Classe II division 1, Cas Clinique:
Dr E.CALLABE, Dr O.SANDID, Sqodf.
Patiente VD, 9ans, se présente en consultation pour ...
L’examen clinique montre une classe II divison 1,en denture mixte, promaxillie,
rétromandibulie,avec des Incisives proémin...
Photographies intra-buccales après la phase interceptive.
2-Traitement en multibagues : sans extractions mécanique de la c...
Photographies de face et de profil en fin de traitement.
Photographies intra-buccales en fin de traitement.
Conclusion :
L...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Classe ii division 1, cas clinique

1,215

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,215
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
18
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Classe ii division 1, cas clinique

  1. 1. Classe II division 1, Cas Clinique: Dr E.CALLABE, Dr O.SANDID, Sqodf. Patiente VD, 9ans, se présente en consultation pour des motifs esthétiques (Incisives proéminentes, encombrement dentaire). Photographies de face et de profil avant traitement. Photographies intra-buccales avant traitement.
  2. 2. L’examen clinique montre une classe II divison 1,en denture mixte, promaxillie, rétromandibulie,avec des Incisives proéminentes, surplomb important, Dysharmonie dento- maxillaire, lèvres non jointes. Téléradiographie et panoramique avant traitement. Traitement 1-Phase interceptive : avec un appareillage fonctionnel (port nocturne)permettant de réduire le décalage basale antéro-postérieure, de les dysfonctions oro-faciales,de protéger des Incisives proéminentes (Risque de fractures), et d’assurer le guidage de l’éruption des dents définitives, durée 1an et demie, avec des rendez-vous toutes les 6 semaines, la coopération de la patiente est satisfaisante.
  3. 3. Photographies intra-buccales après la phase interceptive. 2-Traitement en multibagues : sans extractions mécanique de la classe II, avec élastiques intermaxillaires, durée un an. 3- Contention mobile maxillaire et fixe mandibulaire Résultats
  4. 4. Photographies de face et de profil en fin de traitement. Photographies intra-buccales en fin de traitement. Conclusion : Le traitement précoce en Orthopédie dento-faciale, permet de traiter nos jeunes patients en corrigeant les dysfonctions oro-faciales qui influencent la croissance (comme la respiration, la déglutition, la mastication et la posture) et en diminuant le risques d’extraction de dent définitives.

×