-elle des projets Q13. Quel type d’investissement?d’établissement d’activités en Belgique au Expansion 42%cours de l’année à venir? * Acquisition 16% Relocation 11% Ne sait Outsourcing 7% pas Greenfield 4% 5% Oui 30% total « Oui » Joint Venture 4% 21% (en 2011) Cant say 16% Projets d’établissement d’activités en Belgique: 43 répondants* 62% total « Non » Q14. Quel type de projet d’investissement? (en 2011) Manufacturing 27% Sales & marketing… 19%Non74% Supply chain/logistics 18% Back office 11% Headquarters 5% A shop 4% Training center 4% Research &… 2% A business centre 2% A garage 1% Cant say 7%Baromètre de l’attractivité belge Page 36Enquête de perception – partie I
  • 37. 3 chefs d’entreprises sur 10 pensent que les autorités publiques les mettent sous pression Q21. À votre avis, les entreprises établies en Belgique subissent-elles la pression des autorités publiques? Oui, certainement 10% Ne sait pas Oui 30% 32% Oui, probablement 20% Non 38% Non, probablement Pas du tout pas 14% 24%Échantillon: 206 répondants Baromètre de l’attractivité belge Page 37 Enquête de perception – partie I
  • 38. Les mesures fiscales Di Rupo ont un impact négatif évident sur le climat d’investissementQ15. Le gouvernement belge a introduit une série de mesures fiscales pour les entreprises et les entrepreneurs (par ex.modification de l’imposition des voitures de société, nouvelles dispositions thin cap, « bazooka antifraude » de JohnCrombez, nouvelles politiques de lutte contre la fraude…). Avez-vous connaissance de ces mesures? Q16. À votre avis, quel sera l’impact de ces nouvelles mesures sur les investissements de votre entreprise en Belgique? Établies en Belgique (62%) Ne sait pas Augmentation 4% des investissements Ne sait pas en Belgique Oui 7% 3% 39% Réduction des investissements en Belgique 23% Pas d’impact important 67% Non 57% 18 entreprises pourraient réduire leurs investissements en Belgique Baromètre de l’attractivité belge Page 38 Enquête de perception – partie I
  • 39. La modification de la déduction pour intérêts notionnels a-t-elle un impact sur votre activité? Q17. Quel est l’impact du plafonnement de la DIN à une capitalisation de 3% ou de la suppression du report de la partie excédentaire sur vos investissements en Belgique?50% ont connaissance de la DIN (contre 53% en 2011) et 16 répondants vont probablementmigrer ou décapitaliser Aucun impact Peu ou pas 8% Un impact très négatif d’impact 16% 43% 54% (en 2011) Impact négatif 57% 46% (en 2011) Un impact très Un impact plutôt limité négatif 35% 41% Baromètre de l’attractivité belge Page 39 Enquête de perception – partie I
  • 40. La commission de ruling reste méconnue Q18. D’après vous, l’existence de la commission de ruling a-t-elle un impact sur l’attractivité de la Belgique en tant que destination d’investissement? Diriez-vous qu’elle a… Un impact très positif Ne sait pas 7% Impact 23% positif 21%Non établies en Belgique (39%) Un impact plutôtDe 150 M€ à 1,5 MM€ (35%) positif 15% Un impact très limité 11% Aucun impact 4%Nationalité Europe occidentale (50%)Biens de consommation (63%) Ne connaît pas cette mesure 41% Baromètre de l’attractivité belge Page 40 Enquête de perception – partie I
  • 41. La perception de la commission de rulingdépend étroitement de sa notoriété Q18. D’après vous, l’existence de la commission de ruling a-t-elle un impact sur l’attractivité de la Belgique en tant que destination d’investissement? Diriez-vous qu’elle a…Impact positif total 34% 19% 21%Ne connaît pas cette 46% 55% 64%mesure / Ne sait pas Ne connaît pas cette mesure / Ne sait pas 64% 55% 46% 2010 2011 2012 I dont know this measure / Cant say Baromètre de l’attractivité belge Page 41 Enquête de perception – partie I
  • 42. 50% des chefs d’entreprises pensent que lacommission de ruling a prouvé son efficacitéQ19. Lors du traitement des questions fiscales, la commission de ruling s’est-elle montrée…? Ne sait pas 12% Très efficace 13% Sans objet 4% Pas de Inefficace changement Efficace 27% 5% 52% Tout à fait inefficace 7% Plutôt efficace 39% Plutôt inefficace 20%Baromètre de l’attractivité belge Page 42Enquête de perception – partie I
  • 43. Recommendations
  • 44. Recommandations pour la relance > mai 2012 ! (1/4)► Remise en question d’acquis non économiques► Les investisseurs demandent du sécurité juridique! ► Stabilité ► clarté de la législation Baromètre de l’attractivité belge Page 44 Enquête de perception – partie I
  • 45. Recommandations pour la relance > mai 2012 ! (2/4)► Fiscalité: Plus de nouvelles augmentations d’impôts, mais réalisation d’économies. Résultat: des autorités plus efficaces, avec une action positive pour le monde des entreprises 1. Déduction pour intérêts notionnels: plus de modification défavorable et rétablissement de la sécurité juridique 2. Commission de ruling: davantage de budgets et de ressources, de marge de manœuvre pour ce service, et surtout de respect et d’appréciation pour cette institution qui peut contribuer à la sécurité juridique des investisseurs 3. Amélioration de la politique fiscale en faveur de l’innovation, élargissement de la « patent box » (trop stricte: 80%) suivant l’exemple de l’« innovation box » néerlandaise 4. Réduction de l’impôt des sociétés suivant l’exemple des partenaires européens Baromètre de l’attractivité belge Page 45 Enquête de perception – partie I
  • 46. Recommandations pour la relance > mai 2012 !(3/4)► Politique ► Faciliter l’accès aux liquidités et au financement, promouvoir à nouveau le vrai esprit d’entreprendre, récompenser l’économie verte et les activités vertes ► Agences d’investissements: donner plus de moyens, renforcer encore le positionnement vis-à-vis des pays BRIC, privilégier un branding plus proactif ► Enseignement et formation – innovation – développer une culture de l’innovation et de la créativité ► Mesures de soutien pour les PME et l’industrie high tech, et en faveur de l’innovationBaromètre de l’attractivité belge Page 46Enquête de perception – partie I
  • 47. Recommandations pour la relance > mai 2012 !(4/4)► Débat 1. Un débat approfondi et surtout réaliste sur l’impossibilité de maintenir le niveau actuel des charges salariales et sur l’impact du handicap de l’indexation des salaires 2. Un débat sur la mise en place d’un nouveau modèle social belge réaliste en général. L’élimination des effets néfastes du financement du modèle actuel et de ses conséquences négatives directes sur la compétitivité belge à moyen terme► Travail 1. Réduction de l’écart réel entre salaire brut et net pour les salariés 2. Âge de la pension réaliste par rapport à la moyenne européenne 3. Augmentation des mesures d’encouragement au travailBaromètre de l’attractivité belge Page 47Enquête de perception – partie I
  • 48. Ernst & Young Christophe BallegeerAssurance | Tax | Transactions | Advisory PR & Communications Manager2012 Ernst & Young Transaction Advisory Services Tel: + 32 (0)2 774 90 07All rights reserved. @EY_BelgiumAbout Ernst & YoungErnst & Young is a global leader in assurance, tax,transaction and advisory services. Worldwide, our152,000 people are united by our shared valuesand an unwavering commitment to quality. Wemake a difference by helping our people, ourclients and our wider communities achieve theirpotential.Ernst & Young refers to the global organization ofmember firms of Ernst & Young Global Limited,each of which is a separate legal entity.Ernst & Young Global Limited, a UK companylimited by guarantee, does not provide services toclients.For more information about our organization,please visit www.ey.com/be.Follow us: twitter.com/EY_BelgiumBaromètre de l’attractivité belge Page 48Enquête de perception – partie I