SMART CITIES - Philippe DEWOST - Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) - Smart City Executive Seminar - DigiWorld Summit 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

SMART CITIES - Philippe DEWOST - Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) - Smart City Executive Seminar - DigiWorld Summit 2013

on

  • 1,297 views

...


Philippe Dewost has a dual corporate & startup executive track in high tech and telecom.

He joined Caisse des Dépôts in 2011 to drive a 4.25 Bn€ public funding effort in France’s Digital Economy, as part of the «Investments for the Future» program launched by the Government in 2010. Philippe covers both infrastructure (FTTH, broadband) as well as R&D (Nanotechnologies, e-Health, e-Education, Big Data…) , financing projects like Cloudwatt, and co-investing in startups.

As Wanadoo co-founder, he helped build Europe’s #1 ISP, held senior marketing and business positions in european startups, relaunched Orange France Telecom’s home devices business successfully, and was the CEO of imsense, a Cambridge (UK) imaging startup that was acquired by Apple in 2010.

Philippe also drove a “Digital Districts” Mission for the French Prime Minister in the first half of 2013. Caisse des Depot’s 8 recommandations were released publicly in late July — http://j.mp/cdcDDAbstract

Philippe graduated from ENS Ulm in Physics, holds a Master in Telecommunications and received his MBA from Collège des Ingénieurs. He lives in Paris with his wife and their 4 children.http://blog.dewost.com // twitter: @pdewost

Statistics

Views

Total Views
1,297
Views on SlideShare
1,279
Embed Views
18

Actions

Likes
0
Downloads
28
Comments
0

4 Embeds 18

http://citiestelaviv.evolero.com 7
http://citiestelaviv-magazine.evolero.com 5
https://twitter.com 4
http://www.pearltrees2.com 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Remerciements <br />
  • Diagnóstico de la Smart City by input.es <br />
  • http://fc02.deviantart.net/fs45/f/2009/107/b/5/City_Above_the_Clouds_by_CAK1776.jpg <br />
  • Neo Seoul 2144 : Cloud Atlas <br />
  • Minority Report 2002 <br /> Using a bible : paper prototype vertical and horizontal slicing <br /> World building allows non-linear evolution of the Story. Vertical world was not part of the script. <br /> Spielberg brief very short -> prototyping DC 2050 <br />
  • L’écrit permet de compter et marque l’essor des villes marchandes. <br /> Paradoxe temporel sur les décisions d’infrastructure et la durée des mandats électifs <br /> Ville : point d’accumulation d’êtres humains faisant société autour de ressources communes <br /> - Stock : Rôle de l’eau, des barrières naturelles ou artificielles protégeant les réserves <br /> - Flux : la ville ou on entre / sort, ou l’on converge pour les marchés, lieu de l’échange et de la circulation <br /> Jacques ATTALI dans une brève histoire de l’avenir en 2006 : Cet ordre marchand a connu neuf « cœurs » (neuf formes) successifs associés au développement de neuf technologies dominantes : Bruges et le gouvernail d&apos;étambot, Venise et la caravelle, Anvers et l’imprimerie, Gênes et la comptabilité, Amsterdam et la flûte, Londres et la machine à vapeur, Boston et le moteur à explosion, New York et le moteur électrique, Los Angeles et le microprocesseur. <br /> fr.slideshare.net/new_media_days/connected-intelligence-1-presentation <br /> Derrick De Kerckhove, né en 1944, est sociologue, directeur du programme McLuhan « Culture and Technology » de l&apos;Université de Toronto. Il est notamment l&apos;auteur de The Skin of Culture et Connected Intelligence. Il est actuellement professeur à la Faculté de Sociologie, Université de Naples Federico II, lorsque le titulaire des enseignements de " Sociologia della cultura digitale» et «Marketing e nuovi media ".Il est aussi Supervisor de reserche chez le PhD Planetary Collegium M-Node1. <br /> Né en Belgique, De Kerckhove est naturalisé canadien. Professeur de littérature française au St Michael&apos;s College de l&apos;Université de Toronto, il obtient son Ph. D. à l&apos;université de Toronto en 1975 et un doctorat en Sociologie de l&apos;art à l&apos;université de Tours en 1979. <br /> Il a été associé au Centre de la Culture et la Technologie de 1972 à 1980. Dès 1968, il a travaillé avec Marshall McLuhan, dont il a été l&apos;assistant, le traducteur et le coauteur pendant une décennie. <br />
  • Grand Paris <br /> Quartiers Numériques <br /> — <br /> The Family N COLIN <br /> Or l&apos;habitat est un des lieux de notre quotidien... <br /> Tendances, selon 5 axes d&apos;innovation <br /> 1. Innovation dans la gestion des villes <br /> Complexité qui défie les politiques publiques, mais aussi les grands acteurs privés <br /> Ceci explique tous les grands dysfonctionnements des villes et de leurs infrastructures. <br /> On voit le numérique comme une panacée <br /> Dans les villes de pays émergents, de grands acteurs privés se positionnent (en Europe la place est souvent déjà prise par des géants de la gestion de l&apos;eau ou des transports <br /> Ex: IBM qui déploie du smart grid a Malte. IBM attaque le marché par le haut, la data. <br /> IBM: a Planet Of smarter cities <br /> 2. Innovation dans la conception des bâtiments <br /> Saint Gobain et le smart Glass... <br /> Le bâtiment de Siemens a Londres ou se tenait la G8Innovation Conference <br /> 3. innovation en textile, qui a un impact dans le bâti. <br /> Le textile hybridé avec le logiciel permet de déployer de la sensibilité bien moins cher que par déploiements de capteurs, <br /> 4. innovation dans la CAO, avec simulation des conditions bioclimatiques et les performances d&apos;un bâtiment <br /> 5. Connexion universelle. De l&apos;Internet a l&apos;IoT. Émergence de l&apos;Internet industriel. <br /> Ceci va nous conduire a de nouveaux ouvrages d&apos;art, moins emblématiques mais porteurs d&apos;une expérience applicative plus pervasive <br />
  • Minority Report <br /> Flux vs Stock <br /> Autolib - SigFox <br />
  • Minority Report <br />
  • L’interconnexion de l’offre et de la demande, et le lissage à large échelle de la capacité a bouleversé de nombreuses activités par introduction d’offres de services «a la demande» <br /> A chaque fois il s’agit de passer de la propriété d’un bien dont on a un usage irrégulier et variable à l’usage, à la demande, de ce même bien dans un mode ajusté au contexte, et la tendance conduit vers une adaptation aux besoins la plus fluide possible. <br /> Je ne parle pas ici nécessairement de Google qui a remplacé la propriété de l’information (par la mémorisation) par l’accès (via le search) Cloud Computing, il y a d’autres exemples : regardez AirBnB dans le tourisme, Velib et Autolib dans le transport urbain par exemple <br /> Pour pouvoir opérer dans un tel mode, il faut cependant des infrastructures à large échelle, qui puissent absorber les pics de charge statistiques de leurs clients. Attention au mirage des clouds trop petits dont la maintenance restera structurellement problématique. <br /> La vraie question posée est : "investir, oui: mais dans quoi???" <br />
  • ’innovation compétitive : la numérisation des TR avec Resto Flash, supérieur au papier et à la carte <br /> Un dispositif qui soit utile pour les restaurateurs, pour que le TR joue le rôle d’apporteur d’affaires et de créateur de liens qu’il aurait toujours dû avoir <br /> RF lieu cherché à améliorer le fonctionnement du dispositif des TR pour les restaurateurs, à simplifier toute la chaine de valeur, à apporter des services locaux conformes avec le mode de urbain du 21 siècle : le mobile une porte sur votre quartier. <br /> Une redéfinition du périmètre du produit ample, au delà de la simple transaction (brevet de transaction instantanée) avec des services de relation (bon plans, organisation des déjeuners, menus, cartes...) <br /> Ce mouvement aura un impact mesurable (pour 100% du marché): <br /> - Plus pratique: délai de paiement réduit de 80 à 8 jours (1Milliard de trésorerie), pas de risque de perte/vol (25M€/an). <br /> - Plus écologique : le TR papier, c’est 15.500 T de papier, 120.000 L d’encre, 8.000 T de CO2. <br /> - Plus économique : écos potentielles de 250 M€ pour les entreprises, 200 M€ pour les restos. <br /> - Les salariés bénéficient de bon plans, organisent leurs déjeuners en un instant (système de vote pour choisir le restaurant) , ne perdent plus leurs titres (5 à 10 titres par an) <br /> C&apos;est pour toutes ces raisons que le premier ministre a ne juillet listé les titres restaurants dématérialisés à la pointe des mesures du "choc de simplification" <br />
  • "Ville numérique : Passer de l&apos;opposition entre humain et technique à la symbiose"    <br /> La ville numérique actuelle <br /> Un nouveau système nerveux technologique des villes émerge. Il donnera accès à des possibilités presque inimaginables en connectant espaces, objets et humains.  Construit selon les oppositions binaires du passé la ville de demain sera soit:  <br /> 1- Entièrement contrôlé de façon surplombante par des tableaux de bord aux mains des politiques qui en feront un usage plus ou moins démocratique. <br /> 2- Soit pris en main par les citoyens connectés qui hackeront ce qui ne leur convient pas et construiront de nouveaux espaces de libertés de façon ascendante, sociaux, culturels et économiques <br /> 3 - Plus vraisemblablement cette ville numérique sera l&apos;objet d&apos;un combat permanent entre les deux tendances, avec une gigantesque perte d&apos;opportunités. <br /> La ville numérique de demain <br /> Cette opposition sera dépassée par la vision Politique de l&apos;intérêt à organiser la montée en compétence et en intelligence des citoyens connectés et informés.  Les villes qui gagneront dans le futur la bataille de l&apos;attractivité seront celles qui sauront devenir des symbiontes, c&apos;est à dire capable de faire fonctionner en harmonie la dimension ancestrale de la ville (sociale et culturelle) et la dimension innovante du XXIe siècle (connexions numériques globales).  <br /> Dans la ville numérique symbiontes, l&apos;intelligence collective est distribuée aux échelles locales et humaines, permettant de générer une croissance exponentielle du mieux vivre et du bien être économique, résolvant à l&apos;ensemble des échelles, les équations d&apos;équilibre entre l&apos;ordre et la liberté, entre l&apos;efficacité et la liberté, entre la gestion et la poésie. <br /> Le chemin <br /> Construire les outils d&apos;intelligence collective dans tous les domaines (learinig by doing + délibération + expérimentation rapide + bilan), ouvrir l&apos;accès à la connaissance (open data + mooc + data viz + transparence des données et gestion de la vie privée) <br /> UFO fait le job sur l&apos;urbanisme, car l&apos;intelligence collective n&apos;est pas donnée, elle se construit à l&apos;aide de dispositifs hybrides synchrones asynchrones, en présentiel et en ligne, avec un accès progressif à la complexité. (l&apos;én <br /> L&apos;ennemi de la ville numérique de demain <br /> Les tendances à la simplification qui déshumanise, la vie est complexe !  <br /> L&apos;atout de la ville numérique de demain <br /> La curiosité. L&apos;homme a soif de vivre, de comprendre, de jouer. S’il a entre les mains les moyens d&apos;inventer pour améliorer sa vie il le fera de façon individuelle ou au sein de ses organisations.  <br /> — <br /> "Villes sans limite", télécharger l&apos;application pour Ipad  :  ici  Montpellier et là  Evreux  <br /> "Et si le Grand Paris passait à l&apos;urbanisme collaboratif?" Article co-écrit avec Francis Jutand IMT <br /> UFO  urbanisme collaboratif      &        R+P  architectes urbanistes  <br /> UFO Partenaire du département FUTURING CITIES  Institut Mines Telecom <br /> Alain Renk Conseil Stratégique pour la Ville Institut Mines Telecom <br /> 2 rue Marcelin Berthelot 93100 Montreuil  t +33 (1) 48 59 43 91 <br />
  • Voici les 4 enjeux fondamentaux du monde qui s’ouvre à vous et que je voudrais commenter pendant ces quelques minutes avant de prendre quelques questions <br /> La plupart des technologies clés qui façonnent notre monde depuis 30 ans ont été initialement mises au point par des militaires ou pour des besoins militaires: le GPS, l’Internet, ou plus récemment les systèmes de «visée tête haute» qui sont passés du cockpit d’avion au poste de conduite automobile et sont en train de devenir portatives grâce à Google Glass. <br /> Ma génération a découvert l’informatique via le bureau. Jusqu&apos;en 2000 environ, on était équipé par son bureau, en informatique portable et en mobilité, puis on est resté "mieux équipé" pendant quelques années. Désormais, la question posée quand on rejoint une entreprise, c’est «quel sont les login et mots de passe» ? <br /> Comprendre la bascule générationnelle à l’oeuvre suppose de porter un regard lucide sur les 20 dernières années. <br />
  • -- Questions ouvertes <br /> l&apos;interface est elle un moyen de contrôle (de l&apos;utilisateur, de la fiabilité des process, d&apos;un marché) ? <br /> les interfaces dynamiques (auto apprenantes) sont-elles partageables (et transmissibles) <br /> Closing joke : quelqu’un peut-il faire en sorte qu’en 2012 on n’ait plus d’erreurs 404 ou http 500, ou de garbage de transcodage de jeux de caractères dans les emails ??? <br /> Pour aller plus loin <br /> -- Regarder le site de MEX (Mobile User Experience) qui pose de bonnes questions <br /> #1. Define more efficient user experience techniques for an age of network austerity <br /> Why is the efficiency of mobile services becoming more important despite advances in network capacity, processors and resources? Where are the pain points in the age of network austerity? <br /> How do we avoid compromising essential aspects of the user experience in the drive for improved efficiency? <br /> How can we gain efficiency across information architecture, technical implementation and visual design? <br /> #2. Research the implications of supporting more than one screen from a single device <br /> Will more screens be added with the sole purpose of expanding display size or could they be used to deliver new types of input and sensing? <br /> How can we ensure additional screens improve the user experience rather than just increasing complexity? <br /> Do additional screens need to be located within the same device or could we abstract them into virtual space or external, physical displays? <br /> Will the arrival of flexible screen technology eliminate the need for secondary screens? <br /> #3. Develop interface designs for multi-person, simultaneous use of touchscreens <br /> Does face to face interaction over the same device change the dynamics of interface design? <br /> Which activities are best suited to multi-person, simultaneous usage and what benefits are derived from sharing the experience? <br /> If users are engaged in a mirrored activity on a single device, how can an effective UI design separate certain elements of their experience while unifying others? <br /> How will the interaction characteristics change as the number of people engaged in simultaneous use rises from 2 to 3, 4 and beyond? <br /> Will simultaneous usage of the same device enable digital collaboration to evolve from simple social applications to more complex creative scenarios? <br />
  • - Division du travail : quelle que soit la tâche intellectuelle ou le problème conceptuel / théorique que vous ayiez à résoudre, il existe dans le monde au moins un expert du sujet, disponible <br /> - Modification du financement de projets <br />
  • Cette révolution technologique s’appuie sur 3 lois fondamentales dont les effets combinés ont mis à disposition de l’humanité une puissance de traitement et d&apos;exécution de services inégalée, déployée en un temps record via internet sur des audiences de plus en plus massives. <br /> En termes de services, il a fallu 12 ans a AOL pour atteindre 12 M users, 4 à Yahoo!, 18 mois à ICQ <br /> Le cas Facebook: aucune société n&apos;a, à ma connaissance, constitué en moins de 5 ans une audience globale approchant le milliard d&apos;individus et, dans le même délai, délivré un profit annuel de l&apos;ordre du milliard de dollars ! FB capture 95% du temps passé online aux US. C’est la loi de la plateforme. <br /> Ultrascalabilité : ratio de 1 M d’utilisateurs par ingénieur FB. La supervision et l’administration des opérations est effectuée par moins de 10 personnes. <br />
  • Voici les 4 enjeux fondamentaux du monde qui s’ouvre à vous et que je voudrais commenter pendant ces quelques minutes avant d’évoquer Paris Capitale Numérique <br /> Trooclick <br /> La plupart des technologies clés qui façonnent notre monde depuis 30 ans ont été initialement mises au point par des militaires ou pour des besoins militaires: le GPS, l’Internet, ou plus récemment les systèmes de «visée tête haute» qui sont passés du cockpit d’avion au poste de conduite automobile et sont en train de devenir portatives grâce à Google Glass. <br /> Ma génération a découvert l’informatique via le bureau. Jusqu&apos;en 2000 environ, on était équipé par son bureau, en informatique portable et en mobilité, puis on est resté "mieux équipé" pendant quelques années. Désormais, la question posée quand on rejoint une entreprise, c’est «quel sont les login et mots de passe» ? <br /> Comprendre la bascule générationnelle à l’oeuvre suppose de porter un regard lucide sur les 20 dernières années. <br />
  • Voici les 4 enjeux fondamentaux du monde qui s’ouvre à vous et que je voudrais commenter pendant ces quelques minutes avant d’évoquer Paris Capitale Numérique <br /> Trooclick <br /> La plupart des technologies clés qui façonnent notre monde depuis 30 ans ont été initialement mises au point par des militaires ou pour des besoins militaires: le GPS, l’Internet, ou plus récemment les systèmes de «visée tête haute» qui sont passés du cockpit d’avion au poste de conduite automobile et sont en train de devenir portatives grâce à Google Glass. <br /> Ma génération a découvert l’informatique via le bureau. Jusqu&apos;en 2000 environ, on était équipé par son bureau, en informatique portable et en mobilité, puis on est resté "mieux équipé" pendant quelques années. Désormais, la question posée quand on rejoint une entreprise, c’est «quel sont les login et mots de passe» ? <br /> Comprendre la bascule générationnelle à l’oeuvre suppose de porter un regard lucide sur les 20 dernières années. <br />

SMART CITIES - Philippe DEWOST - Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) - Smart City Executive Seminar - DigiWorld Summit 2013 Presentation Transcript

  • 1. Smart Cities ©Philippe Dewost — @CaisseDesDepots — Nov 2013
  • 2. Variations
  • 3. Diversity (in tech unity)
  • 4. 21??
  • 5. 2144 Illustrations
  • 6. 2054 Illustrations
  • 7. Accélération
  • 8. What makes a city smart ? Smart Infrastructures Smart Ecosystems Smart Citizens x10 000 http://j.mp/cdcQNRapport
  • 9. Smart Infrastructures
  • 10. Smart Infrastructures Smart Pipes
  • 11. De la propriété à l’accès… … et du stock au flux
  • 12. Smart Ecosystems
  • 13. Smart Citizens
  • 14. Enjeux Le «consumer IT» évolue plus vite que la «business IT» Les interfaces façonnent les comportements ; la bataille du contexte La seule limite est le talent De la propriété à l’accès
  • 15. Questions ? philippe.dewost@caissedesdepots.fr Skype,Twitter, Slideshare: pdewost ©Philippe Dewost — Présentation CDC IDATE — Nov 2013
  • 16. Paradoxes
  • 17. Lois en jeu • • • Loi de Moore Loi de Metcalfe Loi de Duplication Technologie 50 millions de clients en Livre 400 ans Radio 38 ans TV 13 ans Câble 10 ans Internet 5 ans iPod 3 ans facebook 2 ans
  • 18. Smart transportation
  • 19. m2o City « Ville de demain » 2014 plus de 1 200 projets menés dans quelques 200 villes ont été passés en revue, pour sélectionner les 50 villes aux projets les plus emblématiques. Chaque ville a été classée en fonction de l’intérêt de ses projets dans 8 domaines d’action locale (notamment le cadre de vie, la gestion de l'eau, les bâtiments, la mobilité urbaine, le recyclage...) pour un développement urbain durable