Evaluation de l’impact territorial des réseaux de communications électroniques d’initiative publique - Christophe GENTER, CDC - Séminaire exécutif NGN funding - DigiWorld Summit 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Evaluation de l’impact territorial des réseaux de communications électroniques d’initiative publique - Christophe GENTER, CDC - Séminaire exécutif NGN funding - DigiWorld Summit 2013

on

  • 602 views

...


Christophe Genter, chef du service Investissement et gestion des actifs numériques, Groupe Caisse des Dépôts

Christophe Genter est un expert reconnu depuis 15 ans dans le secteur des télécommunications et plus globalement dans les infrastructures et services numériques en France.

Après 12 ans passés chez l’opérateur Bouygues Telecom à la Direction du Réseau et à la Direction internationale, il a rejoint le Groupe Caisse des Dépôts en 2008 en tant qu’expert investisseur et dirige aujourd’hui le service en charge des investissements et de la gestion des actifs dans le domaine des infrastructures Haut Débit / Très Haut Débit et des services numériques.

Ingénieur diplômé de l’ESME Sudria, Christophe Genter vit à Paris avec sa famille.

twitter : @chrisgenter

Statistics

Views

Total Views
602
Views on SlideShare
602
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
13
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Evaluation de l’impact territorial des réseaux de communications électroniques d’initiative publique - Christophe GENTER, CDC - Séminaire exécutif NGN funding - DigiWorld Summit 2013 Presentation Transcript

  • 1. Evaluation de l’impact territorial des réseaux de communications électroniques d’initiative publique 20 Novembre 2013 Digiworld Summit
  • 2. La Caisse des Dépôts ? Groupe public créé en 1816, investisseur de long terme au service de l’intérêt général et du développement économique des territoires, en appui des politiques publiques conduites par l’Etat     Logement Transition énergétique Infrastructures numériques, de transport, d’énergie Développement des entreprises (bpifrance) Bilan 2012 :  24 Md€ de prêts (logement social, collectivités)  1,7 Md€ gérés pour le compte de l’Etat sur le FSN (numérique)  380 M€ d’investissement sur ses fonds propres 2 20/11/2013 Impacts territoriaux des RIP
  • 3. Les 33 RIP de la Caisse des Dépôts Répartition géographique  2 régions  17 départements  13 intercommunalités  1 commune 1 100 M€ d’invest total 120 M€ CDC 4 partenaires :  Axione  SFR-Collectivités  Covage  Altitude 3 20/11/2013 Impacts territoriaux des RIP
  • 4. Impact territorial des RIP : Objectifs et contexte Établir et analyser une liste d’indicateurs socio-économiques permettant de juger des retombées directes et indirectes du déploiement des RIP à travers des comparaisons pertinentes entre territoires de même typologie  149 RIP de grande envergure (> 30 000 habitants) en projet ou en exploitation, déclarés à l’ARCEP à fin 2012 Près d’1 région sur 2 et 3 départements sur 4 concernés   4 années supplémentaires d’observation depuis l’étude 2009  Un doublement des RIP dpt/rég en exploitation depuis 4 ans 4 20/11/2013 Impacts territoriaux des RIP
  • 5. Méthodologie Sélection d’une liste d’indicateurs d’impact : Des contraintes fortes de disponibilité des données Champs d’analyse : infrastructures, concurrence, vitalité économique, filière TIC, usages Corrèze vs Lot 2 niveaux d’observation : Données départementales Global (tous départements) et/ou focus (4 binômes témoins) Oise vs Calvados Moselle vs Pas-de-Calais Yvelines vs Essonne 2 clés d’analyse entre territoires RIP et non RIP : Densité du territoire (pop et entreprises): • Rural • Densité moyenne • Urbain 5 20/11/2013 • • • Nature du RIP : Zones Blanches et Montée en Débit (MED) ZAE et sites publics (FTTO) Global (ZBL, MED, ZAE et sites publics) Impacts territoriaux des RIP
  • 6. Cartographie des départements analysés 60 RIP en exploitation qui concernent 75 départements sur 101* Nombre de départements concernés Rural Moselle Yvelines Essonne 6 37 Densité moyenne 9 Urbain Oise Rural Densité moyenne Calvados** 19 19 Urbain 11 RIP 75 Non RIP 26 Nombre de départements concernés Zones blanches et MED ZAE et sites publics 26 6 Global 43 RIP 75 Non RIP 26 Corrèze Guadeloupe Lot Guyane Région parisienne Mayotte Martinique La Réunion Non RIP RIP 6 * Sont exclus de l’analyse tous les projets portés par des communes ou des EPCI pour des raisons de disponibilité des données ** Bien que le département du Calvados déploie actuellement un RIP, celui -ci est encore non exploitable
  • 7. Une analyse en 7 messages clés 1. Un moyen de diminuer la fracture numérique haut et très haut débit 2. Une concurrence stimulée 3. Une réduction des coûts d’accès 4. Un accès THD étendu propice à la diffusion des usages innovants 5. Un élément de « consolidation » du tissu économique 6. Un élément de contexte favorable à la filière numérique locale 7. Une opportunité pour l’emploi 7 20/11/2013 Impacts territoriaux des RIP
  • 8. 1- Un moyen de diminuer la fracture numérique HD/THD Actions des RIP en exploitation Résorption des zones blanches Haut débit  22 000 usagers finaux 373 000 828 000 prises FTTH* prises dégroupées* (lignes activées) WiFi*  35 700 usagers finaux WiMax*  3 100 usagers finaux satellite* Source Avicca TRIP 2012 Source Avicca TRIP 2012 *Inclus RIP départementaux et régionaux, objets de la présente étude + RIP EPCI et communes hors scope de cette étude 8 20/11/2013 Impacts territoriaux des RIP
  • 9. 2- Une concurrence stimulée Actions des RIP en exploitation Taux de dégroupage des lignes 2013 RIP* 85% Non RIP 78% Taux de NRA dégroupés 2013 RIP* 59% Non RIP 46% +17 à 29% de communes par département desservies par Orange dans le cadre d’offres de gros FO** 53% des RIP disposent de +10 opérateurs présents sur leur territoire Source degroupnews * Calcul sur la base des RIP ayant une action en matière de dégroupage ** Sur la base des offres de gros avec accès fibre optique : CE2O ou CELAN&C2E 9 20/11/2013 Impacts territoriaux des RIP
  • 10. 3- Une réduction des coûts d’accès à internet Actions des RIP en exploitation Un différentiel de tarif de 8 à 64% sur les offres de gros (FTTO) par rapport à l’offre Orange en 2013 10 20/11/2013 60€ annuels économisés pour un ménage sur un abonnement ADSL Impacts territoriaux des RIP
  • 11. 4- Un accès THD étendu propice à la diffusion des usages innovants Actions des RIP en exploitation en 2013 2 500 9 000 ZAE raccordées dans le cadre de RIP départementaux et régionaux sites publics* raccordables dans le cadre de RIP départementaux et régionaux * Les sites publics couvrent les établissements administratifs, d’enseignement, de santé, d’action sociale … 11 20/11/2013 Impacts territoriaux des RIP
  • 12. 5- Un élément de « consolidation » du tissu économique*  Une situation initiale en termes de densité du tissu économique souvent plus défavorable dans les territoires RIP  Une action de « rattrapage » des RIP : Taux de création 2012 en zone rurale RIP Evolution du nbre d’entreprises/hab. Non RIP 14% 13% 2006 : 3,7 vs 4,4 (-20%) 2012 : 5,2 vs 5,7 (-10%) Des écarts qui se comblent entre territoires RIP/non RIP Un niveau de création qui résiste mieux à la crise *Seuls sont pris en compte dans les statistiques les RIP en exploitation sur la période de calcul globale 2009-2012 12 20/11/2013 Impacts territoriaux des RIP
  • 13. 6- Un élément de contexte favorable à la filière numérique locale*  Un poids global identique de la filière numérique, hormis dans les RIP ciblés ZAE et sites publics pour lesquels l’impact est significatif (services, logiciels, e-commerce)  Les RIP un écosystème favorable au développement des clusters dédiés (Pôles de compétitivité et aux grappes d'entreprises labellisés par la DATAR) Poids de la filière dans le tissu économique** RIP ZAE 5.8% Non RIP 3.9% 30 clusters sur 50 (filière numérique) Des opportunités de localisation de clusters en dehors des zones urbaines beaucoup plus fortes en zone RIP (50% en zone RIP vs 15% en zone non RIP) *La filière numérique est définie ici en termes de codes NAF (42codes référencés) ** Champ ICS : le champ ICS désigne l'ensemble des secteurs marchands de l'industrie, de la construction, du commerce et des services 13 20/11/2013 Impacts territoriaux des RIP
  • 14. 7- Une opportunité pour l’emploi Actions des RIP en exploitation - 0.5 points de chômage en 2012 RIP 9.4% 14 Non RIP 9.9% 20/11/2013 3 000 emplois directs crées par les « industriels » des RIP (Observatoire FIRIP 2013) Impacts territoriaux des RIP
  • 15. …MERCI Christophe Genter Chef du service Investissement et gestion des actifs numériques 15 20/11/2013 Impacts territoriaux des RIP