Your SlideShare is downloading. ×
Enseigner des questions vives ? Par Virginie Albe
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Enseigner des questions vives ? Par Virginie Albe

5,378
views

Published on

Intervention de Virginie Albe lors de la journée académique des professeurs documentalistes. Rouen

Intervention de Virginie Albe lors de la journée académique des professeurs documentalistes. Rouen

Published in: Education, Technology

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
5,378
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
7
Actions
Shares
0
Downloads
22
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. U nité M ix te de R ec herc he - S c ienc es T ec hniques É duc a tio n Fo rm a tio n ENSEIGNER DES QUESTIONS VIVES ? Pr. Virginie ALBE Ecole Normale Supérieure de Cachan (UniverSud Paris) Journée académique des professeurs documentalistes 1 Rouen 1er décembre 2010
  • 2. Enseigner des controverses socioscientifiques Différentes finalités Comprendre la nature des sciences Action sociale et évaluer des expertises Education Des questions socioscientifiques morale dans une perspective d’éducation citoyenne Apprentissage de Prise de décision concepts scientifiques réfléchie ou argumentée Compétences argumentatives 3
  • 3. Enseigner des controverses socioscientifiques Lenseignement de controverses socioscientifiques 4
  • 4. Contexte éducatifEnseigner des controverses socioscientifiques • Promotion d’un enseignement des sciences qui contribue à une éducation à la citoyenneté et à la responsabilité (civique, sociale) • « Educations à » … la santé, la sexualité, l’environnement et le développement durable • Enseignements inter/pluridisciplinaires • Reconfigurations curriculaires (socle commun de connaissances et de compétences, IDD, TPE thèmes de convergence...) 5
  • 5. Contexte socialEnseigner des controverses socioscientifiques •Caractère mobile et évolutif de nos sociétés post- industrielles dû, entre autres, aux progrès des sciences et des techniques (Hottois, 2005) •Fin du compromis entre sciences, techniques, industries, Etats, fin 19ème, Trente Glorieuses •Transformation majeure des modes d’élaboration des (techno)sciences depuis les 70’s •Changement profond des rapports technosciences- sociétés •Nouvelles formes de régulation politique et éthique •Mutations sociales 6
  • 6. Nouveau « régime de savoirs » (Pestre, 2003)Enseigner des controverses socioscientifiques • Nature des (techno)sciences aujourd’hui ✔ Un champ très hétérogène de technosciences industrielles et universitaires • Une grande variété de pratiques ✔ Pluralisme de paradigmes, de principes épistémologiques ✔ Nouveaux modes de compréhension théorique (macro- modélisations à l’échelle planétaire, molécularisation instrumentale) • Nouvelles capacités d’action sur le monde phénoménales ✔ Technosciences créatrices de société et de nature (Hacking, 1999) ✔ Pratiques professionnelles, grands équilibres de la planète, environnement, maîtrise du vivant… 7
  • 7. Mondialisation et marchandisation des sciencesEnseigner des controverses socioscientifiques • Exigence d’efficacité pragmatique, de compétitivité internationale • Mouvement de production privée de biens technoscientifiques • Législations nouvelles sur la propriété intellectuelle ✔ Extension des conditions de dépôt de brevets (80’s) • Intégration des règles et des normes du marché dans l’univers scientifique ✔ Partenariats entreprises/universités ✔ Externalisation de la recherche industrielle (start-ups, délocalisations) 8
  • 8. « Moment constitutionnel » • Se redéfinissent les règles de base liant citoyens et Etat, entreEnseigner des controverses socioscientifiques autres en matière de politique et de recherche scientifiques (Jasanoff, 2004) • Différentes propositions de prise en charge des technosciences ✔ Réflexion sociologique et philosophique & pratiques sociales ✔ Une éthique de la civilisation technoscientifique ✔ Démocratie dialogique (Callon, Lascoumes & Barthe, 2001) • Principes de prévention, précaution, prudence ✔ Approche scientiste de calcul des risques ? ✔ Mise en débat des technosciences : levier de démocratisation des choix collectifs ? • L’expertise: enjeu démocratique ✔ A l’interface du savoir et de la décision (Roqueplo, 1997) ✔ Processus politique, enjeux controversés de savoir/pouvoir 9
  • 9. Technosciences et société •Appréhension publique des sciences ✔ Un rapport différent au progrès et à l’expertise (70’s)Enseigner des controverses socioscientifiques ✔ Prise de conscience de grands systèmes technoscientifiques à l’origine de problèmes pour la santé, l’environnement, l’emploi ✔ Emergence de la notion de « développement durable » ✔ Réflexion de notre responsabilité envers générations futures •Répétition de crises sanitaires ou environnementales ✔ « Affaires » du sang contaminé, amiante, vache folle, Tchernobyl… ✔ Grands équilibres planétaires (climat, ozone, eau…) •Volonté de réappropriation citoyenne des choix technoscientifiques ✔ Associations (CRIIRAD, SIDA, AFM...) : nouvel acteur dans l’expertise et la recherche ✔ « Tournant participatif » ✔ Mouvance altermondialiste ✔ Multiplication des formes d’engagement 10
  • 10. Contexte scientifiqueEnseigner des controverses socioscientifiques • Refondation du curriculum scientifique (Hodson, 2003) • Renouvellement épistémologique • Développement de la culture scientifique et technique (« scientific and technological literacy ») • Articulation éducation aux sciences / à la citoyenneté • Un intérêt accru pour l’argumentation en classe 11
  • 11. Enseigner des controverses socioscientifiques Recherches sur lenseignement de controverses socioscientifiques Enjeux éducatifs et scientifiques Positionnement Analyse épistémologique et sociologique (science studies) 12
  • 12. PositionnementEnseigner des controverses socioscientifiques • Des recherches dans le champ des didactiques : ✔ Inscription sociale de la production des savoirs ✔ Perspective constructiviste et critique de l’éducation ✔ Responsabilité dans la production des savoirs • Enrichies par épistémologie, sociologie des sciences (« science studies »), histoire sociale et culturelle des sciences : ✔ Mutations profondes des modes d’élaboration des (techno)sciences, des relations sciences-sociétés et changements sociaux actuels ✔ « Pratiques de sciences » dans une perspective didactique • Entrée privilégiée par le fonctionnement social et épistémologique des savoirs 13
  • 13. Viabilité de controverses socioscientifiques ?Enseigner des controverses socioscientifiques • Refondation du curriculum scientifique qui tienne compte des mutations des modes délaboration des technosciences et des nouvelles redéfinitions des rapports sciences-sociétés ✔ Compréhension avertie de l’imbrication des questions de sciences et de société ✔ Viser un usage critique et raisonné de l’expertise et une participation démocratique aux débats publics, procédures d’expertise et prises de décisions en matière technoscientifique • Exploration des formes de débats scolaires • Etude des transformations des pratiques d’enseignement • Des recherches avec une double finalité analytique et propositionnelle 14
  • 14. Cartographie des controverses  Représenter « la gamme la plus large possible desEnseigner des controverses socioscientifiques positions actuellement soutenues » (Latour, 2007) - Cerner les modes de production des connaissances (données en jeu, hypothèses discutées, théories mobilisées) - Domaines de recherche et champs d’expertise, institutions, financeurs, situations dinterlocution (alliés, porte-parole, opposants, objets) - Mises en forme des controverses (expérimentations, campagnes de presse, émissions télévisées, commissions d’enquête, débats publics, pétitions…) - Formes de littératures Questions spécialisées & interactions avec groupes concernés ou grand public (téléphonie mobile) Histoire (changement climatique) Articles de la presse & littérature spécialisée (énergie éolienne) 15
  • 15. Analyse épistémologique etsociologique des controverses sur les changements climatiques 16
  • 16. établissent Convention internationale sur OMM PNUE (ONU) changements climatiques (1992) établissent Pointent liens créent (1998) informent Convention climat (1994) avec industrie pétrolière Des scientifiques GIEC mettent en cause : -Réchauffement climatique dû aux émissions des GES produit -fiabilité modélisation -Augmentation des phénomènes des mettent en cause : -crédibilité extrêmes rapports -influence humaine -accord mondialisation / dénoncent : -Diminution des glaces aux pôles mesures -pseudo-consensus, pression du -prévisions à long terme consensus -notion de climat global -pratiques frauduleuses Autres causes pointées : -efficacité politique et médiatique -cycles solaires -impact sur la politique et -géomagnétisme l’économie de l’énergie -nuages, aérosols, océans -préjugés idéologiques nomment informent experts Mettent en garde Gouvernements proposent PétitionnentS’opposent contre établissentDans la presse Protocole degrand public Kyôto (1997)
  • 17. Le contexte éducatif• L’enseignement général, technologique et professionnel agricole français• Mise en œuvre à la rentrée 2006 d’un nouveau baccalauréat technologique : Série Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant• Particularités : tous les modules d’enseignement pluridisciplinaires, intègre des questions scientifiques socialement vives• Démarche de recherche collaborative avec des enseignants de différentes disciplines (philosophie, STA, biologie-écologie, physique-chimie)• La séquence élaborée sert la double fonction d’activité d’apprentissage pour les élèves et de recueil de données pour la recherche 18
  • 18. Enjeux éducatifs et scientifiques• Faire comprendre aux élèves comment se construisent les expertises scientifiques• Prise en charge organisée du risque daffrontements entre élèves (littérature, CNV)• On verra que : • Les élèves échangent de façon non-violente • Identifient des liens sciences-politiques • Discutent la construction des expertises • Mobilisent des savoirs scientifiques 19
  • 19. Les principes de la recherche collaborative • Choix des contenus négociés avec les enseignants et l’intervenante en CNVConception collaborative • Intègre les objectifs d’apprentissage des enseignants et les enjeux éducatifs et scientifiques de la recherche : pluridisciplinaire Choix didactiques des enseignants Modes d’intervention pédagogique pluridisciplinaire Gestion du temps concertée Co-analyse du contexte d’enseignement (comportements des élèves, éléments de la vie scolaire …) • Des principes éthiques partagés : Élèves sujets et non objets d’un jeu de laboratoire artificiel qui s’accordent aux demandes des expérimentateurs (Lave, 1988) • Qui rejoignent positionnement épistémologique : Considérer l’apprentissage en situation 20
  • 20. La séquence d’enseignement SEANCES DATES DUREE INTERVENANTS1. Formation à la CNV : 25 Janvier 2008 7 H 30 CNVinitiation2. Formation à la CNV : pratique 29 Janvier 2008 3H CNVet débat3. Projection du film avec Al 11 mars 2008 2H Enseignants deGore et débat philosophie et SVT4. Situation de débat sur le 1 avril 2008 2H Chercheuresmodèle d’une conférence decitoyens à partir du film « unevérité qui dérange » Situation authentique5. Séance d’analyse 29 avril 2008 2H Chercheures Contexte de politique nationale 21
  • 21. Séance de débat sur le modèle d’une conférence de citoyensséquence d’enseignement : séance 4MLa 22
  • 22. Séance de débat sur le modèle d’une conférence de citoyensséquence d’enseignement : séance 4MLa 23
  • 23. Séance de débat sur le modèle d’une conférence de citoyensséquence d’enseignement : séance 4 À partir analyse sociale et épistémologiqueMLa Équilibre des arguments respecté Références scientifiques explicites (communication savante) 24
  • 24. Quelques analysesE1 : bé que elle s’appuie bè c’est ce que on a parlé tout à l’heurequoi les politiciens parlent sur des par rapport à des des constatsscientifiques qui sont pas [pause] qui sont pas heu comment direE2 : fiablesE1 : fiables oui puisque ces personnes là sont rémunérées par onne sait oùEG1 : putain maisE1: et ces chiffres peuvent être sortis de nimporte où quoiEG1 : il est « accro »E2 : ils font de mauvaises traductions de ces chiffresE1 : et ils utilisent les scientifiques qu’ils veulent bien ils font passur ils font par rapport à le GIEC ou ché pas quoi ils font pas parrapport aux scientifiques mondiaux c’est à dire que heu ilsprennent les scientifiques qui disent ce qui a un rapport avec cequ’ils veulent 25
  • 25. E2 : y a uneC1 : et vous pensez que l’environnement est un enjeu politique ?E1 : houaE2 : présenté par Al Gore ouiC1 : uniquement par Al Gore ?E2 : oui par Al Gore ouiC1 : pourtant aux dernières élections l’enjeu environnemental était très importantE1 : nous ne parlerons pas de ces heuC1 : fin bonE1 : hum humAssemblée : [pause silencieuse]E1 : faut dire on est censé en temps que scientifique ne pas…C1 : c’est bon c’est bonE1 : … ne pas avoir de d’avis scientifique heu d’avis politiqueC1 : c’est bon on va laisser la parole un peu à à l’autre partiEG1 : mais ils disent n’importe quoiC1 : par rapport à tout ce que vous nous dites vous nous racontez [pause] vous pensez pas que justement le les causes auxquelles vous enfin vous refusez les hommes d’être heu enfin [inaudible] là c’est un peu un phénomène naturel quoi 26
  • 26. (I2) E1 « déjà deux choses cette augmentation qui est montrée dans leur fameuse courbe est déjà sur un temps trop court sur le dernier siècle on a pu avoir des relevés précis grâce au thermomètre et on a vu une augmentation de 0,6° sauf que au début on était avec nos pauvres petits thermomètres à mercure et maintenant nous sommes avec des thermomètres électroniques après par rapport au siècle les mille ans qui ont été fait avant ils ont fait par rapport aux carottes de glace aux arbres en regroupant ces données ils ont réussi à donner cette courbe sauf que heu les scientifiques de terrain qui eux n’ont rien à prouver juste à constater ont expliqué que heu qu’il y avait certaines dynamiques des glaces qui avaient changées en plusieurs siècles et que par exemple il fallait plus se fier pendant les quelques mil.. le siècle avant dernier c’était plus sur les sur les bulles de CO2 qu’il fallait faire parce qu’elles étaient trompées ou faussées par heu le heu le ré heu le soleil ou « ché » plus quoi le soleil voilà » 27
  • 27. La scolarisation des controverses sur les changements climatiquesLa scolarisation n’engendre pas de difficultés dans la classe :• Les élèves dans cette situation :• Saisissent lexistence denjeux politiques des changements climatiques• Cernent comment on peut mobiliser des savoirs à des fins politiques (expertises)• Discutent le rôle de lexpertise dans la dynamique politique du changement social (thème inattendu des chercheurs) 28
  • 28. Enseigner des controverses socioscientifiques29
  • 29. Finalité éducative de formation du citoyenEnseigner des controverses socioscientifiques Élèves capables d’élaborer des solutions pour les problèmes authentiques ou fictifs auxquels ils ont été confrontés, de prendre des décisions et d’envisager des alternatives. Une diversité de registres : - Expérience personnelle, valeurs personnelles ou socialement partagées, principes moraux de justice et de responsabilité (Pedretti, 1999), préoccupations de nature sociale, politique, épistémologique et éthique. - Mobilisation de connaissances scientifiques diverse : rare ou discrète / importante pour situations d’expertise et de critique de discours experts 30
  • 30. Finalité éducative de formation du citoyenEnseigner des controverses socioscientifiques Critiques plus rares sur les sciences et les scientifiques, rhétorique scolaire courante à caractère empirico- réaliste Représentations principalement nourries par les médias Rôle de l’École questionné : ✔ Visée émancipatrice de l’enseignement de controverses socioscientifiques ✔ pourrait être fragile ou « écologiquement » menacée : logique disciplinaire, risque de marginalisation Modalités d’existence d’enseignements de QSSV dans une perspective d’éducation citoyenne ? 31
  • 31. QSSV soulèvent des questions …Enseigner des controverses socioscientifiques •Importation dans l’école de controverses qui mobilisent et divisent, de façon récurrente et publique, les membres de collectifs particuliers (scientifiques, groupes sociaux, entreprises ..) et les collectifs entre eux •Argument démocratique : un défi pour l’éducation aux sciences ✔ Quels besoins de la société ? (Kolstø, 2001) ✔ Quelles conceptions de la société, la citoyenneté, la démocratie ? ✔ Quels effets contre-productifs des recherches dans le domaine social, structurel ou symbolique (Dupuy, 2002) ? ✔ Favoriser ? Accompagner ? Eclairer ? … des dynamiques sociales, l’ordre des choses •Importation dans l’école d’enjeux sociaux •Science / Idéologie ? 32
  • 32. Merci de votre attention ! Coordonnées : Virginie ALBE Laboratoire STEF ENS Cachan virginie.albe@stef.ens-cachan.fr Pour de plus amples informations : http://www.stef.ens-cachan.fr 33

×