Le plus bel arbre du monde
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Le plus bel arbre du monde

on

  • 186 views

Le plus bel arbre du monde est une histoire inventée entre l’éducateur et ses élèves dans une école de Prullans, un petit village dans les Pyrénées de Lleida. Illustré par une bonne amie de ...

Le plus bel arbre du monde est une histoire inventée entre l’éducateur et ses élèves dans une école de Prullans, un petit village dans les Pyrénées de Lleida. Illustré par une bonne amie de l'autrice aujourd’hui il atteint nos mains. Le passage des saisons et des querelles entre les arbres font avancer le récit qui émergeait au moment du passage de l'année scolaire. Version double CATALÀ / FRANÇAIS

Statistics

Views

Total Views
186
Views on SlideShare
186
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Le plus bel arbre du monde Le plus bel arbre du monde Presentation Transcript

    • Els arbres de l’ escola es començaven a despertar després d’ un llarg hivern a Cerdanya. Eren tres cirerers i un freixe. L’ escalfor de la primavera feia sortir els primers brots i les primeres fulles ,en pocs dies serien del tot verds . Les arbres de l’école se réveillaient après un long hiver cerdan. Il y avait trois cerisiers et un frêne. La chaleur du printemps faisait apparaître les premiers bourgeons et les premières feuilles. Bientôt, ils seront tout verts.
    • Gairebé tenien totes les fulles, quan un dels cirerers, li va dir al freixe: -”Ja hi som...com cada any,ens diran coses boniques i menjaran els nostres fruits, no hi ha res com ser un cirerer”. Dit això va fer un clic d’ ull als altres fruiters, volia fer enrabiar al freixe. -”Llàstima que als freixes gairebé no se us veuen les flors i els fruits no els vol ningú “ Va dir un altre cirerer. Però el freixe estava la mar de content de la seva ombra i amb el piular dels ocells que li saltaven d’ una branca a l’ altra. Ils avaient presque toutes leurs feuilles lorsque l’un des cerisiers dit au frêne : -“Et voilà… comme chaque année, on nous dira de belles choses puis on mangera nos fruits ; il n’y a rien de mieux que d’être un cerisier”. Ayant dit cela, il fit un clin d’œil aux autres arbres, il voulait taquiner le frêne. -“Quel dommage pour vous, les frênes, avec vos fleurs presque invisibles et vos fruits dont personne ne veut “. Dit un autre cerisier. Mais le frêne était heureux de son ombre et de tous les oiseaux qui sautillaient d’une branche à l’autre en piaillant.
    • “-Ja veuràs, quan tinguem fruita aquests ocells golafres vindran amb nosaltres i tu seràs un arbre avorrit”. Digué el tercer cirerer al freixe. Però ni així van aconseguir que s’ enfadés, ell estava molt content de ser com era i feia com si no sentís els tres fruiters. Quan van sortir les flors als cirerers, van ser l’ admiració de tothom. Tot el poble els deia lo bonics que eren i s’hi feien fotos al costat. Al freixe ningú li deia res, però a ell li era igual, no hi patia gens. -”Tu verras… lorsque nous serons plein de fruits, ces oiseaux gourmands te quitteront et tu seras un arbre délaissé” Dit le troisième cerisier. Mais, même ainsi, le frêne ne se mit pas en colère, il était content d’être comme il était et il fit comme si de rien n’était. Quand les cerisiers furent en fleur, ils firent l’admiration de tous. Tout le village s’émerveillait de leur beauté. Personne ne faisait attention au frêne mais cela lui était égal.
    • Abans de les vacances, els nens de l’ escola van fer una festa i van jugar amb globus d’aigua de tots colors, que feien explotar sense parar. Van ser els reis del pati. Els fruiters, estaven tant gelosos, que a la primera bufada de vent els hi van caure totes les flors . En canvi el freixe era molt feliç de veure els nens contents i no parava de riure. -”Ja pots riure tu, d’ aquí uns dies estarem plens de cireres ben vermelles i sucoses , tornarem a ser els reis i tu seguiràs ben sol”. Va dir el primer cirerer A l’approche des vacances, les enfants de l’école firent une fête et jouèrent avec des ballons d’ eau de toutes les couleurs qu’ils faisaient exploser sans cesse. Ils furent les rois de la cour et les cerisiers étaient si jaloux qu’au premier souffle de vent, ils perdirent toutes leurs fleurs. Le frêne, au contraire, était heureux de voir ces enfants si joyeux. Il riait en les regardant. -"Tu peux rire, toi ; dans quelques jours, nous serons pleins de cerises rouges et juteuses, nous serons à nouveau les rois. Et toi, tu seras à nouveau tout seul “, Dit le premier cerisier.
    • El freixe va pensar que eren uns arbres ben rucs, perquè ell no estava mai sol. A sota seu sempre s’ hi parlava de coses interessants, s’ hi feien jocs divertits i podia llegir el diari quan s’ hi asseia el Tomet, cada dia després de comprar-lo. Què més es podia demanar!! Va arribar l’ estiu i els cirerers es van omplir de cireres grosses i vermelles, el pati estava preciós i la gent hi anaven cada dia esperant que maduressin per menjar-les. -”Bé, ja tornem a ser l’ admiració del pati amb les nostres cireres i tu ja no tens els nens per entretenir-te, ja fan vacances!! Com et deus avorrir, oi?” Va dir el segon cirerer Le frêne pensait que ces arbres étaient bien bêtes car il n’était pas du tout seul. Sous lui, on parlait de choses intéressantes, on jouait et il pouvait lire le journal , puisque Monsieur Tomet s’asseyait là,chaque jour, après l’avoir acheté. Que demander de plus ? L’été arriva et les cerisiers se remplirent de cerises grosses et vermeilles. La cour devint magnifique. Chaque jour, les gens s’ y rendaient en attendant que les cerises murissent pour les manger. -" Bien. Nous voilà à nouveau admirés grâce à nos cerises. Toi, il n’y a plus d’enfants pour te tenir compagnie car ils sont tous en vacances. Tu t’ennuies pas vrai?” Dit le deuxième cerisier .
    • Però ell no s'avorria les seves fulles eren moltes i grosses. Volia amagar alguna cosa ! . Se'l veia més feliç que mai. Va arribar la tardor i les fulles van començar a canviar de color. Un dia va bufar un vent fred, molt fort i quan els nens van sortir de l’ escola es van quedar bocabadats al costat del mestre mirant el freixe. Era l’ arbre més bonic del món, era ple de colors i brillava com l’or. Com podia ser? Mais il ne s’ennuyait pas . Ses feuilles étaient grosses et nombreuses. Il voulait cacher quelque chose ! . Il était plus heureux que jamais. L’automne arriva et les feuilles commencèrent à changer de couleur. Un jour, un vent froid, très fort se mit à souffler. Quand les enfants sortirent de l’école, ils restèrent bouche bée, près du maître, tout en regardant le frêne. Il était devenu le plus bel arbre du monde. Il était couvert de couleurs et brillait comme l’or. Comment cela était-il possible ?
    • A la festa, abans de l’ estiu, els nens van trencar molts globus, el freixe es va fer un tip de riure, tant, que li sortien branquetes petitones del singlot que li agafava. L’ endemà va fer molt vent i els trossets de globus de tots colors, li van quedar enganxats a les branquetes, però tenia tantes fulles que ningú ho va veure fins aquell dia de tardor que li van caure. Tota la tardor i el hivern va tenir admiradors. Al principi, els únics que van quedar en silenci van ser els cirerers. Le jour de la fête, avant l’été, les enfants avaient crevé beaucoup de ballons . Le fou-rire du frêne était si fort que des petites branches poussaient à cause de ses hoquets. Le lendemain, un vent violent avait déposé les morceaux de ballons de toutes les couleurs dans les petites branches. Mais personne ne les vit jusqu’à ce jour d’automne où les feuilles sont tombées. Pendant tout l’automne et l’ hiver, il eut des admirateurs. Au premier moment,les seuls qui restaient silencieux, c' étaient les cerisiers.
    • Però després van dir: -”Freixe, nosaltres no sabíem que els teus fruits es tornen daurats i que tens tants de colors a les branquetes, hem estat molt dolents amb tu, si tu vols podríem ser amics i compartir el pati”. El freixe els va perdonar. És per això que els cirerers son ara els reis de la primavera i de l’ estiu, amb les seves flors i les seves cireres . El freixe és el rei de la tardor, amb els trossets de globus de colors i quan aquests es bio degraden i arriba l’ hivern, també ho és,amb el daurat de les seves llavors. Mais aprés, ils dirent: “-Frêne, on ne savait pas que tes fruits deviennent dorés et que tu as autant de couleurs dans tes petites branches. Nous avons été très méchants avec toi. On pourrait, si tu veux, être amis et partager la cour”. Le frêne les pardonna. Voilà pourquoi les cerisiers sont maintenant les rois du printemps et de l’été avec leurs fleurs et leurs cerises . Le frêne est le roi de l’automne avec ses petits morceaux colorés de ballons et quand ceux-ci se biodégradent et arrive l’hiver il l’ est aussi avec ses grappes de fruits brillants.
    • “L' arbre més bonic del mon” va nèixer a la petita escola “ El Puig” de Prullans, a la Cerdanya; fruit de l' intercanvi entre els nens i l' autora. “ Le Plus Bel arbre du monde” est né dans la petite école “El Puig” de Prullans, à la Cerdagne; d'un échange entre les enfants et l' auteur.
    • El freixe és un arbre molt maco. D'ell n'aprofitem les fulles, els fruits, l' escorça i la fusta; en medicina, cosmètica, com a farratges pel bestiar... El pots reconèixer fàcilment a l’ hivern: Pots veure bonics carrolls de fruits que li pengen i brillen amb el sol. Cada fruit conté un gra El gra està envoltat per una mena d’ ala. D’ aquesta manera, aquests fruits son fàcilment transportats pel vent Le frêne est un bel arbre. On se sert de ses feuilles, de ses fruits, de son écorce et de son bois; en médecine, dans les produits cosmétiques pour faire de fourrage pour le bétail... . Tu peux facilement le reconnaître en hiver: Tu peux voir de belles grappes de fruits qui pendent et brillent au soleil. Chaque petit fruit contient un graine. La graine est entouré par une sorte D’ aile. Ainsi, ces fruits sont facilement emportés par le vent.
    • Un’ altra manera de reconèixer el freixe de seguida a l’ hivern: Observa amb atenció les branques. Veuràs per sobre unes “boletes” divertides, negres i suaus com el vellut: son els nous brots. Quan son dalt de tot de la branca semblen ungles de cérvol ! El tronc, quan el freixe és jove, te l’ escorça llisa ... Une autre façon de reconnaître à cop sur le frêne en hiver: Observe attentivement les branches.Tu verras dessus de drôles de petites “boules” noires et douces comme du velour: ce sont les bourgeons. Quand ils sont en bout de branche, on dirait des sabots de biche! Sur le tronc, l’ écorce est grise et lisse pour les jeunes frênes...
    • ... I amb fissures quan es fa vell! El freixe es pot convertir de vegades en un arbre majestuós. Por viure de 150 a 200 anys i pot arribar a tenir més de 30 metres d’alt. Estirar-se a la seva ombra i fer-hi una dormideta, és un veritable regal! Sempre s' ha pensat que es un arbre màgic i es diu, que amb sort s' hi poden veure fades al seu voltant. ...et fissurée quand il vieillit! Le frêne peut parfois devenir un arbre majestueux. Il peut vivre 150 à 200 ans et atteindre plus de 30 mètres de haut. S’ allonger à son ombre et faire une petite sieste est un vrai régal! On a toujours dit que c'est un arbre magique et qu' avec un peu de chance on peut arriver a voir des fées aux alentours.
    • Als Pirineus es crien vaques i cavalls. Per troba'ls a la muntanya, moltes vegades porten collars amb esquelles. La fusta del freixe, és tova i elàstica, per això es fa servir per fer aquests collars. A la foto en pots veure un treballat pel Sr. Vilalte. Dans les Pyrénées, on élève des vaches et des chevaux. Pour les retrouver dans la montagne, ils ont souvent des colliers avec des cloches. Le bois de frêne,souple et élastique, peut servir à réaliser ces colliers. Sur la photo, tu en peux voir un sculpté par Monsieur Vilalte.
    • Un primer pla d’un cirerer ple de cireres grosses i vermelles. A la muntanya, es cullen al mes de juliol. Voici une vue rapprochée d’ un cerisier plein de cerises grosses et vermeilles. Dans la montagne, la récolte a lieu au mois de juillet.
    • Els Pirineus son una cadena de muntanyes. Al sud hi ha Espanya i al nord, França. L’ historia de l’ arbre més bonic del món passa a Cerdanya, un altiplà, mig francès, mig català. Però aquesta historia podria passar prop de casa teva, perquè el freixe i el cirerer son arbres molt comuns al nostre país. Les Pyrénées, sont une chaine de montagnes. Au sud, c’est l’ Espagne et au nord c’est la France. L’ histoire du plus bel arbre du monde se passe en Cerdagne, une haute plaine mi-française, mi-catalane. Mais cette histoire pourrait se passer près de chez toi car le frêne comme le cerisier sont des arbres communs dans notre pays.