• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Se payer le luxe des réseaux sociaux !
 

Se payer le luxe des réseaux sociaux !

on

  • 412 views

Balistik#Art accompagne avec Dynvibe palaces, établissements et autres marques de prestige. ...

Balistik#Art accompagne avec Dynvibe palaces, établissements et autres marques de prestige.

A l’appui de l’expertise et des ressources de Dynvibe, Balistik#Art conseille et oriente depuis près de deux ans quelques-uns des établissements les plus prestigieux de Paris et de Marrakech dans leur communication digitale.
Du simple Community Management jusqu'à la création d’un écosystème digital, en passant par du e-Storytelling, un audit ou du benchmark, Balistik#Art exploite avec habilité tous les indicateurs que Dynvibe lui procure pour établir ses recommandations et mettre en oeuvre ses stratégies uniques.

Fort de ses expériences menées, notamment, pour un palace parisien place Vendôme ou pour le deuxième établissement le plus prisé du monde, Stéphane Galienni, co-fondateur de Balistik#Art n’en démord pas : l’hôtellerie du luxe est aujourd’hui pleinement mature pour se payer le luxe des réseaux sociaux !

Statistics

Views

Total Views
412
Views on SlideShare
185
Embed Views
227

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

4 Embeds 227

http://www.dynvibe.com 126
http://localhost 89
http://manager.dynvibe.com 8
http://dynvibe.com 4

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Se payer le luxe des réseaux sociaux ! Se payer le luxe des réseaux sociaux ! Document Transcript

    • Tribune d’expression Lundi 07 janvier 2013 Se payer le luxe des réseaux sociaux ! Balistik#Art accompagne avec Dynvibe palaces, établissements et autres marques de prestige A l’appui de l’expertise et des ressources de Dynvibe, Balistik#Art conseille et oriente depuis près de deux ans quelques-uns des établissements les plus prestigieux de Paris et de Marrakech dans leur communication digitale. Du simple Community Management jusqu'à la création d’un écosystème digital, en passant par du e-Storytelling, un audit ou du benchmark, Balistik#Art exploite avec habilité tous les indicateurs que Dynvibe lui procure pour établir ses recommandations et mettre en œuvre ses stratégies uniques. Fort de ses expériences menées, notamment, pour un palace parisien place Vendôme ou pour le deuxième établissement le plus prisé du monde, Stéphane Galienni, co-fondateur de Balistik#Art n’en démord pas : l’hôtellerie du luxe est aujourd’hui pleinement mature pour se payer le luxe des réseaux sociaux ! "L’hôtellerie de luxe fait son e-Révolution" « Force est de constater que l’hôtellerie de standing était bien longtemps à la traine en matière de communication digitale, sans doute par crainte de ne pas totalement maîtriser son image. D’ailleurs, ce phénomène s'est généralisé à tout le secteur du luxe jusqu’en 2009. Il faut admettre que structurellement, ces entreprises tiennent compte d’attentes et de besoins spécifiques. Ces icônes véhiculent des univers et répondent à des codes qui leur sont propres… Elles sont bien loin du « Mass Market » et ne sollicitent pas les rythmes et usages de la communication traditionnelle. Et pourtant, ces marques ont constaté, qu’en dépit de leur volonté, leur établissement et univers étaient déjà présents sur la toile, au travers de pages officieuses ou de post publiés par les internautes. Aussi d’un simple besoin de veille, ces enseignes ont très vite souhaité consolider et maîtriser leur e-Réputation, voire se forger une « Légende » digitale. Aujourd’hui, les palaces actifs sur les réseaux sociaux dépassent ce stade et s’engagent encore plus. Ils ne subissent plus la sphère digitale, mais sont acteur de nouvelles initiatives intégrées dans un plan scrupuleusement élaboré. Nul doute, les établissements de prestige ont pris toute la mesure de l’impact des réseaux sociaux et ont su faire face à ces récents bouleversements. L’enjeu reste de maintenir une présence médiatique sur le web en toute circonstance, même dans le cas d’une fermeture pour travaux ou pour canaliser les fausses rumeurs. Il s’agit surtout de préserver son image, tout en donnant les clés pour susciter l’intérêt et faire interagir ses communautés. Les hôtels de luxe sont amenés à trouver la bonne équation entre opter pour la modernité, requise par leurs nouveaux publics (russes, chinois, etc.) férus de nouvelles technologies, tout en préservant leur imaginaire et univers légendaires. En générant « du bruit » via ces nouveaux canaux, la communication digitale permet aux établissements haut de gamme de toucher un public plus large et de créer un lien fort avec cette communauté. A force d’action, ils provoquent du référencement et l’adhésion de nouveaux clients. Ces hôtels gagnent en notoriété et obtiennent ainsi cette image de modernité qui leur faisait défaut auparavant ! Dynvibe - Tribune d’expression Janvier 2013 1 / 3
    • Donner du sens en s’appuyant sur de nouveaux outils Avant toute chose, il est utile dans notre activité de dresser un benchmarck concurrentiel. Il s’agit de faire remontrer les « Inside » stratégiques issus du Web. Performant et exhaustif, Dynvibe nous permet de décrypter en temps réel les points forts des points faibles et de mettre en lumière le canal ou le média le plus opportun. Les données, que nous obtenons grâce à cette plateforme de monitoring et l’analyse que nous en faisons, nous permettent de détecter des opportunités de business. Cette essence, issue des réseaux sociaux, révèle immédiatement les défauts de ses concurrents et permet d'opter pour les bonnes pratiques. Au-delà de la simple veille et création d’e-Réputation, la communication stratégique digitale permet de qualifier ses cibles d’influenceurs. Il ne s’agit plus seulement que d’écouter, mais aussi d’observer puis d’analyser pour employer la meilleure stratégie. Dynvibe permet de surveiller, mais aussi de maîtriser ses sujets et d’anticiper d’éventuelles crises. Reste aux établissements de luxe de prendre conscience de tout le potentiel du Web. Ils n’utilisent pas encore assez les réseaux sociaux comme un outil de relation client à part entière. Et pourtant, la génération Y est bien présente sur ces médias et consommatrice du luxe. Il s’agit d’un nouveau type de clientèle adepte des réseaux sociaux. Il ne faudrait pas négliger cet aspect, au risque de manquer le rendez-vous fixé par ce public… Du Web 2.0, il est temps pour les marques de luxe de passer au Web 3. La conversation en ligne se passe désormais bien à trois ! Ce n’est plus celui qui parle le plus fort, comme en 2005, qui fait du Buzz Marketing, mais bien celui qui donne le plus de sens. Assurément, nous entrons aujourd’hui dans une ère mature, qui requiert de la structure tant en termes d’équipe, de réflexion, que dans toute démarche online. Il est temps d’en prendre conscience et de se doter des bons outils… » À propos de Balistik#Art Balistik#Art est le fruit de la collaboration de trois co-fondateurs, spécialistes du digital et du luxe français. Deux ex-Publicis, dont un directeur artistique, et une ancienne des relations presse et de l’événementiel portent cette entreprise depuis 2007. Forts de leurs expériences, ils ont tous suivi de près l’évolution du Web et ont anticipé les besoins émergents des marques de luxe, dès lors peu favorables à la communication digitale. Très vite, ils se sont positionner en agence spécialisée dans l’art de communiquer adroitement sur le Net et ont accompagné Lancôme, Clarins, Dior, Le Ritz, Le Royal Mansour, etc. À propos de Dynvibe Dynvibe compte parmi les pionniers et les leaders de la veille stratégique digitale. À la pointe de l’innovation, ce spécialiste de l’étude des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, blogs, forums, sites de news, vidéos et photos) propose deux plateformes simples et complémentaires pour recueillir et étudier en temps réel les informations disponibles sur la toile : - Dynvibe Sphère : un tableau de bord intuitif et puissant pour écouter, observer, suivre et analyser la sphère sociale - Dynvibe Pages : un outil de mesure de pages Facebook pour suivre ses performances et les comparer avec celle de ses concurrents Créée en 2009 par Anne-Cécile et Nicolas Guillemot, Dynvibe propose également une cellule d’analyse stratégique qui produit et délivre des études en ligne poussées, directement exploitables sous forme de rapports par l’ensemble des services d’une même entreprise. Installé à Sydney et présente à Paris et New-York, Dynvibe a déjà convaincu de nombreux utilisateurs, notamment en France, comme La Redoute, Le Figaro, Walt Disney, Monoprix, L’Oréal, OMG, Le Ritz, etc. Dynvibe - Tribune d’expression Janvier 2013 2 / 3
    • Suivez l’actualité de Dynvibe : facebook.com/Dynvibe twitter.com/Dynvibe Contacts Presse Jérémie Lotz Tel. 06 11 25 48 05 - jlotz@oxygen-rp.com Angélique de Barros Tel. 01 41 11 37 78 - angelique@oxygen-rp.com Dynvibe - Tribune d’expression Janvier 2013 3 / 3