Juin 2008
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Juin 2008

on

  • 418 views

 

Statistics

Views

Total Views
418
Views on SlideShare
408
Embed Views
10

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

1 Embed 10

http://www.cyclamed.org 10

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Juin 2008 Document Transcript

  • 1. la lettre N°31- juin 2008 « L’évidence de l’engagement »éditorial par semaine au maximum ; tout le reste est trié, rapporté (verre, papier, ..) ou composté. Cinq poubelles a toujours été mon quotidien ! Par Druon Note, C’est peut-être à la faculté de pharmacie que j’avais appris trésorier cela de mes maîtres : rien ne se crée, rien ne se perd, tout se de Cyclamed. transforme.  l A dministrateur depuis plus de 20 ans du SNIP (Syndicat Plus que jamais, National de l’Industrie Pharmaceutique) puis du LEEM (Les Entreprises du Médicament) , j’ai participé durant Cyclamed continue les années 90 à la réflexion puis à la décision de créer un organisme de collecte des Médicaments Non Utilisés (MNU). la collecte des À l’époque, bien que les quantités recyclées à usage humanitaire Médicaments Non Utilisés aient été modestes, cette mission a été très appréciée. Nous étions en pleine explosion du SIDA (et la trithérapie à ses La collecte des Médicaments Non Utilisés (M.N.U.) des ménages par balbutiements), nous constations en Afrique principalement les pharmacies dans le cadre du dispositif Cyclamed se poursuit plus des absences de médicaments et de soins élémentaires et de que jamais. En effet, cette récupération effectuée de façon bénévole nombreux organismes caritatifs, des amis médecins, des confrères par les pharmaciens est désormais devenue obligatoire depuis février pharmaciens, des clubs services (Rotary,…) frappaient à notre 2007 (Loi N° 2007-248 parue au J.O. le 27.02.07). porte pour nous demander des médicaments en grand nombre. Un patient ne doit donc plus se voir refuser par une officine la reprise Au-delà de cet aspect humanitaire nous connaissions en tant des MNU, périmés ou non. Cette mission, unanimement appréciée que professionnels, les risques encourus à garder dans une et reconnue par les patients-consommateurs, fait pleinement partie pharmacie personnelle des boîtes de médicaments correspondant des responsabilités professionnelles du pharmacien d’officine. à des traitements inachevés (parfois par mauvaise observance) Cette participation s’inscrit dans une démarche de tri sélectif et ou inutilisés en raison d’un changement de prescriptions ou permet d’éviter les rejets médicamenteux dans la nature (décharge, malheureusement de décès du malade. eaux…). Ils seront donc éliminés proprement et valorisés à des fins Il fallait donc réagir et les industriels du médicament, en avance énergétiques pour éclairer et chauffer des logements. sur toutes les autres professions et industries faut-il le rappeler, Le changement important qui interviendra au 1er janvier 2009 est ont décidé de mettre en place CYCLAMED, filière dédiée à la l’arrêt de la redistribution humanitaire d’une partie (moins de 2 % des valorisation des MNU. Ils ont fait appel à toute la chaîne de M.N.U.) qui était jusqu’à présent la deuxième mission de Cyclamed par distribution, pharmaciens d’officine et grossistes répartiteurs l’intermédiaire d’organismes humanitaires (les Œuvres de l’Ordre de à travers l’Ordre et les syndicats qui ont répondu présents pour Malte, Pharmacie Humanitaire Internationale, Médecins du Monde, effectuer la collecte auprès des patients. Terre d’Amitié…). En effet, l’arrêt de la redistribution humanitaire Au fil des ans, l’aspect humanitaire a peu à peu diminué . Cet des Médicaments Non Utilisés, le 31/12/2008, a été entériné par le aspect de la collecte sera définitivement clos à la fin de l’année Parlement en avril dernier (Loi N° 2008-337 parue au J.O. le 16.04.08). 2008 et nous nous tournons donc dès aujourd’hui résolument Il est primordial - et nous vous en remercions - de continuer la vers l’aspect protection de l’environnement et économies mobilisation des patients au retour des MNU en officine. Ce « Réflexe d’énergie. Cyclamed » est un geste pour préserver notre environnement, ainsi Oui, on peut mieux faire : C’est ce nouveau Cyclamed, aidé par les qu’un acte de santé publique pour une prévention des accidents nouvelles lois et règlementations, qui va s’efforcer de sensibiliser domestiques. et d’inciter tous les habitants de notre pays à mieux rapporter ces MNU ; et nous, professionnels, à mieux les récupérer pour les incinérer. Le financement viendra toujours des entreprises du médicament, le travail de collecte sera effectué par toute la Le chiffre du mois : 4.210 tonnes chaîne de la distribution et il nous faudra communiquer sur cet engagement citoyen. Voilà pourquoi j’ai répondu présent quand le LEEM m’a sollicité pour rejoindre le bureau de Cyclamed. Anecdotiquement j’ai de MNU collectées à l’officine pour le premier quadrimestre toujours été sensible aux déchets, au tri. J’ai la chance de vivre 2008 soit moins de 2,7% par rapport à la même période 2007. en semi-campagne et de tout temps je me suis habitué à rejeter le moins possible, une poubelle générale et une poubelle jaune Le marché pharmaceutique a régressé pendant la même période de 1,3% en nombre de boîtes vendues (source GERS).
  • 2. Cyclamed, la lettre Médicament et environnementdossier Le réflexe Cyclamed, clef de la prévention de la pollution La présence de médicaments dans l’environnement, principalement dans les eaux, est analytiquement détectable. C’est un sujet d’actualité, car un certain nombre d’études (nationales ou internationales) le confirme, même si les concentrations trouvées sont très faibles. Ce constat pose la question des éventuelles incidences de ce phénomène sur le milieu naturel et la santé humaine. L’ensemble de la profession pharmaceutique, soucieuse de la qualité de vie de nos concitoyens, assume pleinement sa responsabilité environnementale. Elle s’est mobilisée pour créer le dispositif Cyclamed dès 1993 et prendre en compte, en anticipant, cet enjeu important. D epuis une vingtaine d’années, sont excrétés et aboutissent aux stations naturelles et artificielles contient des des analyses montrent la de traitement des eaux usées qui ne les substances actives à de très faibles présence de médicaments retiennent qu’imparfaitement. concentrations. ou de leurs métabolites dans  Les antibiotiques conçus pour tuer des l’eau. Les premières furent réalisées au Royaume Uni ou des chercheurs 2 Dansimpact environnemental et en leur un souci constant de minimiser microorganismes.  Les cytotoxiques et cytostatiques, observaient des changements de sexe raison de contraintes réglementaires conçus pour empêcher la reproduction de chez des poissons vivant dans la Tamise. strictes, les usines pharmaceutiques sont certaines cellules humaines. D’autres suivirent dans les pays d’Europe propres et elles ont des rejets très faibles. du Nord, ainsi qu’en Allemagne et en Les unités de synthèse (ou d’extraction) des L’action de Cyclamed en Suisse. Depuis, les recherches continuent principes actifs et les unités de production avec des programmes européens comme de médicaments rejettent moins de 1 % faveur de la protection Rempharmawater, ERAphar et Knappe. des quantités mises en œuvre. Le groupe de l’environnement environnement du LEEM indique que bien souvent les industriels font traiter les La filière Cyclamed de récupération des Pourquoi trouve-t-on des effluents aqueux pouvant contenir des MNU des patients est devenue dorénavant médicaments dans l’eau ? substances dangereuses par incinération, obligatoire pour le pharmacien d’officine au lieu de les diriger vers des stations (depuis 2007). Ce service offre la solution Grâce à la sophistication des techniques d’épuration. C’est en effet la solution la plus écologique la plus adaptée pour le analytiques, il est maintenant possible de sûre pour leur élimination. traitement des MNU. détecter presque toutes les molécules à des concentrations très faibles dans les eaux de surface ou souterraines ; elles 3 Une élimination non appropriée des Médicaments Non Utilisés (MNU) par En application du principe de précaution, il convient de saluer la mobilisation de sont de l’ordre du microgramme par les patients conduit la plupart du temps l’ensemble de la profession (industriels, litre et pour beaucoup aussi de l’ordre à les rejeter dans l’environnement. S’ils grossistes et officinaux). Cet engagement du nanogramme par litre. La présence sont jetés dans les déchets ménagers est une preuve d’éco-citoyenneté et de de médicaments dans l’eau n’est donc classiques, ils se retrouvent pour près de la responsabilité tout à fait conforme à pas un phénomène nouveau lié à la moitié d’entre eux (40 %) en décharge. Ils l’éthique de notre profession. consommation croissante de ces produits, rejoignent donc les eaux souterraines ou mais le résultat logique du progrès dans de surface en aval de l’enfouissement. Il est donc fondamental et urgent de les techniques analytiques. Si l’on se débarrasse des MNU dans re-sensibiliser et d’instituer le retour les toilettes, ils rejoignent les stations systématique des MNU des ménages d’épuration des eaux usées et se retrouvent en officine, en vue de leur incinération. D’où proviennent ces dans les rivières et lacs. Les unités de valorisation les éliminent médicaments ? proprement et en toute sécurité. Elles La connaissance étendue des médicaments sont toutes conformes aux normes 1 La source la plus importante d’émission de médicaments dans l’environnement permet d’identifier trois familles qui peuvent causer plus particulièrement des environnementales et récupèrent l’énergie sous forme d’électricité et de chaleur. provient logiquement de l’utilisation par problèmes environnementaux : Nous remercions chacun d’entre vous les patients. Après métabolisation plus  Les hormonaux et les modulateurs d’être promoteur de ce geste ou moins complète, ces médicaments endocriniens, dont le mélange d’hormones éco-responsable. l
  • 3. Cyclamed, la lettre Un geste simpleactualités l Bravo au SYDOM à l’officine, les MNU sont du Jura Suite à la parution de notre précédente récupérés dans leurs brèves Lettre d’information, le SYDOM du Jura a pris l’heureuse initiative d’informer ses nouveaux délégués (élus municipaux) emballages de l’existence et du bien-fondé de Cyclamed. Après une période qualifiée de « floue Le mode d’emploi est simple : et pleine d’incertitude sur le dispositif  » Cyclamed récupère et valorise l’ensemble des par Hubert Martin, directeur du SYDOM, il actualise et relaye ainsi le Médicaments Non Utilisés (MNU), périmés ou message de tri des MNU auprès des non, dans leurs emballages, rapportés par les 3 communautés de communes et 4 patients chez le pharmacien. SICTOM adhérents du SYDOM. Le SYDOM couvre l’ensemble du département, regroupant 544 communes et 260 000 habitants. Ses différents outils L es officinaux doivent continuer à de la substance, il faut de l’énergie libérée de communication, dont le site internet assurer la récupération des spécialités par l’incinération des emballages ; d’où le www. letri.com explicitent auprès des pharmaceutiques. Ils y sont dorénavant caractère indissociable du contenu et du administrés la façon de trier les déchets ménagers, y compris les médicaments non obligés par la nouvelle loi n°2007-248 contenant du médicament. Il va de soi, que utilisés. parue au J.O. le 27.2.2007 qui stipule que pour encourager les patients à rapporter les pharmacies d’officines « sont tenues de les MNU à l’officine, le tri doit être simple et collecter gratuitement les médicaments à pratique. Le message à délivrer auprès des l « Le médicament, ça usage humain non utilisés apportés par les patients - consommateurs est clair : dès lors s’apprend ! » particuliers qui les détiennent ». qu’il y a de la substance médicamenteuse, La Caisse Primaire d’Assurance Maladie il faut rapporter son MNU dans l’emballage (CPAM) du Loiret mise sur la pédagogie Jusqu’au 31 décembre 2008, la pour son élimination appropriée. en organisant une exposition et une redistribution humanitaire est encore reconstitution d’armoire à pharmacie idéale possible. Nos partenaires humanitaires, Dissocier les médicaments des emballages dans les lycées, les entreprises et les galeries commerciales du département. placés sous responsabilité pharmaceutique, présenterait un risque grave sur le plan redistribuent des boîtes pleines et non sanitaire et écologique. Certains de nos Six conseillers-santé assurent l’animation et la diffusion de messages phares sur le Bon périmées pour soigner les plus démunis en concitoyens prendraient malheureusement Usage du Médicament : bien lire la notice, France et à l’étranger. Après cette date, les le risque de les jeter dans les poubelles ou respecter la prescription, prévenir les effets MNU (périmés ou non) seront tous détruits les toilettes. indésirables, connaître l’automédication, dans notre circuit pharmaceutique. Ils feront Continuons nos efforts entrepris depuis des les génériques… Certains médicaments l’objet d’une valorisation énergétique et années sur le Bon Usage du Médicament, en indispensables à conserver chez soi sont mis permettront d’éclairer et de chauffer des faveur de la sécurité sanitaire domestique en exergue, en n’oubliant pas le réflexe du retour des MNU en pharmacie. logements. et de la protection de l’environnement. L’ensemble de la profession pharmaceu- La relation de confiance entre le patient, son pharmacien et son médecin est valorisée pour Concrètement les patients doivent rap- tique assure ainsi ses responsabilités éthi- éviter les iatrogénies médicamenteuses. porter, dès la fin de leur traitement, leurs ques, écologiques et de santé publique. l Tous ces points contribuent à opérer un MNU, même s’il reste ne serait-ce qu’un changement de comportement positif comprimé ou une gélule, dans leurs em- et responsable de la part des patients- ballages. Le cadre réglementaire sur les consommateurs, car le médicament n’est déchets d’emballages de médicaments est pas un produit de consommation courante. fixé par l’arrêté du 13 décembre 2006 (J.O. Bravo pour cette opération qui remporte un vif succès et qui se prolonge jusqu’en 2009. du 26 janvier 2007) qui renouvelle ainsi l’approbation de Cyclamed. De plus, sur le plan technique, pour obtenir l’incinération l Sanofi-Aventis : animation sur le recyclage des médicaments Afin de sensibiliser les salariés à la nécessité de rapporter les MNU chez leur pharmacien, une présentation de Cyclamed a été organisée à l’occasion de leur «Semaine Encourager du Développement Durable», sur le site de le patient-consommateur à rapporter ses MNU l’entreprise à Antony, le 2 juin dernier. à l’officine, Des posters et panneaux exposaient les dans leurs emballages. missions, le fonctionnement et les raisons de la récupération des MNU qui s’imposent ... Même s’ils ne contiennent à tous (patients-consommateurs, officinaux, plus qu’un seul comprimé. grossistes répartiteurs, industriels). Cette opération réussie a permis, dans le cadre d’une démarche volontaire de leur part, de sensibiliser environ 500 personnes. Elles ont tenu à s’informer sur le fonctionnement pérenne du dispositif. Bravo pour cette initiative.
  • 4. Cyclamed, la lettre Faire circuler l’informationen pratique La communication de Cyclamed Comme vous l’avez constaté, de nouveaux « outils de communication » ont été publiés prioritairement à l’attention des professionnels de santé. l La Lettre d’information, important pour les patients. Elle destinée à l’ensemble de la profession identifie clairement l’engagement pharmaceutique, a fait peau neuve de l’équipe officinale dans cette pour son numéro spécial du mois démarche unanimement appréciée de mars dernier. Elle a pour but de par les patients-consommateurs. valoriser le contenu rédactionnel et La brochure de vous tenir informés des évolutions l En cohérence et en amont et des actions menées régulièrement de la communication officinale, (4 fois/an). nous envisageons une action en partenariat avec les médecins en l La brochure « les bonnes exercice libéral. Les patients à l’issue raisons de participer à de leur consultation médicale Cyclamed » a, semble-t-il au se rendent majoritairement en regard des échos reçus, répondu pharmacie. Ils seront ainsi sensibilisés aux questions que vous vous dans la salle d’attente au « réflexe posiez. Les valeurs défendues par Cyclamed », avec une bande notre association et portées par le dessinée attrayante et accessible mouvement de la profession entière, pour toutes les tranches d’âges. La vitrophanie ont été explicitées et déclinées : En synergie avec l’information de la protection de l’environnement, proximité délivrée par le pharmacien la sécurité domestique, l’action d’officine, Cyclamed se doit d’élargir humanitaire, la réaffirmation du rôle sa communication à un public du pharmacien. beaucoup plus large. L’équipe Cyclamed est aujourd’hui en cours l La vitrophanie (autocollant de réflexion qui doit lui permettre visible de l’intérieur et de l’extérieur de déboucher sur un plan d’action de la pharmacie) constitue un rappel original, afin d’atteindre ces publics. La bande dessinée Cette nouvelle courrier des lecteurs je vous suggère de réaliser une brochure à l’attention des communautés de communes qui gèrent les déchets ménagers. La filière Cyclamed, propre rubrique est la vôtre ! aux MNU, mériterait d’être plus connue auprès des collectivités locales. Les communes pourraient ainsi faire davantage appel aux pharmaciens pour participer à des forums, salons, réunions… Les bulletins communaux mettraient en valeur, eux aussi, notre action en faveur de la protection de l’environnement Votre avis nous intéresse. N’hésitez pas à nous faire et de la santé publique. » Françoise MARIOT part de vos impressions ou réactions. Pharmacien - 44320 SAINT PÈRE EN RETZ Si vous prenez telle ou telle initiative ou si vous « Depuis toujours, nous fonctionnons avec un partenaire humanitaire reconnu par Cyclamed et nous ne pouvons que déplorer l’arrêt de leur activité avez des suggestions, elles attireront toujours notre à la fin 2008. Cependant, je préfère savoir que les MNU remis à mon grossiste attention. Soyez assurés de notre écoute et de notre seront en 2009 proprement éliminés dans le dispositif, plutôt que de rester chez dévouement, afin d’améliorer sans cesse notre les gens où ils seront une source potentielle d’accident domestique. » Brigitte ROUCHI dispositif. Pharmacien - 31780 CASTELGINEST « J’ai beaucoup apprécié votre brochure « Les bonnes raisons ». Elle « La brochure et « la Lettre » sont très bien faites et utiles. Les informations est très claire et esthétiquement bien présentée. La nouvelle Lettre est données m’ont confirmé le caractère sécurisé de la collecte des MNU, car les également agréable à lire. On constate que Cyclamed reprend de plus belle. patients sont méfiants. J’aimerais que vous relanciez une campagne Cyclamed Nous allons à nouveau trier jusqu’au 31/12/2008. » à la télévision pour nous aider à informer la clientèle. Pour ma part, j’ai mis la Madame LAFON vitrophanie et je demande aux patients de ne pas jeter les médicaments. Je Pharmacie LAFON-MULLER - 46270 BAGNAC S/CELE suis d’origine iranienne et je connais les besoins humanitaires. La dimension « J’ai lu votre lettre et « Les bonnes raisons de participer à Cyclamed » avec environnementale est également très importante et les personnes en ont, beaucoup d’attention. Le fonctionnement, l’évolution règlementaire et le heureusement, de plus en plus conscience. » Shahram SHAHRVIN schéma du parcours des MNU sont très clairs et très pratiques. Dans l’avenir, Pharmacien - PARIS « Cyclamed, la lettre » est une lettre d’information de cyclamed©, l’engagement des professionnels du médicament : pharmaciens d’officine, grossistes répartiteurs, industriels pour la récupération et la valorisation des Médicaments Non Utilisés. 68, boulevard Flandrin 75116 Paris. Tél. : 01 53 70 02 70. Directeur de la publication : Daniel  Robin. Rédactrice en chef : Bénédicte Niérat-Munier. Comité de rédaction : Jacques Aumonier, Thierry Moreau Defarges, Druon Note. Cette Lettre est imprimée sur papier recyclable, par une imprimerie «Imprim’Vert»