Pourquoi et comment les adolescents publient-ils sur le web ? Pratiques scripturales et communautés linguistiques [email_a...
Sommaire <ul><li>1. Pourquoi publient-ils ? </li></ul><ul><li>1.1.  On ne peut pas ne pas communiquer  - PW </li></ul><ul>...
1. Pourquoi publient-ils ? JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
1.1. Pour COMMUNIQUER <ul><li>On ne peut pas ne pas communiquer  – P. Watzlawick </li></ul><ul><li>La communication (inter...
<ul><li>P. Bourdieu –  Ce que parler veut dire – L’économie des échanges linguistiques  – Paris – Fayard – 1982. </li></ul...
<ul><li>La communication (interpersonnelle) électronique ne déroge pas à cette règle. Elle recouvre des enjeux forts qui s...
Pour remplir des objectifs <ul><ul><ul><li>Communiquer </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Se construire </li></ul></ul></...
et utiliser les TIC <ul><ul><ul><li>Ordinateur </li></ul></ul></ul><ul><li>Communication Médiée par Ordinateur :  CMO </li...
JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
1.2. CMO et CMT - Spécificités <ul><li>Dialogisme feint </li></ul><ul><li>Dimension intimiste dépendante du… </li></ul><ul...
Quelques chiffres <ul><li>Nombre d’internautes à la fin 2008 </li></ul><ul><ul><li>65% des ménages français équipés en ord...
JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
1.3. Quelques usages communicationnels JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009 Synchrone Asynchrone CMO Tcha...
JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
2. Comment publient-ils ? JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
<ul><li>Le téléphone et l’ordinateur sont donc des outils multimodaux jonglant mobilisant des formes scripturales diverses...
Le langage SMS <ul><li>L’écriture électronique permet de pallier les  contraintes générales  et  techniques  inhérentes au...
La typologie… <ul><ul><ul><li>Les abréviations </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les troncations de signes  </li></ul></...
<ul><li>La typologie est « trichotomique » c’est-à-dire qu’elle semble subir l’influence de processus à la fois antagonist...
Le processus de simplification <ul><ul><ul><li>Les abréviations </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La troncation des sign...
Les abréviations <ul><li>Le procédé est commun et consiste, le plus souvent, en la recherche du squelette consonantique d’...
Les troncations de signes <ul><li>Apocope </li></ul><ul><li>Elision de plusieurs graphèmes ou d’un graphème, généralement ...
Elisions d’éléments sémiologiques <ul><li>Ce procédé consiste en l’omission : </li></ul><ul><li>des signes de ponctuation,...
Les siglaisons <ul><li>Entre l’abréviation, la troncation et les élisions – d’éléments sémiologiques – gravite le procédé ...
Le processus de spécialisation <ul><ul><ul><li>Les abréviations  </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les troncations de si...
Les emprunts <ul><li>Ce procédé est utilisé couramment. Les anglicismes ne sont pas les seuls mais restent nombreux (les s...
Les notations   sémio-phonologiques <ul><li>Le procédé consiste en l’utilisation des graphèmes, des chiffres, des syllabes...
<ul><li>Notations sémio-phonologiques  monosyllabiques </li></ul><ul><li>2mande  ton  chem1   apré  le  krefour   </li></u...
Les écrasement de signes <ul><li>Ce procédé se traduit par la saisie, la réalisation d’une « expression populaire » ou d’u...
Le processus d’expressivité <ul><ul><ul><li>Les abréviations </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les troncations de signes...
Les émoticons <ul><li>Le procédé remonte au début des réseaux : une phrase mal comprise pouvait provoquer des  flame wars ...
<ul><li>@[-] une tasse </li></ul><ul><li>-/ un verre vide </li></ul><ul><li>@}-’-- une rose piquante </li></ul><ul><li>~/ ...
Répétitions de graphèmes, de signes <ul><li>Ce procédé expressif repose sur la répétition de lettres ou de signes – généra...
Présentation de quelques résultats <ul><li>De multiples études ont déjà été menées </li></ul><ul><ul><li>CMO synchrone (co...
L’exemple d’un corpus CMT synchrone <ul><ul><ul><li>Freever </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Société gérant, pour le co...
JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009 Simplification Spécialisation Expressivité Abréviations X Anglicisme...
Ouvertures et clôtures <ul><li>629 SMS au total sont dotés d’une ouverture, d’une salutation (47,47% des messages). Sur ce...
JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009 Forme Simplification Spécialisation Expressivité Bonjour (37) Bjr (3...
Remarques sur les procédés expressifs <ul><li>Le processus est sous-exploité comparativement à une situation de tchat « cl...
L’écriture électronique comme outil pédagogique JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
Le problème (?) <ul><li>Une « simple » variété de français écrit (!) mais une variété qui malmène les principales normes d...
Et pourtant… <ul><li>Les usages électroniques des jeunes continuent de se développer. </li></ul><ul><li>Se constituent en ...
L’intégrer à l’école c’est… <ul><li>prendre (enfin) en considération la variation (Penloup, Delamotte – 2008) ; </li></ul>...
JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
Conclusion <ul><li>Pas question de la laisser envahir l’école, ni de remettre en cause la nécessité première d’enseigner l...
<ul><li>Serait judicieux de proposer en classe une observation réfléchie de la variation linguistique qui consisterait à e...
Merci [email_address]
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Fabien Liénard : Pourquoi et comment les adolescents publient-ils sur le web ? Pratiques scripturales et communautés linguistiques

3,016
-1

Published on

Journée académique des professeurs documentalistes. Académie de Rouen, novembre 2009. Avec l'aimable autorisation de l'auteur

Published in: Education
3 Comments
9 Likes
Statistics
Notes
  • est-ce qu'on pourrait utiliser cette classification pour une analyse de langage sms sur des copies d'élèves
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Bonjour, il en est de même pour moi.
    Mais merci pour le partage !
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • dommage que le diapo soit tronqué sur slideshare - enfin chez moi c'est le cas en tout cas
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total Views
3,016
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
3
Likes
9
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • 25 novembre 2009
  • 25 novembre 2009
  • Fabien Liénard : Pourquoi et comment les adolescents publient-ils sur le web ? Pratiques scripturales et communautés linguistiques

    1. 1. Pourquoi et comment les adolescents publient-ils sur le web ? Pratiques scripturales et communautés linguistiques [email_address] Fabien Liénard IUT Le Havre – Département Information – Communication Laboratoire LiDiFra – EA 4305 – Université de Rouen Journée Académique des Professeurs Documentalistes 25 novembre 2009 – CRDP – Mont-Saint-Aignan
    2. 2. Sommaire <ul><li>1. Pourquoi publient-ils ? </li></ul><ul><li>1.1. On ne peut pas ne pas communiquer - PW </li></ul><ul><li>1.2. CMO et CMT </li></ul><ul><li>1.3. Quelques usages communicationnels </li></ul><ul><li>2. Comment publient-ils ? </li></ul><ul><li>2.1. L’écriture électronique </li></ul><ul><li>2.2. Description des procédés scripturaux </li></ul><ul><li>2.3. Quelques résultats </li></ul><ul><li>3. L’écriture électronique comme outil pédagogique </li></ul><ul><li>4. Conclusions… </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    3. 3. 1. Pourquoi publient-ils ? JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    4. 4. 1.1. Pour COMMUNIQUER <ul><li>On ne peut pas ne pas communiquer – P. Watzlawick </li></ul><ul><li>La communication (interpersonnelle) est essentielle à la construction (identitaire) de chacun : </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009 Familiale Sphère privée Amicale Sphère publique Scolaire (…)
    5. 5. <ul><li>P. Bourdieu – Ce que parler veut dire – L’économie des échanges linguistiques – Paris – Fayard – 1982. </li></ul><ul><li>Tout comportement communicatif s’inscrit dans un jeu social nécessairement porteur d’enjeux : </li></ul><ul><ul><ul><li>Enjeux identitaires </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Enjeux territoriaux </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Enjeux relationnels </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Enjeux conatifs </li></ul></ul></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    6. 6. <ul><li>La communication (interpersonnelle) électronique ne déroge pas à cette règle. Elle recouvre des enjeux forts qui se trouvent décuplés parce qu’elle favorise : </li></ul><ul><li>- Le mélange des sphères (privée et publique) </li></ul><ul><li>Les locuteurs et/ou scripteurs publient jusqu’à leur intimité désinhibés par l’absence physique de l’altérité, (…). </li></ul><ul><li>- Le mélange des modes communicationnels </li></ul><ul><li>Les TIC permettent des publications asynchrones et/ou synchrones, succinctes et/ou développées, (…). </li></ul><ul><li>- Le mélange des genres discursifs </li></ul><ul><li>Les TIC et les modes communicationnels offrent une large palette de genres discursifs structurée en fonction des objectifs des locuteurs et/ou scripteurs électroniques. </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    7. 7. Pour remplir des objectifs <ul><ul><ul><li>Communiquer </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Se construire </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Se singulariser </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Imiter </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Se divertir </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Transgresser </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>(…) </li></ul></ul></ul><ul><li>Au-delà, être connecté partout et tout le temps : à l’école, en ville ou même dans son lit la nuit… </li></ul><ul><li>Cf. les travaux de C. Licoppe – Télécom Paris Tech </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    8. 8. et utiliser les TIC <ul><ul><ul><li>Ordinateur </li></ul></ul></ul><ul><li>Communication Médiée par Ordinateur : CMO </li></ul><ul><ul><ul><li>Téléphone mobile </li></ul></ul></ul><ul><li>Communication Médiée par Téléphone : CMT </li></ul><ul><ul><ul><li>iPod Touch </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Consoles de jeux </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Télévisions </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>(…) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La CMO et la CMT sont les plus développées </li></ul></ul></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    9. 9. JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    10. 10. 1.2. CMO et CMT - Spécificités <ul><li>Dialogisme feint </li></ul><ul><li>Dimension intimiste dépendante du… </li></ul><ul><li>… contexte situationnel </li></ul><ul><li>Dimension publique et multiplicité des destinataires </li></ul><ul><li>Rapport à l’objet </li></ul><ul><li>Contraintes techniques </li></ul><ul><li>Coût financier </li></ul><ul><li>Coût temporel de la saisie </li></ul><ul><li>(…) </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    11. 11. Quelques chiffres <ul><li>Nombre d’internautes à la fin 2008 </li></ul><ul><ul><li>65% des ménages français équipés en ordinateur (Source – Arcep – Médiamétrie/GFK) </li></ul></ul><ul><ul><li>49% disposant d’une connexion internet </li></ul></ul><ul><li>Nombre d’abonnés à la téléphonie mobile </li></ul><ul><ul><li>89% de la population française équipée </li></ul></ul><ul><ul><li>soit 54,64 millions de téléphones mobiles actifs </li></ul></ul><ul><ul><li>10 millions de mobinautes (…) </li></ul></ul><ul><ul><li>35 milliards de SMS envoyés en 2008 </li></ul></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    12. 12. JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    13. 13. JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    14. 14. JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    15. 15. 1.3. Quelques usages communicationnels JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009 Synchrone Asynchrone CMO Tchat Microblog Réseaux sociaux Courriel Blog Forum Réseaux sociaux CMT SMS Microblog SMS tchaté Réseaux sociaux SMS Réseaux sociaux
    16. 16. JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    17. 17. 2. Comment publient-ils ? JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    18. 18. <ul><li>Le téléphone et l’ordinateur sont donc des outils multimodaux jonglant mobilisant des formes scripturales diverses. </li></ul><ul><li>L’idée d’une variété de français spécifique en fonction du mode communicationnel exploité émerge. A l’image de téléphone, l’ordinateur (via le Web 2.0) produirait / favoriserait l’émergence d’un français électronique, un français tchaté (I. Piérozak), un parlécrit (J. Anis). </li></ul><ul><li>Quelle variété de français en CMT/CMO ? </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    19. 19. Le langage SMS <ul><li>L’écriture électronique permet de pallier les contraintes générales et techniques inhérentes aux situations de CMO et de CMT. </li></ul><ul><li>Dans ce cadre, la typologie que nous proposons respecte un principe de base :  la langue des réseaux est écrite mais convoque dans l’écrit des formes graphiques qui la rapproche de l’oral familier . </li></ul><ul><li>Nous y écrivons comme nous parlons. </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    20. 20. La typologie… <ul><ul><ul><li>Les abréviations </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les troncations de signes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les élisions d’éléments sémiologiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les siglaisons </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les emprunts </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les notations sémio-phonologiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les écrasements de signes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les émoticons </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les répétitions de graphèmes et de signes </li></ul></ul></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    21. 21. <ul><li>La typologie est « trichotomique » c’est-à-dire qu’elle semble subir l’influence de processus à la fois antagonistes et complémentaires : </li></ul><ul><ul><ul><li>un processus de simplification </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>un processus de spécialisation </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>un processus d’extraversion, d’expressivité </li></ul></ul></ul>… un processus dynamique JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    22. 22. Le processus de simplification <ul><ul><ul><li>Les abréviations </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La troncation des signes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les élisions d’éléments sémiologiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les siglaisons </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les emprunts </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les notations sémio-phonologiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les écrasements de signes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les émoticons </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les répétitions de graphèmes et de signes </li></ul></ul></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    23. 23. Les abréviations <ul><li>Le procédé est commun et consiste, le plus souvent, en la recherche du squelette consonantique d’un signe. </li></ul>bjr pour bonjour slt pour salut tt pour tout ac pour avec etc pour et cetera JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    24. 24. Les troncations de signes <ul><li>Apocope </li></ul><ul><li>Elision de plusieurs graphèmes ou d’un graphème, généralement muet, en position finale : </li></ul><ul><li>réu pour réunion ru pour rue </li></ul><ul><li>Aphérèse </li></ul><ul><li>Elision de plusieurs graphèmes ou d’un graphème en position initiale d’un signe : </li></ul><ul><li>Net pour Internet eur pour heure </li></ul><ul><li>Aphérèse interne </li></ul><ul><li>Elision d’un graphème doublon ou muet au sein d’un signe : </li></ul><ul><li>imeubl pour immeuble </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    25. 25. Elisions d’éléments sémiologiques <ul><li>Ce procédé consiste en l’omission : </li></ul><ul><li>des signes de ponctuation, </li></ul><ul><li>des signes diacritiques, </li></ul><ul><li>de certaines formes « allographiques » </li></ul><ul><li>et de certains signes – articles, adjectifs… –. </li></ul><ul><li>slt oRli1 voyag c til bi1 paC </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    26. 26. Les siglaisons <ul><li>Entre l’abréviation, la troncation et les élisions – d’éléments sémiologiques – gravite le procédé de la siglaison qui se traduit par la conservation des graphèmes initiaux d’un ensemble de signes utilisé couramment. </li></ul>ASV pour Age Sexe Ville mdr – ou lol – pour mort de rire ASAP pour As soon as possible ttyl pour Talk to you later JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    27. 27. Le processus de spécialisation <ul><ul><ul><li>Les abréviations </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les troncations de signes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les élisions d’éléments sémiologiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les siglaisons </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les emprunts </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les notations sémio-phonologiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les écrasements de signes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les émoticons </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les répétitions de graphèmes et de signes </li></ul></ul></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    28. 28. Les emprunts <ul><li>Ce procédé est utilisé couramment. Les anglicismes ne sont pas les seuls mais restent nombreux (les signes d’origine anglaise représentent 6% du lexique). </li></ul><ul><li>now pour maintenant </li></ul><ul><li>Ic pour I see : je vois </li></ul><ul><li>F2F pour face to face : face à face </li></ul><ul><li>sk8 pour skate </li></ul><ul><li>Helo ou salam pour Salut </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    29. 29. Les notations sémio-phonologiques <ul><li>Le procédé consiste en l’utilisation des graphèmes, des chiffres, des syllabes ou même des allographes pour « remplacer » et spécifier les sons. </li></ul>2m1 pour demain bomarché pour Beaumarchais 2manD pour demander krefour pour carrefour GCR pour j’essaierai JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    30. 30. <ul><li>Notations sémio-phonologiques monosyllabiques </li></ul><ul><li>2mande ton chem1 apré le krefour </li></ul><ul><li>Notations sémio-phonologiques bisyllabiques </li></ul><ul><li>2manD la KféTria </li></ul><ul><li>Notations sémio-phonologiques totales </li></ul><ul><li>G T bvd 2 gol apré la ru du BZ </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    31. 31. Les écrasement de signes <ul><li>Ce procédé se traduit par la saisie, la réalisation d’une « expression populaire » ou d’un énoncé, en un seul et même signe linguistique… </li></ul>ouessqueté ou bien ouSkeT pour Où est-ce que tu es ? kestufé ou kestuF pour Qu’est ce que tu fais ? taKpaC pour T’as qu’à passer GTantr12penCataw pour … JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    32. 32. Le processus d’expressivité <ul><ul><ul><li>Les abréviations </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les troncations de signes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les élisions d’éléments sémiologiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les siglaisons </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les emprunts </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les notations sémio-phonologiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les écrasements de signes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les émoticons </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les répétitions de graphèmes et de signes </li></ul></ul></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    33. 33. Les émoticons <ul><li>Le procédé remonte au début des réseaux : une phrase mal comprise pouvait provoquer des flame wars alors il était ajouté des commentaires genre (grin) – (rire) ou encore (smile) –. Rapidement, les parenthèses ont « muté » pour faire place aux émoticons : </li></ul>:-) pour un sourire :  ;-) pour un clin d’œil :-( pour une moue :  (8-{)} pour un homme barbu, moustachu … JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    34. 34. <ul><li>@[-] une tasse </li></ul><ul><li>-/ un verre vide </li></ul><ul><li>@}-’-- une rose piquante </li></ul><ul><li>~/ un verre à moitié plein </li></ul><ul><li>!-| œil au beurre noir </li></ul><ul><li>$-) un bourgeois </li></ul><ul><li>%*} très « bourré » </li></ul><ul><li>%-6 je suis mort </li></ul><ul><li>(-::-) frère siamois </li></ul><ul><li>(:-$ malade </li></ul><ul><li>(:-# censuré </li></ul><ul><li>(:-{~ barbu </li></ul><ul><li>(-_-) sourire asiatique (face) </li></ul><ul><li>(:<) trop bavard </li></ul><ul><li>(:- très triste </li></ul><ul><li>(:-# postillons !!! </li></ul><ul><li>:%) un comptable </li></ul><ul><li><*:°DX clown sympa… </li></ul><ul><li><:>== une dinde </li></ul><ul><li>>[] une télévision </li></ul><ul><li>oF-oo—oo un semi-remorque </li></ul><ul><li>pp# une vache </li></ul><ul><li>O>--< un piéton écrasé </li></ul><ul><li>(…) et cetera </li></ul><ul><li>552 émoticons répertoriés… </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    35. 35. Répétitions de graphèmes, de signes <ul><li>Ce procédé expressif repose sur la répétition de lettres ou de signes – généralement de ponctuation –. Il est conçu pour qu’aucune transposition orale ne soit possible. </li></ul>C la finnnnnnnnnnnnnnnnnnn 100 dek !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ta di koi ??????????????????? @+++++++++++++++++++++ :-))))))))))))) JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    36. 36. Présentation de quelques résultats <ul><li>De multiples études ont déjà été menées </li></ul><ul><ul><li>CMO synchrone (collégiens) </li></ul></ul><ul><ul><li>CMT asynchrone (collégiens, lycéens et étudiants) </li></ul></ul><ul><ul><li>CMT synchrone (scripteurs mono et plurilingues) </li></ul></ul><ul><li>Les processus de spécialisation et d’expressivité se caractérisent par une présence sporadique en CMT (asynchrone surtout) et régulière en CMO (synchrone essentiellement). </li></ul><ul><li>Omniprésence du processus de simplification en CMT comme en CMO. </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    37. 37. L’exemple d’un corpus CMT synchrone <ul><ul><ul><li>Freever </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Société gérant, pour le compte des grands opérateurs, des SMS que nous dénommons SMS stimulés . En effet, les abonnés se trouvent stimulés par les SMS figurant sur un forum lorsque ces derniers s’y « connectent ». Le principe est de leur offrir un espace communicationnel leur permettant de s’exprimer à propos d’un thème particulier. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Un pré-corpus pour une pré-analyse </li></ul></ul><ul><ul><li>Ce pré-corpus est composé de 1325 SMS issus du forum Cinéma . Ils doivent nous permettre de mener la pré-analyse indispensable à une étude quantitative… </li></ul></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    38. 38. JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009 Simplification Spécialisation Expressivité Abréviations X Anglicismes 113 Emoticons 9 Troncations par apocope X NSP 826 Répétitions de graphèmes 57 Troncations par aphérèse X monosyllabiques 315 Troncations par A.I. X bisyllabiques 50 Elisions d’éléments S. X totales 461 Siglaison X Ecrasements de signes 32 TOTAL 4740 - 82,05% TOTAL 971 - 16,81% TOTAL 66 - 1,14%
    39. 39. Ouvertures et clôtures <ul><li>629 SMS au total sont dotés d’une ouverture, d’une salutation (47,47% des messages). Sur ces 629 signes, 294 ne sont pas altérés (46,74% des signes). </li></ul><ul><li>Confirmant ce que nous venons d’exposer, les scripteurs recourent essentiellement au processus simplificateur. Celui-ci est présent à hauteur de 47,21% contre seulement 4,13% pour le processus de spécialisation et 1,91% pour le processus d’expressivité. </li></ul><ul><li>194 SMS au total sont dotés d’une clôture (14,64% des messages). La différence s’explique notamment par les spécificités de la pratique elle-même… </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    40. 40. JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009 Forme Simplification Spécialisation Expressivité Bonjour (37) Bjr (33) - Bjour (2) - Bjrs Bijour - Good Day Bonsoir (39) bonsoir (3) - Bsoir - Bsr (25) - Soir Bonsoire (2) Salut (185) Slt (146) - slt (9) - Salu (69) - salut (4) - salu (3) - Slu Sallu - Challu SLT - SALUT Hello (11) Helo (2) hello (2) Coucou (25) Koukou (2) Kikou SALAM - Salam (3) - Salamalikoum Eh be - Eho - He ho - Hallo - Ho - Toc Toc - Yo - Youou - Toc!Toc!
    41. 41. Remarques sur les procédés expressifs <ul><li>Le processus est sous-exploité comparativement à une situation de tchat « classique » (CMO) ou même en CMT asynchrone (contrainte temporelle moins forte). La contrainte clavier, en CMT, freine donc les ardeurs des interactants. </li></ul><ul><li>Voici quelques exemples relevés : </li></ul><ul><ul><ul><li>:-) ;-( :-* ;~) :) (oo) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Bizoooou - ??? - hyperrr - !!!! - +++ - ………….. </li></ul></ul></ul><ul><li>En même temps, leur présence est pesante d’un point de vue sociopragmatique… </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    42. 42. L’écriture électronique comme outil pédagogique JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    43. 43. Le problème (?) <ul><li>Une « simple » variété de français écrit (!) mais une variété qui malmène les principales normes de la langue. </li></ul><ul><li>L’école est chargée de faire apprendre et de faire respecter cette norme, ces règles. Elle doit permettre aux apprenants de maîtriser le français standard. </li></ul><ul><li>Cette variété n’a donc pas sa place à l’école. </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    44. 44. Et pourtant… <ul><li>Les usages électroniques des jeunes continuent de se développer. </li></ul><ul><li>Se constituent en SAVOIRS (ignorés par l’institution ?). </li></ul><ul><li>Risque d’un décalage puissant entre les pratiques et attentes des apprenants et l’institution même si celle-ci intègre déjà de nombreux usages ( http://primtice.education.fr ). </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    45. 45. L’intégrer à l’école c’est… <ul><li>prendre (enfin) en considération la variation (Penloup, Delamotte – 2008) ; </li></ul><ul><li>réfléchir à une réorganisation de l’enseignement (Duchâteau – 2000); </li></ul><ul><li>autoquestionner les élèves sur leur pratique scripturale : savoirs métalinguistiques et métacognitifs (Verdier – 2006) </li></ul><ul><li>explorer de nouvelles manières d’écrire (Anis – 2001) ; </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    46. 46. JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    47. 47. JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    48. 48. JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    49. 49. JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    50. 50. JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    51. 51. JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    52. 52. JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    53. 53. Conclusion <ul><li>Pas question de la laisser envahir l’école, ni de remettre en cause la nécessité première d’enseigner la norme scolaire </li></ul><ul><li>F. Gadet : « [l]a norme est […] linguistiquement arbitraire et, à part la décrire, la seule chose à en dire est d’en prendre acte.  » (1997). </li></ul><ul><li>Si menace il y a, elle ne réside pas dans la connaissance maîtrisée de la variation mais bien dans sa méconnaissance. </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    54. 54. <ul><li>Serait judicieux de proposer en classe une observation réfléchie de la variation linguistique qui consisterait à examiner, décrire, définir les caractéristiques des productions et les comparer pour formaliser les distinctions entre écrit scolaire et écrit électronique. </li></ul><ul><li>Serait judicieux aussi de conférer à l’élève, par ce biais, un « nouveau statut » en lui reconnaissant, au moins, une compétence scripturale électronique. </li></ul>JA des Professeurs Documentalistes - 25 novembre 2009
    55. 55. Merci [email_address]

    ×