E-Marketing Paris 2011 - L'e-mail marketing au service de l'e-commerce

1,618 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,618
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
171
Actions
Shares
0
Downloads
32
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

E-Marketing Paris 2011 - L'e-mail marketing au service de l'e-commerce

  1. 1. Veille concurrentielle : l’e-mail au service de l’e-commerce(mais aussi pour les points de vente)
  2. 2. (ESSAYEZ DE) COMPRENDRE avant d’ENVOYER VOS CAMPAGNES D’EMAIL MARKETING
  3. 3. L’EMAIL MARKETEUR...
  4. 4. (loin de moi l’intention de vouloir le comparer à une mule)EST CHARGE D’INFORMATIONS A ANALYSER
  5. 5. MAIS (et par conséquence)IL NE PARTAGE PAS CES INFOS (avec le reste du marché) Je m’en fiche
  6. 6. ET LE MARCHE NE LUI DONNE PAS LESDONNEES AFIN DE POUVOIR FAIRE DES COMPARAISONS
  7. 7. CERTAINS ROUTEURS ESSAYENT DECOMMUNIQUER QUELQUES CHIFFRES MAIS…...
  8. 8. CELA SERT A BIEN PEU (à part à nous embrouiller l’esprit)TAUX MOYENS, SECTEUR BANCAIRECompany data % Ouverture % Click Mailchimp 15% 3% Bronto 20% 1,4%Mailer Mailer 8%Getresponse 48% 2% Sign-up.to 19% 2%
  9. 9. PARFOIS, ON VOIT PASSER DES CHIFFRES QUELQUE PEU ETRANGES ET CELA N’AIDE PAS NON PLUS A… (JE VOUS LE JURE... UN JOUR UN CLIENT M’ A DIT QUEL A EU 110% DE TAUX D’OUVERTURE UNIQUE…)
  10. 10. COMPRENDRE QUELLES SONT REELLEMENTLES PERFORMANCES DE NOS ACTIVITES DE MARKETING DIRECT
  11. 11. SI VOUS VOULEZ DES DONNEES FIABLES SURLES PERFORMANCES DE VOS CONCURRENTS…
  12. 12. FAITES UNE CROIX DESSUS
  13. 13. C’EST IMPOSSIBLE
  14. 14. MAIS... SI VOUS SOUHAITEZ ANALYSER LE MARCHE, COMPRENDRE CE QUE FONT VOS CONCURRENTS, SUIVRE L’EVOLUTION D’UNSECTEUR D’ACTIVITE, CONNAITRE LES OBJETSQUI FONT TREMBLER LE PLUS LES BOITES MAIL CES DERNIERS JOURS, ETC ETC ETC
  15. 15. LE VOICI, LE VOILA,WWW.NEWSLETTERMONITOR.COM
  16. 16. C’EST UN “SIMPLE” CATALOGUE DE PLUS DE3 MILLIONS D’EMAILS, ENVOYES PAR PLUS DE 10 000 ANNONCEURS, DISPONIBLE EN 5 LANGUES, REGROUPANT 20 SECTEURS D’ACTIVITE ... ET CELA DEPUIS 2007 (EN CROISSANCE CONTINUE)
  17. 17. COMMENT CA MARCHE ?VOICI QUELQUES EXEMPLES…
  18. 18. ANALYSE PAR SECTEUR D’ACTIVITE
  19. 19. ANALYSE DE LA PRESSION D’ENVOI MENSUELLE SEPHORA.FR 3,7 EMAIL PAR MOIS MARIONNAUD.FR 5,7 EMAIL PAR MOIS YVES-ROCHER.FR 8,4 EMAIL PAR MOIS
  20. 20. ANALYSE SUR LA PERIODICITE SEPHORA.FR MERCREDI MARIONNAUD.FR MARDI YVES-ROCHER.FRSAMEDI/DIMANCHE
  21. 21. ANALYSE SUR LA PERIODICITE SEPHORA.FRMARIONNAUD.FRYVES-ROCHER.FR
  22. 22. ANALYSE COMPARATIVE DES TIMING
  23. 23. ANALYSE DES OBJETS (PAR ANNONCEUR)
  24. 24. ANALYSE DES CREATIVITES GRAPHIQUES ET DES CONTENUS D’UN ANNONCEUR
  25. 25. ANALYSE DE L’OBSTINATION 
  26. 26. ANALYSE COMPARATIVE DES OBJETS (DIFFERENTS ANNONCEURS)
  27. 27. ANALYSE SPECIFIQUE PAR OBJET (“LIVRAISON”)
  28. 28. ANALYSE DES WELCOME EMAILLA REDOUTE 3SUISSES KIABI
  29. 29. ANALYSE DES POLITIQUES DE “NETTOYAGE” DECATHLON Après 52 semaines sans cliquer, nous n’avons plus reçu de communications
  30. 30. ANALYSE DES CONTENUS DES “OCCASIONS SPECIALES”
  31. 31. NEWSLETTER / KEYWORD ALERT
  32. 32. ANALYSE DU PLANNING DES ENVOIS
  33. 33. ON TROUVE QUELQUE CAMPAIGNE AVEC A/B TESTING…
  34. 34. LE MEILLEUR DES CREA GRAPHIQUES
  35. 35. WWW.NEWSLETTERMONITOR.COM C’EST…
  36. 36. PLUS DE 800 CLIENTS,TOUS SECTORS CONFONDUS
  37. 37. MERCI! Massimo Fubini, CEO -massimo.fubini@contactlab.com www.contactlab.com 12, rue Helder 75009 Paris

×