Your SlideShare is downloading. ×
0
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Workshop ii   mali-initiative riz
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Workshop ii mali-initiative riz

566

Published on

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
566
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
22
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  1. La volonté politique de faire du Mali une puissance agricole et de le porter au rang des pays émergeants a été affichée par son Excellence, le Président de la République à travers le Programme de Développement Economique et Social (PDES). La réalisation de cette volonté politique devient un enjeu de premier plan au regard du contexte international qui rend compétitif nos produits agricoles jadis fortement concurrencés par les importations de denrées alimentaires subventionnées.
  2.  L’objectif de production de dix millions de tonnes de céréales par an à l’horizon 2012 permettra de satisfaire la consommation intérieure et de faire du Mali un exportateur net de céréales dont le riz. Cette vision s’appuie sur le potentiel existant en terre, en eau et en ressource humaine.
  3. L’opérationnalisation du plan d’opération riz 2008 / 2009 s’appuie sur les stratégies prônées dans la Déclaration de Politique de Monsieur Le Premier ministre, à savoir :  Accroître la productivité des différents systèmes de production par une intensification agricole basée sur :  la disponibilité de l’eau  l’approvisionnement correct en engrais et en semences  l’équipement des petits producteurs  mécanisation de l’agriculture  Valoriser les filières agricoles en y apportant de la valeur ajoutée par la mise en œuvre des unités de transformation adaptées et performantes.
  4.  Au Mali, le riz contribue à environ 5% du PIB,  La filière riz constitue un secteur stratégique,  La consommation du riz est de 61,46 kg/hab/an avec une préférence au riz local,  Le riz est une céréale très consommée en zone urbaine,  Le riz est une culture d’intensification,
  5. An- née Pays ensemble Urbain Rural Mil Maïs Riz Mil Maïs Riz Mil Maïs Riz 2001 114,9 43,1 52,7 62,0 21,0 89,2 135,0 52,6 39,7 2004 120,6 44,9 59,4 66,1 22,2 104,1 140,9 54,5 43,5 2008 128,6 47,5 69,6 72,0 24,0 127,9 72,7 57,2 49,2 2012 137,1 50,1 81,5 78,5 25,9 157,9 76,2 60,0 55,6 2015 143,8 52,3 91,8 83,7 27,5 183,4 79,0 62,2 61,0
  6. 1995 2005 2015 2022 2025 Pop totale 9 012 11 366 14 896 17 500 19 153 Pop rurale 6 611 7 581 8 834 9 418 9 785 Pop urbaine 2 351 4 162 6 779 8 062 9 368 % Pop urbaine 26 37 46 46 49
  7.  Comité de pilotage : assister le Ministre dans la mise en œuvre, le suivi de l’Initiative Riz,  Cellule technique : assister le comité de pilotage (conception des plans d’action de mise en œuvre, préparation des réunion, collecte d’informations, veiller à la mise en place des fonds etc.)  Comités régionaux de coordination et de suivi: fourniture d’informations nécessaires, évaluation de l’état d’avancement de la mise en œuvre de l’Initiative Riz, etc.
  8. Production attendue :  1 618 323 tonnes de paddy ,  Soit 50% en augmentation de la production de la campagne écoulée,  1 000 000 tonnes de riz marchand ,  100 000 tonnes commercialisables.
  9.  intensification agricole par l’utilisation des intrants (semences sélectionnées et engrais), et des itinéraires techniques,  choix du riz irrigué et du riz NERICA,  la subvention des intrants,  le renforcement de la capacité de l’encadrement,  le développement de la mécanisation agricole.
  10. Types de riziculture Prévisions Réalisations Super. ha Prod. tonnes Super. ha Prod. tonnes Maîtrise totale 125 048 809 596 133 196 800 669 Submers. Contrôlée 74 365 148 730 88 411 187 561 Submers. libre 251 310 217 447 250 218 313 307 Bas – fonds 14 200 28 400 143 699 273 561 Pluvial (Nérica) 138 050 414 150 11 049 32 349 TOTAL 602 973 1 618 323 629 573 1 607 647
  11.  Besoins en semences : 13 805 tonnes.  75 % disponible aux mains des producteurs,  Besoins en Nérica pour les superficies en extension : 3490 tonnes dont 1500 tonnes inventoriées  1900 tonnes étaient à rechercher  Semences Nérica subventionnées à hauteur de 60% pour un prix de cession de 300 F/kg;  Montant de la subvention des semences est de 53 128 620 FCFA sur une prévision de 934,2 millions de FCFA.
  12.  Besoins total : 67303 tonnes d’urée et 24795 tonnes de DAP,  Sac de 50 kg au prix de 12500 FCFA sur un prix de marché de :  16 000 FCFA /sac d’urée,  22 000 FCFA/sac de DAP,  Le schéma prévoyait :  les OP éligibles au crédit bancaire,  les OP non éligibles au crédit bancaire.
  13. Structures Motocult Batteuses Décort. Motopo Mini rizer Kayes/DRA 20 20 Koul/DRA 25 25 OHVN 10 10 Sikas/DRA 45 45 O N 70 5 San Ouest 10 10 Mopti/DRA 10 20 8 Tomb/DRA 12 Gao/DRA 16 TOTAL 70 120 130 36 5
  14.  102 agents de base recrutés et mis à la disposition de l’encadrement,  Rôle des agents dans : - la réception et la distribution des engrais - le recouvrement des crédits engrais, - l’orientation des producteurs vers les semences appropriées , etc.
  15. Coût de réalisation  Etat : 13 147 685 957 FCFA  Subvention engrais : 11 486 396 039FCFA  Subvention semences : 53 128 620 FCFA  Equipements : 1 284028280 FCFA  Appuis : 324 133 018 FCFA  Producteurs : 21 396 000 000 FCFA  Engrais : 12 944 750 000 FCFA  Semences : 8 451 250 000 FCFA  TOTAL : 34 543 685 957 FCFA
  16. Objectif de la commercialisation : - sécuriser les revenus des producteurs de riz, - assurer une stabilité des prix du riz sur les marchés de consommation. La stratégie de commercialisation préconisé implique: - les groupements de producteurs qui détiendront des stocks pour la mise en marché, - les opérateurs voulant s’approvisionner auprès des OP et groupements de producteurs ou des transformateurs, - les achats de l’OPAM organisés par appels d’offres, - les opérateurs privés et les OP remplissant les conditions d’exportation.
  17.  La commercialisation a été marquée par: - une hausse du prix au producteur (de 250 à 300 FCFA/kg à Niono), - une augmentation des prix des autres céréales, - l’intervention des opérateurs privés: grossistes, semi – grossistes et transformateurs sont intervenus selon leur schéma classique d’achat. - les marchés régulièrement approvisionnés, - des exportations non officielles observées vers les pays voisins : Mauritanie, Burkina Faso , Guinée et Niger.
  18.  L’initiative riz a suscité un véritable engouement auprès des acteurs de la filière riz .  Une analyse permet de constater: – paiement de la redevance et du crédit engrais, – accélération de la dissimilation du Nérica, – extension de l’intensification de la riziculture, – extension des superficies en Nérica, – amélioration du taux de mécanisation à l’ON, – intensification de culture de contre saison dans les PPIV, – accessibilité aux engrais
  19.  2004/2005 718 086 t -  2005/2006 945 824 t 31,6 %  2006/2007 1 053 236 t 11,5 %  2007/2008 1 082 384 t 2,7 %  2008/2009 1 607 647 t 48,5 %  2009/2010 1 950 805 t, 22% ;
  20.  Le Gouvernement du Mali a approvisionné le compte Initiative Riz domicilié à la BNDA pour un montant initial de 5 milliards De FCFA.  Le reliquat de la contribution du Canada doit être mobilisé (310 millions).  L’apport du projet Syngenta serait de  406 763 600 FCFA dont 204 183 600 FCFA pour les intrants et 202 580 000 FCFA de fonds de garantie facilitant l’accès des producteurs au crédit bancaire.
  21. Production céréalière totale attendue : 7 417 469 tonnes, soit une augmentation de 17% par rapport à la campagne précédente  riz : 2 268 054 tonnes (30,57%) ;  maïs : 2 196 191tonnes (29,6%) ;  blé : 32 470 tonnes (0,43 %) ;  mil : 1 537 203 tonnes (20,72 %) ;  sorgho : 1 337 559 tonnes (18%)  fonio : 45 992 tonnes (0,62%) ;
  22. Au regard des résultats obtenus au cours de ces trois dernières campagnes sous l’impulsion de l’Initiative Riz on peut conclure que :  la mise en place d’un système d’approvisionnement en intrants (engrais, semences, pesticides) de qualité subventionné s’avère nécessaire,  l’amélioration du taux d’encadrement est un facteur important dans l’atteinte des objectifs des productions et enfin ,  la mise en place d’un mécanisme efficace de gestion de la subvention et de suivi des équipements agricoles pour une meilleure traçabilité des fonds mobilisés .
  23. Je vous remercie

×