Your SlideShare is downloading. ×
Catalogue Diplomes0708 Fr
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Catalogue Diplomes0708 Fr

5,203

Published on

Catalogue des diplômés de l'ENSCI 2007-2008

Catalogue des diplômés de l'ENSCI 2007-2008

Published in: Design
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
5,203
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
60
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. École Nationale Supérieure de Création Industrielle Diplômés
  • 2. Vous avez entre les mains le livre des designers diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSCI–Les Ateliers) entre janvier 2007 et juillet 2008 Ce recueil des projets, qu’ils aient émaillé leur parcours à l’école ou qu’ils aient été ceux de leur diplôme, montre une grande diversité de talents et de pratiques du design contemporain : design de produits, design textile, design numérique, d’espace, de communication, de services… Ces projets pluriels sont autant de déclinaisons personnelles d’une vision commune de la création et du design, au cœur même du projet de l’ENSCI. Dans un monde marqué par une certaine déshumanisation, par des risques environnementaux et énergétiques accrus, par la complexité croissante des systèmes où l’homme se trouve inséré, le design – tel que nous l’envisageons à l’ENSCI – prend une dimension politique et citoyenne. Dans une société où l’allongement de la durée de vie, la mobilité des gens, de nouvelles pratiques articulées autour de la « toile », mais aussi la montée des précarités ou des exclusions, marquent profondément la vie sociale, le design « vision ENSCI » trouve de nouveaux espaces d’exploration et de création et se voit chargé de nouvelles responsabilités. Dans une économie mondiale globalisée, marquée par une concurrence accrue entre les entreprises mais aussi une compétition avivée entre les territoires pour attirer cerveaux et capitaux, la création et le design deviennent des facteurs déterminants d’innovation et de compétitivité pour les entreprises mais également d’attractivité et de qualité de vie pour les territoires. Dans ce contexte, la mission de l’ENSCI–Les Ateliers est de former des designers qui soient des acteurs de changement et d’innovation dans les champs économique, social et sociétal. Dans la tradition de notre établissement, nous avons eu l’ambition de préparer ces diplômés 2007 et 2008, créateurs industriels comme designers textiles, à être des architectes d’un monde plus vivable, plus durable et des « créateurs d’industrie ». J’espère que ce livre des diplômés de l’ENSCI saura vous en convaincre. Alain CADIX Directeur de l’ENSCI–Les Ateliers © ENSCI-Les Ateliers, 2008
  • 3. Créée en 1982, l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle En plus d’enseignants réguliers, l’établissement fait appel à des (ENSCI–Les Ateliers) est la seule école nationale supérieure personnalités extérieures pour des conférences ou des « workshops ». exclusivement consacrée à la création et au design industriels. Tous les élèves effectuent un stage professionnel obligatoire d’un Établissement public à caractère industriel et commercial, sous tutelle semestre, en France ou à l’étranger, et un grand nombre d’entre eux des ministères de la Culture et de l’Industrie, elle a élargi son offre se rendent à l’étranger pour un échange universitaire. d’enseignements en 1985 et 1993 avec deux autres formations : d’abord l’Atelier National d’Art Textile (ANAT) et ensuite un mastère spécialisé L’ENSCI est désormais au cœur d’un « cluster », Paris Design Lab ®, « Création et technologie contemporaine » dont la dénomination pour l’enseignement et la recherche, qui lui associe des écoles vient d’être modifiée. Aujourd’hui, l’ENSCI embrasse non seulement ou universités d’Ile de France dans les champs des arts et des lettres, les champs de la création industrielle et du design de produit mais de l’ingénierie, de l’architecture, de l’économie et du management, aussi ceux du design dans de multiples applications contemporaines : des sciences humaines et sociales. L’ENSCI noue également des design numérique, d’espace, de communication, de services… En plus partenariats avec des entreprises, des laboratoires de recherche de vingt-cinq ans, elle a formé des designers aux profils très variés qui et des institutions où l’élève apprend à répondre à des problématiques travaillent en indépendants, en agences, dans des entreprises, et dont définies par le partenaire. beaucoup participent à la renommée de notre pays à l’étranger. Dans le cadre de sa mission de formation initiale, l’établissement Au cœur de Paris, à proximité de la place de la Bastille, délivre deux formations diplômantes, au niveau master, instituées par l’ENSCI–Les Ateliers occupe un lieu chargé d’histoire : les anciens arrêtés ministériels : ateliers du décorateur Jansen qui, de 1922 à 1979, a employé jusqu’à 500 - un diplôme de créateur industriel, certifié au niveau 1 artisans d’art. Le ministère de la Culture a acquis le bâtiment pour y au registre national des certifications professionnelles ; installer l’ENSCI et en a assuré la réhabilitation. L’école a gardé l’esprit - un diplôme de designer textile. 4 de ces ateliers tout en s’ouvrant aux technologies contemporaines. En post-diplôme, l’établissement délivre une formation diplômante : 5 La formation s’appuie tout autant sur le travail dans des ateliers bois, - un mastère spécialisé « Création et technologie contemporaine », métal, plastique, textile que sur l’apprentissage des techniques du accrédité par la Conférence des Grandes Écoles. Un nouveau mastère numérique, de l’image et du son. Sous certaines conditions, les ateliers spécialisé sera créé en 2009. sont ouverts sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre pour permettre aux élèves d’y mener au mieux leurs projets. L’établissement forme chaque année 250 étudiants de toutes nationalités et a diplômé, à ce jour, 548 créateurs industriels, Apprendre, expérimenter, créer : l’ENSCI–Les Ateliers a fait le pari d’une formé plus de 200 designers textiles et diplômé 43, depuis la création formation ambitieuse et pluridisciplinaire, théorique et pratique, en 2002 d’un diplôme de designer textile, et enfin délivré en corrélation avec l’apprentissage du projet dans des « ateliers 142 mastères spécialisés. de projets » dirigés par des designers professionnels. Celle-ci est basée sur le principe du cursus individualisé pour l’élève.
  • 4. PL A CA G AR PA GdB EB JB SB PC AC CC 9-16 17-24 25-32 33-40 41-48 49-56 57-64 65-72 73-80 81-88 89-96 OD CD LD Jf DG CG Sh PJ DJ AL fL MdL 97-104 105-112 113-120 121-128 129-136 137-144 145-152 153-160 161-168 169-176 177-184 185-192 6 7 OM MM PM SP DP DR MR MS MA SM Rt Ct Bt 193-200 201-208 209-216 217-224 225-232 233-240 241-248 249-256 257-264 265-272 273-280 281-288 At ANAt CD OD AD LM fM DS 289-296 Design 299-303 304-308 309-313 314-318 319-323 324-328 textile 297-298
  • 5. PL A 8 9
  • 6. Pierre-Louis Abel Stage chez Motodesign, Séoul Corée du Sud. Lecteurs MP3, téléphones portables, écrans plats, ordinateurs portables, bouteilles d’eau, machines industrielles, lecteurs DVD. Bienvenue en Corée du Sud ! 10 11 L’AffIChe AnImée Nouveau dispositif IntrAInet visuel et sonore. Auteur Repenser le confort du d'un message et acteur voyage à travers une graphique face à une expérience globale. image évolutive, ce Intrainet est un nouveau dispositif interactif service qui, pour simultané développe les éviter le « train-train », réseaux communicants à favorise l’échange l'échelle locale. entre voyageurs et entre le voyageur et son environnement extérieur.
  • 7. 12 13 projet de diplôme OrgAnIser L’InnOvAtIOn Face au contexte actuel de compétition Véritable ressource face au processus COLLeCtIve à LA rAtP mondiale par l’innovation, « innover ou savoir d’innovation, le design avancé a un rôle gérer les capacités d’innovation », semble de « synthèse créative » essentiel à jouer. Directeur de projet : Jean-Louis Fréchin* être nécessaire à la survie de la plupart des organisations. L’entreprise et ses acteurs doivent se réorganiser. Pour cela, le développement de pratiques collaboratives et transversales entre concepteurs devient un enjeu crucial. Il s’agit d’une réflexion sur des nouvelles formes d’innovation collective, à développer parmi les managers de la conception (Marketing, R&D, Prospective, Design). * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI
  • 8. 14 15
  • 9. CA mémoire LA PrAtIque Du réseAu sOus LA trOIsIème gOuvernAnCe Directeur de mémoire : Eloi Baudoux* La pratique du réseau, qu’elle soit informelle ou institutionnalisée, semble aujourd’hui essentielle à l’entreprise pour s’adapter au contexte de l’innovation. L’analyse d’un cas concret, le réseau GEVI, qui regroupe un ensemble de concepteurs ( marketeurs, designers, ergonomes, ingénieurs ), a révélé les enjeux d’une politique de l’innovation collective pour une entreprise, ainsi que la place du design comme ressource face à ce processus collectif de l’innovation. * Ingénieur coordination dynamique d’innovation, auprès de l’unité « Recherche & Innovations Transversales » au sein du groupe Renault. 16 17
  • 10. Cyril Afsa ChImères fOssILes vIvAnts Projet lauréat du Texture murale concours du Salon représentant, en bas- du jouet 2003, en équipe relief, des papillons avec A.-L. Pulcini en vol. Le fraisage et S. Rieu-Piquet. numérique permet Jouet de lit pour enfant. de créer de nouvelles Objet abstrait, amorce passerelles entre les narrative, il invite à différentes disciplines la rêverie l’enfant sur et de réinjecter le point de dormir. dans la matière des particularités propres à la photographie, comme le flou cinétique. ` 18 19 LAmPe fAntÔme L’abat-jour de cette lampe est une brume produite par un ioniseur d’eau. Plus lourde que l’air, elle tombe lentement en interceptant la lumière émise par le pied.
  • 11. 20 21 projet de diplôme Des OBJets POLYChrOmes La grande entreprise hygiéniste du xxe que le créateur refoule. Réintroduire Directeur de projet : Laurent Massaloux* siècle a poussé les modernes à évacuer la polychromie dans l’objet industriel, c’est la polychromie de la création des accepter de travailler sur la perception, objets – notamment en ameublement l’évocation, l’irrationnel et peut-être – certainement parce que le pouvoir abandonner la maîtrise complète si chère illusionniste de la couleur la rendait suspecte. au produit puisque la couleur a toujours Cet abandon laisse sa trace sur l’objet résisté aux grands projets de rationalisation. industriel contemporain. Pourtant, ce caractère trompeur de la couleur reste à discuter : en refusant celle-ci et en posant comme seule vérité la perception du volume, c’est une part de son humanité *Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI
  • 12. 22
  • 13. mémoire Les mAChInes De L’esPrIt Directrice de mémoire : Marie-Haude Caraës * G AR Programmer c’est porter un regard sur le monde. Je ne crois pas en la froideur des logiciels, bien au contraire : derrière chacun d’eux, se cache un groupe d’hommes cherchant à comprendre notre réalité, offrant une réponse singulière. J’aime lire dans les programmes ce que d’autres ont su voir et comment ils se proposent d’agir, quitte parfois à tomber en désaccord avec eux. * Politologue, directrice du département Recherche, Cité du Design, St-Etienne, enseignante à l’ENSCI 24 25
  • 14. Galilée Al Rifaï 26 27 mOBILIer POur Centre D’Art Projet collectif pour La Ferme du Buisson. LunAtIC Si les salles Concours des Lunetiers de projections du Jura 2006, en binôme cinématographiques avec Benjamin Tovo. ont toujours eu De lunettes noires, un aménagement Lunatic devient pièce de spécifique, comment joaillerie lorsqu’elle est envisager un espace portée autour du cou. consacré à l'art vidéo ? Sa monture de titane se Ce mobilier crée un dessine aux formes d'un espace en immersion. collier, son pont s'ouvre Il permet au spectateur sur la métaphore de d’adopter différentes deux larmes, deux perles positions pour lui offrir enchâssées entre deux d'autres points de vue boucles. sur l'art et la vidéo.
  • 15. 28 29 projet de diplôme DOtmAP Aujourd’hui, un problème se pose quant Pour ce projet, il s’agit de re-convoquer Directeur de projet : Stéphane Villard * à la gestion des masses de données et les systèmes de classification, les outils d’informations que les usagers accumulent et supports d’organisation des médias dans leur ordinateur et ce, sur les multiples numériques, afin de les réinvestir et de donner plateformes, applications et interfaces véritablement corps au territoire qui leurs sont proposées. Si l’ensemble de de connaissance propre à chaque utilisateur. ces données et informations organisées constitue, de mon point de vue, un parcours de recherche, le territoire d’une connaissance, la cartographie d’une pensée, la question est de savoir comment elle est représentée et comment on pourrait en avoir une vision d’ensemble. *Designer chez EDF
  • 16. 30 31
  • 17. PA mémoire murs, LIgnes, mArges Directrice de mémoire : Marie-Haude Caraës * Qu’est-ce qu’une frontière ? À quoi sert-elle ? Quels sont ses effets sur les sociétés ? 32 Et, réciproquement, comment les sociétés 33 influent-elles sur la frontière ? Est-elle issue de la différence ou, à l’inverse, a-t-elle pour but de la créer ? Ce mémoire tente de décrire de multiples aspects de la frontière, dans des contextes différents. La Grande Muraille de Chine, le fil de fer barbelé, la caméra de surveillance… La frontière est, dans une première phase d’étude, un obstacle physique. Projections cartographiques, imagerie satellite, reproductions, représentations mentales, aspirations individuelles ou collectives… La frontière est une limite projetée sur les lieux et supports de la pensée. Mutations climatiques, migrations humaines, société en réseau… La frontière est une limite mobile, mouvante, disséminée, délocalisée… * Politologue, directrice du département Recherche, Cité du Design, St-Etienne, enseignante à l’ENSCI
  • 18. Pierre Alex Os[e] OrDInAteur sAns eCrAn Partenariat avec l'AVH, association de soutien aux non-voyants et malvoyants, en binôme avec David Gauquelin. Un portable pour déficients visuels. L'interface est entièrement sonore. Doté d'une peau en mousse souple SBR, il se range directement dans un sac à dos, sans sacoche de protection. Il contient un scanner couplé à un logiciel de reconnaissance des caractères, permettant aux non-voyants de comprendre un texte imprimé. 34 35 LA DéCALOgIe vInCent v Réalisé avec Soufiane Adel. Un long métrage de fiction constitué de dix chapitres en plan séquence. La Décalogie Vincent V est pour nous l'occasion d'aborder la production audiovisuelle par le biais du design JukeBOX produit. Repenser le format, la Partenariat avec Kenwood. Ce jukebox se compose de diffusion, l'adéquation de la forme à neufs écrans qui forment une playliste, et d'une petite la fonction. Les différents chapitres, console qui sert à piloter l'interface. Chaque verre autonomes, ont été sélectionnés au commandé est servi avec un sous-verre en acrylique festival de Belfort, de Caen, permettant de sélectionner la musique que l'on de Mantes-la-Jolie. Le chapitre 5, souhaite écouter. Il s'agit, pour ce projet, de dessiner « Contestation », a reçu le premier prix une situation plutôt qu'un produit. du festival de Seine-Saint-Denis.
  • 19. 36 37 projet de diplôme eLOquenCe Cette marque propose deux produits Un système de classement par notoriété Directeur de projet : Jean-Louis Fréchin * numériques autour de la pratique du rap, permet d’applaudir les chansons que du slam. L’idée est de répandre l’expression l’on préfère. orale musicale selon deux stratégies différentes : un site Internet et un jeu vidéo. Le jeu vidéo pour la nintendo Wii Il s’agit de jouer avec les mots. On progresse Le site Internet dans le jeu en débloquant des niveaux. On s’y connecte pour écouter des morceaux Certains aborderont la sonorité de la langue, écrits et chantés par des amateurs. Les textes d’autres, le champ lexical ou la rythmique. s’affichent en même temps qu’ils sont Une reconnaissance vocale permet de valider chantés, de façon à provoquer une immersion les mots que l’on énonce.. dans les mots. * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI
  • 20. 38 39
  • 21. GdB mémoire Le BOgue De L’An 2000 et Autres réCIts Du nOuveAu mOnDe Directeur de mémoire : Jacques-François Marchandise * 40 41 J’ai voulu aborder la déferlante numérique technologique dans sa globalité, et sous l’angle de la dépendance. Par le biais de courts textes de fictions, j’ai essayé d’analyser différentes problématiques liées à la technologie. L’économie de l’industrie informatique, le téléchargement illégal et le logiciel libre, la guerre infocentrée, la loi et la technique, la culture électronique, le gadget digital vaguement utile, World of Warcraft, le design Rhino, les objets numériques nomades. À la lumière des philosophies de Jacques Ellul et Gilbert Simondon, ce mémoire a pour objectif de présenter les contradictions et les mécanismes qui sous-tendent l’innovation technologique. * Philosophe, enseignant à l’ENSCI
  • 22. Géraldine de Beco BOOLéenACés Texture murale composée à partir d'un motif unique de fleur placé dans l'univers du logiciel 3D pour y subir les lois physiques particulières à cet espace virtuel. Par le phénomène quot;d'union booléennequot;, les volumes sans substance s'y pénètrent et s'entrecroisent pour générer une infinité de motifs et de variétés florales. Ils se répandent tel un lichen qui vient un fAuteuIL troubler la platitude Workshop dirigé par des murs par l’ombre Patrick Jouin. discrète de ses invasions. Un fauteuil, d'intérieur ou d'extérieur, en plastique, dessiné dans un souci de confort. Fabriqué par injection soufflage, il porte les formes induites par ce procédé. Il est en outre pensé pour permettre un empilement, contrainte supplémentaire dans le dessin de l'objet. 42 43 CIntrer Du BOIs Ce paravent s'accroche à un bureau par l'effet de son propre poids. Il tient en porte à faux, sans aucun système supplémentaire de serrage. Il est structuré par un réseau de lattes de hêtre, cintrées par lamellé-collé, qui décrivent un espace protégé. Sa paroi translucide coupe l'espace en douceur et délimite un lieu retranché, propice à la concentration.
  • 23. 44 45 projet de diplôme mICrOCLImAts Comment penser aujourd’hui le délassement, Un premier projet de tonnelle invite à Directeur de projet : Laurent Massaloux* en terme de service au public ? venir s’installer sous un espace aéré et Dans les lieux de détente que sont les jardins liquide. Fonctionnant comme une fontaine, publics, on peut imaginer des dispositifs l’eau ruisselle depuis son sommet en fines passifs procurant de la fraîcheur en été, pellicules, adhérant à des parois constellées quand la chaleur est écrasante. de trous. Au-delà du simple plaisir de la présence Un second projet met en jeu le pouvoir de l’eau, son évaporation - source de capillaire de la terre cuite pour proposer refroidissement - permet de concevoir des une assise, reliée au réseau hydraulique, espaces frais, des dispositifs bioclimatiques dont l’humidité permanente crée un berceau faisant entrer le rayonnement solaire de fraîcheur. Un léger relief émaillé permet et le vent dans l’équation d’un bienêtre. de s’y réfugier sans se mouiller. *Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI
  • 24. 46 47
  • 25. EB mémoire géOmétrIes éCOnOmIques DesIgn, COnsOmmAtIOn De mAsse et mODernIté Directrice de mémoire : Alexandra Midal * 48 Un retour historique sur la naissance 49 du design, au moment où se met en place la société de consommation et de production de masse, permet d’envisager plus clairement les enjeux contemporains. Quel rapport existe-t-il entre le design et la question économique ? Dans quelle mesure les projets, dont le design est porteur, se définissent-ils en rapport au système économique ? En quoi cette hérédité contrastée, valorisant la séduction commerciale ou se fiant au pouvoir bienfaiteur de la production, s’exprime-t-elle à travers des choix formels ? * Critique design, enseignante
  • 26. Elodie Bongrain 50 51 PhOtOrAmA Partenariat fictif avec l’enseigne Photomaton. Photorama est un service destiné à « faire sortir les cabines Photomaton dans la rue ». Il s’agit de prendre une photographie panoramique à 360°, choisir le cadrage de l’image et l’envoyer directement par mail. Sur le site web de Photomaton, on pourrait sauvegarder l’ensemble de nos photoramas. grOOm Partenariat avec la SNCF, en binôme avec Anaïs Triolaire. Sur le thème du confort ferroviaire, nous avons analysé les difficultés de mobilité inhérentes au portage des bagages. Groom est un chariot à sCOtLAnD bagages aux dimensions Stage universitaire à adaptées aux portes la Glasgow School of Art, du métro. Il tient debout section photographie. dans les escalators, Nom de la série : ne se pousse pas mais se « Scottish Landscape ». tire, se manie aisément Découverte d’un pays grâce à trois roues et d’un paysage par multidirectionnelles, l’image. ne fait pas de bruit et permet de sécuriser les bagages directement sur le chariot.
  • 27. 52 53 projet de diplôme mIse Au POInt sur Les usAges Comment s’adapter aux nouveaux Mise Au Point est un système (global) de nos images. Chacun peut y naviguer via Des ImAges usages de l’image ? de gestion de nos images numériques. une organisation temporelle des images. J’ai d’abord créé un nouveau format d’image, - Un appareil photo numérique : Bie (Binary Le temps est donc le premier moyen d’explorer Directeur de projet : Jean-Louis Fréchin * le (.typ). Par un système graphique de strate, Image). Muni d’une technologie sans fil, sa production. On peut aussi utiliser les mots chaque information devient visible par Bie a pour mission de capturer les images qui se trouvent dans les différentes strates tous et se traduit par un mot sur lequel au format (.typ) et de les envoyer directement de chaque Image.typ. De même, dans le cadre on peut venir cliquer et que l’on peut taper et automatiquement dans un espace de la recherche d’image, chaque information ou déplacer à l’intérieur même de l’image. de stockage personnel (ImageTypeStock). devient potentiellement un critère Chaque image est alors sa propre interface. - (ImageTypeStock) centralise toutes de recherche. J’ai utilisé le potentiel de cette nouvelle les images et s’accroît en fonction du nombre « image / interface » pour construire mon de photos. projet. - L’interface (ImageType) est une application *Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI en ligne, une fenêtre sur l’ensemble
  • 28. 54 55
  • 29. JB mémoire 1-fAIre Le POInt Directrice de mémoire : Sophie Coiffier * Un état des lieux des objets et usages de la période photographique argentique met 56 en valeur l’envie de la plupart des gens de 57 posséder, puis de faire des photographies. La révolution numérique a modifié la nature de l’image elle-même et le protocole qui lui est lié. Aujourd’hui, nos modes de vie étant naturellement informatisés, un rapport d’un nouvel ordre s’instaure entre l’homme et les technologies numériques. J’en conclus qu’il faudrait qu’il en soit de même de la relation de l’homme à sa mémoire (numérique). 2-fAIre Le POInt est une annexe de mon mémoire de fin d’études. Ce travail présente la progression de ma démarche photographique à travers une sélection d’images réalisées pendant mes années d’études. * Plasticienne, écrivain, enseignante
  • 30. Julie Bouillaut 58 59 PLug On PLOt Mobilier d’appoint qui utilise des installations urbaines déjà en place (des plots), comme structures porteuses. BunnA Cafetière conçue avec deux configurations d’usage. La première s’applique au quotidien, la gestuelle est simple et rapide. La cafetière est branchée au résau éléctrique. La seconde, grâce à un accumulateur d’enérgie et une plaque vitro-ceramique, permet une visualisation de la préparation du café.
  • 31. 60 61 CuLInAIre DesIgn Stage dirigé par Marc Brétillot Paris, 2006. Pour l’espace Tendances d’Élisabeth Leriche, sur le thème du festin, présenté au salon Maison & Objets, nous avons traité du problème de la frustration liée à la nourriture. Nous avons mis en scène un menu autour de la couleur rouge. Mais, la table dressée sous un capot en verre ne permettait aux convives de ne déguster qu’un extrait du plat.
  • 32. 62 63 projet de diplôme mAnger Au trAvAIL L’enjeu principal de ce projet est de - création d’une gamme d’objets adaptés Directeur de projet : Philippe Comte * rétablir un certain équilibre alimentaire à la prise du repas sur le lieu de travail. et comportemental par la mise en valeur Le nécessaire culinaire et le sac se de réseaux de distribution proches du lieu de transformant en nappe, permettent de travail. Le projet se déroule en trois étapes : délimiter un espace de dégustation agréable - création d’un site Internet présentant l’offre au cœur du lieu de travail. des commerçants du quartier ; - création de portions de fruits et légumes frais, adaptées à la consommation sur le lieu de travail ; ces portions sont distribuées à tour de rôle chez les artisans et les commerçants du quartier, créant ainsi * Designer un réseau de proximité ;
  • 33. SB 64 65 mémoire OBJet(s) De rItueL(s) Directeur de mémoire : Ramuntcho Matta * Quelles sont ces pratiques qui permettent de tisser des liens forts entre les objets et nous, à tel point que ceux-ci s’en trouvent modifiés, qualifiés, marqués ? Les rituels. Ils possèdent un spectre des possibles, allant des pratiques religieuses aux faits routiniers ; ce grand écart entraîne bien souvent l’emploi mal approprié de ce terme. C’est donc à travers plusieurs niveaux d’appréciation, que je livre, dans ce mémoire, une lecture personnelle de la pratique rituelle, grâce à l’étude de quelques objets sélectionnés. * Habilleur sonore, concepteur
  • 34. Swann Bourotte Lustre JeLLYfIsh et LIseuse PArAnOID Appel VIA 2006, éd. CINNA 2008. Projet issu du détournement de fonction d’une gaine industrielle. À chaque articulation, la gaine adopte une forme fuselée. La lumière est 66 vue comme un flux 67 d’énergie circulant dans les bras, comme une force qui distend la matière sous la pression qu’elle exerce. Editée par Roset. LA ChAIse COBrA CALICe L’objet, à l’origine Pot pour bulbe à fleur, désarticulé et enroulé Edition Perreti, sur lui-même, se dessine Londres (GB). dans l’espace lors Espace où la magie de son déploiement. s’opère, où le bulbe Il s’articule vertèbre exprime la fleur qu’il par vertèbre, se dresse contient, comme pour s’accomplir en la matérialisation tension dans sa fonction de l’aura qui d’assise. enveloppe cet instant. Sa morphologie résulte de la reproduction de certains mécanismes de croissance végétale par simulation informatique. Son nom calice fait référence à la botanique et au religieux.
  • 35. WhIte fruIt 68 Ce projet a été primé 69 au reddot design Award singapore, 2008 projet de diplôme surfACe utILe : Le Derme La surface extérieure de l’objet revient, surface vibratile - White fruit surface conductrice De L’ OBJet de tradition industrielle, au designer. L’objet est un corps acoustique, pensé comme Détournement du matériau Dibond, sandwich Ne pourrait-on pas penser la surface en amont un instrument traditionnel mais fraisé polypropylène/aluminium. Ce lustre est pensé Directeur de projet : François Azambourg * dans le projet comme partie intégrante, numériquement. La membrane acoustique comme un circuit imprimé hors d’échelle, véritable organe de l’objet à l’instar est la surface de l’objet fraisé : la face avant toute sa surface conduit l’électricité jusqu’aux de l’épiderme pour l’organisme. (2mm d’épaisseur) est mise en vibration LED. L’aluminium agit aussi en réflecteur par un transducteur acoustique. Affichage de lumière. L’objet est composé de 3 cerceaux surface structurelle par transparence du bois. Navigation tactile concentriques, mobiles les uns par rapport Volume dessiné naturellement par gravité sur la partie supérieure. aux autres autour d’un axe commun, puis figé par émaillage. L’âme en chaîne permettant de faire varier la géométrie métallique conduit l’électricité jusqu’aux de l’ensemble et donc l’ambiance lumineuse. sources lumineuses tandis que l’émail agit * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI en isolant.
  • 36. 70 71
  • 37. PC mémoire 72 OBJets génétIquement mODIfIés 73 Directeur de mémoire : Marc Partouche * Une autre histoire du design suit, en parallèle, celle de la production d’artefacts et puise dans la matière même dont est constitué l’homme : le biologique. Pour comprendre les enjeux qui la sous-tendent et la direction qu’elle emprunte, nous proposons d’examiner l’instrument dont s’est doté l’homme pour observer, comprendre et transformer le monde : la science et son influence sur notre conception. * Conseiller scientifique, Cité du Design, St-Etienne
  • 38. Pauline Chabolle 74 75 CAChOuette Ou PLus Léger que L’AIr Partenariat avec Elumin 8. Présentoir permettant de dissimuler ou de révéler son contenu à partir d’une manipulation simple. Une molette, située en haut de l’objet, permet en un seul geste, de déployer ou de refermer le plumage lumineux. La lumière émise est reCtO-versO orientée vers l’intérieur Partenariat avec Téfal. afin de renforcer les Cet accessoire de deux moments : cacher cuisson à la vapeur et révéler. L’intensité de peut être directement la lumière varie suivant disposé sur la table un scénario lumineux. pour la présentation des Matériaux : plexiglas, film aliments. Il est composé CABAne à électroluminescent. de plusieurs paniers de COnstruIre cuisson. Ils permettent Je propose une cabane de cuire simultanément à construire autour différents types d’un arbre, à la fois d’aliments ne nécessitant ouverte sur l’extérieur et pas les mêmes temps de intime. Un objet vivant cuisson, en jouant sur qui évolue avec son la hauteur des paniers environnement, un arbre par rapport à la source sous l’arbre. de vapeur. Matériaux : bois, gaine Matériaux : inox, silicone. électrique, câble en acier.
  • 39. 76 77 projet de diplôme IntérIeur/eXtérIeur, ranger/ « un objet en mouvement » Le rangement s’effectue par piles, rendant une reLAtIOn à ImAgIner Travail sur la notion d’objet étirable et immédiatement visible l’ensemble du contenu réflexion sur l’adéquation entre contenant et de la valise. Directeur de projet : Laurent Massaloux * contenu. Je propose des éléments de bureau qui coulissent les uns dans les autres. Ouvrir/ « frontière poreuse » Réflexion sur la notion d’objet poreux à partir voyager/ « être chez soi ailleurs » d’un principe d’ouvrant. À travers une double Une valise qui se transforme en mobilier trame de perçage, on crée une interaction de rangement une fois arrivée sur son lieu entre intérieur et extérieur. de séjour. Le piètement, inspiré du chevalet, L’objet fonctionne comme un témoin permet, une fois déployé, de surélever et de présence : son état indique ce qui se passe d’incliner la valise, facilitant ainsi l’accès au à l’intérieur par fragments. La taille des * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI contenu. trous apporte également une information sur le degré d’ouverture de l’objet.
  • 40. 78 79
  • 41. AC mémoire Les PArADOXes Du nAtureL Directrice de mémoire : Marie Treps * Pourquoi sommes-nous si sensibles aujourd’hui à l’argument naturel ? 80 81 Si le naturel est aujourd’hui si vendeur, c’est qu’il rassemble des intérêts communs : intérêts marchands du côté des distributeurs, recherche d’authenticité et de tradition du côté des consommateurs. Le besoin de rêve et d’évasion n’a jamais été aussi grand, en raison des conditions de vie urbaine, des rythmes de travail soutenus… À travers l’analyse des médias, nous tenterons de mesurer l’ambiguïté des relations que nous entretenons avec la nature dans les domaines de la maison et du jardin, de l’alimentation et des cosmétiques. * Linguiste
  • 42. Agathe Chiron 82 83 mIrOIr , mOn BeAu rOsALustre mIrOIr Détourner les codes J’ai choisi de travailler architecturaux des sur le miroir, pour ouvrir appartements classiques une réflexion au-delà de dans un contexte actuel, l’image réfléchie. C’est de manière impalpable par un jeu de mimétisme et spectaculaire. Parer et de construction son plafond de l’image en « miroir » que je d’une rosace. Travailler traite cette question sur la valeur de la de l’image. représentation des codes dans le design.
  • 43. 84 85 mODèLe De mOntre Partenariat avec Tag Heuer et eliumstudio. En binôme avec Sylvain Beneteau. La marque cherchait à se positionner sur le marché des femmes et des jeunes. Nous avons conservé ses valeurs en les adaptant à une population jeune. Notre figure mythique est incarnée par Néo, héros de l’ère électronique. L’histoire de la précision se perpétue en numérique, à nous de lui redonner ses lettres de noblesse.
  • 44. 86 87 projet de diplôme PLAIsIr mIneur Que pouvons-nous proposer de spécifique Directeur de projet : Jean-Louis Fréchin * à un public d’adolescents, en matière d’informations sur la sexualité ? Comment développer de nouvelles pistes d’exposition ? Il m’a semblé important de créer un outil pédagogique dédié à ce jeune public. J’ai choisi d’aborder le sujet de la sexualité chez l’adolescent, à travers un cahier d’intention dédié à un programme muséographique. * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI
  • 45. CC mémoire L’APPArAt, un méDIAteur 88 De POuvOIr 89 Directrice de mémoire : Marie-Haude Caraës * La question du décor est un sujet qui me préoccupe. Au-delà de la simple fonctionnalité, quel est l’autre rapport à l’objet ? Comment le designer traite-t-il cette question ? De la question du décor à l’idée d’apparence, je cherche à questionner la valeur esthétique de ce qui nous entoure. De l’apparence, j’arrive à l’apparat. Je découvre qu’il régit un système de domination qui a traversé quatre siècles. L’apparat comme médiateur de pouvoir. * Politologue, directrice du département Recherche, Cité du Design, St-Etienne, enseignante à l’ENSCI
  • 46. Caroline Colin hOuse netWOrk Partenariat avec Kenwood. Réseau musical domestique relié à une unité centrale qui concentre l’ensemble des bases de données musicales de la famille. Sa particularité réside dans sa forme et son mode de diffusion adapté à chaque pièce de la maison. 90 91 eOLe, stAtIOn météO emPIrIque Projet en partenariat avec Elumin8. Mobile électro- rezO luminescent Workshop « Jardin météorologique donnant artificiel », exposition au des informations Centre culturel français empiriques. En partie de Milan, 2006. basse, la coupelle se Ce dispositif de pot remplit de lumière évolutif met en lumière lorsqu'il y a un risque un réseau racinaire d'averse. En partie et laisse l’usager libre haute, l'éolienne change d’indiquer la poussée graphiquement l’objet directionnelle de la lorsqu’elle est en plante. mouvement. Sa vitesse de rotation varie en fonction de la vitesse du vent, alors que son graphisme s’allume concentriquement selon la température extérieure.
  • 47. 92 93 projet de diplôme A trAvers Le mIrOIr Ce projet propose de passer graduellement L’usager et l’avatar L’avatar et son monde parallèle vrAIe vIe et seCOnD LIfe à travers le miroir numérique en offrant La lampe se pose en témoin de l’autre monde. Second Life est le seul des metaverses à les outils propices à la découverte et Elle possède ainsi son avatar dans intégrer un outil de construction 3D au sein Directeur de projet : Laurent Massaloux * à l’exploration des nouveaux environnements le monde virtuel (Second Life par ex.) Les deux de son interface offrant ainsi une totale 3D. entités sont connectées l’une à l’autre et liberté de création. donnent à l’usager la temporalité de l’autre Le mobilier proposé utilise le potentiel L’usager face à l’interface numérique monde, tissant un lien entre monde réel du monde virtuel. Une gamme de tapis, La souris 3D offre un nouveau type de et monde virtuel. comportant l’ombre portée des objets, permet manipulation en adéquation avec les à l’avatar de faire surgir les meubles dont environnements 3D. Le clavier tactile permet il a besoin au moment propice en déformant à l’usager de configurer tous ses raccourcis ces tapis. claviers selon les logiciels et applications * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI utilisés...
  • 48. 94 95
  • 49. OD 96 97 mémoire Des-OrDres Directeur de mémoire : Frédéric Dumond * Ce mémoire questionne les règles du jeu des créateurs situés à la frontière des différents domaines créatifs. Il tente de mettre en lumière, à travers une lecture non linéaire et un choix d’exemples précis, la porosité des domaines et quelques-uns des chemins possibles menant à ces créations. * Plasticien, écrivain
  • 50. Oriane Dambrune CuB OBJet LumIère Il s’agit d’une matrice élémentaire à partir 98 de laquelle la lumière 99 évolue dans les trois dimensions lorsque l’on touche l’objet. IvY Workshop Jardin artificiel, exposition au Centre culturel français de Milan, Salon du meuble, 2006. kInO Plutôt que de dissimuler Partenariat avec Tag la jungle de câbles qui Heuer et eliumstudio, peuple nos intérieurs, 2004. ce projet propose de L’histoire de l’horlogerie les révéler. Le réseau s’est construite en de câbles - prise murale, parallèle avec l’histoire rallonge, multiprise du cinéma. Cette montre - est re-codifié pour reprend les codes de se transformer en lianes. l’image en mouvement. Chaque prise devient Elle est à la fois un fruit qui s’épanouit analogique et digitale, et apporte l’énergie et son packaging est nécessaire à tous nos évocateur. appareils.
  • 51. 100 101 projet de diplôme PePs Comment faire de l’ombre à la plage, sans contrairement aux abris tente, pour laisser L’aspect transportable de l’objet est donc Directeur de projet : Sébastien Boissard * dénaturer le site ni en faire une contrainte ? l’enfant jouer en toute liberté avec le sable. un élément essentiel. Je propose par Les PEPS sont des petits espaces de Cet objet peut-être bloqué avec du sable, conséquent un sac de plage contenant protection solaire. Deux micro espaces, il peut aussi être manipulé facilement par des accessoires appropriés ainsi qu’un adaptés à deux publics différents : l’enfant et l’enfant. Il est composé d’une structure ressort dispositif d’ombre personnel : un tapis de sol son univers ludique ; l’adulte et son confort mise en tension grâce à un textile. et une serviette, une voile et une structure personnel. en arceau qui vient directement se fixer Peps confort sur le sac. Peps junior Le deuxième objet est l’association de l’ombre Ainsi, on peut disposer d’une surface d’ombre L’objet doit avoir un impact limité sur le et du confort. Le matériel encombrant à suffisante, surtout à un moment de la milieu, il doit donc être léger et transportable tendance à disparaître au profit de petites journée où le soleil est au zénith. Grâce à ses pour suivre l’utilisateur. Peps junior propose structures mobiles de type parasol ou abri formes douces et son matériau approprié, de recomposer l’espace sur la plage, en tente. Chacun aspire à s’approprier un espace, Peps confort ne dénature pas le paysage. délimitant une zone d’ombre, une « cabane pour un temps donné, et à recréer sa bulle coquille » destinée aux enfants de 3 à 6 ans. de confort, ce qui nécessite d’emporter avec * Architecte, designer L’espace au sol est complètement dégagé, soi de nombreux objets personnels.
  • 52. 102 103
  • 53. CD 105 mémoire Au sOLeIL, nOuveAuX mYthes et héLIOtrOPIsme mODerne Directrice de mémoire : Marie Treps * « Le pouvoir du soleil sur la vie terrestre a, très tôt, placé cet astre au centre des récits mythologiques (…) Pour montrer les différentes représentations sur lesquelles s’appuie notre relation à l’astre solaire, j’ai choisi de recourir au terme « mythe » en référence aux mythologies passées (…) De quoi est née la vision contemporaine du soleil ? Quels sont les éléments venus nourrir cette représentation ? Quelles sont, pour un designer, les caractéristiques héliotropiques qui pourraient faire naître de l’innovation ? Il s’agit ici d’une vision personnelle non exhaustive, d’où émergent six mythes contemporains, dans un premier temps rattachés à des pratiques sociales et artistiques et, dans un deuxième temps, liés à des usages technologiques et culturels.… » * Linguiste
  • 54. Charlotte Delomier CALOr Stage dans l’équipe Design Intégré CALOR/ Groupe SEB, sous la direction de Fabrice Renault. Puis expérience de designer junior, 2006 – 2008. Du soin de la personne (pesage, épilation, coiffure) au confort domestique (chauffage, ventilation), en passant par le soin du linge (fers à repasser et générateurs vapeur), conception de produits et suivi de développement à l’image du lisseur à cheveux « Optiliss », conçu et développé lors du stage. 106 107 zéPhYr DérOBée Aide à projet VIA 2006. Robe modulable inspirée Partenariat avec ORFIMAR, VIA. En binôme avec du tablier. Mostapha El Oulhani. Ce ventilateur s’inspire du principe de l’éventail. Son mouvement d’oscillation, rendu possible par les capacités particulières du moteur Mégaflux®, offre une ventilation douce et agréable. L’asservissement par carte électronique permet la régulation de l’amplitude et de la vitesse de l’oscillation du moteur, placé au cœur de la pale. Ce projet a pu être prototypé à l’occasion des aides à projet du VIA 2006. Prototypage : Protée et Ufacto
  • 55. 108 109
  • 56. 110 111 projet de diplôme COIns sOmBres Prévention situationnelle et vidéosurveillance - faire du coin sombre un lieu de projection Directeur de projet : Romain Cuvellier * sont des conséquences du sentiment d’images positives détournant le piéton d’insécurité en ville et de son exploitation de ses projections négatives ; s’y adjoint politique. La nuit, ce sentiment d’insécurité la conception d’un projecteur d’images peut être renforcé par la présence de coins pour l’espace public, compact, résistant sombres, lieux de projections négatives - peur au vandalisme et pouvant être entretenu. du surgissement, peur de l’agression. Ce projet propose deux alternatives au traitement sécuritaire actuel qui, en fait, exacerbe le risque projeté : - éclairer une rue lambda : intervention sur la quantité et la qualité de la lumière, ainsi que * Designer, assistant d’atelier de projet à l’ENSCI sur la perception de l’espace qu’elle induit ;
  • 57. LD 112 113 mémoire DrOIt De regArD Directrice de mémoire : Marie-Haude Caraës * Droit de regard : droit de surveillance que se réserve l’une des parties dans un contrat, au sein duquel la répartition du regard est symptomatique de la distribution du pouvoir. La partie qui subit le droit de regard est obligée d’accepter cette répartition si elle souhaite que le contrat soit effectif. Le droit de regard contractuel n’est qu’une ponctualité des droits de regard que s’arrogent divers pouvoirs à des fins de contrôle des individus et des populations. Comment le regard est et fait pouvoir ? Du synoptisme (le pouvoir en spectacle) au panoptisme (le pouvoir en surveillance), en passant par le périoptisme (la répartition symétrique du regard entre deux individus de même niveau : l’auto-surveillance), de la topique de la transparence à l’emploi des technologies du regard en passant par le rôle particulier de la prévention, ce mémoire analyse les structures et les modalités du droit de regard. * Politologue, directrice du département Recherche, Cité du Design, St-Etienne, enseignante à l’ENSCI
  • 58. Lucie Dorel eXPérImentAtIOn De mAtérIAuX Une chaise, un vase, 114 un objet en bois. 115 Quatre tubes métalliques divisés en lamelles pour construire les pieds, l’assise, le dossier et la structure d’une chaise. Un nouveau regard sur le bouquet. Grâce à la couleur, ce vase met en évidence le feuillage. Cet « objet creux » est l’essentiel nécessaire aux fleurs, de l’eau et un soutien pour leurs tiges. Fabriquer un volume avec le moins de coupes possible : une traverse de table composée de six feuilles de plaquage CIrCA PrOJet PrOsPeCtIf moulées sous presse. Partenariat avec Tag Heuer et eliumstudio. Partenariat avec Kenwood Audio. Réalisée en binôme avec Denis Pellerin. Un objet mobile, à la fois mémoire et lecteur, Trois lectures du temps sur 24h. Au centre, une aiguille vendu exclusivement en salles à la sortie verte effectue un tour par seconde et devient une d’un concert. Ce qui lui confère sa valeur d’objet trace. Au second plan, deux disques : le noir, image souvenir et de « collector ». du temps passé, recouvre progressivement le blanc Un objet domestique, interface vocale de recherche au fil de la journée. L’heure précise est donnée de musique : 3 façons de rechercher la musique par une aiguille fixe à 12h et deux disques heures associées à 3 déformations tactiles créées par et minutes qui tournent autour. La maquette a été l’utilisateur. L’objet est en céramique technique. exposée au Musée de l’Horlogerie en Suisse, puis Translucide, il permet d’afficher, sans écran, le titre en Europe. du morceau, sa durée et le nom de l’artiste.
  • 59. 116 117 projet de diplôme LA méCAnIque Du PLI Celle-ci comprend le mouvement induit une bouteille d’eau pré-froissée une boîte de conserve Directrice de projet : Perrine Vigneron * ou produit par le pli et recouvre aussi la Compressée par strates, elle est plus Je propose, par le pli, un objet à la fois manière dont fonctionne un système, facilement recyclable. Son relief, obtenu par résistant et compressible à la main. Le relief matériau et procédé. L’intérêt porte sur les décompression d’une bouteille en papier, est le résultat de recherches en papier vrillé conditionnements qui exploitent le pli, mais a retenu les plis indispensables et annonce et redéplié. ne s’en servent que pour passer du plat au sa déformation. volume et donner un état définitif de l’objet. une boîte à œufs, ou comment recycler La mise en pratique du projet a consisté à une brique de lait en matériau souple le contenant et lui donner une seconde vie ? faire participer le pli à l’usage de l’objet, en Un objet qui accompagne le débit de son J’ai donc construit, à partir d’une surface, travaillant sur des systèmes de compression. contenu, en se déformant progressivement l’enveloppe qui, par ses plis, se met en pour laisser entrevoir ce qu’il contient. volume et, par ses contre-plis, fabrique Affaibli, il est prêt à être compacté. des compartiments. * Designer
  • 60. 118 119
  • 61. mémoire PLI - De LA LImIte à LA struCture JF Directrice de mémoire : Sophie Coiffier * La simple action de plier peut-elle générer de la complexité, tout en donnant l’illusion de la simplicité ? D’un point de vue industriel, des matériaux à l’industrialisation, déceler les limites du pli et, au-delà, les transformations. Reste-t-il toujours « pli » ? D’un point de vue plus personnel, faire l’expérience du volume avec le tissu, l’expérience du faire. Ce mémoire est une immersion dans le projet avant l’objet fini, pour en comprendre toutes les composantes. * Plasticienne, écrivain, enseignante 120 121
  • 62. Julien Fieulaine BureAu Entre objet de bagagerie et espace de travail, ce projet de bureau répond à un besoin grandissant de mobilité. Il permet à la fois de protéger un ordinateur portable lors des déplacements et d’assurer un certain confort d’utilisation une fois sur place. C’est une housse en cuir rigidifiée qui se déploie, délimitant ainsi un espace de travail sur tous les supports. LAmPe Cette lampe est le résultat d’expérimentations, réalisées au sein des ateliers de l’ENSCI, 122 sur la thématique 123 de la liaison. Selon le principe d’une lampe de bureau de type lampe d’architecte, la position de ce luminaire est adaptable. Sa forme se verrouille par la mise en tension du câble qui la traverse. Les mArAthOns Des OLYmPIADes Ces trois interventions éphémères prennent place dans le quartier des Olympiades du 13ème arrondissement de Paris. Trois parcours sportifs calqués sur l’existant proposent une relecture du lieu.
  • 63. 124 125 projet de diplôme O+ Dispositif de recyclage de l’eau, à Directeur de projet : Philippe Comte * l’échelle d’un quartier d’habitation, dont les infrastructures sont collectivisées. Ce dispositif est constitué d’un réseau de traitement de stockage et de recyclage de l’eau, ainsi que d’un service destiné à optimiser la consommation d’eau potable et d’eau traitée de chaque foyer. Un outil de gestion de sa consommation est également mis à la disposition des utilisateurs. * Designer
  • 64. 126 127
  • 65. DG 128 129 mémoire DesIgn et ArChIteCture, une POssIBLe sYnthèse. Directrice de mémoire : Alexandra Midal * Ce mémoire de fin d’études propose une relecture historique des relations entre design et architecture, en miroir des réinterprétations successives du mythe de l’œuvre d’art totale. Cette généalogie s’étend de la période des premiers romantiques allemands à la faillite du projet de l’architecture moderne. Projet où les disciplines revendiquent leur autonomie contredisant l’égalité et la réunion des arts, posés auparavant comme pré-requis à l’expression d’une totalité. Ce mémoire tend à mettre en perspective les causes de l’évolution de ce mythe et ses conséquences sur la nature des liens qu’entretiennent design et architecture. * Critique design, enseignante
  • 66. David Gauquelin OCtet Élément de mobilier semi digital. Cette table est conçue avec 64 LED. Les messages et autres animations lumineuses peuvent y être affichés. D’objet- table, elle devient objet-communicant et s’allume à l’aide d’une télécommande comme un téléphone mobile par exemple. 130 131 PresenCes Service de post-it virtuel. Ce service de communication localisée, pour la Gare du Nord à Paris, fonctionne grâce au système Wi-Fi. Il permet d’envoyer des messages à divers endroits de la gare. Pour cela, il faut être muni d’un dispositif compatible sans fil. Avec un simple enregistrement en ligne, on peut créer un compte et télécharger le logiciel adapté. Les différentes zones de réception, indiquées par marquage au sol, sont reliées à des cartes digitales, créant ainsi une représentation physique du service Presences.
  • 67. 132 133 projet de diplôme mIs, mAChIne In sILICO Mis est un système opératif mobile et projet». Ce concept introduit de nouvelles Directeur de projet : Jean-Louis Fréchin * multiplateforme, basé sur le noyau Linux. pratiques de l’informatique et suggère Il se lance directement depuis une clé USB, de nouveaux paradigmes : permettant ainsi de retrouver tous ses outils - favoriser une mobilité des personnes et non personnels et d’accéder à son propre univers des machines ; numérique, via n’importe quel ordinateur - apporter de la continuité dans un contexte existant, alors utilisé comme dispositif multi-plateforme et multi-machines ; matériel standard de saisie et restitution. - optimiser l’utilisation et le partage des ressources hardware existantes ; C’est un ordinateur virtuel entièrement - faciliter le travail collaboratif ; dissocié du hardware, doté d’une interface - offrir une solution de mobilité adaptée utilisateur dédiée, fluide et intuitive, aux contextes où l’infrastructure de réseau * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI construite autour de «la métaphore du est peu développée ou inexistante.
  • 68. 134 135
  • 69. CG mémoire DerrIère Les ChOses Directeur de mémoire : Jean-Louis Fréchin * Les produits ne sont pas une fin en soi, en définitive, ils devraient d’abord être 136 prétextes à imaginer comment vivre mieux 137 et comment vivre mieux ensemble. Notre monde contemporain, marqué par une nouvelle révolution industrielle - celle du numérique - semble offrir une formidable opportunité pour réaffirmer la nécessité de cette posture. Nous sommes aujourd’hui confrontés à un ensemble de problématiques complexes d’ordre humain, issues ou amplifiées par le numérique, comme l’accès à la connaissance, la construction de repères face à l’hypercomplexité, la représentation de choses non tangibles. Autant d’enjeux essentiels et sans doute urgents, dont le design devrait se saisir. Il s’agit donc de réfléchir à comment dépasser une forme de fascination du produit lui-même, parfois déplacée ou excessive, pour retrouver le sens d’un design utile et responsable. * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI
  • 70. Constance Guisset mAnège AmOureuX Réalisé en binôme avec Benjamin Graindorge. Mise en scène de jouets mécaniques, commandée pour la vitrine du Musée des Arts décoratifs (2004). 138 139 DAnCIng ChAIr vertIgO Rocking chair avec Lampe-cabane repose-pied. enveloppante. Une assise confortable Son extrême légèreté repose dans une (moins de 500 g pour structure de bois une surface déployée lamellé-collé. Elle est de 2 m) la rend mobile comme suspendue au rythme des courants dans les baleines d’air : elle tourne d’une crinoline. doucement en dessinant Le repose-pied permet un espace graphique à l’occupant d’adapter presque transparent, le balancement de comme suspendu entre la chaise à son activité. le sol et le plafond. Le siège est recouvert Allumée, elle projette de textile molletonné, un motif ombré sur formant un graphisme les murs environnants. en ellipse. Sa hauteur est adaptable grâce à un système de poulies.
  • 71. 140 141 projet de diplôme ChImères « Chimères » est issu d’une réflexion sur Duplex tri3 Directeur de projet : Olivier Sidet * l’illusion visuelle et la surprise. Il s’agit de Une cage, surmontée d’un aquarium, est Une poubelle de tri dont les contenants, créer des objets en mouvement, visant destinée à favoriser une rencontre visuelle superposés pour limiter leur encombrement à susciter un étonnement durable ou une entre un poisson et un oiseau. L’aquarium au sol, s’ouvrent selon des mécanismes fascination passagère. est thermoformé de façon à créer un espace ludiques et ergonomiques. Ce projet s’inscrit au sein duquel l’oiseau peut se déplacer et dans le cadre d’un travail sur la surprise fiat Lux voler à la hauteur du poisson. Le spectateur appliquée aux objets du quotidien. Une lampe dont l’interrupteur allumé ne se lasse pas de surprendre ce croisement flotte en lévitation. L’utilisateur, devenu occasionnel qui charrie un imaginaire illusionniste, allume la lampe en lui poétique autour de la rencontre impossible approchant un interrupteur sphérique. du monde aérien et de l’univers aquatique. La lumière se déclenche. La sphère flotte * Designer dans l’air en continu, jusqu’à ce que l’utilisateur l’éloigne pour éteindre la lampe.
  • 72. 142 143
  • 73. SH 144 145 mémoire rAvIssements Directeur de mémoire : Nicola Borg Pisani * C’est un travail autour de l’illusion d’optique, étudiée sous différents angles : scientifique, technique, artistique ou philosophique, etc. Il est organisé sous forme de livrets qui se complètent et se répondent. * Architecte, enseignant
  • 74. Sandrine Herbert PArACItY Projet collectif, realisé dans le cadre d’un festival d’architecture à Vienne en Autriche, 2005. Ce programme interroge la manière d’habiter l’espace urbain. Cette structure habitable décompose les fonctions principales de l’habitat en 3 modules mobiles : - parabox = se protéger, dormir ; - eatlab = manger ; - paradouche = point d’eau, se laver, s’hydrater. Chacun de ces modules est réversible. Chaque élément du projet agit comme une interface temporaire au sein de l’espace urbain. Nous avons conçu et construit ces modules, puis habité la place publique durant la période du festival. LInk 146 Dalle interactive, placée 147 à l’entrée de la maison et faisant office de vide-poches. Elle est recouverte d’une surface tactile. Lorsque l’on pose ses objets électroniques dessus (téléphone portable, appareil photo numérique, clé USB, etc.), on peut visualiser puis manipuler les données contenues à l’intérieur. La dalle agit comme un rayon X, qui révèle le contenu de l’appareil (fichiers musicaux, répertoire, photos, videos, etc.) et le reflète autour de lui. Grâce à l’interface tactile, l’utilisateur manipule intuitivement ses données numériques en les touchant, les classe, les range et les dispatche dans ses différents mAgnetICs appareils. Link est un Les Magnetics sont des moyen simple de relier luminaires basse tension les objets entre eux (sans dans lesquels les liaisons branchements et sans d’assemblage et le câbles) pour télécharger système d’interrupteur et échanger ses données. sont réalisés grâce à la force magnétique.
  • 75. 148 149 projet de diplôme urBAn PrOmenADes Ce projet s’inscrit dans la politique urbaine de locales, grâce à son téléphone portable. Directeur de projet : Jean-Louis Fréchin * la ville de Luxembourg et utilise la plateforme Elle peut emporter avec elle ces informations WiFi « Hot City ». Ce service est une autre grâce à l’interface de Urban Promenades. manière d’explorer la ville et de s’y orienter. Basée sur une carte de la ville, à laquelle se Il s’appuie sur une signalétique augmentée, superpose une boussole numérique, cette c’est-à-dire un signe reconnaissable interface permet également de s’orienter pour dans la rue permettant d’accéder à des découvrir un nouveau territoire et s’y repérer, informations numériques in situ. Ces points en navigant d’une information à l’autre. de convergence, entre ville numérique et ville réelle, sont disséminés partout dans la ville. Sur ces points, la personne peut lire et accéder à des informations rédigées par la ville * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI de Luxembourg et les institutions culturelles
  • 76. 150 151
  • 77. PJ mémoire LA vILLe InterfACe Ou L’APPOrt Des tIC DAns L’esPACe urBAIn Directeur de mémoire : Jacques-François Marchandise * 152 Une réfléxion sur les pratiques urbaines 153 et leur mutation à travers les usages du numérique. Dans quelles mesures les TIC(1) renouvellent- elles la manière de penser la ville ? Comment anticiper sur les nouvelles formes de l’espace urbain ? Comment ce champ d’investigation, que représente l’environnement urbain, apporte-t-il des évolutions au niveau des TIC et de leurs usages ? Ma demarche, en tant que designer, consiste à explorer les enjeux et le champ des possibles en termes de création, d’usages, de fonctions et de formes, en me basant sur l’observation et sur l’analyse de projets urbains numériques, expérimentations et propositions artistiques. (1) TIC : technologies de l’information et de la communication * Philosophe, enseignant à l’ENSCI
  • 78. Paul Jouan AntreJAmBe Ce projet pose la question de l’usage du tréteau standard. Il s’agit d’une extension du tréteau. L’idée consiste à enfiler des planches sur la structure. Des bacs viennent ensuite se loger dans les ouvertures pour offrir un système de rangement. Le projet est en cours de développement. 154 155 une sIgnAture In BetWeen Réalisé chez ISMObjects, Étagère où l’on vient agence de design de glisser cartes, images luminaires australienne. et petits mots. Tandis Ce projet répond à une que des images arrivent, demande de signature d’autres disparaissent, de la marque. Il s’agit d’un simple geste, d’une étiquette en dans l’épaisseur de polypropylène opaque, l’étagère, comme si elles imprimée par feuille tombaient derrière un et réalisée à l’emporte- meuble. Une invitation à pièce. L’objet prend revenir sur ses souvenirs. sa forme au moment Réalisé en une seule où il vient habiller pièce, le produit est le produit. L’étiquette aujourd’hui en cours est aujourd’hui produite de développement et présente sur toute (prototype en la gamme. aluminium).
  • 79. 156 157 projet diplôme s.O.h.O Ce projet s’inscrit dans le contexte du L’ interface Le bureau small Office home Office travail à domicile, avec une interrogation Tous les flux des communications de l’habitat C’est une sorte d’îlot central que l’on sur la limite entre espace domestique et passent par un modem, synchronisant peut effeuiller sur des supports annexes. Directeur de projet : Philippe Comte * espace professionnel. Les espaces, les objets l’ensemble des outils de communication à Les étagères, situées au mur, sont une et les flux de communication se mélangent, une seule borne. Le projet consiste en un extension du bureau et disposées dans entraînant un chevauchement des univers outil de réglage des frontières permettant plusieurs endroits de la maison. personnel et professionnel. Sur ce constat, de définir leur porosité. Il s’agit d’une comment re-territorialiser chacun des deux application permettant de filtrer, visualiser La lampe secteurs afin qu’ils gardent leur entité et personnaliser les communications selon Il s’agit de qualifier la lumière en respective ? Trois éléments définissent un espace dédié à l’univers professionnel fonction des situations domestiques le projet : une interface, une table de travail ou aux activités personnelles. Les niveaux ou professionnelles, en agissant et une lampe. pourront ensuite être nuancés. directement sur la source lumineuse. * Designer
  • 80. 158 159
  • 81. DJ 160 161 mémoire L’ IntImIté DAns tOus ses étAts. Directrice de mémoire : Marie-Haude Caraës * Ce mémoire traite de la question des mutations de l’intimité dans la société contemporaine. En abordant ce sujet, j’ai souhaité mettre en lumière les déplacements des frontières, des repères et des valeurs entre les domaines privés et publics. La méthode qui va nourrir cette réflexion est la photographie, suivie d’un développement analytique sur ce travail photographique. Par définition, l’intime est ce qui n’apparaît pas ou ce qui relève de l’espace privé. C’est néanmoins ce que je vais chercher à saisir dans la réalisation de portraits photographiés en public. Mes premières images rendent compte de mes tentatives à qualifier l’intime. Puis, je glisse vers des suites et séries d’images qui révèlent le passage d’un état à un autre. On devient alors le témoin de ce qui se passe avant et après mon intrusion dans l’espace du sujet photographié. * Politologue, directrice du département Recherche, Cité du Design, St-Etienne, enseignante à l’ENSCI
  • 82. David Juillard eLO LA CABAne Revalorisation de l'eau « tête en L’AIr » courante. Cabane d’intérieur Recette fruitée, puits conçue comme un de fraîcheur, Elo cherche support de création pour sa moitié, emporte l’eau le dessin, la peinture, du robinet, la pare de le théâtre… À construire saveurs, de couleurs et dès l’âge de 6 ans, l’offre en signe avec ses parents, à partir de bienvenue à l’ami. de produits semi-finis ( tubes de pvc, bois, papier). esPACe muLtIPLe Partenariat avec la SNCF sur le thème du confort dans le TGV duplex. Espace multiple, ponctuel, que les voyageurs peuvent s’approprier dans le train, pour jouer, rêver, 162 échanger, traverser… 163
  • 83. 164 165 projet de diplôme LA nAIssAnCe PrémAturée En France, dans les structures hospitalières, L’enjeu du projet est de favoriser la relation Directrice de projet : Katie Cotellon * l’enfant prématuré est placé dans une entre l’enfant, sa famille et l’hôpital couveuse. Si celle-ci permet d’augmenter en s’appuyant sur un transfert culturel : les chances de survie de l’enfant, le portage « kangourou ». elle pose également de nombreuses questions : - que devient le rapport mère-enfant ? - cette séparation est-elle source de traumatisme ? - comment privilégier et améliorer cette relation ? * Design manager
  • 84. 166 167
  • 85. AL mémoire L’étrAnger COmme fIgure De LA trAnsgressIOn Des reLAtIOns AuX Autres 168 168 quI nOus COmPOsent 169 Directeur de mémoire : Jean-François Rettig * Ce mémoire propose de faire apparaître la nécessité de déplacer les problématiques de projet à leurs « frontières » culturelles et mieux prendre en compte la diversité des usages qui font ce monde en générant, par cette démarche, une nouvelle relation à l’autre. * Directeur des Rencontres internationales Paris - Berlin
  • 86. Arnaud Lapierre sens Réveil tactile. Partenariat Swatch + Association Valentin Haüy. C’est un objet conçu exclusivement pour la nuit, à l’heure où d’autres sens que la vue sont sollicités. Il est facile à trouver puisque toujours situé à la tête du lit. Ici, le chiffre 12 est signalé en Braille pour faciliter le sens de lecture du réveil. 170 171 mPee ALInéA Partenariat avec Une pause dans Thomson. la lecture. Alinéa est Ce lecteur MP3 fait office un marque - page conçu de pochette et de porte- en papier écologique. monnaie pour un parfait Il peut être produit dans citadin à la mode. une gamme de couleurs différentes. Il est édité aujourd’hui par PA design.
  • 87. 172 173 projet de diplôme LIeu COmmun La chambre d’hôtel ne se présente pas La condition une requALIfICAtIOn comme un lieu du quotidien : son contexte Le blocage de la porte s’effectue dans d’utilisation, son côté éphémère, son site, la prolongation de la fermeture : pendant que Des ArChétYPes en font un espace hors du temps, en décalage vous tirez la poignée vers l’intérieur; De LA ChAmBre D’hÔteL avec le quotidien. de l’autre côté, à l’extérieur de la chambre, Directeur de projet : Christophe Gaubert * la poignée disparaît. L’aberration Une chaise perd souvent sa fonction d’assise La désinvolture pour devenir chevalet le temps d’une nuit. L’occupant n’est pas responsable On peut supprimer la fonction principale de de sa chambre, mais il peut se l’approprier la chaise sans contrarier son écriture formelle, par les choix qu’il fait. tout en affirmant un nouvel usage possible. * Designer, responsable de l’unité Alternative(s) à l’ENSCI
  • 88. 174 175
  • 89. FL mémoire L’emPreInte, Le sens De L’ABsenCe. Directrice de mémoire : Marie-Haude Caraës * 176 177 D’un contact élémentaire, d’une pression quelconque naît une forme. Et l’empreinte est avant tout le processus formel le plus basique, le dédoublement d’un volume sur une surface sensible. Pourtant, si l’empreinte est à la fois un moyen de créer des formes et le résultat de son procédé, c’est également un outil de conceptualisation sur le monde. Pour l’homme, elle est un objet de réflexion qui symbolise à la fois passé et présent, unique, authentique, imaginaire. Faire une empreinte c’est créer du sens par une absence. * Politologue, directrice du département Recherche, Cité du Design, St-Etienne, enseignante à l’ENSCI
  • 90. Florent Lefevre ChAmBre hYPnOtIque Exposition « I’ve Heard About ». 2005, MAM/Paris. Sous la direction de Mathieu Lehanneur. sCénOgrAPhIe entre DeuX nuAges « J’en rêve » Scénographie pour Fondation Cartier pour le showroom Knoll Paris, l’Art Contemporain, Designer’s Days 2005, 2005. sur le thème du voyage. Sous la direction de Avec Sylvain Rieu-Piquet, Mathieu Lehanneur. Swann Bourotte et Cyril Afsa. 178 179
  • 91. projet de diplôme AntICIPAtIOn PhYsIOLOgIque En élargissant le champ d’intervention Il s’agit d’une transformation en douceur Du temPs Au COurs Du vOYAge du design au-delà de la matière visible, – d’un aménagement – du paysage c’est l’ensemble de l’environnement qui est intracorporel, par un traitement de l’espace LOng-COurrIer à redéfinir. Les recherches les plus récentes extracorporel du sujet. Directeur de projet : Mathieu Lehanneur * en chronobiologie font état d’une possibilité d’agir via des perturbations microclimatiques de l’espace sur le système endocrinien circadien qui gère nos rythmes biologiques et en particulier le cycle de veille/sommeil. Dans le cadre du voyage long-courrier, ce projet ambitionne de provoquer des phases de sommeil ou d’éveil d’un voyageur. * Designer 180 181 projet de diplôme
  • 92. 182 183 projet de diplôme Des OBJets POLYChrOmes La grande entreprise hygiéniste du xxe siècle a Pourtant, ce caractère trompeur de la couleur chère au produit puisque la couleur a toujours Directeur de projet : Jean-Louis Fréchin* poussé les modernes à évacuer la polychromie reste à discuter : en refusant celle-ci et en résisté aux grands projets de rationalisation. de la création des objets – notamment en posant comme seule vérité la perception du ameublement – certainement parce que le volume, c’est une part de son humanité que pouvoir illusionniste de la couleur la rendait le créateur refoule. Goethe explique dans suspecte. Cet abandon laisse sa trace sur son Traité de la couleur, que cette dernière l’objet industriel contemporain (bien sûr, n’existe que dans l’œil de l’homme et non la production d’articles multicolores existe dans la nature ; ses perceptions sont toutes toujours mais s’inscrit dans des niches aussi réelles que la conception scientifique précises comme l’objet fantaisie, l’enfance, de l’espace. Réintroduire la polychromie dans le sport, les vacances et autant d’instants l’objet industriel, c’est accepter de travailler « parenthèse ». Elle reste étrangère à sur la perception, l’évocation, l’irrationnel et * Designer l’automobile, l’électroménager, etc.) peut-être abandonner la maîtrise complète si
  • 93. MdL mémoire f(r)ICtIOns LILLIPutIennes / mAtIères De L’InvIsIBLe. Directrice de mémoire : Alexandra Midal * 184 185 Dans la succession de structures quasi infinies qui composent notre environnement, il semble y avoir suffisamment de place pour un autre imaginaire lilliputien. L’invisible plus que le visible est la matière de notre milieu, des corps vivants et des éléments. Paradoxalement, les moyens de mesurer ce vide n’existaient pratiquement pas jusqu’au 19ème siècle, moment où de nouveaux instruments ont permis de qualifier cet insaisissable en termes physiques, chimiques, biologiques ou électromagnétiques. Avec les moyens mis à disposition des scientifiques, les frontières de ce monde imperceptible sont aujourd’hui franchissables. Au vu de cet abîme, il est désormais possible de spéculer sur des perspectives inédites, d’intervenir dans l’espace invisible de la matière, du microscopique, dont les dimensions infimes laissent entrevoir un potentiel immense. Ce mémoire propose de faire apparaître la nécessité de déplacer les problématiques de projet à leurs « frontières » culturelles et mieux prendre en compte la diversité des usages qui font ce monde en générant, par cette démarche, une nouvelle relation à l’autre. * Critique design, enseignante
  • 94. Marie de Lignerolles PAIntOA Concours Gaz de France 2003, mené avec Quentin Marmier et Jean- Sébastien Pagnon sur le thème « Urban Oasis ». (Prix « graine de folie » décerné par le jury). Combiner l’apparition spontanée des mauvaises herbes à une autre pratique urbaine et spontanée, le tag. Résultat : un spray qui, en propulsant mousse nutritive et graines, reverdit la ville de manière éphémère. 186 187 LumInI Luciole que l’on peut prendre dans la main sans risquer de s’électrocuter. Elle met à nu des composants industriels bruts tels qu’un fil de cuivre, une pile plate, une résistance, une diode. Un seul fil de cuivre devient la structure, le conducteur et l’abat-jour de la lampe. OnD’et Brum Ces deux objets en porcelaines sont réutilisables indéfiniment et permettent de se nettoyer le visage sans ajouter de conservateurs, contrairement aux produits distribués par les industries cosmétiques.
  • 95. 188 189 projet de diplôme Affreuses, sALes, Ce projet cherche à questionner l’idée de la Une théière dont le culottage se prononce mAIs PAs sI méChAntes norme, du standard mais également à l’extérieur de l’objet et rappelle à quel point de la propreté, tels qu’ils sont générés par une le thé qui y est infusé est de fait, meilleur. Directrice de projet : Nathalie Bruyère * production industrielle qui propose, à très grande échelle, du beau, du blanc, du propre. Une suspension qui se couvre d’un voile Point de départ, les résidus de la vie courante de poussière destiné à filtrer une partie que l’on s’emploie à éradiquer avec beaucoup de la lumière qu’elle émet, tout en purifiant d’acharnement et d’équipements : les taches, le reste de la pièce du CO2, de bactéries, les traces, la saleté, la poussière, pour de fumée de cigarette… proposer des objets qui ne se lavent pas. Des carreaux de salle de bains poreux sur lesquels ruisselle l’eau du bain et qui prélèvent une partie du calcaire destinée * Designer habituellement à l’eau du bain.
  • 96. 190 191
  • 97. mémoire nest, PetIte AnthOLOgIe OM De L’OBsessIOn DéCOrAtIve Directrice de mémoire : Alexandra Midal * Que peut-on dire à l’heure actuelle de la question de la décoration ? Condamnée par la modernité, célébrée par les post-modernes, où en est-elle aujourd’hui ? Peut-on l’extraire du champ de la tendance et du commerce et l’analyser objectivement, une fois dépouillée de ses oripeaux mercantiles ? Cette analyse a pour support une sélection d’articles de Nest, magazine new-yorkais culte de la fin des années 1990, mettant en avant des intérieurs entièrement décorés par leurs propriétaires, le plus souvent anonymes, initialement sans but de médiatisation et surtout dans un mode d’expression absolument personnel. * Critique design, enseignante 192 193
  • 98. Olivier Mohr unIL Binôme avec Alexandre Lepeu. Une chambre d’hôtel au bord de l’eau. L’entrée de l’hôtel se fait au niveau de la rive. L’enseigne se situe au niveau du ponton, lieu d’embarquement. Chaque chambre est une petite île dissociée de l’autre et accessible par barque. 194 195 urBAn AIr Le point central du système est un lecteur individuel avec deux sens d’utilisation correspondant à deux attitudes d’écoute différentes dans l'espace public : un coté qui se montre, plus ouvert et un autre plus intime, en creux. Dans le 1er cas, le lecteur est perméable aux sollicitations extérieures, alors que dans le 2e, il reste hermétique.
  • 99. 196 197 projet de diplôme ALzheImer mOn AmOur. La maladie d’Alzheimer est une pathologie Projet « PAs-à-PAs » Projet « Balivernes » Directeur de projet : Bernard Moïse * handicapante qui affecte lourdement « Pas-à-pas » est une assistance évolutive « Balivernes » est un jeu de société où l’on les personnes atteintes et leur famille. à l’élaboration d’une recette, comprenant se raconte des histoires, principalement axé Dans ce contexte particulier quel peut être un plan de travail muni d’une planche à sur la communication et la mémorisation. l’apport d’un designer ? découper et de bacs réceptacles, de plaques Chaque joueur est amené à créer ses propres Comment redonner une place aux plaisirs de cuisson à induction, d’une balance et d’un histoires au fur et à mesure du jeu, sans de la vie ? Comment rendre plus évidents écran tactile qui indique la marche à suivre contrainte de cohérence, ni de temps. de simples gestes du quotidien devenus pour la préparation du repas. Utilisée très tôt, A chaque tour, le joueur répète son histoire, difficiles ? elle retarde les effets de la dégénérescence. la modifie ou l’améliore en continu en fonction des nouvelles pièces obtenues. Le but étant d’arriver de l’autre côté du plateau sans perdre le fil de son histoire. * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI
  • 100. 198 199
  • 101. MM mémoire Le DesIgn fAIt LA mOrALe Directrice de mémoire : Alexandra Midal * Quelle est la nature des relations qu’entretient le design avec la morale ? 200 Comment ont-elles évolué au cours 201 de la récente histoire du design ? Jusqu’où les designers souhaitent-ils et peuvent-ils intervenir dans la création d’objets ou d’environnements ? Quelles « attitudes sociales » en résultent ? Quelle est la définition du bien et du mal dans le design ? Existe-t-il une morale spécifique à cette discipline ? La question de la morale est omniprésente dans la conception des objets. Elle se pose de manière d’autant plus évidente que le designer conçoit des produits pour les autres. Aucun designer ne semble pouvoir faire l’impasse sur cette question qui, au-delà de la morale, pose celle de la responsabilité vis-à-vis de ses contemporains, de la société, du monde et des générations futures. * Critique design, enseignante
  • 102. Madeleine Montaigne sALLe Des PAs PerDus vIrtueLLe BLess DAns LA gAre Scénographie du défilé Du nOrD Bless, au Carrousel du L’objectif de ce projet, Louvre. L’objectif : faire réalisé dans le champ rentrer la rue à l’intérieur du design numérique, du Carrousel du Louvre. était d’imaginer un Un film se déroule service pour les usagers et mêle les modèles de la gare du Nord défilant sur l’avenue des à partir des nouvelles Champs-Elysées avec possibilités offertes les passants. Le film par le Wifi. intègre les modèles et L’idée était de rendre inversement, les modèles l’utilisateur maître contiennent les images. du lieu et de se l’approprier. 202 203 ABrACADAsserIe L’art de sublimer les tracas du quotidien. Une nappe blanche en coton, partiellement imperméabilisé, révèle un motif lorsqu’un liquide est renversé.
  • 103. projet de diplôme OrgAnIser sOn temPs Ce n’est plus vraiment la montre mais Organiser son temps c’est avoir les outils Directeur de projet : Christophe Gaubert * le téléphone portable qui accompagne que l’on désire à sa disposition en se aujourd’hui la gestion de notre temps. dégageant de ceux qui ne nous sont pas Parallèlement, si on désire un objet temporel nécessaires. qui ne fausse pas notre rapport au temps, Le système que je propose est un objet il faut le construire autour de la notion personnel numérique et évolutif de gestion même de temps. C’est-à-dire en reléguant des temporalités. À partir de cet objet, la fonction téléphone au même rang que fabriqué en série, chaque utilisateur aura les autres fonctions nécessaires pour jongler un objet unique, en rapport avec sa propre avec les différentes temporalités. gestion du temps. * Designer, résponsable de l’unité Alternative(s) à l’ENSCI
  • 104. 206 207
  • 105. mémoire L’ImPrévu Directrice de mémoire : Marie-Haude Caraës * Ce mémoire tente de saisir l’imprévu. PM Par différentes tactiques, j’essaie de l’attrapper. Je mets des mots dessus : l’imprévu, c’est ce qui n’est pas prévu. Si je le définis, je sais qui il est. J’essaie ensuite de le capturer, mais ce que je capture n’est plus l’imprévu, comme instant, mais l’histoire imprévue que l’on peut qualifier d’anecdote parce qu’elle semble futile. Ne pouvant en attraper l’instantanéité, je décide de le générer, mais dès lors que je l’anticipe, je l’annihile. S’il est prévisible (puisque je l’attends) pourquoi serait-il encore imprévu ? J’en ai donc encore perdu la nature ! … La seule question qu’il nous reste alors pour parler d’imprévu, c’est de se demander à quoi il sert ?… Peut-être y trouverons-nous une finalité, ou du moins une créativité ? * Politologue, directrice du département Recherche, Cité du Design, St-Etienne, enseignante à l’ENSCI 208 209
  • 106. Pomme Montfort OrIgAtO Concours pour le Salon du Jouet de Paris, catégorie Gourmandise ludique, 2003. Carnet de moules à gâteaux en papier sulfurisé à fabriquer selon la méthode de l’origami. Chaque moule est associé à une recette. L’enfant participe à toutes les étapes de la confection d’un gâteau. Ce livre est édité par Flammarion depuis mai 2008. 2 210 211 erOsIOn Ce projet met en valeur l’influence de la répétition de l’usage hAIe-rIssée sur l’objet. L’érosion Clôture de jardin à due à l’habitude révèle planter par bosquet. le double jeu d'un objet. Elle est vendue en fagot Deux propositions : 1 - « Miroir ô mon beau » (1) en grande surface de bricolage. De profil, l’utilisateur Les bosquets sont rencontre une forme. extrudés et prédécoupés. La surface miroir Chaque branche est se dévoile lorsque composée d’une âme l’utilisateur est en face. métallique entourée - « Le savon » (2) de pvc souple. Objet à usage unique Une fois la clôture composé d’une plantée, les voisins membrane de savon conçoivent ensemble les rigide qui s’éclate interstices. Haie-rissée en paillettes sous la est un objet vivant, pression des mains perméable, support pour libérer une dose à l’échange entre voisins. de crème parfumée.
  • 107. 212 213 projet de diplôme LOess Système de diffusion et de consultation Dans cette configuration, le système Loess Directeur de projet : Christophe Gaubert * de données numériques dans l’habitat. fonctionne seul, l’immobilier diffuse. Le numérique se met au service des pratiques Le deuxième usage est une diffusion et une quotidiennes en s’intégrant dans les strates consultation de données dédiées. L’utilisateur déjà présentes de l’habitat, les murs, prend en main le système. Il dessine des le mobilier, les objets. Selon ses besoins, zones de diffusion en fonction de pratiques l’utilisateur convoque les objets du système, particulières. Pour cela, Il vient ranger des fonctions simples ainsi que des données sur le mobilier un accès à un groupe de qu’il peut ensuite recomposer. données qu’il peut lire et écouter en associant Le premier usage du système est sa clé et un diffuseur de type différent. une utilisation discrète pour une diffusion d’ambiance. * Designer, résponsable de l’unité Alternative(s) à l’ENSCI
  • 108. 214 215
  • 109. SP mémoire PrAtIquer Le quOtIDIen Directrice de mémoire : Marie-Haude Caraës * L’habitude et le quotidien sont le noyau dur de l’existence, solidifiés invariablement par 216 la répétition, et par des accords scellés dans 217 des repères d’espace et de temps. Ce sont ces accords avec le contexte de vie qui génèrent ce qu’on appelle communément le quotidien. Dans la construction de sa relation au monde, l’homme se sert des objets. Ils ont une place importante dans l’acquisition et la durabilité des habitudes parce qu’ils deviennent des référentiels du quotidien, jalonnant l’espace. L’objet quotidien est support de l’habitude, on peut même dire qu’il la porte et plus encore, il devient un bout de soi-même comme la continuité du bras, de la main. Ces objets prothèses, prolongement des membres, ont la technicité et la praticité pour assister aussi fidèlement que possible le corps dans une pratique quotidienne. * Politologue, directrice du département Recherche, Cité du Design, St-Etienne, enseignante à l’ENSCI
  • 110. Stéphanie Pagis gAre vIrtueLLe Partenariat avec la SNCF et TELECOM ParisTech. En binôme avec Chloé Barreau. Il s’agit d’une plateforme de communication et de services spécifique pour une grande gare. La Gare virtuelle est un logiciel qui regroupe tous les services SNCF existants et en propose d’autres inédits, générés par les nouvelles technologies de réseau. 218 219 un BeAu vAse Fabriquer un contenant qui existe, même vide, un objet qui s'assume, qui n'est pas un concept, qui est juste un beau vase... C’est un vase modulable qui s'adapte LuCIOLes aux fleurs. On compose Néo objets -Objets le vase en fonction vivants. Partenariat avec du bouquet. Interface Z et le VIA Quel pourrait être un objet qualifié de vivant, réflexif et sensible dans l'univers de la maison ? Lucioles est un luminaire interactif, tactile et ludique destiné à faire vivre la lumière dans la maison.
  • 111. 220 221 projet de diplôme éCOLe (ré)ACtIve L’école joue un rôle décisif dans le Ce projet présente un ensemble de méthodes, - individualiser l’apprentissage en fonction Directeur de projet : Jean-Louis Fréchin* développement et la construction de chaque de situations et d’outils, qui serviront des besoins de chaque élève ; individu comme de la société (l’accès à plusieurs objectifs importants : - offrir l’ensemble des moyens disponibles l’autonomie, l’intégration sociale, - redéfinir les objectifs de la formation pour favoriser le développement le développement économique…). par rapport aux besoins de chaque individu de l’autonomie de l’enfant… Cependant, elle semble rencontrer des et de la société ; difficultés pour remplir sa mission auprès - permettre aux enseignants d’utiliser de tous les élèves. Le problème vient-il concrètement (en classe) des outils des programmes, des enseignants de pédagogie active et optimiser l’utilisation ou des moyens ? des découvertes naissantes ; - garantir à chaque enfant une alphabétisation réussie * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI
  • 112. DP mémoire ALPhABétIsAtIOn et DéveLOPPement De L’AutOnOmIe De L’enfAnt : Le DesIgn Au servICe De LA PéDAgOgIe ACtIve. 224 225 Directeur de mémoire : Jacques-François Marchandise * Ce mémoire propose de découvrir le domaine de l’éducation, ainsi que les ressources existantes répondant aux besoins de l’enfant. Le propos est de créer des outils permettant d’utiliser le matériel éducatif existant. Afin que tous les enfants puissent profiter de ces ressources, il est urgent de fournir aux écoles publiques de nouveaux moyens pour utiliser les acquis de la pédagogie active en classe. Parallèlement, ce mémoire sera utilisé comme générateur de projets au service de l’alphabétisation et du développement de l’autonomie de l’enfant. * Philosophe, enseignant à l’ENSCI
  • 113. Cyril Afsa Denis Pellerin 226 226 rOBIn Projet pour l’exposition « Jardin artificiel » au Centre culturel français de Milan, lors du Salon du Meuble de Milan 2006. Édité par Magis, elle devient : Nature artificielle. AmBIOn CIrCA Partenariat avec Partenariat avec Tag Heuer. Projet réalisé en binôme Kenwood Design, Japan. avec Lucie Dorel, encadré par eliumstudio Projet réalisé en binôme ( Marc Berthier, Pierre Garner, Gilles Caillet ). avec Matthew Marino. Cette montre offre trois niveaux de lecture du temps, Ecouter la musique adaptés au rythme des activités de la journée. dans un cadre De la pulsation d'une seconde, à la durée domestique. Lecteur du temps écoulé, jusqu'au temps précis et minuté. de musique numérique La maquette a été exposée au Musée de l’Horlogerie, pour le salon. à la Chaux-de-Fonds, en Suisse, puis en Europe. Les informations affichées sur ce lecteur participent de l'ambiance musicale.
  • 114. 228 229 projet de diplôme OnDes éLeCtrOmAgnétIques : Certaines fréquences d’ondes La borne de Micro Wi-Fi tire parti du Il démontre combien cette démarche queLLe AttItuDe De COnCePtIOn ? électromagnétiques (OEM) ne sont pas courant porteur en ligne pour subdiviser de design serait profitable à l’élaboration perceptibles par l’homme et les informations et diminuer l’émission d’OEM dans l’habitat. des futurs réseaux d’information et de Directeur de projet : Gilles Belley * sur leurs effets ne sont pas avérées. Plus modulable, elle permet une meilleur télécommunication et leurs interactions Or, ces ondes sont génerées par des produits gestion du réseau. Quant au téléphone associées. électroniques d’usage quotidien. Comment mobile, son antenne peut être éloignée faire cohabiter une logique industrielle du combiné. Cela permet d’adapter l’émission de performance, avec une expérience d’usage d’OEM à des usages évolutifs, et améliore teintée de doute ? Je mets en forme le principe la lisibilité de l’émission. Ce projet est de précaution et propose une alternative un message à l’attention des industriels, de conception d’un réseau Wi-Fi et d’un des législateurs, et par conséquent adressé téléphone mobile UMTS. aux consommateurs. * Designer
  • 115. DR mémoire DOn’t get mArrIeD 232 233 tO YOur PrOJeCt ! L’ImPLICAtIOn Du DesIgner DAns sA PrAtIque PrOfessIOnneLLe. Directrice de mémoire : Annie Gentès * Cette recherche est fondée sur des rencontres avec un certain nombre de professionnels (1), au cours desquelles j’ai tenté d’identifier les tensions, les compromis et les moteurs de l’activité de création du designer. Mon étude interroge les contours de la profession de designer, ses modalités d’exercice et la relation qu’entretient un individu avec sa profession. Elle informe sur la manière dont les designers gèrent des aspirations contradictoires en fonction des situations. Elle renseigne sur l’art d’équilibrer les différents intérêts d’un individu, entre réalisation personnelle et contrainte matérielle. (1) C. Ayroles, F. Azambourg, B. Borja de Mozota, S. Bourotte, Y. Colin, J-L.Fréchin, L. Massaloux, N.Minvielle, S. Vernet. * Enseignante, chercheur à TELECOM ParisTech
  • 116. Damien Roffat mOnsIeur X Concours des Lunetiers du Jura. Émotion et simplicité. Travail sur des éléments de liaison. Le X est une bonne synthèse car il est à la fois élément de liaison infinie et symbole d'anonymat. Ce projet a passé les deux premières phases de sélection, ce qui a permis la fabrication de la monture avec un prototypiste de la société LPS. nOv Partenariat avec la Cité des Sciences et de l’Industrie, Paris. Ce service propose aux propriétaires particuliers, souhaitant 234 rénover leur habitat 235 ancien, d'intégrer l'économie d'énergie à leur projet. Pour cela, une maquette virtuelle de l'habitat à rénover est réalisée. Elle va permettre de simuler les travaux à venir et de baisser l'empreinte écologique du bâtiment, tout en comparant les coûts occasionnés. COemBALLAge Concours ADEME « Réduire les déchets à la source ». À partir d'un cahier des charges créatif, projet de rationalisation des emballages. Coemballage est un bureau d’études consacré exclusivement à la conception de conditionnements génériques éco-conçus, capables de contenir le maximum de produits différents.
  • 117. 236 237 projet de diplôme JArDInOns Conception d’un espace de jardin collaboratif, et communiquer au spectateur. Autour Directeur de projet : Jean-Louis Fréchin* après une série d’enquêtes utilisateurs de ces parcelles, un ensemble d’activités, sur les jardins familiaux et les jardins complémentaires au potager, sont proposées partagés. Il s’agit davantage d’un contenu et n’importe qui peut y participer. muséographique participatif que d’un espace, Ces « coups de mains » se présentent comme un musée du vivant 2.0 où la connaissance des missions (main verte, semeur sauvage, s’acquiert par la pratique. L’aménagement cracheur de pépins...) et ont pour objectif d’un tel espace implique des savoirs d’ aider les jardiniers à gérer biologiquement et de la transmission de savoirs, des lieux leur parcelle. et des temporalités. Les parcelles des jardiniers constituent l’élément central. À la différence des jardins * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI classiques, elles devront être bavardes
  • 118. 238
  • 119. MR mémoire POuvOIr D’AChAt Directrice de mémoire : Sophie Coiffier * La société de consommation implique énormément ma future pratique 240 professionnelle. L’enjeu du mémoire 241 était de sortir progressivement de ma propre expérience de consommateur pour la confronter à d’autres façons de faire, d’autres façons d’envisager la consommation. Ce mémoire débute par un avant-propos qui retrace l’évolution de mes choix alimentaires. Je tente d’expliquer les raisons qui me conduisent aujourd’hui à « acheter engagé ». Je continue en observant la consommation dite citoyenne en tant que phénomène de société. Ensuite, j’explore les autres ressorts de la consommation avec une partie sur le consommateur et la technologie et une autre sur le statut social. Ce cheminement a pour ambition, d’une part d’enrichir mon argumentaire de «consom’ acteur» mais aussi et surtout de trouver des clés pour requalifier ma pratique professionnelle. Ce que j’ai abordé dans « Conclusion d’un concepteur de produits ». * Plasticienne, écrivain, enseignante
  • 120. Marine Rouit ChAIse L’assise est constituée d'une feuille de placage bois contrecollée sur une fine tôle d’acier. La structure est soudée ensuite. Au niveau des points de soudure, le bois brûle. Le décor se dessine. sOuPIr Partenariat avec l’association Valentin Haüy au service des aveugles et malvoyants. 242 Cette collection de 243 bijoux tactiles et sonores comprend 4 objets : un médaillon, un bracelet, un pendentif, des boucles d'oreilles. Les îLes Réalisé dans le cadre du projet de recherche Enigmes, coordonné par R. Cahen. Une interface instrument pour improvisation musicale, composée d'une collection de surfaces en relief. L'inclinaison, la pression du stylet, mais aussi la rapidité du geste, modulent le son, générant une interprétation subtile et un plaisir d'utilisation pour le musicien.
  • 121. 244 245 projet de diplôme Le PAPIer, surfACe «sensIBLe» Ce projet propose d’explorer les qualités Avec le paravent, le papier devient Directeur de projet : Jean-Louis Fréchin* technologiques et plastiques du papier. un « support » souple et translucide, Sa translucidité, sa fragilité mais aussi un « substrat ». Il remplace le circuit imprimé sa conductivité. Ces propriétés seront de cuivre. Avec la radio, il devient la surface exploitées pour mettre en oeuvre des objets utile de l’objet électronique. numériques dans lesquels la « perception Avec le carnet, il devient une interface tactile » est modifiée. À travers ces 3 projets, un moyen d’interagir avec la machine. la rencontre improbable du papier et du numérique se met en place. * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI
  • 122. 246 247 AKARI est un écran OTO est une radio KURO est un carnet lumineux. Une feuille composée d’une de papier qui se de calque, sur laquelle membrane en papier connecte à l’ordinateur. est imprimée une trame moulé, dont la surface argentée montée de sert à la fois de Leds, est posée sur une résonateur et d’interface structure conductrice. de contrôle du volume Allumé ou éteint, l’objet et du tuner. dessine l’espace, tout en restant léger.
  • 123. MS mémoire une esthétIque Du quOtIDIen Directeur de mémoire : Renaud Ego * L’énigme du quotidien réside dans sa manière d’user les choses, cette lente érosion qui mène à la dévaluation de l’objet et peut aller jusqu’à son effacement. Par l’expérience dépaysée que j’ai faite du quotidien japonais, je découvre qu’il peut se concevoir un autre rapport aux situations les plus banales, et j’essaie de comprendre de quoi est fait le plaisir dans le quotidien au Japon. L’objet de ce mémoire porte sur la recherche d’une définition d’une « esthétique du quotidien » : la traversée historique de la rencontre de l’art et du quotidien et le problème que cela pose en Occident, puis le détour par le Japon qui me permet d’aborder la question par le biais de la relation aux choses, m’amènent à mieux cerner la manière dont le designer peut œuvrer dans le quotidien. * Écrivain, enseignant 248 249
  • 124. Matthieu Savary vIsA PrIsm Partenariat avec Visa Europe. En binôme avec Soufiane Adel A travers un mécanisme de classement, coloré et instantané des paiements par carte bancaire, ce système permet d'offrir une représentation abordable des dépenses à chaque relevé de compte et facilite le suivi du budget familial par une extension en ligne. 250 251 unIt tvCm, téLévIsIOn Cet objet répond à à ChOIX muLtIPLes une problématique En binôme avec essentielle du travail Soufiane Adel. du bois : la courbe. Ce projet propose un Et prend le contre- usage plus qualitatif pied du cintrage en que quantitatif réinterprétant la des technologies technique des lattes pré- numériques dans angulées, caractéristique le contexte de la de la fabrication des télévision : combiner tonneaux. Un dispositif les programmes de (dé)serrage par corde de plusieurs chaînes, vrillée, inspiré de la scie les concentrer sur à tenons, permet une un même sujet pour transformation illimitée fournir un contenu de la courbe. à lectures multiples.
  • 125. 252 253 projet de diplôme sYnétYPes et CInétYPes Une manche à air, à herbe, à pluie, à mer Une camera obscura. Numérique, mais nOuveLLes rePrésentAtIOns reçoit en son sein une cartouche garnie de incapable de retranscrire instantanément fourrure. Cette dernière analyse et enregistre le réel. Sans viseur mais infiniment patiente Du réeL POur une ère le réel du voyage en termes de température, et ouverte sur le réel. Un renne albinos numérIque mAture humidité, pression atmosphérique, intensité qui sort du bois, une pleine lune arrogante Directeur de projet : Bruno Moretti * sonore, colorimétrie et mouvement. Autant qui inonde la nuit. Autant d’instants de données susceptibles d’être exploitées que la caméra peut capter, sauvegarder. dans la synthèse de synétypes variés : Puis révéler doucement, progressivement séries de bonbons aux saveurs des bruits de au travers des mouvements de sa chair Hong-Kong, palettes d’encres aux couleurs de nombres et de lumière : de la surface de Mars, alcools aux degrés du les cinétypes. Jusqu’à éclosion de l’image rythme de Mexico City... qui n’a d’autre alternative pour vivre que * Designer de se remettre en mouvement.
  • 126. 254 255
  • 127. MA SM mémoire PuIssAnCes De 2 ( mémoire en ligne : http://puissances-de-2.msavary.fr ) Directeur de mémoire : Christian Barani * Cette réflexion vise à dégager des preuves 256 plastiques de la qualité de “médium à part 257 entière” de la photographie numérique. Elle est inspirée de la démarche des vidéastes Steina et Woody Vasulka : « La majorité des images, fixes ou en mouvement, sont captées dans le monde visible grâce au principe de la camera obscura ou chambre noire, c’est-à- dire par l’interaction de la lumière avec une surface photosensible... [...] Avec l’imagerie électronique, nous avons découvert qu’il existait un modèle interne de génération d’images qui faisait fi du régime traditionnel de production d’images avec la camera obscura. » Woody Vasulka * Artiste vidéaste
  • 128. Marie Aurore Stiker Metral BOuCLe D’OreILLe mP3 Partenariat avec Kenwood. Ce lecteur MP3 est une simple boucle d’oreille qui contient une mémoire suffisante pour les heures d’écoute d’une journée. PArAvent Partenariat avec Kenwood. En binôme avec Julien Legras. Nous avons choisi d’introduire la technologie hi-fi dans un objet traditionnel avec lequel nous avons une familiarité d’usage : le paravent. Les différentes configurations qu’il peut donner à l’espace correspondent 258 259 à des configurations d’écoute de la musique. LA PLIée Deux pièces en métal, découpées au laser, pliées et assemblées par le pli, forment une chaise. L’utilisation du pli écrasé permet de tenir les pièces ensemble et d’ôter au métal ses bords tranchants. La Pliée est aujourd’hui éditée chez Ligne Roset.
  • 129. 260 261 projet de diplôme teChnIques DOmestIques Ces projets prennent leur source dans les meuBLes De rAngements de passer des fils, créant une sorte d’abat-jour Directeur de projet : Erwan Bouroullec * techniques domestiques textiles. À partir Trois trames sont découpées dans le bois : dégageant une lumière douce. de modèles répertoriés dans « L’encyclopédie la première sert à l’assemblage, avec des ouvrages pour dames » (broderie, tissage, des cordes d’escalade ; la deuxième permet ChAuffeuse tressage, macramé, couture, dentelles...), de maintenir la géométrie du meuble Une structure en bois découpé permet j’ai développé mes propres expérimentations. en triangulant avec une corde de bateau de venir tisser l’assise avec des sangles Mon travail est basé sur deux éléments tendue par deux baguettes sur le principe et des bandes de mousse qui forment constructifs : du bois découpé numériquement des anciennes scies ; la troisième permet un sandwich souple et tendu. Chaque bande et des fils, cordes, sangles, rubans et « boudins de fermer les fonds des meubles. passe alternativement devant et derrière de mousse » comme éléments de remplissage. la sangle, la maintenant ainsi toujours LAnterne en tension. Trois trames découpées dans le bois, * Designer à différentes profondeurs, permettent
  • 130. 262 263
  • 131. RT 264 265 mémoire Les PArADOXes De LA DIsCrétIOn Directeur de mémoire : Philippe Louguet * Est-il possible de revendiquer la discrétion alors qu’un des effets du design est de donner une visibilité à l’objet ? Ce mémoire propose d’explorer cette question en explicitant les paradoxes de la discrétion, en général, et plus spécifiquement dans le domaine de la création. En effet, le discret ne donne- t-il pas à voir quelque chose de sa discrétion même ? * Architecte
  • 132. Romain Thévenet t eCOsCOPe eCODesIgn BOIs Partenariat avec O2 et BOurgOgne La Cité des Sciences Stage et conseil encadré et de l’Industrie, Paris. par Ph. Jarniat (VIA ) Service bancaire, et S. Labrousse (CTBA). consultable en ligne, Opération régionale permettant d'avoir une d'accompagnement lisibilité des impacts d'entreprises dans la environnementaux liés à fabrication de mobilier nos achats. Pour chaque éco-conçu. Conception euro dépensé, on a une d'un CD Rom ; idée de la pollution plus accompagnement des ou moins engendrée. entreprises associées à l'opération ; conception du stand présentant le mobilier réalisé au salon du meuble 2007. 266 + Ou - Workshop international, encadré par J. Winhall, Ch. Vanstone, et L. Davis. Ce service permet de conseiller, d'aider et de dépister les patients exposés aux IST (infections sexuellement transmissibles). Accompagnement par des évènements dédiés, un livret de suivi des patients et un site Internet.
  • 133. 268 269 projet de diplôme fAIre COmPAgnIe, Construction d’une démarche de design Il permet des échanges de services et un PrOJet De COhésIOn rurALe sur un territoire et conception d’un service de transport sur le territoire. En adhérant illustrant cette démarche. Il s’agit d’une à ce service, les habitants deviennent Directeur de projet : Stéphane Villard * approche participative, à l’échelle du canton « Voisins Actifs » ou « Pro Actifs » et peuvent de Lormes (58), qui a permis de mettre en échanger services et transport à l’aide avant les besoins des habitants, d’y apporter de « Quarts d’heure ». des réponses et de les confronter. Le projet « Faire compagnie » est donc un dispositif associatif de mise en relation des habitants et des professionnels d’un territoire rural. * Designer R&D à EDF
  • 134. 270 271
  • 135. CT mémoire terrItOIre De PrOJet en mILIeu rurAL DesIgn et DéveLOPPement LOCAL 272 Directeur de mémoire : 273 Jacques-François Marchandise * Ce mémoire est constitué de deux cahiers distincts. Le premier présente une réflexion générale sur le contexte rural et les enjeux liés à ces territoires. Il aborde l’historique de l’aménagement et du développement local ainsi que la notion de territoire de projet. Il se base, en partie, sur la rencontre de différents acteurs locaux (élus, agents de développement, prestataires de services). Le deuxième cahier est construit comme un guide à destination de ces acteurs locaux. Il présente une réflexion sur la façon dont les designers pourraient intervenir dans la construction de projets sur un territoire, notamment à l’échelle du pays (une échelle de projet, plus grande que la communauté de communes et plus petite que le département). L’ambition de ce mémoire est qu’il puisse être compris à la fois par les designers qui ne connaissent pas le développement local et par les acteurs locaux pour qui l’approche du design est nouvelle. * Philosophe, enseignant à l’ENSCI
  • 136. Clément Tibi DeCI-DeLà Partenariat avec Téfal. Gamme d’ustensiles de cuisson hybrides, fonctionnant aussi bien sur secteur que sur plaques de cuisson. Une résistance électrique est noyée dans le contenant en fonte d’aluminium. 274 275 m frAîCheur OBJets BrIDés, Partenariat avec Less & mOre l’association Valentin Partenariat Haüy, au service avec Hermès. des aveugles et des Éléments de liaison, malvoyants. constitués de brides Système de contrôle en cuir, permettant universel permettant d’associer différents une évolution visuelle petits objets et tactile de l’emballage de voyage pour facilitant la perception les rendre autonomes de la fraîcheur et transportables du produit. facilement.
  • 137. 276 277 projet de diplôme sWeet OBJeCts La mondialisation permet d’envisager Sweet Objects est une gamme Directeur de projet : Jean-Louis Fréchin* le monde comme un gigantesque réseau de d’objets médiums ( appareil photos, compétences. Pour évoluer ou pour innover, imprimante, scanner… ) développée autour les entreprises n’ont pas d’autre choix que d’un fournisseur d’accès Internet. de s’associer pour former des « écosystèmes Elle exprime la manière dont le designer d’affaires ». peut impulser un projet fédérateur entre les différents acteurs industriels. En associant Dans ce contexte, le designer a-il un rôle leurs compétences, ils peuvent ensemble à jouer, non pas DANS l’entreprise proposer de nouveaux usages. mais ENTRE les entreprises ?. * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI
  • 138. BT mémoire vers un DesIgn entrePrenArIAL Directrice de mémoire : Odile Vincent * Le designer se focalise essentiellement sur la mise en forme des initiatives ou 280 des projets d’entreprises existantes, 281 parfois au détriment de ses propres convictions. Pour créer un lien plus direct entre l’intention et la réalisation, le créateur industriel pourrait être amené à envisager la création d’entreprise comme moyen d’action, en passant de l’initiative de la pensée à l’initiative pratique. Mais le design peut-il être au coeur d’une démarche entreprenariale ? Les compétences et les aptitudes du designer favorisent-elles ce type d’action ? * Ethnologue, chercheur au CNRS
  • 139. Benjamin Tovo COLLeCtIOn eXtIme Le néologisme « extime » est emprunté à Michel Tournier et désigne l’extériorité de l'intime. La maison Gallimard. En collaboration avec la société LetraSet, désirait éditer une collection singulière. Le journal Extime est ainsi créé. Sa translucidité doit laisser filtrer les bribes insaisissables de la vie et rendre au journal intime sa valeur d'appel. 282 283 Le mArteAu LunAtIC De musCuLAtIOn Concours des Lunetiers Tape, force, serre les du Jura 2006. dents et le poing, En binôme avec enrage, tu te construis, Galilée Al Rifaï. tu te multiplies, tu De lunettes noires, démultiplies ton temps Lunatic devient pièce et tes actes. C'est toi de joaillerie lorsqu’elle qui le fais, c'est toi qui est portée autour du cou. te fais : juste Sa monture de titane fais-le toi-même. se dessine aux formes d’un collier, son pont s'ouvre sur la métaphore de deux larmes, deux perles enchâssées entre deux boucles.
  • 140. 284 285 projet de diplôme Au PIeD Du mur Qu’irait faire un designer en prison, le surveillant, le détenu, le co-détenu et enfin, Directeur de projet : François Azambourg * sinon purger sa peine ? l’opinion publique. Les objets qui en résultent Quelle est la marge de liberté d’un designer ne peuvent être que fuyants et imparfaits : dans ce système de contraintes rigoureuses ? ils se situent au carrefour de ces contraintes, J’ai décidé de passer par la porte de la prison nœud issu d’un véritable rapport de forces. pour me confronter à la justesse des objets. L’objet carcéral ne peut-il être que le résultat Ils y sont rares et encombrants, précieux et d’une négociation ? dangereux, utiles et inutiles ; ils sont surtout nécessaires. C’est donc au « nécessaire » que je me suis attaqué, aux biens de base. Or, dans ce contexte carcéral, le designer doit faire face à plusieurs regards, plusieurs cahiers des charges contradictoires : * Designer, directeur d’atelier de projet à l’ENSCI l’administration et sa mission pénitentiaire,
  • 141. 286 287
  • 142. mémoire sur Les vOIes De LA vOCAtIOn Directeur de mémoire : Marc Partouche * « Monsieur P, AT Etudiant à l’ENSCI depuis trois ans maintenant, j’engage aujourd’hui mon travail de mémoire. Il est en effet temps que je mette un terme à mes études, un terme que j’ai choisi parmi mille autres possibles, et qui est « vocation ». Peut-être, au cours de ce mémoire, parviendrais-je à percer le mystère d’une vocation, et s’il en est, à m’en créer une. S’il se pouvait qu’à terme je doive répondre d’une profession de foi, si ce n’est de ma professionnalisation, j’en serais bien sûr comblé. Cordialement », B.T. * Conseiller scientifique, Cité du Design, St-Etienne 288 289
  • 143. Anaïs Triolaire grOOm Partenariat avec la SNCF. En binôme avec Elodie Bongrain. Un service de consigne tuttI turnI mobile au sein de la Partenariat avec gare. Il s’agit d’un chariot la société Orfim. que le voyageur peut Sorbetière dont verrouiller et sécuriser les spécificités au moyen de son billet correspondent aux de train. Groom rend capacités du moteur : ainsi le temps d’accès, tourner lentement, de déplacement et continuer à tourner d’attente en gare plus malgré l’épaississement facile et plus agréable. de la glace, silencieux. 290 291 meetree Concept d’objets en porcelaine pour Rosenthal (concours). L’idée est de pouvoir présenter la nourriture sous forme de bouchées disposées tel un chemin de saveurs à parcourir. Chacune est présentée comme une expérience culinaire singulière.
  • 144. 292 293 projet de diplôme LA CuIsIne : esPACe Mon projet se situe autour de l’élément Je cherche ainsi à créer une situation De trAnsmIssIOn central que constitue la table de la cuisine. favorable à la transmission. Par là même, Je réunis donc un ensemble de fonctions je propose une nouvelle identité pour Directeur de projet : Christophe Gaubert * pour favoriser l’apprentissage de l’enfant la cuisine contemporaine. et l’imprégner des plaisirs de la cuisine. Ainsi sur la table, on retrouve une zone de cuisson, une zone froide pour conserver et présenter des légumes ou des fruits et un évier. Les gestes essentiels de la cuisine, vecteurs de savoir-faire ( préparation, cuisson, hygiène ) sont rendus visibles sur la table même. * Designer, responsable de l’unité Alternative(s) à l’ENSCI
  • 145. 294 295
  • 146. ANAT Design textile mémoire De L’IneXACtItuDe Des OBJets, OBJets sPOntAnés et OBJets De DesIgn Directrice de mémoire : Sophie Coiffier * 296 Peut-on parler d’inexactitude de l’objet ? 297 L’exactitude de l’objet se situe au niveau de sa programmation, dans ce qui a été prévu par le créateur et auquel doit correspondre l’attitude de l’usager envers l’objet . La part d’inexactitude de l’objet apparaît donc dans la marge de manœuvre de l’usager, dans une attitude imprévue ou imprévisible de l’utilisateur. En analysant les pratiques de l’usager, on cherche à voir comment le designer les réinvestit pour donner de nouveaux possibles à l’objet. Le designer peut-il permettre cet imprévu ? De quelle manière ? Et quels sont les bénéfices pour l’usager ? * Plasticienne, écrivain, enseignante
  • 147. CD L’Atelier National d’Art Textile propose une formation, en trois ans, spécialisée en création textile qui prépare au diplôme de designer textile. Les élèves admis à l’ANAT ont suivi au préalable une formation pluridisciplinaire artistique et sont titulaires d’un diplôme du premier cycle de l’enseignement supérieur. Le designer textile intervient dans de multiples domaines : mode, environnement maison, transports, architecture... Il invente le tissu, utilise le fil, les couleurs, conçoit des textures en tissage ou en maille, des dessins pour le jacquard et l’impression. Il est créatif, pressent les styles et les tendances à venir, il est aussi technicien, spécialiste de l’étoffe, de ses propriétés, des modes de traitements, des contraintes de fabrication. Les deux premières années du cursus ANAT sont consacrées aux enseignements, aux habilitations et aux projets de design textile. 298 La diversité des enseignements permet de couvrir tous les aspects 299 de la création textile, de l’élaboration à la mise en fabrication du produit. La formation privilégie l’expérimentation et la recherche en atelier, chaque élève disposant d’outils performants et très diversifiés pour réaliser ses textiles. Les programmes sont établis par semestre et sont suivis par l’ensemble des élèves d’une promotion. L’ANAT applique le dispositif d’ECTS : une année totalise 60 crédits. La troisième année est une année de synthèse qui comprend un stage de longue durée en entreprise et/ou un séjour dans une école étrangère et la préparation du projet de diplôme. Le sujet de diplôme découle des préoccupations sensibles de l’élève et témoigne de sa capacité à se projeter dans une problématique professionnelle. Il est le résultat d’un travail d’analyse, de réflexion autour d’une thématique, il prend en compte des besoins, propose de nouvelles valeurs d’usage, apporte une solution originale, innovante. Il est élaboré avec l’appui d’un directeur de projet et le soutien de l’équipe pédagogique. Il s’agit d’une réalisation concrète, d’une collection textile, d’une pièce unique ou d’un produit de série ; il peut être développé dans le cadre d’un partenariat avec un créateur de mode, un designer, un architecte, un industriel, un scénographe. Il s’accompagne d’un document où l’élève explique son choix, son cahier des charges, justifie sa démarche, se positionne… Les designers diplômés intègrent des secteurs très variés de la filière textile : industries de fabrication de textiles pour l’habillement, l’ameublement l’automobile ; bureaux d’études et de création (haute couture, prêt-à-porter, style et tendances…).
  • 148. Claire Delahaye 300 301 OBJets De COmPAgnIe Pour vous et votre chambre, j'ai cultivé, hybridé et fait mûrir une collection de textiles et objets un brin fleur, un poil animal. Ils se combinent entre eux et forment une grande famille. J'ai imaginé et réalisé des objets que je veux intrigants, qui questionnent l'utilisateur et ne se dévoilent pas entièrement au premier abord : une lampe animale, une veilleuse à la fois minérale et végétale, un oreiller réveil et un coussin qui semble pousser comme une plante étrange mais très douce...
  • 149. 302 303
  • 150. OD Olivia Deruelle CAnOPée La canopée désigne la partie sommitale des forêts équatoriales ; c'est un éco-système, en flottaison entre ciel et terre, encore peu exploré. Ce monde suspendu est vecteur de rêve. Je m'en suis inspiré pour imaginer un spa. Ce lieu dédié au bien-être invite au dépaysement par la pratique des médecines douces. Lorsqu'on y entre, on découvre une interface, le bar à soins. Il permet de choisir une discipline. Je me suis concentrée sur trois soins pour lesquels je propose des mini-collections textiles. Chacun a une gamme colorée et des graphismes particuliers. 304 Ils suggèrent par 305 l'évocation les émotions que l'on pourra ressentir pendant la séance. Le bar à soins est un guide ludique et préfigure les notions de confort et de plaisir liées à cette recherche de bien-être.
  • 151. 306 307
  • 152. AD 308 309
  • 153. Audrey Ducas 310 311 rêver Chez sOI L’homme a besoin de s’évader. Dans le mode de vie occidental, beaucoup veulent oublier leurs occupations stressantes et les contraintes qu’elles imposent. Aujourd’hui, le rêve se glisse dans nos intérieurs sous de multiples formes comme un moyen d’échapper à ce monde et de se constituer un univers propice à l’évasion où l’imaginaire se mélange à la réalité.
  • 154. 312 313
  • 155. LM Laure Magoutier 314 315 futur AntérIeur Méditation sur la manière d’utiliser les matières textiles sur le marché de la création actuelle. Il s’agit essentiellement de poser un regard neuf sur des matériaux anciens qui paraissent inutilisables ou non fonctionnels, afin d’en permettre la réappropriation et le renouvellement. Comment la vie d’une matière peut-elle être renouvelée pour dépasser le cycle dans lequel elle était cantonnée ?
  • 156. 316 317
  • 157. FM 318 319
  • 158. Florie Mahe CurIOsItés De LA nAture Je ne suis pas une citadine. J’ai passé toute mon enfance à la campagne et une partie de mon adolescence dans un petit hameau du bord de Loire. Il y a toujours dans 320 cet endroit, un monde 321 foisonnant et vivant rempli de curiosités, un microcosme de la vie, une myriade de petites choses à observer : des couleurs subtiles, des formes étonnantes, des matières particulières, des fleurs déguisées en insectes, des insectes déguisés en feuilles, des animaux minuscules, des galeries creusées dans le bois sous les écorces, des protubérances ressemblant à des fruits, à des bonbons, des perles construites par des insectes.
  • 159. 322 323
  • 160. DS Delfine Saltet 324 325 PAPILLes sCIentIfIques Un restaurant construit comme un parcours initiatique dans l’univers d’une cuisine laboratoire. On apprend, on observe, on teste, on comprend. Ambiance de recherche, de réflexion, de calcul, d’ébullition, de transformation. J'ai élaboré cette collection textile en situation, pensé aux tissus comme des produits répondant à une fonction définie au préalable. Design de situation qui prend en compte un espace donné et l’habille.
  • 161. 326 327
  • 162. 328 329
  • 163. Directeurs d’ateliers de projets à l’ensCI, ils ont encadré les projets des élèves (book), durant leur scolarité. François Azambourg, directeur de l’atelier Formes et matières Guillaume Bardet, directeur de l’atelier Multifocales Jean-François Dingjian, directeur de l’atelier Local tools-Le sens des formes utiles Jean-Louis Fréchin, directeur de l’atelier Design numérique (ADN) Christophe Gaubert, responsable de l’unité Alternative (s) Laurent Massaloux, directeur de l’atelier Expérimentation domestiquée Bernard Moïse, 330 directeur de l’atelier 360 331
  • 164. Publication Directeur de la publication, directeur de l’ENSCI - Les Ateliers Alain Cadix Responsable de la publication Dominique Wagner Conception graphique c-album : Anna Radecka, Laurent Ungerer, Rafaël Dausfrene (stagiaire, élève de l’ENSCI) Coordination avec les élèves Véronica Rodriguez Relecture Myriam Provoost et Licia Bottura Phase diplôme (Créateur industriel) Dominique Averland Véronique Eicher (jusqu’en septembre 2007) Myriam Provoost (depuis décembre 2007) Phase diplôme (Designer textile) 332 Chantal Tournay 333 Crédits photos (DR) Véronique Huyghe Felipe Ribon Christophe Gaubert Impression Maugein Imprimeurs 4ème trimestre 2008 – dépôt légal n°302
  • 165. Index alphabétique des diplômés Diplômés Créateurs industriels Diplômés Designers textiles pierre-louis abel abelpierrelouis@gmail.com p 9 à 16 claire delahaye lejardindeclaire@yahoo.fr p 299 à 303 cyril afsa cy_afsa@hotmail.com p 17 à 24 olivia deruelle oliviaderuelle@gmail.com p 304 à 308 galilée al rifaï galileealrifai@club-internet.fr p 25 à 32 audrey ducas audreyducas@yahoo.fr p 309 à 313 pierre alex pierre_alex@hotmail.com p 33 à 40 laure magoutier lauremagoutier@noos.fr p 314 à 318 geraldine de beco gdebeco@yahoo.com p 41 à 48 florie mahé florimahe@gmail.com p 319 à 323 elodie bongrain elobmail@gmail.com p 49 à 56 delphine saltet delphinesaltet@gmail.com p 324 à 328 julie bouillaut bouillautjulie@hotmail.fr p 57 à 64 swann bourotte swannrh@yahoo.fr p 65 à 72 pauline chabolle pchabolle@hotmail.com p 73 à 80 agathe chiron agathe4012@hotmail.com p 81 à 88 caroline colin caroline.colin@gmail.com p 97 à 104 charlotte delomier carlota.delomier@laposte.net p 105 à 112 lucie dorel lucie.dorel@laposte.net p 113 à 120 julien fieulaine fieulainejulien@hotmail.com p 121 à 128 david gauquelin gauquelin@gmail.com p 129 à 136 constance guisset constance.guisset@orange.fr p 137 à 144 sandrine herbert tcw@skoyp.com p 145 à 152 334 paul jouan pollllo88@yahoo.fr p 153 à 160 335 david juillard davidjuillard@yahoo.fr p 161 à 168 L’ENSCI adresse un clin d’œil à tous les diplômés créateurs arnaud lapierre al@arnaud-lapierre.com p 169 à 176 industriels, qui déjà partis parfois vers de lointaines contrées, lors de la conception de cet ouvrage, n’ont pu florent lefebvre as2pik2000@yahoo.com p 177 à 184 y participer. marie de lignerolles marie.delignerolles@gmail.com p 185 à 192 olivier mohr olivier.mohr@laposte.net p 193 à 200 florence charron flocha555@hotmail.com madeleine montaigne princess.mad@mageos.com p 201 à 208 cécile desille (au Brésil) cdesille@hotmail.com pomme montfort pommem@hotmail.com p 209 à 216 victor fromond (en Chine) victorfromond2000@yahoo.fr stéphanie pagis stepagis@yahoo.fr p 217 à 224 estelle magrin estellemagrin@hotmail.com denis pellerin denis.pellerin@gmail.com p 225 à 232 françois régé-turo fouregeturo@hotmail.com damien roffat damzi2003@yahoo.fr p 233 à 240 bastien taillard tize60@hotmail.com marine rouit zeugmarine@yahoo.fr p 241 à 248 anaïs vielfaure anais_vielfaure@hotmail.com matthieu savary mail@msavary.fr p 249 à 256 marie-aurore stiker metral mariaunette@hotmail.com p 257 à 264 romain thévenet romain.thevenet@gmail.com p 265 à 272 clément tibi clement.tibi@wanadoo.fr p 273 à 280 benjamin tovo oulk_inc@hotmail.com p 281 à 288 anais triolaire lobelia_anais@hotmail.com p 289 à 296
  • 166. Cet ouvrage a été réalisé avec le soutien de Sperian, leader mondial des équipements de protection individuelle. www.sperianprotection.com

×