Your SlideShare is downloading. ×
0
Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient
Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient
Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient
Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient
Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient
Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient
Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient
Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient
Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient
Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient
Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient
Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient
Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient
Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Les nouveaux traitements : le point de vue des patients, la démarche de soins, l’éducation thérapeutique du patient

1,274

Published on

Intervention de Yohann Volant (Chargé de mission Animation et coordination du réseau, SOS Hépatites) lors de la 86e rencontre du Crips Ile-de-France.

Intervention de Yohann Volant (Chargé de mission Animation et coordination du réseau, SOS Hépatites) lors de la 86e rencontre du Crips Ile-de-France.

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,274
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
8
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. LES NOUVEAUX TRAITEMENTS :Un contextele point de vue des patientsla démarche de soinsl’ETPPatrick Favrel
  • 2. Un contexte qui en dit long à l’aube d’un espoir … Enquête IFOP : les Hépatites 80% se disent mal informés sur les hépatites 58% croient que l’on peut se vacciner contre l’hépatite C 70% pensent que les traitements sont à prendre à vie 37% les considèrent peu efficaces Un rapport Experts Hépatites en gestation 25 thématiques prévus Une mise en route depuis le 4 avril 2013 Une édition pour la fin de l’automnehttp://www.soshepatites.org/publication/les-francais-et-lhepatite-c/
  • 3. Plein feux sur les nouveaux traitements Le paradoxe dans le traitement l’hépatite C Les nouveaux traitements et nouvelles molécules à l’étude bénéficient desfeux de la rampe Le patient devrait pourtant être au cœur du dispositif La réalité pour les patients : 30% d’efficacité en plus avec les Trithérapies 30% de mises en traitement en moins 2012/2011 Moins de patients guéris 2012/2011 Une orientation dans les traitements Priorités aux cirrhoses F4 et F3 Réponse au cas par cas : F2 Mise à l ’écart : F0/F1Est-ce la bonne façon de faire reculer la contamination ?
  • 4. Génotypes et Traitements…Poids des GénotypesVHCBithérapieTrithérapieGénotype 1 45/50% 70% et +Génotype 2 80% +Génotype 3 80%Génotype 4 50/60%36 nouvelles moléculesEn développement
  • 5. La Trithérapie au quotidienRibavirine1 injection SC PegIFN /semaine11 à 18 comprimé s par jourTé lapré vir8H + collation 8H +collation7h 15h 23hBocé pré vir8H +collation8H +collationSi oubli: telaprevir :> 4H /heure prévue : on saute la prise≤ 4 H : On le prend et prise suivanteà l’heure initialement prévueSi oubli: telaprevir :> 4H /heure prévue : on saute la prise≤ 4 H : On le prend et prise suivanteà l’heure initialement prévueSi oubli: boceprevir :≤2H/ dose suivante: on saute la prise>2 H/ dose suivante : on le prendEt prise suivante à l’heure prévueSi oubli: boceprevir :≤2H/ dose suivante: on saute la prise>2 H/ dose suivante : on le prendEt prise suivante à l’heure prévueLes 3x8Un 2x12possible2 prises/jour
  • 6. Trithérapies et effets secondairesEffet II PR+Télaprévir PR+Bocéprévir Peg-RibaPrurit 52% 27-36%Rash(sévère)56%6%17-37%Prurit anal 26% 6%Anémie(<8,5g/dl)36%(9%)45%(9%)26%(4%)EPO 43% 24%dysgeusie 35% 16%Arrêt 14% 16%
  • 7. Trithérapies et effets secondaires Télaprévir (Incivo) éruptions cutanées éruptions cutanées avec démangeaisons Anémie symptômes gastro-intestinaux – nausée, diarrhée et démangeaisons anales Bocéprévir (Victrélis) Fatigue Anémie Nausée Diarrhée altération du sens du goût taux de neutrophiles inférieur à la normale (type de globule blanc) dans lesang
  • 8. Victrélis : Cycle des traitements et suiviS0 S4 S8 S12* S24* S28 S36 S48VICTRELISS0 S4 S12* S24* S48VICTRELISVictrélis® + PegIFN/RBVPegIFNRBVVICTRELISS4S0 S12* S24* S36 S48Victrélis® + PegIFN/RBVPegIFNRBVPegIFN/RBVVictrélis® + PegIFN/RBV PegIFN/RBVPatient naïf(sauf patient cirrhotique)Patient en échec à unprécédent traitement(sauf répondeur nul oucirrhotique)Patient cirrhotique ourépondeur nul* Règles d’arrêt de la trithérapie en fonction du taux d’ARN-VHCSi ARN-VHC ≥ 100 UI/ml à S12Si ARN-VHC détectable à S24ARN-VHC indétectable à S8ARN-VHC détectable à S8PegIFNRBV
  • 9. Incivo : Cycle des traitements et suiviTélaprévir 12 semaines +PegIFN 2b + RBVαPatient naïf et rechuteur(sauf cirrhotique)S0 S4** S48S12** S24**PegIFN -2b + RBVαPegIFN -2b + RBVαRVR : ARN-VHC indétectable à S4 et S12Non-RVR : ARN-VHC détectable à S4 et/ou S12Patient répondeur nul etnon répondeurTélaprévir 12 semaines +PegIFN 2b + RBVαPegIFN -2b + RBVαS0 S4** S48S12** S24**Télaprévir 12 semaines +PegIFN 2b + RBVαPegIFN -2b + RBVαPatient naïf cirrhotiqueS0 S4** S48S12** S24*** Selon l’AMM délivrée aux USA** Règles d’arrêt de la trithérapie en fonction du taux d’ARN-VHC (selon l’AMM des USA)Si ARN-VHC ≥ 1000 UI/ml à S4 // Si ARN-VHC > 1000 UI/ml à S12 // Si ARN-VHC détectable à S24
  • 10. Une grille de lecture permanente au quotidienStades Comportements Attitude à adopterChoc De la surprise à l’angoisse Soutien, aider à se retrouverDéni Détachement, cynisme Quelle est la menace ? Instaurerla confianceRévolte Agressif & revendicatif Quel en est l’objet ?Culpabilité Agressif envers soi-même Ecoute, empathie, déculpabiliserMarchandage Négociation & manipulation Négocier ce qui peut l’êtreDépression Tristesse, absence Ecoute & empathie, projeter versle futurAcceptation Tranquillité & collaboration Stimuler l’attitude « acteur de sasanté »Résignation Passivité & docilité Éviter d’être complice…PseudoacceptationRefus de se sentir malade Favoriser le niveau émotionnel &aider à ventiler les émotionsPour la personne : identifier à tout moment le stade où elle se situe…
  • 11. Répondre à la demande…AiderAccompagnerSoutenirAiderAccompagnerSoutenirMarqueurs &difficultés TTTMarqueurs &difficultés TTTBobologie & ESBobologie & ESTroubles PsyTroubles PsyAggravation maladieAggravation maladieDéveloppementautres pathologiesDéveloppementautres pathologiesPost traitementPost traitementEchec thérapeutiqueEchec thérapeutique Abandon traitementAbandon traitementGuérisonGuérisonDifficultésobservanceDifficultésobservanceTraitement & Sub,alcoolTraitement & Sub,alcoolInteractions médocsInteractions médocsVie socialeVie sociale Vie familialeVie familialeVieprofessionnelleVieprofessionnelleHumeurs,émotionsHumeurs,émotions
  • 12. L’Education Thérapeutique du Patient Optimiser le bénéfice des nouvelles trithérapies Bien préparer le démarrage (check-list) Bien gérer les effets secondaires et les interactions médicamenteuses de latrithérapie ce qui peut être difficile, et au détriment de l’observance et del’efficacité Respecter la durée du traitement par trithérapie , facteur clé pour la réponsevirologique Prise en charge avant le début du traitement, pendant et après Outils et coordination transversale Élaboration d’un outil, inspiré du plan cancer, pour un programmepersonnalisé de soin : informations, volet social, volet de soins, contacts Favoriser échanges et informations entre les différents acteurs de santé
  • 13. A nouveaux traitements, nouvelles pratiques Outils et objectifs Accompagner le patient pendant la « traversée » (journal de bord). Recueillir des données; Prévoir, planifier se souvenir, (calendrier, pagesrésultats, notes perso. (questions), autoévaluations, bilans personnels…) Meilleure coordination avec/entre les soignants Permet de s’appuyer pour discuter avec les soignants et l’entourage. Mode d’emploi Favoriser un dialogue avec les soignants Documenter au jour le jour et emporter en consultation En pratique Suivi et calendrier (consultations, examens, analyses…) Plan de traitement (suivi au quotidien) Organisation du traitement (suivi par infirmière ETP) Journal des effets indésirables
  • 14. Notre campagne 2013http://www.soshepatites.org/

×