Your SlideShare is downloading. ×
Mr Terraillot Reseaux Electriques Intelligents TIC DigiWorld summit 2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Mr Terraillot Reseaux Electriques Intelligents TIC DigiWorld summit 2011

582
views

Published on


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
582
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Les réseaux électriques intelligents: une filière stratégique de croissance pour les TIC 16 novembre 2011
  • 2. Les Smart Grids: une filière stratégique de la croissance verte
    • Mutation mondiale marquant l’émergence d’une « économie verte »
      • Engagements du Grenelle de l’environnement
      • Engagement vers une économie moins dépendante des énergies fossiles, moins polluante et plus économe des ressources naturelles
    • Des perspectives de développement pour les acteurs économiques
      • Une base industrielle française reconnue internationalement, se basant sur des grands groupes parmi les leaders mondiaux, associés à un tissu de PME/ETI
      • Valoriser les atouts du modèle énergétique français : mix électrique, réseau national, véhicule électrique, entreprises du secteur électrique
      • Un secteur en très forte croissance, créateur d’emplois et de valeur
  • 3. Contribution des Smart Grids aux objectifs du Grenelle de l’Environnement
    • Assurer la sécurité d’approvisionnement en électricité
    • Maîtrise de la demande d’énergie et notamment des pointes, afin de réduire les quittances pour les consommateurs
    • Facilitation de l’insertion des moyens de production renouvelable
    • Utilisation optimale des infrastructures, de leur maintenance et de leur développement
    • Contribuer au nouveau modèle énergétique français
    • Pour atteindre ces objectifs, l’apport des TIC est nécessaire
  • 4. L’apport des TIC dans les Smart Grids
    • Plusieurs consultations ont été conduites auprès des industriels:
      • Consultation « Smart Grids » lancée à l’été 2010 par le Secrétariat d’Etat à l’Economie Numérique
      • Consultation dans le cadre du Plan France Numérique 2020 à l’été 2011….
    • Ces consultations ont mis en évidence le rôle fondamental des TIC dans le développement des Smart Grids:
      • apport de technologies nécessaires aux réseaux: infrastructures de communication sécurisées , logiciels de pilotage, électronique …
      • apport pour la maîtrise de la consommation énergétique chez les consommateurs, par le biais notamment de « box ».
    • Nécessité de rapprocher les acteurs du domaine électrique de ceux des TIC
  • 5. Structuration de la filière française des Smart Grids (COSEI)
    • Mise en place en 2010 d’un groupe de travail dédié aux Smart Grids au sein du Comité d’Orientation Stratégique des Eco-Industries
    • Entité de concertation entre les acteurs des différentes filières impliquées:
      • Cartographie des forces et faiblesses françaises
      • Travail en commun sur des sujets concrets (par exemple: normalisation)
      • Emission de recommandations aux différents Ministères
    • Des premières conclusions rendues à l’été 2011 et en cours d’examen
  • 6. Différents dispositifs de soutien au développement des Smart Grids sont mis en place
    • Une objectif commun: soutenir le développement industriel de la filière Smart Grids :
        • Structurer la filière autour de grands projets intersectoriels
        • Soutenir l’industrie française par le renforcement de sa capacité à innover notamment dans les technologies favorisant la supervision et la sécurisation des infrastructures du réseau et les technologies favorisant la gestion énergétique par le consommateur
        • Soutenir l’émergence de nouveaux modèles d’affaires
        • Etudier l’acceptabilité sociale des Smart Grids
        • Structurer et soutenir l’offre française en normalisation
  • 7. Exemples de dispositifs mis en œuvre pour le soutien à la recherche et l’innovation
    • Soutien de l’Etat à la R&D:
      • Pôles de compétitivité (FUI)
      • Clusters Eureka: Euripides, Eurogia +
      • Accompagnement pour la présentation aux Fonds Européens (NER300)
    • Un appel à projets dédié au sein du Programme des Investissements d’Avenir:
      • Au sein de l’enveloppe « Développement de l’Economie Numérique », 250 M€ sont consacrés aux Smart Grids. L’opérateur est l’ADEME.
      • Un appel à projet a été lancé en juin 2011.
  • 8. Les attentes spécifiques de l’Etat sur les projets déposés dans le cadre des Investissements d’Avenir
    • Des orientations cohérentes avec celles établies par le COSEI;
    • Des projets structurants, impliquant l’ensemble des acteurs de la filière;
    • Un soutien à des projets de nature complémentaire :
      • Des projets de R&D industrielle sur des verrous technologiques, visant à consolider la capacité des industriels « Smart Grids » à innover;
      • Des projets d’expérimentation préindustrielle, visant à tester l’impact des Smart Grids à une échelle suffisante, et à faire émerger de nouveaux modèles économiques.
  • 9.
      • CONCLUSION: des fonctions essentielles assurées par les TIC
    5 4. Transport et Distribution ajustable 2. Efficacité domestique
    • . Solutions par unité d’habitation individuelle
    • . Interface de gestion énergétique
    • . Affichage des données de consommation
    • . Pilotage des usages
    • . Connexion aux énergies renouvelables
    • . Véhicule électrique connecté au réseau
    • Offres de services
    • - Equipements domestiques communicants
    . Gestion de l’énergie et de la puissance . Automatisation des postes MT/BT . Distribution automatisée - Compteurs communicants . Intégration d’énergies renouvelables et injection dans le réseau - Electronique de puissance 1. Efficacité tertiaire et industrielle . Mettre en œuvre l’efficacité énergétique active . Optimiser, automatiser et intégrer la technologie et générer des interfaces hommes/machines . Connexion aux énergies renouvelables . Véhicule électrique connecté au réseau (V2G) - Production d’énergie . Gestion en temps réel des réseaux . Gestion de la fourniture d’énergies . Infrastructure pour les services MDE . Services de maintenance et d’exploitation . Adéquation Offre/Demande - Compteurs communicants Industrie Bâtiment Datacenter Centrales de production d’énergie renouvelable 7 Systèmes de stockage (réparti, de masse, distribué, de puissance…) 6. Production conventionnelle et de stockage aval compteur Source : GIMELEC/COSEI Connexion et intégration des énergies renouvelables Modèles économiques à pérenniser