• Save
Smart City Montpellier during DigiWorld Summit 2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Smart City Montpellier during DigiWorld Summit 2011

on

  • 921 views

 

Statistics

Views

Total Views
921
Views on SlideShare
921
Embed Views
0

Actions

Likes
2
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Le SCOT, un projet de territoire durable: Les 5 grands principes du SCOT - « Inverser le regard » : placer le paysage et les espaces naturels au cœur du projet urbain; - Localiser le développement urbain sur un réseau de TC (Tram/TER) performant; - Constituer des quartiers compacts (densité et « qualité » des projets d’aménagement); - Promouvoir la mixité sociale (lgts sociaux) et fonctionnelle (Sous réserve du respect du principe : « La bonne activité au bon endroit »); Créer des pôles structurants d’« intensité urbaine » Assurer la maîtrise publique du projet urbain par: - L’action foncière : ZAD et acquisitions amiables : Objectif maîtriser 1/3 des extensions SCOT - Le développement des TC: PDU, 6 lignes de tram + TER : Objectif 50 % de part modale écomobilités La production de logements: PLH : Objectif 5.000 logements/an dont 25% de logements sociaux - La promotion de quartiers plus compacts: PLU & ZAC avec densités minimales ( Niveau A > 50 logements/ha; Niveau B > 30 logements/ha; Niveau C > 20 logements /ha) - L’aménagement des 11 « sites stratégiques » repérés par le SCOT
  •   I . Les leviers d’actions: Les réflexions développées tout au long de la démarche EcoCité se sont structurées autour de 4 leviers d’actions :  L’hydraulique , est un élément fondateur du projet. La nécessité de rattrapage à assurer au Sud de l’A9 est rendue possible par le projet d’EcoCité et le développement de la Route de la Mer – Avenue Georges Frêche. Le développement anarchique depuis les années 1960 de surfaces commerciales et de zones résidentielles périurbaines a fortement aggravé les dysfonctionnements hydrauliques connus sur les secteurs de la Route de la Mer. Des mesures compensatoires au travers d’un projet de développement sont aujourd’hui nécessaires sur ce secteur stratégique de l’Agglomération de Montpellier.   La ligne 3 de tramway est un véritable levier pour l’urbanisation des secteurs de la Route de la Mer. Les stations de tramway sont ainsi conçues comme de vrais points de condensation, de rencontre et d’activités. Le parti pris est à la fois de développer les mobilités, mais aussi de générer de l’intensité urbaine dans un secteur voué à accueillir une urbanisation de qualité en accord avec les nouvelles exigences urbaines. Dans une optique de développement de l’intermodalité, les stations deviennent des pôles d’échanges offrant les services inhérents à la vie urbaine contemporaine.   L’appareil commercial du secteur route de la mer est obsolète face à l’évolution des formes de consommation et de distribution. En effet, ce « modèle » commerciale organisé selon la logique du « tout voiture » est remis en cause par la venue du tramway et le développement des modes de déplacements doux. La modernisation du système commercial et la définition de nouveaux modes de distribution en articulation avec les nouvelles mobilités et exigences urbaines inhérentes impulseront à terme un changement de pratiques.     Le projet urbain et un processus d’aménagement maîtrisé tel qu’éprouvés sur le grand projet Port Marianne de Montpellier, devraient, à terme, favoriser l’émergence de cohérences et de convergences entre les différents acteurs de ce territoire. Il s’agit de fédérer les acteurs issus d’horizons variés (Collectivités, maitres d’œuvres, aménageurs, promoteurs, bailleurs publics et privés, etc.) autour d’une dynamique de projet. Ceci est rendu possible par le système de pilotage EcoCité, qui envisage de mener une concertation large entre tous les acteurs concernés, de près ou de loin par le projet.
  • . Le commerce et la ville . La mutation du tissu commercial sera rendue possible par l’émergence de programmes mixtes appréhendés dans une logique de continuité urbaine. L’intervention de la Communauté d’Agglomération de Montpellier portera sur les modes de distribution et l’émergence des e-services, permettant, en accord avec le développement du système de déplacements, de retisser le lien entre ville et commerce.  Le rapport ville – nature – biodiversité . Compte tenu de la fragilité des milieux, l’agriculture joue un rôle non négligeable quant au maintien de la biodiversité et des paysages. Elle maintient et consolide des limites de l’urbanisation. Un espace conforté et enrichi permettra le renforcement de la structure paysagère existante. Partant, les trames vertes et bleues nécessaires au maintien de la biodiversité à l’échelle territoriale seront rendues possibles par le renforcement des corridors hydrologiques et la mise en réseau des différentes entités naturelles.    La performance énergétique, la production et la distribution des ressources . Dans l’optique d’atteindre une EcoCité à bas carbone et à énergie positive, la mobilisation de toutes les énergies renouvelables ou de récupération disponibles localement est la condition sine qua non à un recours amoindri aux énergies fossiles et à la réduction des émissions de GES. Aussi, une bonne connaissance des particularités et exigences du climat méditerranéen et de ses exigences permet une adaptation réussie des niveaux de performances énergétiques des bâtiments à basse consommation et à énergie positive. Le pilotage des réseaux intelligents de distribution énergétique (Smart Grids) permettra de rationnaliser l’offre globale et de procéder à des économies substantielles par la mise en place de solutions de suivis de consommations énergétiques.  Une ville durablement solidaire . Au-delà de la considération classique des critères de durabilité environnementale et économique, l’EcoCité au travers de son offre de services urbains novateurs propose à ses habitants de nouvelles vies urbaines, « sociétalement durable », ancrées dans le monde contemporain.    Une métropole durable . La démarche EcoCité devient un véritable laboratoire urbain pour construire l’espace de métropolisation et s’inscrit dans la stratégie de développement économique de la Communauté d’Agglomération de Montpellier. La collectivité et IBM France ont, dans cette perspective, identifié des axes concrets de collaboration mettant en synergie les différents systèmes d’information dans le domaine de l’eau, de l’énergie et de la mobilité. Ainsi naissent des expérimentations innovantes sur le périmètre de l’EcoCité. La mobilisation d’un écosystème de partenaires permet de stimuler le développement économique de l’Agglomération de Montpellier mais aussi de proposer aux habitants une large gamme de services à même de faciliter leur quotidien.
  • La mutation du territoire est déjà engagée : Elle s’impose pour une modernisation de l’appareil commercial et du tissu de l’activité économique ; elle va se poursuivre sur une très longue période, sans qu’il soit possible d’en préciser à priori, ni la forme, ni les échéances, ni les rythmes. Elle s’appuiera sur les équipements structurants en cours de réalisation (ligne 3 du tramway, construction du Palais Omni Sport sur le site du Parc des Expositions, collecteur d’assainissement eaux usées route de la mer, poursuite de l’aménagement de la ZAC de l’Aéroport sur PEROLS). Elle prendra la forme d’une modernisation et recomposition de activités et de l’immobilier, et s’accompagnera de développement urbain et de diversification (mixité urbaine), sur des secteurs actuellement en urbanisation future, en particulier sur la commune de LATTES. La durée de la mutation esquissée dans l’approche de Bernard REICHEN porte sur une très longue période.

Smart City Montpellier during DigiWorld Summit 2011 Smart City Montpellier during DigiWorld Summit 2011 Presentation Transcript

  • CITE ECO DE MONTPELLIER À LA MER MONTPELLIER- CASTELNAU-LE-LEZ - LATTES - PÉROLS DigiWorld Summit – SMART CITIES 16 Novembre 2011 FROM MONTPELLIER TO THE SEA
  • Du SCOT à la ville durable Le SCOT: un projet de territoire durable pour maîtriser les enjeux du développement urbain
    • Un rythme de développement confirmé :
    • Population = + 5 000 à 6 000 nouveaux hab./an
    • Logements = + 5 000 logements / an PLH
    • Emplois = + 5 500 / an
    • Rapport Ville - Nature
    • > Inverser le regard
    • Accueillir le développement urbain, le long des axes de TC
    • Promouvoir la ville compacte, mixte et conviviale
    • La bonne activité au bon endroit (« No Tram / No Business »)
  • De l’extension de la centralité Montpelliéraine au développement stratégique vers la mer Du SCOT à la ville durable Ecusson Antigone EcoCité Euréka Sablassou Future Gare TGV Opération Route de la Mer Port Marianne Ilot Parc Aéroport L1 L3 L5 L2 L4
  • Champs d’expertises
      • • L’eau et l’hydraulique comme facteurs constitutifs du projet
      • • Le rapport Ville - Nature et la biodiversité :
      • Étangs / réseaux verts et bleus / agri parcs (agriculture urbaine, nature loisir,
      • écosystème préservé)…
      • • Mobilité déplacements :
      • Demain quel système de déplacement à partir du tram?
      • Maîtrise du « Hub » gare TGV, Gare St Roch, Aéroport, port de Sète, « fret urbain »
      • • Le commerce et la ville :
      • Nouvelles formes de distribution commerciale
      • • Ressources / distribution et performance énergétique :
      • Une approche méditerranéenne de la satisfaction des besoins énergétiques
      • • Une ville durablement solidaire :
      • Usages collectifs et services urbains
      • >> Une métropole durable :
      • Les champs d’expertises sont au service d’un projet urbain et d’une gestion durable
      • de la ville.
    Pour inventer la ville méditerranéenne du 21 ème siècle
  • Champs d’expertises : l’hydraulique v L’eau et l’hydraulique comme facteurs constitutifs du projet Axes et enjeux Maîtrise globale du risque hydrologique Préservation des milieux sensibles Gestion de crise Les objets de l’innovation : • Instrumentation • Modélisation • Prévision • Anticipation • Information / Alerte • Ouvrages hydrauliques Partenaires POLE MONDIAL de l’EAU UNIVERSITE MTP 2 TRANSFERT LR VEOLIA IBM EGIS EAU CEREG KHEOTEK Le LEESU EASYRISQ
  • Champs d’expertises : les mobilités Articulation Urbanisme / Transport Axes et enjeux • Le tramway et les réseaux de mobilités douces constituent l’épine dorsale du système de déplacements • Gestion multimodale dynamique et numérique des déplacements sur l’Agglomération (GEMDAM) • Report modal • Asseoir la position centrale de Montpellier au sein de l’arc méditerranéen(gare TGV, Aéroport,etc.) Notion de Hub territorial : > Un territoire stratégique, une « rotule territoriale » > Un réseau de centralités de Montpellier à la mer > Un système de déplacement et de service en direction des usagers Partenaires Transdev MTP Transdata exploitation Actoll ACS SMOOVE Scheidt & Bachmann Mobilité
  • Chantier de la ligne 3 de tramway, mise en service avril 2012
      • La mutation urbaine est déjà engagée
  • Champs d’expertise : les énergies La ville méditerranéenne à bas carbone Axes et enjeux • Urbanisme économe en énergie été comme hiver ; • Confort thermique en épisode caniculaire ; • Production d’ Energies renouvelables et de récupération ; • Distribution d’énergie à l’échelle du Territoire Partenaires ENERGIES DU SUD UNIVERSITE MONTPELLIER 2 POLE DE COMPETITIVITE DERBI PROJET RIDER smarter cities TRANSFERT – LR SERM IBM BRGM REICHEN PRAGMA/BOUYGUES IZUBA Energie BETSO BET TRIBU
  • Parc Aéroport : actions énergie L‘hydraulique Le commerce Les énergies Les mobilités Un système de distribution qui favorise les énergies renouvelables et les échanges d’énergie entre producteur et consommateur de chaleur Boucle d’échange PAC réversible PAC réversible PAC réversible Solaire thermique Récupération sur eaux usées Géothermie par sondes avec effet de stockage
  • Champs d’expertises : le commerce Anticiper l’évolution des formes de distribution pour reconquérir une périphérie commerciale Favoriser la mutation du tissu commercial • Anticiper les nouvelles formes de distribution/ consommation • Intégration des structures commerciales actuelles dans le tissu urbain mixte du 21 ème siècle • Foisonnement du stationnement • Imaginer un système de Fret urbain • Amener la ville vers le commerce Environnement proche de la Route de la Mer Partenaires KLEPIERRE / SEGECE IMMOCHAN CARREFOUR PROPERTY ICADE BERENICE / PROCOS URBANISME & COMMERCE … Hôtel de ville Port Marianne Odysseum Future Gare TGV Opération Route de la Mer